9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 08:40

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 20 avril 2015

REMIS LE 09/04/2017 en ce jour des Rameaux

 

Parce que toujours d'actualité !... jusqu'à la fin du Temps des injustes, c'est-à-dire jusqu'à la fin du temps de l'énergie Antichristique, et ce, via le temps de l'énergie Antéchristique ouvert depuis le 1er décembre 2016 afin d'annoncer le temps proche de l'énergie Christique, et donc nous préparant également au Temps des justes

 

LE SPLEEN ET SES CRÉATIONS SONT ANCIENNE ÉNERGIE

 

Ce que l’on pouvait appeler le spleen, le blues ou une certaine mélancolie, pouvait aller jusqu’à la grave dépression, si nous n’y prenions garde.

 

Cependant, dès que nous prenions conscience de ces clignotants qui, en vérité, étaient symptômes de nos douleurs mentales, il ne fallait surtout pas les combattre. Au contraire les honorer, car ils nous prévenaient qu’en fait nous souffrions dans notre corps mental.

 

En effet, si nous n’écoutions pas le message de nos douleurs physiques, alors naissaient nos douleurs émotionnelles qui, si nous n’en tenions pas compte non plus, se propageaient jusqu’à créer nos douleurs mentales.

 

Sauf que, pour ce qui concerne celles physiques comme émotionnelles, nous pouvions à peu près les reconnaître. Plus ou moins vite, certes, mais nous savions quand nous souffrions dans notre corps physique, quand nous souffrions dans notre corps émotionnel se manifestant alors par des sentiments tels que l’envie, la jalousie, la peur, la colère, la tristesse, la solitude, ou parfois même les extrêmes que sont l’euphorie et le désespoir. (Cf. ‘Surpuissance de l’ordre et de la clarté séparés’)

 

Pour ce qui est du mental, nous ne pouvions le savoir au moment même où nous souffrions.

 

Le corps physique est palpable directement. Le corps émotionnel ne l’est pas physiquement, mais peut l’être en notre ressenti comme en ses manifestations extérieures. Le corps mental est tellement ténu qu’il nous fallait être particulièrement attentif à toute sensation de spleen.

 

Parce que, dès que nous nous rendions compte d’un quelconque vague à l’âme récurrent, c’était l’indice que nous étions déjà depuis un certain temps dans une douleur mentale. Ce que nous appelions vague à l’âme était donc plus précisément un «vague au mental». (Sourire)

 

Lappel de l’âme en souffrance sest toujours manifesté en et par toutes les douleurs, en fonction de la durée de notre aveuglement et de notre surdité.

 

Le spleen et ses dérivés se présentaient quand nous n’avions pas su tenir compte de nos messages d’alerte physiques, puis émotionnels.

 

Notre mental, n’ayant pas pu ou n’ayant pas su répondre psychologiquement à une douleur du corps physique et/ou à une douleur émotionnelle, se mettait alors en pose durant quelques jours et, si nous n’écoutions toujours pas cette souffrance, il finissait par placer en circuit fermé (pour lui, de sécurité), à la fois, sa non-réponse et ladite problématique, et ce, pour ne pas disjoncter entièrement.

 

C’est cela que j’appelle une douleur mentale. Douleur que nous ne pouvions reconnaître d’emblée.

 

Mais aujourd’hui tout ce jeu est également terminé. Cette expérience est terminée. Parce que l’ancien jeu est terminé.

 

Aujourd’hui, dès que nous ressentons douleurs physiques et émotionnelles jusqu’à un certain spleen, nous pouvons accepter que si ces souffrances nous apparaissent bien réelles, elles sont en vérité l’indice que nous sommes plus ou moins encore attachés et/ou rattachés à l’ancienne énergie.

 

Le spleen, révélateur de toutes nos anciennes souffrances non encore reconnues par notre amour inconditionnel, attire ainsi toute notre attention sur l’illusion que nous croyons encore être dans l’Ancien. Parce que le spleen et toutes ses créations sont justement de l’ancienne énergie.

 

Quant à la douleur spirituelle, c’est dès que nous nous croyons séparés de notre Présence.

 

Je ne dis pas que toutes ces douleurs n’existent pas, et je parle en connaissance de cause, même présentement (Rires), je dis qu’elles n’existent plus que dans l’ancienne énergie. Sur la Nouvelle Terre, comme en notre nouvelle terre intérieure, il n’y a plus souffrances physiques, émotionnelles, mentales ni spirituelles.

 

Dès lors, acceptons de reconnaître que nous sommes encore dans l’ancienne énergie, peu ou prou, certes, mais bien encore connectés à cet Ancien quand nous ressentons une quelconque souffrance.

 

Et, en soi, c’est vraiment une bonne nouvelle. Cela signifie que ces soi-disant douleurs, parce qu’uniquement projections des cendres de l’ancienne énergie en train d’être accueillie par la poupée russe de nouvelle énergie, nous éclairent également sur cette vérité en train de devenir notre réalité présente.

 

C’est pourquoi (Rires), fausses vraies douleurs ou vraies fausses douleurs et, pour l’instant, encore douleurs réelles, acceptons d’en prendre toute la conscience en nos tout derniers liens avec l’Ancien. Remercions-les, remercions-nous, comme remercions (dans tous les sens du terme) tout notre vécu de l’ancien monde.

 

C’est pourquoi il n’est même plus temps de chercher (et donc, de combattre encore) le pourquoi du comment, ni même possible de trouver (et donc, également de combattre) ce pourquoi et ce comment de telle souffrance. Cela ne peut plus avoir aucun sens aujourd’hui. Sauf à vouloir rejouer le film de la troisième dimension terrestre.

 

Remercions, non pas de souffrir, mais de pouvoir sentir, ressentir et savoir quand nous souffrons, ce qui est acceptation de l’indice et du constat actuel que nous nous croyons encore dans l’Ancien.

 

Il y a quelques mois, j’ai pu entendre très clairement :

 

« Ne te laisse pas impressionner par la douleur ! »

 

Et ce n’est que quelques semaines après que mon nerf sciatique s’est violemment manifesté à moi (Rires). Depuis, en tous mes corps, je comprends de plus en plus ce que nos Amis et ma Présence voulaient me dire.

 

Parce quimpressionner dans tous les sens du terme !

 

En tout cas, tel que chacun voudra le recevoir et l’interpréter pour lui-même, selon ce qu’il aura vécu et expérimenté, ce qu’il vivra et expérimentera, ce qu’il vit et expérimente.

 

 

Extraits du témoignage d’Élisabeth en Luce ‘La fin des canalisations ouvre la transition’ du 17 mars 2012

 

…«Quoi que nous ayons fait, et même ce qui paraît être le pire, si nous avons compris puis admis que nous sommes dans une impasse, que nous avons bien sûr à remercier et à honorer, pourquoi continuer sur ce chemin qui, de facto, ne peut plus être le nôtre?

 

Pourquoi continuer à vouloir expier une faute qui ne peut exister que dans l’ancienne énergie, ou même vouloir terminer cette expérience qui a déjà terminé, elle, le rôle que nous lui avions permis.

 

Pourquoi continuer à interagir avec l’expérience, alors qu’elle-même est déjà en train de se libérer et de rejoindre l’unité dont elle s’était distinguée pour nous permettre justement d’expérimenter ce dont nous avions cru avoir encore besoin…

 

Nous n’avons pas compris qu’il n’est plus besoin de martyrs et de tourments?

 

Alors oui, nous pouvons continuer à expérimenter la souffrance. Nous pouvons!

 

Mais, même s’il est vrai depuis peu, nous n’y sommes plus contraints par les règles de la dualité en train elle aussi de rejoindre sa propre unité. Sauf à faire le choix, toujours possible, de continuer à tourner en rond et de ne pas sortir de la danse hypnotique de l’ancien jeu de l’humain séparé du divin.

 

Nous avons compris qu’il n’est plus besoin de souffrir?

 

Alors, le plus tôt possible, redevenons maîtres de nous-mêmes, et non plus esclaves de nos émotions, de nos expériences, de nos pensées, de nos croyances, de nos refus, de nos autodestructions, de nos superstitions, qui ne sont pas nous et qui n’ont jamais été nous sauf dans l’illusion d’être!

 

Vous savez bien, nos Amis nous l’ont dit, vous savez bien que dans l’amour inconditionnel du Père et de la Mère, pour chacun de nous, si nous pensons avoir encore besoin de ceci ou de cela, alors de facto sont créés tout l’espace et tout le temps exactement nécessaires pour boucler une boucle... que nous avions pourtant déjà bouclée! (Sourire)»…

 

…«Depuis le dernier message de Métatron, le 6 février 2012, il se passe beaucoup de choses très importantes en nous et autour de nous.

 

Certes, l’on pourrait parler d’une certaine accélération d’une inertie apparente, à la fois comme si tout semblait s’être suspendu et comme si, de toutes parts, toutes les retombées commençaient justement à tomber.

 

Il y a de plus en plus de blocages, y compris physiques, de plus en plus de dépressions, d’euphorie et en même temps de tristesse infinie, de plus en plus de douleurs physiques, émotionnelles ou psychologiques. Même si parfois aussi, de moins en moins de ces douleurs, parmi les personnes dites éveillées comme chez celles qui ne sont pas conscientes de tout cela.

 

C’est ainsi que votre médecin, votre architecte, votre avocat, votre banquier, votre petit commerçant du coin peuvent tomber et tomberont d’un coup malades, seront blessés accidentellement ou non, seront désavoués par leurs employés ou leurs pairs, jusqu’à devoir s’absenter ou même suspendre plusieurs mois toute activité parce que l’Univers (par le message du corps et des émotions non acceptées) essaie, une dernière fois, de se faire entendre!

 

En ayant refusé de lâcher prise, tous aussi de notre entourage professionnel se voient alors poussés à ralentir, à abandonner ou à adapter leur activité professionnelle d’ancienne énergie.

 

Comment ? En acceptant de retrouver l’intégrité originelle de chaque métier, et non plus en voulant «gagner sa vie», vie que Dieu nous a donnée et qu’il nous donne à chaque instant. Inconditionnellement!

 

Bien évidemment, cela est vrai dans tous les domaines.

 

Comme cela est vrai dans ce que nous ingérons, y compris cette nourriture-là, cet air-là, cette eau-là, cet alcool, cette cigarette, ce médicament, ce vaccin,… ces anciennes énergies de toute nourriture terrestre comme émotionnelle, et même faussement spirituelle, dont ne veulent plus et que ne pourront plus porter nos corps physique, émotionnel, mental et spirituel, c’est-à-dire tous nos corps en transition!

 

Pourtant, soyons très attentifs à ne pas, pour autant, brûler d’étapes par une quelconque contrainte sur tous nos corps visible comme invisibles.

 

Agissons, autant que faire se peut, en toute conscience et en concordance avec le propre temps nécessaire à notre corps humain... Par la Présence!

 

En cette transition si délicate pour nous tous, les messages du corps physique sont et seront tout particulièrement à prendre en considération. Et ce, que nous soyons d’accord ou non!

 

Tout simplement parce que notre corps physique a fait aussi le choix de ne plus porter à notre place, comme l’avaient déjà fait tous les règnes animal, végétal, minéral, élémental, et plus récemment, comme viennent de le faire les règnes angélique et astral (astral, dans le sens des sphères de vie que sont aussi les astres).»…

 

Extraits du témoignage d’Élisabeth en Luce ‘Madame solitude frappe à la porte de nos peurs’ du 21 juin 2011

 

…«LE SENTIMENT DE SOLITUDE N’EST PAS UNIQUEMENT ISOLEMENT

 

Oui, car la solitude prend bien des formes et des nuances. Et cela aussi, tous nous l’avons déjà expérimenté. C’est pourquoi tel n’est pas mon propos de ce jour.

 

Ce que je sens du plus profond de moi est que ce sentiment, cette sensation de «solitude», même pour ceux qui sont très entourés physiquement (ce qui, certes, n’est pas le cas de tous) est actuellement en recrudescence et va aller encore en s’accélérant.

 

Pour tellement de raisons ! Et non uniquement pour celles que nous pourrions juger comme de mauvaises raisons…

 

Parce que pour tellement de justes raisons !

 

Principalement, le fait important que nous ne pouvons et ne pourrons nous présenter que tout seuls devant notre Présence, entièrement nus.

 

C’est aussi lorsque nous nous sentons seuls que, bien souvent, nous osons enfin nous adresser à Dieu...

 

«Les trois jours» seront vécus également «seul face à soi-même».

 

Comme le sont en fait, même si dans une moindre mesure, toutes nos épreuves, y compris dans le sens de passages humains, tels que nos sentiments d’échec ou de réussite, et dans le sens de passages divins, tels que nos acceptations/ intégrations des révélations sur le Chemin.

 

Et ce, même lorsque nous pensons être en harmonie avec notre entourage physique… Même lorsque nous pensons être en harmonie avec l’invisible. Même lorsque nous nous croyons réalisés...

 

Et tant d’autres aspects que nous ne pouvons que vivre seuls.

 

Même semblant parfaitement heureux en couple, en amitié, en argent, au travail, en famille, en société, cette solitude va se révéler à nous tous, nous montrant d’abord toutes nos solitudes humaines refusées ou fuies pour telle situation de soi-disant non-solitude puisque de non-isolement, mais surtout nous dévoilant ensuite combien nous pouvons les assumer joyeusement et les accepter à nouveau en notre Unité…

 

Pour ceux qui l’accepteront, madame Solitude ayant frappé à leur porte sera ainsi bien accueillie par eux. Elle prendra en toute simplicité le thé avec eux, puis repartira frapper à une autre porte.

 

Tous ceux qui refuseront la Solitude la vivront de manière très dure, jusqu’à même se retrouver effectivement isolés entièrement et abandonnés de tous ceux justement auxquels ils s’étaient rattachés ou liés pour ne pas vivre et se sentir seuls ou différents.

 

Alors, bien sûr, pour ce qui est de ceux qui vivent en effet dans une certaine solitude réelle vis-à-vis d’un entourage physique quasi inexistant, de refuser la Solitude accentue encore plus ce sentiment.

 

Alors oui, l’on peut accompagner, rassurer et être accompagnés, rassurés. Mais nous ne pouvons empêcher que d’autres comme nous-mêmes, nous nous sentions seuls (dans le sens d’abandonnés) à certains moments...

 

Car, si nous pouvons soutenir et être soutenus (et heureusement!), cela n’est possible que jusque dans une certaine limite, et heureusement...

 

[…]

 

Ce que je sais est que madame Solitude, ainsi que je l’ai appelée pour la différencier du sentiment de solitude, vient et viendra frapper à notre porte par amour pour nous. Uniquement par amour pour nous!»…

 

…«LE SAS DE DECOMPRESSION DE LA DUALITE

 

Nous sommes tous bousculés par ce qui se passe, même par ce que nous ne voyons pas forcément. Donc, encore une fois, rester le plus centrés en notre espace intérieur...

 

En outre, nous sentons que sont bien là nos tous derniers mètres, et cela nous réjouit, certes, mais en même temps nous nous laissons plus ou moins déstabiliser par une certaine lassitude que, justement, cela soit encore les derniers mètres, et non déjà le franchissement.

 

Pourtant, nous sommes dans ce qui a été appelé également la Transition, et nous ne pouvons occulter ni nous éviter ce sas de décompression de la dualité, passage si important pour chacun comme pour toute l’Humanité.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

 

15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 09:48

Photo personnelle

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 15 juillet 2016 avant le 16 juillet 2016

 

À TRAVERS NOTRE FOIE C’EST NOTRE FOI QUI EST ATTAQUÉE

 

Depuis plusieurs années, c’est tout particulièrement notre organe foie qui est sollicité, et donc à protéger, et donc en tout premier à désintoxiquer. Son cycle complet de désintoxication est de 300 à 500 jours.

 

Écoutez votre corps, en votre foi, et vous trouverez le meilleur remède de soutien pour votre temple humain à partir de votre foie.

 

Mais il est vrai que j’avais un peu oublié, du fait des informations incessantes qui pleuvent chaque jour, combien le foie est également directement relié à notre foi... Jusqu’à ce matin où je viens de retomber sur la lettre Providence 133, et ce, dans le cadre de la compilation en livre (qui est en cours) de mes premiers témoignages après la fin du channeling.

 

À ce sujet, je vous rappelle que vous avez accès aux lettres Providence dans le module prévu à cet effet, colonne de droite.

 

Ce présent texte est bien sûr en lien direct avec celui d’hier ‘L’alliance de l’effroi des 7 familles antichristiques’, nous confirmant ainsi un appui de plus dans notre escarcelle divine protectrice, laquelle nous permet de faire face à toutes attaques visibles ou invisibles. N’oublions pas! ne jamais répondre par le combat à une attaque, aussi ignominieuse soit-elle...

 

Je précise enfin que ce n’est, évidemment, pas hasard si j’ai bien spécifié «Témoignage du 15 juillet 2016 avant le 16 juillet 2016». Mais je ne suis pas autorisée à en dire plus! (Sourire)

 

Que ceux qui ont leurs yeux, leurs oreilles, leur odorat et tous leurs autres sens en éveil sachent! Et ils sauront...

 

 

Extrait de la lettre Providence numéro 133 intitulée ‘Protégeons et soulageons le foie de notre foi’ du 17 mars 2013

 

…«En revanche, et je le redis, 2013 n’est pas la première année de la Nouvelle Terre ou des Nouvelles Énergies, du moins en leur manifestation extériorisée et collective.

 

Nous ne sommes pas encore dans le moment des Justes, comme nous ne sommes pas sur la Nouvelle Terre ni dans les Nouvelles Énergies. Contrairement à ce que la majorité des soi-disant "nouveaux" thérapeutes de la «nouvelle conscience» veulent nous faire accroire. Seulement pour leur business, leur volonté d’abondance, leur désir de reconnaissance!

 

Ce n’est pas parce que certains semblent réussir, comme par magie, qu’ils sont dans les nouvelles énergies. Bien au contraire! Mais cela a déjà été dit, et bien mieux, par ces messages canalisés que nous avions reçus en leur temps linéaire, certes, mais qui se réalisent aujourd'hui.

 

Le refus de notre autonomie spirituelle, collective mais également individuelle, nous a tous menés là où nous en sommes.

 

Seuls les injustes ou ceux qui ont utilisé, donc exploité sans aucun respect, leur injuste pour mener au juste (ce qui n’est plus autorisé par le divin) sont actuellement reconnus et cooptés.

 

Cf. par exemple mon témoignage du 22 mai 2011 ‘Le moment des injustes vient de commencer

 

Encore pour quelque temps (au moins quelques années), c’est-à-dire pendant le temps décidé par chacune de nos Présences, pour chacun, et par toutes nos Présences, pour nous tous, le Temps des Justes et la Nouvelle Terre ne peuvent être qu’intérieurs.

 

La peur rouge a précédé la peur noire qui vient de commencer. J’en ai parlé dans mon dernier article ‘Ne soyons pas effrayés par le feu noir de la dernière peur’.

 

La peur rouge, et c’était son rôle, a ainsi fait fondre toutes les défenses de ceux qui y ont succombé. C’est-à-dire presque 7 milliards d’humains, car seulement quelques millions ont su se remettre entre les mains de leur seule Présence divine. Et non entre les mains de toutes les promesses de Veau d’Or, dont font partie également celles de tous les "guérisseurs" extérieurs en tous genres.

 

Ces défenses concernent tous les systèmes immunitaires physique, psychologique, émotionnel et spirituel. Donc, de plus en plus de débordements de la violence, de la colère, de la peine, de la maladie, de la folie, de la dépression, du suicide, de la barbarie... en tous ces domaines. Et cela va encore s’accélérer. Comme de plus en plus de débordements de toutes nos émotions intérieures relayées et manifestées par tous les éléments, et pas seulement climatiques! Mais politiques, financiers, religieux, etc.

 

Religieux ! Et ce, depuis toutes les religions, officielles ou non, en toutes les religions sans exception.

 

Il est déjà dit beaucoup de choses sur la nouvelle papauté chrétienne.

 

Pour ma part, je confirme seulement que le règne de ce pontificat sera celui sous l’égide de la Peur Noire. Et, mais cela je ne le savais pas encore, le Pape François n'est-il pas désigné par certains comme étant le Pape Noir?...

 

Mais, quel que soit le rôle qu’il s'est choisi de tenir, nous ne pouvons que le remercier. De sa force, de son courage, de son opiniâtreté, de sa sagacité, de sa malice...

 

Pour ce qui concerne cette peur noire, à ce jour, je ne peux en dire plus sans outrepasser mon propre droit à transmettre. Et ce n’est pas parce que certains, y compris ceux qui se disent encore Channels, continuent à diffuser des informations qui ne devraient être que personnelles… que je vais faire de même!

 

Certes, je fais partie de ceux qui ont fait le choix, il y a bien longtemps, d’être porte-parole de la parole divine. Mais je n’ai pas fait le choix d’être soumis à quiconque d’extérieur, ni que quiconque me serve en sa propre soumission.

 

J’ai fait le choix de ma liberté divine. Et ma liberté ne peut être, si je n’accepte pas la liberté pleine et entière de l’autre. Ce qui est difficile dans les deux cas, vous le savez bien également!

 

Et je reprends ici la fin de ma lettre 132, parce que nous y sommes! en plein...

 

"""Pourtant, jamais je ne baisserai les bras, jamais je ne m’arrêterai de vous dire, de nous dire, combien Dieu nous aime, même quand il se montre plus sévère, si sévère à nos yeux.

 

Parce que, malgré cette lassitude, je sais que certains parmi vous, ô très peu, ont besoin non pas que je les rassure mais que je confirme ce qu’eux-mêmes, au plus profond, ont également entendu. Et qu’ils ne sont pas seuls à avoir osé accepter le chemin, plus difficile en apparence, qu’est le chemin ardu de la foi.

 

Foi qui n’est pas magie noire, mais ni blanche non plus. Foi qui n’est pas visions magiques et féeriques, aussi belles soient-elles à notre regard uniquement humain. Foi qui n’est pas preuve de ceci ou de cela, foi qui ne peut être récompense. Foi qui ne peut être vue ni entendue par aucune de nos perceptions humaines, donc extérieures!

 

Car, malgré tout ce que l’on a tenté de nous faire croire, la loi du plus fort n’est pas toujours la meilleure.

 

La loi de la majorité n’est pas la loi divine."""

 

Sachons protéger et conserver notre foi. La Peur Noire n’aura de cesse d’attaquer notre foi, de toutes parts, et de toutes les manières possibles, mais également notre foie.

 

Protégeons et soulageons spirituellement, émotionnellement, psychologiquement et physiquement notre organe foie. Car la foi sera attaquée jusqu’en notre corps physique, jusqu’en notre foie!

 

Encore une fois, sachons faire preuve de bon sens, et ne nous laissons pas tenter par tout ce que l’on présente délibérément à nos sens physiques et émotionnels. Telle la beauté extérieure de l’un, telle la bonté extérieure de cet autre.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

 

17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 10:49

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 17 septembre 2015


En présence du Commandement d’Ashtar Sheran et des Êtres Réels


PARCE QUE NOTRE ÊTRE RÉEL REJOINT NOTRE INCARNATION


Je fais directement suite au texte du 11 septembre 2013 intitulé ‘Notre être réel se présente une dernière fois’ ainsi qu’à la deuxième partie «En aparté…» de celui du 29 juin 2015 intitulé ‘Il nous reste un mois pour tout rectifier’.


Ces deux textes étant suffisamment denses et explicites, Ashtar Sheran me demande simplement de confirmer qu’en ayant accepté en toute conscience la transmission de l’Œuf Christique, et ce, dans le cadre des recommandations d’ordre et de clarté y rapportées, tous ceux concernés accueillent de fait l’essence de leur Être en train de s’incarner en l’entièreté de leur corps humain.


Voilà la grande vérité que refusent et la majorité des humains gouvernés terrestrement et la minorité qui gouverne.


Si nous sommes invités à prêter toute notre attention sur les événements géopolitiques internationaux en cours, ce n’est certainement pas pour nous laisser hypnotiser ni décentrer par eux, nous redit Ashtar Sheran dans l’ordre et la clarté les plus solennels de ses fonctions de Commandeur.


Ashtar avait d’ailleurs précisé en ses mots intérieurs :


«Je veille. Nous veillons... Reposez-vous, posez-vous en votre âme, il n’y aura aucune urgence cet été 2015. Et quand bien même! elle ne serait aucunement de votre ressort. En outre, vous avez bien suffisamment à intégrer. L’urgence, essentiellement internationale, ne serait que le fait de vos gouvernements et de leurs secrets. Comme pour tout, la seule chose qui vous soit demandée est de demeurer alignés à votre Présence, centrés en votre reconnexion "ventre cœur mental", et présents dans l’espace et le temps de chaque jour. Il n’y aura aucune urgence véritable… Je le redis, et vous comprendrez pourquoi.»


En ces temps linéaires de migration pour beaucoup, nous sommes invités à relire les textes plus particulièrement consacrés à la surpuissance des années en cours.


Être soi-même est et sera de plus en plus vital


2015 Surpuissance de l’ordre et de la clarté séparés


2015 Première année du cri primal féminin


2015 Première année d’accomplissement de notre nouvelle matrice


Surpuissance qui appuie autant sur nos émotions et sentiments dits négatifs, telles notre culpabilisation et notre lâcheté, que sur nos émotions et sentiments dits positifs, telles notre charité et notre fraternité. C’est ainsi la mise en exergue paroxysmique de toutes les différences séparatistes de nos personnalités, que nous soyons dans l’accueil ou le rejet des masses migratoires, comme dans la gratitude ou la revendication en tant que personnes en transit.


Quand j’avais demandé ce qu’il en était concernant le sujet délicat des habitants de Grèce, Ashtar Sheran m’avait alors répondu que le plus important n’était pas de savoir si la Communauté Européenne allait accepter ou non d’aider. Dans les deux cas, cette Communauté Européenne, uniquement imposée par la minorité, mais déjà bien malade aux yeux éclairés, verrait de toute façon sa gangrène se manifester aux yeux de tous, et ce ne serait qu’un début...


Le sujet, tout autant délicat mais en apparence plus vaste, de l’Humanité directement en souffrance de toutes les formes du terrorisme (y compris économique) comme de toutes les guerres (qui, en réalité, ne peuvent qu’être également terroristes) est un énorme écran de fumée. Lequel tente notamment de masquer la propagation de la gangrène chez la Communauté Européenne... déjà moribonde. Écran voulu aussi par une certaine Russie.


Écran de fumée, en réalité mondial, voulu surtout par tous ceux qui croient pouvoir empêcher, ou tout du moins voiler, la descente de nos Êtres Réels sur Terra, via nos terres intérieures. Mais fumée ne pouvant toucher que nos personnalités.

 

Écran de fumée qui va en outre samplifier avec la recrudescence de tous les flux migratoires, dus également aux changements climatiques et aux manifestations de plus en plus violentes de Terra. Et ce, jusqu’à concerner toute la planète. Alors, que ferons-nous? Où iront-ils? Où pourront-ils aller?

 

Nous-mêmes, où irons-nous? Où pourrons-nous aller?

 

Le seul refuge est notre Présence. Refuge intérieur, donc extérieur. Au regard de la foi.

 

Encore une fois, Ashtar Sheran et tous nos Êtres Réels nous rappellent que «de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé; de deux femmes qui moudront à une meule, l’une sera prise et l’autre laissée».


C’est pourquoi, et Ashtar nous y invite à nouveau, cela ne peut être de notre ressort. Sauf si nous voulons encore jouer à faire à la place de Dieu, c’est-à-dire à nous positionner uniquement dans le cadre de nos incarnations strictement égotiques.


Que chacun soit en son cœur, et agisse selon. Mais que personne n’exhorte les autres ni à accueillir ni à rejeter. Que chacun soit, et agisse en son âme et conscience, mais pas en celles des autres. Que personne n’impose sa vision ou sa non-vision de Dieu. Que personne ne se juge. Que personne ne juge.

 

Parce que notre Être Réel est en train de s’incarner en notre corps humain, et qu’il ne le peut... si nous sommes encore dans le combat, quel qu’il soit. Dans le combat du bien et du mal.

 

Accueillons l’incarnation de notre Être, dont nous sommes une extension. Laissons-nous pénétrer. Laissons-nous guider. Et nous saurons être, faire et avoir.

 

Voilà la grande et réelle priorité que l’on veut nous occulter, également en la réduisant au niveau d’une quelconque chimère comme d'une quelconque pécadille.

 

Voilà la seule information capitale, s’il en est !

 

Parce que sont en jeu nos âmes, et non uniquement nos incarnations humaines. Et que cela a toujours été.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 15:23

sablier arbre



Témoignage d’Élisabeth en Luce du 15 juin 2013

INVERSER PUIS SIMPLIFIER VOTRE CHEMIN DE VERITE

La Présence nous invite à relire ces textes dont je vous propose quelques extraits, tous liés et reliés à notre mensonge chimérique, en premier envers nous-mêmes, sur ce que seraient le sens des mots, le sens de la parole, le sens de la voix, le sens du travail, le sens de la vie, le sens de l’amour, le sens des relations, le sens de l’Humanité.

Nous avons tout inversé et tout compliqué jusqu’à oublier notre vérité originelle, nue de tout artifice... jusqu'à oublier que nous l’avions oubliée. Nous nous sommes tous protégés derrière nos déguisements mensongers, lesquels ont fini par complètement nous dissimuler, donc nous ensevelir, nous étouffer, nous contrôler.

C'est ainsi que nous avons même accepté tous ces pieux mensonges comme étant nos seules vérités.

Parmis ceux qui ont su le pressentir, ou le conscientiser avant les autres, certains ont cru bon de vouloir imposer à leurs frères et sœurs humains, comme aux autres règnes, le soi-disant sens retrouvé de leur propre vérité, devenant dès lors l'unique vérité.

D'autres ont cru et croient même encore qu’il serait juste, comme l’avait cru un certain Icare, de «faire partager au plus grand nombre l’accès à la connaissance et au savoir», alors «qu’ils avaient oublié que revendiquer quelque chose pour laquelle leur alignement n’était pas prêt pouvait aboutir à des catastrophes».

C’est bien pourquoi, pendant le temps du channeling
 , il y eut plusieurs messagers, chacun s’adressant plus particulièrement à tels ou tels niveaux de compréhension mentale, puis au niveau de chaque âme.

En d’autres termes, en quoi serait-il cohérent ou adéquat de nous catégoriser en un seul enseignement qui regrouperait depuis nos tout petits de maternelle jusqu’à nos tout grands d’université?

Tous ces termes sont évidemment maladroits...

Car, bien sûr, en unité, nous sommes tous égaux. Pas de supérieur, pas d’inférieur. Parce que nous sommes tous aimés, autant aimés! C’est, d’ailleurs, uniquement l'enseignement de l’amour qui puisse tous nous unir jusqu'en 3D, à partir de la 3D.

Mais l’amour ne s’impose pas.

Comme la lumière ne s’impose pas, le juste ne s’impose pas, le travail ne s’impose pas, le temps ne s’impose pas, l’espace ne s’impose pas, la vérité ne s’impose pas, la Nouvelle Terre ne s’impose pas, Dieu ne s’impose pas…

Plus que jamais, en ce temps de récolte divine qui débute, notre Présence nous invite à regarder ce que nous allons commencer à moissonner. Car nous pouvons encore inverser… de nous-mêmes en nous-mêmes, simplifier… de nous-mêmes en nous-mêmes, retrouver… de nous-mêmes en nous-mêmes ce que nous avions humainement inversé.

Combien de fois nous l’ont-ils dit !

Réinverser le mouvement du spirituel vers le matériel (à partir du spirituel), de l’intérieur vers l’extérieur (à partir de l’intérieur), de l’invisible vers le visible (à partir de l’invisible), car, sinon, l’extérieur ne peut être que recherche de compensation de notre désordre intérieur, et non pas manifestation unifiée de notre harmonie intérieure.

Mais si tel fut notre choix… Nous n’en sommes pas, pour autant, moins aimés.

Elisabeth/Luce à partir de la Présence

sablier nébuleuse

Extrait du message ‘Le chant du couple’ émis le 14 juin 2006 depuis Sirius

…« Le chant du couple n’est pas qu’une métaphore et nous écoutons le son que vous faites, le son de votre couple. C’est en écoutant vos harmoniques que nous pouvons vous aider et ajuster ou réajuster, enseigner ou guérir, telle ou telle chose.

Votre voix est pouvoir mais vous êtes encore bien ignorants: vos pensées utilisent ce pouvoir à leur profit en vous mettant à contribution malgré vous.

[…]

Lorsque vous vous parlez, vos voix font résonner des systèmes dans les corps de chacun et mettent en action des processus. Ainsi chacun est le déclencheur ou le promoteur d’une cascade de causes et d’effets par la tonalité de sa voix.

Ce ne sont pas seulement des histoires de physiologie ou d’acoustique cérébrale, pas plus que de psychologie cognitive ou comportementaliste, ce sont des effets biophysiques réels sur vos corps subtils et vos cellules.

La bio-résistance de chacune de vos cellules peut ainsi être modifiée par certains mots.

Les sons sont aussi des portes du ressenti: pouvoir moduler les sons permet à l’action d’un son de se placer dans vos vibrations à la manière d’un grain de sable sur une sculpture.»…

Extraits du message ‘Le sens de la vie et les illuminati’ émis le 12 octobre 2006 depuis la Présence

…« - La Vie. Vous êtes en train d’inverser la vie. La vie est d’aller dans son sens et non dans le sens des hommes, et la plupart d’entre vous essaient de calquer la vie à eux-mêmes.

- Mais n’est-ce pas cela depuis longtemps?

- Non, depuis quelques temps seulement. Et non, ce ne sont pas les illuminati qui sont responsables de cela.

Qui, crois-tu, a créé les illuminati? Les gens faibles, afin de se protéger de moi. Oui, de MOI.

Donc les illuminati, d’une certaine façon, ne sont pas responsables mais ils se sont pris au jeu et ne veulent plus le quitter.

Cependant, à la base, ils ont seulement répondu à un besoin des Hommes, celui de se sentir en sécurité dans leur monde matériel et donc contre tout ce qui est ou représente une menace pour leur petit monde.

[…]

Ils aimaient alors tellement l’humain qu’ils en ont fait un dieu, mais en se déconnectant de moi. Ils étaient prêts et l’ont juré à accepter leur fin dès que nécessaire, c’est-à-dire dès qu’ils ne pourraient plus servir l’Homme.

Et ce temps est déjà arrivé depuis une trentaine de vos années. Et ils le savent mais le refusent.

[…]

L’amour n’a pas su leur être montré par leurs derniers dirigeants et ils sont aveuglés par la haine mais en réalité par la peine, la souffrance qui ne les quitte plus.»…

…« On leur a enseigné que pour être heureux, il fallait non seulement vivre caché mais surtout ne pas se montrer à l’autre, même à son conjoint et à sa famille, tel que l’on est réellement, avec ses forces, avec ses faiblesses.

L’amour qui leur a été enseigné est l’amour qui cache, qui ment, par amour bien sûr! Surtout ne pas montrer qui on est car alors l’autre peut et va vous détruire.

Pour en revenir aux Hommes d’aujourd’hui qui inversent les valeurs de la vie, cela ressemble un peu à cela. C’est comme si leur cœur, leur âme, leur esprit étaient une inversion de ce qu’ils devraient être, dans votre monde en tout cas.

L’amour peut brûler, l’acceptation de soi également et beaucoup ne supportent plus cela.

Alors, ils détruisent et s’autodétruisent après avoir pris conscience de ce qu’ils ont fait, puisque certains vont même jusqu’à tuer ceux et ce qu’ils aiment le plus.

[…]

Voilà pourquoi tu ressens en ce moment de la colère contre une partie de l’humanité car tu vois bien tout cela et cela t’énerve d’être impuissante et c’est là que j’interviens, à ta demande expresse, avant que d’intervenir plus tard peut-être.

En attendant que la demande émane de la majorité de l’Humanité, je vais intervenir directement, à ta demande ma très petite puce et ma si grande âme, pour que tous les êtres de bonne volonté ne se croient plus impuissants par rapport au reste de l’humanité.

Après t’avoir adombrée de ma grâce céleste, si je puis dire, je vais le faire sur chacun de vous qui me le demanderez, en âme et conscience, afin que vous sachiez que c’est bien sûr moi qui agis à travers vous mais surtout que c’est vous qui agissez à travers moi.

Et tous les volontaires, les Hommes de bonne volonté qui en feront la demande recevront la grâce de la sécurité intérieure et donc de la puissance intérieure.»…

sablier or

Extraits du message ‘Le sens originel des mots’ émis le 10 décembre 2006 depuis l’ordre de Melchizedek

…« LES MOTS ont été donnés aux Hommes du fait de leur histoire.

Les moyens de communication qui prévalaient, aux premiers temps, furent à peu près les mêmes que ceux qui sont d’habitude la norme dans d’autres systèmes stellaires.

Toutes les fonctions dites para-normales sont la règle d’un fonctionnement harmonieux de votre psychisme: télépathie, clairvoyance, clairaudiance, clairsentence, lecture de pensée, et tant d’autres choses encore…

Certains choix des Hommes ont abouti au fait que ces facultés s’en sont trouvées réduites jusqu’à n’être plus que des embryons sans aucune fonction réelle.

Ces fonctions de communication sont de nouveau développées en parallèle à votre retour vers votre propre unité dans le respect élémentaire des «us et coutumes» relevant de l’usage de ces fonctions.

C’est ainsi que tous usages de ces propriétés, faits dans l’intention de se servir soi-même (je veux savoir; je suis curieux; je ne peux m’en empêcher; j’ai envie de savoir; tiens! c’est intéressant, si je savais cela, je pourrais…) ont freiné et amenuisé vos capacités jusqu’à les rendre tout à fait obsolètes.»…

…« LA PAROLE fut jadis le privilège des plus hautes autorités.

Tous connaissaient parfaitement la nature de leur connexion à l’Etre Suprême.

Tous savaient que la parole était sacrée et que son usage était réservé pour des cas très précis au cours de cérémonies, dans des temps consacrés à cet effet.

Le Verbe était la règle.

Certains de vos ancêtres se sont dit: «Mais pourquoi pas ce privilège pour nous? Pourquoi ne pourrions-nous en être capables?».

Ce sont ces idées de faire partager au plus grand nombre l’accès à la connaissance et au savoir qui étaient soi-disant «réservés» à leurs soi-disant «dirigeants» (encore des mots dont le sens a été contrefait) qui a été à l’origine de leur soi-disante «revendication».

Sauf qu’ils avaient oublié que revendiquer quelque chose pour laquelle leur alignement n’était pas prêt pouvait aboutir à des catastrophes.

Et, malgré les recommandations des maîtres et guides qui s’incarnaient publiquement pour accompagner le développement de telle ou telle civilisation, peu en ont tenu compte.

Et les catastrophes ont eu lieu.

Les mots sont des enveloppes du Verbe. Ce ne sont pas des coquilles vides que vous articulez sous prétexte que vos fonctions cérébrales d’articulation, de phonation et d’expression vocale sont requises pour le faire. Voilà, le mot est lâché...

Parler n’est pas faire. Parler n’est pas articuler, ni émettre des sons. Parler n’est pas ce que vos artisans médecins croient que cela est: une fonction parmi d’autres.

Les mots ont été créés, il y a bien longtemps, afin de pallier à la chute des capacités de communication des Hommes, ainsi que l’écriture d’ailleurs.

Il y eut beaucoup de conciles avant de donner ces outils aux Hommes de la Terre.

Car nous savions bien l’usage qu‘ils pourraient en faire, tout en sachant que certains pourraient les utiliser à bon escient et les transmettre suivant des règles adéquates, avec l’objectif ultime que les Hommes pourraient utiliser le langage parlé et le langage écrit pour retrouver leurs capacités d’origine de communication.

Il n’en a pas été ainsi. Les mots ont été pervertis de leur sens afin de vous assujettir.

La parole est devenue mensonge et n’est plus que l’articulation de sons sans queue ni tête et surtout sans aucun alignement, sans aucune vie manifestée concrète.

Voyez votre civilisation qui vous noie sous des mots dont vous ne connaissez même plus le sens, ou dont vous ne saisissez même plus le sens perverti dans lequel ils sont désormais employés!

Ecoutez cela. Entendez-le. Simplifiez tout. Ne laissez pas entrer des sons dont vous ne sentez pas la justesse.»…

…« LE TRAVAIL

Le travail est une fonction, ce n’est pas un but en soi. Le travail est ce par quoi l’Unité en vous peut se faire dans votre environnement lorsque vous êtes déjà aligné en vous.

L’une des perversions de ce mot a été de faire croire que les Hommes pouvaient retrouver l’unité en travaillant… Et siffler en travaillant n’existe, dans ce cas précis, que dans vos contes de fées. Dans ce cas précis… nous insistons.

Les Hommes connaissent la valeur de ce mot car ils ont encore en mémoire, quelque part, le sens originel de ce mot.

Et l’espérance... en des lendemains meilleurs, l’espérance... dans un sauveur quel qu’il soit, l’espérance (tout court) est la misère de votre propre pouvoir d’être divin incarné.

Tous les régimes totalitaires ont fait du travail une priorité de leur gouvernement. Tous, sans exception.


Mais vous n’êtes pas des machines à exploiter et à rentabiliser. Vous n’êtes pas des ressources humaines. Vous n’êtes pas des chiffres comptables alignés sur des arbres morts réduits en poussière de papier.

Le travail n’est pas une valeur. Le travail n’est pas un dû. Le travail n’est pas une récompense ni une gratification ou une sucette pour enfant sous prétexte qu’il a bien obéi à ses maîtres.

Le travail est l’accomplissement de la Volonté du Sacré chez des êtres parfaitement alignés. Votre réel désir est celui du Père/Mère. Ce qui vous fait vibrer est Son Désir à travers vous.»…

sablier arbre

Extraits du message ‘Vient à vous votre propre jugement’ émis le 17 mai 2009 depuis la fée des trois jours

…« Le troisième tempo de la Fée des trois jours, ainsi que nos deux messagers les ont intitulés (cf. ‘Premier tempo’ et ‘Deuxième tempo des trois jours’), est tout près de vous en termes de temps linéaire et vous bousculera dans toutes vos certitudes et croyances, y compris et peut-être surtout (sourire) dans votre spiritualité la plus éveillée. Et cela nous vous le redisons.

Mais, alors que vous êtes tous sans exception au pied du mur de vos chimères, si vous continuez de vous mentir à vous-même comme à vos frères et soeurs sous prétexte que:

Parce que vous êtes "divin", vous devez agir ainsi et certainement pas autrement…

Parce qu’en tant que cet être divin, vous continuez à vous réfugier dans le glamour du spirituellement correct du style «parce que je suis à nouveau en connexion avec ma Présence, alors "Je Suis"», ou bien dans l’amour correct du style «tout le monde il est beau, il est gentil», «tu es mon frère, tu es ma sœur»…

Alors, nous pouvons vous assurer sans l’ombre d’un doute que vous vous engagez dans la voie très étroite de ‘l’illusion de croire être arrivé’ avec toutes ses conséquences, et principalement avec votre propre enfermement dans une boucle sans fin de vos chimères…

Et que vous ne dépasserez pas ou ne passerez même pas les «trois jours».

Tout cela peut vous apparaître bien sévère mais nos mots ne sont que le reflet de votre propre sévérité et de votre croyance de devoir ‘mériter votre Présence’. Et si tel est encore le cas de vous croire indigne de votre ‘royauté divine’, alors oui, vous ne pourrez surseoir à votre propre jugement.

C’est pourquoi nous vous demandons d’être le plus honnête envers vous-même, comme dans toutes vos relations et ce, dès à présent car il ne vous reste plus beaucoup de temps pour cela.

Et si vous ne vous sentez pas ou plus en phase avec tel parent, tel ami, telle personne, tel messager ou bien même avec un parmi nous, n’hésitez plus sous prétexte d’un quelconque voyeurisme ou attentisme!»…

…« C’est pourquoi, nous vous demandons également du plus profond de notre coeur d’arrêter de vous croire meilleur ou inférieur à vos frères et soeurs comme d’arrêter toutes les guéguerres intestines entre éveillés ou non, entre messagers ou non mais également entre channels!

Nous, Métatron et la Fée des trois jours, vous implorons au nom du Père et de la Mère de vous accepter et de vous aimer tel et tels que vous êtes.

Et non pas tel que vous pensez devoir être ou tels que vous pensez que les autres devraient être.

Cessez tout combat  y compris celui-là.»…

Extraits du message ‘Vers un ordre professionnel des channels?’ émis le 5 juin 2009 depuis Sananda

…« L’important est que vous cessiez le plus tôt possible de vous gargariser vous-mêmes des quelques mots que nous vous transmettons car alors, au lieu de regarder la lune que nous vous montrons, vous ne voyez que le doigt (et même pas le nôtre mais bien le vôtre). Et nous avons tellement plus à vous montrer que la lune!

Alors oui, tous azimuts se dressent et vont se dresser face à vous de plus en plus de channels, de messages… Et dès lors qu’ils sont transmis dans un glamour spiritualisant, vous gobez tout! Désolé pour ce mot "gober" mais qui n’est que le reflet de cette incapacité à penser par vous-même, à être par vous-même, à faire par vous-même également.

Vous êtes tous à vouloir être sur la Nouvelle Terre et pourtant, que faites-vous de votre terre actuelle? Vous voudriez vous faire croire que vous êtes nombreux à être prêts à passer et à vivre sur la Nouvelle Terre alors que vous n’êtes même pas capables de vivre sur votre Terre!

Cf. notamment 'Tout n'est plus que bonne nouvelle'

Vous passez votre temps à refuser, à dénigrer, à critiquer ou bien alors (mais est-ce mieux pour autant?) à vous perdre dans vos rêves chimériques d’un ailleurs qui serait idéalement paradisiaque! C’est ainsi que trop souvent encore, vous oscillez d’un refus systématique se nourrissant lui-même de ses propres critiques infamantes envers vos frères et soeurs vers une acceptation flattée s'abreuvant de ses propres projections bêatifiantes de glamour doucereux…

Alors oui, je m'adresse bien à vous qui vous désignez par votre prétention comme étant des semences d’étoiles ou bien des travailleurs de lumière et qui vous co-congratulez en vous légitimant par notre propre parole et nos messages vers vous...»…

…«Comment vous dire que vous n’avez plus de temps à perdre dans les chimères, qu’elles soient vôtres ou non? Comment vous dire que vous n’avez plus de temps pour continuer à le perdre à vous préoccuper de ceci ou cela, de savoir qui va ou non ascensionner, quand, vers où, pour quoi? A vous préoccuper de savoir si vous avez bien été Marie-Madeleine, Jésus (sourire), Toutankhamon, Jeanne d’Arc, Louis XIV…

Aucune compromission, aucune conditionnalité, aucune mémoire identifiée par votre attachement à une identité quelconque ne passera sur la Nouvelle Terre. Aucune! Combien de fois faudra-t-il vous le redire? Autant de fois que vous le jugerez nécessaire parce que justement, nous vous aimons de manière inconditionnelle.

Tous ceux que nous prévenons encore par ce message comme tous ceux qui sont déjà désactivés sont autant aimés de chacun de nous, n’en doutez pas non plus, tout comme cette ivraie à laquelle nous venons de faire rappel. Mais nous ne pouvons plus laisser expérimenter ensemble des vibrations par trop différentes et bien trop discordantes.

[…]

Il est temps de chanter à l’unisson et de ne plus imposer sa Lumière, de quelque façon que cela soit.

Il est temps de vous aimer inconditionnellement. Et en disant cela, je suis un peu triste car non seulement vous ne l’acceptez pas encore complètement, mais également parce que ces mots magnifiques en ce qu’ils représentent au plus près cette notion d’«amour de Dieu pour chacun de vous» ont été si souvent galvaudés et méprisés.»…


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase 

30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 08:08

Image de Jesus

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 30 novembre 2012

NOS ACTES NE SONT PAS SANS CONSEQUENCES SUR NOTRE EVOLUTION

Je fais suite particulièrement à mes deux derniers textes intitulés ‘Séparer le bon grain de l’ivraie de la royauté’ et ‘Accueillir et honorer puis remettre au divin nos superstitions’.

L'amour est inconditionnel ou il n'est pas.

Et tous ceux et toutes celles qui par leur choix ont fait, font et feront ou n’ont pas fait, ne font pas et ne feront pas ceci ou cela, et ce, quels que soient ceux qui le leur demandent, sont tous aimés comme ils reçoivent tout autant l'amour divin et la lumière divine.

Aucune punition, aucune récompense!

Il n'y a pas de préféré, il n'y a pas de meilleur, il n'y a pas de grand ni de petit, il n'y a ni premier ni dernier dans le cœur de Dieu Père et Mère! Et cela, combien de fois nos Amis nous l’ont dit et le redisent à chacun sans exception.

Pour ce qui concerne ce lieu de «La Vie Providence», cela fait exactement depuis six années.

LA PREMIERE MARCHE DE LA FOI EST L’AMOUR DE SOI

S’aimer est inconditionnel ou, alors, ce n’est pas s’aimer!

Parce que la première marche de la foi est s’aimer… Et nous savons tous et toutes combien c’est pourtant si difficile d’accepter de nous aimer nous-même.

Alors, plutôt que d’oser regarder et accepter notre propre ombre, nous préférons voir et rejeter l’orgueil du voisin, la colère de l’étranger, la peur de l’ami, la haine de l’ennemi, la culpabilisation de l’autre, de tous autres...

Toutes ces ombres qui sont soi-disant en dehors de nous parce que nous refusons de les honorer.

Alors, plutôt que d’oser regarder et accepter notre propre lumière, nous préférons trouver (peut-être!) mais surtout rechercher l’humilité du guide, la sagesse de la nature, la compassion de Gaïa, l’amour du conjoint, la paix de l’autre, de tous autres...

Toutes ces lumières qui sont soi-disant en dehors de nous parce que nous les refusons par modestie (fausse ou non).

Tout cela plutôt que d’oser s’aimer… Simplement! Déjà intérieurement, mais, encore moins, au su et au vu de tous sans être taxé de tous les péchés du monde terrestre, et principalement de celui d’orgueil!

Car, par tous ceux qui se prévalent des religions en leurs déviations du langage divin jusqu’aux déviations du langage humain de ceux autoproclamés sur tous les trônes du pouvoir terrestre, nous avons tous et toutes été consciemment et inconsciemment formatés à partir du moule de la culpabilisation et de la superstition que prendre soin de soi est égoïste, que s’aimer est un pêché d’orgueil, mais qu’au contraire se sacrifier pour eux est humilité, générosité et rédemption…

Pourtant, voyons où toutes ces litanies nous ont menés et nous mènent encore! Jusqu'à tous ces extrémistes, toutes ces inquisitions, tous ces fous de Dieu qui, en son nom, ont condamné et nous condamnent au feu brûlant, ou vont même jusqu’à s’immoler eux-mêmes pour tuer avec eux un maximum de ces impies à leurs seuls yeux aveuglés d'un amour conditionnel de Dieu.

Et là, je sens la présence de Kaphiel (cf. son si poignant et humble message ‘La rédemption des anges déchus’) qui nous demande de ne surtout pas faire comme lui. Car, d’une certaine manière, il l’a fait aussi pour nous: pour que plus personne n’ait à connaître les affres ultimes de se croire séparé puis abandonné de Dieu.

Jésus s’est sacrifié pour toute l’Humanité passée, présente et à venir pour que plus aucun d’entre nous n’ait à se sacrifier pour quiconque, mais aussi pour que nous sachions que nous sommes tous aimés sans aucune exception, même quand le Père et la Mère se montrent plus sévères.

«Que celui qui n’a pas commis de pêchés jette la première pierre!»

Combien vous l’oubliez, combien je l’oublie, combien nous l’oublions toutes et tous.

C’est tellement plus facile de croire que, lorsque quelque chose de beau ou de bien (d’après notre jugement) nous arrive, c’est uniquement grâce à nous. Et tellement plus rassurant de croire que, lorsque quelque chose de laid ou de mal (toujours d’après notre jugement) nous arrive, c’est uniquement à cause des autres.

Mais non seulement nous ne sommes pas seuls, car accompagnés du Divin comme de tous nos Amis et Guides du Ciel et de la Terre, mais, en outre, nous ne sommes pas seuls, car accompagnés de tous les autres humains, comme de tous les autres règnes.

S’aimer est s’accepter tel que l’on est, tel que l’autre est, quoi que l’on ait fait, quoi que l’autre ait fait.

Et c'est seulement à partir du véritable amour déjà pour soi que, dans l'unité inconditionnelle, s’aimer revient à aimer l’autre, tous les autres. A aimer véritablement soi-même comme l’autre parce qu’à aimer véritablement l’autre comme soi-même.

Comment pouvons-nous encore penser que non seulement nous sommes séparés de Dieu (ce qui est superstition), mais que nous sommes également séparés les uns des autres (ce qui est une autre superstition)?

Cependant, j’ai bien conscience que, pour vous, aimer n’est peut-être pas ce que je vous en témoigne. Et je vous en remercie, car je sais que vous êtes aimés de Dieu.

De même que, si je suis dans une vérité autre que la vôtre, je suis aimée de Dieu.

CAR L’AMOUR DIVIN EST TOUJOURS AMOUR INCONDITIONNELLEMENT

En ces temps bénis mais également si délicats, la vigilance est encore plus d'actualité, d’une certaine manière. Attention notamment à l’activisme angélique, aujourd’hui de plus en plus forcené, qui nous est proposé mais aussi montré.

Soyons donc très attentifs à tout ce qui est mis en avant et soumis à toutes nos perceptions, car, ainsi que nous l’ont déjà dit nos Amis:

«Regardez ce qui est sous vos yeux, directement sous vos yeux, et ne vous laissez plus impressionner par ce que l’on présente à vos yeux»

Faire ou ne pas faire doit l'être, autant que faire se peut (car nous sommes humains, évidemment, même si divins) en toute conscience et non parce que qui que ce soit nous y inviterait. Soyons ainsi en totalité en notre libre arbitre après avoir vérifié au plus profond que cela est juste pour nous.

Et, dans ce cas, faire est juste!

Et, dans ce cas, ne pas faire est juste!

Pourquoi?

Parce que, dans les deux cas, nous sommes aimés et que nous n'avons rien à prouver ni à mériter pour être aimés inconditionnellement, et donc recevoir l'amour de Dieu!

Extraits du message VOUS N'AVEZ JAMAIS EU A MERITER VOTRE PRESENCE émis le 3 mars 2007 depuis l'ordre de Melchizedek et la maîtrise de Shamballa

...« Luce et Loriel sont permis d’exister par votre choix et vos décisions, comme l’est chacun de vous.

C’est pourquoi aucun d’entre vous ne peut être mis de côté. Tous, vous êtes aimés de la même manière par la Main du Père.»...

...« L’ascension comme la transition ne s’achètent pas. Elles sont un Don du Père/ Mère/ Fils/ Fille/ Saint-Esprit à tous ses enfants. Un don, pas un reçu que vous décideriez de recevoir en vous forçant à croire que vous pourriez l’acheter de bien des manières pour vous convaincre de le mériter.

Vous n’avez en aucune manière à mériter ce qui est un don du Père pour tous ses enfants. Vous n’avez en aucune manière à acheter une grâce qui vous est donnée sans condition.

Votre esprit a été tellement torturé et l’est encore de bien des façons en vous donnant à penser que vous n’êtes pas assez bien pour votre Présence, ainsi qu’à nos yeux ou aux yeux de quiconque d’ailleurs. Vous nous avez montré et vous vous êtes montré ce que vous étiez capables de faire, le pire comme le meilleur... à vos yeux seulement!

Votre Présence a toujours été là et jamais elle ne vous a jugé ni trahi ni blessé en quoi que ce soit. Elle a toujours eu les bras tendus vers vous avec une infinie patience et un amour tellement inconditionnel pour vous que vous vous êtes demandé si vraiment cela était de l’amour... Un Amour au-delà de l’amour et de vos mots bien trop conditionnés.

La Présence frappe à votre porte les bras ouverts vers vous avec la même fraîcheur des premiers temps. C’est votre amour de toujours, le vrai, le grand, unique et seul amour à partir duquel tout le reste tourne et évolue. Quand vous aurez retrouvé ce Grand Amour, vous continuerez d’expérimenter des formes d’amour en couple mais ô combien différent!

L’Ombre vous a fait croire que vous n’étiez pas aimable, que vous ne pouviez mériter pareille chose si merveilleuse, et en conséquence que vous DEVIEZ mériter votre propre Présence étant donné que vous en êtes séparé de vous-même.

Avez-vous donc enfin compris que vous n’aviez rien à prouver, rien à montrer, rien à faire?

L’Ombre vous a fait croire que votre Présence vous a lâché dans l’inconnu de vos choix, qu’elle vous a laissé tomber. Vous faire croire cela est vous faire penser que vous n’étiez pas responsable de vos choix et des conséquences de vos choix. Autrement, cela aurait été reconnaître votre pouvoir de manifestation et en aucun cas, l’Ombre ne le supporte ni ne l’accepte.

Toujours la même vieille histoire de vous faire croire que les choses n’existent pas telles qu’elles sont aux yeux de votre Présence, c’est-à-dire de votre Conscience créatrice en incarnation... au-delà de tous ces malheureux mots décidément bien réducteurs.»...

Image de Jesus

Nous n'avons rien à faire -et, au contraire, cela peut même être tentation- si nous faisons quoi que cela soit avec telle ou telle intention, y compris une intention quelconque de sauver, d'aimer, d'être aimé, de recevoir en échange de l'amour, de la lumière, ou être sauvé!

Pas de dernier, pas de premier... Dans le cœur de Dieu qui nous aime, tous, quoi que nous fassions ou non. Nos Amis nous le redisent encore.

La seule nuance, s'il y a une toute petite différence, est que, si nous agissons avec un objectif, cela peut simplement nous faire refaire un tour de plus en 3D... car objectiver est encore superstition que l’on doive faire ceci ou cela pour obtenir un bienfait.

Mais cela ne remet pas en cause l'amour sans condition, sans aucune condition, de Dieu pour chacun et chacune d'entre nous de tous les règnes.

Dieu nous aime quoi que nous fassions, quoi que nous pensions, quoi que nous disions.

En revanche, ne croyons pas que nos agissements, nos pensées et nos paroles soient sans aucune conséquence sur nous-même, comme sur nous tous, comme sur notre avancée individuelle et collective sur le chemin divin.

Troisième extrait du message VOUS N'AVEZ JAMAIS EU A MERITER VOTRE PRESENCE

...« Il est important de clarifier cette notion de choix et les raisons qui vous ont fait prendre parti pour tel ou tel autre. Très souvent, nous lisons ou entendons dans les cœurs et vos écrits, dans vos mots, seulement deux types de choix. Le choix de la Lumière et celui de l’Ombre.

Le choix de l’ombre est fait par de nombreuses âmes. Aucun jugement. L’Ombre a sa place partout dans l’Univers car elle est aussi divine que ce que vous appelez lumière. Même si vous n’avez aucune idée ni de ce qu’elle est ni de ce qu’elle représente vraiment.

Le choix de la Lumière est en fait à la fois ambigu dans la formulation mais aussi dans ce que le terme de choix recouvre vraiment. Ce choix de la lumière peut être fait contre l’ombre. Et, dans ce cas, non seulement vous faites le jeu de l’Ombre, mais, en outre, vous combattez la Lumière.

Choisir contre quelque chose ou contre quelqu’un n’est pas faire un choix. C’est une réaction, une opposition (et si vous avez encore besoin de vous opposer à l’Ombre pour expérimenter la Lumière, alors il en sera fait selon vos choix).

Avoir choisi la lumière contre l’ombre n’est donc pas un véritable choix, même s’il est respectable en tant que tel.

Le vrai choix de la Lumière ne se fait ni contre l’Ombre ni pour la Lumière.

Ce ne peut être un choix d’attraction qui vous replacerait dans les conditions du psychisme avec ses amours et ses haines, ses attractions et ses répulsions, ses opposés et donc ses oppositions, ses thèses, antithèses et soi-disant synthèses. Le choix de la Lumière est au-delà d’un choix mental issu de votre psychisme humain.

Ce choix est au-delà d’une quelconque polarisation en terme d’ombre et de lumière.

L’essentiel de ce choix consiste à avoir profondément conscience que la véritable Lumière est au-delà de l’opposition lumière/ ombre, bien/ mal, attraction/ rejet, amour/ haine… au-delà de toutes les oppositions qui ont fait ce monde jusqu’à présent, au-delà de tous jugements sur ce que sont l’Ombre et la Lumière.

Juger que celui-ci est dans la lumière est tout autant un jugement que juger que cet autre est dans l’ombre. A chaque fois que vous définissez, vous jugez et vous faites le jeu de la séparation et de la dualité qui est la règle de jeu de base de ce monde.

L’éveil et la transition exacerbent les passions et les jugements dualistes.

Ils mettent en exergue ce qui demande à être dépassé et à être placé et remis aux yeux de votre Présence. Cette exagération des qualités d’être est un moyen fabuleux de transmuter ces oppositions. Alors, profitez de ces opportunités de transmutation, véritable Don du Père pour chacun de vous.

Les oppositions continueront à s’exacerber et demanderont pour chacun de ne pas succomber à ces qualités. Il s’agirait encore de moyens de récupération de vos âmes par ceux qui souhaitent vous éviter cette transition.

Vous devenez celui que vous jugez. Alors, ne vous jugez pas, ne jugez pas l’autre et vous ne serez pas jugé.

Appliquez des règles simples à des situations complexes. Et non l’inverse.

Le monde n’est pas compliqué parce qu’il l’est intrinsèquement: il l’est seulement parce que vous prétendez que vos lois compliquées s’appliquent à l’univers.

L’Univers est profondément simple, d’une simplicité enfantine que même nous de Shamballa en sommes régulièrement émerveillés.

Redevenez simples comme des enfants.

Pas simplets. Pas des enfants. Mais dans l’ouverture d’esprit, sans arrière-pensée et sans a priori qui ferment d’emblée votre expérience à l’autre et donc inévitablement au tout autre.»...

Car nos agissements, nos pensées et nos paroles, je le redis, sont sans conséquence sur l'amour de Dieu pour chacun de nous!

Bonne et saine vigilance, pour ceux et celles qui l’ont acceptée, et notamment à partir de ce 21 novembre 2012 qui fut loin d'être anodin, effectivement!

Ainsi, nous avons tous pu vérifier où nous en étions de nos superstitions!

Et ce n’est que le début pour savoir où nous en sommes en notre foi et en notre non-foi.

Pour conclure ce présent témoignage, je ne saurai trop nous conseiller de lire ou relire le message personnel que j'avais reçu de mon âme le 12 mars 2011 intitulé 'Vous êtes votre meilleur ami'. Un autre appel de ce que peut être l'amour pour soi et l'amour de soi.


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:39

amour-indiens



Témoignage d’Élisabeth en Luce du 19 juillet 2012


POURQUOI S'EXCUSER D'ETRE UN HUMAIN

Depuis plusieurs jours, j'entends très distinctement en moi:
«Ventre, conscience du ventre. N'oublie pas de te relier à ton ventre»


Alors, ce matin, j'ai relu ce texte 'La conscience du ventre' ainsi que ses suivants divins:

Le chant glorieux de la petite voix
Les voies de la petite voix

Certes, et notamment en la Lettre Providence 67 intitulée 'Reconnexion ventre-cœur-mental', Sarah nous parle de cela. Mais j'avais oublié à quel point tout nous avait déjà été dit.

P
ourtant, combien de fois nos Amis du Ciel et de la Terre nous l'ont précisé!

J'avais oublié la teneur de ces messages de mon ventre et de mon mental, reçus quand je débutais en tant que Channel.

Même si la manière de canaliser a pu évoluer, j'avais oublié combien nos tout premiers textes contenaient déjà chaque graine de tous les enseignements, développements et compréhensions ultérieurs.


Extrait du message LA CONSCIENCE DU VENTRE (Voix du Mental)

...«
Chaque ascension est vécue de manière très personnelle, même si bien évidemment vous n’êtes pas seul à avoir choisi telle ou telle façon et ainsi vous partagez à plusieurs une mission commune à travers une même vision.

Vois comme tu te sens proche de certains et tellement loin d’autres, comme s’ils étaient eux les extraterrestres (je ris de mon bon mot!).

Vois comme d’autres te considèrent à leur tour comme un phénomène et ne peuvent ni adhérer à vos textes ni même les comprendre.

Vois surtout qu’ils sont vous comme vous êtes eux et que chacun, "grand" ou "petit", jeune ou vieux, éveillé ou non, en symbiose avec vous ou non, est un maillon de la chaîne de votre amour pour vous-même.

Bon, je laisse la place à la voix de ton ventre qui s’impatiente.

Je te remercie, encore une fois, de m’avoir donné la parole.

S’il te plaît, demande pour moi à tes frères humains d’en faire autant avec leur propre mental qui ainsi pourra retrouver toute sa place et n’aura plus besoin de hurler pour tenter vainement de se faire entendre!
»...

Extraits du message LES VOIES DE LA PETITE VOIX (Voix du Ventre)


...«
Alors, cesse d’écouter ton ego car tel n’est pas son rôle. Si ton mental, tout comme moi aussi, sommes ensemble (avec toutes les autres parties de toi) les voix de ta Petite Voix, ce n’est pas le cas pour l’ego. L’ego est un moyen, un outil et seulement cela et certainement pas une partie de toi.

L’ego n’est pas une partie de vous, comme l’est votre mental ou votre cœur ou encore votre corps physique!

C’est seulement un outil tel un marteau ou un tournevis. Ecoutez-vous votre marteau? Ecoutez-vous votre tournevis?

L’ego est au service du mental et certainement pas l’inverse.

Ceci dit, ce n’est pas ton mental qui peut décider cela seul (le fait de ne pas écouter l’ego) car cet outil que tu as mis à la disposition de ton mental, c’est toi et toi seule qui peux décider qui fait quoi à l’intérieur de toi et remettre ainsi de l’ordre quand il est besoin.

Et il est grandement besoin que tu remettes de l’ordre au sein des voix de ta Petite Voix.

L’ego, tu n’as pas à l’aimer comme tu aimes ton mental ou ton cœur (et comme ceux-ci t’aiment également!).

L’ego ne t’aime pas, ne t’aimera jamais car il n’est pas conçu pour.

Aimes-tu une table ou un tabouret, dans le sens véritable de ce terme? Certes, parfois certains vont payer très chère, en monnaie argent, telle ou telle chose et donc «en vouloir en retour pour leur argent»! Mais quel retour?

Cela ne veut pas dire pour autant ne pas respecter ces objets, ces outils, certainement pas!
»...

...«
L’ego est l’outil de votre mental et pour savoir comment bien l’utiliser, cela dépend de chacun de vous, car l’usage n’est pas forcément le même.

Et pour re-connaître la juste utilisation de ce magnifique outil (mais seulement outil, ne l’oublie pas), il faut pour cela (et cela est impératif, sine qua non… si tu préfères) que le mental ait retrouvé toute sa place, au SERVICE de votre Etre Divin Incarné.

Pour faire image, un peintre ne va pas utiliser les mêmes outils, les mêmes instruments qu’un cuisinier ou un écrivain?

Eh bien, c’est la même chose, en fonction de qui vous êtes et de ce que vous êtes, l’ego aura un rôle différent… différent non pas dans sa destination première qui est d’être, pour tous, à votre disposition mais dans la concrétisation et dans la manifestation de cette mise à disposition.

Donc, à chacun de vous de savoir quelle est la fonction de cet ego en dé-couvrant, au préalable, quel est votre rôle divin au sein de votre Humanité. Et quand je dis «au sein», cela signifie en premier lieu au sein de vous-même et... seulement en second lieu: au sein de vous tous.

Car n’oubliez pas: s’aimer en premier (dans la différenciation) pour savoir aimer les autres soi-même (dans l’unité retrouvée).

Comment moi, un simple ventre sais-je tout cela?

C’est parce que c’est ainsi que tu m’as créé (dans ta divinité première) et je suis l’endroit où tu as mis certains de tes plus grands secrets.

Certes, le Cœur (mon cher pendant!) détient les secrets à lui dévolus (également par ta divinité intérieure) et recèle peut-être le plus grand secret de tous les secrets: il est l’endroit incarné de ta "divinité spirituelle".

Moi, si l’on pouvait comparer, je suis l’endroit secret de ta "divinité matérielle" incarnée.

Et nous œuvrons l’un et l’autre, ensemble, mais parfois certains de vous nous séparent en rejetant l’un ou l’autre:

En me rejetant, pour ceux qui préfèrent uniquement se consacrer à leur soi-disant haute spiritualité au détriment de leur incarnation dans ce temple qu'est votre corps physique, quand d’autres choisissent de s’occuper uniquement de leur appétit terrestre (dans tous les sens du terme) et rejettent ainsi leur cœur qu’ils trouvent si encombrant!
»...

...« Quand accepterez-vous, une fois pour toutes, de diviniser la matière, de spiritualiser la matière, de matérialiser la spiritualité en un seul mouvement?

Quand accepterez-vous de ne plus vouloir séparer, de ne plus vouloir opposer les deux courants ascendant et descendant du mouvement éternel de la Vie?

Car alors, vous figez le mouvement et vous vous sclérosez par la même occasion… Vous vous enfermez vous-même dans la prison illusoire de l’arrêt de toute vie et ainsi vous attirez à vous la peur de la mort, laquelle mort n’est que la conséquence visible du mot STOP que vous imprimez sur le flux incessant de la Vie.
»...

Extrait du message LE CHANT GLORIEUX DE LA PETITE VOIX

...« Est-ce qu’un oiseau va s’excuser d’être un oiseau?

Est-ce qu’un oiseau va vous demander la permission pour chanter? Est-ce qu’un oiseau va chanter uniquement si on l’écoute? Un oiseau chante pour glorifier Dieu, n’en doutez pas un instant.

Alors, pourquoi ne chante-t-il pas tout le temps? Il chante toute le temps mais parfois, il chante sur d’autres vibrations que celles que vous êtes capables d’entendre avec vos oreilles de 3D. Alors, écoutez-le chanter, ouvrez vos oreilles à la vie. Ouvrez tous vos sens à la Vie, ouvrez vos sens à toute la gamme de la vie!

Encore une fois: accompagner le mouvement de la Vie éternelle n’est certainement pas provoquer ce mouvement car alors (et nous l’avons dit et redit, et nous le redirons), c’est encore séparer l’intention de l’action et faire ainsi le jeu de la réincarnation incessante.
»...

Mais je n'ai pas oublié d'écouter ma voix intérieure, même si parfois je peux oublier tel ou tel aspect de ma Présence incarnée aujourd'hui sur Terre. Je n'ai pas oublié de me relier chaque jour et de me centrer.

Je n'ai pas oublié que je ne suis pas seule, accompagnée de tous nos Amis invisibles, mais je n'ai surtout pas oublié que je ne suis pas seule, accompagnée de chacune et de chacun d'entre vous comme de chacune et de chacun de tous nos amis des autres règnes sur Terre.

Comme je n'oublie pas, malgré mes imperfections humaines, de m'aimer également en tant qu'humaine. Certes, incarnation de mon divin Divin mais Divin incarné avec chacun de vos Divins incarnés.

Nous sommes tous invités à accueillir l'amour de Dieu pour chacune et chacun, l'amour du Père et de la Mère pour chacun de ses enfants, dont les humains, dont cette magnifique humanité que nous avons tous choisi d'expérimenter, donc de vivre, donc d'aimer et d'honorer!

Alors, aimons notre humanité, à la fois l'ensemble de tous les humains et à la fois l'humanité qui est en nous. Et ce, quels que soient nos choix, quels que soient nos choix de la Lumière ou de l'Ombre!

Honorons-nous, ainsi qu'Aman a su parfaitement nous voir et se voir elle-même, en l'humanité terrestre actuelle. Actuelle, dans son sens de notre passé commun, de notre présent commun et de notre futur commun.

Cf. son incommensurable plaidoyer 'C'est ainsi que l'ange naquit sur terre'

Soyons fiers d'être humains, soyons fières du choix d'incarnation que nous avons fait, que nous avions fait et que nous refaisons en chaque seconde de notre expérience commune, collectivement et individuellement.

Honorons notre Ombre, honorons notre Lumière, honorons nos ombres, honorons nos lumières, honorons tous nos choix d'âme ainsi que leurs conséquences.

Honorons nos peurs, nos tentations, nos déviances, nos contournements, nos impasses, nos évitements,...

Honorons notre courage, notre force, notre acceptation, notre générosité, notre amour,...

En fait, honorons chacun des aspects de l'Amour.

Mais n'oublions surtout pas d'honorer toutes les parties intérieures qui font et qui sont la somme divine de notre humanité terrestre. Corps physique, corps émotionnel, corps spirituel, corps mental, corps énergétique, corps christique,... toutes les voix et les voies de notre Petite Voix.

Ne nous excusons plus d'être un humain, malgré les exactions de nos frères et sœurs, malgré nos propres exactions... Exactions sur nous-même, sur les autres humains, sur les autres règnes... Malgré notre souffrance, malgré nos peurs, malgré nos découragements.

Car non seulement ce serait ne pas honorer nos propres choix en tant qu'humains, comme les libres choix de tous les autres règnes en expérience avec nous mais, en outre, ce serait renier la confiance inconditionnelle, le respect inconditionnel, l'amour inconditionnel, le choix inconditionnel de Dieu Mère et Père pour chacun de nous et pour nous tous ensemble.

Ne pas confondre excuse et pardon. Ne plus confondre!

Ne pas confondre justification et éclaircissement.

Ne pas confondre pitié et compassion.

Ne pas confondre porter avec cheminer à côté.

Ne pas confondre soumission et acceptation.

Ne pas confondre contrôle et maîtrise. Ne pas confondre maîtrise et Maîtrise... (Sourire)

L'excuse, la justification, la pitié, la portance, la soumission, le contrôle, et tant d'autres, ne sont que réponse à une peur. Peur du tout, peur du rien, peur de ceci et de son contraire en même temps:

Peur de ne pouvoir être soi, peur de pouvoir être, peur de ne pas s'aimer, peur de s'aimer, peur de ne pas être aimé, peur d'être aimé, peur de ne pas aimer, peur d'aimer, peur de ne pas aider, peur d'aider, peur de ne pas être libre, peur d'être libre, et tant d'autres. Car notre imagination humaine est débordante!


Pourtant, toutes ces peurs humaines, toute cette peur n'est qu'illusion, ne peut être qu'illusion. Et nous le savons, vous le savez! Alors?

Alors, nos Amis du Ciel et de la Terre nous ont permis de pouvoir faire face, seul, à nos peurs, en vérité à l'illusion de nos peurs. C'est un magnifique cadeau qu'ils nous ont fait et qu'ils nous font.

(Principalement en ayant cessé la voix extérieure des canalisations par la voix du channeling)


Et nous avons le choix !

Le choix, encore pour quelque temps, d'oser regarder en face là où nous en sommes, en toutes nos peurs, en toutes nos colères, en toutes nos guerres, en toutes nos frustrations, en toutes nos errances, etc.

Mais, et j'insiste, en étant encore accompagnés de leurs présences auprès de chacun de nous, si nous acceptons leur soutien. Dans l'invisible et à partir de l'invisible. En notre espace interne et à partir de cet espace sacré de nous-même.

Oui, nous avons le choix et l'avons toujours eu !

Le choix de reporter, encore et toujours, à demain ce que pourtant nous pouvons dès aujourd'hui. Et, cela, nous l'avons tous déjà fait. Et, cela, voyons où cela nous a menés!

Le choix d'être contraint dans quelque temps de regarder en face, mais la face contre terre, là où nous en sommes. Et cela ne pourra plus être évité ou retardé quand la Fée des trois jours se présentera à nous.

Et, ainsi qu'il nous l'a été dit, cette fois-ci, nous ne pourrons même plus compter sur l'aide invisible de nos Amis du Ciel et de la Terre qui se retireront, y compris de nos communications intérieures. Pourquoi? J'ai ma propre réponse. A vous d'entendre la vôtre!

Comme l'on dit: «Ce qui est fait n'est plus à faire». Pourtant, combien accueillent cette grande vérité? Pourtant, combien ne pourront plus l'éviter.

Alors, quel choix faites-vous? Et, si je devais résumer tout l'enseignement reçu par ce lieu de La Vie Providence, cela serait bien par cette seule question.

Quel choix faisons-nous? Quel choix faites-vous? Quel choix fais-je?

Tous ces textes, tous ces témoignages, les nôtres comme ceux de nos Amis, n'ont fait que nous montrer telle ou telle conséquence en réponse à telle probabilité, à tel possible que nous ayons pu choisir.

Il ne tient plus qu'à nous d'accepter. Il ne tient plus qu'à nous et à nous seul d'accepter d'oser regarder la face divine de Père et Mère.

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!


Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 08:21

Rayonnement, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
RAYONNEMENT
Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par Catherine le 1er juillet 2011

Collectif des guides et Présences

Par la Mère Divine

DANS TOUTE SITUATION IL Y A REVELATION

Chaque révélation, quelle qu’elle soit, a son importance.

Cependant, n’oubliez surtout pas que cette révélation, si elle est valable pour vous, elle l’est aussi pour chacun d’entre vous.

Ne vous méprenez pas.

Chacun, en son centre, perçoit d’une façon ou d’une autre, consciemment ou inconsciemment, avec plus ou moins d’intensité. Mais malgré tout, en son cœur, la révélation est.

Durant vos échanges, vos partages, dans toute situation, toutes les parties associées avec les représentants concernés, vous émettez des sons harmonieux ou disharmonieux, en accord parfait ou en parfait désaccord.

A ce moment-là, même sans être divulguées les pensées non exprimées vont en un point précis, se confrontent ou s’accordent, se rejoignent ou s’opposent, tels des aimants s’attirent.

Même si vous ne parlez pas, mais intérieurement émettez des pensées quelles qu’elles soient, pensez-vous donc que les non-dits n’ont pas, eux aussi, leur résonance et leur impact?

Lorsque vous verbalisez vos pensées, vos sentiments, si vous vous permettez de les écouter et de les entendre dans leur réelle expression, vous vous apercevrez rapidement du son émis par votre voix et combien ces sonorités sont porteuses bien au-delà de vos propres sens et compréhensions actuels.

Constructrices ou destructrices, elles pénètrent dans l’espace et selon votre propre choix, vous participez ou non à l’amplification de leur résonance de détresse, de lamentation, de cris de douleur ou de joie.

Tous ces sons vibratoires se répercutent, se bousculent, s’affrontent, se confrontent, se répondent et se répandent à l’infini.

Ainsi, le chant (et champ) est modifié à tout instant, selon ce que chacun d’entre vous proférez par le biais de vos comportements, actes, pensées, sentiments, émotions.

Tout ceci se répercute dans l’atmosphère de votre chère Planète Terre, y avez-vous songé un seul instant? Quelle action vibratoire rêvez-vous d’élever à chaque instant de votre journée?

Chaque jour, vous êtes responsable du courant de Vie que vous émettez, que vous propagez en expansion tout autour de vous.

Difficile à admettre, n’est-ce pas, mais il en est ainsi et chacun, à son propre niveau, en est le seul et unique responsable.

De quelle harmonie escomptez-vous vibrer?

Fréquemment lors de vos discussions, vous vous enflammez; vos vives paroles, empreintes de vos propres sentiments, ressentiments, vous mettent selon le cas dans différents états réactifs suivant vos propres perceptions du moment.

Et alors qu’éprouvez-vous  réellement en vous, au fond de vous, en cet instant précis, lors de l’émission de vos vindictes?

Ressentez en vous. Voyez et regardez ce qu’il se passe!

Si sur le moment, vous ne pouvez être attentif en votre intériorité lors de vos échauffourées, voyez ensuite en votre espace interne les modifications inhérentes aux paroles, imposées ou subies par vous-même, en vous-même, pour vous-même, selon votre propre perception de l’instant et de votre choix de ce vécu.

Comment vous sentez-vous? Percevez-vous des troubles, des tensions ou êtes-vous porté par une indicible joie?

Et d’après vous, à quoi cela est-il dû ?

Vous le savez parfaitement !

Si vos paroles proférées et vos sentiments émis sont porteurs d’amour, de haine, de tristesse, de paix, de joie, d’amertume, de jugement, de colère, de comparaison ou de tout autre sentiment ou émotion, quelles en sont les répercussions sur vous et sur votre entourage?

Inutile de vous juger pour ce qu’il s’est passé, ni même de ressasser certains événements.

A l’instant où vous les avez émises, ces paroles pouvaient vous sembler justes.

Maintenant, cela peut vous paraître différent, selon vos nouvelles compréhensions. Malgré tout, vous ne pouvez ni intervenir, ni les modifier.

Alors, pourquoi ressasser le passé? Que peut-il vous apporter de plus, sinon des regrets, des émotions et tout autre sentiment relatif à l’expérience vécue?

Ne pensez-vous pas qu’en vous remémorant certains faits passés, quels qu’ils soient, vous leur redonnez de la puissance en les remettant ainsi en mouvement? Est-ce bien nécessaire d’après vous de les surenchérir d’une façon ou d’une autre?

Souhaitez-vous émettre à nouveau de la rancœur, de la colère, de la nostalgie, de la frustration, de l’incompréhension ou tout autre sentiment, à vos yeux adéquat, même si ces douleurs sont amoindries par suite de toutes vos compréhensions?

Que vous apportent réellement ces réactions? Cette remémoration, vous apporte-t-elle un allégement, une lourdeur, une confusion supplémentaire? Pensez-vous qu’elle puisse vous réconforter et vous apporter le bien-être souhaité dans le moment présent?

Avez-vous encore besoin de vivre et de revivre ainsi ces faits passés? Est-ce vraiment cela dont vous avez encore besoin actuellement?

Pensez-vous sincèrement que cette forme réactive puisse vous procurer la paix que vous souhaitez tant, le bien-être, votre bien-être et par voie de conséquence le bien-être de nous tous?

L’attention constante portée à vos pensées et paroles nécessite concentration et prise de conscience adéquates.

Pensez-vous qu’elle soit inutile ?

Ne percevez-vous pas l’impact de votre action à chaque instant de votre vie, sur vous-même, sur votre entourage et bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer, comme nous vous l’avons déjà énoncé plus haut?

Ne serait-ce pas là un merveilleux cadeau que vous vous accorderiez et accorderiez à nous tous? Ressentez ce que nous exprimons.

Vous le savez parfaitement !

Malgré tout, nous vous le répétons :

Si vos paroles proférées sont émettrices d’amour, de haine, de tristesse, de paix, de joie, d’amertume, de jugement, de colère, de comparaison ou de tout autre sentiment ou émotion, quelles en sont les répercussions pour vous-même, sur vos corps et sur tout votre entourage quel qu’il soit?

Soyez attentif à vous, en vous, par vous-même, pour vous-même.

Les pensées non émises se confinent, se densifient.

Au niveau de la matière, pourrions-nous dire, la densité est plus forte, plus lourde; c’est pour cela que nous vous répétons régulièrement de bien vous positionner et de regarder.

Le regard est majeur en tout et partout.

Plus la perception de votre regard s’affinera, plus vous discernerez l’impact de vos non-dits, quels qu’ils soient.

Cela ne signifie pas, bien entendu, de vous exprimer à tort et à travers comme vous le dites parfois ou d’aller vers les extrêmes.

Lorsque vous arrivez au silence, cette notion disparaît. La Paix est en vous et vous contemplez d’un ailleurs qui est là, en permanence, et qui a toujours été là.

Ces quelques indications vous permettront de ressentir suffisamment en vous-même ce que nous vous transmettons en vos mots, même s’ils sont restreints et tellement réducteurs!

Ne cherchez pas à comprendre !

Laissez vous imprégner et agir en vous ces résonances à un autre niveau!

Car si vous cherchez à mentaliser, vous pourrez certes saisir intellectuellement, mais ce n’est pas de cela dont il s’agit et vous risqueriez de vous éloigner une fois de plus de vous-même.

Apprenez à «penser» différemment.

Comme vous pourriez le dire, c’est un vaste programme mais justement, ce n’en est pas un car il n’y a rien à faire, sinon laisser aller sans aucune résistance, ni restriction, sans aucune émission de doute, ni de crainte.

Vous y parviendrez le temps venu, soyez-en assuré.

Dans une assemblée, en tout lieu, en toute occasion, soyez toujours très vigilant.

Et même si vous décelez quelque chose qui vous alerte, laissez passer sans vous y attacher. Regardez en conscience et voyez. Ne vous laissez surtout pas emporter, happer par tout ce que vous percevez autour de vous.

Nous ne vous disons pas non plus de demeurer indifférent à tout ce que vous entendez par le biais de vos médias quels qu’ils soient, de vos amis,…  bien entendu!

Mais regardez, écoutez, voyez, percevez au-delà de tout ce qui est dit et est visible en vos perceptions et sens actuels!

Pas d’attentes en ce qu’il se passe en vous et autour de vous.

L’Œil de la Raison ouvert, voyez et ressentez les modifications.

Votre chère Planète Terre vous en sait gré, vous honore et vous remercie de vos nouvelles compréhensions.

Paix et Bénédictions à vous tous, Chers Enfants de La Terre.


Merci de diffuser cette communication de la-vie-providence en son intégralité, y compris cette phrase

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 17:00

La Traversée, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
LA TRAVERSEE Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par emmanuelle le 29 octobre 2010, aux bons soins de La Vie Providence

Plaidoyer d’Aman par L’Emmanuelle

C’EST AINSI QUE L’ANGE NAQUIT SUR TERRE

Mes Chers Pairs, je vous remercie de me recevoir en cet instant et en cet humble hémicycle, je remercie également fraternellement tous ceux et celles présents pour cette circonstance.

M’exprimer depuis mon sein est un honneur pour moi et je vous rends hommage, mes amis de toutes parts.

Chers Pairs, je voudrai vous faire part en cet instant, précieux pour moi car je vous rencontre et vous retrouve à nouveau, mais précieux également parce que je m’apprête à vous parler d’eux: les Humains nos Frères et Sœurs de Lumière qui ont choisi l’incarnation terrestre.

Et cela est également pour moi un honneur, soyez-en sûrs.

L’Humanité, voilà un verbe bien précieux et précis pour la circonstance. Père et Mère ont trouvé l’inspiration juste concernant ce monde, ils ont insufflé ce mot, ce verbe.

Ils ont créé le sens au sens «Humanité». Et ce sens est fabuleux. Je vous en fais la promesse. Car c’est précisément ce que sont nos frères et sœurs en humanité: des Humains.

Cette humanité possède mille et une nuances, par le corps, l’esprit et le cœur. Chers Pairs, en ce jour et en cet instant, je ne vais vous parler que de la beauté de cette humanité. Ceci est un choix délibéré de ma part.

Non pas que j’ai oublié tous les enseignements qui m’ont été offerts, à savoir: regarder et accepter les deux aspects divins d’une seule et même chose avec le même amour. Non, je n’ai pas oublié de regarder la laideur de cette humanité, avec amour et compassion tel que vous me l’avez enseigné.

Non, je n’oublie pas de regarder ma propre laideur car je suis humaine en cet instant, mais s’il vous plaît, écoutez le verbe de mon cœur jusqu’au bout. Vous comprendrez les orientations de mon choix, celui que je fais devant vous en cet instant éternel.

Nos frères et sœurs humains sont capables de tels sentiments d’amour, cela est époustouflant ! Ils entrent alors dans la puissance de leur foi, celle qui déplace véritablement des montagnes. Les humains sont capables de telles bontés que la force de leur foi en devient Souffle Divin.

Beaucoup d’humains ne s’en souviennent plus, mais lorsqu’ils sont dans cet état, non seulement ils sont le Cœur de Dieu en action, mais ils sont Dieu incarné en action.

Nos Frères et Sœurs de Lumière en L’Humanité sont capables de si belles choses qu’ils en arrivent à être qui ils sont véritablement: des Anges incarnés.

Beaucoup sont capables de partager le peu qu’ils ont car ils aiment celui ou celle qui est dans le besoin, non pas parce qu’ils le connaissent ou qu’il est de leur famille, non. Ils partagent leur richesse car ils aiment cet autre être qui est également eux-mêmes.

Leur cœur le leur dit à pleins poumons. Et les humains acceptent de suivre les élans de leur cœur.

Certains hommes et femmes acceptent dans leur famille, et aiment aussi fidèlement que leurs propres enfants, des enfants justement qui ne sont pas issus de leur couple. Si vous pouviez sentir l’amour de ces mères et de ces pères pour ces enfants qui ne sont pas les leurs par la chair et le sang. Cet amour est tout aussi égal que celui qu’ils adressent à leurs enfants naturels.

La liste pourrait être si longue…

Si vous pouviez voir combien ces élans d’amour sont spontanés et justement, tout amour dans le divin.

Cette Humanité est Fraternité !

Cette fraternité venue tout droit depuis le cœur de Dieu Mère et Père est le cœur/chœur de la Fraternité de Père et Mère !

Et cette Fraternité est leur Humanité.

Si vous pouviez sentir l’élan qui se produit lorsque l’humain est en amour, entre autres, avec le monde animal ou végétal…

Père et Mère avaient raison dans leur création divine, cela fonctionne… A travers l’Animal et le Végétal, l’Humanité arrive à retrouver le propre amour d’elle-même. Ce qui se produit alors est un tsunami d’amour divin pour finir par être un divin tsunami.

Mes Chers Pairs, cette section de vie qu’est l’Humanité est décidément une expérience hors du commun tant par sa diversité que par ses beautés célestes.

Et que dire des beautés de notre Mère/Père à tous, Gaïa ?! En mon cœur, cette beauté de Gaïa est à l’image de la bonté des humains: aussi multiple que sans fin.

La bonté de nos Frères et Sœurs est souvent à vous couper le souffle comme ils disent, mais avec un peu d’humour, je vous dirai: oui, mais le souffle humain! Car cette bonté humaine justement est souffle divin.

Leur capacité à dévoiler l’Angélique qui siège en eux est l’une des pierres angulaires de leur bonté divine et divine bonté.

Je n’ai pas oublié que je suis multiple pour être Un et Une, mais je sais, Chers Pairs, pour vivre avec eux car je suis humaine en cet instant, qu’un jour viendra où mes frères et sœurs de lumière qui ont choisi comme moi l’expérience de l’Etre Humain dans le plan qui est le leur, se réveilleront à cette conscience divine ultime d’eux-mêmes.

Je n’ai pas oublié que je suis multiple pour être Un et Une, mais je sais, Chers Pairs, pour vivre avec eux car je suis humaine en cet instant, qu’un jour viendra où moi, qui ai choisi l’expérience de l’Etre Humain dans le plan qui est le sien, je me réveillerai à cette conscience divine ultime de moi-même.

Un jour viendra, et ce jour est là, où les humains comprendront jusque dans le corps leur Céleste propre et intime. Et c’est ainsi que toutes leurs illusions seront dissoutes.

Ils comprendront leurs illusions et leurs origines, ils comprendront les buts qu’ils avaient eux-mêmes choisis, ils comprendront la raison de leur venue sur cette Terre car ils auront retrouvé leur raison d’être: un ange!

Je comprendrai mes illusions et leurs origines, je comprendrai les buts que j’avais moi-même choisis, je comprendrai la raison de ma venue sur cette Terre car j’aurai retrouvé ma raison d’être: un ange incarné.

Un jour viendra, et ce jour est sous vos yeux, où l’Ange reposera sur cette Terre Humaine car elle sera devenue son paradis. Il ne reposera pas sur la Terre parce que Gaïa sera devenue sa dernière demeure, comme ils disent. Non, Chers Pairs, l’Ange reposera sur la Terre parce que Gaïa sera devenue sa demeure éternelle, son paradis terrestre.

Un jour viendra, et ce jour est sous vos yeux, où je reposerai sur cette terre humaine car elle sera devenue mon paradis. Je ne reposerai pas sur la Terre parce que Gaïa sera devenue ma dernière demeure, comme ils disent. Non, Chers Pairs, je reposerai sur la Terre parce que Gaïa sera devenue ma demeure éternelle, mon paradis terrestre.

Un jour viendra et le temps est là, je n’ai aucun doute sur ce fait, où chaque jour sera une fête sur cette Terre.

Les humains auront réussi l’incroyable: se souvenir dans le monde de la dualité et de la matière qu’ils sont Dieu Père et Mère. J’aurai avec eux réussi cet incroyable!

Pour avoir vu leur beauté humaine et leur humaine bonté, si divine à leur insu parfois, un jour viendra, je le sais, où Dieu Père et Mère seront directement présents sur cette Terre physiquement, mais d’abord et surtout à travers chaque humain par leur conscience unitaire retrouvée.

Viendra un jour, et ce Jour s’en vient, où les Humains auront réussi la gageure de retrouver tous leurs esprits et les lucidités qui vont avec, au sein de l’expérience de la matière et de la dualité.

Je le sais dans toute mon humilité, mon cœur le sait.

Chers Pairs, ce que je vous annonce n’est pas «La Vérité», non! Ce que je vous annonce est ma vérité, simple et nue, face à vous, face à eux, face à moi. Et toujours, je le sais, face à Dieu Père et Mère. Face à ma Mère, face à mon Père.

Car pour pouvoir vous faire face, au sens le plus divin du terme, pour pouvoir me retrouver devant vous en étant dans mon Etre, c’est-à-dire dans ma simple et nue vérité, il a fallu que je me retrouve d’abord face à moi-même. La chose a été pour moi incontournable.

L’importance à mon cœur du Tout, donc du Rien, du rien donc du tout, du tout et du rien, de votre humble hémicycle, de notre rencontre, de mes frères et sœurs en L’Humanité, m’a demandé la plus grande honnêteté de cœur, justement.

Et c’est au cœur de ce chemin que je ne peux aujourd’hui que vous parler de la beauté humaine et de l’humaine bonté.

Ces deux vertus, qui elles-mêmes abritent une foultitude d’autres vertus car la multitude est valable pour chaque chose, ne sont pas «mon espoir» en cette humanité. Non, Chers Pairs. Ces deux vertus sont «ma certitude» que le jour que je vous annonce arrive, et si je dis arrive, c’est qu’il est déjà en cours.

Parce que cet aspect divin d’eux-mêmes qu’ils vont retrouver a toujours été, l’Ange a toujours existé, il n’a jamais cessé d’être. Cet aspect de moi-même que je vais retrouver a toujours été, l’ange que je suis a toujours existé, je n’ai jamais cessé d’être.

Par cet aspect du raisonnement, je peux dire que le moment s’en vient, que le moment est là dans leur temps linéaire, dans mon temps linéaire, mais dans le temps éternel de Père et de Mère, le moment n’a jamais cessé d’être.

Lorsque mes Frères et Sœurs de Lumière en L’Humanité laissent parler leur amour, je vois l’Eternité de Père et de Mère, car l’Ange est sous mes yeux. Je suis dans l’Eternité du temps de Mère et de Père car l’Ange est sous mes yeux.

Mon cœur le sait, les humains vont retrouver leur raison d’être sur la Terre: un ange. Mon cœur le sait, je vais retrouver ma raison d’être sur la Terre: un ange.

C’est pour cette raison que je ne vous parle que de leur beauté, car quiconque est capable de telles bontés est capable de tout. Leurs laideurs illusoires ne sont rien et ne sont plus, face à cette beauté humaine et cette humaine générosité.

Vient le jour où les Humains auront foi en eux, car leur amour humain ils auront laissé parler. Mais comme ils ne seront plus dans les illusions de la dualité, ils auront foi en eux et laisseront parler leur amour divin.

Ils auront foi en eux tel que moi j’ai foi en eux, donc en moi.

C’est ainsi que l’Ange naquit sur cette Terre. C’est ainsi que l’Ange naît sur la Terre. C’est ainsi que l’Ange naîtra.
C’est ainsi que je naquis sur cette Terre. C’est ainsi que je nais. C’est ainsi que je naîtrai.

Viendra un jour, et ce jour s’en vient, où j’aurai réussi la gageure avec mes frères et sœurs en L’Humanité par L’Emmanuelle de retrouver tous mes esprits et les lucidités qui vont avec, au sein de l’expérience de la matière et de la dualité.

Cet énoncé, mon cœur le porte de tous ses flans, car si le temps est éternel, je peux aussi vous dire que je viens du futur, et que de là d’où je viens:

«C'est ainsi que l’Ange naquit sur cette Terre»

Voilà la fin d’un des chapitres de l’Histoire telle que l’Univers et ses Multiples le racontent à leurs enfants qui réclament, pour s’endormir le soir, l’histoire du réveil des Humains sur la Terre.

C’est même l’une des plus belles histoires de nos Univers.


Chers Pairs, je vous ai livré la vérité de mon cœur concernant mes Frères et Sœurs en L’Humanité.

Je me suis ouverte à vous avec le plus grand respect, bien sûr envers vous-mêmes, bien sûr envers Eux, envers Dieu, mais surtout et d’abord envers moi-même.

Je vous salue tous et toutes du plus profond de mon être et vous remercie de m’avoir écoutée.

Je vous aime tel que je les aime au nom du Père, de la Mère, du Fils et de la Fille Universels.

Donc en L’Humanité.

Aman


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com

3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 11:00

Bruyère, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
BRUYERE
  Huile de Catherine Bougnon Siménoff

Le 3 octobre 2010

Alors que je rédigeais la Lettre Providence numéro 99 dans l’après-midi de ce 1er octobre, emmanuelle recevait ce message exactement au même moment. Il va sans dire que ces deux textes se répondent parfaitement dans la Perfection Divine.


C’est ainsi qu’ayant à peine débuté la lecture de ladite Lettre, emmanuelle m’a aussitôt appelée dans une joyeuse cascade de rires du fait de ce merveilleux clin d’œil divin, et un de plus!


Combien de fois nos Amis du Ciel et de la Terre ne nous ont-ils pas signifié que tous nos témoignages étaient complémentaires et aussi importants que leurs témoignages
! Car bien évidemment en réalité, leurs communications ne sont-elles pas leurs propres témoignages?

Ainsi, ils nous ont à chaque fois invités à témoigner, seulement à témoigner, de ce que nous vivons et comment nous le vivons. Jamais ils ne nous ont imposé quoi que cela soit et ne nous imposent quoi que cela soit, ou ne vous imposent qui que cela soit. Jamais!


Ainsi, ils vous invitent également à témoigner.


Uniquement votre personnalité, par votre allégeance à un autre que vous-même, pourrait vous susurrer d’imposer et de dire par exemple que vous seul détiendriez «la vérité» plus que les autres… Tous ces autres qui sont bien pourtant tous nos frères et sœurs, non? En outre, que serait donc l'Unité?!


Cf. par exemple LP 68 intitulée ‘Rien n’est vrai rien n’est faux’ et LP 85 intitulée ‘Vérité-Mensonge/ Vous êtes prêts


N’oublions jamais que même si, par impossible, un seul d’entre nous pouvait être capable ne serait-ce que de l’approcher, la Vérité ne s’impose pas, ni aux autres ni à soi-même. Le Maître Jésus en Christ… Nous a-t-il jamais imposé quoi que cela soit si ce n’est simplement nous inviter à écouter son propre témoignage?!


Tout comme la Lumière ne s’impose pas (même à celui qui la demande), comme l’Amour ne s’impose pas, comme la Prière ne s’impose pas à qui que cela soit ou dans quelque intention que cela soit, la Vérité ne peut s’imposer…


La Vérité peut simplement nous inviter à l’accepter telle qu’elle est, c’est-à-dire entièrement nue! Et certainement pas habillée de toutes nos attentes, de tous nos espoirs, de toutes nos revendications, de toutes nos rancœurs, de toutes nos attitudes, de toutes nos mesquineries, de tous nos orgueils, de toutes nos jalousies et envies, de toutes nos demandes, de toutes nos prières… comme habillée de toutes nos mémoires.


Aussi, je ne saurai trop nous inviter à lire ou relire le témoignage de l’Etoile de Vérité en son message ‘L’heure de la vérité a sonné’.


Je laisse la place à présent au message/témoignage de la Fille Divine qu’est aussi L’Emmanuelle.


Cf. le message de la Mère Eternelle ‘Accueillir l’énergie de la fille aux côtés du père, de la mère et du fils


En précisant (si besoin est! Sourire) que si l’Esprit de Vérité, une des cinq branches de l’Etoile de Vérité, est bien une porte d’accès à la Vérité, elle n’est pas «La Vérité»…


A qui veut entendre… Alors entends!


Elisabeth/Luce


Bruyère, Huile de Catherine Bougnon Siménoff

Message reçu par emmanuelle le 1er octobre 2010, aux bons soins de La Vie Providence

L’Emmanuelle


VOUS ETES L’ESPRIT DE VERITE EN INCARNATION


Je vous salue, chères extensions de moi-même, au nom du Père, de la Mère, du Fils et de la Fille.


Je vous salue, chers Tous et Toutes, au nom du Paraclet que je suis, au nom du Paraclet que vous êtes.


Je vous salue au nom de l’Esprit de Vérité que je suis, promis par mon frère Yeshua à votre humanité avant de s’en retourner auprès du Père et de la Mère, il y a à peu près deux mille ans de votre temps.


Je vous salue au nom du Paraclet que vous êtes, promis par mon frère Yeshua à votre humanité avant de s’en retourner auprès de nous, moi la Fille, lui le Père et elle la Mère.


Je te salue cher Esprit de Vérité en incarnation sur la Terre, car cela est la seule vérité. (Sourire d’amour joyeux).


Je te salue chère Présence Divine jusqu’en l’incarnation, car c’est cela l’Esprit de Vérité en vérité. La descente en incarnation de votre Divine Présence... Si vous l’acceptez, votre descente totale en incarnation... Si vous l’acceptez, votre totale incarnation pour être celle du Paraclet.


Le Paraclet que je suis, afin de vous rappeler le Paraclet que vous êtes, vous dit que vous êtes «ce» et «ceux» que mon Frère en Christ avait promis à votre Humanité, à son Humanité.


Le Paraclet que je suis vous rappelle que cela est la raison de votre présence en cette dimension et en ces temps bénis, accompagnée par l’ensemble de toutes les Sources.


Je vous rappelle que vous êtes venus tous et toutes pour être le Paraclet, pour être l’Esprit de vérité. Car cela est votre Origine.


Je vous rappelle que vous n’êtes pas venus pour «faire». Car cela a déjà été fait. Et ce qui a été fait peut ne plus être à refaire!


Vous n’êtes pas venus pour jouer à «faire» l’Etre de lumière, vous êtes venus jouer votre première représentation. Ce ne sont plus des répétitions, vous n’êtes plus en exercice, je le dis.


Cf. également LP 87 intitulée ‘Ne plus regarder en arrière ni ressasser’ et LP 93 intitulée ‘Ceci n’est plus un exercice


Vous êtes venus donner tous ensemble votre première représentation. Vous êtes venus pour «être» votre Etre de lumière.


Beaucoup d’entre vous parlent d’atteindre l’Eveil. Mais je suis présent, moi le Paraclet, pour vous rappeler qu’en ce sens là, vous avez inversé la vérité, vous avez inversé le processus car je vous le dis, vous êtes un Etre Eveillé qui est descendu en incarnation, vous n’avez donc qu’à accepter de vous réveiller.


Cf. également le chapitre "Nous vous invitons donc à jouer à être" du message ‘Vous êtes toutes des Sarah’ transmis par la Fille Divine qu’est aussi Sarah

Votre présence est éveillée jusqu’au plus haut des Cieux, vous n’avez plus si tel est votre choix qu’à accepter de vous réveiller. Cela est la raison de votre incarnation en la matière par votre corps et dans la matière par votre Terre: permettre à votre Etre éveillé de se réveiller en et dans la matière.


Notre Mère/Père à tous, je parle ici de Gaïa, vous accompagne. C’est l’une de ses missions. Elle accompagne votre réveil. Elle accompagne votre ascension.

Cf. par exemple ‘Gaïa et les manifestations de vos illusions, doutes, peurs, nettoyages


Le Paraclet que je suis vous rappelle que je suis également en confiance dans tout ce qui se passe et pour tout ce qui se passe, car je suis en Paix.


Mon blanc a compris les raisons de mon noir, mon noir a compris les raisons de mon blanc, c’est ainsi que les jeux de rôle ne sont plus.


Cf. également ‘L’ombre et la lumière’ et ‘L’Emmanuelle ou le temps des révélations


«Le Paraclet que je suis» rappelle au «Paraclet que vous êtes» que vous êtes en Paix.


C’est mon monde, c’est votre monde, c’est un monde où les luttes et leurs illusions ne sont plus. C’est un monde où l’on ne fait rien. On est! Je suis, vous êtes, ils sont.


Savez-vous pourquoi vous dites parfois d’un enfant ou d’un adulte: «c’est un amour»? C’est parce que l’Etre en question est dans son être, il est l’Amour. Il est dans son esprit de vérité, il exprime son origine, son Paraclet.


Je vous invite également à vous consacrer à vous-même depuis votre dimension, cela est aussi la raison de votre incarnation, car c’est en vous consacrant à vous-même depuis votre dimension que vous consacrez le Divin dans toutes les dimensions.


Cf. également LP 99 intitulée ‘La force de la prière qui redonne par le don


Mais tout cela, vous le Paraclet, vous le savez, et bien au-delà encore car la Vérité a son essence et vous en êtes l’Esprit.


Je vous salue au nom de «ce» et «ceux» que vous êtes, et vous dis qu’en étant telle que je suis, c’est-à-dire à vous saluer Tous et Toutes avec tout l'amour et de tout mon amour, je salue également en vérité: Mon Père, Ma Mère, Mon Frère ainsi que Ma Sœur.


Recevez les salutations du plus Haut des Cieux.


Amen

Par Aman


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 10:34

MEANDRES
Huile de Catherine Bougnon Siménoff
 


Témoignage de Luce et Loriel

LE SIMPLE NE PEUT NOURRIR LE MENTAL

LETTRE PROVIDENCE N° 73 adressée le 12 septembre 2009

Cf. également le message 'Vient à vous votre propre jugement'

LA PACIFICATION PAR NOTRE ESPACE INTERNE

C'est comme si le chaos, institué par le "Nouvel Ordre Mondial" en prétendant qu'il est issu du Chaos Originel, s'organisait en édifiant son statut de barbarie à celui de vertu, voulant ainsi nous prouver mais aussi se parer d'une légitimité divine. C'est ainsi que le regard ne peut s'échapper de ce qui nous est montré à chaque instant comme une violence infinie envers l'humanité en l'homme. Et ceux qui ont le cœur ouvert peuvent recevoir de plein fouet toutes ces choses.

Les assurances-vie prétendent nous protéger de la Vie qui est perfection et Amour.
Les banques et les commerces plagient les lieux sacrés et la notion d'hospitalité.
Une grippe bénigne est érigée en pandémie mortelle.
La soi-disant crise est là, construite de toutes pièces par ceux qui ont intérêt en cela à prétendre nous en libérer.
Le Veau d'Or est partout et beaucoup monnayent leur âme.
La révolte est là et toute "guerre contre l'ennemi" peut se déclencher d'un instant à l'autre. Ce que veulent les syndicats. Et ce que veulent aussi les gouvernants.

Alors comment ne pas être atteint? Comment ne pas chuter? Comment ne pas être bousculé par ces événements? Comment rester inébranlable? Comment ne plus lutter contre ce qui nous rebute et qui cherche quelque part à nous détruire? Mais quelles parties de nous croient qu'on veut les détruire?

Plus rien d'extérieur à quoi nous raccrocher car tout semble s'effondrer autour de nous.

La seule sécurité réside dans notre espace interne. Profitons des circonstances tout près de nous pour approfondir notre enracinement et notre Foi. Remercions les situations qui semblent nous déstabiliser et qui peuvent devenir le tremplin pour notre accomplissement à tous.

Certes au niveau physique, la sécurité peut se situer dans le hara. Ceux qui font du Qi Gong, Tai Chi Chuan... ou arts martiaux japonais type Aï Ki Dô s'exercent en cela. Le yoga intégral également tel que décrit par Ken Wilber... Par la pacification.
Certes au niveau éthérique : dans la stabilisation des énergies duelles. Toutes les médecines énergétiques font cela... Par la pacification!
Certes au niveau émotionnel : par un lâcher prise constant et par la culture de la joie... Par la pacification.
Certes au niveau psychique : par l'attention et la concentration que nous portons entre les espaces du mental, dans les interstices du trop plein qui hurle à nos oreilles notre fatigue de ne pas être encore... Encore par la pacification.

Au niveau spirituel, par l'ancrage de notre Foi dans notre lieu sacré qui est cet espace interne de notre Cœur Sacré, mystère insondable de notre être réel que nous ne connaîtrons qu'une fois passée la porte de nous-même que certains appellent la Nouvelle Terre.
Au niveau divin, dans ce rien qui est tout, dans une pensée sans pensée au-delà de tout concept et de toutes choses connues et inconnues.

Et ainsi dans un autre nous-même qui ne peut être que nous-même, n'est-ce-pas? (Rires), il n'y a pas de séparation au sein de notre espace sacré.

A partir de cet espace qui peu à peu s'expansera de lui-même, et certainement pas de notre volonté, de notre désir, de notre intention ou même de notre activation péremptoire extérieure ou intérieure de quoi que cela soit et de quelque manière que cela soit, mais UNIQUEMENT par la grâce et la décision de notre Présence, tous les niveaux de notre réalité d'humain sont pacifiés dans et par la Foi qui nous accepte enfin en elle.

Nous avons reçu par mail l'information du témoignage d'une nonne japonaise qui était en prière intense pendant le bombardement d'Hiroshima du 6 août 1945. Toutes les personnes autour d'elle sont mortes sauf elle. Des scientifiques n'ont trouvé aucune trace de radiation autour de la nonne en prière intense, comme si une bulle de protection avait protégé sa vie.

Voilà un exemple de la puissance d'amour de notre Présence lorsque nous sommes dans l'espace sacré de notre Foi. Voilà pourquoi rien ne peut nous arriver lorsque nous plongeons dans cet espace sacré.

Voilà la recommandation des guides et maîtres que nous transmettons sur La Vie Providence.

Puissent ces textes nous inspirer et nous guider en cela, c'est notre vœu le plus cher pour chacun d'entre vous/nous. Encore une fois, ne cherchons pas systématiquement à comprendre, laissons-nous imprégner de la conscience/ énergie qui est là, laissons-nous guider par notre propre ouverture à nous-même. Notre âme sait ce que notre raison refuse encore.

ACCEPTER LES CHOSES TELLES QU'ELLES SONT SANS CHERCHER A...

Tout se déconstruit, oui. Mais tout se construit en même temps. Une seule respiration pour une seule création éternelle infinie omniprésente.

Tout est là, le Souffle est là, la Vie éternelle est là, qui porte au paroxysme toutes choses jusqu'aux limites extrêmes où la vie et la mort se chevauchent pour nous inviter à sauter dans le vide de nous-même qui ne porte pas de nom. Voilà où nous allons tous. Voilà la transition actuelle. Seuls les chemins pour y arriver changent. Mais le but/origine est unique et tous, nous recevons toute l'aide nécessaire pour cela.
L'on pourra choisir de dire qu'il s'agit d'une bénédiction ou d'un grand malheur. Deux polarités qui n'enlèvent rien de ce qui est.

Accepter en conscience ce qui est. Accepter que les choses sont telles qu'elles sont. Voilà l'un des défis actuels.

Accepter ce qui est, sans rationaliser, sans plus chercher à comprendre, sans chercher d'échappatoire à la «mort du Vieil Adam», de l'homme ancien conditionné et empêtré dans ses trois dimensions et parfois encore si peu humain et si barbare. Et ainsi accepter que nous sommes autre chose que tout cela et qu'au-delà, il y a l'Humanité incarnée en chacun qui cherche à apparaître et à se manifester définitivement.

Le passage du mental conditionné au supra-mental de l'être inconditionné. Voilà l'autre grand défi des temps actuels.

Voilà vers quoi l'humanité est d'une certaine manière acculée actuellement et aucun cadeau (dans le sens privilège) ne nous sera fait. L'Energie Antéchristique aura son rôle à jouer dans l'unité parfaite de ces temps de mutation.

Ne cherchez plus de coupables, vous remettez votre pouvoir en d'autres que vous-mêmes.
Ne cherchez plus d'explications, vous remettez votre énergie dans les élucubrations du mental et de l'ego.
Ne cherchez plus d'échappatoires, car il n'y en a aucune si ce n'est l'accomplissement du choix ultime de vos âmes.
Ne vous soumettez pas, car vous vous reniez vous-mêmes.
Ne cherchez plus de méthodes, car aucun protocole ne peut vous mener là où vous êtes déjà.
Ne vous rebellez pas, car vous appelez à vous le bâton.
Ne cherchez pas de sauveur, car vous êtes déjà sauvés, au-delà de la vie et de la mort.
Ne vendez pas votre âme aux marchands du temple/temps ni aux prophètes de tous bords.

Osons être en conscience l'être divin que nous sommes car uniquement et seulement notre Présence peut nous mener là où nous sommes et d'où nous œuvrons déjà.

La Grâce divine est là. Le changement est déjà là. Une seule pensée et tout est là jusque dans toutes nos dimensions y compris troisième.

LES TITRES ET L'ORIGINE DE NOS TEXTES SONT-ILS UTILES?

Absolument pas.

Nous observons que parfois ils amènent de la confusion dans l'esprit de nos lecteurs et nous nous sommes interrogés pour savoir si nous continuions de mettre «qui» parle ou pas, «qui» nous entendons ou pas.

Nos capacités (de clairaudiance?) nous permettent d'entendre/ voir/ ressentir au-delà même de nos perceptions: des vibrances/ énergies/ pensées mais qui sont retranscrites en mots partiaux et partiels. En fait, ils ne rapportent que très faiblement ce qu'ils sont et dont nous n'avons que quelque bribes. C'est un peu comme si on écoutait à la porte et qu'on essayait de retranscrire ce qu'on entendait.

Notre tradition chrétienne et nos affinités avec l'alchimie, l'ésotérisme, l'hermétisme ou encore les traditions zen, chamanique ou autres font que nous utilisons un langage qui se rapporte de près ou de loin à ces cultures. Et nous avons beaucoup de difficultés à éviter ces termes afin que les messages écrits paraissent peut-être plus lisibles et plus clairs. Moins religieux? Moins laïcs? Plus ceci? Moins cela?

Nous avons très rarement remplacé volontairement des mots un peu complexes par des mots plus courants bien que relevant d'un langage soutenu. Et pourtant, nous avons vite compris que nous avions dénaturé leur contenu pour ce qui concerne les niveaux de l'âme et de l'esprit, nourrissant uniquement notre mental, votre mental!

C'est ainsi que nous avons fait et que vous avez fait montre d'orgueil en sous-estimant la portée des textes et notre propre méconnaissance de l'inconnu que ces textes révèlent en notre ouverture de conscience.

Nous avons alors décidé de les laisser tels quels, dans la plus grande exactitude/ fiabilité qu'il était possible de faire dans leur retranscription.

Dire que les textes proviennent de tel chœur angélique, du commandement de ceci ou de cela, de Métatron, des Melchizedek ne peuvent être que des images de la Réalité d'où ces messages proviennent. Lesquels évidemment sont déjà en nous-mêmes, bien avant la communication orale ou écrite, et qui sont également parties constituantes de l'univers manifesté que nous semblons percevoir uniquement à l'extérieur.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Et réciproquement. Ce qui est en nous est à l'extérieur de nous. Ce qui est à l'extérieur de nous est aussi en nous. «Nous sommes vous, comme vous êtes nous» nous rappellent-ils souvent. Vertigineux?!

Depuis trois ans que nous retranscrivons ces textes, nous savons qu'il s'agit toujours d'une immense puissance d'amour et de compassion, venant de consciences/ énergies/ vibrances (et non plus vibrations... sourire) qui nous dépassent totalement dans leur abnégation à aider l'humanité en ces temps présents. La notion de famille d'âme est complexe et nous n'en savons presque rien. Et il en est ainsi de beaucoup de choses.

Mais est-ce une bonne raison pour ne pas témoigner de ce que nous sommes et de la transformation qui s'opère en nous, et notamment par cette guidance divine?

Nous ne cherchons pas de nouvelles identités car nous savons que toute identification à telle identité (même vraie!) devient de ce fait fausse, mettant en lumière notre profond sentiment d'insécurité.

C'est ainsi que beaucoup de personnes dites éveillées se construisent de nouvelles identités à travers certaines révélations qui leur sont faites par d'autres ou par elles-mêmes, alors qu'il s'agit là d'une profonde méprise et d'une certaine manière, d'une tentation dans le sens originel du terme "péché "qui signifie «avoir raté sa cible, son centre, sa voie».

Beaucoup édifient de nouvelles bibles et de nouvelles constructions mentales d'un monde tellement beau et si majestueux, mais toujours profondément et immensément inconnu. Il ne pourra et il ne peut y avoir de nouvelles religions du Livre pour la simple raison que la Terre ne sera plus telle que nous la connaissons actuellement. Et qu'elle n'est déjà plus telle qu'elle semble encore apparaître à nos perceptions polarisées.

Beaucoup se rassemblent autour de nouvelles croyances issues de ces nouvelles informations et fustigent tous ceux qui ne les suivent pas en leur disant qu'ils font fausse route. N'est-ce pas de l'orgueil spirituel? Mais qui en réalité tente maladroitement de cacher et de se cacher sa propre insécurité?

Nous observons que la confusion règne abondamment entre les textes de ceux-ci et les textes d'autres qui sont mis en conflit (volontairement? inconsciemment? maladroitement?) et reproduisent ainsi exactement les mêmes schémas de dualité dont ils sont sensés pourtant permettre la transmutation.

Notre expérience est autre. Et même si nous aussi nous pestons parfois, nous savons que toutes ces différences respectent l'unité de toutes choses et que si nous ne sommes pas capables de voir au-delà des apparentes contradictions et des oppositions, alors nous nous éloignons de notre propre unité.

Nous respectons infiniment chaque texte différent des nôtres, même si nous exprimons parfois notre désaccord comme étant l'expression de notre légitimité à être ce que nous sommes, comme chacun l'est. Mais en insistant sur le fait qu'aucun n'a plus de légitimité à être que d'autres et que nous sommes tous égaux de ce point de vue là.

CESSONS DE NOUS PRETENDRE CE QUE NOUS SOMMES

Tous les textes que nous recevons nous invitent à l'indépendance d'esprit, nous parlent de la Foi en notre guidance interne à travers le Souffle de notre Présence, la réalité de l'être suprême de chacun, et nous encouragent inconditionnellement à l'expression de notre être divin, dans le respect total de la différence de chaque âme et dans l'unité absolue de toutes choses.

Et aucun cadeau ne nous est personnellement fait concernant nos propres formes de dépendance y compris spirituelles.

Nous témoignons de tout cela également parce que nous sommes parfois si attristés de ce que ces merveilleux messages soient récupérés pour enfermer à nouveau le cœur de chacun et reproduire les anciens schémas tels que vrai/faux, bien/mal, etc. Et même si nous savons que cela accomplit les choix définitifs de chaque âme dans ce relatif de chaque jour, nous n'en sommes pas moins touchés par ce que nous voyons et observons dans le silence de là où nous sommes.

Nous sommes aussi très attristés quand nous lisons certains commentaires désobligeants y compris ceux concernant des textes que nous-mêmes n'acceptons pas comme étant "notre vérité". Et alors? Est-ce une raison pour lapider tel ou tel messager, tel ou tel texte? Nous sommes désappointés lorsque nous lisons des commentaires mettant au pilori tel ou tel mais nous le sommes tout autant quand au contraire ces mêmes commentateurs adulent un tel ou une telle, y compris tel grand frère ou telle grande sœur de lumière (pour exemple, Marie ou Mickaël ou encore Ashtar...).

Alors oui bien sûr, tout comme un chacun, nos personnalités (et pas des moindres! Rires) peuvent nous bousculer et nous faire juger un texte comme étant irrecevable, voire même de la manipulation. Et pourtant, dès que nous pouvons à nouveau nous recentrer et parvenir à voir la Présence du messager ou de celui qui témoigne, alors nous ne discréditons en aucune façon cette personne qui a perçu ceci ou cela. Car à ce moment-là, nous sommes dans l'Amour de cet être et pour cet être, y compris pour ceux que nous avions jugés (à raison ou à tort) comme étant en train de canaliser uniquement leurs chimères.

Et alors, nous nous disons : «Et nous, où en sommes-nous de nos propres chimères?»

Et vous, où en êtes-vous de vos chimères? Car si vous croyez ne plus en avoir, n'est-ce pas parce que vous en avez encore plus?

Tout comme nos amis invisibles viennent juste de nous dire à nouveau: «Cessez de vous prendre pour ce que vous êtes».

Nous vous souhaitons la paix de votre cœur par la sagesse et la bienveillance infinies du Cœur Sacré.

Luce et Loriel

Cf. également les messages de Catherine 'Le besoin de reconnaissance' et 'La soif de pouvoir rejoint celle de reconnaissance'

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence en son intégralité, y compris cette phrase
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 14:49

gestation.jpg
GESTATION Pastel de Feolla


Témoignage de Luce et Loriel du 1er mai 2007 sous le regard bienveillant et attentif de la Hiérarchie de Lumière

LE BON DIEU ET SES CANARDS SAUVAGES

Bénédictions sur vous!

Nous faisons suite à un message sur la stellarisation de Jupiter et du rassemblement des troupes au sol, lequel message sert uniquement de point d’appui à notre propos.

Ce n’est pas parce que nous avons fait le choix de n’intervenir sur aucun forum et de ne réagir à aucun commentaire publié sur d’autres sites concernant nos canalisations ou nous-mêmes, que nous sommes pour autant ignorants ou dupes de ce qu’il se passe.

Nous ne négligeons pas davantage le fait que certains parmis vous fassiez de la rétention d’informations.

Nous tenons à vous faire savoir que:

Nous ne sommes pas seuls car ceux de notre famille humaine spirituelle sont là pour veiller sur nous et avec nous, qui nous mettons en avant et nous dé-couvrons ainsi sur le net... comme nous sommes là pour eux et pour vous tous.

Nous ne sommes pas seuls car si nous sommes pour nos canalisations uniquement des messagers, nos correspondants de Lumière nous tiennent bien évidemment également informés de ce qui se trame derrière notre dos et surtout derrière le dos de l’Humanité!

Qu'importe ce que vous pouvez penser des canalisations que nous mettons en ligne! Qu’importe même ce que vous pouvez penser de nous!

Le fait d'être soi-disant en désaccord fait partie du plan et rien ni personne ne changera en quoi que ce soit la Volonté de la Mère Divine et du Père. Le désaccord apparent n'a jamais empêché l'unité de Tout de s'accomplir et à ce qui doit être d'être, et à ce qui ne doit pas être de ne pas être. Ni vrai ni faux, ni juste ni pas juste, au-delà du bien et du mal...

Il en est de même pour ce qui concerne la place de chacun et de son rôle inéluctable et parfait dans tous ces événements.

Notre texte sur l'activisme angélique n'a nullement signifié qu'il ne fallait rien faire: il voulait souligner, entre autres choses, que faire pouvait aboutir à ne rien faire dans certaines conditions et que faire n’était certainement pas suffisant pour agir en parfait alignement...

De simples recommandations, rien de plus.

Si vous avez bien lu nos textes, le premier d’entre eux, reçu en mai 2006 (plusieurs mois avant la création du site) et diffusé fin novembre, parlait des prémices de l'allumage de Jupiter en tant que deuxième soleil, ce qui est d’ailleurs la règle dans une majorité de systèmes.

Mais il semble que très peu aient vraiment lu tout cela… Et que personne ne souhaite ou veuille faire les liens ou les rapprochements souhaitables entre les diverses informations qui circulent sur le net ou ailleurs.

D'autres canalisations sur le web ont également fait état d’informations que nous avions déjà transmises et d’aucun s'est esbaudi du fait que ces infos provenaient, bien entendu, de sources plus sûres et vérifiables, de gens connus et reconnus. Mais qu'importe… l’important est que le message soit passé!

S'il vous plait d'estampiller certains textes comme le ferait n'importe quel fonctionnaire pour valider et rassurer ceux qui les lisent, c'est un choix que nous respectons.

Mais sachez que nous n'en sommes pas dupes, de même pour toutes ces informations qui circulent à couvert entre gens de "bonne famille" et dont, bien entendu, très peu ont ouvertement connaissance, mais n’en déplaise à certains, nous ne sommes pas délateurs…

Nous prenons acte simplement de ce que certains agissent ainsi en faisant de la rétention d’informations qui concernent pourtant  toute l’Humanité!

Le rassemblement des troupes au sol a déjà commencé depuis bien longtemps et pas seulement depuis l'initiative de certains, qui ont aussi leur rôle à jouer dans tout cela comme chacun de nous.

La notion de "hiérarchie spirituelle humaine" est en route et nous savons que tout est déjà venu à point et que cela continuera.

Ce rassemblement a été annoncé également par nos soins, loin s'en faut: mais d’après les informations que nous recevons en cet instant (de nos correspondants de Lumière), il semble bien que leurs textes ne soient pas lus et qu’une censure circule au sujet de notre site sur le net… même si le net n'est pas la Terre entière et que les uns ou les autres ne soient pas la vérité ultime du Tout.

L'Etre Divin de chacun est la Seule Réalité Ultime, en dehors de tout contexte institutionnel ou pas…

Nous prenons acte également de tout cela dans la confiance absolue en Christ Eternel.

Le rassemblement dont il est question n’a pas attendu certaine proclamation pour se préparer et ce, au bas mot depuis des milliers d’années, et beaucoup plus récemment, pour déjà commencer concrètement sur notre Terre.

La transmission/ concrétisation de la Volonté Divine ne dépend aucunement de notre volonté mentale. Si cela avait été efficace, le règne des Annunakis et Néphilims qui ont institué des organismes afin de répandre de manière contrôlée la "Bonne Nouvelle" aurait perduré avec nous et non contre "Nous" en tant qu’Humanité UNE et INDIVISIBLE.

Cela fait plusieurs mois que par projection de nos consciences (et nous ne sommes pas, sans aucun doute pour nous, les seuls à le savoir… cela est impossible!), nous avons vu des myriades d’ "armées" de géants en armure avec une sorte de casque à l’effigie d’Horus mais nous n’en avions pas parlé car nous ne savions pas ce que cela signifiait.

Et puis, samedi 28 avril 2007, voici ce à quoi nous avons assisté, et vu de nos yeux 3D.

Nous vous retranscrivons un extrait de notre Lettre Providence N°15:

"""L’air de Lyon est parfois lourd avec sa pollution. Mais lorsque nous avons regardé au loin vers le Sud, nous avons aperçu comme une densité dans l’air en forme de pyramide. Une sorte de "matité" diraient les médecins: comme si le son qui aurait pu être produit en "tapant" dessus avait été mat et dense.

Cette pyramide à quatre côtés nous a surpris. Et nous nous sommes demandé ce que tout cela venait bien faire là et pourquoi en étions-nous témoins.

Les Anciens d’Egypte ont alors déversé sur Lyon des cohortes (des légions) de géants en armures qui avaient chacun la tête d’Horus. Ensuite, la pyramide s’en est allée. Nous en étions stupéfaits.

Les changements politiques et sociaux dont nous avons été tous prévenus semblent faire l’objet de préparatifs de ce genre. C’est en tout cas l’info que nous avons eue.

D’autre part, nous avons reçu une deuxième vision qui ressemblait un peu à celle que nous nous avions eue à Bugarach à propos des intraterrestres.

Il semblerait bien qu’il y ait un vaisseau qui se soit installé dans la région lyonnaise pour des raisons que nous ignorons encore. Il semblerait bien également que chaque grande ville se soit dotée récemment d’un nouveau type de tétraèdre en vue du changement des trames pour la mise en place de la nouvelle matrice de Vie.

Comme il ne vous a pas échappé que nous ne savions pas tout (rires)!… si vous avez des infos à ce sujet, faites-le nous savoir SVP.

Les "troupes" de nos Grands Frères et Sœurs sembleraient ainsi se déployer un peu partout dans le Monde… pour diverses raisons encore obscures pour nous deux, mais une hypothèse plausible pourrait être leur apparition massive comme il nous l’a été tant annoncé?"""

De la même manière, cela fait plusieurs mois que nous assistons (en projection de conscience) au déploiement de légions entières d’Etres Léonins et de type "félin" (d’une taille entre 3 et 4 mètres), suite à l’invitation que nous avions reçue d’une planète de type "animal" où ne vit aucun être humain ou humanoïde, et dont d’ailleurs un de nos chats est originaire.

Nous tenons également à vous prévenir d’un fait qui vient d’advenir à Luce:

En effet, je viens d’être victime (nous disons victime mais il est bien entendu que si une partie en moi ne l’avait accepté, cela n’aurait pu avoir lieu) d’une personne sévissant sur internet.

J’ai ainsi fait l’objet de l’implantation dans le foie d’une sorte de "spyware psychique", mais comme je suis suffisamment éveillée pour savoir également lorsque quelqu’un d’incarné vient me jauger ou me "visiter", j’ai su aussitôt de qui il s’agissait, d’autant plus que par la suite j’ai ressenti une forte colère contre cette personne.

Mais il a fallu l’aide des archanges et de Loriel pour parvenir à pratiquer sur moi une intervention chirurgicale éthérique.

C’était seulement par fanfaronnade que j’avais accepté cela comme quoi je n’aurais rien à cacher mais grâce à une amie, j’ai compris que ce n’était pas une raison pour laisser ainsi piétiner mon jardin secret. Et par extraordinaire, cette amie ne savait pas encore ce qui m’était arrivé lorsqu’elle m’écrivait cela…

Il est bien entendu que ladite personne manipulatrice, et sans doute elle-même sous influence, a également placé des implants sur plusieurs parmi vous et contrairement à ce que cette personne croit (en toute bonne foi? Luce ne sait pas mais a de fortes présomptions, Loriel est persuadé qu’elle en est tout à fait consciente), ses soi-disant "propres infos" qu'elle diffuse ne viennent pas des êtres de lumière, même pas de son Etre divin mais bien des personnes qu’elle squatte…

Nous vous invitons donc à la plus grande vigilance.

Les Reptiliens ou de la même engeance sont toujours parmi nous, quoi qu’ils veulent nous faire croire. Nous avons reçu récemment confirmation de ce fait.

Pour ce qui me concerne (Loriel), j’ai déjà été aux prises avec des reptiliens et petits gris, ayant pris forme humaine et se prétendant appartenir à la Lumière, channels de surcroît.

Je ne veux pas m’appesantir sur la manière dont tout cela a été réglé car n’en doutez pas une seule seconde, cela l’a été. Demandez confirmation à vos guides et maîtres si vous le souhaitez.

Ceux qui sévissent encore savent qui "Je suis". Mon rôle consiste à le dire publiquement car il en est ainsi.

Nous avons choisi d’apparaître aux yeux de tous et beaucoup s’acharnent encore à continuer à fréquenter les souterrains dont pourtant ils ne se réclament pas et qu’ils nous mettent sur le dos.

Qu’ils sachent que nous savons et qu’encore une fois, nous ne sommes pas dupes.

Des synchronicités sublimes dans le rassemblement de la famille christique sont en cours, également concrètement, depuis plusieurs mois.

La lignée christique s'éveille à sa propre nature et à sa propre reconnaissance, afin d’œuvrer en conscience et ensemble pour l'accomplissement des Hommes de la Terre. Ce plan a commencé il y a plusieurs millénaires déjà et nous avons été là pour cela.

Nous sommes revenus afin de parfaire ce plan et permettre son accomplissement afin que la lignée christique dans le Saint Graal de Son Royaume puisse s'établir définitivement sur Terre et dans les Cieux.

Les choses se font au rythme parfait, les rencontres se font à un rythme parfait, les mots sont dits et lus dans un temps parfait... Tout est subordonné à Sa Perfection de manière Merveilleusement Sublime...

Encore une fois, le fait d'être soi-disant en désaccord avec certains parmi vous n'a strictement aucune importance si ce n’est pour nos egos respectifs!

L'essentiel n'est pas là et tout cela fait partie de ce qu'il doit arriver afin que La Parole du Père/ Mère Divine/ Christ soit accomplie parfaitement et dans une notion d'Amour dont nous n'avons encore que si peu idée.

Nous vous respectons tous, sans exception, ainsi que les channels qui semblent être en désaccord avec nous et qui nous le font savoir de manière indirecte.

Nous ne recherchons pas l'approbation ni l'appréciation, ni le rejet ni la vindicte non plus, nous ne cherchons pas à avoir raison ni à avoir tort.

Et beaucoup ne comprennent pas...

Ce serait pourtant si simple de discuter et de parler ouvertement entre frères et sœurs humains (et non discutailler) sans se prendre pour ce qu'on écrit ou pour la perception que nous en avons...

Et ainsi avancer chacun en Humanité plutôt que de nous terrer dans notre propre vérité!

Nous voulons simplement vous faire passer, et d'une certaine manière les choses ont déjà été transmises, que nous ne sommes dupes de rien et que notre liberté est totale à tous niveaux comme notre frère Jésus l'a rappelé aux Hommes de bonne volonté de cette Terre.

Le Christ n’est irréductible à rien ni à quoi que ce soit: le Cœur Sacré est un Univers en chacun et aucune Eglise New Age ou pas, institutionnelle ou pas, ne changera rien à sa nature profonde irréductible et infiniment libre par essence.

Nous savons aussi que beaucoup vont se maudire et se détester (après en avoir pris conscience) en se montant les uns contre les autres, en croyant détenir la vérité plus que son voisin.

Certains pays vont continuer à vouloir se hisser au-dessus et contre les autres, bien plus encore qu’ils ne le font déjà, en croyant détenir la vérité... en croyant s’arroger des prérogatives pour le bien de l’Humanité.

Or, personne ne sait ce qu’est le Bien pour l’Humanité ou les Hommes. Seul l’Etre Suprême le sait. Tout le reste est orgueil et suffisance.

Des choses infâmes vont être dites, des gens vont être cloués et mis au pilori par la vindicte populaire de ceux qui se réclament pourtant travailler pour La Lumière et savoir mieux que leur frère ou leur sœur.

C’est cette Lumière qui Nous "travaillent", qui nous "façonnent", qui nous fait ce qu’Elle désire Etre et non l’inverse!

Accompagner le Mouvement et non le provoquer... encore une fois!

Des gens de cette lignée Christique vont être crucifiés et c'est aussi par là que les choses devront s'accomplir, même si le sang ne coulera pas forcément comme pour Jésus.

C'est le Sang du Cœur Sacré qui coulera et qui commence déjà à couler.

C’est par le calice du Graal et par son "sacrifice" que pourra être instauré définitivement l’Avènement de Celui qui vient. Et en Cela et par Cela, tout est absolument parfait au-delà de l’idée que chacun peut se faire de la notion de perfection.

C'est aussi par le Sang du Saint Graal que les choses doivent s'accomplir et que la Souffrance Ultime de l'Agneau Divin et du Cœur Sacré va permettre l'accomplissement de la seule et unique Parole du Verbe du Père/Mère: AMEN.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

Luce et Loriel - dans incarnation 3D
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 09:54

le-chant-des-sirenes.jpg
LE CHANT DES SIRENES Pastel de Feolla


Message reçu par Loriel le 27 avril 2007

Germain et Melchizedek

DE QUOI DOUTEZ-VOUS ENCORE? TOUT EST LA

Salutations à vous bien aimés de la Terre.

Beaucoup de choses se déroulent en ce moment et beaucoup vous sont encore inconnues… pour l’instant. Et d’une certaine manière, il est bien qu’il en soit ainsi. Vous vous demandez ce qu’il peut bien se passer et surtout qu’est-ce qui vous met dans des états pareils?

Votre alignement est à l’épreuve de votre Foi pourrions-nous dire… et d’une certaine manière cela est faux… et pourtant également, cela est juste.

Nous prenons un plaisir, non dissimulé, non pas à introduire de la confusion dans vos pensées mais à vous prendre à "rebrousse-poil" comme vous le dites parfois.

Nous aimons vous taquiner lorsque vous avez tendance à vous prendre trop au sérieux ou lorsque vous vous combattez les uns les autres y compris dans les domaines qui nous concernent présentement. Pourtant, vous savez que vos soi-disant combats sont illusoires.

Vous avez cru que tout cela pourrait être facile et vous l’avez demandé. Et cela l’a été parfois et ce, de plus en plus souvent.

Pourtant, vous avez douté et vous vous êtes demandé: «Mais pourquoi cela se passe-t-il de cette manière? Ce n’est pas normal».

Toute cette facilité qui vous est proposée, comme sur un plateau, vous paraît encore être des mirages ou des enfantillages et vous considérez tout cela avec une certaine méfiance voire de la défiance. Défiance et méfiance envers vous-même. «Qui suis-je pour que tout soit aussi facile que cela en a bien l’air?».

Comme s’il y avait un rapport quelconque entre la manière dont vous percevez votre identité Réelle et la manière dont les choses se déroulent pour vous.

Comme si vous aviez à la fois perdu et retrouvé votre maîtrise. Maîtrise de qui ou de quoi? La vôtre? Celle des autres? Qui maîtrise qui? Et pourtant vous vous dites et vous vous demandez: «Qu’est-ce qui maîtrise tout cela? Pourquoi est-ce que je doute? Pourquoi ce que j’avais demandé, et qui est aussi la volonté de Mon Etre Suprême, me fait maintenant, si ce n’est peur, en tout cas douter? Je ne comprends plus rien!».

Voyez dans quel état vous vous mettez… Voilà pour résumer la situation dans laquelle vous êtes actuellement. Situation inconfortable s’il en est et qui fait partie des préparatifs plus généraux des événements dont nous vous avons parlé.

N’est-ce pas orgueilleux de prétendre affirmer que vous avez l’intention de maîtriser quelque chose qui vous dépasse complètement et qui en même temps est totalement Vous? Qu’est-ce qui résiste en vous?

Ce que vous avez appelé est là, au seuil de votre porte. Ce qui est la Volonté de la Mère Divine et du Père est là.

Ce qui est le Feu Sacré de l’Esprit Saint qui vient illuminer les chaumières de votre cœur et de votre Etre est là!

Et maintenant que vous commencez à ressentir les effets tangibles de tout ce qui vous a été annoncé et qui est là, vous doutez et vous vous repliez dans vos anciens schémas qui ont fait sombré bien des civilisations et notamment celle de l’Atlantide, mais pas seulement, loin s’en faut. Votre histoire est encore bien incomplète…

Vous maintenez votre porte fermée malgré le fait que vous sachiez que votre Présence en Christ est là. Il est là au seuil de votre porte, nous vous l’avons dit et redit.

Et que faites-vous? «Non, cela n’est pas pour moi. Non, cela ne peut-être Cela, non! Qui suis-je pour que Cela soit effectivement Celui que j’attends depuis si longtemps? Est-ce encore un leurre? Vais-je encore me faire séduire par les sirènes de ce qui m’a fait tombé et parfois sombré? Tout cela n’est-il pas encore chimère?».

N’est-ce pas toutes ces questions qui vous traversent l’esprit et qui hantent vos nuits et vos jours? N’est-ce pas tout cela qui vous use et qui dérive votre énergie jusqu’à vous épuiser? Vos nuits ne vous reposent plus et votre tête est remplie de tout et de rien pendant vos journées.

Le Feu de l’Esprit Saint est sur votre Cœur.

Les énergies de Lumière sont considérables. Le Printemps de la purification est bel et bien là. A la fois printemps et hiver, à la fois fin et commencement, à la fois début et fin. Et nul n’échappe à sa Lumière y compris chacun de vous.

Pourquoi et comment se fait-il que vous ayez pu croire que vous puissiez échapper à ce que Vous avez appelé qui est Votre Réalité Ultime et qui revient vers vous comme jamais? N’est-ce pas la petitesse de votre orgueil qui veut se faire plus gros qu’il n’est en réalité?

La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf. Vous savez comment tout cela s’est terminé,  n’est-ce pas?

Vous êtes tels des enfants qui se sont blessés en tombant de vélo ou en s’écorchant les coudes et qui pleurent de ces petites blessures...

Que demande l’enfant lorsqu’il agit ainsi? Il appelle à lui l’attention de ses parents. Il appelle à lui le comportement ou l’attitude qui va immédiatement le rassurer pour qu’il reprenne son vélo ou sa course et qu'il continue son chemin…

C’est exactement ce que vous êtes en train de faire avec nous. Tous, sans exception, d’une manière ou d’une autre! Vous croyez agir en adultes éveillés ou avancés sur le chemin, mais vous vous comportez en très jeunes enfants sachant à peine marcher sur leurs deux jambes.

Vous nous demandez de vous rassurer malgré le fait que vous le soyez déjà et que vous le savez pertinemment. Ne vous cachez pas le fait que vous ne le sachiez pas: c’est une erreur…

Ne vous voilez pas votre responsabilité dans ce qui vous arrive et de la manière dont vous le vivez. Ne nous faites pas porter ce qui ne nous incombe pas. Ces responsabilités sont les vôtres! Même si nous copartageons une responsabilité commune, mais cela pourrait faire l’objet d’un autre enseignement.

Nous ne pouvons avoir la Foi à votre place. C’est impossible.

Nous pouvons vous offrir notre rayonnement et notre présence. Nous pouvons vous offrir La Présence de notre Être Suprême. Mais sûrement pas vous amener sur un plateau La Vôtre comme des parents attentionnés qui pansent des écorchures. Comprenez-vous?

Vous vous cachez derrière votre porte et vous écoutez à la dérobée en espérant que ce ne soit pas le «grand méchant loup» qui viendrait encore une fois. Il y a derrière cela de très anciens schémas dont les conséquences multidimensionnelles vous échappent encore et ressurgissent en ce moment pour beaucoup. Alors, rendez Grâce de tout cela et remerciez.

Et au lieu de cela vous vous plaignez et vous gémissez.

Est-ce cela que vous voulez? Vous avez été tellement bernés, séduits, tentés, parfois manipulés que vous vous dites: «Non ce n’est pas possible. Ce n’est pas possible que cette fois-ci soit la bonne…».

Chacun de vous a été sondé en son Cœur. Et chacun de vous a répondu. Tout sera fait comme Il doit advenir et rien n’échappera à Sa Lumière.

Mais, entendez bien ce que nous vous disons maintenant: nous ne pouvons ouvrir Votre Porte à votre place. Nous ne pouvons avoir Confiance à votre place. Nous ne pouvons vous empêcher de vivre vos doutes.

Mais nous pouvons vous dire que tout cela est illusion. Que l’intensité de vos doutes est à la hauteur de la puissance de votre propre rayonnement. Nous pouvons pointer du doigt certaines choses mais nous ne pouvons voir le doigt à votre place. Seul Lui peut le faire. Seul Votre Être Ultime peut le faire.

Alors, tout n’est pas "joué" comme vous le dites parfois. Mais vous savez très bien que ce sont toujours les derniers mètres (jeu de mot avec maître… Rires…) qui sont les plus difficiles. Dans une course de marathon, ce sont toujours les derniers kilomètres qui sont les plus délicats, les plus périlleux parfois. Encore que ces événements ne soient pas plus comparables que cela.

Vos incarnations peuvent être vues comme un marathon merveilleux et immense dans les mémoires de votre expérience, dans l’expansion de La Vie tous azimuts. Un marathon extraordinaire de folie divine et de Foi parfaite. Un marathon fou d’Amour de votre Foi en votre Etre Ultime, même si vous considérez encore cela avec beaucoup de réticence et de méfiance:

«Comment cette douce folie de mon incarnation peut-être le Défi Ultime de la Foi de ma Réalité Suprême?».

C’est La Question à laquelle vous êtes en train de répondre actuellement. L’une des questions majeures. Qui n’en sera bientôt plus une, ni aucune autre question.

Vous doutez de nous.

Vous doutez de vous.

Vous doutez des événements. Vous doutez même de la Réalité de cet être magnifique que vous êtes: «Trop beau pour être vrai!». N’est-ce pas?

Alors, nous vous disons tous, ici, vos Grands Frères et Sœurs en Humanité: ne vous attachez pas à la forme. Ne vous attachez pas à votre forme. Pacifiez tout cela. Laissez entrer en vous la Paix en Christ. Remettez-nous vos doutes car cela aide même si nous ne pouvons ne pas douter pour vous, encore une fois (encore une Foi…). Faites-vous confiance et vous aurez confiance en nous et dans ce qui est Là.

Remettez-nous votre orgueil et votre manque d’humilité et nous vous apprendrons comment être humble en étant dans la majesté assumée du rayonnement de Votre Etre Ultime.

Remettez-vous dans les bras de La seule et unique Présence omnisciente, omnipotente et Amour total… au-delà de l’Amour.

Acceptez chacun d’être le Graal du Christ en Humanité afin d’être transmuté dans Sa Perfection merveilleuse de simplicité et de force. Avec vous à chaque instant de votre chemin.

Dans la Paix des Mondes de la Pure Lumière Créatrice, nous vous adressons notre Amour bienveillant et attentif dans la joie de la Rayonnance de la Divinité Mère/Père.

Adonaï

Merci de diffuser cette communication de la-vie-providence en son intégralité, y compris cette phrase

10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 11:49

magritte-rene-la-victoire.jpg
LA VICTOIRE d'après René Magritte


Témoignage de Loriel du 10 avril 2007

NOS TEXTES SONT-ILS VRAIMENT UTILES?

Ne rajoutent-ils pas de la confusion dans un système d’information collective qui brouille la conscience et l’amène à vaciller au sein d’une multitude de données dont chacun, bien trop souvent, ne sait que faire?

Les médias entretiennent volontairement ce flou afin de garder la conscience dans une position d’alerte permanente et de la mettre en condition de veille constante, ce qui a pour conséquence immédiate de bloquer tous les autres états de conscience et par là même: la Conscience.

C’est comme s'il s’agissait de maintenir sous hypnose (c’est-à-dire un système de vibration cérébrale enfermé dans des mesures précises) la vigilance de chacun afin de manipuler le système de perception. En clair, afin que les informations qui entrent dans le schéma d’alignement du plus grand nombre soient formatées et calibrées en fonction d’objectifs bien précis.

Mais nous avons toujours le choix de laisser entrer en nous ou non tel ou tel type d’information!

Déjà, alors que j’étais jeune étudiant en médecine (il y a 23 ans), de grands penseurs mettaient en garde contre cette prolifération: que faire de toutes ces informations? Comment les organiser concrètement dans notre vie? A quoi tout cela sert-il? Comment discerner?

Par la suite et ce, pendant dix années, j’ai eu la chance d’être initié par deux nones zen, elles-mêmes disciples de Maître Deshimaru lui-même. Voie abrupte s’il en est!

Ceux qui pensent que nos textes rajoutent de la confusion sont dans le juste: ce sont des informations sup- et com- plémentaires.

Mais posez-vous la question de savoir pourquoi êtes-vous en train de les lire actuellement?

Qu’est-ce qui peut bien nous faire réagir ou ne pas réagir?

Pour les autres qui pensent que nos textes sont justes, demeurez toujours dans VOTRE discernement et gardez tout le recul nécessaire.

Posez-vous la question de savoir ce qui fait que telle ou telle chose fait écho en vous-même. Portez votre attention également sur la fascination, toujours possible, qui est un degré d’identification très bien décrite par les psy-...

Ceux qui pensent que nos textes sont faux ont raison en n’y voyant finalement que les prises de conscience (par opposition) nécessaires à leur avancement… Ceux qui pensent qu’ils sont justes ont raison également en y voyant les prises de conscience (par résonance) nécessaires à leur avancement…

Rien n’est plus illusoire que de prétendre que "ceci" est vrai et que par conséquent, cet autre "cela" est forcément faux: c’est du totalitarisme spirituel pour le domaine qui nous concerne.

Imposer une vision parce qu’on la croit juste, et qu’on prétend la rendre universelle en tant qu’elle serait juste, est totalitaire: c’est le jeu des dogmes de tous bords, y compris dans les premiers souffles du nouveau paradigme.

Les religions, dans leur dogme, ont prétention à l’universalité.

Prenons garde que de nouveaux courants de spiritualité laïcs ou non, ne tombent aussi dans ce piège du dogme. Certains spiritualistes sont aussi totalitaires que certains matérialistes. Une distinction de plus qui fait le jeu de tous les extrémistes.

L’heure n’est plus à se taper dessus les uns sur les autres et ce, de quelque manière que ce soit!

Pourquoi un texte, une canalisation (ou autres manières de communiquer) seraient-ils taxés de justes ou de faux, et en fonction de quels critères qui eux-mêmes seraient justes, seraient faux?

Si j’emploie des termes de logique, cela donne: pour une personne, le texte est juste, alors que pour une autre, le texte est faux.

Pourtant, nous savons tous que l’Humanité est UNE et INDIVISIBLE.

Alors, comment se fait-il qu’un texte puisse être juste pour les uns et faux pour les autres, sans compter toutes les prises de position intermédiaires?

La seule réponse logique est que le texte est à la fois juste et faux.

Il n’est pas soit juste, soit faux (ce qui est encore une vision réductrice et séparatrice). Les forums et les sites sont truffés de gens bien "intentionnés" qui mettent le feu aux poudres volontairement. La dualité joue à plein. L’autosatisfaction aussi et les précautions mielleuses aussi.

Nos textes sont à la fois justes et faux dans un au-delà qui situe son origine à l’horizon d’une dualité soit conceptuelle, soit de perception.

C’est pourquoi j’ai invité chacun à mesurer les vibrations de nos textes à la manière d’un Joël Ducatillon qui l’a fait pour l’eau diamant (cf. notre Lettre Providence N° 12). Faisons avancer ensemble la Connaissance en partageant nos connaissances…

C’est notre conscience qui décide à un moment donné (et pour un moment donné), si ceci est ressenti comme juste ou faux: ce qui veut dire que l’information qui a pris "vie" dans la personne est utile pour elle ou non et que dans tous les cas, cette information lui permet d’avancer un peu plus sur son chemin.

La physique quantique a montré un phénomène que les physiciens nomment «effondrement quantique». Cela signifie qu’à partir d’un champ de potentialités, la conscience décide de ce qu’il est nécessaire de faire apparaître en tant que perception à un moment donné et dans un temps donné.

C’est ce qui se passe lorsque chacun lit un texte pour ce cas précis. C’est ce qui se passe également dans la rencontre de deux êtres.

Souvent, nous vous parlons de niveaux de réalité. C’est un terme issu de la pensée transdisciplinaire. Cela signifie qu’un phénomène peut être appréhendé sur plusieurs niveaux disciplinaires, cognitifs ou encore de perception, et que ces niveaux de réalité s’imbriquent mutuellement et réciproquement et ce, dans des proportions harmoniques.

Tout cela aboutit au fait suivant: une information est non seulement complexe en elle-même mais elle a également des résonances multiples chez la personne.

L’information objective n’existe pas et n’a jamais existé.

En outre et peut-être surtout, ce n’est pas parce qu’une partie du système de perception estime qu’une information est fausse, qu’il en est de même pour les autres niveaux. La réciproque étant vérifiable également.

Alors que viennent faire nos textes dans tout cela? Prenez ce qu’il vous convient et pour le reste, laissez-le et si rien ne vous "parle", alors c’est qu’il doit en être ainsi et pas autrement.

En créant ce site, nous nous sommes mis à découvert.

Le fait que tout ceci soit vrai ou faux n’a aucune importance en soi. Je ne suis pas important en tant que je ne suis pas réduit ni à ce que je dis, ni à ce que j’écris, ni à ce que vous pouvez percevoir de moi non plus.

La Réalité Ultime de chacun est au-delà de tous nos conditionnements y compris dans nos rapports les uns avec les autres.

S’identifier par la conscience de veille ou non à une identité quelconque est folie et mégalomanie.

La Réalité de chacun est à la fois autre et au-delà de tout système de perception: la voie du chamanisme amazonien me l’a bien montré, en son temps!

Nous nous mettons à nu: cela signifie que nous exposons notre cheminement concret aux yeux de chacun qui nous lit.

Mais personne n’a jamais démontré que parce qu’il s’expose ainsi, il soit non seulement obligatoirement dans la vérité mais encore qu’il veuille l’imposer à l’autre!

C’est oublier qu’il y a un choix qui est fait dans l’action de lire ou de ne pas lire, et dans celui de dire ou de ne pas dire. La responsabilité est co-partagée, toujours.

Si tout ceci est mirage, si tous nos textes ne sont qu’imagination, alors dans l’unité de ce que nous sommes collectivement en tant qu’Humanité UNE et INDIVISIBLE en évolution, notre rôle aura été de vous montrer également ce qu’il ne faut pas faire pour vous! «Attention! Par là et par là, cela ne marche pas!...».

Notre action est tout aussi utile que celles des autres et nous n’en sommes pour autant ni meilleurs ni moins estimables…

L’«amour» style Nouvel Age, l’«amour» style Nouvelle Conception serait-il conditionnel au paradigme qu’il prétend justement être plus juste et plus vrai? Ne serait-ce pas reproduire le schéma de l’ancien système de pensée unique?

Le ressenti ou le cœur sont des systèmes de perception: ils n’ont aucune prétention à être vrais en eux-mêmes et par eux-mêmes. C’est comme si je disais: «Tiens je sens que ce n’est pas vrai. Cela ne me parle pas! Et donc, forcément cela ne peut être vrai pour qui que ce soit».

OK pour moi: oui. Mais pas de généralisation! En disant ce qui est vrai ou faux pour moi, je n’exclue pas pour autant ce qui est vrai ou faux pour l’autre.

Si tout ceci est une parcelle de vérité alors nous sommes heureux d’y contribuer.

Les choses sont toujours très simples. Les mots pour le dire le sont rarement.

Si nous nous rendons compte un jour que tout ceci est fadaise, alors nous serons les premiers à vous le dire, à vous le montrer et tout sera terminé du jour au lendemain. Cela est une évidence pour nous deux et cela ne nous empêchera pas de vivre et d’aimer!

Pour l’instant, nos textes font écho et amènent des prises de conscience. Nous recevons des signes qui nous encouragent à aller plus loin et à oser encore et encore. Alors, nous continuons. La voie de la facilité, de la moindre résistance, vous connaissez… La voie de la discipline intérieure, vous connaissez aussi.

Ceux qui pensent que nous n’avons jamais aucun doute se trompent. Ceux qui pensent que nous ne sommes pas dans notre Foi se trompent également.

Pour ce qui me concerne, je suis en train de mettre en forme une méthodologie issue du transdisciplinaire et du transpersonnel.

C’est encore un sujet en friche pour beaucoup de chercheurs et beaucoup de choses sont à faire et à conceptualiser, à enraciner dans diverses pratiques: recherche, éducation, formation, transmission des savoirs, pédagogie, management, apprentissage… En voici quelques pistes:

- aucune identification avec le contenu des textes.

- principe de réalité : les informations que j'ai ou que je reçois sont-elles utiles à mon éveil au quotidien ou non?

- en quoi ces informations ou d’autres me permettent d’être un peu plus dans l’unification avec moi-même et dans la compassion avec l’autre?

- en quoi le regard d’autrui est-il ou non en contradiction avec ces informations?

- en quoi ces informations sont-elles de l’ordre du mental, de l’affect, de l’émotion, du symbolique, du spirituel, du cœur…?

L’approche transdisciplinaire et transpersonnelle m’ont donné et me donnent des outils théoriques et pratiques très intéressants.

Au niveau de la 3D, et en synergie avec ma voie (ma voix) intérieure, ils me permettent de dépasser mes propres clivages conceptuels, lesquelles failles réduisent encore un peu trop souvent le TOUT à des croyances et à des manipulations de toutes sortes.

Ce sont des outils, mais ce ne sont que des outils, qui me permettent d’aller au-delà de la segmentation par exemple entre les matérialistes d’un côté et les spiritualistes de l’autre.

Tous ces clivages, quels qu’ils soient, sont entretenus par nos craintes que nous renvoient les médias et l’ensemble du "système" qui est à l’image et à la ressemblance de nos peurs, ni plus ni moins.

La posture transdisciplinaire est basée sur quatre axiomes de base. C’est d’ailleurs à partir de ces principes que j’élabore le livre (en collaboration avec les Cinq Etres Intergalactiques) intitulé «Technologie ascensionnelle ou biophysique de l’ascension». A savoir:

- l’hypothèse paradoxale: ce n’est pas parce qu’une hypothèse contient en elle-même des contradictions qu’elle n’est pas valide.

- la logique du tiers inclus: logique d’inclusion plutôt que de séparation. (Cf. Stéphane LUPASCO.)

- les niveaux de réalité.

- la complexité (en particulier décrite et conceptualisée par Edgard MORIN, mais pas seulement loin s’en faut !...)

Vous pouvez lire ou consulter la documentation d’un BASARAB NICOLESCU, physicien théoricien, qui a mis en place la charte de la transdisciplinarité au sein du CIRET (Centre d’Etude et de Recherche Transdisciplinaire). Cet organisme est en lien avec bien d’autres, en particulier le mouvement transpersonnel représenté en France par l’AFT (Association Française du Transpersonnel) et son président Marc-Alain DESCAMPS (Cliquez ICI pour avoir son opinion sur les enfants indigos). Par ailleurs l’AFT comprend un organisme de formation intitulé «Institut de Psychologie du Transpersonnel».

Voici les liens de base qui me permettent depuis plusieurs années de naviguer dans ce corpus étonnant pour comprendre le monde d’aujourd’hui et essayer d’anticiper les conséquences à long terme de mes actions et de mes modes de pensée. Ma formation en Master en Sciences de l’Education m’est également utile en ce sens.

Le changement de paradigme est à ce prix: le deuil d'un pan entier des structures paradigmatiques qui ont prévalu jusque-là.

Les matérialistes se trompent car beaucoup encore se situent dans un champ de la polarité de l’ancien paradigme, comme nous le rappellent les tenants de la tradition primordiale reprise par la lignée gnostique et hermétique, alchimique ou pas.

Les spiritualistes se trompent en oubliant d’autres niveaux de réalité et dont certaines rigidités, certains tendances inflationnistes (dans le sens psychanalytique du terme), ne sont aussi qu’un champ de l’ancien paradigme. J’ai été initié pendant cinq ans à la psychanalyse jungienne: cela fut une ouverture de plus à mon discernement.

De très belles choses sont faites dans le domaine du Nouvel Age mais avec Luce, nous refusons de succomber à ses charmes sous prétexte que cela ferait plus branché, ou que cela serait plus vrai ou plus faux qu’un autre système.

Même si nous ne sommes pas d’accord avec tous ses dires, Claude Tracks a rappelé avec justesse et raison les dangers de certains mouvements.

La vie nous a placés devant des expériences d’éveil qui consistent à Etre ici-bas, dans ce monde qui reste pour nous un mystère total et irréductible à toute pensée ou système de compréhension.

Nous témoignons… comme chacun de vous, à sa façon.

Notre Présence incarnée est témoignage à elle seule.

Votre Présence est témoignage à elle seule!

Et dans notre inter-dimensionnalité, ce que je peux vous dire, tout ce que nous pouvons vous dire n’a en fait que si peu d’importance en face de La Beauté de la Vie et de ses merveilles sous toutes ses formes.

Puissions-nous rester éveillés et ne jamais nous rendormir dans un sommeil qui a déjà coulé l’Humanité à plusieurs reprises.

Je terminerai en disant que :

Nous sommes chacun la réponse de tous, avec qui nous entrons en relation d’une manière ou d’une autre à quelque niveau que ce soit.

C’est cela le corps du Christ, le messie collectif dont certains parlent.

C’est cela l’avènement de Celui qui vient! Quoi de plus simple et de plus immédiat.

Tout le reste est verbiage, tout le reste est illusoire, y compris ce texte...


magritte-rene-la-trahison-des-images.jpg
LA TRAHISON DES IMAGES d'après René Magritte


Paix, Foi et Protection.

Loriel

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 11:10

cascade

Témoignage de Luce et Loriel du 5 décembre 2006

LA VIE EST PROVIDENCE

Beaucoup de croyances se sont développées autour des concepts de l’Ascension, dont fait partie le changement de paradigme de l’humanité.

Le paradigme dominant étant auparavant celui du matérialisme à outrance ET du spiritualisme à outrance, s’ignorant et s’excluant l’un l’autre, sous prétexte qu’il ne peut en être autrement.

En France notamment, la séparation de l’Eglise et de l’Etat en a été la conséquence ultime.

La plupart d’entre nous cherchent à retrouver cet équilibre uniquement par le jeu de l’esprit humain. Autant, d’ailleurs, du côté de ceux appelés «spiritualistes» que du côté de ceux dits «matérialistes».

Il s’agit pourtant d’une belle illusion que de prétendre et de croire réunifier par la pensée ce qui est déjà de l'ordre de l’unité divine.

L’esprit humain ne peut être à l’origine du Mouvement qui a créé et continue à créer dans la manifestation ces deux aspects apparemment contradictoires.

Croire que l’esprit humain est capable de prendre la place ou même seulement la suite du Mouvement Originel est faire le jeu de la séparation et de l’orgueil.

Le mouvement est antérieur à tout cela. Notre esprit ne retrouvera la conscience de ce mouvement qu’en devenant lui-même ce mouvement (en s’identifiant à lui) et pourra alors recouvrer son état sacré, connecté au plan intemporel de la Création.

Cela signifie donc ne plus confondre notre Etre Réel avec les pâles reflets de la Lumière, réfléchis par l’illusion de ce monde.

Ce dont nous abreuvent jusqu’à la noyade nos soi-disant "Grands de ce monde" par des procédés les plus sournois qu’il soit. Sauf que désormais, ils ne peuvent plus ignorer que leur temps est définitivement compté.

L’humanité a déjà trop souffert pour ne pas avoir attiré à elle les gardiens de la Terre et leurs alliés éternels. La nouvelle Humanité qui, peu à peu, naît à notre conscience n'est plus dupe et ne veut plus l'être...

Nous oscillons encore bien trop souvent autour de ce qui est en train de devenir des concepts à la mode tels que l’ascension, le développement personnel, le nouvel âge…

Entre un glamour spirituel d’un amour édulcoré, fusionnel, infantilisant et déresponsabilisant d’une part, et une métaphysique au rabais, où se côtoient le carton-pâte, un animisme de mauvais goût et des rituels en tous genres, d'autre part.

Nous oublions trop souvent que notre conception de l’amour ne peut enfermer le véritable Amour, dont nous savons finalement si peu de choses!

Nous subodorons seulement sa transcendance (le caractère «au-delà»), son immanence (ce qui transparaît jusque dans le monde des Hommes) et la conviction de sa réalité profonde (une autre version de la Foi qui est bien plus concrète qu’on ne le pense) dans notre vie de chaque jour.

L’Ascension n’est pas une pensée, n’est pas non plus une croyance.

L’Ascension n’est pas un concept branché pour bobo en mal de nouveau fun spirituel.

L’Ascension n’est même pas une récompense pour tel ou tel qui serait plus «spirituel».

Elle n’est surtout pas un dû et ne peut être récupérée pour la simple et bonne raison qu’il s’agit de la Volonté de Dieu et du choix de l’Être Suprême Individualisé en chacun de nous.

Cessons de nous prendre pour des dieux qui auraient tout compris.

Dans ce domaine, nous sommes encore des enfants.

Alors, écoutons nos frères aînés et les Pères de nos Pères.

Ecoutons surtout notre sagesse intérieure connectée au Sacré en nous. Ecoutons…

C’est le cadeau merveilleux apporté par la Vie à chacun d’entre nous et qui constitue ce qui est parfois décrit comme la «Bonne Nouvelle».

Les circonstances exceptionnellement providentielles de notre époque font que tout ce qui était caché apparaît désormais.

Et tous, nous pouvons faire et faisons l’expérience de ces révélations, de manière consciente ou non, mais aucun d’entre nous ne peut plus y surseoir.

C’est donc enfin le temps de l’Apocalypse ainsi que certains le disent.

Ce temps béni de la Révélation est, certes, le résultat de nos choix ainsi que de l’action bienveillante et immense des Gardiens de la Terre dont parlent toutes les traditions depuis la nuit des temps.

Mais c’est surtout la décision irrévocable de celui qu’on appelle «DIEU», la Vie, le Grand Esprit, le Créateur, le Grand Architecte, le Sans Nom, etc. de placer sa main sur la Terre et tous ses habitants, humains ou non.

Son action se fait notamment par Son Fils le Christ Eternel et par Son Souffle, que l'on appelle dans la métaphysique chrétienne «Saint-Esprit».

Là encore, nul besoin de toujours passer par des intermédiaires: nous pouvons en faire l’expérience par nous-même, directement, et ainsi nous reconnecter à La Divinité en nous et même, être initié directement par Elle.

Bien sûr, nos guides nous accompagnent sur le chemin de notre Vie pour comprendre cela, et remercions-les: nous avons déjà toute l’expérience divine nécessaire en nous, il nous manque seulement de vouloir retrouver complètement la mémoire.

Puisse ce site vous aider, nous aider, à re-dé-couvrir définitivement notre parcelle divine.

Puisse la main du «Grand Esprit» nous prendre dans ses bras et nous faire ressentir son immense Amour, au-delà de l’Amour.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel.

Luce et Loriel

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal800px-galahad-grail.jpgchevalier-atlantis.jpgRoi et Reineaccolade-chevalier.jpg