11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 15:10

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 11 janvier 2017

 

L’AUBE 2017 NOUS RENVOIE AUX DERNIERS TEMPS DE 2012

 

De la même façon que j’avais attiré notre attention sur les témoignages de l'espace "La Vie Providence" sur la période de février à août 2012, aujourd’hui je nous rappelle ceux de septembre à décembre 2012. Et pour cause!

 

Combien de fois nous faut-il avoir vu et entendu la même chose pour croire l’avoir vue ou entendue pour la première fois…

 

Dans vif du sujet entrés nous sommes’ du 19/09/12

 

Séparer le bon grain de l’ivraie de la royauté’ du 26/10/12

 

Accueillir et honorer puis remettre au divin nos superstitions’ du 13/11/12

 

Nos actes ne sont pas sans conséquences sur notre évolution’ du 30/11/12

 

Lettre Providence numéro 132 intitulée ‘L’avent de marseille et la loi du plus fort’ du 03/12/12

 

Devenir soi-même ne peut être volonté ni perfection humaine’ du 15/12/12

 

La foire des opportunistes de la spiritualité’ du 31/12/12

 

En guise de dernier texte proposé à notre relecture par l’aube divine de 2017, voici un extrait de ‘2012 - La boucle des devas mois est bouclée’ du 3 janvier 2012:

 

…«Ce qui a notamment pour incidence (loin d’être anodine!) que tous ceux qui ont choisi à nouveau leur unité avec Dieu ne peuvent plus chuter mais que tous ceux qui ont choisi à nouveau leur dépendance au Veau d’Or ne peuvent plus regarder ni retourner en arrière.

 

Parce qu’un juste qui se retournerait ne craint rien car il a déjà aimé et honoré son injuste, et ainsi il n’a même nul besoin d’en être prévenu.

 

Mais en réalité comme en vérité, parce qu’un juste ne peut et ne veut se retourner, étant non seulement dans sa foi mais également dans la foi divine que les desseins de Dieu sont impénétrables et qu’ils n’ont à être ni jugés, ni mesurés, ni prouvés, ni vus, ni vérifiés!

 

Voilà ce que veut dire également se changer en statue de sel.

 

L’épouse de Loth avait quitté Sodome et Gomorrhe, non pas par foi mais bien par peur. Etant dominée par sa peur et ses croyances, elle s’est retournée et en se retournant, elle s’est elle-même figée en sa non-foi par sa non-paix, jusqu’à sa prochaine expérimentation sur une nouvelle terre 3D.

 

Seule notre Présence sait déjà où chacune et chacun de nous se trouve... Nous pouvons certes en préjuger, mais nous ne pouvons en être certains. Cela est impossible à partir de notre point de vue humain. Pour nous tous!»…

 

Aube 2017, car le temps terrestre n’est pas le temps céleste.

 

Mais personne d’entre nous, ni même aucune religion ni aucune science parmi les plus avancées, n’a su ni ne sait calculer ce temps divin. Certains se prévalent bien pourtant qu’ils sauraient déterminer le temps universel, quand ce n’est pas directement le temps cosmique… Mais bien sûr!

 

Et c’est ainsi que, pour ceux-ci, nous sommes en l’an nouveau de telle année, pour d’autres, en tel autre millésime, ou pour d’autres encore, en tel siècle, quand ce n’est pas au début, au milieu ou à la fin de tel ou tel cycle terrestre ou même céleste…

 

De mon point de vue, ils ont tous raison… en ce sens qu’ils ont tous tort. Mais en vérité, qu’importe! quand nous sommes libres. Libres! Et donc, de dire que l’on est en 2017 n’est pas plus faux que de prétendre à cette autre année (Sourire), puisque toutes sont uniquement déterminées à partir de notre plus petit bout de telle ou telle lorgnette.

 

Alors, 2017 ou autre, l’important est d’accepter que ce n’est qu’un repère parmi d’autres, et qu’en tant qu’humains nous avons besoin encore de croire que nous avons encore besoin de ces repères à partir de l’humain.

Mais notre Ascension, comme celle de Terra et de ses sœurs, n’est et ne sera jamais subordonnée ni retardée par nos dépendances et tergiversations en tous genres.

 

La Nouvelle Terre est à un pas. Un seul tout petit pas.

Ou alors… à une seconde? une toute petite seconde? ou bien peut-être une gigagigantesque seconde?

Ou alors… un espace-temps? Un vortex? Un trou noir? Un trou blanc? Un esprit saint? Un Saint-Esprit? Une aile d’ange? Une poussière d’étoile?

 

Quand on sait qu’un point peut contenir une infinité d’espaces, et un espace, une infinité de points, quid pour ceux et celles qui ont entrepris d’expliquer humainement l’indicible et impénétrable Univers…

 

Pourtant, j’ai bien écrit : Aube 2017. Serait-ce parce que, pour moi, les vagues ondulantes des tsunamis intérieurs et/ou extériorisés des dernières années ne sont pas encore toutes arrivées jusqu’à nous, et ce, en tous domaines?!

 

C’est ainsi que nous pourrons dire que la vibration de la Nouvelle Année (pour beaucoup, 2017) ne sera véritablement commencée qu’à partir de ce moment où nous aurons fait table rase de toutes nos années passées. Sinon, à quoi sert d’avancer en temps et en espace, si nous ne nous délestons pas de tous nos trop-pleins de nos anciens espaces et temps?

 

C’est pourquoi tout ce qui a pu être annoncé (y compris par moi) concernant les années précédentes, et notamment dans ‘2016 - Cumul depuis 2012 de tous nos tsunamis visibles et invisibles’ est encore en train de se réaliser, et se réalisera, tant que nous n’aurons pas accepté de passer à autre chose.

 

Donc, de dire que 2017, en tant que Nouvelle Année, sera comme ceci ou comme cela, ou encore qu’il se passera ceci ou cela, ne peut plus être que répétitions ou bégaiements, quand ce n’est pas projection de toutes virtualités utopiques!

 

Ce que je sais, c’est que nous disposons encore de tout le mois de janvier 2017 pour faire définitivement table rase de tout notre passé, et notamment de toute notre année 2016. Alors, quels choix faisons-nous? Revivre et vivre tout comme nous avons déjà vécu et, dans ce cas, pourquoi passer à une autre année? Ou bien commencer à vivre sans continuer à survivre dans le bien-pensant du spirituellement correct?

 

Vous ne me trouvez pas claire ?

 

Alors, surtout n’en tenez pas compte. Cela ne servirait à rien.

 

Mais, pour tous ceux qui ont compris (un minimum… Rires), sachez que le temps divin des Cieux nous fait cadeau de ce temps supplémentaire pour nous inviter à nous poser, et ce, avant de reprendre le chemin serein de la vie incarnée sur Terra, tous et toutes raccordés à la musique du temps et de l’espace de l’Arche d’alliance: le temps présent de chaque temps.

 

Connectons-nous, reconnectons-nous au temps du Ciel, et plus aucun passé, plus aucun futur, plus aucun présent linéaire ne nous maintiendront dans les méandres de nos prisons. Nos propres prisons! qui sont toutes celles que nous avions pourtant si patiemment construites, brique après brique… de toutes nos illusions, chimères, révoltes, déceptions, peines, croyances, mauvaises pensées ou impatiences, mais aussi de toutes nos espérances, persévérances, projections, rêveries, belles pensées, joies ou idéalisations.

 

Tout cela, nous le boirons jusqu’à la lie, parce que toutes ces vieilles fatigues remontent actuellement à partir du prisme de nos mémoires intra-utérines, corporelles, mentales, spirituelles, conscientes ou inconscientes, infantiles comme adultes, et ce, jusqu’à notre présent, pour nous dire définitivement au revoir.

 

C’est la séparation des Eaux ! C’est l’ultime instant de la séparation des Eaux anciennes et des Eaux nouvelles qui, enfin, s’est mis en branle.

 

L’aube 2017 nous renvoie, pour ceux qui l’acceptent en toute leur foi, aux derniers mois de l’année 2012. En un seul mois! à savoir, ce mois dit de janvier, dit de 2017. Cela va donc commencer, et cela a déjà commencé, n’est-ce-pas, à bien chahuter en toutes nos relations. À titre personnel.

 

L’année 2017 nous renverra, pour tous ceux qui continueront à se battre (contre qui ou quoi que ce soit, comme pour qui ou quoi que ce soit), et pas un ne sera épargné, dans une nouvelle boucle sans fin des derniers mois de 2012. Pour une durée indéterminée. À titre collectif.

 

Mais tout cela est uniquement confirmation dans notre concret quotidien de ce qui nous est annoncé depuis des temps et des temps...

 

Alors, encore une fois (une dernière fois?), ne nous laissons pas emporter par le tourbillon de tous les tsunamis, les nôtres comme ceux de tous les autres, et n’oublions pas que même une vérité sera elle aussi démultipliée, et donc, deviendra mensonge. Deviendra mensonge! Quant à tout mensonge passé au crible de la loupe la plus grossissante jamais exploitée… je n’ose imaginer.

 

Courage ! Nous ne sommes pas seuls, et jamais nous ne l’avons été. Mais tout dépend et dépendra de nous comme de notre force à oser demander au Divin son aide.

 

Ça y est ! Maintenant, l’on peut dire qu’on y est…

 

La dernière ligne droite.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 08:05

Fractale de Philippe de Courcy

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 30 janvier 2016 REMIS LE 28/09/2016

 

En présence du premier porteur porte-flambeau de l’énergie Métatronique

 

2016 – GARDER PLUS QUE JAMAIS SON BON SENS DEVANT L’ADVERSITÉ

 

Ces derniers jours, il m’a été demandé de relire tous les textes de «La Vie Providence» concernant le thème de NIBIRU, et ce, comme point d’ancrage de quelques précisions rectificatives de ce qui est encore colporté ici et là. Mais serai-je autorisée à diffuser ce que je vais recevoir intérieurement? Seule ma Présence décidera. Quoi qu’il en soit, au minimum je referai un point avec les textes déjà existants, et me laisserai guider.

 

Dans son message ‘Réalité ou non-réalité de toute menace’ du 23 septembre 2011, Métatron faisait suite à mon témoignage du 15 septembre 2011… que j’avais complètement oublié. Métatron souhaite à nouveau attirer toute notre attention (la mienne aussi, puisque je ne me rappelle pas de tout, ni même de mes propres interventions) sur ce qui avait été alors exprimé. Certes, dans une certaine émotion de ma part, mais que je retrouve intacte. (Sourire)

 

L’énergie Métatronique souhaite à nouveau nous mettre en garde, en insistant sur le fait que tout ce qui est à l’extérieur est toujours en résonance avec notre intériorité. Il est ainsi fait directement référence à la loi de résonance, et certainement pas à la loi d’attraction qui prévaut encore dans l’ancienne énergie. Uniquement dans l’ancienne énergie. J’en reparlerai.

 

Pour ne pas avoir à se répéter, Métatron nous rappelle les principaux points de son message de septembre 2011 que je vous invite à relire:

 

"Réalité et non-réalité de la menace"

"Vous créez en lieu et place de votre Présence"

"Vous croyez que vous pouvez créer mieux que Dieu"

"L’illusion de vos perceptions sur l’écran de votre planète bleue"

"Vos mémoires cachées en vos plus grandes profondeurs remontent"

"Vous voulez agir parce que vous avez peur d’être"

"Réalité et non-réalité de Nibiru"

"Réalité et non-réalité du calendrier maya"

"Ne reniez plus l’action divine"

 

Nous voulons agir parce que nous avons peur d’être !

 

Métatron souhaite nous redire aujourd’hui ces mêmes mots, malheureusement toujours autant d’actualité, en nous redemandant de ne jamais nous départir de notre bon sens, même humain… déjà humain! devant toutes les tentatives/ tentations de nous détourner de notre voie:

 

«Cela fait quelques jours que je suis tout particulièrement présent aux côtés de notre messagère ainsi qu’auprès de certains d’entre vous. Avec tous nos frères et sœurs, nous veillons sur vous «comme le lait sur le feu» mais également «comme l’huile sur le feu», si vous me permettez d’obliquer ainsi une autre de vos expressions.

 

En effet, le feu humain de vos peurs actuelles est tellement exacerbé non seulement de votre propre peur d’avoir peur mais surtout par tous ceux qui jettent dessus toute l’huile qu’il leur est possible, et pas seulement vos dirigeants politiques, économiques et financiers!

 

Je pensais, j’espérais ne pas avoir ainsi à intervenir par ce message.

 

Nous espérions tant que nos nombreuses mises en garde précédentes ainsi que les rappels à ce sujet, et tout dernièrement en la colère divine de notre messagère par son propre témoignage (15 septembre 2011) sur le Veau d’Or qui répond à toutes vos peurs, vous n’adhèreriez plus à aucune alerte humaine en remettant votre pouvoir à tous ceux qui vous annoncent toutes les menaces possibles et imaginables.»

 

C’est ainsi que Métatron, dans le cadre de son décret d’application de l’énergie Métatronique porté à notre connaissance dès novembre 2010, m’invite à vous communiquer les termes de ma lettre Providence du 15 septembre 2011. Je vous propose donc un très large extrait de cette Lettre, sachant que toutes sont indexées dans le module "Lettres Providence".

 

Je précise qu’à cette époque j’étais encore Channel. Les messages par voie de channeling ont cessé (pour tous, je le rappelle) le premier jour de mars 2012.

 

C’est ainsi que la fin des canalisations a pu ouvrir les temps de Transition.

 

Combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois…

 

Pour mémoire : Le Décret de Métatron

 

Volet I : Les légions mikaëliques ont déposé leurs armes

Volet II :  Le décret de Métatron est l'application immédiate de tous nos choix

Volet III :  Troisième volet du décret de Métatron

 

 

Extrait de la lettre Providence d’Élisabeth/Luce transmise par messagerie électronique le 15 septembre 2011 et intitulée ‘Le veau d’or répond à toutes nos peurs

 

…« NOUS NE POUVONS PAS TOUT DIFFUSER

 

Alors que j’avais déjà bien avancé sur ce sujet de l’Avènement du 11 septembre 2011[…], pourtant je me sentais de plus en plus mal à l’aise.

 

Étais-je vraiment autorisée à déjà vous en parler? Quelle partie de moi le souhaitait? Était-ce mon orgueil de vous annoncer cela avant que d’autres ne le fassent?

 

Puis, quand j’ai accepté que c’était bien un besoin de reconnaissance émanant de mon orgueil humain, alors j’ai tout effacé.[…]

 

Mais je n’avais même plus envie de vous communiquer quoi que cela soit, puisque je ne suis pas autorisée par ma Présence à tout vous dire de toutes les informations que l’Équipe de «La Vie Providence» reçoit, et ce, de plus en plus. Et donc, je trépignais de lassitude rageuse contre Dieu and Co! (Rires). D’autant plus que bien souvent par la suite, d’autres annoncent ce que nous avions parfaitement entendu en son temps...

 

Vous savez peut-être (ou pas) combien il est parfois difficile aussi pour nous Channels, pour nous qui recevons pléthore d’informations mais pas uniquement par canalisation évidemment, pour nous qui sommes ainsi en première ligne de vos acceptations ou de vos rejets, pour nous qui nous mettons à disposition du Canal Divin, de toujours savoir reconnaître ce qui est juste ou pas de diffuser.

 

Nous aimerions tant pouvoir tout annoncer, et Dieu sait combien nous ne diffusons pas tout (Sourire)...

 

(N.D.R. du 30 janvier 2016 : Aujourd’hui, c’est toujours vrai. Encore plus vrai, d’une certaine façon… Nous ne sommes autorisés à diffuser que très peu. Parfois, rapidement. Parfois, uniquement plus tard. Mais bien souvent, jamais… puisque nous sommes tous, vous et moi, invités et appelés à entendre de plus en plus intérieurement uniquement notre seule Présence)

 

Eh oui, nous ne sommes pas à l’abri, je ne suis pas à l’abri des tentations, d’aucune tentation, ainsi que le lieu de «La Vie Providence» en témoigne depuis ses tout débuts et comme je le rappelle dans mon dernier texte ‘Le feu rouge de la 3e peur collective’.

 

Alors, quoi vous dire, quoi ne pas vous dire pour ne pas interférer en vos propres informations et ne pas vous faire dépendre des nôtres? Pour ne pas vous devancer ou vous court-circuiter dans l’acceptation de la recherche de votre propre Vérité?

 

Que vous dire ou redire qui n’ait été déjà dit ou qui sera dit par voie d’annonce ou même d’urgence (cela fonctionne bien!) par une autre personne?

 

GARDONS TOUJOURS NOTRE BON SENS HUMAIN

 

Alors là, oui, j’ai touché encore un peu plus une certaine lassitude de toujours vous prévenir des mêmes choses. Parce que d’après les réactions de beaucoup, c’est même à se demander parfois si vous savez lire...

 

Certes, il peut arriver que certains passages de nos témoignages comme des témoignages de nos Amis soient un peu plus complexes en apparence, mais uniquement par la volonté divine qui, par ce biais, souhaite déjouer les chimères d’un cœur non aligné comme les manipulations d’un mental non aligné. Et ce, en vue de mieux nous aider à accepter l’alignement si important (je sais, je me répète) du «ventre cœur mental».

 

Donc, à mon niveau de jugement en tant que personnalité d’Élisabeth, je peux comprendre que certains passages soient plus ardus, voire très ardus (et c’est le cas aussi pour nous, n’en doutez plus)...

 

Mais, certes toujours en mon jugement 3D, lorsque je reçois un mail de l’un d'entre vous qui, après avoir lu le dernier article, me demande telle ou telle chose et que justement la réponse limpide et évidente est déjà dans ledit article, alors là, je relis le texte comme si je le lisais pour la première fois (et cela, j’y arrive parfaitement m’y étant exercée par le biais notamment de la sophrologie de Caycedo), les bras m’en tombent et je me dis:

 

«Quoi? Il n’a même pas compris cela, alors que cela relève du b.a-ba de la psychologie de base! Et que les Amis l’ont en outre réexpliqué en ce texte?»

 

Mais bon sang de bois (Rire tout de même), ce n’est pas parce que l’on est sur le chemin de Retour chez Soi que l’on doit oublier toute vigilance de base et le bon sens qui va avec?

 

Pourquoi, encore une fois, nos Amis ont-ils dit et redit de ne surtout pas les croire? Sommes-nous uniquement des tubes digestifs?

 

COMMENT POUVONS-NOUS ENCORE NOUS LAISSER TENTER

 

Comment peut-on encore se laisser berner (et je vous renvoie par exemple au premier texte ‘Les sirènes de l’activisme angélique’ proposé à notre relecture par le Deva Septembre), malgré toutes leurs mises en garde, malgré tout leur soutien, malgré tout leur amour, malgré notre propre discernement, etc., comment peut-on encore se laisser avoir par toutes ces magies extérieures, ces résultats extérieurs, ces tentations extérieures?

 

Encore une fois, si certains parmi vous ne comprennent pas nos textes, moi, je ne comprends pas comment des adultes sur le Chemin Conscient puissent autant se laisser duper par toutes les tentations de "glamour", de "tout le monde il est beau il est gentil", de soi-disant "urgence pour sauver la Terre, sauver ceci ou cela, aider untel ou unetelle", etc. Car les exemples, malheureusement d’après moi, sont encore si nombreux...

 

N’avez-vous pas déjà eu une vie (même en cette vie), des expériences en tous genres qui vous ont permis d’avoir un minimum de bon sens? Ou alors, pourquoi se positionner sur un chemin spirituel?!

 

N’avez-vous pas fait le choix du retour vers l’Unité? N’avez-vous pas fait le choix de l’Amour Divin? N’avez-vous pas fait le choix de comprendre et d’accepter que vous êtes autant Dieu que moi je le suis et que Dieu Père Mère ?

 

N’avez-vous pas fait le choix de votre réunification avec votre Être Réel? Ou alors, vous n’avez pas fait le choix de l’Ascension... Et c’est votre droit. Mais soyez au moins cohérent avec vous-même!

 

Cf. également Lettre Providence numéro 111 intitulée ‘Soyons juste et vrai en notre unité cohérence’

 

Donc, comment pouvez-vous penser une seule seconde que Dieu ait besoin de notre activisme angélique pour œuvrer, pour agir, pour aimer, pour sauver qui ou quoi que cela soit? Comment pouvez-vous encore croire que le Plan Divin ne soit pas déjà en action divine, que nous l’acceptions ou non? Ou que Dieu puisse dépendre de nous?

 

Certes, Dieu nous aime et nous accueille quoi ou qui que nous soyons. Certes, nous sommes venus incarner et nous incarnons l’ancrage divin sur Terre, mais Dieu n’est pas conditionnel ni conditionné à notre illusion ni à notre dualité.

 

Comment pouvez-vous encore accepter que qui que cela soit de l’extérieur puisse vous sauver, vous aider à "devenir divin", vous faire ascensionner, vous ouvrir les chakras, vous reprogrammer l’ADN, vous faire passer sur la Nouvelle Terre, etc.?

 

Et des stages et des initiations et des consultations à qui mieux-mieux qui vous promettent monts et merveilles spirituelles (en réalité, uniquement votre VEAU D’OR... D’ailleurs, j'espère qu’au moins vous avez pu remarquer cette frénésie sur l’or? Rassurez-moi. Rires), certes en précisant de plus en plus: «En présence des Maîtres»...

 

Mais quels maîtres ? Puisque nous sommes tous des Maîtres ou personne ne l’est!

 

Alors qu’uniquement, je dis bien UNIQUEMENT notre Présence sait ce qui est juste pour chacun et décide quand, comment et où le changement intérieur puis extérieur peut s’accomplir et se réaliser en nous et autour de nous.

 

SEULE NOTRE PRÉSENCE DÉCIDE POUR NOTRE ADN ET NOTRE MATRICE HUMAINE

 

Pensez-vous qu’il suffise de monter sur un fauteuil (dit d’ascension) pour ascensionner? Même des centaines de fois? Qu’il suffise de dire ou de se faire accompagner pour dire et croire que vous récupérez vos autres brins d’ADN?

 

Seule notre Présence peut nous proposer cela, et nous acceptons ou non, mais nous ne pouvons vouloir ceci ou cela, même par toutes les méditations du monde, même avec les plus grands maîtres, même avec nos Amis.

 

À ce sujet d’ailleurs, effectivement douze brins sont requis pour la cinquième dimension. Mais uniquement, et je le maintiens, notre Présence peut translater notre incarnation et nous mener là où nous sommes déjà.

 

Dès que la matrice humaine atteint ces 12 brins, de fait nous ne pouvons plus être incarnés en 3D. Le maximum sur la Terre actuelle est de 8 brins; donc, de dire que certains enfants naissant aujourd'hui ont déjà leurs 12 brins est une hérésie. Et si vous réfléchissez bien, cela est complètement logique, puisque si 12 brins d’ADN sont nécessaires pour la 5D, comment dès lors pouvoir encore être ou naître en 3D?

 

En outre, qu’importe que nous ayons 2, 4, 6 ou 8 brins, de toute façon en une seule seconde d’éternité (et uniquement quand notre Présence le jugera vrai pour nous) notre ADN passera à 12 brins lorsque le moment divin sera venu pour nous de franchir le seuil de la Nouvelle Terre.

 

Vous pensez que Dieu ne puisse pas réaliser cela ?! (Sourire)

 

Ainsi, la seule chose que nous puissions créer de par notre volonté humaine (même en présence des Maîtres) est uniquement une croyance, et en l’occurrence: la croyance que nous avons nos 12 brins ou que nos 7, 8, 9, 10, 11 chakras, et plus si vous le voulez, puissent être ouverts autrement que par notre seule Présence.

 

Et encore une fois, le grand scandale, le plus grand scandale qu’il soit est qu’il n’y a justement rien à faire. Seulement à être en notre Présence qui, elle seule, décide quand il est juste de se taire, de parler, d’agir, de ne pas agir, d’ascensionner vers telle ou telle terre, etc.

 

L’Action ne peut être juste que si elle est alignée. Tout le reste n’est que tentation.

 

Je vais arrêter là ma diatribe de ce jour, et vous inviter à vraiment vous en remettre de plus en plus uniquement à votre Divinité Intérieure, en votre Espace Intérieur.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 10:00

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 29 février 2016

 

QUÊTE DE SENS MENANT À L’UNITÉ IMPOSÉE

 

L’unité n’a jamais été avoir des objectifs communs.

 

Dans le cadre de mon témoignage ‘Parce que notre être réel rejoint notre incarnation’, j’avais été autorisée à évoquer la grande problématique actuelle de la migration humaine vers d’autres pays ou d’autres continents:

 

«Le sujet, tout autant délicat mais en apparence plus vaste, de l’Humanité directement en souffrance de toutes les formes du terrorisme, y compris économique, comme de toutes les guerres (qui, en réalité, ne peuvent qu’être également terroristes) est un énorme écran de fumée[…]

 

Écran de fumée qui va en outre s’amplifier avec la recrudescence de tous les flux migratoires, dus également aux changements climatiques et aux manifestations de plus en plus violentes de Terra. Et ce, jusqu’à concerner toute la planète. Alors, que ferons-nous? Où iront-ils? Où pourront-ils aller?

 

Nous-mêmes, où irons-nous? Où pourrons-nous aller? Le seul refuge est notre Présence. Refuge intérieur, donc extérieur. Au regard de la foi.

 

Encore une fois, Ashtar Sheran et tous nos Êtres Réels nous rappellent que "de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé; de deux femmes qui moudront à une meule, l’une sera prise et l’autre laissée".»

 

Aujourd’hui je suis invitée à vous parler, un peu, de ce qui m’a été dit il y a presque 5 ans.

 

J’avais alors entendu très clairement: «En effet, quitter physiquement de moins en moins son pays, et plus jamais son continent», en réponse à mon intuition sur tous ces voyages (surtout lointains) qui ne peuvent plus être, désormais, que l’extériorisation par compensation de toutes fuites… devant nous-même.

 

Tant que nous serons encore dans le moment des injustes, nous sommes invités à ne plus quitter, sous quelque prétexte humain émanant des autres comme de nous-mêmes, le pays où nous vivons, ou à choisir très rapidement un seul lieu, un seul pays, quand nos divers lieux d’habitation sont si éloignés.

 

Ne pas quitter son pays par fuite devant ceci ou cela, ou bien pour l’argent, pour raison familiale, ou par peur, ou encore à cause d’une guerre, d’un cataclysme, de tel ou tel risque, etc. Où que nous soyons, où que nous tentions de fuir, où que nous nous réfugions extérieurement: l’un sera pris et l’autre laissé.

 

Ne plus quitter son pays, surtout, en vue consciemment ou inconsciemment de fuir son propre voyage intérieur en tentant d’occuper et d’occulter ainsi, par tout autre voyage (donc extérieur), la place qui lui est divinement réservée.

 

Voyager extérieurement ne peut plus être juste que si ce voyage est directement en résonance avec notre intériorité, donc avec notre propre voyage intériorisé, et uniquement sur invitation de notre Présence.

 

Le dernier exemple de tout cela est bien sûr illustré par "le virus Zika", mais ce n’est qu’un des nombreux appels pour nous faire comprendre et mettre ainsi en exergue notre incohérence en appuyant là où nous ne sommes pas alignés à notre intériorité divine.

 

L’échange entre les peuples! l’amour pour l'Humanité! comme l’ouverture au monde! n’ont aucun sens sans, en tout premier, l’échange intérieur, l’amour intérieur et l’ouverture intérieure déjà réalisés entre notre humain et notre divin. Déjà réalisés!

 

Exhorter à un échange extérieur, à un amour extérieur et à une ouverture au monde extérieure (rendus obligatoires dans le politiquement correct d’une fraternité terrestre déviée, avec intention de nous culpabiliser si nous n’y adhérons pas) est une tentation des plus perverses contre l’ouverture intérieure à notre monde intérieur, certes, mais aussi contre notre ouverture intérieure au monde extérieur.

 

L’unité imposée se sert ainsi d’une unification imposée par le biais, entre autres, de l’ouverture au monde imposée, de la solidarité entre les peuples imposée et de lamour de l’Humanité imposé.

 

Je ne vous dis pas de ne pas quitter votre continent, ou votre pays, je vous dis ce que j’ai entendu, et que je continue à entendre. Mais vous êtes libres... Et heureusement!

 

Tous ces messages via le channeling, ou aujourd’hui uniquement intérieurs, ont toujours été des panneaux indicateurs. Après, à chacun de les respecter ou non. Mais, bien sûr, pas sans incidence. Comme pour le code de la route... Même si bien plus que le code de la route.

 

Un code de vie ?

 

Pour toute autre précision ou interrogation, à chacun de voir directement avec la présence de sa Présence...

 

Combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois…

 

 

Extrait de la lettre Providence 62 du 21 mars 2009 intitulée ‘Vers une unité mondiale imposée

 

…« L’APPEL A L’UNITE MONDIALE

 

L’Unité à laquelle nous aspirons n’est pas «retour dans une forme d’utérus géant», pas plus qu’une nouvelle version «peace and love» des années 1970 qui n’est que la forme émotive de l’Amour, mais en aucun cas ce vers quoi nous allons, pour tous ceux qui l’ont déjà accepté.

 

Cette unité, basée sur des objectifs mondiaux, ne peut donc être qu’une folie pervertie prétendant légiférer et unifier l’irréconciliable, uniquement à partir d’un ordre et d’une clarté établies à l’extérieur.

 

UNIFIER LES HOMMES A PARTIR D’OBJECTIFS

 

Unifier les hommes à partir d’objectifs est une forme révolue. Cela ne marche pas, cela ne marchera plus. Regardons dans les entreprises, dans les modèles politiques et économiques. Le seul créneau qui semble encore fonctionner est la subordination d’une collectivité à des objectifs communs, sous des prétextes de sauver l’entreprise, sauver l’Humanité, sauver la planète.

 

Et l’on reproduit exactement les formes de soumission de l’ancien monde.

 

L’Unité est, avant toutes choses, une forme de reconnaissance préalable en soi-même de sa propre humanité avec tout son environnement. Une reconnaissance sans pensée ni conditionnement, sans idéologie ni croyance. Encore que, même le silence (non aligné) puisse devenir une croyance.

 

Les instances internationales ne peuvent prétendre sauver l’Humanité en unifiant les peuples à travers des objectifs, mêmes les plus humanistes possibles.

 

C’est l’une des interprétations de notre texte sur l’agir du supramental du Nouvel Adam Kadmon, dont les effets sont concrètement incalculables. Et pourtant d’une efficacité redoutable, redoutable seulement pour ceux qui prétendent contrôler l’avenir du Monde.

 

Comme s’il suffisait aussi de dire que «être dans l’amour», «je suis amour», «je suis un être divin», «je suis ceci ou cela» suffisait à l’être.

 

Comme si ces technologies dites de lumière, ces "nouvelles" technologies ou méthodes, que nous qualifions pour notre part de dualistes, suffisaient à nous sauver.

 

Pensons-nous encore qu’une technologie, qu’une méthode quelle qu’elle soit, puisse remplacer notre divinité ou même nous aider à être? N’est-ce pas encore une autre façon de remettre son propre pouvoir en des mains autres que celles de notre propre Présence?[…]

 

Car, quels que soient nos outils, et en ce sens ils sont bien évidemment respectables, ils peuvent être utiles quand nous pensons être encore dans le besoin d’expérimenter ceci ou cela pour nous croire capables d’atteindre l’ineffable en nous. Mais la bonne nouvelle également de ces temps est que nous n’en avons plus besoin, si ce n’est pour aller en conscience vers notre propre et réelle autonomie.[…]

 

Nos «Amis d’en haut» nous accompagnent exactement là où nous allons, en répondant exactement à ce dont nous avons actuellement besoin à chaque instant de notre propre évolution et compréhension. «Aide-toi et le Ciel t’aidera» est une réalité quotidienne. Rappelons-nous-en. C’est une grande vérité.»…

Extrait du message ‘Élargissez encore et encore votre vision’ émis le 14 juillet 2009 depuis les 24 sages de l’Arche d’alliance

 

…«Nous devons vous redire que vous n’êtes pas seuls, que vous ne l’avez jamais été et qu’il faudra vous en souvenir lorsque le moment pour chacun de vous sera là.[…]

 

Beaucoup d’entre vous ont choisi d’être des facilitateurs et beaucoup d’entre vous ont recours à ce type d’aide qui ne peut être que temporaire.

 

Mais gardez-vous bien de vous complaire ou d’aliéner votre conscience dans la logique des récupérateurs de toutes sortes qui utilisent le nouveau paradigme pour leurs propres profits idéologiques, y compris sous des apparences humanistes. Tout cela représente autant d’objectifs séduisants qui ont pour fonction de vous détourner de l’indépendance de votre propre Souffle.

 

L’UNITE N’EST PAS AVOIR DES OBJECTIFS COMMUNS

 

L’unité humaine ne peut plus être une unité a posteriori construite sur des chimères idéologiques.

 

L’unité des Hommes dans le respect inconditionnel de leurs différences est une unité reconnue a priori en chacun de vous, de par votre re-souvenance et l’incarnation de votre propre unité dans le silence de votre Présence. Unité qui est au-delà de vos dimensions multiples et de l’idée même que vous pourriez concevoir de l’unité divine. Et, paradoxalement, vous avez tous besoin de vos frères et sœurs pour actualiser ce sentiment d’unité divine entre vous, mais qui n’est ni fusion émotionnelle ni amour matriciel.[…]

 

L’unité ne peut pas se créer parce que vous avez trouvé des objectifs communs plus séduisants et a priori plus faciles. C’est ainsi que le vrai visage de l’«unité mondiale» montrera ses chimères et vous proposera d’agir en fonction de cet objectif-là. Que décidez-vous?

 

Quant à nous, nous savons que l’unité ne s’impose pas, même si pour les âmes rebelles de ce monde, leur propre Souffle leur imposera sa Volonté. Agir en vous conformant à des objectifs communs, même en conscience, est refaire le chemin à l’envers qui vous a déjà amenés à l’opposé de votre propre unité.

 

L’une des finalités de l’ascension collective est le retour à votre unité individuelle et collective... mais une unité interne qui se propulse ensuite vers l’extérieur et à partir de laquelle peut se construire une véritable unité. L’unité extérieure n’a jamais rendu service à quiconque, sauf à ceux qui prétendaient avoir la maîtrise de cette unité qu’ils ont décidée à l’avance et a priori. Vous conviendrez qu’il s’agit là d’un artifice facile et passablement enfantin!

 

Il ne serait pas sage de vous donner les réponses que vous êtes capables d’avoir par vous-mêmes, mais que vous refusez parfois d’entendre par peur de grandir ou par infantilisme. Votre maturité spirituelle ne peut être véritablement et définitivement engagée que si vous acceptez de faire les renoncements nécessaires en faisant le deuil des diverses matrices dans lesquelles vous étiez confortablement lovés. Ces matrices sont loin d’être seulement des matrices psychiques de votre vie présente, et même de celles d’avant, qui vous servent trop souvent de prétexte facile pour fuir l’ouverture de votre présent.

 

La nature même de l’Esprit qui souffle à travers tout l’Univers et lui permet de prendre corps est au-delà du psychique.

 

Le contrôle est de nature psychique. La maîtrise est de nature supramentale et est, encore bien au-delà, dans les premiers fondements de l’ancrage du Nouvel Adam Kadmon, comme nous nous sommes déjà expliqués sur ce site et bien ailleurs.

 

Cf. notamment ‘Nouvelle matrice de l’adam kadmon’, ‘L’adam kadmon libère les 12 tribus d’israël’ et ‘L’ancrage de la nouvelle terre par l’adam kadmon par sarah’

 

Les renoncements dont nous parlons ne peuvent se faire qu’à travers et au-delà de votre propre Souffle. C’est ainsi que le lâcher-prise prend sa racine et ses explications profondes.»…

 

Extrait du message ‘L’espace interne de votre unité différenciée’ émis le 28 juillet 2009 depuis les Êtres-Colombes

 

… « CETTE UNITE MONDIALE QUI VOUS SERA IMPOSEE

 

La légitimation de ces lois divines n’a aucunement besoin d’être légiférée par les lois humaines pour exister et faire entendre leurs vérités universelles.

 

De la même manière, l’unité mondiale que vous attendez tous n’est pas l’unité imposée, quel que soit le prétexte qui pourra vous être annoncé pour légitimer cette unité. L’unité est au-delà des objectifs et des consensus, l’unité n’est pas un fait a posteriori mais la reconnaissance préalable d’un état présent qui prend forme de diverses manières.[…]

 

Nous, les êtres colombes qui sommes des perceptions de l’unité divine incarnée à travers ce que vous avez pu appeler le pneuma sacré, nous sommes là pour définitivement pacifier et unifier cet espace interne afin que vous puissiez honorer vos propres choix en vous donnant les moyens d’y pourvoir et d’y accéder.

 

Vous qui nous voyez, ne succombez pas aux charmes que vous soyez les seuls à nous recevoir!

 

Encore une fois, les ignorants de tout ce que vous connaissez ne sont pas exclus de notre intervention. Les Hommes de bonne volonté et les cœurs purs ne répondent en aucune manière à vos propres critères conditionnés, partiaux et partiels.

 

Souvent, vous avez entendu ou lu que ce qui était caché apparaîtra. Si chacun de vous sait intimement que cela est vrai, il en est ainsi de la société humaine mondiale. Ne sous-estimez pas la Puissance du Souffle qui est là partout où Il agit très concrètement.

 

Ce monde s’effrite à une vitesse vertigineuse et aucun d’entre vous ne peut y réchapper: petits et grands, puissants et indigents.

 

Les nombreux plans et objectifs pour les décennies qui viennent sont des supercheries maladroites et la preuve parfaite que les événements sont là et que nul n’est plus censé ignorer!»…

 

Extraits du message ‘La restauration du souffle sacré n’exige aucune structure’ émis le 17 septembre 2009 depuis Ashtar Sheran

 

…«L’unité n’est pas renier ni rejeter la réalité des faits, mais bien se déconditionner de vos polarités qui coupent le monde en morceaux; afin qu’au rejet se substitue la miséricorde; afin que le jugement fasse place à la clémence; et afin que la négation se transforme en acceptation consciente, qui n’est pas soumission.

 

Accepter la violence du monde et sa barbarie n’est pas succomber ni à la violence ni à la barbarie, sauf si vous êtes pris dans les rênes de votre émotionnel et de votre mental rationnel.»…

 

…«Ces groupes informels, qui se constituent dans le strict respect de chacun et du libre arbitre de tous, forment les noyaux d’ancrage de l’ascension collective qui permettront la translation dimensionnelle SUR la Nouvelle Terre. Ils constituent l’actualisation physique des regroupements d’âmes qui ont déjà eu lieu dans certaines sphères d’activité de vos multidimensionnalités. Chacun de ces groupes est sous protection directe constante d’un vaisseau ami sous la supervision attentive du Commandement d’Ashtar.[…]

 

Ces regroupements ne sont quasiment jamais des regroupements physiques, car vous œuvrez tous dans l’unité de votre espace sacré commun, qui détermine la cohérence et la synchronicité de toutes choses (actions, intentions, présences, verbalisations, modalités d’intervention, contacts, écriture, ateliers, prises de conscience…).

 

Dans cet esprit, vous n’avez aucunement besoin de vous regrouper de manière formelle, selon des modalités sectaires ou autres, afin d’œuvrer avec une efficacité parfaite et une cohérence totale.

 

Si nous vous enseignons et vous aidons à votre propre libération, ce n’est certainement pas pour former un parti politique, syndical, religieux, ni une quelconque autre secte, afin de nous imposer et/ou de vous permettre de vous imposer à quelque niveau que ce soit.

 

Cf. ‘Vers un ordre professionnel des channels?’

 

Tant de choses vous ont été cachées pour que les lois universelles qui leur ont été révélées profitent aux mêmes depuis des millénaires.[…]

 

Beaucoup de gens se rassemblent actuellement de par le monde, mais certains groupes déjà se déconstruisent pour que chacun retrouve son autonomie initiale et écoute à nouveau uniquement la voie de son propre cœur.

 

De grands regroupements très connus et reconnus matériellement et spirituellement seront dissous et confondus (démasqués puis déjoués) dans leurs pratiques actuelles par la révélation collective des choses telles qu’elles sont. La coupe amère doit être bue jusqu’à la lie, pour chacun de vous, et pour le collectif humain que vous êtes tous.

 

C’est votre Souffle commun inconditionnellement libre qui créera l’unité de ce monde et certainement pas la volonté de quelques-uns pour une unité supposée des nations à travers le dogme ahurissant d’un modèle économique basé sur l’idéologie du développement durable qui n’est qu’une chimère de plus. Et quand bien même que cette chimère serait efficace, elle n’en a même plus le temps.»…

 

Extrait du témoignage ‘Précision d’Ashtar Sheran sur les anciennes et nouvelles énergies’ du 26 mars 2013

 

…«En effet, outre ce que j’ai déjà pu rapporter depuis une année (depuis la fin des channelings) et dont ils nous avaient prévenus, l’existence et la mise en place d’une "nouvelle religion mondiale" est de plus en plus plébiscitée par beaucoup trop d’entre nous.

 

Mais où serait notre foi? Où serait notre autonomie? Où serait notre liberté?

En un mot, où serait leur enseignement?

 

Ashtar Sheran, Commandeur des flottes intergalactiques au service de notre ascension, tient ici à rappeler que nous est proposé et que nous sera encore proposé pour soi-disant nous sauver physiquement, psychologiquement et spirituellement tout un tas de soi-disant "nouveaux paradigmes", et ce, dans tous les domaines.

 

Cela est fait et cela sera fait sous tous les prétextes de nos peurs et de nos espérances: finances, économie, écologie, sécurité, santé, travail, couple, famille, fraternité, égalité, liberté, mieux-être, amour, humanité, paix, religion, spiritualité, etc. parce que nous sommes tous directement touchés physiquement, émotionnellement ou spirituellement en plusieurs de ces domaines.

 

Ainsi, nous est et nous sera de plus en plus présentée, en outre comme étant notre choix, une soi-disant unité mondiale.[…]

 

Que cela soit par une "nouvelle" religion mondiale, une "nouvelle" foi mondiale, une "nouvelle" manière d’être mondiale, mais aussi par une "nouvelle" économie mondiale, pour nous mener tout doucement à l’abattoir d'une "nouvelle religion économique mondiale". A la fois religion, à la fois économie, à la fois politique, à la fois mode de vie, à la fois… tout ce qu’il nous semblera avoir toujours voulu, même sans l’avoir demandé.[…]

 

Ashtar Sheran, certes en sa fonction très officielle de Commandeur de l’ensemble des flottes intergalactiques, mais uniquement par amour respectueux de nos Présences et de nos incarnations humaines, tient tout particulièrement à nous redire ceci:

 

A partir du moment où, en dehors de notre quotidien intime, quelque chose d’extérieur semble réussir au vu et au su de tous, cela ne peut être que parce que c’est de l’ancien, et dans l’ancien. Cela ne peut être que mirages et chimères de toutes ces magies ostentatoires du Veau d’Or, qui brillent.

 

Et pour briller... ça brille, ça attire, ça séduit! Et ça va briller, attirer et séduire!

 

Mais la vérité est nue et n’a jamais eu besoin d’aucun habit, d’aucun artifice, d’aucune chose à montrer, d’aucun clinquant, d’aucune chose à démontrer.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:01

Givre bois

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 15 décembre 2012

DEVENIR SOI-MEME NE PEUT ETRE VOLONTE NI PERFECTION HUMAINE

Alors que je pensais remettre quelques extraits concernant le soi-disant calendrier maya et toutes les superstitions y attachées, j’ai été invitée à rappeler certaines choses plus importantes pour nous, et ce, aux yeux de nos Présences.

Ce n’est pas parce que je ne suis plus Channel, ce n’est pas parce que nous ne sommes plus Channels depuis mars 2012, pour tous ceux qui l’ont accepté (cf. ‘Moi Métatron je vous tire ma révérence et signe la fin des canalisations’), que nous ne pouvons pas communiquer intérieurement avec toutes les présences de lumière.

Il en est de même pour chacun de vous! Comme il en a toujours été ainsi pour tous depuis la nuit des temps.

Cela est vraiment important que vous acceptiez que vous êtes autant divins que le plus grand des prophètes et que tous les envoyés sur terre par le Père Céleste et la Mère Divine.

C’est aussi cela le rappel de la naissance, et donc l’incarnation, de Christ en Jésus: la vérité de l’incarnation de Christ en chacun et chacune de nous.

Et cela, vous le savez, et cela, nous le savons. Et pourtant, encore bien des parties en nous ne veulent pas l’accepter et le reconnaître sous des prétextes d’orgueil humain, et donc de modestie, par peur d’apparaître à nos propres yeux mais aussi aux yeux des autres comme étant narcissiques.

Mais nous ne pouvons être imbus de nous-même que si nous continuons à nous attacher à telles identifications de nos vies passées, de nos vies présentes comme quoi nous serions ceci ou cela, comme à toute identification à tel être de lumière.

Et ce n’est pas étonnant, puisqu’en nous est l’Univers, puisqu’en nous sont toutes les manifestations divines, y compris celles extériorisées et portées en exergue par un Mikaël, un Jésus-Christ, un Métatron, un Ashtar Sheran, un Gabriel, un Bouddha, une Marie-Madeleine, une Sarah, un Abraham, etc.

Mais reconnaître, accueillir, honorer ne veut pas dire s’approprier, se croire, s'annoncer, s’imposer en imposant… mais, au contraire, se reconnecter en toute conscience pour pouvoir dès que possible nous libérer, et donc libérer en nous ce que notre Présence sait ne plus nous être essentiel pour notre essence première. Que nous souhaitons tous re-trouver. Non?

Et se libérer ne veut pas dire oublier, perdre, abandonner, renier, juger, haïr, etc., mais, bien au contraire, se libérer et libérer est accueillir, grandir, s’ouvrir, accepter, être dans la foi, aimer, s’aimer, respecter, se respecter, laisser la place (toute la place) au Divin en nous!

Nos Présences comme tous nos Amis nous redisent combien tout est dit, parce que tout est déjà dit et est en train de s’écrire tel que cela est écrit depuis l’éternité pour l’éternité.

Nous avons tous souhaité, ensemble, tout ce qui nous arrive. Nous sommes tous venus nous confronter à nos incarnations de la vie divine sur terre.

C’est bien pour cela, pour que nous puissions vivre en toute conscience humaine et en tous sentiments humains (ainsi que nous l’avions souhaité, et nos Présences avec), que nos Amis sont aussi particulièrement vigilants à ce que nous ne puissions percevoir que très peu de nos futurs possibles.

Nous ne sommes qu’au tout début du commencement de notre nouvelle vie. En d’autres termes, nous allons pouvoir très bientôt seulement commencer à vivre, à vivre réellement.

Mais devenir soi-même (tout comme pour le channeling! ou, en tout cas, tel  qu
’il aurait dû être uniquement présenté) ne s’apprend pas, ne s’enseigne pas, n’est pas un objectif, n’est pas une récompense, n’est pas un but ou même un état à atteindre.

Devenir soi n’est pas et ne peut être volonté humaine, désir humain, besoin de reconnaissance, besoin de pouvoir humain et, encore moins, besoin de pouvoir divin!

Cela n’est pas non plus devenir parfait !

Cela n’est pas devenir humainement parfait, car non seulement, parfaits, nous le sommes déjà en tant qu’êtres divins, mais surtout nous ne pouvons devenir parfaits humainement. Cela est impossible! Parce que, sinon, nous ne pourrions expérimenter la dualité qui est apparente séparation d'avec la perfection divine.

L’imperfection humaine (pour la qualifier avec nos mots si réduits et si réducteurs) n’a jamais été punition ni expiation d’une quelconque faute originelle, mais bien, au départ en tout cas, uniquement conditions d’incarnation.

Notre imperfection, notre conscience acceptée en toute autonomie de notre propre imperfection n’a jamais voulu dire s’autoflageller, essayer de changer en n’étant pas qui nous sommes, en n’acceptant pas ce que nous sommes (c’est-à-dire un être divin en expérience humaine), ou en essayant de devenir plus ceci ou cela, moins ceci ou cela, ce qui revient à la même chose, en essayant même de devenir Dieu sur terre.

Car, Dieu, nous le sommes déjà.

Où que nous soyons, où que nous croyions ne pas être. En toutes nos dimensions, en toutes nos poupées russes, en tous nos aspects... des plus densifiés aux plus éthérés!

Alors, comment pouvons-nous encore croire devenir ce que nous ne serions pas? Et, même, pourquoi vouloir devenir ce que nous sommes?

Comment pourrions-nous croire que nous puissions être ou devenir plus parfaits que la perfection divine que nous sommes déjà?

Et, de fait, expérimenter l'Humanité ne pouvait être qu'imperfection en toutes nos apparences.

C'est pourquoi ne pas honorer notre imperfection humaine ne peut revenir qu'à nier et à renier notre perfection divine!

Cf. également ‘Pourquoi s'excuser d'être un humain

Givre bois

Voilà, à peu près traduit en nos mots humains, ce que j’ai récemment entendu en mon espace intérieur:

"""Tu es une femme, en tant que cette vie incarnée. Et, alors, comment devenir femme? Mais tu ne le peux, tu es femme! La seule chose que tu puisses faire, si tu souhaites faire, est d’accepter que tu es femme.

Comme la seule chose que vous puissiez faire, mais cela ne vous en rendra pas plus méritants à nos yeux ni plus aimés de nous, est d’accepter que vous êtes nous! Sans aucune exception! C’est-à-dire que non seulement vous êtes tous et toutes nous, mais que vous êtes véritablement chacun de nous.

Oui! Nous savons que cela devient encore de plus en plus subtil. Et, cela, parce que tu nous le permets. Donc, parce que tu te le permets.

Tu sais bien que ton histoire, votre histoire, votre histoire à toutes et à tous est déjà écrite, mais qu’en effet, au fur et à mesure que vous vivez votre histoire écrite, les écrits changent, non parce qu’ils ne seraient pas justes ni vrais depuis l’éternité pour l’éternité, mais parce que changer c’est devenir (et donc, en réalité/vérité, être) soi-même.

Et qu’il en a toujours été ainsi et qu’il en sera toujours ainsi!"""

Givre bleu vif

CONSACREZ-VOUS EN CE MOIS DE DECEMBRE 2012

Quelques jours plus tard, j’ai retranscrit une communication interne émanant des parents de Luce, et ce, pour ne pas perdre la netteté de ces informations importantes pour moi. Mais peut-être, aujourd'hui, également pour vous.

Pour faire simple, c'est ma Présence, via les parents (non incarnés) de Luce, qui s’était adressée à mon Etre Réel que j’ai appelé Luce des Etoiles, même si ce n’est pas son nom.

Bien évidemment, ma Présence, mon âme et Luce m’invitent à vous partager cela. Sans doute parce que certains parmi vous avez entendu de même?

"""Alors, nous allons pour la première fois jusqu’en ta pleine et entière conscience élisabéthaine (Sourire) nous adresser directement à Luce. Luce, notre très chère fille de nous-même jusqu’à la terre 3D, mais également jusqu’à toutes les terres de Terra.

Je sais que parfois tu aimerais que cela aille plus vite en tes compréhensions incarnées, mais tu ne peux oublier, et tu l’as souhaité ainsi, nous te le rappelons, qu’Elisabeth ne peut et, surtout, ne doit pas aller plus vite que sa propre musique. Certes, elle ne disjoncterait pas, car tu es là, mais tu dois aussi prendre soin d’elle.

Et c’est en cela qu’il ne faut pas, à toi, non plus, incarnée jusqu’à Elisabeth, aimer l’Humanité et oublier de t’aimer, y compris en tant que Luce, y compris en tant qu’Elisabeth. Ton grand frère et ta grande sœur (Jésus et Marie-Madeleine en Christ) ont déjà fait ce sacrifice divin pour vous tous et toutes, tu le sais, mais également pour toi, et tu l’oublies parfois.

Alors, malgré ta mission qui commence (enfin! nous dis-tu) en ce mois de décembre 2012, n’oublie pas ce qu’Elisabeth a su si parfaitement entendre malgré ses limites et ses limitations: ce mois de décembre vous est consacré, en votre amour et en votre amitié, comme en l’amitié puis en l’amour de votre couple intérieur masculin/féminin.

Consacre-toi, consacrez-vous en ce mois de décembre 2012, car après, pour cela, cela sera beaucoup plus délicat! Pour tous!

Nous t’aimons, notre si chère et tendre Luce, nous t’aimons si fort que, parfois, lorsque nous descendons autant qu'il nous est possible jusqu’à ton incarnation divine terrestre, nous sommes un peu... non pas mélancoliques mais nostalgiques de ta présence avec nous en tant que Luce non incarnée, laquelle ne peut être directement et entièrement sur terre.

Et alors, à ce moment-là, nous comprenons encore mieux notre propre création, notre propre amour pour notre création, comme l’amour de notre propre Créateur.

Je salue et nous saluons, en l’honorant, la forme incarnée que tu es en la forme incarnée que tu as choisi d’être. Ce que signifie à peu près «Namaskar»!"""

Alors, 21 décembre ou non, qu’importe!

La seule chose que je sois autorisée à partager est que ce 21 décembre 2012 (comme tous les jours qui suivront, et ce, pendant le temps décidé uniquement par Dieu) sera l’opportunité de focaliser sur eux toutes nos superstitions pour nous en libérer. Ou non!

Cela sera du choix strict de chacune de nos âmes.

Nous sommes invités à relire le message ‘Dernière invitation à être, retransmise par les elohim

Namaskar


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 17:13

La-rencontre-8019-copie.jpg
LA RENCONTRE  Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 11 avril 2012

RIEN N’EST ACQUIS TANT QUE NOUS N’AURONS PAS ASCENSIONNE

Je ne sais comment commencer, car vous redire que tout s’accélère de manière exponentielle semble devenir de plus en plus banal et même peut-être pour certains, de plus en plus lassant.

Pourtant, tout s’accélère non seulement dans l’invisible mais de plus en plus concrètement dans notre visible.

Certes, au moment où j’écris, un séisme vient de frapper l’Indonésie. Mais ce n’est, pourrait-on dire, que la partie visible de l’iceberg! Ce n’est qu’une toute petite goutte d’eau dans l’océan des événements, même si bien évidemment cela est important pour chacun d’entre nous, en notre incarnation terrestre.

Important pour les répercussions possibles sur notre planète, sur les personnes directement concernées, sur nous qui compatissons et sommes liés à tous nos frères et sœurs humains, comme sur tous les règnes terrestres et autres!

Important aussi pour les répercussions sur l’ensemble de nos peurs raisonnées et/ou irraisonnées, sur nos visions de la vie et de la mort, sur nos superstitions… et donc sur là où nous en sommes en notre foi ou en notre non foi.

TOUT BASCULEMENT PEUT ETRE VECU POSITIVEMENT OU NEGATIVEMENT

Pourtant, nous savions et savons parfaitement que le basculement a déjà commencé (cf. par exemple ‘La contemplation de vous-même’), le basculement intérieur et donc extérieur.

Certes, toutes nos rigidités, nos intransigeances, nos réactions, nos agressivités, toutes nos frictions sont exacerbées par ce temps de transition. Et certainement pas pour nous punir, nous violenter, nous contraindre, nous juger, etc. mais bien pour nous permettre de révéler puis de remettre tout cela définitivement à qui de droit: notre seule Présence.

Et ce, uniquement en notre choix conscient, car le mot Apocalypse signifie aussi, et peut-être en premier pour ce temps de la Transition: être conscient.

Mais certaines énergies indélicates sont également envoyées vers nous, sur nous, par tous ceux (humains ou non!) qui souhaitent ou croient encore pouvoir nous soumettre à leurs volontés mais qui ont surtout peur de notre éveil individuel comme collectif.

Et si effectivement nous ne sommes pas alignés, toutes personnes, tous êtres, toutes énergies, tous égrégores, etc. qu’ils soient visibles ou invisibles, vont pouvoir nous influencer, ou continuer à nous influencer, quand ce n’est pas opérer quelque lavage de cerveau... Toutes ces entités qui appuient et vont de plus en plus appuyer sur nos anciennes énergies intérieures non encore acceptées, non encore honorées et non encore libérées en nous.

C’est à la base notre non alignement qui peut ouvrir la porte à toute influence et donc à toute dépendance. Ensuite, peuvent venir s’y greffer tous les décalages découlant par exemple de nos failles de discernement dont la dictature du ressenti est une amère illustration.

C’est pourquoi tout prend de plus en plus des proportions démesurées, même pour des broutilles, comme certaines choses au contraire importantes peuvent apparaître insignifiantes.

Nous sommes tous confrontés à nos choix définitifs et la Transition ne manquera pas de nous le montrer.

C’est quand et parce qu’il y a non alignement, non paix et donc non sécurité intérieure que certains, beaucoup, une majorité (?) d’entre nous, ne sachant plus reconnaître le juste de l’injuste, le mensonge d’une vérité, parfois ne sachant même plus se reconnaître eux-mêmes, qu’ils aient pu être tentés de se rattacher à leurs anciennes mémoires comme à certaines entités manipulatrices ou à certaines personnes se prétendant déjà réalisées.

TOUS CES COMMERCIAUX DE LA SPIRITUALITE QUI REFUSENT AVOIR ETE DESACTIVES

Cf. également ‘Le bon grain de l’ivraie

En vue de satisfaire une demande incessante et avide de leurs clients (il est vrai!), beaucoup d’anciens messagers et thérapeutes pourtant désactivés avaient continué et continuent à exercer.

Pour les besoins de leur soi-disant profession, devant bien évidemment apporter réponse et solution, ils ont fini par ne plus trouver que des réponses extérieures à eux-mêmes, parce que déconnectés de la voix de la sagesse croulant sous la montagne des débris de leurs anciennes capacités détournées du don divin initial.

A partir du moment où qui que ce soit se présente comme pouvant nous guérir, nous retirer telle partie sombre, nous activer ceci ou cela, nous déconnecter de telle entité indésirable, etc., poursuivons paisiblement le chemin sans nous arrêter.

A partir du moment où l’on se présente à nous, dans le visible comme dans l’invisible, comme pouvant nous reconnecter à notre Présence et donc nous faire ascensionner (si l’on peut synthétiser ainsi toutes les méthodologies dites spirituelles mises à notre disposition), sachons que cela n’est que détour de nous-même.

Comment une personne dite éveillée pourrait-elle prétendre, parce qu’elle est thérapeute, guide ou je ne sais quoi, être déjà dans la cinquième dimension?

Comment une autre personne ayant été sa cliente pourrait-elle croire, parce que ce soi-disant thérapeute le lui aurait dit et, bien sûr, aurait fait en sorte qu’il en soit désormais ainsi, qu’elle-même serait déjà dans la cinquième dimension? Et bien entendu, qu’ils auraient donc déjà ascensionné?

Personnellement, cela me paraît tellement effarant…

Pourtant, cela a bel et bien déjà commencé et cela va aller en s’accroissant. Et nous en avons tous été prévenus, et c’est désormais directement sous nos yeux.

Soyons donc vraiment très attentifs à ce qui se passe. Soyons extrêmement vigilants. Pour soi, en premier!

Mais bien évidemment, soyons aussi dans l’acceptation, le respect et la reconnaissance de ce choix d’expérimentation qui n’est plus le nôtre.

Et si cela était possible que cela fût vrai, comment dès lors cette personne pourrait non seulement être toujours incarnée visiblement parmi nous mais en outre, oser s’en vanter auprès de nous comme en elle-même? Quelle importance pour elle de se dire en telle dimension, en tel lieu, en telle compréhension si effectivement elle était déjà dans l’inconditionnel? Là encore, cela me paraît si incongru…

Cf. également ‘Toutes ces tentations qui nous sont jetées en pâture

Mais après tout, quand une personne le croit vraiment (mais de fait, est dans la superstition), cela n’engage qu’elle en sa propre liberté.

En revanche, lorsqu’il s’agit d’un "professionnel"…

Et là, nos Amis me demandent de m’interrompre et de ne pas manifester ni témoigner une quelconque émotion à ce sujet, mais bien de leur faire confiance. Ils s’en occupent activement dans le respect du libre arbitre de chacun et de tous.

ENSEIGNER NE PEUT ETRE QU’ENSEIGNER L’AUTRE A ETRE UNIQUEMENT SON PROPRE THERAPEUTE

Nous savons également (cf. ‘Gaïa et les manifestations de vos illusions, doutes, peurs, nettoyages’) combien les tremblements, les tsunamis, les éruptions volcaniques, les tempêtes de la Terre peuvent être une extériorisation de nos propres violences et conflits intérieurs. Mais pas seulement!

Car ils sont aussi la concrétisation des points de jonction et de ralliement, en nous, de toutes nos poupées russes.

Certes, tous ces tremblements terrestres peuvent être la manifestation extériorisée de nos frictions intérieures conflictuelles, en nous comme avec les autres.

Mais ils sont surtout la friction, naturelle pourrions-nous dire, résultant de la rencontre de divers plans interdimensionnels et qui peut se traduire par une friction/ collision tout à fait bienvenue pour ouvrir et dénouer les derniers blocages de notre Terre comme de nos terres intérieures.

Soyons donc aussi très attentifs à ce qui se passe à l’extérieur de nous, montré par nos sœurs et frères humains, par les autres règnes, par les manifestations sur terre comme dans le ciel. Parce que ce qui est à l’extérieur résonne à l’intérieur et que ce qui est à l’intérieur se manifeste à l’extérieur.

Parce que nous sommes tous liés et reliés, dans l’unité, et que par conséquent, croire que celui-ci serait plus divin que celui-là et au contraire moins divin qu’un autre est refaire le jeu de tous ceux qui ne veulent pas notre autonomie spirituelle.

Pour ma part, quand je suis "enseignante" de telle personne, c’est bien parce que je témoigne auprès d’elle des enseignements que j’ai reçus, également des Etres de Lumière (pour appeler ainsi nos Amis) mais ce, en vue uniquement de montrer comment elle-même peut être et est son propre thérapeute.

Tel que nos Amis nous ont enseigné à être notre propre thérapeute et certainement pas le thérapeute de quiconque, éveillé ou non.

Pourtant, tout en essayant vainement de qualifier ainsi ce mouvement, je sais parfaitement m’en éloigner d’autant… (Rires).

Car aujourd’hui, je ne sais pas encore faire autrement.

Un jour, une nuit peut-être (!), je n’aurai même plus à dire ou à partager quoi que cela soit par des mots écrits, ni même des mots oraux, car uniquement les présences seront. Par la Présence!

Mais n’allons pas plus vite que le mouvement qui s’en vient et qui, peu à peu, va nous mener et nous mène de l’enseignement (il faut bien donner un nom), donc de l’enseignement scriptural à l’enseignement par tradition orale puis enfin, directement dans la magie divine de toutes les présences.

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 09:33

metal.jpg
METAL  fractale de Philippe de Courcy
 

Extrait du message personnel reçu par Elisabeth/Luce le 22 décembre 2011

Luces  ( Présentation de Luces  ICI )

LE PARDON NE PEUT ETRE HUMAIN

…« Je ne te demande pas de pardonner, cela est de mon ressort, mais simplement de me remettre tous tes non-pardons comme tous tes soi-disant pardons.

Personne d’humain incarné ne peut véritablement pardonner.

Pardonner est impossible au niveau humain car cela n’est possible qu’au "niveau minimal" de votre Etre Réel.

Ce qui veut dire que lorsqu’une personne CROIT pardonner (et donc n’est pas dans la foi, contrairement à ce qu’elle pourrait penser et croire justement en soi-disant pardonnant), c’est uniquement pendant une toute petite seconde qu'elle peut pardonner vraiment.

En effet, c’est uniquement en cet instant précisément qu’elle a su se reconnecter à qui elle est, mais cette reconnexion jusqu'en votre troisième dimension est impossible au-delà de quelques secondes, car très vite l'humain en vous reprend toujours sa force...

C'est pourquoi nombre d'incarnés de futurs Saints et d'autres apprentis-Sages ont tenté vainement de combattre cela, notamment en se flagellant ou en se mortifiant, jusqu'à ce qu'ils finissent par accepter leur foi, Foi qui n'est pas demande divine de perfection humaine!

Donc le reste du temps, c'est-à-dire quasiment tout le temps de votre temps linéaire, la personne en son humanité n’a pas pardonné et ne peut pardonner.

Voilà pourquoi votre pardon humain est si fluctuant, si incomplet et aussi frustrant. Le pardon est entier ou il n’est pas, mais il ne peut être entier que dans l'Unité! (Sourire). Oui, effectivement je souris, car toi-même, comme un seul de tes frères et sœurs humains, croiriez-vous être déjà redevenu unité?!

D’ailleurs, il en est ainsi comme pour toute autre qualité divine, qui est ou n’est pas, mais qui ne peut être à moitié et même pas, pour faire image, à 99%!

Donc, ne cherchez plus à VOULOIR pardonner, ne croyez plus avoir pardonné, ne croyez plus pardonner ou même être capable de pardonner. Vous ne l’êtes pas!

Mais en revanche, vous pouvez nous remettre tout cela après avoir osé regarder en face que vous ne pouviez pardonner.

Vous pouvez tolérer, vous pouvez excuser, vous pouvez justifier, vous pouvez expliquer, vous pouvez partager la coresponsabilité avec l’autre, comme vous pouvez vous excuser vous-même, vous justifier, vous expliquer mais vous ne pouvez ni pardonner à l’autre ni vous pardonner.

Le pardon est inconditionnel et, très chère âme de mon âme, l'inconditionnalité n'est pas de ce monde humain terrestre.

Oui, et je réponds à ta question, oui l'amour de Gaïa même jusqu'en troisième dimension est bien inconditionnel comme l'amour des éléments et des élémentaux. Et comment aurait-il pu en être autrement!

Penses-tu que votre Terre aurait pu vous accueillir et vous laisser faire toutes les expérimentations duelles que vous souhaitiez faire, si elle ne vous avait pas toutes et tous aimés inconditionnellement?

Certes, il est vrai qu'autrefois jusqu'à tout récemment, combien de vos frères et sœurs humains ont utilisé et exploité les capacités de tel ou tel règne ou même des éléments! Mais aujourd'hui, ainsi que tu le sais, cela n'est plus permis sans leur accord.

Cf. par exemple le message ‘L'appel de L'Emmanuelle

Le pardon est strictement du ressort divin et ne peut être, en aucune manière, du ressort strictement humain!

Tous les grands sages, tous les grands êtres, tous les envoyés vers vous, qui se sont incarnés de par votre histoire humaine, jamais n’ont tenté et ne tenteront jamais de pardonner ou de se faire pardonner, ou même encore de se pardonner.

Mais ils ont su et ils savent par le don divin, par le don du pardon divin, accueillir en eux, pour eux, le pardon divin en se remettant dans l’acceptation divine. Tout comme ils savent par le don divin, remettre et confier, en eux, l’autre au pardon divin mais aucunement à leur propre pardon d’incarné.

J'ai bien précisé « en eux » car encore et éternellement, jamais vous ne pouvez imposer quoi que cela soit à l'autre, pour l'autre, en lui, comme nous ne pouvons et ne vous imposons jamais quoi que cela soit. Pas même Dieu! Et tu le sais parfaitement...

Bien sûr, pourtant nous-mêmes avons dit à beaucoup que vous pouviez pardonner et que vous deviez même apprendre à vous pardonner en premier.

Oui ! Et cela est vrai au niveau de l’entendement humain car si nous vous disions tout (et je peux t’assurer que même en cet instant, je te dis vraiment très peu), non seulement vous ne comprendriez pas, non seulement vous vous fermeriez encore plus mais surtout vous ne pourriez accepter la vérité nue et de fait, vous disjoncteriez au minimum.

Et cela n’est certes pas ce que nous souhaitons! Non? (Rires)

Alors, est-ce mensonge?!

Est-ce mensonge lorsqu’à un petit de cinq ans, vous lui répondez de telle manière à sa question sur «Comment on fait les enfants»?

Est-ce mensonge lorsque pour ne pas blesser quelqu’un, vous lui rappelez combien vous l’aimez mais que vous ne pouvez pas tout dire sur vous parce que vous-même n’avez pas encore compris qui vous êtes?

Est-ce mensonge quand un enseignant d’élèves de sixième ne leur parle pas de physique quantique?

Est-ce mensonge lorsqu’un Sage ne répond pas en laissant son Elève trouver par lui-même ses propres réponses?

De toute façon, si dans ces exemples que je viens de rappeler, nous (comme vous) disions tout ce que nous savons sur tel sujet, ne crois-tu pas que c’est à ce moment-là que tous crieraient, et c’est justement dans ces moments-là que tous les autres crient au mensonge quand ce n’est pas au blasphème!

Et en quoi est-ce constructif, pour vous comme pour nous?

Alors qu’au contraire, quand cela est mensonge et leurre de la part de ceux qui veulent vous asservir humainement comme spirituellement, tous ces mêmes autres crient à la seule vérité quand ce n’est pas au sauveur!

Car, ce qu’a si bien su nous rappeler l'Esprit de Noël
: «Les gens vont croire un mensonge plutôt que la véracité parce qu’ils croient que cela pourrait être justement une vérité et qu’ils ne veulent pas de la Vérité. Pire, ils vont même parfois préférer tout mensonge à toute vérité parce qu’ils ont peur de leur vérité comme de celle des autres car ils ont peur de La Vérité» vaut pour tout…

Pour en terminer avec le pardon que tous, vous vous serinez à qui mieux-mieux:

«Demande-moi pardon!»... «Me pardonnes-tu?»... «J'ai besoin de ton pardon»... «Je te pardonne»... «Tu me pardonnes»... «Je me pardonne»... «T'es-tu pardonné?»... «Je me suis pardonné»... «Je t’ai pardonné»...,

Je vais pour ma part te dire ceci:

N’essaie plus, n’essayez plus de vouloir «être plus Dieu que Dieu» et reconnaissez vos limites humaines, honorez toutes vos limitations, acceptez-les et remettez-les en votre espace interne, seul lieu de vous-même permettant le passage entre l’humain et le divin.

Alors bien sûr, tu me demandes: «Mais alors, la lettre providence qui parlait du pardon à soi et du pardon par le don de la foi?».

Cf. Lettre Providence 97 intitulée ‘Le pardon à soi par le don de la foi dans la paix

Très chère âme de mon âme, comme tous vos textes, cette Lettre est toujours d’actualité, comme tu dis. Elle est toujours vraie et ne peut être mensonge. Relis-la bien, relis-la aujourd’hui avec ton regard plus ouvert au présent et tu comprendras combien tout cela est merveilleux.

Mais ne compte pas sur moi pour répondre à ta question en te donnant « ta réponse », que toi seule peux trouver. Si, tout de même un seul petit rappel: n’oublie pas la divine dichotomie! (Rires)

Mine de rien (comme tu aimes à le dire), nous venons, très chère, de parler de la Foi, de la véritable foi qui est de s’en remettre à sa Présence sans chercher à comprendre parce que vous ne pouvez comprendre et que vous acceptez enfin de ne pas comprendre.

C’est aussi cela le Mystère de la Foi ! Accepter en toute humilité et en tout amour votre état d'humain.

Parce que le mystère de la foi est aussi le Mystère du Pardon, et justement par le don de la foi (ainsi que tu l’as également exprimé dans une autre de tes Lettres… Sourire).

Cf. Lettre Providence 99 intitulée ‘La force de la prière qui redonne par le don

Le pardon ne peut être humain !

Le pardon ne peut être humain parce que le pardon ne peut être que divin, ainsi que tu le comprends à présent.

Mais penses-tu que Dieu, du Père et de la Mère en passant par le Fils et la Fille, jusqu’à toutes ses extensions, puisse se glorifier de quelque manière que cela soit en vous disant: «Je te pardonne, je vous pardonne»?

Voilà ce que signifie également «Dieu vous a déjà pardonnés», parce qu’il vous aime, parce qu’il nous aime et qu’il n’a pas à pardonner à ceux qu’il aime… Car alors, il ne les aimerait pas inconditionnellement?!

Le pardon, la foi, comme toutes les autres qualités divines, sont indissociables de l’amour inconditionnel, donc du véritable amour.

Et que je sache, désolée de te le rappeler (Sourire), aucun humain, aucun sage incarné, aucun grand être incarné en troisième dimension ne peut demeurer dans l’amour inconditionnel.

Mais si c’était le cas que cela fût possible (et cela ne l'est pas!), de fait il ne serait plus incarné ou ne pourrait même pas s'incarner sur votre Terre, car les conditions d’incarnation terrestre sont justement des conditions!
»…

Merci de diffuser cette communication de la-vie-providence.com
en son intégralité, y compris cette phrase
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 08:21

Sargasses, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
SARGASSES  Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par Catherine le 10 janvier 2011
, aux bons soins de La Vie Providence

Ordre de Melchizedek


Cf. également :

Lettre Providence 104 intitulée 'Du rêve des poissons au présent des oiseaux du verseau'

Message reçu par Catherine 'La soif de pouvoir rejoint celle de reconnaissance'

Témoignage 'Le simple ne peut nourrir le mental'

Message par emmanuelle 'Gaïa et les manifestations de vos illusions, doutes, peurs, nettoyages'


Message reçu par emmanuelle 'Accueillez et pacifiez la guerre de vos terres'

Ainsi que tous les autres textes sur la Paix

CHANGER LE MONDE SIMPLEMENT EN COMMENCANT PAR SOI


En cet instant, nous vous saluons de nos Mondes, de vos Mondes.


Beaucoup s’étonnent de notre silence, et pourtant!…


Le silence n’est pas inaction, bien au contraire.


Nul besoin de se vanter, nul besoin de dire ceci ou cela, que telle ou telle chose va se produire, tel jour, à telle heure. Quelle importance tout cela, vous le savez fort bien!


Privilège d’avoir annoncé tel ou tel événement qui se réalise, se réalisera ou non!


Ne croyez-vous pas sincèrement qu’il serait préférable de regarder plutôt en vous ce qu’il se passe, que vous soyez attentif, à l’écoute de vous-même et respectueux les uns des autres? Que vos pensées soient de plus en plus justes, plutôt que de vouloir avoir l’attrait d’une prédiction juste ou non?


Car quelle importance tout cela!

Ne tombez pas dans ce panneau, lequel panneau n’a pas sa raison d’être dans ce jeu de l’amour inconditionnel, et vous le savez fort bien.


Les événements ont tous une importance, certes!

Les événements ont tous une grande importance, certes, mais avez-vous donc bien compris qu’ils ne sont guère que le résultat de vos pensées individuelles et, de par le Un, collectives?

Alors, si réellement vous désirez être opérationnel, efficace, soyez présent à vous-même continuellement.


Voyez en vous, vos réactions, sentiments, émotions tant psychiques que physiques, et faites tout simplement de chaque expérience une réalité, votre réalité selon votre propre choix.


La Terre est, en surface, surchargée

La planète votre Terre Mère est, en surface, "surchargée" de tous vos fatras, de toutes vos perceptions erronées, et au sujet desquels bon nombre ne veut rien entendre, rien changer. 

Alors, vous qui êtes «dit» un peu plus avancé, cheminez vers votre bien-être, en votre Lumière, dans votre Lumière sans vous laisser happer par tout ce qui peut être dit ou fait autour de vous.


Vous croyez être différent! Bien sûr que vous l’êtes


Chaque être est unique et indispensable dans l’Univers.

Malgré tout, vos pensées quelles qu’elles soient se répercutent dans tout l’Univers.


Alors, nous vous demandons de cesser vos affrontements, mauvaises humeurs, discordes afin d’élever et d’ancrer de plus en plus vos vibrations.


Ainsi, dans cette ultime ouverture, nous pourrons œuvrer encore davantage avec vous et vous vous aiderez, ainsi, à bénéficier de cette merveilleuse Energie de Lumière et d’Amour qui afflue sur votre chère planète, la Terre.


Ne vous méprenez pas, chacun a un rôle important à jouer

Quel qu’il soit, quel que soit son rôle, il est.

Au fur et à mesure, au plus profond de vous-même, vous le ressentirez davantage. Vous n’aurez plus de questions à vous poser et irez tout naturellement vers ce quoi vous devez aller.


Alors, cessez donc de vous tourmenter et de vous créer de nouvelles peurs.


Soyez! Soyez simplement au plus juste de vous-même avec beaucoup de délicatesse et de bonté vis-à-vis de vous-même, comme de vous-mêmes.


Nul ne peut échouer, vous le savez fort bien! Ni premier, ni dernier, ni abandonné, ni rejeté ou exclu.

Tout ce qui va se passer pourra vous paraître bouleversant

Tout ce qui va se passer au niveau de votre Univers pourra vous paraître bouleversant, déstabilisant.

Rien qu’en lisant vos journaux et en écoutant les informations annoncées par vos médias, voyez déjà vos réactions!


Vous prévenir pourrait, suivant vos modes de fonctionnement, vous entraîner ou vous conduire vers de nouvelles peurs ou à créer de nouveaux schémas d’épouvante.


Voyez déjà au jour le jour tout le déferlement d’informations que vous recevez, les résultats engendrés en vous-même ou par vous-même(s), en vous ou autour de vous, ainsi que les contextes touchés.

Au fond de vous, que voulez-vous réellement?


Sans ignorer les nouvelles de votre monde, suivez simplement votre chemin


Soyez attentif aux événements mais, surtout, restez vigilant par rapport à vous-même(s).


Alors, pour le bien de vous tous, de nous tous, ne vous égarez plus dans vos schémas répétitifs, n’en créez pas de nouveaux et montrez simplement par le biais de vos attitudes, de votre comportement, de vos perceptions, qu’il est possible de changer le monde en commençant, tout simplement, par soi-même.


Certes, vous le saviez déjà.


Mais si chacun s’attèle réellement à cet engagement, à chaque minute de sa journée, et est conscient de ses agissements, des paroles prononcées, des pensées émises, bien des événements pourraient alors être changés et ceci, en un battement de paupière…


Alors, à l’Unisson, Soyez! Vibrez chacun votre propre Son en Harmonie et Soyez Un avec le Tout.


De tout notre Amour, nous vous saluons.


Bénédictions sur vous.

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 18:55
Rêverie
REVERIE
Huile de Catherine Bougnon Siménoff

Message reçu par Loriel le 26 mars 2008

Passeurs d'entre les mondes

CAR C’EST LE TEMPS DU MAINTENANT

Bonsoir à vous, âmes incarnées de la Terre!

Vous n’avez pas connaissance de qui nous sommes et pour l’instant, cela est bien. Sachez que nous intervenons uniquement pendant les transitions majeures des sphères de vie, telles que vous en vivez une actuellement.

Nous sommes de l’anti-monde, mais qui n’est pas ce que certains appellent l’anti-matière ou même l’un des univers dits parallèles, comme si un univers était le seul à être parallèle au vôtre. Nous sommes un peu l’équivalent des points zéro de votre physique, ce qui est tout un programme, n’est-ce pas? (Rires).

VOUS NE POUVEZ PLUS COMPRENDRE AVEC VOS CONCEPTS CAR VOUS ETES VOTRE PROPRE MIROIR

Déjà que l’univers connu de vous est comme un millefeuille qui se replie sur lui-même en des points de passage que sont les trous noirs et bien d’autres choses encore (pour l’instant invisibles à vos yeux et à votre ignorance). Trous noirs qui ne sont qu’une version de ce qu’ils sont réellement, comme il en est ainsi pour vos étoiles, vos planètes et même pour les espaces interstellaires. Vos amis Ummites ont essayé de vous enseigner une réalité de ce qui est appelée parfois le multivers.

Vous avez essayé de comprendre avec vos concepts anciens qui ne seront plus et qui ne pourront tout simplement plus être valables pour le monde qui vient et qui est déjà là. Certes, ils vous ont permis d’aller derrière le miroir, non pas un miroir extérieur à vous mais le miroir que l’Univers vous envoie instantanément de qui vous êtes, de ce que vous êtes et de là où vous en êtes.

Vous êtes vous-mêmes votre propre miroir et, ce faisant, vous avez donc la possibilité de passer à travers lui en une seule pensée. Une seule pensée de votre Présence, dans l’humilité la plus immédiate de votre foi en vous.


Vous ne pouvez plus perdre de temps à comprendre avec les mêmes méthodes qui vous ont emmenés jusqu’à ce point précis de l’aventure humaine, de l’aventure de l’Adam Cosmique essaimé de par les univers. Vous êtes votre propre compréhension.

Croire encore que vous avez l’intention de comprendre est une prétention que vous avez le choix non seulement de remercier mais aussi de vous en
détacher.

NE RESISTEZ PLUS A VOTRE TRANSFORMATION CAR VOUS ETES VOTRE PROPRE COMPREHENSION

Vous ne pourrez plus comprendre si vous résistez encore à votre propre transformation, qui n’est que le retour chez vous, telle que vous l’avez si fortement demandée et tel que la Source des Sources avec les Elohim de votre univers local l’ont également décidé par amour… un amour dont vous n’avez même pas idée.

Le concept même de transformation est perverti par votre idée que vous devez devenir ce que vous n’êtes pas, alors que vous l’êtes déjà.

Bien entendu, il y a des phénomènes de temporisation, de décalage dans la manière dont vous vous percevez en train de créer ce que vous êtes actuellement, mais cela est bien accessoire.

Alors, ne vous laissez plus leurrer par ces concepts gentillets de transformation et de transmutation bien à la mode dans certains milieux. Comme s’il y avait un nouveau vocabulaire et une nouvelle manière plus spirituellement corrects qu’avant, plus dans le vent d’une actualité que vous avez vous-mêmes créée! (Sourire).

Vos instincts de regroupement ou d’affiliation à tel ou tel groupe vous jouent encore des tours. Votre besoin d’appartenance vous joue encore des tours et vous êtes à nouveau prêt à faire votre révérence devant qui sera plus lumineux que vous, plus grand, plus éveillé que vous.

Des êtres se présenteront au monde comme les sauveurs bienveillants de l’humanité. Des êtres pourront se présenter à vous comme venant d’ailleurs et vous proposeront leur aide. Vous aurez à choisir!

Vous appelez ce que vous êtes mais comme vous ne savez pas complètement ce que vous êtes, vous ne pouvez que vous en remettre à votre propre vérité dans la justesse de votre centrage.

VOTRE RETOUR CHEZ VOUS EST VOTRE COMPREHENSION

Ces concepts de transformation, de transmutation ont eu leur fonction un certain temps. Mais ils n’ont été utiles que pour vous permettre de franchir un niveau de conscience, une étape, un palier que vous avez aujourd’hui la possibilité de dépasser. Ce qui ne veut pas dire que ces concepts soient faux mais qu’une fois qu’ils ont achevé leur œuvre à travers vous, vous avez à les remettre dans les mains de l’Univers.

N’oubliez jamais que ce qui vous est donné doit être abandonné dès que vous l’avez intégré et compris par votre propre retour chez vous. Rien ne vous appartient. Tout peut vous être repris. En théorie, vous le savez. Mais combien d’entre vous le comprennent concrètement? Votre transformation est en elle-même votre compréhension.


Il est tout à fait essentiel qu’il n’y ait plus de séparation entre ces deux aspects: compréhension et retour chez vous. Le but est le chemin, le chemin est le but, la compréhension est votre retour chez vous, votre retour chez vous est votre compréhension… en un même souffle, en un même mouvement d’inspiration et
d’expiration simultanées puisque vous savez désormais que vous êtes à la fois et l’une et l’autre dans un en deçà des origines divines de vous-même.

Et il y aurait encore tellement à dire sur la notion même de "vous-même"… Sachez cependant que le concept d’atteindre un quelque part ou un lieu qui serait vous-même est mensonger et ne peut que vous détourner, paradoxalement, de là où vous êtes déjà.

Comprendre par vos méthodes actuelles revient exactement au même que lorsque la pensée concrète de votre mental cérébral crée du temps psychique 3D. Ce temps crée un décalage (entre des parties de vous-mêmes) que vous avez souvent confondu avec cette notion de multidimensionnalité que vous commencez à retrouver en incarnation et en unification mais aussi tout juste à comprendre.

LES FAUX MIROIRS DES COULOIRS DU TEMPS

Personne ne supporte le vide, dans aucun monde. Alors, vous avez créé des passages par des explications rocambolesques ou par tout autre moyen afin que vous n’ayez pas la sensation de vous couper de Vous-Même. Vous vous êtes créé des extensions artificielles de vous-même afin de combler ce manque. Vous avez créé artificiellement des ombres de vous-mêmes se déplaçant sur votre propre flèche du temps, et vous les avez confondues avec votre nature réelle et originelle. Certains êtres en ont profité, en accomplissant pleinement leur rôle.

Alors, nous disons présentement à tous ceux qui voguent à travers les couloirs du temps pour continuer à leurrer les âmes perdues mais aussi celles qui sont sur le point de trouver: cessez vos turpitudes car votre rôle est terminé. Les anges et les archanges s’occupent désormais de vous et coupent tous liens, pactes et faux miroirs qui ne facilitent pas le retour chez elles des âmes en peine dans leur désir de retrouver enfin leur unité originelle.

Nous disons à certains chamans de cesser leurs guerres de pouvoir dans les couloirs du temps. Et nous pensons notamment à l’Asie du Sud-Est. Cela est assez. Cela suffit! Ils savent que plus rien ne sera comme avant. Et certains d’entre eux ont déjà perdu de leurs prétendus pouvoirs qui leur avaient été donnés. Ils savent tout cela… Mais nous leur disons ouvertement et nous vous en faisons part.

Personne, dans n’importe quel monde, ne supporte cette multiplicité de faux miroirs reproduits dans les couloirs du temps par vos propres créations. Tout le reste est aménagement dans des rapports de donnant/ donnant ou des contrats explicites, sur lesquels nombre d’entre vous s’étaient endormis. Vous vous êtes réveillés et vous avez coupé d’une manière ou d’une autre. Et pas seulement par des protocoles qui vous ont été donnés il y a déjà longtemps de cela. La rupture des boucles spatio-temporelles concerne également ces choses-là.

Vous avez créé des monticules de formes-pensées afin de combler le vide que vous aviez vous-mêmes créé.

Ces protocoles ont été comme des aides d’un moment. Les faire perdurer est tout aussi inutile que la transfusion de sérum dans vos veines, alors même que vous êtes sorti de l’hôpital. Cela vous encombre par son inutilité. A moins que vous ne soyez assez fier et orgueilleux pour oser encore vous exhiber avec de telles excroissances aux yeux de tous…

VOTRE PASSAGE DECISIF EST IMMINENT

Le temps se rapproche de lui-même comme manifestation instantanée de vous-mêmes en ce point précis de là où vous êtes. Ce rapprochement a pour effet de vous renvoyer tout ce que vous avez pu mettre, uniquement de votre propre chef, dans ces interstices. Et vous avez désormais le choix d’en faire le deuil, ce deuil qui n’est qu’une partie non pas de ces transformations ni même de ces transmutations mais bien du processus même de ce qu’il convient désormais de nommer votre passage décisif imminent.

Les âmes des morts se sont réveillées à entendre les Trompettes du Salut et beaucoup ont à faire pour libérer ce qu’elles ont aussi créé de leur vivant, si nous osons dire…

Car vous savez que la vie perdure. Mais en sachant cela, ne créez pas de pensées ou de rituels basés sur l’astral ou sur n’importe quel autre modèle explicatif. Ce ne sont que des modèles tout comme la Terre est modelée par vos pensées, vos actes et votre Présence.

Nos frères et sœurs se sont déjà exprimés sur cette notion d’astral. Nous n’y reviendrons pas.

Ceux qui passeront dans l’après-vie pourraient se retrouver devant leurs attentes et leurs besoins. L’allègement que nous vous avons tous demandé n’a pour but que de vous faciliter la transition majeure actuelle, quelle que soit la manière dont votre âme l’a choisie, pour le meilleur de vous-mêmes et du monde de la Nouvelle Terre, s’il fallait encore un mot pour désigner cette Terre.

Beaucoup d’âmes sont en partance et l’amour qui a frappé à leur porte les a emmenées dans des lieux qui ne sont pas seulement les sphères d’Anubis, même si ces dernières sont très largement majoritaires sur cette planète. Eh oui, Anubis est présent aussi dans d’autres mondes et sous d’autres auspices… Certains départs rapides sont incompréhensibles aux yeux de leur entourage. Et pourtant cela est. Alors, pacifiez vos relations avec vos proches ou moins proches. Votre voisin que vous croisez tous les jours pourrait ne plus être là demain ou même tout à l’heure.

LA TRANSITION NE SUPPORTE PAS LA TIEDEUR

La Transition ne supporte pas la tiédeur. Ce n’est pas un jugement moral ou une exigence éthique, ou encore une injonction philosophique ni même un dogme religieux.

La tiédeur est le fait très simple de ne pas assumer ses choix d’âme. Cette tiédeur n’a rien à voir avec l’injonction de faire ceci ou cela et encore moins d’être ceci ou cela. C’est pourquoi il ne peut y avoir d’angélisme dans sa propre vérité incarnée et donc assumée. Voyez comme les choses sont d’une extrême logique et d’une grande simplicité.

Alors ne jugez plus ceux qui, à vos yeux, passent pour des tièdes. Laissez aux chœurs angéliques et archangéliques ainsi qu’à vos frères invisibles le soin de les guider. Ne vous époumonez pas à vouloir ceci ou cela pour eux et surtout pas sous prétexte de vouloir faire le bien et encore moins sous prétexte d’apporter la Lumière.

La volonté propre des sphères de Lumière (de la Source même) n’a que faire de ce volontarisme outrancier de la part de tous ceux aux yeux aveuglés de leur propre suffisance.

Priez pour ces âmes, oui nous vous invitons à cela, mais faites-le complètement détaché de toute intention, paradoxalement encore une fois. L’Unité ne s’impose pas comme la Lumière ne s’impose pas, y compris par la Présence même de chacun.


REFLECHISSEZ AU-DELA DE VOTRE PROPRE MIROIR

Beaucoup d’enseignements circulent ou sont mis à disposition du public sur le pouvoir créateur de l’être humain. Sur son pouvoir d’être divin de pouvoir être enfin ceci ou cela et de réaliser ici bas, enfin, sa véritable nature divine.

Beaucoup d’enseignements circulent ou sont mis à disposition du public vantant la vulgarisation éclairée de ces révélations et alléguant que le temps est venu pour tout un chacun de réapprendre à créer selon des règles précises ou des processus bien achalandés (dans tous les sens du terme).

Beaucoup d’enseignements circulent ou sont mis à disposition du public, comme si le seul fait que ces informations soient là constituait en soi une caution qui vous prémunirait d’un quelconque biais ou d’une possible déviation. Comme si ces informations étaient la preuve par leur existence même de leur propre vérité, du fait qu’elles vous touchent émotionnellement. Voyez comment vous avez appelé ce que vous avez vous-mêmes créé.

Réfléchissez avec un peu de recul et étonnez-vous comme le ferait un cœur d’enfant. Prenez du temps pour vous délier de cet émotionnel qui a créé cette attirance et cette assurance de vérité, du fait que cela vous touche. Mais vous vous êtes touché vous-mêmes, comprenez-le. Vous vous mettez le doigt sur la joue et vous vous dites: «Ca y est, je sens quelque chose. C’est cela! C’est la vérité, cela doit l’être»… alors qu’il ne s’agit que de votre propre doigt.

Nous vous avons enseignés sur les émotions, sur les affects, sur la distinction entre la pensée créatrice et les chimères de votre mental (qualifié à tort parfois d’inférieur).

Alors, que se passe-t-il donc si vous décidez de jouer le jeu de la vérité avec vous-mêmes?

Ne lisez pas les lignes qui suivent tant que vous n’avez pas répondu, en prenant le temps de répondre par vous-mêmes à notre proposition de réflexion. Si vous lisez ces lignes avant d’avoir joué le jeu, vous introduisez un biais qui ne peut, en tous les cas, être à votre avantage, cela est certain et nous vous demandons pour cette circonstance précise de nous croire. Alors, apprenez encore et encore à vous faire confiance même si vous vous trompez car vous savez que vous ne pouvez vous tromper.

Ainsi, si vous avez terminé avec ce temps de pause, voici notre avis.

LA CAPACITE DE CREER ET LE POUVOIR CREATEUR

Le pouvoir créateur existe depuis l’aube des temps et votre âme sait cela.

Le pouvoir créateur n’est pas vôtre mais est une qualité même de votre nature originelle d’être divin, même si vous nous semblez parfois un peu présomptueux en croyant avoir compris votre véritable nature en vous disant "être divin" ou "être de lumière". Ce n’est pas par ce revers de main, ce n’est pas par une pirouette de rhétorique que vous vous éviterez votre propre vérité que constitue également ce qui a été désigné comme les Trois Jours et la Transition imminente.

Souvenez-vous à propos de la compréhension : votre nature même constitue l’essence originelle de votre compréhension dans un seul et même mouvement, dans un seul et même état d’être. Si être dans un état signifie vraiment quelque chose…

Les âmes humaines ont créé par ce pouvoir depuis l’aube des temps à travers la volonté directe de leur Etre Divin et de leur Présence. Ces âmes ont par la suite abusé et mésusé de leurs pouvoirs d’être divin en s’appropriant ce pouvoir créateur pour leur propre compte. Cela a été une partie de l’expérience désignée de manière un peu théâtrale par le terme de chute, terme que nous récusons d’emblée.

La capacité de créer est votre attribut inaliénable de droit divin mais sûrement pas d’être divin. Vous n’avez aucune prérogative en ce sens et vous n’avez plus à vous mettre à la place de votre Créateur.

Il ne peut être là si vous avez décidé vous-mêmes d’occuper sa place. Il ne s’impose pas et vous aime d’un amour tellement infini qu’il vous respecte totalement dans tous les aspects de votre propre nature. Après tout, il a tout le temps et ce temps ne compte pas. Il sait, c’est tout… Votre Créateur, le nôtre, la Source des Sources de toutes choses, qui est à la fois vous-mêmes et un autre Parfait (dans la langue de votre pays d’Oc) dans l’ordre divin de l’amour dont vous ne connaissez encore que le mot.

VOTRE CAPACITE DE CREER EST UNIQUEMENT UN ATTRIBUT DU POUVOIR CREATEUR DIVIN

La lumière de votre expérience est la clarté de cet ordre. Ordre et clarté, ordre de la lumière de l’amour conscient manifesté à travers la conscience de sa propre conscience, dans la clarté de la révélation de vous-même à travers vous–mêmes. L’amour parfait est ordre sans ordre. La conscience au-delà de la conscience est lumière parfaite, clarté qui illumine l’ordre de l’amour universel. Voilà quelques autres de vos mots sur les notions d’ordre et de clarté, à toutes fins utiles… (Rires).

Si vous vous attribuez cet attribut du pouvoir créateur de la lumière et de l’amour divins, alors vous continuez de faire le jeu des anges rebelles et déchus qui continuent de croire que tout leur appartient parce qu’ils sont des êtres divins. L’état d’être divin n’a rien à voir avec la notion d’attribut inaliénable de droit divin. Ces notions sont tout à fait capitales à entendre, maintenant! Si vous êtes cet attribut en son essence, le fait de dire que vous êtes des créateurs divins vous coupe instantanément de votre propre source de création.

Alors ces enseignements et tous ces livres que nous voyons sur vos étalages, à propos de ce pouvoir d’être créateur, doivent être soumis à votre discernement et aux fourches caudines de votre propre vérité.

Chacun fait ses choix de manière parfaite et la compréhension que vous avez de notre texte est parfaite, que vous soyez d’accord ou pas, cela n’a strictement aucune importance.

Si vous désirez retrouver de manière consciente et volontariste vos pouvoirs d’apprentis-sorciers et refaire le jeu de la séparation, en confondant sciemment ou pas ces deux notions d’attribut de droit divin et d’appropriation de cet attribut du fait de votre nature d’être divin, eh bien… libre à vous, cela va de soi.

Mais nous avons souhaité partager notre point de vue afin de réveiller encore les consciences endormies devant ce qu’il convient bien de nommer des tentations. Qui pourrait résister à un manuel qui expliquerait par le détail comment utiliser ce pouvoir créateur selon sa propre volonté? N’avez-vous pas déjà entendu ou lu quelque chose de semblable?

Tandis que nous vous entendons hurler: «Et puis quoi encore... Nous retrouvons notre pouvoir et notre conscience d’être divin et nous ne devrions pas l’utiliser pour notre propre compte, pour nous créer une vie parfaite telle que la Source l’a prévue pour nous! N’est-ce pas notre héritage divin?», nous vous répondons: oui bien sûr, mais qui a décidé que telle vie était à vos yeux parfaite ou devrait l’être selon ceci ou cela. Et selon quels critères, si ce ne sont les vôtres et certainement pas la volonté de votre propre Présence?

VOUS AVEZ A DECIDER MAINTENANT

Vous avez à décider maintenant entre les mains de qui vous vous remettez, et comment. Les événements qui s’en viennent à une allure vertigineuse ne supporteront pas les demi-mesures de vos indécisions qui ne sont que le refus ou les résistances des choix de votre âme.

Soit vous vous remettez dans les bras de votre propre petite volonté, en argumentant que vous avez le contrôle de votre vie en qualité d’être divin créateur omnipotent et omniscient, et en décidant (cela va de soi!) par vous-mêmes, sachant que seul se réalisera ce qui est décidé par votre Présence. Mais n'est-ce pas oublier que, quoi que vous ayez décidé, cela sera bien évidemment de toutes les manières créé. Donc, cette notion même
«uniquement ce qui est créé» n’est pas valide en tant que preuve de la justesse de ce qui est pour vous.

Soit vous ouvrez la porte de votre Présence et vous vous en remettez totalement à elle. Car votre Présence ne souffre pas en quelque sorte les demi-mesures, ce qui rejoint par ailleurs la notion de tiédeur déjà évoquée. Votre Présence manifestant à chaque instant ses propres qualités par votre présence même en ce plan, vous vous permettez ainsi cet abandon actif dans les directives de votre Présence.

Dans les deux cas, vous aurez fait le bon choix et aucun n’est ni bon ni mauvais. Mais sachez qu’entre les deux, les tièdes n’ont pas leur place et seront automatiquement recalés pour un nouveau tour de manège et sans le pompon cette fois-ci… Nous plaisantons… (Rires).

Pourquoi croyez-vous que ces monticules de livres et de soi-disant enseignements vous soient offerts en ces temps? Même si bien évidemment, nous ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Pourquoi croyez-vous que ces millions de pages aient été permises d’être éditées, et par l’autorité de qui, sachant qui ou quoi semble gouverner votre monde?

Pourquoi croyez-vous que l’on donne à croire que tout serait facile et qu’il suffirait d’accomplir quelques recettes magiques ou quelques rituels de saltimbanques de la spiritualité? Et que vous pourriez enfin être ce que vous êtes, qui vous êtes et finalement n’en faire qu’à votre tête…

N’avez-vous pas déjà entendu tout cela? Ne connaissez-vous pas déjà ce discours qui vous offre sur un plateau le pouvoir sur ce monde?


Maintenant est l’heure d’assumer ses choix et chaque événement sur cette Terre est en lui-même l’accomplissement de la destinée collective de ce plan. Vous savez bien que l’Antéchrist est déjà parmi vous en pensée, avant que d’être directement en action en foulant le sol de la Terre dans l’être incarné qui a reçu cette effusion/ infusion.

Plus aucun combat! Chacun est à sa place dans le plus strict respect de chacun. Les règles sont définitivement établies. Aucune connotation morale, religieuse, philosophique, métaphysique en tout cela. Ne faites pas de pensées de ce que vous ne connaissez pas a priori. Votre âme sait, votre Présence sait.

Sachez également que l’électromagnétisme non aligné avec la Lumière des Mondes Réels vit ses derniers instants. Mais ne vous demandez pas comment vous allez faire pour la suite, car vous n’avez aucune idée des propriétés de la nouvelle Terre qui s’en vient.


A travers vous-mêmes, en qui faites-vous confiance et remettez-vous votre vie? Voilà une autre manière de concrétiser cette notion de foi dont nos frères et sœurs vous ont déjà parlé. En qui vous remettez-vous, si le terme même de se remettre en quelque chose ou en quelqu’un est, là aussi, juste et utile pour votre discernement dans votre choix ultime?

 
Quel que soit ce qui arrivera ou pas, décidez-vous car c’est le temps du maintenant.

Paix sur vous et honneur à vous, âmes de la Terre

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 10:40


D'après Chandigoriane


Message reçu par Luce le 4 octobre 2007


Sananda


VOUS ETES EN MAITRISE

Bonjour mes chers frères et sœurs en Humanité

Sachez tout d’abord que le temps est venu de ne plus vous croire mes brebis mais bien mes égaux.

D’une certaine façon, vous êtes mes enfants par le sang christique de Marie-Madeleine et donc de par mon sang même si ce n’est pas stricto sensu mon sang biologique.

Vous êtes surtout mes frères et sœurs car je ne suis plus celui que je fus comme ma chère bien-aimée n’est plus.

Nous sommes un seul être que vous connaissez sous le nom de Sananda. Voilà, cela est dit et bien dit.

Et c’est en cela que d’une autre manière, vous êtes bien également de mon sang biologique.

Ce patronyme de Sananda n’est pas bien sûr notre Vibration Réelle mais qu’importe notre nom car pour l’instant vous ne pourriez ni l’entendre ni le lire et encore moins le prononcer sans aussitôt vous perdre dans les méandres du néant de votre mental apeuré!


Même si pour les besoins de la manifestation sur votre Terre et en fonction de l’évolution de votre sensibilité, je vous apparaîtrai encore sous le nom/ vibration séparé de Jésus, Yeshoua, Josué ou même de Sananda, il est temps que vous sachiez que seule la mémoire de celui que je fus (et connu par beaucoup sous ce nom de Jésus-Christ) répond uniquement à vos prières et à vos attentes. Seule la mémoire de celui que nous fûmes vous répond.

Celui que je suis et qui suis celui qui deviens n’est plus celui que je fus car je suis devenu celui que je suis.

Et quand je dis JE, nous parlons évidemment aussi de ma bien-aimée qui, pour les raisons qu’elle vous a exposées et bien d’autres, se différenciait encore parfois sous ce nom de Marie tant que le nom/ vibration qu’elle fut un instant n’était pas réhabilité et lavé dans la plus pure Lumière Christique.

Lorsque Luce m’avait demandé à deux reprises si j’étais «Celui qui vient», je lui avais répondu: "Non, car Celui qui vient est bien plus grand que moi". Et elle n’avait pas compris.

Alors oui, je suis bien Celui qui vient mais non plus en tant que Yeshoua mais bien en tant que Vibration Messianique qui contient et unit tous ceux qui se sont incarnés (ou non) en son Nom et donc je ne suis pas
«Celui qui vient» car Il est bien plus grand que moi.

Il est temps que vous, nos chers envoyés et incarnés en première ligne, alors que vous êtes actuellement en mille morceaux de vos identités passées, présentes et mêmes futures (futures dans le sens de vos projections mentales et potentielles) ne vous attachiez plus à aucune identification, à aucune de vos identifications comme à aucune de NOS identifications y compris sous la forme générique que vous employez parfois pour nous re-connaître: Etres de Lumière.

Ne pas s’attacher ne veut pas dire "ne pas reconnaître", ne pas s’attacher ne veut pas dire non plus "ne pas différencier" tant que cela est uniquement un arrêt temporaire du Mouvement Global et tant qu’il n’y a pas séparation de l’intention et de l’action.

Certes ce message ne s’adresse pas à chacun de vous consciemment, c’est-à-dire à votre conscience de veille, car vous êtes peu nombreux (si l’on pouvait comparer en terme de milliards d’humains actuellement sur Terre) à être connectés à nouveau à votre Etre Réel de manière quasi-constante.

Pourtant, il s'adresse à vous tous par le biais de votre cœur car la voie du Cœur, et plusieurs de mes frères et sœurs vous l’ont déjà dit, est le chemin le plus rapide (en une seule seconde de votre temps!) si vous êtes en Lui de manière indéfectible et permanente. Si vous évoluez progressivement, et vous évoluez n’en doutez pas, alors ce message s’adresse, pour faire image, à ceux qui sont en Maîtrise.

Cela ne veut pas dire que nous comparons vos niveaux d’études spirituelles (et nous rions de ce bon mot!) mais que nous répondons à vos propres choix et à votre libre-arbitre qui, pour la plupart, ont choisi d’apprendre et de s’immerger dans l’Illusion de la séparation afin d’enseigner à leur tour à tous ceux (qui eux sont très nombreux en terme de milliards d’humains) qui n’ont même pas encore conscience de cette Illusion qu’ils prennent encore pour la Réalité.

C’est pourquoi l’Etre que je suis, l’Etre que nous sommes se différencie parfois pour les besoins de notre enseignement.

C’est en cela que nous enseignons à toute l’humanité par le biais notamment des canalisations et en fonction de votre avancement personnel. Aucun n’est laissé en chemin, aucun n’est moins, aucun n’est plus. Il s’agit seulement d’une différence illusoire permettant à chacun d’expérimenter.

"Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers" signifie également cela: vous qui aujourd’hui êtes en maîtrise, sachez que ceux que vous allez enseigner à votre tour furent dans un autre jeu vos Maîtres!

Méditez bien à ce sujet et ne vous croyez pas supérieurs en quoi que cela soit, si ce n’est que vous avez choisi d’être guides et d’autres d’être guidés par votre intermédiaire en cet espace linéaire de notre Temps éternel.

Il est bien évident que vous, nos guides d'aujourd'hui, êtes enseignés par Nous, non seulement en tant qu’un Seul Etre (votre Etre Réel) mais également en tant que manifestations multiples et différenciées de l'Etre. Vous êtes tous et chacun guidés aussi bien en votre propre athanor que par l’intermédiaire de celui de vos frères et sœurs incarnés.

Bien sûr que nous savons que les messages, canalisations, média et autres thérapies ou enseignements sont de plus en plus décriés par certains.

C’est une merveilleuse nouvelle lorsque vous ne vous y attachez pas, tandis que vous exprimez ce que réellement vous pensez avoir compris et que votre propre connexion divine vous enseigne directement en votre coeur. Mais que dire et comment œuvrer pour ceux qui n’en sont pas encore là?

Vous n’avez plus le temps de perdre du temps, certes, mais nous non plus! Nous sommes tous ensemble dans la même Aventure.

En revanche, lorsque d’autres décrient ces moyens qu’eux-mêmes justement se targuent de ne pas utiliser mais continuent pourtant à lire, à écouter ou à aller aux conférences/ channeling…

Lorsque d’autres encore dénigrent nos messages (quand ce n’est pas nos messagers) parce qu’eux-mêmes détiendraient leurs propres informations de manière différente et surtout pas par channelisme ou autre instrument en apparence extériorisé, en quoi leur chemin est-il meilleur?

Ne pas déifier les canalisations ni leurs messagers mais ne pas non plus les diaboliser!

En outre, ceux-là même qui s’enorgueillissent de ne pas "canaliser", comment pensez-vous qu’ils reçoivent nos informations, lorsqu’ils les reçoivent effectivement de nous?

Ah! Que veut dire canaliser? Eh bien justement, posez-vous la question et vous recevrez la réponse (que vous avez déjà reçue! Sourire).

Lorsque d’autres déprécient cette voie de transmission que nous avons librement et volontairement choisie (avec d’autres media, certes) pour communiquer avec le plus possible d’entre vous, alors que tous n’avez pas encore accepté de nous recevoir en vous de cette manière, pensez-vous encore qu’ils agissent ainsi pour votre soi-disant autonomie ou votre discernement?

Bien évidemment, nous ne parlons pas de ceux qui témoignent de leur ressenti, nous ne parlons pas de ceux qui expriment leur résonance ou non avec tel texte ou tel messager tout en les respectant.

Toute voie est honorable dans la juste mesure de l’ordre et de la clarté et seulement lorsque la voix qui s’élève témoigne sans rejeter ou compromettre cet autre témoignage.

Enfin pour terminer sur ce sujet, sachez que tous nos messagers par voie de canalisation extérieure ou intérieure, sont comme vous immergés dans l’Illusion.

Mais si ce n’était pas le cas, comment pourraient-ils recevoir nos communications traduisibles à votre entendement actuel?

Certes, quelques-uns sont dans l’illusion de leurs propres illusions et ne sont pas uniquement dans l’Illusion mais ils sont autant à leur place que chacun d’entre vous et contribuent ainsi au déploiement de votre discernement.

Il vous est demandé actuellement de plus en plus lâcher tout ce que vous aviez connu jusqu’à ce jour car tout est en passe de ne plus être (ni vrai ni faux également!).

Nous disons bien: TOUT est en passe de ne plus être.

Si vous persistiez à vous rattacher (donc à vous attacher une nouvelle fois) à tout ce qui demande justement à être définitivement libéré et guéri puis refondu dans le Grand Tout pour ne plus être particularisé, alors vous continueriez à créer de nouvelles identifications et la Roue des Réincarnations recommencerait pour vous dans une illusion, mais cette fois-ci uniquement la vôtre et non plus l’Illusion Divine que vous aviez engendrée ensemble pour les besoins de votre expérimentation conjointe.

Tous, vous avez déjà expérimenté et encore expérimenté tout cela sous toutes ses formes possibles et imaginables dans l’espace privilégié de cette Illusion, alors pourquoi encore recommencer et ainsi vous réfugier dans un leurre?

Car bien évidemment Illusion et leurre ne sont pas du tout la même chose, si ce n’est pour ceux qui ne veulent pas que vous sortiez définitivement de cette Illusion.

Car vous êtes tout proches et tous proches de sortir de l’Illusion. Voilà en quoi également le Karma n’existe plus.

Vous êtes en maîtrise et forcément notre manière de nous adresser à vous évolue également.

Tout devient plus subtil et vous apparaît de plus en plus paradoxal, mais pensiez-vous encore qu’il pût en être autrement?

Tout s’élargit, tout s’éclaire et pourtant nous devenons aussi beaucoup plus exigeants envers vous.

Vous êtes passés par de nombreuses étapes (toujours dans votre Illusion car étapes n’est bien sûr pas le mot). Alors faut-il continuer à vous mâcher tout le travail comme nous le faisons pour ceux qui en ont encore besoin?

La Maîtrise est ne plus rien maîtriser non plus, ne plus rien contrôler certes, mais ne plus rien maîtriser non plus, nous le redisons.

Pourtant, vous ne deviendrez pas tous Maître en cette dernière incarnation humaine pour beaucoup.

Evidemment, ne pas confondre incarnation et réincarnation mais cela sera pour une autre fois car notre canal a besoin de lâcher pour laisser entrer puis sortir aussitôt tout cela d'elle-même.

N’oubliez pas, la maîtrise c’est aussi ne pas et ne plus JAMAIS figer le Mouvement.

A très bientôt, mes chers frères et sœurs en Humanité que nous saluons et honorons pour tout ce que vous faites en étant qui vous êtes.

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 14:07

DI(SSO)LUTION
Pastel de Feolla


Messages du 21 juin 2007

OU IL N'EST PLUS D'AUTRE VOIX QUE LA FOI


Message reçu par Loriel

Irvan de Sirius


Salutations à vous, âmes de la Terre.

Je me nomme Irvan, être collectif de Sirius. Nous sommes des êtres de pure vibration et nous n’avons pas de corps de manifestation, ainsi qu’il en est pour bon nombre d’incarnations car une vibration peut être aussi une incarnation.

Je suis intervenu sur votre site il y a quelque temps déjà (cf. notamment ‘Initiation à la sororité’ et ‘Le pouvoir dans le couple’) et vous m’avez tous appelé pour répondre aux sujets qui vous préoccupent en ce moment, à savoir la confiance et la foi.

Nombreux d’entre vous doutent de leur propre vérité… Est-ce bien vrai? Est-ce bien réel tout cela? Et moi, suis-je réel? Qui ou que suis-je?

Suffit-il d’être pour être dans Votre Présence et Celle de la Source?

Nous savons que nous allons redire certaines choses déjà écrites mais vous savez bien que la répétition et le changement de perspective peuvent être utiles à tous ceux qui sont engagés sur le Chemin.

Toute vérité partielle est en soi vérité, sachant que seule la Source de Tout est cette Vérité.

Vous n’êtes pas une vérité totale et omniprésente qui supplante celle de l’autre sous prétexte que ce serait "votre" vérité. La contradiction de ces vérités, que je qualifie de partielles, n’est pas synonyme pour autant de rejet de cette même contradiction.

Une chose peut être à la fois et ceci et cela, tout en étant parfaitement contradictoire et dans l’unité des choses telles qu’elles sont.

Une chose peut également être totale tout en étant partielle.  Partielle ne signifiant pas non plus limitée, comme l’infini n’est pas éternité et que l’éternité n’est pas absolu. Et je souris à voir vos têtes qui lisent ces quelques mots… (Rires).

Tant que vous ne serez pas totalement éveillés à votre réalité ultime, ces perceptions de séparation vous tenailleront et seront pour vous des déclencheurs de phases de transmutation.

Lorsque vous doutez, qui ou quoi doute en vous? Votre psychisme? Votre mental? Votre ego? Des entités sombres et obscures qui influenceraient votre jugement et votre "alignement"?

Le doute est séparation car il ne peut concevoir la contradiction et l’unité derrière un seul et même phénomène. Le doute est absence de foi car la Foi est une émanation de l’Unité perçue au-delà de la confiance, qui elle est un attribut de votre humanité psychique et physique.

Telle personne a pour expérience d’aimer telle région. Telle autre, non. Lorsque ces deux personnes se rencontrent, elles partagent leur expérience. Est-ce pour autant que l’une a plus raison que l’autre sur la région dont il est question? Est-ce qu’une manière d’aimer serait plus juste que telle autre?

Sur quels critères ou pas vous appuyez-vous pour discerner ces notions d’amour? Telle personne pense que tel "maître" ou telle "méthode" est magnifique et telle autre personne a l’expérience contraire. Ont-elles tort ou raison toutes les deux?

Et pourtant la Vérité n’est pas relative. Encore un paradoxe.

Le relativisme est un fléau de votre époque qui amène la confusion dans vos sentiments et sabre votre Foi sous prétexte que chacun détiendrait sa vérité, donc UNE vérité, si ce n’est LA vérité. Ce qui est relatif est la manière dont le mental et l’ego figent une expérience donnée.

L’attachement à l’expérience d’une vérité amène celle-ci à ne plus être ce qu’elle a été. Comme l’attachement au mensonge empêche ce dernier d’être transmuté par la Pure Lumière Créatrice.


Ce qui a été, fut.
Ce qui est, devient et n’est pas.
Ce qui sera, est déjà.
Ce qui est, n’est pas.
Ce qui n’est pas, devient et fut.

Ce qui est vérité d’un jour peut être mensonge du lendemain. Ce qui est mensonge aujourd'hui est vérité demain. C’est pourquoi les maîtres insistent sur le TEMPS PRESENT et que leurs réactions peuvent parfois vous surprendre.

Vérité et mensonge sont des concepts qui balisent votre expérience et la valident pour vous guider vers un autre niveau d’éveil.

Encore une notion inhabituelle qui place le mensonge sur le même plan d’éveil que la vérité, d’une certaine manière… (Rires).

Un certain type de relativisme fait croire que chacun possède une vérité et donc en toute logique qu’elle ne peut être que vraie en tant que totalité universelle.

Qui a dit qu’une vérité pourrait être une "propriété", y compris par ceux qui s’en réclament?

Le relativisme est une mauvaise interprétation de la notion de dimensions et de trames psychiques car si chacun possède en soi (et quel soi?...) "sa" vérité, alors il peut l’imposer à l’autre tout en étant dans son bon droit. Vous voyez bien qu’il y a là quelque chose qui ne tourne pas rond (ou carré suivant les dispositions de chacun... Rires).

Le relativisme est la contrepartie opposée et compensatoire de la notion d’universalité, dont les religions et certains courants spiritualistes/ matérialistes se font les promoteurs.

Si vous accentuez un plateau de la balance dans votre conscience collective, vous appuyez inévitablement sur l’autre plateau. Et ainsi vous faites le jeu des oppositions et des formes-pensées destructrices sous le voile de vérité relative, qu’elle soit individuelle ou collective.

A ce sujet, nous entendons souvent des notions concernant celles d’être, nous entendons qu’il ne "suffit que d’être" ou que "l’être est tout". Qu’on nous explique alors comment un "étant" qui est là, peut-il être défini si ce n’est en le réduisant à quelque chose qu’il n’est plus?

Vous voyez bien que la notion d’être est partielle et renvoie à la notion d’un soi omnipotent et omniprésent, figé et statufié qui n’est plus, en aucun cas, dans la vérité d’une création permanente de la Source de Vie.

Vous avez encore de la peine à comprendre que votre notion de "soi" et "d’être" sont des notions partielles et en même temps totales.

Partielles, car vous ne pouvez définir que ce qui est partiel.

Totales, car une vérité partielle est en même temps infinie mais ne peut être appréhendée par aucune forme du mental de tous les jours qui vous sert d’outil d’adaptation dans votre univers.

"L’idée d’être" est une idée, un concept.

Votre Source Ultime n’a que faire de ces idées pour vous guider là où Elle le souhaite avec l’aide de vos frères et sœurs.

L’orgueil spirituel fait rage sous prétexte d’humilité.

Votre conte du Chaperon Rouge est en cela édifiant et n’a pas uniquement une valeur d’éducation pour le psychisme de vos enfants, grands ou petits.


Nous vous mettons en garde, encore une fois, concernant les "tartuffes de la vérité" qui, sous prétexte d’avoir fait l’expérience de tel ou tel niveau de réalité, seraient encore plus dans la vérité que les autres. Aucune récompense, aucun échec.

Accompagner une âme n’a jamais voulu signifier avoir des préconçus de là où il faudrait aller. Comment respecter la sagesse de la Vie, si préalablement le mental et certaines dimensions de l’être connaissent d’avance les soi-disant "lieux" de destination?

Les objectifs ne sont que des fétus de paille qui ne servent tout au plus que de balises. Mais une fois arrivés à une balise, que faites-vous? Et quand bien même y aurait-il une balise "vérifiable", oublieriez-vous tout le reste aux alentours? Et qui vous dit que cette balise qui a été juste, pour vous ou d’autres, est juste pour la personne que vous avez en face de vous?

Prenez garde à tous ces "gourous du développement personnel et du mieux-être" qui, sous prétexte d’humilité, gardent leur éveil pour leur commerce et mercantilisent les vérités qu’ils leur ont été données.

Votre confiance peut être manipulée. Votre foi, jamais. La confiance est à l'humain ce que la foi est au sacré. C’est pourquoi le doute est l’une des pires "armes de destruction massive". C’est aussi pourquoi la Foi est l’une des choses les plus puissantes dans tous les Univers.


Car les attributs divins que vous manifestez sur ce plan existent sur d’autres plans à travers divers êtres, consciences, vibrations et bien d’autres formes d’expression du divin, aussi étonnantes que merveilleuses.

La Foi ne se démontre pas, ne s’éprouve pas. Elle est ou elle n’est pas.

Cf. '
Ordre et clarté'

La confiance est relative et seulement promise à des remises en question par le jeu des questions/ réponses de votre mental affectif, émotionnel et physique.

Prenons un exemple concret. Si vous aidez une personne "dans le besoin", sous des prétextes que vous connaissez parfaitement les lois cosmiques, alors vous reniez votre Foi. Votre justification devant vous-même et devant l'autre est un mépris subtil particulièrement destructeur qui vous place dans cette attente que l’Univers vous rendra de toutes les manières au centuple.

Est-ce cela l’inconditionnalité? Est-ce cela l’humanité? Est-ce cela vous respecter?

Combien voyons-nous de personnes qui pourtant aident ceux "dans le besoin matériel" et qui pensent rendre service en faisant "crédit" mais qui, dans le même temps, pensent que de toute manière le karma est là pour régler "l’affaire" si la personne aidée n’honore pas le contrat qu’elle a passé!

Pour qui vous prenez-vous? Pour les maîtres du Karma? Pour les régents des mémoires akashiques? Vous attribuez-vous la paternité/ maternité des lois cosmiques qui vous constituent?

Qui est votre vrai "patron"? Qui vous rémunère? Vos clients ou vous-même à travers vos clients? Vos clients ou l’Univers à travers eux et à travers toutes les formes d’abondance par lesquelles la Vie œuvre pour subvenir à vos besoins… et bien plus encore!

Lorsque vous agissez ainsi en croyant à tort mettre le karma ou n’importe quelle loi cosmique dans votre poche, certes vous faites confiance aux lois psychiques ainsi qu'à votre représentation des lois cosmiques.

Mais vous niez et reniez l’existence même de votre Etre Divin (et de la Vie Sacrée) qui est votre seul et unique "employeur", la seule et unique Source de toute abondance et de toute Vie.

En agissant ainsi, vous agissez dans la séparation et non dans VOTRE Unité à partir de laquelle la Foi est une manifestation naturelle sans pensées.

Alors, honorez-vous et aidez l’autre sans attente.

S’il ne vous rend pas ce que vous pensez être un dû, dites-vous que la Vie vous le rendra par d’autres moyens. Ce qui vous a été donné peut vous être repris. Ce que vous donnez, c’est le Sacré qui le donne à travers vous. Rien ne vous appartient et c’est ce qui fait votre beauté et votre valeur.

Si cette âme n’honore pas sa parole: qu’avez-vous à apprendre de cela vous concernant? Mais ne vous réfugiez pas dans les mensonges de votre soi-disant connaissance des lois cosmiques. Vous vous trompez vous-même et c’est cela, sans nul doute, la pire des choses pour vous!

La connaissance que vous avez des lois divines n’est pas une invitation à les utiliser à votre avantage et à en tirer profit. Seule la Vie est sagesse et vérité et toute utilisation contraire à son mouvement vous est retournée de manière immédiate.

Cf. ‘Le bon grain de l’ivraie’ et ‘Le trésor au bout des arcs-en-ciel

Toute vérité est d’abord collective. Si l’une d’entre elles ne sert pas chacun de vos frères humains, elle est mensonge, détournement et orgueil, et vos oripeaux n’y changeront rien à Celui qui voit le fond de votre cœur et sait qui Vous êtes.


Souvenez-vous des paroles de notre frère que nous aimons tant (Mt 25,35-45):


"...Alors les justes lui répondront :

- Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer, étranger et de t'accueillir, nu et de te vêtir, malade ou prisonnier et de venir te voir?

Et le roi leur fera cette réponse :

- En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."

Et encore :


"...Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour :

- Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir?

Alors il leur répondra :

- En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait."

Nous vous aimons sans relâche et nous vous accompagnerons jusqu’à votre libération totale. Ne doutez pas de vous.

Doutez de nous si vous le souhaitez et si cela vous aide. Mais ne doutez pas de vous et de l’Etre Sacré que vous êtes.


Que la légèreté de nos mondes vous accompagne.



EXPANSION
Pastel de Feolla



Message reçu par Luce

La Voix porte-parole de la FOI

Extrait d’une canalisation personnelle suite à une "attaque" de l’Ombre sur un de nos chats


Ah! Que d’émotions et d’aventures avec un grand A, n’est-ce pas?

Bien sûr que vos petites disputes avec Loriel sont sans importance et en même temps très importantes. Bien sûr que c’est aujourd’hui le seul moyen qu’ont trouvé vos frères de l’Ombre pour tenter de créer de nouvelles failles en vous.

Bien sûr que cette force/ entité, ainsi que l’a très bien décrite votre compagnon chat et qui s'est attaquée à lui, s’amuse à vos dépens à vous faire vous chamailler comme des enfants immatures! Bien sûr qu’elle appuie sur vos orgueils respectifs et sur votre confiance en vous comme en celle de l’autre.

Alors sachez tous deux et chers enfants, ainsi qu’Irvan a tenté de vous l’expliquer, que la confiance et la foi ne sont pas la même chose.

Confiance veut dire d’une certaine manière "avec foi", certes… mais, et c’est un grand MAIS que ce mais (et je ris en disant cela) la confiance que vous pouvez avoir en vous, ou en quelqu’un d’autre est conditionnelle, toujours! et est donc susceptible d’alimenter encore et encore la dualité et la séparation en vous et autour de vous.

La Foi est UNE et INDIVISIBLE. La Foi est INCONDITIONNELLE.

Elle ne se qualifie pas, elle ne se mesure pas, elle ne se "branche" pas sur quelqu’un de manière anodine et ne peut entrer en vous pour être vous sans votre libre-arbitre (bien sûr) mais surtout sans votre amour de la Foi.

Aimez la FOI, et Elle vous recevra chez elle comme vous la recevrez en vous.

Cette force/ entité appartenant à l’Ombre et qui vous côtoie tous deux depuis peu (ainsi que votre chat "révélateur"), appuie non seulement sur votre confiance en l’autre mais également sur votre confiance en vous-même.

Cependant, sachez bien qu’elle ne pourrait interférer ou vous faire mal ou même appuyer sur la Foi et donc pas davantage sur votre foi "personnelle", si vous étiez déjà totalement dans votre Foi.

Une définition incomplète et frustrante sur ce qu’est la foi personnelle pourrait être celle-ci: c’est une émanation directe, au sein de vous-même, d’une partie de LA FOI qui Elle pourrait être considérée (à votre niveau) comme une entité à part entière.

La confiance est et se manifeste toujours ENVERS soi ou envers quelqu’un d’autre.

La Foi EST, DEVIENT (à chaque instant éternel) et n’est jamais pour soi, n’est jamais envers soi ou envers quelqu’un et quelque chose d’extérieurs.

Quand on EST la Foi, alors plus rien ne peut se manifester et pénétrer en soi si ce n’est les propres attributs divins de la Foi elle-même tels que la joie, la paix, la vie unifiée, la vibration christique, l’amour, la compassion, la vérité, la lumière, l’abondance…

Aucun attribut de l’Ombre ne peut plus pénétrer en vous, ou même seulement se manifester à travers l’autre, en votre Présence et donc en présence de la Foi en vous!

Alors comprenez bien, ressentez et voyez comme la foi est l’essence-même de votre vie et que sans elle, vous n’êtes jamais à l’abri de chuter.

Avoir la foi est donc une "erreur" de langage (mais pas seulement!) que n’ont pas manqué de reprendre aussitôt à leur propre compte vos frères obscurs, car personne (et ils le savent parfaitement) ne peut "posséder" la Foi, personne ne peut la "contenir".

C’est la Foi qui vous contient. Et si ce n’est pas elle, c’est alors votre ego qui vous contient et vous contiendra jusqu'à ce que vous soyez devenu vous-même FOI. C’est soit l’une, soit l’autre et il ne peut en être autrement!

Certes, il y a ceux qui pourraient se dire et s’enorgueillir même (donc voyez qui parle encore à votre place!) d’être en quête de foi, à la recherche de la foi, en route vers la foi et de se trouver ainsi en quelque sorte en chemin entre l’ego et la Foi. Mais cela est IMPOSSIBLE. L’on ne peut être entre les deux car:

Entre les deux, il y a votre identification à votre mental et cette identification est ce que justement vous appelez l’ego.

Là où n’est pas la Foi, est l’ego. Là où est la Foi, l’ego n’est pas.

Notez bien que je parle de l’ego et non du mental. Le mental peut se mettre (et sait se mettre) au service sacré de votre Divinité mais pas votre ego, car ainsi que vous commencez à le comprendre, l’ego est un outil au service de votre mental.

Certes, et surtout au début, les envoyés du Père jusqu'à vous ont parlé de manière indistincte de l’ego ou du mental, mais cela était bien évidemment voulu.

Sinon, votre ego se serait enorgueilli de la vocation sacrée de votre mental et aurait repris, encore une fois uniquement à son compte, cette distinction en croyant la comprendre (dans le sens interpréter) et en voulant la comprendre (dans le sens inclure et enfermer).

Aujourd’hui, vous êtes pour la plupart tout à fait aptes à entendre cela. Sachez cependant que même cette petite distinction qui est faite et avait commencé à être faite (cf. par exemple ‘Les voies de la petite voie’) n’est qu’une toute petite parcelle de Vérité.


Vérité et vérité, Vérité et mensonge, Vérité et Foi

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase 
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 13:04

Au-bleu-des-cimes.jpg
AU BLEU DES CIMES Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par Luce le 14 mai 2007

LES VOIES DE LA PETITE VOIX

Alors que j’étais en canalisation personnelle avec ma Petite Voix et ensuite avec la voix de mon ventre, j’ai pensé que vous en partager les extraits suivants pourraient non seulement vous conforter sur la voie de vos propres voix, mais également vous apporter quelque précision sur ce fameux ego, le mien sans nul doute, mais peut-être aussi un peu du vôtre?

..."""Pour ton pauvre corps que tu malmènes décidément beaucoup en ce moment, sache qu’il ne te reste que quelques semaines pour pacifier complètement ta relation avec lui.

Ressens comme il t’aime, et tu ne le ressens pas.

Vois comme il te soutient, et tu ne le vois pas.

Entends comme il te parle avec amour, et tu n’entends pas.

Alors, je vais maintenant laisser la parole à ton ventre, centre de ton corps physique, mais avant je tiens à te redire cela:

Ne te juge pas comme nous ne te jugeons pas, et si parfois tu nous "agaces", sache que jamais tu ne nous énerves ou nous perturbes en quoi que cela soit.

Nous sommes simplement désolés pour toi de voir combien parfois tu gâches tes capacités, alors cesse de te rabaisser par rapport à toi-même mais également par rapport à tes frères humains, car si tu n’es pas une érudite, n’est-ce pas parce que tu as déjà toute la connaissance en toi à ta portée directe? (Rires)"""...

..."""Ah ma chère grande puce, si tu savais combien je t’aime et suis fier d’être "ton" ventre!

Alors, pourquoi me nier, me renier parfois aussi comme si tu voulais te couper définitivement de moi, de nous, toutes les parties de ton corps physique? Car nous savons que tel n’est pas le cas, et de cela nous ne doutons pas.

C’est toi seulement (à cause de ton ego, et non de ton mental) qui en doute parfois.

Alors, cesse d’écouter ton ego, car tel n’est pas son rôle. Si ton mental, tout comme moi aussi, sommes ensemble (avec toutes les autres parties de toi) les voix de ta Petite Voix, ce n’est pas le cas pour l’ego. L’ego est un moyen, un outil et seulement cela, et certainement pas une partie de toi.

L’ego n’est pas une partie de vous, comme l’est votre mental ou votre cœur ou encore votre corps physique!

C’est seulement un outil tel un marteau ou un tournevis. Ecoutez-vous votre marteau? Ecoutez-vous votre tournevis?

L’ego est au service du mental, et certainement pas l’inverse.

Ceci dit, ce n’est pas ton mental qui peut décider cela seul (le fait de ne pas écouter l’ego), car cet outil que tu as mis à la disposition de ton mental, c’est toi et toi seule qui peux décider qui fait quoi à l’intérieur de toi et remettre ainsi de l’ordre quand il est besoin.

Et il est grandement besoin que tu remettes de l’ordre au sein des voix de ta Petite Voix.

L’ego, tu n’as pas à l’aimer comme tu aimes ton mental ou ton cœur (et comme ceux-ci t’aiment également!).

L’ego ne t’aime pas, ne t’aimera jamais, car il n’est pas conçu pour.

Aimes-tu une table ou un tabouret, dans le sens véritable de ce terme? Certes, parfois certains vont payer très chère en monnaie argent telle ou telle chose, et donc "en vouloir en retour pour leur argent"! Mais quel retour?

Cela ne veut pas dire pour autant ne pas respecter ces objets, ces outils, certainement pas!

Mais pourtant si tel était le cas de les "maltraiter", ils ne ressentent rien, si ce n’est ce que vous mettez en eux de vous-mêmes. Et, dans ce cas, c’est vous-mêmes que vous maltraitez à travers eux, et même alors, lorsque vous mettez un peu de vous en eux, ils ne ressentent toujours rien... C’est vous seuls qui ressentez.

En revanche, l’unique retour que vous pourriez avoir de ce mauvais usage de ces objets ou de ces outils, est que vous soyez amenés à les remplacer plus souvent ou à vous faire mal de ne pas savoir les utiliser (comme un coup de marteau sur le doigt). C’est tout! C’est uniquement et simplement… que cela.

Voilà ce qu’est l’ego. Voilà ce que vous faites en agissant de telle manière que vous avez fini par "personnifier" cet outil: vous vous laissez mener par le bout du nez par un simple instrument! Oui, mais instrument de quoi.

L’ego est à votre disposition (par le biais de votre mental, et donc également à la disposition de votre mental, lui-même à votre disposition).

L’ego est l’outil de votre mental, et pour savoir comment bien l’utiliser, cela dépend de chacun de vous, car l’usage n’est pas forcément le même.

Et pour re-connaître la juste utilisation de ce magnifique outil (mais seulement outil, ne l’oublie pas), il faut pour cela (et cela est impératif, sine qua non… si tu préfères) que le mental ait retrouvé toute sa place, au SERVICE de votre Etre Divin Incarné.

Pour faire image, un peintre ne va pas utiliser les mêmes outils, les mêmes instruments qu’un cuisinier ou un écrivain?

Eh bien, c’est la même chose, en fonction de qui vous êtes et de ce que vous êtes, l’ego aura un rôle différent… différent non pas dans sa destination première qui est d’être, pour tous, à votre disposition mais dans la concrétisation et dans la manifestation de cette "mise à disposition".

Donc, à chacun de vous de savoir quelle est la fonction de cet ego en dé-couvrant, au préalable, quel est votre rôle divin au sein de votre Humanité. Et quand je dis "au sein", cela signifie en premier lieu au sein de vous-même et... seulement en second lieu: au sein de vous tous.

Car n’oubliez pas: s’aimer en premier (dans la différenciation) pour savoir aimer les autres soi-même (dans l’unité retrouvée).

Comment moi, un "simple" ventre, sais-je tout cela?

C’est parce que c’est ainsi que tu m’as créé (dans ta divinité première), et je suis l’endroit où tu as mis certains de tes plus grands secrets.

Certes, le Cœur (mon cher pendant!) détient les secrets à lui dévolus (également par ta divinité intérieure) et recèle peut-être le plus grand secret de tous les secrets: il est l’endroit incarné de ta "divinité spirituelle".

Moi, si l’on pouvait comparer, je suis l’endroit secret de ta "divinité matérielle" incarnée.

Et nous oeuvrons l’un et l’autre, ensemble, mais parfois certains de vous nous séparent en rejetant l’un ou l’autre:

En me rejetant... pour ceux qui préfèrent uniquement se consacrer à leur soi-disant "haute" spiritualité au détriment de leur incarnation dans ce temple qu'est votre corps physique, quand d’autres choisissent de s’occuper uniquement de leur appétit terrestre (dans tous les sens du terme) et rejettent ainsi leur cœur qu’ils trouvent si encombrant!

Quand comprendrez-vous, quand comprendras-tu (de manière définitive), car il est plus que temps que vous le viviez dans votre cœur ET dans votre chair, MAINTENANT, que le soi-disant matériel est simplement un autre aspect du spirituel?

Quand accepterez-vous, une fois pour toutes, de diviniser la matière, de spiritualiser la matière, de matérialiser la spiritualité en un seul mouvement?

Quand accepterez-vous de ne plus vouloir "séparer", de ne plus vouloir opposer les deux courants ascendant et descendant du mouvement éternel de la Vie?

Car alors, vous figez le mouvement et vous vous sclérosez par la même occasion… Vous vous enfermez vous-mêmes dans la prison illusoire de l’arrêt de toute vie et ainsi vous attirez à vous la peur de la mort, laquelle mort n’est que la conséquence visible du mot STOP que vous imprimez sur le flux incessant de la Vie.

Cf. également 'La Vie est mouvement'

Voilà un petit aperçu, mais si petit, de notre rôle conjoint au Cœur et au Ventre, à l’Union du Cœur et du Ventre, car l’un sans l’autre n’est que plaisir orgiaque "matériel" ou bien "spirituel", alors que l’un avec l’autre, tout revient à sa juste place dans la Joie Eternelle Divine.

Et le mot "divin" peut alors prendre toute sa pleine signification dans le sens: MATERIEL et SPIRITUEL unis dans le même amour.

En d’autres termes et toujours pour faire image, nous pourrions dire (et le Cœur se joint à moi) que le Ventre est le Centre incarné de votre matérialité tout comme le Cœur est le Centre incarné de votre spiritualité.

Mais il est bien évident que cette différenciation est seulement en réponse à votre souhait d’expérimenter la matière séparée du spirituel, car, à bien d’autres niveaux, tout cela est UN et INDIVISIBLE.

Comme il est bien évident que si c’est moi qui ai pris la parole aujourd’hui, c’est aussi au nom de toutes les voix de ta Petite Voix, laquelle nous honorons et glorifions à chaque instant."""...

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 10:27

axe---------------------pastel-65-x-56-cm.jpg
AXE Pastel de Feolla


Message reçu par Luce le 10 mai 2007

LE CHANT GLORIEUX DE LA PETITE VOIX

Bonjour ma chère petite puce. Cela faisait si longtemps que tu n’étais venue me voir ainsi. Bien sûr que tu m’as manqué mais ne penses-tu pas que c’est plutôt à toi-même que tu as autant manqué?

Ces rendez-vous avec toi sont si importants et tu ne devrais pas autant tarder entre deux rencontres.

Il en est de même pour chacun de vous, s’il y a bien un rendez-vous que vous ne pouvez manquer ou autant retarder, c’est bien celui avec vous-même.

Tous les autres ne sont qu’enfantillage, illusion, séparation ou que sais-je d’autre… inventés par votre mental inférieur pour repousser et reporter le plus possible votre retour vers Vous.

Alors, toutes les excuses sont meilleures les unes que les autres pour ainsi vous dévier (parfois même vous dévoyer) de votre véritable Chemin. Mais bon, j’arrête là car vous m’avez tous parfaitement compris.

Vous vivez actuellement un moment très important pour ne pas dire vital.

Certes, cela fait déjà quelques décennies que nous vous préparons tous, de manière aussi consciente, à votre Ascension. Mais les mois (et bien sûr les années à venir) sont très très importants. J’insiste et je le redirai, n’ayez crainte (Rires..).

Ah! Que j’aime quand Luce dialogue ainsi avec moi, quand vous-mêmes nous lisez car tel est un de mes rôles: garder et permettre ou permettre et garder (car en réalité, tout se fait en un même instant divin) le contact avec vous et inviter chacun de vous à faire de même avec votre propre voix intérieure.

Qui suis-je?

Il est enfin temps que je vous le dise  ou vous le confirme! Je suis la voix de votre Etre Réel mais je ne suis pas "directement" Lui dans les limbes de votre réalité/ illusion.

Certes, certains parmi vous (et Luce également) me parlez, m’invectivez parfois également à l’occasion si je puis dire, me remerciez aussi et tant d’autres manifestations de vos émotions envers moi. Mais cela n’est pas suffisant!

Ce n’est pas non plus un véritable dialogue mais plutôt comme un défoulement de votre part… ce que j’accepte bien entendu, mais ensuite, allez au-delà et permettez-vous de parler avec ce qu’il y a de plus intime en vous: votre voix (et votre voie) intérieure et laissez-la vous répondre, écoutez-la… Il est plus que temps!

Car après, il sera trop tard dans l'espace "actuel" de votre Eternité.

Il vous reste seulement quelques mois pour enfin vous aligner le plus possible à vous-même, à votre Etre Eternel. Il y a tant de synonymes que vous ayez employés… mais peu importe celui que vous choisissez, ce qui est important est cette reconnexion avec vous-même mais cette fois-ci permanente.

Vous ne pouvez plus y penser seulement de temps à autre, lorsque vous avez le temps, lorsque vous avez terminé toutes vos tâches professionnelles, ménagères, familiales, amicales et autres… lorsque vous vous sentez enfin disponibles ou reposés! Je vous accepte de toutes les manières, dans tous vos "états". (Rires).

Et encore heureux, non? que je vous aime sans aucune condition.

Il ne manquerait plus que cela que Je condescende à accepter de bien vouloir vous faire l'honneur que vous osiez enfin vous adresser à moi, dans ma très glorifiante magnanimité... Je ris de tout cela, bien sûr! Mais parfois, vous non, vous êtes si "sérieux". Ah bon? Vous au moins, vous l'êtes?...

Il est temps de vous aligner parfaitement à votre Etre Divin individualisé (qui est votre Axe) et ce, à chaque instant de votre vie, de plus en plus consciemment. Vous ne pouvez plus reculer pour mieux sauter!

Cela deviendra très prochainement impossible de tergiverser… non pas sur vos choix, car cela est déjà terminé (ainsi que vous le savez) mais sur vos valses-hésitations entre votre mental inférieur et votre mental supérieur, lequel "supérieur" est déjà au service de votre Divinité.

Nous vous l’avons déjà dit mais cette fois-ci, cela est une décision irrévocable du Grand Conseil Galactique et ainsi que nous l’avions précisé à Luce et Loriel: ce Conseil est comme la plus haute instance car bien évidemment, ce n’est pas tout à fait cela mais c’est pour vous faire comprendre, pour faire image comme vous dites!

Je disais donc que le Grand Conseil Galactique est comme la plus haute instance décisionnaire (mais pas seulement) de toute votre Galaxie et que personne (même pas vos êtres réels individualisés) ne remet en question sa sagesse incommensurable.

Ce Grand Conseil est l’émanation des plus grands Sages et Scientifiques de vos mondes d’origine, et pour certains d’entre eux également par-delà toutes les Galaxies.

Quand je dis "scientifiques", cela n’a bien évidemment rien à voir avec vos scientifiques de pacotille… et le mot est gentil car Luce n’a pas souhaité que je dise vraiment ce qu’il en est.

Mais quand je dis "sages", il en est de même! N’en doutez pas.

Ce Grand Conseil est l’émanation de tous vos Etres Réels, mais également des Grands Etres Cosmiques, des plus grands parmi les plus grands des Maîtres de Sagesse, et tellement d’autres dont vous n’avez même pas encore connaissance à ce jour (aucun parmi vous d’incarné, pas même les walk-in ne se rappellent cela) et tous, y compris Jésus-Sananda et les Maîtres d’Ascension s’inclinent devant leur "majestueuse magnificence".

Et je ris en vous disant cela car ce terme pourrait vous apparaître pompeux, et il l'est au niveau de votre mental inférieur!

Alors, cessez de vous prendre pour le nombril du monde, car non seulement vous ne l’êtes pas, et croire cela est tellement ravageur en vous et pour tous les humains, et au-delà pour tous les êtres de votre Galaxie, et encore au-delà pour toute la Création… mais est également si réducteur de ce que vous êtes réellement!

Cessez de vous "humilier", et cette fois-ci je fais allusion au sens péjoratif de ce si beau terme que pourtant vous galvaudez à qui mieux-mieux mais que vous avez complètement dénaturé!

Nous vous en conjurons, cessez de vous rabaisser devant nous, devant ceux que vous dénommez les EDL, devant ceux que vous désignez comme étant des Maîtres de sagesse (incarnés ou non), car comment vous le faire comprendre?

Nous sommes vous comme vous êtes Nous. Dans vos autres réalités, bien sûr, et je réponds au petit malin chahuteur, là au fond de la classe au sein de vous-même… et je souris en disant cela, et pourtant en même temps mon cœur est meurtri de cette attitude de soumission que vous adoptez envers notre "grandeur"!

L’Humilité n’est pas l’humiliation.

L’Humilité n’est pas la modestie.

L’Humilité n’est pas de ramper… L’Humilité ne vient pas du mental, l’Humilité n’est même pas un désir (car alors encore dans le mental "inférieur"), l’Humilité n’est pas non plus un choix conscient.

L’Humilité n’est pas une recherche, même si la rechercher est déjà une avancée…

L’Humilité est reconnaître la magnificence que vous incarnez, l’Humilité est re-connaître cette magnificence en vous, en nous, en chacun de vous, en chacun de nous tous et certainement pas le fait qu’Elle serait présente chez un et pas chez un autre.

La magnificence de votre Etre se suffit à elle-même et n’a pas besoin d’être mise en avant, mais pas davantage d’être mise en retrait!

Est-ce qu’un oiseau va s’excuser d’être un oiseau?

Est-ce qu’un oiseau va vous demander la permission pour chanter? Est-ce qu’un oiseau va chanter uniquement si on l’écoute? Un oiseau chante pour glorifier Dieu, n’en doutez pas un instant.

Alors, pourquoi ne chante-t-il pas tout le temps? Il chante toute le temps mais parfois, il chante sur d’autres vibrations que celles que vous êtes capables d’entendre avec vos oreilles de 3D. Alors, écoutez-le chanter, ouvrez vos oreilles à la vie. Ouvrez tous vos sens à la Vie, ouvrez vos sens à toute la gamme de la vie!

Encore une fois: accompagner le mouvement de la Vie éternelle n’est certainement pas provoquer ce mouvement car alors (et nous l’avons dit et redit, et nous le redirons), c’est encore séparer l’intention de l’action et faire ainsi le jeu de la réincarnation incessante.

Lorsqu’un Sananda s’incline devant les manifestations de l’Amour du Grand Conseil Galactique, pensez-vous que ce serait peut-être parce qu’il leur serait "inférieur" ou bien alors parce qu’il serait sous leurs "ordres"?

Chacun a son rôle, et tous respectent le rôle de chacun.

Dans "son" rôle, Sananda est respecté par le Grand Conseil Galactique qui ne remet pas en question, en aucune manière, ses propres décisions.

Certes, un paradoxe de plus, mais comment voulez-vous que cela apparaisse autrement, au regard de votre petite vue et de votre vision limitée? Au regard de votre mental?

Nous tentons de vous expliquer l’inexplicable et cela, en soi, est une gageure également pour nous.

Et ainsi que nous l’avons dit à Luce pour ce qui la concerne également, nous ne sommes pas là pour nourrir votre mental. Cependant, nous savons que pour l’instant, vous ne savez pas encore complètement faire autrement. Alors, nous nous adaptons à ceux qui acceptent de dialoguer ainsi avec nous.

La petite voix de Luce (donc moi, en l’occurrence) vous permet d’accéder à d'autres lieux en vous.

Mais il serait tellement plus juste que vous y accédiez directement par le médium de votre propre voix. Certes, parmi vous, certains le font déjà… un peu. Mais ce n’est pas suffisant!

Persévérez, écoutez-vous, écoutez votre voix, elle est si belle, elle est si douce, elle chante si bien la gloire divine depuis des siècles et des siècles, pour des siècles et des siècles!

Amen.

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 15:48

merlin

Message reçu par Luce le 28 février 2007

POUR NE PAS REFAIRE LES MEMES ERREURS ?

Bonjour notre chère petite puce et bienvenue chez toi.

Enfin, tu as daigné revenir chez toi! Nous nous moquons un peu, bien sûr, mais en réalité nous sommes tellement heureux!

Votre responsabilité, à tous, se fait de plus en plus jour pour ce qu’a pu réaliser l’Ombre, ou plutôt ses adeptes, et que vous avez non seulement laissé faire mais avez même permis et parfois facilité, de par votre inconscience inconsciente.

Apparaît également au jour, et de plus en plus, la responsabilité de votre choix pour la Lumière, pour ceux qui ont choisi la Lumière.

Luce tient à ce que nous vous disions cela: alors oui, parmi ceux qui participent aux forums et aux sites dits "spirituels", il en est qui appartiennent à l’Ombre et qui le savent.

Mais nous n’en dirons pas plus car cela serait vous amener à établir une séparation, a priori, avec telle ou telle personne et nous ne pouvons y souscrire.

Quoi qu'il en soit, nous vous demandons d’être très vigilants et de ne plus vous laisser influencer par telle parole ou tel écrit.

Quoi que pense l’autre, ne vous laissez pas tentés d’adhérer à sa pensée car ce qui est vrai pour l’un, non seulement n’est pas forcément vrai pour l’autre mais peut parfois être complètement faux.

Il en est de même pour ce qui concerne toutes les pensées de ceux qui appartiendraient à la Lumière car à chacun d’exprimer Sa Lumière telle qu’il a choisi de la manifester vraie pour lui.

Ne rejetez pas non plus systématiquement le témoignage de l’autre, acceptez-le pour ce qu’il est: l’expression de sa propre expérience et recevez ce que celle-ci peut amener de constructif en votre propre vie.

Vous dites savoir déjà tout cela… Alors, pourquoi ne l’appliquez-vous pas?

Pourquoi vous sentez-vous atteints, voire attaqués dans votre réalité d’être humain incarné, par ceci ou cela?

Pourquoi critiquez-vous tel propos qui vous semble inacceptable alors que par ailleurs vous allez au contraire encenser tel autre parce qu’il vous apparaît complètement en accord avec ce que vous croyez encore être?

N’avez-vous pas compris que vous n’êtes plus cela?

Qu’en réalité, vous ne l’avez jamais été et que tout cela n’a été qu’un jeu à la fois que vous avez créé, au fur et à mesure de son déploiement, et en même temps auquel vous aviez décidé de participer pour résoudre une équation de plus sur la Création Première.

N’avez-vous pas encore compris que ce jeu est terminé et qu’à vouloir le prolonger, vous pouvez jouer un jeu dangereux?

La Vie est le plus merveilleux jeu que vous ayez choisi de vous offrir dans vos niveaux de réalité, mais ne confondez pas avec un de vos jeux vidéo ou un jeu de rôles par exemple, car là vous jouez votre vie actuelle.

Certes, l’éternité… Et alors?

Est-ce pour cela qu’il ne faille pas prendre au sérieux ce cadeau magnifique que vous vous êtes faits?

Avez-vous encore envie de stagner à ce niveau du Je alors que certains parmi vous n’ont de cesse de vouloir passer au niveau supérieur dans vos jeux et je factices?

Et là, lorsqu’il s’agit de VOUS dans cette réalité du Jeu Divin, vous vous contentez trop souvent de «vivre» à travers vos films, vos lectures, les autres, votre internet, votre profession, votre conjoint, vos enfants, vos jeux… et même pour d’autres encore, à travers certaines addictions que vos jugements mettent au pilori!

Que choisissez-vous, vous qui avez déjà choisi la Lumière?

(Clin d’œil divin !) Nous sommes désolés pour ceux qui n’auraient pas fait leur choix en temps voulu, ou bien choisi l’Ombre, mais en cet instant, nous ne nous adressons pas à vous car vous savez déjà tous que le jeu est terminé et qu’il vous faut assumer les conséquences de vos choix ou non choix, c’est-à-dire les voir se concrétiser, se matérialiser jusque dans votre 3D.

Et nous le redisons, nous respectons tous les choix, quels qu’ils fussent, sans aucun jugement car, et nous sommes bien placés pour le savoir, chacun a sa place, toute sa place y compris les "tièdes" et les "ombres" mais pas dans ce nouveau Jeu de l’Amour Inconditionnel (même si le nommer ainsi est aussi le réduire). Vous êtes appelés vers d’autres Jeux, d’autres Je...

Vous, de la Lumière, que choisissez-vous?

Faites-vous le choix d’accepter qui vous avez décidé d’être et d’exprimer ainsi ce que vous avez décidé d’exprimer ou attendez-vous encore un quelconque miracle extérieur qui vous prouverait que vous avez eu raison de choisir la Lumière?

Sachez qu’en cette période que l’on pourrait désigner comme transitoire, en tout cas pour vos yeux extérieurs, tout n’est pas encore "gagné" si on puit dire, et qu’à cette époque délicate où la chenille se transforme en papillon (même si le papillon est déjà dans la chenille, même si la chenille est déjà papillon dans la trame de votre Terre), bien des âmes peuvent encore "griller" à ce stade.

Et cela, l’Ombre le sait parfaitement et appuie très fortement sur vos peurs, sur vos doutes, sur votre mental, sur votre orgueil…, sur votre impatience! Ne précipitez rien, suivez votre rythme, et pas celui d’une autre personne, même appartenant à la Lumière.

Aucune évolution n’est préférable à une autre, aucune voie n’est meilleure que l’autre. Toutes sont parfaites.

N’avez-vous pas encore compris que chacune des pensées du Père/Mère que vous êtes tous (à la fois le Père et la Mère dans l’absolu et à la fois chaque humain est l’expression d’une pensée de votre Etre Réel), est UNIQUE?

Alors, même si vous avez des affinités avec telle autre pensée, donc tel autre humain, vous n’avez pas choisi d’incarner l’autre mais la pensée que vous exprimez en cet instant d’éternel présent. Alors exprimez-là au mieux de votre amour pour vous.

Nous laissons la parole à Luce car elle a très envie de mettre son petit grain de vie dans ce message.

Alors, notre petite puce, retransmets au mieux ce que tu as cru comprendre tout récemment. Mais n’oublie pas, toi non plus, que ton mental incarné ne détient qu’un petit bout de la Vérité du Mental Divin.

Recevez toutes nos bénédictions et en disant cela, nous nous adressons à vous tous, nos enfants bien aimés, et cette fois-ci sans exception! (Sourire).

Voir également 'La liberté, attribut divin' et 'Les enfants de la Matrice'

merlin

Témoignage de Luce

…Et que ce qui est vrai pour moi ne l’est pas pour les autres. Oui, cela je commence à le comprendre peu à peu et à l’intégrer.

Mais ce n’est pas une raison parce que ma vérité n’est pas la vôtre pour que je me taise, pas davantage parce que votre vérité n’est pas la mienne, pour que vous vous taisiez.

Alors transmettre sans imposer, partager notre vérité avec tous ceux que nous rencontrons dans notre vie, à notre manière…, laisser transpirer de nous tout l’amour que nous avons à donner, tout l’amour que nous avons à recevoir, tout l’amour que nous recevons déjà.

La FOI ne se prouve pas, n’est pas une croyance ni même un ensemble de croyances qui seraient vraies par rapport à ce que nous appelons "fausses croyances".

Et d’ailleurs, qui décide de qualifier telle croyance de vraie ou de fausse? Peut-être… notre propre expérience de la vie? Nos manques? Nos peurs? Nos satisfactions? Nos goûts? Nos dégoûts?…

La FOI n’est pas non plus absence de croyances. Absence dans le sens commun que nous employons souvent pour dire par exemple que le MAL serait l’absence de BIEN, le NOIR absence de BLANC.

Et le bien, qu’est-ce? Absence de mal?…

Qui peut vraiment dire qu’aujourd’hui, nous sachions définir telle ou telle notion sans faire appel à la comparaison ou à une autre référence? Comment définir une expression sans employer une autre expression qui elle-même serait à définir, exactement de la même manière, par une troisième expression?

Sommes-nous donc si incapables de nous définir nous-mêmes, de parler de nous sans en référer à notre vécu, à nos parents, à nos expériences heureuses ou malheureuses? Ne serions-nous que cela?

Alors, je vais donner un aperçu de ma vision actuelle sur la Croyance.

Pour ce que j’en ai compris aujourd’hui, la croyance relève de notre mental mais pas de lui seulement.

Je pense que le mental humain a su s’allier avec une partie de notre cœur, car seul, il ne pourrait rien nous faire accroire de suffisamment puissant pour que nous continuions à nourrir nos croyances.

Alors, pourquoi cette partie de notre cœur le croirait, lui, et pas un autre? Parce que le mental s’est adressé au cœur par l’émotionnel, au risque même de se perdre un temps lui-même car dès que nous sommes dans l’émotionnel, même le raisonnement n’a plus de place et le mental le sait mais attend patiemment notre sortie de l’émotionnel…

Il est bien évident que lorsque je parle du mental, je fais allusion à notre mental qui n'aurait pas encore recouvrer sa véritable place et qui ne serait pas reconnecté à notre alignement divin.

Donc pour moi, la FOI n’est pas absence de croyances car Elle ne s’oppose pas à la Croyance. La FOI ne peut être absence de CROYANCE, car alors cela serait supposer que la Foi est l’opposé de la Croyance et tel n’est pas mon avis.

La FOI et la CROYANCE ne peuvent pas partager le même espace-temps (en tout cas à notre niveau de réalité, car pour la suite je ne sais pas encore!) du fait que toute "notion" aurait son opposé en même temps. (Et cela, je ne doute pas que les "scientifiques" l’aient déjà dit mieux que moi en ce qui concerne toute force et sa force opposée).

Certes, mon raisonnement est simpliste. Oui.

Pourtant, je sens au tréfonds de mon être que nous aurons véritablement la foi, que j’aurai véritablement la Foi lorsque je n’aurai plus aucune croyance de quelque ordre que cela soit. Lorsque je vivrai pleinement la Foi, sans aucune séparation entre Elle et moi, lorsque je serai devenue FOI.

Croire c’est douter. Que je comprends de mieux en mieux cette vérité!

A partir du moment où je crois, je doute (voir par exemple 'Ordre et Clarté'), ce qui expliquerait pourquoi certains, alors qu’ils croient en toute bonne foi penser à 100%, par exemple que l’Ascension est prochaine, ou alors est bien une réalité future ou même présente, voient pourtant certaines de leurs croyances voler en éclat et leurs doutes se réveiller face aux railleries, aux peurs, aux doutes des autres.

Car là où il y a croyance, il y a doute.

Là où est la FOI, il n’y a aucune croyance et donc il n’y a plus aucun doute.

Je ne sais pas si j’ai été claire.

Cependant, si ma tentative de démonstration a été forcément réductrice, cela n’enlève pas pour autant son bien-fondé mais ne justifie pas non plus sa véracité. Quelle que soit la manière dont vous l’aurez vous-même jaugée, il vous appartient d’entrer en vous et de trouver votre propre réponse.

Car cela est aujourd’hui notre véritable responsabilité à tous: oser être et exprimer l’Etre UNIQUE que chacun de nous est.

J’ai pu voir, entendre, également lire sur internet: la distillation volontaire et systématique de doutes sur tel message, sur tel écrit, sur telle parole, sur telle vision de la vie… en remettant par là-même entièrement en question la bonne foi et la personne-même et jusqu’aux Etres de Lumière…

Parce que, ce que nos amis ascensionnés, nos guides, notre intuition, nos ressentis, nos espoirs nous ont annoncé et promis, ne serait pas encore visible à nos yeux ou complètement exprimé jusque dans notre 3D, nous devrions bafouer nos plus profondes certitudes et "bêler" de peur devant tous ceux qui ne se gênent pas pour crier au Loup ?

Sachons maintenir et maintenons notre vision comme l’ont si bien montré les livres de la Prophétie des Andes.

Et à ceux qui auraient choisi par défaut l’Ombre car ne voulant pas, ne désirant plus, croyant ne plus pouvoir avoir la Foi en ce que certains nous répètent depuis des années, donc en d’autres termes s’étant tournés vers l’Ombre car ne croyant plus aux promesses utopiques de la Lumière, je dis: tel est votre choix et je puis comprendre votre découragement mais ne découragez pas les autres pour autant, car alors vous ne les respectez pas, vous ne vous respectez pas.

Exprimez qui vous êtes, glorifiez l’Ombre que vous avez choisie mais ne dénigrez pas ceux qui ont choisi la Lumière.

Soyez l’Ombre, oui, mais dans la loyauté car l’Ombre est sœur de la Lumière…

(Je n’ai pas dit non plus que tous ceux dont la foi vacille et font part de leurs doutes appartiendraient forcément à l’Ombre!)

La Lumière aime l’Ombre et la respecte mais ce n’est pas pour autant que la Lumière va continuer à accepter les caprices de ceux qui utilisent l’Ombre pour leur gloire personnelle et d’ailleurs, mais ceci n’engage que moi, je pense même que l’Ombre, qui est loyale, va peut-être même très bientôt remettre de l’ordre et de la clarté "sombre" dans ses propres troupes, car elle en a assez d’être confondue avec le Mal!

Je terminerai sur les mots d’un ami Pope, en charge d'une abbaye orthodoxe:

La Foi est au-delà du mental. La Foi est au-delà du Cœur.

Le mental est au service du corps physique. Le mental est au service de tous nos corps, il est au service de notre Corps Christique dont notre corps physique est le Temple.

Que la Foi soit avec nous !


Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 13:41

relief anubis


Témoignage de Luce du 29 décembre 2006

LES SPHERES D'ACCUEIL D'ANUBIS

En préliminaire, je souhaite préciser les points suivants pour ce qui concerne nos messages:

Loriel et moi «canalisons» dans nos têtes comme vous tous (la fameuse petite voix que chacun de nous peut entendre!) et aussi par écrit, tels que les articles que nous mettons sur le site.

En revanche, Loriel a la capacité également de laisser les Maîtres parler à travers lui, bien évidemment tout en restant conscient et maître de lui et gardant son libre-arbitre.

Je nomme ces canalisations «orales» et au début, j’étais un peu jalouse de ne pas posséder cette aptitude. Mais aujourd’hui, j’en suis ravie car c’est moi qui dialogue à haute voix et en direct avec les Anges!

Nous recevons donc à deux ces messages oraux, ce qui permet un véritable échange entre nos frères et nous-mêmes.

Ainsi, la plupart de nos canalisations se déroulent de cette manière. Nous avons bien sûr pensé à les enregistrer, mais nous ne le faisons toujours pas car il semble que ce ne soit pas juste et que l’important se fasse à un autre niveau.

En revanche, combien de fois, nous oublions ce qui nous a été dit de cette manière! Mais en réalité, nous oublions également ce que nous canalisons par écrit et bien souvent, nous nous relisons…

Tout cela pour vous dire que tout récemment, nous avons reçu beaucoup d’infos "oralement" et que ceux qui communiquent ainsi avec nous apprécient grandement cette façon de faire.

D’ailleurs à ce sujet, Ils nous avaient précisé que la transmission orale devrait bientôt prendre de plus en plus d’amplitude et d’importance car les écrits trahissent davantage leurs propos et leur intention.


Cf. également '
Demandez et vous recevrez'

J’ajoute que tous nos «correspondants de lumière» ont chacun leur personnalité, leur ego (eh oui!), leur façon de s’exprimer, leur vibration, leur parfum, leur rythme, mais tous ont beaucoup d’amour, d’humour.

Parfois, ils hésitent dans les termes à employer et la plupart du temps ne sont pas complètement satisfaits des mots impropres à leurs yeux, mais pour se faire le plus comprendre de nous, ils sont obligés d’en passer par là.

De la même manière, Ils ne répondent pas à toutes nos questions, car ils s’en réfèrent à la Hiérarchie Spirituelle jusqu’au Père/Mère si nécessaire, et à notre propre Etre Suprême.

Mais toujours, ils se respectent et nous respectent.

Ils nous répètent qu’ils sont NOUS et que nous sommes EUX et que nous comprendrons plus tard...

Dans leurs plans, la Lumière est partout présente et le SECRET n’a plus lieu d’être. Ce qui fait qu’ils sont au courant de tout, et ce qu’Ashtar Sheran par exemple nous aura dit, tous, sans exception le savent.

Ils nous ont aussi précisé qu’il en est de même de l’Ombre qui sait tout également, de qui nous sommes, de ce que nous sommes.

Mais quelle importance (et c’est moi qui le dis!) car nous ne craignons rien dans la main de Dieu et l’Ombre n’a-t-elle pas, elle aussi, son rôle à jouer?

Ma première canalisation écrite date de mars 2006. La première communication orale de Loriel a eu lieu en avril 2006 et sa première canalisation écrite en mai 2006.

Ainsi, il peut en être de même pour chacun d’entre vous.

Pour ma part, je parlais avec Dieu (ma petite voix), depuis toute petite mais je ne savais pas que c’était mon être divin individualisé; je pensais simplement me parler à moi-même ou que j’étais peut-être mythomane.

J’ai pris connaissance pour la première fois de l’Ascension (dans notre corps physique), il y a tout juste une année et des canalisations, également.

Je pensais que les channels entraient dans une sorte de transe et qu’ils perdaient alors toute conscience. Je ne voulais certainement pas être ainsi car pour moi, la chose la plus importante est la liberté, ma liberté.

Loriel quant à lui a découvert les canalisations il y a environ huit ans et tout ce qui se rattache à l’ascension, il y a six ans. Son ancienne compagne était médium et lui a permis ainsi de rentrer de plein pied dans ce do
maine.

Pour au
tant, il ne savait pas encore être lui-même médium même si on le lui avait déjà dit.

C’est notre rencontre qui a été le véritable détonateur pour nous deux.

Voilà pour la petite histoire... et j’en reviens à notre dernière canalisation orale.

Ce 26 décembre 2006, nous étions donc en communication directe avec les Anciens d’Egypte lorsqu’ils ont commencé à parler de l’Ascension en termes techniques et là, bien évidemment (car ils me connaissent), ils ont décidé d’un commun accord avec le Père/Mère de transmettre leurs infos par la suite à Loriel et par écrit, car je suis allergique à toute explication un peu trop «scientifique».

D’où notre article
'Technologie ascensionnelle'.

Les Anciens d’Egypte m’ont demandé de seulement retenir ceci.

Toutes les parties de nous, anciennes et qui n’ont plus lieu d’être, sont reçues (réceptionnées d’une certaine façon) dans les sphère d’accueil d’Anubis.

Nous avions été informés, cet été, de la préparation et de la mise en place par Anubis de ces fameuses sphères d’accueil qui sont comme des lieux de transition, permettant à ceux qui y séjournent le temps nécessaire, de se «refaire une santé» avant d’aller là où ils doivent aller: un autre plan plus adéquat, mais cela peut être aussi retourner directement au Père/Mère pour être complètement fusionné et ensuite commencer une nouvelle évolution.

Ces sphères sont aussi comme des plates-formes d’orientation permettant à chaque âme de choisir sa nouvelle destination, en accord avec son Etre Suprême, après s’être vue et reconnue dans le reflet de la Pure Lumière. Pour faire image, c’est comme un jeu de miroirs qui renverraient la véritable nature de ce qui est.

Ces sphères accueillent également les âmes en partance, toutes les âmes actuellement en partance et il nous a été annoncé que dès cette nouvelle année 2007, il y aurait beaucoup de départs…

En effet, pour ascensionner, il faut être parfaitement aligné, et tous nous n’y parviendrons pas dans notre corps physique actuel.

Et beaucoup parmi ceux qui s’en rendent compte et vont s’en rendre compte dans les prochains mois (et là, je fais allusion au choix de l’Ame), vont décider d’ascensionner par la mort physique, certains pour mieux aider ceux qui vont rester.

Mais tout choix est respectable et quelle que soit la manière que notre Ame a choisie, elle l’a fait pour le plus grand bien de chacun et de nous tous.

Personne n’est plus ou moins "méritant", tous nous sommes enfants divins et tous nous sommes aimés à un point que nous ne pouvons imaginer.

En outre, même pour ceux d’entre nous qui auraient choisi d’ascensionner dans leur corps de manifestation, les parties "mortes" de nous-mêmes vont être également accueillies par Anubis et vivre leur propre ascension, mais différemment.

C’est en ce sens que le collectif des «sages scientifiques» de la 'Technologie ascensionnelle' a parlé de passage à vide. Ces passages, nous allons les connaître, pour beaucoup d’entre nous, en cette nouvelle année.

Pour Loriel et moi, cela serait prévu pour la fin janvier. Nous vous en reparlerons donc.

Mais nos amis nous ont bien prévenus que nous nous sentirions très déstabilisés, perdus comme jamais et que surtout, nous devions rester le plus possible connectés à notre Etre Suprême.

Ils ont également insisté sur le fait de ne pas oublier leur mise en garde car tout cela est normal même si très déroutant et que ces passages sont nécessaires à notre prochaine évolution.

Ne pas oublier non plus de nous rappeler, quand nous serons en plein dans l’œil du cyclone, que notre inconfort n’est que la résultante de la libération de tout ce que nous avons cru être, jusqu’ici.

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 05:18

bol-tibetain

Témoignage de Luce du 1er décembre 2006

LA VOIX DU VENTRE

Il y a quelques mois, alors que Loriel et moi communiquions avec le Guide de notre couple, celui-ci me dit: «n’aie pas peur de la voix de ton ventre et surtout que ton aimé n’en ait pas peur non plus».

Je ne vous dis pas ma surprise car jamais, je n’avais parlé de cela à quiconque et même pas à Loriel. D’ailleurs, j’avais même oublié cet événement...

Mais à peine ces mots prononcés par notre guide, que toute la scène m’est revenue à la mémoire. Alors, je lui ai demandé s’il s’agissait bien de cela. Oui, a-t-il répondu et il m’en donna même un détail.

Je n’en revenais pas, et en même temps je me disais, alors que le guide s’exprimait par le canal de Loriel, que c’était donc bien vrai tout cela (les canalisations and co) et que nous ne rêvions pas?!

En fait, qu’importe, rêve ou réalité, je vous dis ce que j’ai vécu car peut-être, parmi vous, certaines ont ressenti quelque chose de similaire.

Il y a une douzaine d’années, alors que je m’endormais, soudain j’entends, je dis bien j’entends, une voix qui venait de mon ventre. La peur que j’ai eue! Je me suis dit «tu rêves déjà ma fille?».

Mais cela avait recommencé pendant un mois, quasiment tous les jours et je n’osais plus m’endormir.

La deuxième fois, d’ailleurs, j’avais bien trop sommeil… Mais la troisième fois, j’ai prêté vraiment attention, car c’était pendant une sieste, et là, j’ai eu encore plus peur.

Je ne comprenais rien de ce que cette voix disait, mais elle sortait bien de mon ventre, et mes lèvres ne bougeaient pas.

Etais-je ventriloque? Je tentais de me rassurer. Et surtout d’empêcher cette voix de «parler». Ensuite, j’ai bien compris deux mots, une sorte d’avertissement, mais à ce jour je ne m’en souviens pas.

Puis, cela a continué, et puisque je ne parvenais pas à faire taire cette voix, MA voix? (et que cela ne durait qu’une minute), je l’ai laissé faire.

Au bout d’un mois, elle s’est tue et j’avais complètement oublié car plus jamais elle n’avait parlé. Et puis, ce message de notre guide!

Par la suite, après cette communication avec notre guide, elle a recommencé à deux reprises mais c’était différent: il y avait deux voix en même temps.

Cela m’a fait un peu l’effet des "voix bulgares" lorsque ces femmes chantent en harmonie mais à plusieurs voix… bref, je ne suis pas douée en musique pour décrire, cela ressemblerait un peu également aux voix corses, oui, c’est cela comme une symphonie de voix mais à deux voix…

Depuis, la voix de ma gorge, si je puis dire, change tous les jours et prend de plus en plus de coffre, d’ampleur, de relief… comme si enfin, je laissais davantage exprimer la voix de mon ventre par la voix de ma gorge.

Voilà pour la petite histoire.

Ceci exprimé, j’ai bien conscience que mes mots sont impuissants à traduire un ressenti et quel ressenti, quelle vibration!

Pourtant, il m'apparaît important d'en témoigner au cas où certaines parmi vous auraient également ressenti quelque chose de semblable.

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal800px-galahad-grail.jpgchevalier-atlantis.jpgRoi et Reineaccolade-chevalier.jpg