27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 13:47

BORÉALES Huile de Catherine Bougnon Siménoff



Message reçu par Luce et Loriel le 20 avril 2009

REMIS LE 27 FÉVRIER 2018 à la demande expresse d'Ashtar Sheran

 

Je n'ai jamais remis un texte en apparence plus ancien par paresse. C'était bien toujours uniquement sur invitation du Divin.

Et donc, parce que d'actualité si brûlante en notre temps linéaire?

 

Un peu naïvement (Sourire), je pensais que cette illusion déjà révélée allait prendre fin, si ce n'est au moins décroître. Que nenni! Il y a de plus en plus de personnes qui se pensent et/ou se disent réalisées. Certes, il y a aussi de plus en plus de personnes qui s'ouvrent à la lumière... mais encore bien trop viennent directement grossir les rangs et amplifier le mouvement de toutes 'Les sirènes de l'activisme angélique'.

 

Il en est de même pour tous ceux et celles qui se croient déjà dans un couple dit de deux flammes jumelles. Cet état d'être, car c'est avant tout un état d'être, peut certes à titre exceptionnel se réaliser sur notre actuelle terre 3D. De par notre Histoire terrestre, et seulement à de très rares moments, une flamme jumelle incarnée avait pu croiser son autre sur terre. Mais toujours de manière furtive. Cette reconnaissance était si déstabilisante, et même parfois traumatisante. Encore aujourd'hui!

 

En effet, et je ne vais pas me faire des amis (Comme d'hab! Rires), les très très rares flammes présentement incarnées en même temps, lesquelles sont effectivement en chemin vers leurs retrouvailles terrestres, ne peuvent déjà vivre ensemble. Cela est impossible! Alors, quand? Je ne sais pas. Mais... bientôt! (Sourire) En tout cas, pas tant que nous restons attachés à cette idée.

 

En revanche, nous sommes tous et toutes invitées, que notre flamme jumelle soit incarnée ou non sur Terra, à nous connecter chaque jour en toute conscience à la partie divine de notre flamme jumelle. C'est-à-dire à l'essence de notre masculin, quand nous sommes une femme, et à l'essence de notre féminin quand nous sommes un homme.

 

La réalité de couple de flamme jumelle est en tout premier un état uniquement intérieur. Et si ce couple intérieur n'est pas uni et réconcilié en nous-même, la rencontre extérieure ne pourra se concrétiser sur notre terre actuelle.

 

En fait, une autre donnée essentielle est que tout dépend de notre choix d'âme initial d'avant cette présente incarnation terrestre. Et nous ne pouvons rien faire d'autre que d'accepter là où nous en sommes.

 

Si! une chose: travailler et encore travailler dans la joie à la paix, à l'amour et à l'harmonie de notre couple intérieur... et lorsque notre âme en deux en une saura que nous sommes prêts, alors la rencontre se fera. Mais, je le redis, si peu le réaliseront sur cette terre actuelle.

 

En revanche, ce que je sais parfaitement, c'est que sur la nouvelle terre dite de 5e dimension ou autres dimensions suivantes, toutes les flammes jumelles se retrouveront en incarnation. Donc, avant ascension ou après ascension, peu importera à ce moment-là.

 

Et si cela vous importe encore, alors vous êtes encore attachés, et vous ne passerez pas les actuelles fourches caudines de cette Nouvelle Terre...

 

Donc, l'illusion de croire être réalisé s'applique également à tous ces soi-disant couples de flamme jumelle qui seraient déjà ensemble.



Chœur des Trônes et Fraternité des Melchizedek

L’ILLUSION DE CROIRE ÊTRE RÉALISÉ

Nous vous saluons avec respect et honorons vos choix d’âme de manière inconditionnelle.

Les enseignements que nous vous communiquons depuis quelques temps de vos années ne sont pas destinés à atteindre un quelconque but, y compris vers ce qui a été appelé la Nouvelle Terre et tant d’autres formules à l’emporte-pièce.

Ces enseignements ne sont pas utiles pour la simple raison sans raison que nous n’avons aucun but à vous les donner prouvant une certaine utilité à nos textes.

Cf. également ‘Nos textes sont-ils vraiment utiles?

Que cela soit fait par le biais de communications écrites ou par d’autres biais de nature psychique ou autre, cela importe peu. Il est temps pour vous de dépasser ce que vous êtes en train de faire avec toutes ces informations qui ne sont nouvelles uniquement parce que vous avez décidé de les entendre à nouveau.

La "Nouvelle Terre" dans sa nature profonde ne supporte aucune identification à aucune pensée que vous auriez créée ou à laquelle vous seriez attachés.

Nous voyons de-ci de-là des personnes de bonne volonté crier leur éveil dans l’intimité de leur cercle d’amis cherchant à prouver nous ne savons quelle valeur de leur propre chemin.

Nous voyons avec effroi des personnes revendiquer être des êtres divins merveilleux… au sujet desquels vous n’avez aucune idée réelle de leur véritable nature.

Nous vous voyons vous enliser parfois en cherchant des portes de sortie à ce qui est toujours resté ouvert.

Si ces personnes atteignent un quelconque but, c’est assurément pour rester dans les dispositions spatiales et temporelles de votre incarnation présente de la terre 3D. Et en agissant ainsi, elles accomplissent leurs propres choix.

Cf. également 'Le dépouillement de vos besoins'

Ces personnes qui se réclament être telle ou telle identité cosmique, tel ou tel être spirituel, tel ou tel être/ conscience, ayant une quelconque importance à leurs yeux, sont toutes dans l’erreur de leurs attachements insignes à leur volonté farouche de sortir du cercle infernal de cette terre de troisième dimension.

Il n’y a aucune nouvelle Marie-Madeleine, ni Sarah, ni aucun être représentant la Mère Divine à moins de se présupposer assez orgueilleux pour vouloir croire que l’être divin incarné soit un "dieu incarné". Il n’y a aucun nouveau Sananda, aucun nouveau Christ, aucun nouveau Kutumi incarné! Pour ne citer que ces exemples…

La notion d’éveil spirituel incarné que représente une partie de vos défis actuels n’est en aucun cas limitée à retrouver une nouvelle identité qui vous ferait croire que vous êtes ceci ou cela, quand bien même cela serait vrai dans certains plans ou dimensions d’être.

Si nous vous donnons information à ce sujet, ce n’est certainement pas pour vous enfermer à nouveau dans les cercles infernaux de prétendre être quelqu’un d’autre que ce que vous êtes et qui en définitive n’a pas de nom dans votre incarnation présente.

Dire et affirmer être ceci ou cela est violenter votre liberté première en prétendant avoir atteint une nouvelle forme plus convenable et plus respectable à vos yeux que ce que vous jugez de vous-mêmes en ce moment même.


Les anges rebelles ont souvent été empêtrés dans les formes.

En retrouvant leurs âmes merveilleuses et infinies de beauté dans leur nature originelle, les pensées incarnées de votre étincelle divine pensent avoir retrouvé ce dont elles ont été séparées depuis trop longtemps.

Elles pensent ainsi avoir accompli leur chemin de retour en disant qu’elles ont enfin trouvé qui elles étaient.

Nous vous mettons en garde envers cela, non pas parce que cela serait bien ou mal, mais bien pour vous permettre d’avoir une conscience accrue de ce que vous faites et d’accomplir vos choix en pleine conscience.

Votre chemin de retour à votre véritable demeure contient plusieurs passages étroits et des risques. Même si tout cela peut se passer en un éclair, en une seule pensée comme nous vous l’avons déjà dit à d’autres endroits de ce site. Et vous y êtes tous sans exception: au pied de votre propre mur d’illusion(s).

Nous savons parfaitement que parmi vous qui nous lisez et entendez nos paroles au sein de vous-mêmes, peu se sentiront concernés par cette mise en garde, alors qu’en réalité elle concerne quasiment la totalité d’entre vous. Mais mise en garde n’a jamais voulu dire que tout était déjà joué et que vous ne pouviez plus sortir de l’ornière que vous-mêmes vous vous êtes creusée, parfois depuis des éons!

Pourtant paradoxalement, cette mise en garde s’adresse bien à vous tous sans exception en ce sens qu’elle peut concerner vos très proches. En effet, même si elle ne vous touche pas directement, elle peut toucher votre ami, votre soeur, votre conjoint, votre voisine et donc vous toucher en cet autre vous-même.

Mais ainsi que vous le savez déjà, la compassion n’est pas la pitié et aider n’est pas porter, mais d’être là quand cet autre aura terminé d’encore vouloir expérimenter l’illusion de croire qu’il est déjà réalisé.

Cf. également ‘Message de la source à ses guides

A partir du moment où vous pensez, supposez, croyez, imaginez, voulez être déjà (ce que vous êtes pourtant, par ailleurs, en d’autres lieux), alors cette chimère vous freine dans votre propre évolution consciente de votre incarnation présente vers ce que vous appelez l’ascension.

Et, quand bien même vous auriez déjà mis le pied sur la première marche de votre nouvelle terre, à partir du moment où vous vous exposez ainsi, où vous l’exprimez aux autres comme à vous-mêmes, vous pouvez être assurés que ce n’est qu’une illusion. Car, et nous l’avons déjà dit à maintes reprises, l’ascension n’est ni un but ni une récompense.


Tout ce que vous avez cru être uniquement des produits de vos imaginations fertiles semble devenir des plus concrets; et, tous, vous êtes extrêmement déconcertés de cela. Et nous vous faisons alors toucher du doigt ce que d’autres vous ont dit, à savoir que nos plus denses vibrations/ consciences sont vos pensées les plus abstraites, et donc que ce que vous jugez ou qualifiez d’abstrait est, en fait, la plus forte de nos concrétudes dans nos plans, même si ces notions n’ont rien à voir avec vos hiérarchisations humaines.

Nous ajoutons également que l’ascension n’est pas davantage une destination quelconque et que, si votre seul objectif est de quitter cette terre actuelle -où vous aviez choisi de venir, nous vous le rappelons- pour une plus belle terre (nouvelle, bien sûr! Sourire) ou pour un lendemain qui chante (plus!), alors vous pouvez être assurés que vous resterez encore quelques temps dans le cercle vertueux de vos chimères aimantes et doucereuses.

Le temps que vous compreniez et que vous aimiez ce que vous êtes aujourd’hui en votre incarnation présente, et non pas une quelconque identité passée ou future (cf. également ‘Le miroir aux alouettes de vos mémoires’). Le temps que vous honoriez cette terre actuelle qui, nous vous le rappelons également, n’est que ce que vous en faites.

Parfois, il nous est quelque peu malaisé de comprendre comment vous pouvez ne pas aimer votre Terre telle qu’elle est aujourd’hui, mais uniquement comme elle aurait pu être, dû être, ou comment elle pourrait être… Mais vous savez parfaitement que votre amour pour la Terre n’est que le reflet de votre amour pour vous-même(s), comment vous vous aimez (ou mal aimez) aujourd’hui.

Votre Terre vous a tellement donné, vous donne tellement encore, et ce, quoi que vous ayez fait ou pas fait, quoi que vous pensiez d’elle, et même si vous la refusez, même si vous ne pensez qu’à la quitter dès que possible, dès que vous serez réalisés, bien sûr!

Se croire "réalisé" dans une humilité de tartuffe et une bienveillante condescendance affichée dans le retrait souverain  de «celui/ celle qui sait» est une gigantesque tromperie. Et si nous n’étions pas si avares de mots très connotés, nous pourrions presque dire que cela est un "péché". Peut-être le pire d’entre tous, sans entrer dans des considérations morales et religieuses dogmatiques que vous n’avez que trop bien connues.

 


Nous demandons ici à nos deux messagers de vous retranscrire un extrait du texte Rayonner l’amour, car pourquoi redire ce qui a été si bien illustré par notre frère?

…"""Pensez-vous que le prince Siddhârta soit devenu Bouddha parce qu’il avait décidé de le devenir? Pensez-vous encore qu’il se soit aperçu tout d’un coup qu’il l’était devenu? Ce sont les autres qui le lui ont appris sinon, il serait encore à se croire Siddhârta.

Mais ce n’est pas parce qu’il était Bouddha qu’il a partagé et enseigné, tout s’est fait en un seul mouvement et en cela, il a su comprendre bien avant la plupart de ses contemporains que l’amour est l’amour, la sagesse est la sagesse. C’est en même temps parce qu’il a communiqué et exprimé sa divinité aux autres et parce qu’il n’avait pas séparé intention et action qu’il est devenu Bouddha. Tout s’est fait en un même temps, au-delà de vos notions du passé, du futur et même de votre présent.

Et à l’époque (comme aujourd’hui d’ailleurs, même si différemment puisque Bouddha a bien sûr poursuivi son évolution), peu lui importait d’être ou de ne pas être Bouddha, ce qui lui tenait à coeur c’était d’aimer, d’aimer sans aucune condition qu’il aurait exigée de l’autre ou se serait imposée à lui-même.

C’est en ce sens que votre génial Shakespeare avait posé son célèbre «to be or not to be». Cela n’a jamais voulu signifier autre chose. """…


Pour Bouddha et tous les autres maîtres ascensionnés (pour ne parler que d’eux), l’ascension en elle-même n’avait aucune importance.

Comme pour nous tous, l’ascension n’a jamais aucune importance, si ce n’est qu’elle peut représenter tout au plus, et pour faire image, comme une photographie d’un état d’être, mais qu’elle n’est en rien cet état d’être. Comme si toutes vos photographies étaient vous! Comme si toutes ces merveilleuses formes étaient vous-mêmes. Combien vous vous réduisez à si peu de choses!

Et, si vous croyez avoir déjà atteint cet état d’ascension, ou même peut-être la première marche, alors vous en êtes encore très loin, tout en étant à une pensée… mais une pensée peut tout changer dans un sens (sans sens) ou un autre. Tout simplement parce que vous auriez fait de votre ascension un but à atteindre, et que vous l'auriez d’ailleurs, pour certains, soi-disant atteinte en votre réalité relative, et qu’en pensant ainsi, vous pourriez au contraire retarder encore et encore cette magnificence consciente de votre Etre Réel.

Nous ne disons pas que ce que vous appelez l’ascension n’existe pas. Nous disons qu’elle ne peut exister dans vos formes, dans vos chimères, dans vos croyances, dans vos illusions, dans vos espérances, dans vos certitudes, et même dans le fait que vous pourriez croire que vous êtes désormais en connexion constante avec votre Présence.

Ce n’est pas vous, même en étant cet être humain très éveillé, qui décidez de pourquoi, quand, où, comment, pour quoi vous ascensionnez.

Car il n’y a aucune condition… Si ce n’est l’amour inconditionnel… Si ce n’est vous détacher définitivement de toutes vos conditionnalités ainsi que de toutes vos identités et identifications à quoi ou à qui que ce soit, même à nous, même à Dieu… En termes plus sévères, nous dirions qu’il s’agirait presque d’un impératif catégorique divin! (Rires)

Car aucun de vous, nous disons bien aucun de vous, ne sait et ne peut savoir qui nous sommes ou qui est même Dieu, si ce n’est le croire dans votre propre imaginaire, dans votre propre imagerie… Qu’elle soit mentale ou qu’elle provienne du coeur, qu’importe!

Et paradoxalement, d’imaginer, de vous créer des rêves, des attentes, des espoirs, vous freine pour le moins dans cette ascension que pourtant vous recherchez tant!

C’est aussi pour cela que nous vous recommandons, à nouveau, la plus grande prudence vis-à-vis des techniques énergétiques et des techniques d’imagerie mentale ou autre, qui vous feraient détourner du «but sans but», aussi sûrement que le papillon se fait attraper par le feu brûlant de vos bougies dans la nuit.

Cf. notamment ‘Votre attraction pour les pyramides

Alors, pourquoi vouloir encore nous enfermer, nous cadrer, nous limiter dans votre propre limitation? Et par là même, continuer à vous enfermer vous-mêmes dans la cage de vos créations spatio-temporelles.

Alors, pourquoi ne pas accepter que vous ne savez pas et que ce n’est pas, parce que vous ne savez pas, que vous ne pouvez être ce que vous êtes, être qui vous êtes, même si vous ne savez pas non plus qui vous êtes? Savoir n’est pas connaître.

Et lorsque vous connaissez, vous ne savez même plus que vous connaissez, car vous faites alors UN avec l’objet de votre connaissance dans la différenciation de votre conscience incarnée.

Avez-vous besoin de savoir, avez-vous besoin de définir, avez-vous besoin de refaire un tour de manège sur votre terre actuelle… pour aimer? Pour tout simplement aimer?

Car, ainsi que nous vous l’avons dit: Il est encore temps de franchir le seuil de votre porte. Mais plus pour très longtemps... nous vous le rappelons.

Alors, Tenez-vous prêts dans votre choix ultime.

Et c’est pourquoi depuis presque trois années, notamment par le biais de Luce et de Loriel, nous nous permettons de vous mettre autant en garde… Parce que nous vous aimons, parce que vous vous aimez, parce que vous nous l’aviez demandé, parce que nous l’avions accepté, parce que la Main du Père et de la Mère est sur vous et votre si belle Terre.

Simplement, parce que notre Père et notre Mère Divine nous l’ont demandé.

Cesser tout combat est aussi cesser d'accepter pour des lanternes toutes les conditionnalités que vous vous êtes créées pour vous forger une image de vous-mêmes en vous rassurant ainsi de l’infinitude de vos origines.

Remerciez ces formes que vous appelez de vos voeux. Remerciez qu’elles viennent à vous comme autant de cadeaux merveilleux qui balisent votre voie.

Mais acceptez d’entendre ce qu’elles vous disent :

«Oui, chère âme, oui, tu es sur la bonne voie… continue. Mais surtout ne t’arrête pas à nous. Accepte que tu sois nous, et nous disparaîtrons aussi sûrement que la brume au soleil de Toi-Même. Et ainsi nous ferons UN pour l’éternité. Et ainsi je serai avec toi, en toi, en oubliant que j’ai été. Car nous sommes au-delà de nos "Je Suis".»

Nous vous bénissons et vous aimons au-delà de toutes conditionnalités. (Sourire joyeux)

Dans la Paix et le Rayonnement du Cœur Sacré.

Namaste

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce

Guide-interprète spirituelle (Ancienne Channel)
 

 

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:46

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 5 septembre 2016

 

À la demande de Gaïa et de Christ via le Commandeur Ashtar Sheran

 

LES PRIÈRES DU PORTAIL 9-9-9 DEVIENNENT

SUPERSTITION COMME TOUTE PRIÈRE

 

Extrait du témoignage ‘Tous les jours peuvent être wesak’ du 28 avril 2012

 

…«Parce que chaque jour est divin car chaque jour peut être divin si nous l’acceptons. Parce que chaque jour est inconditionnel car chaque jour peut être inconditionnel quand nous l’acceptons.

 

Parce que toute date est symbole, que nous l’acceptions ou non. Parce que Dieu est partout, en tous nos temps de passé, présent et futur, que nous l’acceptions ou non, que nous en ayons conscience ou non.

 

Parce que nous n’avons aucunement besoin d’attendre tel ou tel jour de pleine lune, de lune croissante ou décroissante, etc. comme telle date, telle réunion, tel regroupement, telle occasion (heureuse ou délicate) pour nous reconnecter à notre Présence comme à chacun des aspects incarnés ou non de notre Présence, dont Maître Bouddha.

 

Parce que nous n'avons aucunement besoin d’attendre quelque événement qu’il soit ou qui que cela soit pour être qui nous sommes, si ce n’est dans l’illusion qui ne peut, elle, que nous permettre d’être uniquement qui nous ne sommes pas.»…

 

…Si ce n’est dans l’illusion qui ne peut, elle, que nous permettre d’être uniquement qui nous ne sommes pas, rappelais-je déjà en 2012.

 

Et cette illusion est également dans toutes les prières, puisque désormais toute prière ne peut plus nourrir que la lumière reflétée et tous ses adeptes, mais ce, quand ce n’est pas directement l’Ancien via la superstition de la prière comme quoi rien ne peut nous être donné si nous ne prions pas. Et donc, si nous ne méritons pas?

 

Mais alors, où serait le don divin si nous demandons? pour soi-même ou les autres.

 

Où serait le don divin? si nous attendons, en échange de notre prière, un quelconque bienfait.

 

Et donc, l’amour de Dieu ne serait pas inconditionnel ?!

 

La prière, toute prière, ne peut plus avoir de sens (et, en réalité, n’a toujours eu de sens) que dans les anciennes énergies. Les prières sont de l’ancienne énergie, comme toutes demandes de dons, que ces dons attendus et donc exigés soient divins, matériels ou financiers…

 

Si vous avez choisi le Nouveau, le Renouveau de l’Emmanuelle, alors vos prières ne peuvent plus avoir aucun sens quand vous vous êtes reconnectés à la foi. De droit divin, sur la terre comme au ciel, la foi et la prière s’excluent mutuellement.

 

La foi, c’est nous être librement confié en la toute puissance divine et avoir appelé puis accepté la volonté de notre Présence. Sans rien y retrancher, sans rien y ajouter.

 

De fait, la prière revient à marchander… Je ne préciserai pas quoi, car la liste est très longue, aussi fournie que peut l’être l’imagination humaine.

 

C’est pourquoi ce 15 août 2016 fut tout particulièrement important, encore plus que les fêtes précédentes de «l’assomption de la sainte vierge». Et, d’ailleurs, c’est pourquoi aussi cette dernière commémoration à Lourdes a été maintenue, malgré le contexte d’insécurité.

 

Ceci étant, partout sur terre, ce jour dit, combien sont nombreux ceux qui se reconnectent à celle qui fut la Vierge Marie, via leurs prières, et pas seulement de la Chrétienté. Car très peu remettent en cause son existence, contrairement à celle de Jésus. Cette image de mère vénérée rassemble bien plus que ne l’a jamais fait Jésus…

 

Combien celles et ceux qui se sont joints en prière ce 15 août 2016 ont nourri, et nourrissent encore, tous les dieux autoproclamés non incarnés mais aussi incarnés! Et que recevront-ils? car ils recevront bien, leurs "dieux" y veillant précautionneusement. Uniquement des miracles de l’ancienne énergie, et uniquement dans l’ancien. À la mesure de leurs croyances!

 

Extrait du témoignage ‘Toutes ces tentations qui nous sont jetées en pâture’ du 10 mai 2010 (Cela fait donc déjà depuis plus de 6 ans!)

 

…«SI LA VIE EST PROVIDENCE, POURQUOI CHERCHER AILLEURS

 

Que dire de plus si ce n’est ma profonde tristesse, en tant qu’Élisabeth et surtout en tant qu’extension de Luce des Étoiles.

 

Croyez-vous que moi-même, je n’aie pas mieux à faire que de transmettre ce genre d’informations, alors que je suis actuellement (comme beaucoup parmi nous) en pleine préparation pour «les événements»? Pensez-vous que je ne préférerais pas de beaucoup transmettre des messages "d’amour plus facile" sans avoir besoin de toujours rappeler à l’ordre divin?

 

Certes, j’ai accepté cette mission, et je l’honore et je m’honore mais j’en suis tellement triste.

 

Si vous pouviez entendre tous nos mondes qui pleurent… De toutes nos résistances, de tous nos refus, de toutes nos oppositions alors que cela fait tellement longtemps que nous expérimentions tous ces décalages. Toutes ces dualités que j’honore, certes, les miennes comme les vôtres. Mais pourquoi encore continuer de nous faire souffrir et de faire souffrir!

 

L’image qu’ils m’ont montrée est celle d’un enfant d’un an en train d’étrangler un chaton. Certes, cet enfant ne sait pas vraiment ce qu’il fait. Est-ce une raison pour laisser tuer le chaton?

 

Pourtant, j’accepte encore pour quelque temps de transmettre ces messages car je sais que très peu de channels l’acceptent et que très peu de thérapeutes osent tenir ce discours si peu séducteur et si peu fédérateur...

 

Vous pensez bien que c’est tellement plus porteur et plus rémunérateur d’annoncer telle cérémonie, tel rituel et tel rendez-vous suivis d’une chaîne impressionnante d’autres rendez-vous et d’autres rites.

 

«Surtout n’oubliez pas, le 25 juin on va faire cela, mais avant, le 17 mai on va faire ceci et moi, le Grand Channel des EDL, je vais vous permettre d’ascensionner si vous allumez telle bougie, si vous récitez tel psaume, si vous acceptez l’effusion de tel EDL, si vous vous placez sous telle pyramide, si vous vous asseyez sur tel fauteuil…»

 

Mais comment prévoir et programmer à l’avance ce qui relève uniquement du Souffle divin?»…

 

Alors, soyez extrêmement et particulièrement vigilants en ce qui concerne, pour exemple probant, l’appel du prochain soi-disant portail quantique (un appel et un portail de plus! mais certainement pas les derniers… Sourire un peu triste), en l’occurrence: le 9 septembre 2016. Certes, cela fait bien 9-9-9… Et alors?

 

Alors, qu’il soit fait selon votre volonté. Mais laquelle? Là est toute la question, là est votre question que vous ne pouvez plus reporter.

 

Voici 4 textes récents qui préviennent encore de tout cela.

 

2016 - Garder plus que jamais son bon sens devant l’adversité’ du 30/01/16

 

Quête de sens menant à l’unité imposée’ du 29/02/16

 

Savoir reprendre son souffle au sein des difficultés’ du 06/03/16

 

Transformation n’est pas et n’a jamais été évolution’ du 05/05/2016

 

Pour terminer, je choisis en toute conscience de faire un parallèle avec les personnages appelés «Oris» (et tous leurs prêcheurs) de la série télévisée Stargate SG-1.

 

Tiré de Wikipédia concernant les Oris dans Stargate SG-1

 

«Alors que les Anciens vivent sans interférer avec les plans d’existence inférieurs, les Oris exigent des êtres les peuplant, comme les humains, de les vénérer comme des dieux. En échange, les Oris promettent à leurs adorateurs de leur enseigner la voie de l'Illumination, c’est-à-dire l’Ascension. La seule raison pour laquelle ils recherchent la vénération est qu'elle leur permet d'accroître davantage leur puissance, grâce à l'énergie psychique que leur fournissent les adorateurs en priant et en se conformant aux rites qu’ils leurs prescrivent. Cependant, pour que le phénomène soit remarquable, il faut les assujettir en grand nombre.»

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

 

9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 11:16

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 9 janvier 2016

 

En présence de toutes nos Présences

 

2016 CUMUL DEPUIS 2012 DE TOUS NOS TSUNAMIS VISIBLES ET INVISIBLES

 

Pour faire simple, l’année 2016 parachève l’accumulation exponentielle de toutes les tempêtes intérieures et extérieures qui ont œuvré depuis plusieurs années, mais qui continuent à œuvrer collectivement parce que seulement très peu ont su ne pas y répondre par le combat, par tout combat, dans le visible comme dans l’invisible.

 

Pour rappel :

 

L’année 2012 a été la première année de la fin des temps duels… Uniquement pour ceux qui l’ont accepté. Elle a été l’année de «la foi, sinon rien», celle où chacun de nous a pu commencer à prendre conscience très concrètement de là où il en est sur son chemin spirituel, de foi ou de superstition.

 

L’énergie de 2012 a été ensuite recueillie puis amplifiée en 2013, première année de renouveau du printemps du couple intérieur et extérieur, mais vécu comme un véritable tsunami d’amour ou de haine, selon. Et, bien sûr, c’était loin d’être déjà fini! Comme c’est loin d’être déjà fini, contrairement à ce que certains veulent tant croire.

 

L’année 2014, deuxième année du tsunami du couple, a en outre été la première année de la mise en place de l’amorçage du temps des justes en plein boom du paroxysme du moment des injustes. Tout comme le yin apparaît dans le plein du yang ou le yang, dans le plein du yin. Le paroxysme du moment des injustes s’est achevé mi-décembre 2015.

 

L’année 2015, elle aussi athanor des énergies précédentes accumulées, est donc apparue encore plus riche en événements individuels et collectifs, donc ajoutés à tous ceux déjà existants de plus en plus violemment rapides.

 

Pour ce qui concerne son apport disons plus personnel, 2015 a figuré la première année effective (en bien exacerbé ou en mal exacerbé, selon) de la surpuissance de séparation entre l’ordre et la clarté, ainsi que la première année tangible du cri primal féminin (cri d’amour ou de haine, selon) ayant donné lieu soit à l’ouverture définitive, soit à la fermeture définitive de la porte d’accès à l’accomplissement de notre nouvelle matrice (l'Adam kadmon par Sarah), individuellement pour commencer.

 

L’année 2015 a ainsi parfaitement illustré les derniers instants de la période paroxysmique du moment des injustes. Même si le temps des injustes n’est pas encore achevé pour autant. Il s’achèvera avec les trois jours de nuit. Cela nous est redit.

 

Quant à elle, l’année 2016 sera, pour beaucoup trop d’entre nous, uniquement la manifestation extérieure de toutes les conséquences de chaque tsunami personnel, émotionnel, familial ou relationnel que nous avons ignoré, dénié ou refusé, et donc renié, comme de tous les tsunamis collectifs, climatiques, géopolitiques et financiers que nous avons continué à combattre intérieurement et/ou extérieurement, et donc également reniés.

 

Mais, et c’est très récent, tous les tsunamis n’ont plus besoin dencore s’intensifier en nous. Il leur suffira de se rejoindre extérieurement pour finir (quand?) par ne plus former qu’une seule et immense cellule dévastatrice. Et, en cela, ils sont largement accompagnés de ceux que j’appellerai la minorité machiavélique bien-pensante, laquelle s’appuie sur toute technologie basée sur les logarithmes mais surtout sur les algorithmes, certes les plus pointus mais également les plus basiques.

 

Dès lors, cette Minorité peut (sembler) atteindre l'intégralité de la majorité, de la manière la plus simpliste à la plus compliquée, en ratissant ainsi au plus large.

 

C’est pourquoi, si nous ne parvenons pas à rester ancrés intérieurement, et donc bien arrimés à notre Présence, malgré tous ces cyclones (toujours en premier intérieurs), nous risquons de nous laisser emporter par toutes tentations de sauvetage extérieur qui nous seront proposées, et qui nous sont déjà proposées… par cette même Minorité et tous ses vassaux.

 

Les sauveurs de tous domaines ont ainsi commencé à montrer plus que le bout de leur nez. J’insiste: les sauveurs de tous domaines, en tous domaines! Lesquels se montreront, sans ne presque plus rien cacher, juste avant la certitude collective de l’imminence de cette catastrophe majeure parce que préparée à s’étendre partout et qui, depuis bien longtemps, a été prévue, sollicitée, amplifiée et sournoisement encadrée par leur Minorité, toute-pensante.

 

Les chemtrails, comme les tombées de filaments blancs mais aussi de filaments noirs (dont on retrouve les composés dans les cigarettes), participent bien évidemment à leur plan machiavélique de tentatives de leurrer puis d’annihiler notre bon sens et notre capacité à penser, clairs et justes, par le biais de ce que l’on pourrait appeler «le brouillage des cartes divines».

 

Ce brouillage artificiel n’est bien sûr pas nouveau, mais arrive à son apogée en 2016.

 

Cela signifie, entre autres, qu’il ne sera même plus besoin pour eux de continuer à nous déverser sur la tête, et donc aussi sur et dans nos ressources alimentaires ou naturelles, tous leurs empoisonnements y compris de virus naturels et artificiels, de vaccinations et de médications en tous genres. D’une certaine façon, ils n’auraient plus qu’à laisser agir en toute autonomie leurs innombrables interventions corruptives sur les processus de vie, comme sur nos vies, jusquen nos vies.

 

Mais, bien évidemment, qu’ils ne croient pas que tous leurs soi-disant antidotes d’une soi-disant immortalité toute proche d’être artificiellement retrouvée, déconnectée de leur divin ainsi renié et abjuré, les protégeront en quoi que ce soit. Certes, cela semble pourtant les aider, encore aujourd’hui, en apparence… tant qu’ils resteront dans les chimères et superstitions collectives qu’ils ont su ingénieusement exploitées, mais qui les enferment de facto eux aussi. Ce dont ils se sont rendu compte.

 

Plus rien de leur toute-volonté humaine ne pourra les protéger dès que le voile sera levé, déjà par eux (croiront-ils, et ce, en leur toute-puissance autoproclamée de sauveurs, propriétaires omniscients de notre planète), mais en réalité par toutes nos Présences, y compris les leurs.

 

Quand ? Je ne sais pas. Aucun de nous ne peut savoir. En cela, nos Amis du Ciel et de la Terre préservent nos limites humaines…

 

Nous sommes encore dans le moment des injustes (du temps des injustes), même si son paroxysme a pris fin. Cela nous est redit.

 

Il ne tient qu’à chacun de nous, comme cela a toujours été, de nous laisser guider par notre propre juste intérieur et même, si telle est notre destinée, jusqu’à ceux que l’on appelle «Les Justes». Ils nous reconnaîtront, mais ne se feront pas connaître.

 

C’est principalement le cumul progressif, depuis 2012, de tous nos tsunamis personnels et collectifs, visibles ou invisibles, qui nous fait apparaître nos vies comme étant de plus en plus bousculées, dans tous domaines, par tous les domaines.

 

En bref, l’on pourrait dire en effet que 2016 sera l’année du brouillage des cartes, tant par la certaine minorité machiavélique (et je peux vous assurer que ce dernier terme est loin d’être exagéré) que par nos propres résonances de non-foi.

 

Mais 2016 sera aussi et surtout l’année de lAvènement.

 

C’est bien parce que cette Minorité, également dirigeante de l'énergie nazie, connaissait depuis longtemps la date (2016) du commencement de la réalisation concrète de nos Avènements, qu’elle nous a attaqués tous azimuts avec tous les moyens techniques, scientifiques, médicaux, sociaux, informatiques (via le web et le dark web), financiers et "magiques" dont elle disposait. Dont elle dispose, nen doutons pas.

 

Ne soyons plus naïfs au point de croire que des clairvoyants, clairsentants, clairaudients ou médiums en tous genres, mais également des ingénieurs, mathématiciens, économistes, juristes, politiciens, industriels, pétroliers, journalistes, informaticiens, créateurs de réseaux sociaux ainsi que scientifiques de tous domaines, ne se soient pas déjà soumis ou regroupés sous l’hydre d’inféodation de la royauté imposée. Volontairement. Pour diverses raisons, y compris en totale déloyauté. Y compris en croyant agir pour le bien de l’Humanité et son bonheur. Donc, in fine, à la place de Dieu...

 

Pour ne citer que cet exemple de malhonnêteté pour le meilleur de l'Homme : Silicon Valley.

 

C’est aussi pour cela que la dame au Bison Blanc nous redit que le temps des justes n’est pas encore le nôtre, et qu’il est bien trop tôt pour nous de nous lever au su et au vu de tous. Tenons-nous en notre demeure intérieure. Nos Amis peuvent alors se charger, et se chargeront, de tout notre extérieur visible ou invisible.

 

N’oublions pas non plus de reconnecter notre propre enfant divin, qui nous aide entre autres à voir la réalité telle qu’elle est, et non telle qu’elle nous est montrée.

 

Cf. par exemple la LP 123 du 20 novembre 2011 ‘Les habits neufs du mouton

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

 

 

N’ayant pu ni voulu ni su choisir un extrait plus qu’un autre, je vous mets en lien les principaux textes illustrant les énergies annuelles (que je viens sommairement d’évoquer) qui perdurent et même, pour la plupart, qui perdureront au-delà de 2016.

 

La boucle des devas mois est bouclée’ diffusé le 3 janvier 2012

La foire des opportunistes de la spiritualité’ diffusé le 31 décembre 2012 et évoquant la fameuse date du 21 décembre 2012

2013 Première année du renouveau collectif du couple’ diffusé le 23 avril 2013

2014 Aurore du temps des justes’ diffusé le 7 janvier 2014

2015 Surpuissance de l’ordre et de la clarté séparés’ du 20 janvier 2015

2015 Première année du cri primal féminin’ diffusé le 8 mars 2015

2015 Première année d’accomplissement de notre nouvelle matrice’ diffusé le 3 avril 2015

 

Combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois…

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle
 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 10:14

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 11 octobre 2015

 

QUAND LE PHOENIX N’EST PLUS SAMSARA

 

Dans la lignée des textes sur le thème de l’illusion révélée, et plus particulièrement du dernier intitulé ‘La lumière reflétée et tous ceux de son reflet’, j’ai entendu ce matin: Samsara.

 

D’après certains sur la Voie, le samsara peut être abordé comme étant l’ensemble des cycles de nos existences conditionnées par la forme, la sensation, l’identification, la projection, la conscience psychique. Donc, par la lumière reflétée. La roue du samsara est le fait de "naître, mourir, renaître" sans liberté, enfermé dans le karma, la souffrance, l’ignorance et l’impermanence.

 

Je ne saurai trop nous rappeler ce texte magistral de Shamballa et du Grand Conseil Galactique qu’est ‘Le samsara illusoire de nos canalisations’.

 

Alors, comment transcender l’illusion, la lumière reflétée, le samsara ?

Ā chacun sa réponse parce qu’à chacun son âme !

 

C’est pourquoi Ashtar Sheran et Sananda nous invitent simplement à (re)lire, dans le cadre de leurs propres témoignages jusqu’à nous, les deux textes  ‘Le choix d’âme initial signe la fin des illusions’ et ‘Le choix d’âme initial signe la fin du karma’ de mai 2014, dans lesquels est retranscrite une lettre interdimensionnelle d’Ashtar Sheran.

 

Mais, bien évidemment, aucune obligation de la part de nos Amis. Ils sont tous et toutes à notre service divin, et non dans une hiérarchie quelconque d’un amour ou d’un savoir supérieurs.

 

Ils nous redisent que le véritable Phoenix est celui qui libère du premier coup, et que tous les autres sont uniquement des subterfuges pour brûler nos âmes et anéantir notre foi en le souffle rédempteur de notre Présence.

 

 

Extrait du message ‘Le samsara illusoire de nos canalisations’ émis le 29 octobre 2008 depuis Shamballa et le Grand Conseil Galactique

 

…«C’est dans ce sens-là que nos textes sont des illusions et ressemblent à des chimères de la Lumière reflétée, c’est-à-dire à des formes-pensées raccrochées à des égrégores divers.[...]

 

Et nous serions bien malhabiles si nous ne respections pas la réalité de votre état présent dans votre croissance spirituelle! Cette lumière reflétée étant ce que vos traditions nomment le "samsara".

 

Le samsara est créé à partir de formes-pensées qui tentent par tous les moyens possibles de trouver des explications tangibles sur tout et sur rien, au lieu d’accepter totalement et simplement la réalité des choses telles qu’elles sont ainsi que leur imprégnation fondamentale de l’amour divin incommensurablement bienveillant en tout.

 

Les croyances et dogmes de toutes natures alimentent ce samsara. Et vous y êtes encore, quoi que vous puissiez penser de vous-même et de la nature réelle de l’état d’avancement de votre maturité spirituelle, dont à aucun moment vous n’êtes en mesure de savoir exactement où vous en êtes à ce sujet.

 

Prétendre avoir une connaissance quelconque de votre éveil, de vos reconnexions dimensionnelles, de la libération de vos brins d’ADN est un mensonge que vous vous adressez à vous-même(s). Seule votre âme sait. Seul votre Etre divin sait.

 

Seul le Cœur Sacré de toute chose sait. Et pour notre part, nous n’en avons d’ailleurs que quelques lumières pour ce qui vous concerne par exemple.

 

Et dans tous vos systèmes de compréhension abracadabrantesques sur vous-même(s), sur nous ou sur d’autres encore, en agissant volontairement et de manière délibérée à partir de cette compréhension basée sur des formes-pensées reflétées, vous ne faites que reproduire les égrégores de magies blanche et noire qui certes ont pu être des aides pour vous mais qui sont destinées à disparaître dans les conditions d’incarnation de la Nouvelle Terre.»…

 

Extrait du message ‘L'espace interne de votre unité différenciée’ émis le 28 juillet 2009 depuis les Êtres Colombes

 

…«LE PHOENIX DES HOTES DE SES BOIS DE L’INCARNATION

 

Trop souvent les expériences accumulées et vos prises de conscience vous amènent à considérer l’Univers comme un terrain de jeu où les expériences peuvent s’accumuler selon vos désirs et vos caprices. Y compris dans d’autres dimensions, nous répétons. Si cela est vrai dans les espaces conditionnés de vous-même, donc dans vos espaces psychiques, cela n’est sûrement plus le cas dans la manifestation inconditionnée de vous-même.

 

L’incarnation est une bénédiction quelle que soit la dimension engagée, n’oubliez jamais ceci!

 

L’incarnation, si elle répond à l’unité divine de chacun de vous, n’est en aucun cas un dû, pas plus qu’elle n’est une obligation de par le fait même qu’il s’agit simplement de la concrétisation de lois universelles. Lois non pas en tant que normatives mais en tant que connaissances et moyens d’être à travers une forme précise.

 

Les expériences peuvent s’accumuler comme vous pouvez renaître indéfiniment sans jamais vous libérer, sans jamais prendre conscience que vous êtes déjà libre et que d’une certaine manière vous n’avez rien à faire pour être libre, et que d’un autre point de vue, vous avez à faire sans faire.

 

Le phoenix trompeur peut renaître de ses cendres en se consumant à chaque fois et être à chaque fois une illusion de libération.

 

Le véritable Phoenix est celui qui sait qu’en renaissant totalement en une seule fois, il se re-découvre libre dans sa véritable nature universelle inconditionnée.

 

Sachez reconnaître ces faux prophètes et ces illusionnistes de haute voltige qui vous font croire (cela).[...]

 

L’ancrage de votre propre espace interne, qui est l’incarnation de votre Souffle impulsé par votre Présence, est d’une importance vitale, cruciale, capitale.

 

Chacun de vous a été conditionné, vous vous êtes conditionnés par amour pour vous à être de véritables "halls de gare".

 

Et chemin faisant, vous avez cru être vous-même en faisant entrer ce qui se présentait en vous, en espérant reconnaître votre Présence Ultime dans ce que vous avez accepté de recevoir et en supposant que puisque ceci se présentait à vous, c’est que cela ne pouvait être que Vous-Même.»…

 

Extrait du message ‘Les illusions de vos perceptions sur l’écran de votre ciel’ émis le 23 août 2009 depuis Prince des Étoiles

 

…«L’univers que vous voyez n’est que la projection de vos pensées à travers l’hologramme de vos corps de manifestation qui répond en partie à une géométrie que vous qualifiez de sacrée. Mais cette géométrie n’est que la partie visible de l’iceberg. Ne vous arrêtez pas aux formes y compris énergétiques, nous l’avons dit de toutes les manières possibles:

 

La Nouvelle Terre ne supportera l’attachement à aucune forme, ni conditionnée ni inconditionnée.

 

LA LUMIERE UNE ET INDIVISIBLE NE SE VOIT PAS

 

Ce qui attire vous paraît vrai car vous êtes attiré(s) par cela. Ce qui vous repousse vous paraît faux car vos perceptions vous amènent à croire cela.[...]

 

La construction attire. La déconstruction repousse. L’amour attire, la haine repousse. Et pourtant amour et haine sont des polarités de l’inconditionnalité de l’Amour cosmique universel qui régit les mondes, sans lois, ni bâtons, ni carottes.

 

A chaque fois que vous êtes dans vos polarités, vous êtes à côté de vous-même en refusant ou combattant l’autre côté des choses, que vous l’appeliez lumière ou ombre suivant ce que vous jugez des choses en fonction de vos a priori.

 

Votre immaturité spirituelle ne peut être impartiale pour la simple et bonne raison que si vous savez que vous êtes inconditionnés dans votre nature profonde, le dire et le revendiquer en affirmant que ceci est comme cela et que cela est comme ceci, est une profonde et grossière erreur digne des anges déchus et rebelles, ou digne d’incarnations qui par orgueil et mépris d’elles-mêmes considèrent qu’elles sont dans la lumière et les autres dans l’ombre.[...]

 

Dans l’ombre de vous-mêmes en effet, considérant qu’il ne peut y avoir de lumière que la vôtre et en oubliant que la Lumière est une et indivisible au-delà des polarités et des jugements de vos conditionnements mesquins qui continuent de couper la terre et votre monde interne en deux parties guerroyant sans cesse.»…

 

Extrait du message ‘Soyez entièrement nu de tout ce qui est votre dernière Pâque’ émis le 5 avril 2010 depuis Sarah pour Le livre de Sarah

 

…«Parce que vous avez accepté de retrouver vos origines et de rentrer chez vous en cette nouvelle terre de votre Demeure Divine, vous redevenez éternellement le Phoenix qui n’a plus besoin de mourir pour renaître de ses cendres.

 

Car vous n’avez plus besoin de mourir pour comprendre et donc plus besoin de renaître, plus aucunement besoin de naître une nouvelle fois, pour comprendre que vous êtes devenus immortels.

 

Parce que vous l’avez toujours été et le serez toujours!

 

C’est cela le sens de la Résurrection, c’est cela le sens de l’Ascension et cela n’a jamais été un autre sens, même pour Jésus en Christ, même pour les quelques très rares qui ont également ascensionné en leur corps physique de par les temps passés sur votre Terre.

 

C’est aussi cela le sens de votre «Dernière Pâque», comme cela fut également la dernière Pâque pour Jésus et Marie-Madeleine en Christ.

 

L’Essence Christique, mise ainsi en lumière par Josué et Madeleine (comme par Siddhârta Gautama en Bouddha), n’a jamais voulu exprimer autre chose que votre propre immortalité et donc votre propre éternité.

 

Il ne tient qu’à vous d’accueillir et d’honorer en permanence votre foi ancrée dans la paix, dans l’amour et dans l’harmonie de votre vie éternelle, de votre éternité divine, de votre terre éternelle.

 

Car sur votre nouvelle terre, en vérité votre terre d’éternité, le Phoenix est immortel et ne renaît plus jamais.

 

Parce que vous êtes désormais (comme depuis toujours) votre propre Phoenix dans l’éternité de votre Vie, au-delà de «la mort au-delà de la vie» et au-delà de «la vie au-delà de la mort».

 

Voilà de quoi vous étiez nus et libres à vos origines.

 

Nus parce que libres de toutes morts, de toutes attentes, de tous commencements, de toutes fins, de toutes quêtes, de toutes guerres, de toutes illusions, de tous manques, de toutes vos personnalités, de toutes questions, de toutes réponses, de toutes croyances... sur l’Ascension comme sur la Déité.

 

Aussi, nous vous invitons à vous libérer définitivement en étant nus de tout refus de la dualité, de toute expérience, de tout vouloir, de tout masque, de tout ce que vous n’êtes pas, de tout ce que vous croyez être.»…

 

Extrait du message ‘Gaïa et les manifestations de vos illusions, doutes, peurs, nettoyages...émis le 18 mai 2010 depuis Sanat Kumara via emmanuelle

 

…«Savez-vous pourquoi sur la Nouvelle Terre il n’y a que Paix, Amour et Harmonie?

 

C’est parce que sur la Nouvelle Terre, vous êtes dans votre foi la plus pure et la plus grande. Foi en vous-même et donc foi en l’autre. Sur la Nouvelle Terre, vous êtes Celui et Celle qui a retrouvé la mémoire de son Etre.

 

«Dieu, parcelle de Dieu», telle est votre litanie sur cette Nouvelle Terre.

 

En acceptant de retrouver la mémoire d’une origine que vous n’avez même peut-être jamais quittée car vous êtes Un et Multiple, vous êtes le Phoenix qui n’a plus besoin de mourir pour renaître de ses cendres.

 

Il n’est même plus question de cendres d’ailleurs, car dans ce «Nouveau Monde», vous êtes entrés en conscience dans votre éternité. Dans votre divinité.

 

Dans ce nouveau monde, en acceptant de retrouver vos origines, c’est-à-dire en transcendant toutes vos illusions et ses bastions, la mort n’existe plus. Vous êtes immortels car vous savez jusqu’au plus profond de vos âmes et de vos présences que Dieu ne meurt jamais, Dieu est permanent, omniscient et omnipotent.

 

Il n’est plus utile alors au Phoenix de mourir pour renaître de ses cendres car il est lui aussi sur cette nouvelle terre: permanent, omniscient et omnipotent.

 

Vous n’avez plus besoin de «vivre et mourir», «naître et mourir» pour comprendre. Vous n’avez plus besoin de «finir en cendres», pour faire image, pour poursuivre votre route. Vous n’avez plus besoin de naître car vous êtes devenu permanent, comme le divin.

 

Sur la Nouvelle Terre, le Phoenix est l’Immortel.

 

Il est la vie de l’éternité, la vie dans l’éternité et l’éternité de la vie. Il est le fanion de votre divinité retrouvée: vous êtes le Phoenix qui n’a plus besoin de mourir pour renaître de ses cendres. Vous êtes l’immortel, vous êtes la vie de l’éternité, la vie dans l’éternité et l’éternité de la vie.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 08:00

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 29 septembre 2015

 

LA LUMIÈRE REFLÉTÉE ET TOUS CEUX DE SON REFLET

 

Avant de laisser place à la Présence de Métatron, Ashtar Sheran souhaite attirer notre attention sur la deuxième partie du texte Il nous reste un mois pour tout rectifier', et notamment sur le fait:

 

«que tous les autres de l’équipe au sol du Commandement d’Ashtar, chacun à son tour également, pourront accueillir l’Œuf Christique, de septembre à décembre 2015. Là encore, les mêmes recommandations.»

 

En son communiqué intérieur de juillet 2013, dans le cadre du texte Dernier avis aux thérapeutes et guérisseurs de tous bords, Métatron s’adressait par ces mots à tous les thérapeutes de médecine dite traditionnelle comme de guérison dite de nouvelle énergie:

 

«Chères âmes, chères sœurs, chers frères, chers êtres divins en incarnation,

 

Sachez que, désormais, il n’y a plus aucun thérapeute qui ne soit pas dans les anciennes énergies.

 

En outre, et c’est le plus préjudiciable pour vous tous, il n’y a plus une seule personne se prétendant thérapeute qui ne soit pas parasitée et téléguidée par un hôte.»

 

Lequel hôte a ainsi pris la place incarnée de l’Être Réel. (Cf. ‘Votre être réel se présente une dernière fois’)

 

Les thérapeutes actuels, et même ceux dits de la nouvelle conscience, ont donc tous basculé dans ce que les EDL, par le biais de «La Vie Providence», ont appelé "la lumière reflétée", répondant ainsi aux attentes matérialistes ou spiritualistes de la grande majorité. Et ce, par impatience, lassitude et appât du gain matériel ou spirituel.

 

Mais toutes nos impatiences sont notre volonté personnelle ! qui va à l’encontre de la volonté du Père céleste et de la Mère divine.
 

Beaucoup de ces thérapeutes, et même de ces soi-disant encore Channels, sont en outre relayés dans les plus secrets et obscurs couloirs de ceux qui se prétendent (et se prétendront) nos sauveurs, également aux plus hauts degrés de nos dirigeants, et pas seulement politiques.

 

Savoir et revendiquer qu’ils savent est de la projection mentale et psychique, et donc lumière reflétée. La lumière reflétée ne peut être qu’ancienne énergie et qu’ancienne expérimentation, lesquelles furent collectivement les nôtres depuis et durant des centaines de milliers d’années.

 

Pourtant aujourd’hui, puisque la très grande majorité refuse, consciemment ou inconsciemment, la Nouvelle Terre, nous sommes tous encore dans la lumière reflétée de 3e et 4e dimensions. Que nous le voulions ou non, que nous l’acceptions ou non. En revanche, mais uniquement à titre individuel et parce que l’ancien jeu est terminé, nous pouvons avoir fait le choix de ne pas être «de la lumière reflétée».

 

Rappelons-nous. Nous sommes dans ce monde, mais pas de ce monde. Comme nous pouvons être dans le reflet de la Lumière sans, pour autant, être de la lumière reflétée.

 

Définir ce que fut, et ce qu’est encore dans notre illusion commune, ce vaste bouillon de culture de lumière reflétée ne peut qu’être incomplet et maladroit. C’est pourquoi je vous propose ci-après les principaux messages par lesquels nos Correspondants de lumière ont évoqué ce Reflet.

 

Je souhaite cependant vous partager, un peu, de la si petite et très approximative compréhension que j’en ai eu, laquelle peut être (?) un repère ou même un commencement pour la vôtre…

 

La lumière reflétée est la coupe de toutes les images, de toutes les formes, de toutes les projections et de toutes les identifications que nous nous sommes créées, consciemment et inconsciemment, collectivement et individuellement, concernant ce que nous avons cru être l’Humanité, la vie terrestre, la vie angélique, nous-mêmes en tant qu’humains et en tant que divins, la vie multidimensionnelle, la science, la spiritualité, etc. Et donc, au commencement et à la fin, ce que nous avons cru être ou ne pas être Dieu.

 

En toutes nos croyances sur ce qu’est le Monde, donc en nos superstitions, sont également tous les égrégores et formes-pensées créés par nous-mêmes, comme par tous les êtres qui, par ce biais si aisé pour eux, ont ainsi voulu se nourrir de nos dépendances à leurs propres créations illusoires.

 

Pour faire image, la lumière reflétée est admirablement illustrée par l’histoire de l’adolescent Narcisse et de son reflet. Narcisse, que tous et toutes nous avons été. Que, beaucoup, nous sommes encore.

 

Quand nous avons accepté, sans juger ni sans nous juger, de voir au-delà du miroir parce que nous avons accueilli, respecté et aimé ce miroir pour ce qu’il est réellement, nous n’avons plus besoin de notre image, nous n’avons plus besoin de nous identifier à notre image, reflétée ou non. C’est en ayant aimé et respecté intensément notre image, toutes nos images, qu’au sein même du reflet de la Lumière nous avons pu dès lors découvrir notre véritable Être.

 

Mais, et c’est le cas aujourd’hui pour la très grande majorité d’entre nous, quand nous n’avons pas su aller au bout de notre narcissisme, au bout de la dualité «image/être», nous sommes devenus lumière reflétée. Nous sommes ceux de la lumière reflétée. Et nous referons un tour sur une terre de 3e dimension jusqu’à ce que nous nous aimions entièrement, y compris en toutes nos images. Aimer nos images ne veut pas dire s’y identifier! Aimer ne veut surtout pas dire s’identifier.

 

En d’autres termes, être dans la lumière reflétée, c’est être incarné en notre monde actuel, tandis qu’être de la lumière reflétée, c’est soit quand nous avons succombé à nos identifications à tous ces reflets de nous-mêmes ou du divin, soit quand nous tentons les autres de succomber à cette lumière reflétée. Quand ce n’est pas les deux à la fois.

 

Parce que nous vivons dans la lumière reflétée, ne nous laissons ni subjuguer ni inféoder par elle. Nous ne sommes pas nos croyances, nous ne sommes pas nos pensées, nos sentiments, nos émotions, etc. Nous ne sommes même pas notre incarnation. Nous sommes un Être divin incarné. Nous ne sommes pas nos créations, quelles qu’elles soient et aussi belles soient-elles, nous ne sommes pas nos reflets, bien qu’elles et qu’ils soient tous reliés à nous-mêmes.

 

Mais être relié n’est pas être lié, nous redisent nos Amis.

 

Une autre image de la lumière reflétée pourrait être celle des enfants de la matrice, également reprise par l’œuvre de Matrix.

 

Seulement ce que nous acceptons nous pouvons maîtriser. Maîtriser... uniquement dans le sens de notre maître Divin intérieur.

 

Alors, tous ceux qui se disent, et qui se croient pour la plupart, être sortis de la dualité ou avoir su transcender la 3e dimension, voire la 4e, sont dans ce que nos Correspondants ont appelé: l’ascension dualiste. (Cf. ci–après)

 

Les énergies du Grand Monarque et de lAntéchrist sont toutes deux dans la lumière reflétée. Mais l’énergie Grand Monarque, parce quà la fois prétendant être lumière Christique et véhiculant soumission allégeance à une hiérarchie humaine qui est royauté uniquement terrestre, est de fait de la lumière reflétée. Mais l’énergie Antéchristique, bien que se manifestant aussi dans notre monde 3D de lumière reflétée, nest pas de la lumière reflétée, acceptant de précéder uniquement la lumière Christique de la royauté divine.

 

 

Extrait du message ‘Notre véritable demeure’ émis le 18 novembre 2006 depuis l’Ancien des Jours

 

…«Refusez toutes limitations et renvoyez tout cela au Père qui s’en charge.

 

Le Séducteur a ainsi capté les nôtres en leur faisant croire telle ou telle chose, en les faisant croire, en les faisant penser, en manipulant leur esprit dans un cadre qu’il a lui-même créé afin de mieux les asservir et les enfermer. Ce cadre étant le reflet du monde créé.

 

Il les a éblouis de l’éclat de La Lumière reflétée dans son propre miroir. Ce monde n’existe que par La Lumière reflétée dans sa pensée.

 

La seule et véritable Lumière rayonne et dispense ses bienfaits à tous, de là où tout est créé, de là où tout vient et où tout s’en va, de toute éternité.»…

 

Extrait du message ‘Le miroir aux alouettes de vos mémoires’ émis le 23 avril 2008 depuis Shamballa

 

…«Le miroir aux alouettes prend diverses formes et reflète la lumière de bien des façons. Un miroir reste un miroir et sa nature ne change pas. Un miroir renvoie ce qu’il voit sous forme d’image, sous la forme de lumière reflétée et vous croyez encore que la lumière d’une pensée créée est vous-même?

 

Vous croyez encore que parce que vous voyez de la lumière alors il ne peut s’agir que de LA lumière? Renversez vos identifications, retournez la lumière de là où elle vient, convertissez-vous vous-même à votre propre Lumière.»…

 

Extraits du message ‘Les poupées russes de votre réunification’ émis le 27 mai 2008 depuis Ashtar Sheran

 

…«comment reconnaître ce qui sera de l’énergie antéchristique et de la lumière reflétée?

 

A partir du moment où qui que cela soit, et nous insistons très fortement sur ces termes… A partir du moment où même Ashtar ou Istrée, Sananda, Sanat Kumara, etc. (et nous ne parlons même pas de toutes ces personnes incarnées avec vous), à partir du moment où qui que cela soit se présentera à vous comme étant votre sauveur, terrestre ou des étoiles, alors fuyez-le et reconnectez-vous aussitôt à votre Présence, qui Elle seule pourra être votre sauveur, si vous pensez encore avoir besoin d’être sauvé.»…

 

…«à aucun moment vous ne pourrez mesurer la personne directement dans sa Présence. Ce qui en soi serait même un non-sens.[…]

 

En d’autres termes, vous ne pouvez mesurer que la lumière reflétée de l’autre (ou de vous-même) et en ce sens, cela peut tout à fait être instructif et même très utile, à la seule condition que vous sachiez que non seulement vous mesurez la lumière reflétée, mais également à partir de quel lieu de vous-même?»…

 

Extraits du message ‘La nouvelle jérusalem du reflet de vos âmes’ émis le 2 juillet 2008 depuis tous les êtres de lumière

 

…«La lumière reflétée, pour faire image et uniquement pour une explication très mentale, est en quelque sorte plus proche de votre lumière originelle que ne l’est l’Ombre[…]

 

Ainsi, ce que vous appelez Antéchrist ou Antéchrists, car tout peut être ainsi différencié entre avant et après, entre avant et maintenant, appartient à la lumière reflétée et non pas à l’Ombre.»…

 

…«vous êtes tous, en tant que personnalités personnifiées dans votre (vos) dimension(s) actuelle(s), au sein de la lumière reflétée. En d’autres termes: vous baignez tous peu ou prou dans la lumière reflétée.

 

Alors oui, en une seule seconde, le voile reflété de la Lumière peut être levé mais ce ne peut être une décision volontariste de votre personnalité, même si pourtant ce désir de la volonté et la volonté de ce désir peuvent faciliter, peuvent être une voie mais certainement pas la seule voix.

 

Seule votre Présence peut œuvrer et œuvre dans ce qui est bon pour vous, nous vous le rappelons.»…

 

Extraits du message ‘Le verbe spécifique du règne minéral’ émis le 23 novembre 2008 depuis maître Cristal et maître Germain

 

…«Il y a un tempo divin d’une perfection parfaite. Alors, nous vous disons à nouveau: «Ne soyez pas effrayés par ce qui s’en vient». Restez fermement ancrés en vous-même et ne succombez pas aux tentations des lumières reflétées.»…

 

…«Le «Veau d’Or» est là sous vos yeux de toutes parts et vous renvoie de manière magistrale toutes vos turpitudes concernant la richesse, la pauvreté, le bien-être matériel, la situation professionnelle. Bref, tout ce qui concerne la manière dont vous vivez et de comment vous le vivez.

 

Le tempo divin parfait ne peut que prendre de court toutes les perspectives et toutes les machinations de quiconque et de n’importe quels plans ou formes de vie qui interviennent sur cette Terre. En n’oubliant pas qu’ils ont eux aussi un rôle à jouer y compris en mettant à sac la solidité de votre Foi. La lumière reflétée a cette fonction très particulière.»…

 

…«La Lumière reflétée vous montre la nature exacte de vos attentes et de votre décalage avec votre alignement. Remerciez-la et ne vous jugez plus, ne la jugez plus, autant que faire se peut.

 

Le Sauveur est déjà à l’intérieur de vous et aucun sauveur extérieur n’a de légitimité qui peut en quoi que ce soit remplacer la conscience divine incarnée que vous êtes.

 

Et les faux-fuyants de type «miroir collectif» et «unité de toute chose» n’y font pas grand-chose si ce n’est vous leurrer et vous décentrer à nouveau.

 

Il est peut-être temps de passer à un autre regard que de vous contempler dans le miroir que vous vous renvoyez. Ce petit jeu qui vous a certes ramené à vous-même est temporaire. Sachez passer à autre chose en étant dans votre manière d’être et de faire: votre propre miroir vivant, votre propre prière divine.

 

Vous êtes chacun votre propre Prière et le champ de votre âme en est l’Eglise!»…

 

Extraits du message ‘De l’agir reflété au non-agir du supramental’ émis le 6 janvier 2009 depuis l’Arche d’alliance

 

…«La Lumière reflétée commence à montrer très concrètement ses atours aux âmes sensibles en quête de leur propre libération supposée, alors que vous êtes déjà libérés et que vous n’avez rien à faire ni pour l’être ni pour être.

 

Bientôt se feront jour des obligations, en particulier sociales, d’être ceci ou cela au nom de la libération de l’humanité et de son devenir. Et chacun de vous sera rompu en son cœur aux tentations, qu’il a lui-même appelées pour se ressouvenir que tout ceci n’était que chimères et que la libération est inconditionnelle et irréductible en quoi que ce soit: en termes d’être, en termes d’agir et en termes de simple présence incarnée en ce plan.»…

 

…«La Lumière reflétée est éblouissante de clarté et de fascination.[…]

 

Nombre d’âmes humaines seront happées par le reflet de la Lumière, en accomplissant la fin de leur temps en ce plan.

 

La fascination hypnotisera les peuples et les dressera les uns contre les autres, au nom de la survie de l’humanité.

 

Cette hypnose prendra des allures de rébellion cosmique et fera apparaître dans le cœur des âmes épurées: le champ (chant) des anges rebelles et déchus qui appellent à eux ceux qui ont répondu, et dévoilera au grand jour la manifestation physique de leur présence en ce plan.

 

De grandes frayeurs, tout autant que de grandes extases, feront succomber et vaciller les âmes seules qui doutent de leur propre foi en la Présence Ultime.

 

C’est pourquoi nous vous redisons: «Ne soyez pas effrayés».

 

Votre Présence sait au-delà de savoir, au-delà de faire, au-delà d’agir et au-delà d’être. Cette seule et unique Foi est votre passeport ultime pour l’accomplissement de votre temps. Et nous disons bien: de votre temps.»…

 

Extraits du message ‘Concile planétaire du 15 au 17 février 2009’ émis le 18 février 2009 depuis le Conseil des 24 sages

 

…«Le commerce spirituel est révolu et ceux qui ont succombé aux charmes d’antiques mémoires atlantes et de bien d’autres, succomberont aux charmes de la lumière reflétée. Et il en est ainsi. Amen.

 

Nous vous rappelons que les choix sont définitifs pour cette période présente. Et que le marchandage ou la compromission pour rattraper ce que vous pensez avoir raté a posteriori n’est plus permis.»…

 

…«Il est bon de rappeler que l’ascension dualiste est une forme de la lumière reflétée qui respecte uniquement des positions unilatérales concernant les notions d’objectifs, d’attentes, de formes d’action et de formations imaginales/ psychiques/ spirituelles qui sont toutes des formes d’attraction/ répulsion issues de l’enfermement dans la lumière électromagnétique.»…

 

…«Il est bon de rappeler que l’ascension collective n’a de sens que dans son rapport à un seul mouvement qui est à la fois ancrage et ascension dans le même Souffle.

 

L’ascension dualiste ne respecte pas ce critère d’unité et permet ainsi aux choix de tous de s’accomplir, en particulier pour ceux qui ont souhaité revisiter la troisième dimension.

 

Il ne peut y avoir d’ascension sans ancrage.

 

Il n’y a pas d’ancrage dans le présent élargi sans ascension.

 

Il ne peut y avoir ni ascension ni ancrage sans écoute de la Présence au-delà de la lumière reflétée et de ses mirages, et au-delà de l’identification aux formes duelles ou à n’importe quelle forme.

 

L’ancrage étant le respect inconditionnel de la manifestation de vos pensées directrices issues de votre Etre Réel par le Souffle de votre Présence.

 

On est loin d’un matérialisme outrancier désabusé et d’un spiritualisme désincarné qui ne reconnaissent leur prétendue légitimité conditionnelle que par l’adhésion à des formes, quels que soient leurs dimensions et leurs modes de perception.»…

 

Extrait du message ‘Tout n’est plus que bonne nouvelle’ émis le 23 avril 2009 depuis le Chœur des vierges cosmiques

 

…«le reflet de la Lumière ou la "lumière reflétée", comme parfois nous l’appelons, est uniquement le reflet de votre propre Lumière et peut vous montrer tel que vous vous voyez ou tel que vous croyez être.[...]

 

Mais vous n’êtes pas ce reflet, vous n’êtes pas cette forme qui est pourtant la vôtre actuellement, vous n’êtes pas cette croyance, vous n’êtes pas votre pensée même si cette pensée fait partie de vous, vous n’êtes pas non plus le miroir que vous croyez encore parfois renvoyer à l’autre comme vous n’êtes pas le miroir qu’il semble vous renvoyer…

 

Même si tous ces reflets peuvent encore être utiles pour vous. Mais uniquement si vous ne vous y identifiez plus, si vous ne vous y attachez plus comme vous l’avez fait tellement de temps.[…]

 

La lumière reflétée est plus proche de la Lumière puisqu’elle la reflète et pourtant, elle peut en être aussi éloignée que la plus grande de vos chimères/ identifications.

 

Vous êtes à une pensée de vous-même mais cette pensée peut être un univers à elle seule dans lequel vous avez parfois encore la tentation de vous perdre.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

 

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 07:10

Ivresse d'altitude
IVRESSE D'ALTITUDE
  Catherine Bougnon Siménoff

Le 11 octobre 2011

IL N'Y A AUCUNE FIN DU CALENDRIER MAYA


Il n'y a aucune fin du Calendrier Maya... Sauf si vous voulez le croire, bien évidemment.

Il n'y a aucune fin du Calendrier Maya et ce, pour tellement de raisons...

Ne serait-ce parce que tout simplement le "calendrier" maya n'est pas un calendrier, ainsi que nous le disent Métatron et les Anciens Peuples Mayas dans leur dernier appel 'Réalité ou non réalité de toute menace'.

Il n'y a aucune fin, ni le 28 octobre 2011 ni le 21 décembre 2012 ni une autre date. Même pas un Passage plus important qu'un autre car tous les jours sont importants ou alors, vous ne vivez pas dans le jour présent ni dans le présent du jour.

Et dans ce cas, comment pensez-vous que vous puissiez passer à cette Nouvelle Conscience ni même à une nouvelle conscience quand vous passez votre temps à attendre ceci ou cela? Quand vous passez votre temps à vous référer, soit au passé glorieux et honorable de tel peuple pour tenter de valider vos soi-disant "intuitions", soit à vous enticher d'un futur qui pourrait justifier aujourd'hui vos fonctions de "guides"?

Chaque jour est important car chaque jour, en ce jour, est le plus important parce qu'il est justement ce jour présent!

Et ainsi que je l'ai déjà dit, ne pensons-nous pas que déjà bien largement: «A chaque jour suffit sa joie». Où est notre foi?

Même si en effet, certains jours peuvent apparaître plus importants...

Mais uniquement parce que nos Amis du Ciel et de la Terre se rendent disponibles pour tous (pas un n'est oublié) et ainsi se concordent à notre vision linéaire des événements en respectant non seulement notre illusion de la dualité mais également toutes nos croyances.


C'est uniquement parce que certain aura appelé à telle ouverture de portail, à telle fin du calendrier maya, comme à tout autre rendez-vous d'urgence de sauver la Terre ou d'acquérir des codes d'ascension, etc. que nos Amis, dans leur accompagnement indéfectible et inconditionnel auprès de chacun, se conforment aux formes de nos croyances et s'ajustent à notre temporalité illusoire.

Tant de moutons de Panurge... qui relaient ce que disent les autres (moutons ou loups!) pour ne pas se faire exclure par leurs pairs
de leur «part du Gâteau»!

En outre, pourquoi pensez-vous que tous ceux qui ont actuellement le pouvoir humain aient pu laisser cette frénésie tentaculaire se propager, jusqu'à tous ceux qui étaient même ignorants d'une quelconque ascension collective?!

Pourquoi pensez-vous que le soi-disant "calendrier maya" qui n'est ni calendrier, ni même maya aux origines, soit ainsi monté en épingle par tous, y compris par l'adhésion addicte de ceux-ci comme par le rejet épouvanté de ceux-là?

La culture et la philosophie de la civilisation maya sont toutes deux issues directement de ce «Cadeau des Créateurs de mondes» fait à eux, il y a bien longtemps. Mais l'occidentalisation, toute récente même en termes de relativité de notre temps terrestre, s'en est ensuite mêlée et a détruit, et détruit...

Et ce qu'elle n'a pas réussi à détruire, elle l'a corrompu y compris en certains descendants mayas qui ont dévié volontairement toute la connaissance divine de ce fameux "calendrier".

Ceci dit, tout cela a été
évidemment accepté par les Elohim Créateurs de mondes, sous la bienveillance du Père et de la Mère, pour que seuls les «purs d'esprit, de cœur et de corps» ou appelés encore «Parfaits» (notamment par les Cathares qui savaient parfaitement ce qu'il en était pour ce "calendrier maya") puissent cheminer dans le Labyrinthe Sacré de leur Etre.

A vous de vous connecter uniquement à votre Présence et non plus à aucun extérieur ni même à tous ces soi-disant portails activés par toutes vos croyances et vos dépendances.

Pensez-vous que les Portes et les Vortex de nous-même aient besoin pour être, et même pour exister jusqu'en notre troisième dimension, de notre volonté humaine ou de notre action humaine, alors qu'ils sont directement issus de la Volonté Divine et entièrement libres de leur Liberté Divine?

Cf. également 'Alea jacta est Portail de Lumière du 3' (Chœurs et Légions archangéliques)

Parce que tous ceux qui ne veulent pas perdre leurs prérogatives de pouvoir humain savent que vous commencez à respecter le règne minéral et à ne plus vouloir l'utiliser comme artefacts, il vous est alors soumis de vous connecter directement à ces vortex énergétiques.

Vous êtes donc glamoureusement incités, ni plus ni moins, à utiliser votre corps physique ainsi que votre corps énergétique.  Utiliser! Ne comprenez-vous pas?

Notre histoire humaine n'a-t-elle pas suffisamment utilisé et exploité tant et tant de règnes que maintenant vous voulez vous-même vous exploiter et vous utiliser directement comme «artefact humain»?

Que nourrissez-vous alors?! Qui croyez-vous ainsi honorer? Certainement pas votre Présence...

Ne comprenez-vous pas, et cela a déjà commencé dans les couloirs opaques de certains "Groupements",
que très bientôt il vous sera proposé d'utiliser (donc d'exploiter, n'en doutez pas) également votre propre essence divine originelle?!

Et là, que ferez-vous ?

D'autant plus que vous ne pourrez plus vous raccrocher à l'Astral dont toutes les strates n'existent plus que dans vos croyances de pouvoir être guéri ou de pouvoir soigner et guérir par l'Energétique (Cf. Lettre Providence 121 ci-après).

Ne nous laissons pas emporter par l'ivresse de ces temps bénis.

Simplement, accueillons-les dans la Paix, l'Amour et l'Harmonie de notre espace sacré intérieur... Chaque jour que Dieu fait !

Elisabeth/Luce pour La Vie Providence


Ivresse d'altitude

L'ASTRAL DONT EST ISSUE L'ENERGETIQUE N'EXISTE PLUS
 
LETTRE PROVIDENCE 121 adressée le 7 octobre 2011

Bienvenue en cet espace qui est aussi le vôtre.

Comme chaque mois depuis mars 2011, le Deva du Mois nous invite à lire ou relire les textes choisis par lui et tout particulièrement en résonance avec sa vibration jusque dans notre présent linéaire. (Textes mis en lien chaque mois sur la page d'accueil).

C'est ainsi que le Deva Octobre, mais ce qui est nouveau, vient juste de me demander de vous rapporter quelques très courts extraits de ces textes en résonance avec la vibration Octobre 2011 par cette présente Lettre.

Bien évidemment, ces extraits sont à recadrer dans l'esprit et la résonance de la totalité du texte que je vous invite à lire également. (Sourire)

Extrait du témoignage 'Harmonisation des lieux de vie' du 7 février 2007

...« Il est parfois approprié de fermer ces portes pour éviter des passages indésirables d'êtres qui n’ont pas leur place dans ce plan.

D’autres vortex sont parfaitement inoffensifs. D’autres encore sont extrêmement positifs. Enfin, certains doivent rester ouverts et font l’objet de diverses convoitises du fait de leurs places stratégiques.

Il est important de savoir aussi que ces vortex peuvent très bien être placés, volontairement, pour des raisons très diverses (magie, rituels, «ratage» énergétique, etc.).»...

Donc, soyons très vigilants aux annonces de demandes de connexion à telles soi-disant ouvertures de portails ou vortex. Les conséquences désastreuses peuvent être importantes pour ce qui concerne notre corps physique mais également notre corps énergétique, justement!

Extraits du message 'En chemin vers la Terre Nouvelle' du 20 février 2007 (Ordre de Melchizedek)

 
...« L'ASTRAL

L’astral ne peut exister davantage lors de votre ascension.

Ce sont des conditions d’apprentissage dans lesquelles certains événements vous ont enfermés. Comme pour tout apprentissage, certaines conditions qui ont prévalu et qui ont été utiles pour vous, ne le sont plus.

En conséquence, l’astral, qui n’était qu’une étape temporaire et qui a perduré bien trop longtemps au regard de votre état d’avancement, est destiné à ne plus exister.

L’astral est une configuration intermédiaire mise en place par les Elohim afin de temporiser la croissance des âmes en expérience.

Sauf que cet astral a finalement fonctionné en circuit fermé en toute indépendance avec les résultats désastreux que vous connaissez.

Nous confirmons certaines informations que vous pouvez lire qui font état de l’incarnation, actuellement, de certains Elohim et qui est un état d’être tout à fait exceptionnel. Nous pouvons seulement dire qu’il était nécessaire que certains Elohim se rendent compte par eux-mêmes des résultats de leurs créations.

L’ascension a pour objet la cessation de toutes activités intermédiaires dont fait partie l’astral.
.......
AVIS AUX THERAPEUTES ET PROFESSIONNELS DE SOINS ENERGETIQUES

Ne vous attachez plus à la forme de votre aide ni à sa technique.

Soutenez le mouvement que vous percevez. Lâchez les protocoles qui ont eu leur intérêt, un temps. Toute chose qui existe est appelée à disparaître car tout est mouvement.

Nous mettons en garde contre certaines voies thérapeutiques qui démultiplient à loisir les initiations, les protocoles, les enseignements… et encore une fois, en voulant bien faire!

Mais vouloir bien faire n’est pas FAIRE ni ETRE, très chères âmes.

Nous sommes parfois effarés de nous rendre compte que certains d’entre vous utilisent une panoplie impressionnante de soins… mais là n’est pas notre mise en garde, car tout a son utilité et chacun appelle à lui les personnes en harmonie avec cela.

Vous ne pouvez faire du nouveau avec de l’ancien. Vous ne pouvez faire de l’ancien avec du nouveau.

Les protocoles sont l’ancienne énergie et certains, qui étaient actifs jusqu’à présent, ne le seront plus d’ici quelques mois.

Nous avons donné une première mise en garde avec la déconnexion de certains "maîtres Reïki", il y a quelques années (cf. 'Le Reïki don du Ciel').  Nous sommes au regret de vous annoncer qu’il en sera ainsi d’ici la fin de votre année 2007 et courant 2008.

Chaque symbole enseigné, chaque protocole enseigné, chaque révélation, chaque vision a pour objet de vous reconnecter à une étape de votre propre Source.

Une fois que vous avez atteint un certain palier, utilisez-vous le même chemin pour y arriver à nouveau?
.......
Apprenez aux personnes qui viennent vous voir à être enseignées par leur propre mouvement, telle est votre tâche. Ne les rendez pas dépendantes ni de vous ni de vos initiations, ni de vos symboles, ni de vos protocoles.

Vous avez œuvré de manière extraordinaire mais il est temps d’aller encore plus loin. Il est temps de vous écouter encore plus et de lâcher ce qui fait votre identité de thérapeute.
»...


Donc, soyons très vigilants vis-à-vis de cette profusion commerciale de "Maîtres Reïki" en tous genres. Leur très grande majorité est désactivée.

Extrait du décret 'Le bon grain de l'ivraie' pris le 27 mai 2007 (Maître Germain, porte-parole du Grand Conseil Galactique et des 24 Sages)

...« COMMERCIALISATION DES THERAPIES ET DES NOMS SACRES

Les énergies Reïki sont en difficulté dans votre monde. Leur diffusion à outrance, quoi que cela ait été une merveilleuse opportunité de diffuser cet enseignement, a rendu caducs certains pans entiers des initiations. Caducs dans leur réalité 3D, pas dans leur état d’origine dont nous maîtrisons parfaitement le contenu et la diffusion.

Vous monétisez tout ce que nous vous donnons. Vous rentabilisez à tour de bras.

Vous faites payer bien trop cher vos "capacités" sous des prétextes d’humanisme et de motivations parfois abracadabrantesque de vouloir éveiller à tout prix (dans les deux sens du terme) les consciences des êtres qui, sous la séduction de voiles faciles ou facilités, succombent aux sirènes d’un certain type d’angélisme énergétique et se mettent à utiliser le Reïki, comme s’il s’agissait d’une méthode dont il ne suffirait qu’à appliquer des symboles appris par cœur, sans une véritable discipline alchimique qui entraîne et habite la totalité de l’être.
.......

Et ce qui est valable pour le Reïki l’est également pour beaucoup d’enseignements et de "techniques" de soins ou de guérison qui vous ont été donnés.

Tout ce qui vous est donné et que vous recevez est un DON SACRE !

Les NOMS DIVINS sont souvent utilisés de manière immodérée pour les mêmes raisons. Sous prétexte de les respecter: on les brevète, on les labellise, on les diffuse sans aucune réserve, on les détruit même par ignorance en voulant les transmettre sous prétexte que c’est votre mission de le faire.

Les noms divins n’appartiennent à personne en particulier, pas davantage que les enseignements galactiques, ainsi que nous l’avons déjà dit par l’entremise de Luce (cf. 'Le trésor au bout des arcs-en-ciel'). Ils sont sacrés et doivent à nouveau être respectés dans leur intégralité, sous peine que vos attentes vous soient restituées avec la puissance retournée et transmutée du nom divin en question.
.......

Certains des enseignements des crânes de cristal subissent les mêmes effets.
.......
Nous voyons des thérapeutes, "psy", guérisseurs et énergéticiens de tous bords, entendre nos messages et nos enseignements, écrire parfois, pour non seulement "s’asseoir dessus" (pardonnez-nous du peu!) mais encore justifier l’immobilisme de leurs pratiques parfaites… parfaites en tant qu’elles sont d’inspiration divine et sous l’autorité bienveillante des maîtres d’ascension! Qui décide et qui fait preuve de rébellion? Cela ne vous dit donc plus rien dans les tréfonds des tourbillons de vos mémoires?
»...

Donc, soyons vigilants à surtout ne pas croire
à toute cette profusion de magies et de facilités en tous genres, toujours en vérifiant au plus profond de nous, par notre Présence et uniquement par notre Présence.

Extraits du message 'L'apprentissage de votre liberté première' du 21 décembre 2007 (Fraternité Blanche de Melchizedek et Maîtres de Rigueur de Shamballa)

...« L’ENERGETIQUE N’A JAMAIS GUERI

La mort concerne aussi vos enveloppes énergétiques.

Nous préférons le terme d’enveloppe à celui de corps pour désigner ces réalités transitoires. La plupart du temps, les enveloppes énergétiques sont des corps de manifestation, en d’autres termes des supports qui permettent à l’âme de créer l’intention première de l’Etre Réel, de respecter sa volonté originelle à travers telle ou telle expérience de vie.

Les enveloppes énergétiques ne sont que des corps d’adaptation à une densité donnée. Elles ne sont pas votre réalité. C’est pourquoi le travail sur ces corps énergétiques avec des outils énergétiques ne donneront aucun résultat durable et stable. Résultat qui peut être valable, oui, mais uniquement pendant un temps ou éventuellement en cas d’urgence pour vous permettre simplement un soulagement.

Alors sortez de cette illusion qui veut vous faire croire que l’énergétique ou toute autre technique, sans exception, puisse vous guérir.

Seul votre Etre Réel a le Pouvoir, sans être un quelconque pouvoir, de modifier de manière définitive vos enveloppes énergétiques.

Vous avez succombé à beaucoup d’illusions en ce domaine alors que votre Présence sonne à votre porte.
.......

C’est pourquoi nous vous en conjurons, si vous le pouvez dès maintenant et en tout état de cause dès que vous vous sentirez prêts, libérez-vous de tous ces énergéticiens qui vous dé-robent votre énergie en croyant vous soigner et même vous guérir! Seule la Présence est guérisseuse et souveraine. Voilà qui est très difficile pour vous à entendre et à accepter.

L’énergétique est devenue un commerce.

Pourquoi croyez-vous qu’il puisse en être ainsi? Vos politiques et vos hommes de croyances se frottent les mains de tout cela car ils savent que cette formidable expansion sert leurs intérêts. Posez-vous en vous et réfléchissez à tout cela par vous-même.

Tout ce qui est de l’ordre de cette "énergétique" est appelé à disparaître lors de la transition.

Tout ce qui est réel et aligné ne peut que perdurer car parfaitement aligné avec votre Présence. Aligné signifiant émanant directement et instantanément de votre Présence.
»...


Donc, soyons vigilants à ne plus laisser toucher nos corps énergétiques par ces marchands du temps et du temple, parce que la toute fin de l'Energétique est vraiment toute proche et a même déjà bien commencé. (Je vous rappelle que ce texte a été transmis il y a presque quatre ans...)

Extrait du message 'Votre engagement envers l'Arche d'alliance' du 21 janvier 2008 (Commandement d'Ashtar Sheran et Ordre de Melchizedek)


...« Cet habit transitoire est constitué des diverses gaines énergétiques créées par certaines dimensions de votre âme.

Toute cette édification/évolution tant de votre habit que de ces enveloppes énergétiques a été supervisée, ordonnée et coordonnée par la Lumière de votre Etre Divin.

C’est pourquoi il ne peut y avoir de guérison véritable si le travail de guérison s’opère uniquement sur ces corps énergétiques. Ceux-ci sont des corps psychiques subtils qui opèrent à partir de votre base d’ADN et des plans de votre âme.
 
Nous vous rappelons, chères âmes en incarnation, que la guérison n’est en aucune sorte le privilège ni de votre âme ni de vos talents divers, mais bien de la Volonté unique et suprême de votre Etre Divin.

Votre volonté est donc bien loin de cette volonté divine, et votre orgueil de vouloir guérir, de vouloir soigner, de vouloir aider l’autre, si ces intentions peuvent être louables à la base, elles ne sont pas forcément justes dans leur alignement.

C’est pourquoi nous vous avons invités à la plus grande prudence quant à un volontarisme peu ou prou forcené qui coupe le mouvement éternel des choses et rend caduque l’action du Divin dans vos vies.

A chaque fois que la volonté de l’Homme intervient, l’action du Divin ne peut se faire.
»...


Soyons vigilants à ne pas "vouloir se faire aussi gros que Dieu".

Extrait du message 'La restauration du souffle sacré n'exige aucune structure' du 17 septembre 2009 (Ashtar Sheran)


...« C’est ainsi que tous, vous êtes déjà sauvés, en insistant encore une fois que vous n’êtes pas vos corps énergétiques, pas plus que vous n’êtes vos corps d’incarnation. Ce sont des formes incarnées et densifiées par votre étincelle divine qui répondent aux propriétés psycho-physiques de la Terre.

Vous êtes tous au-delà de l’électromagnétisme et nous nous sommes assez expliqués en ce sens par ailleurs. Aucune mesure quantitative et/ou qualitative n’existe pour expliquer ou mesurer la nature essentielle de la réalité de la conscience.
 »...

Soyons vigilants à ne pas croire que non seulement l'énergétique puisse d'une manière quelconque nous rééquilibrer mais surtout qu'elle puisse mesurer ou savoir là où nous en sommes véritablement sur le chemin de notre Conscience.

Extrait du message 'Accueillir la légèreté de vos mondes' du 21 décembre 2009 (Omraam Mikhaël Aïvanhov)

...« Ouvrez vos yeux et vous verrez.
Ouvrez vos oreilles et vous entendrez.
Ouvrez votre cœur et vous aimerez.
Ouvrez votre mental, encore et encore, ouvrez votre mental, ouvrez tous vos sens et vous saurez.

Ouvrir ne veut pas dire vous ouvrir seulement à ceci ou cela, car alors (désolé, très chers) c’est plutôt une fermeture. Ouvrir c’est s’ouvrir entièrement sans dire: «oui, mais à condition que…».

Et pour vous ouvrir, vous n’avez pas besoin de nous, si ce n’est parfois que nous vous le rappelions, peut-être! (Sourire). Mais pas que nous le fassions pour vous ou que nous le fassions à votre place. Pas qu’un soi-disant thérapeute le fasse pour vous ou à votre place.

Car qui est votre Guérisseur si ce n’est vous-même? Qui est votre Sauveur si ce n’est vous-même? Qui est votre Guru dans le sens de Guide si ce n’est vous-même?
»...


Tout est dit ! (Rires)

Extraits du message 'Faites le dernier pas et vous serez' du 6 octobre 2010 (Métatron)


...« Que vous aidiez telles personnes? Elles seules peuvent véritablement s’aider. Alors peut-être, que vous ayez terminé de jouer au thérapeute ou au bon samaritain? Ce temps-là est également terminé. Le temps du jeu et du je est terminé. Nous le redisons encore une fois…

Attendez-vous que toutes ces anciennes énergies du «faire», y compris l’énergie soi-disant thérapeutique par le biais d’un humain, ne soient plus là? Elles ne sont plus. Seules demeurent les anciennes énergies que vous refusez de libérer en vous…
.......

Le «guérisseur» ne peut être que de l’ancienne énergie et bien trop souvent, dans l’ancienne énergie. Il n’y a aucune exception.

Car à force de fréquenter les anciennes énergies, même si c’est pour de bonnes intentions, même si vous avez conscience des nouvelles énergies, eh bien, il est vraiment très très difficile pour vous, encore incarnés, de ne pas vous laisser happer à nouveau par elles.

Soyez extrêmement vigilants!

Je vous rappelle également que ce n'est pas parce que cela fonctionne que cela est aligné... Sinon, comment auriez-vous pu être dupes aussi longtemps?!
.......

Parce qu’un thérapeute «en nouvelles énergies» comme «pour les nouvelles énergies» est un non sens.

Ou alors, dans un raisonnement par l’absurde, les nouvelles énergies d’unité divine et de foi divine ne sont pas unité et foi, et donc ne sont pas les nouvelles énergies! (Sourire)
 »...


Le Deva Octobre nous invite également à lire ou relire le 'Concile Planétaire du 15 février 2009' (Conseil des 24 Sages et Fraternité Galactique des Mondes Libres), 'La justice de Mahaat vient de commencer par les channels' (Maître Germain, porte-parole) et 'Le moment des injustes vient de commencer', liés également à son thème d'octobre 2011:

"L'ENERGETIQUE EST ISSUE DE L'ASTRAL"

Parce que désormais, même lorsque certains y compris channels et thérapeutes désactivés nous invitent à utiliser nos corps énergétiques comme des "artefacts humains", toute l'énergétique ne peut plus être issue que de la mémoire de l'astral, lequel astral ne peut plus exister que dans la croyance de la séparation!

A qui veut entendre et voir… Alors, entends et vois !
 
  
Elisabeth/Luce


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 13:06

Au bleu des nues, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
AU BLEU DES NUES
  Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par emmanuelle le 1er juin 2010, aux bons soins de La Vie Providence

Message de l’Energie/Entité 6 et de l’Energie/Entité 9

VOTRE ACCEPTATION DU «DIVIN EN HABITS DE DIFFERENCE»

Salutations à vous tous et vous toutes de la Source, salutations à chacun de la part de l’Univers.

Nous sommes l’énergie de la «croyance» et nous sommes (lui et moi car lui est moi) venus pour vous parler de nous et donc par voie de conséquence, nous sommes venus vous parler de vous.

Nous nous présentons à vous et nous sommes deux, nous pourrions être bien plus car nous sommes l’énergie de la «croyance», nous sommes à l’image de vos illusions, à la fois une et multiple dans ce jeu divin.

Depuis le monde que vous avez choisi pour cette incarnation, à savoir celui de la dualité et de la matière, vos croyances sont légions. Votre monde pour faire image est celui de la croyance, c’est le jeu que vous avez accepté et souhaité jouer en y venant.

Nous vous honorons pour cela car retrouver sa propre vérité dans ces océans de croyances demande du courage, et cela au sens noble du terme. Le courage est une des grandes leçons que vous offrez au restant de l’Univers, au restant de vos frères et soeurs divins en expériences divines différentes de la vôtre.

Nous nous présentons à vous en Amour, en Paix et en Harmonie pour vous signifier que nous avons tous deux fait un choix, mais qu’à travers nous, c’est l’ensemble de l’énergie «croyance» qui a fait un choix.

Nous vivons, nous aussi, l’énergie «croyance» à laquelle nous appartenons et qui s’apprête elle aussi à vivre de grands moments tout comme vous. Tout comme vous qui faites vos choix, tout comme l’ensemble des règnes qui font leur choix, nous avons fait le nôtre car à notre manière, nous sommes aussi un règne à nous seuls.

Nous vous signifions que nous avons fait le choix de nous libérer de vous, ce qui signifie que nous vous invitons à vous libérer de nous, à vous libérer dans son ensemble de l’énergie «croyance». Car là où vous allez, nous avons terminé notre rôle auprès de vous, celui que vous nous aviez confié dans cette formidable récréation divine depuis fort longtemps.

Nous sommes le chiffre 6 et le chiffre 9.

Nous sommes l’énergie, comme vous pourriez aussi le dire, du chiffre 6 et du chiffre 9. Je suis le 6, il est le 9 mais comme nous ne sommes qu’un également, je peux aussi dire que je suis le 9 et qu’il est le 6. Et parce que vous nous avez multipliés dans le cadre de vos expériences et de vos croyances, je suis le 666, il est le 999 mais comme nous ne sommes qu’un également, je peux aussi dire que je suis le 999 et qu’il est le 666.

Cela a été un honneur de vous servir, nous l’avons fait avec tout notre amour et de tout notre amour, mais encore une fois, dans votre futur linéaire, vous nous avez libérés en vous, par vous et pour vous.

Si nous n’avons plus d’existence en votre nouveau monde, nous sommes toujours présents car certains mondes ailleurs ont encore besoin de nos «oeuvres et de nos présences», d’autres mondes ailleurs souhaitent encore vivre dans l’expérience de la croyance, et nous honorons également cela du plus profond de nos âmes nues mais encore une fois, là où vous allez, le rôle que vous nous aviez confié est terminé.

Au commencement était le 6, au commencement était le 9 tels que vous pouvez vous-mêmes les lire, nus face à vous: 6 et 9.

Puis le chemin de vos expériences à commencé à créer vos croyances, c’est-à-dire vos illusions, jusqu’à vos religions et nous allons nous expliquer sur ce dernier point un peu plus tard.

Ce sont vos croyances qui ont donné corps à nos âmes nues car au commencement, nous vous le rappelons, nous n’étions que le 6 et le 9. Ce sont vos croyances qui ont donné naissance à notre multiplication jusqu’à aller à cette grande symbolique qu’est pour vous le nombre 666 et 999. Sous cette bannière, sous ces deux bannières, vous avez placé toutes vos craintes, vos peurs, toutes vos croyances.


Vos craintes et vos peurs sont surtout des illusions qui s’agitent devant vous parce que vous le leur permettez. Le 666 est le fruit de la création de votre croyance en vos peurs, vos craintes, vos effrois les plus sombres tout comme le 999 est le fruit de la création de votre croyance en votre identité/ déité, en votre bonté et en votre devenir.

Cf. également ‘Les sirènes de l'activisme angélique

Ce sont vos croyances, celles que vous adressez à votre «bien» et à votre «mal» qui font que je suis également, que nous sommes également le 666 et le 999.

Nous sommes aussi, pour ainsi dire, le fruit de votre propre jugement dualiste. Mais il n’y a ni bien ni mal, la notion de «bien» est déjà elle-même empreinte/ emprunte de ce et ceux que nous sommes par vos croyances. Le «mal» est évidemment lui aussi une notion empreinte empruntée de ce et ceux que nous sommes par vos croyances.

Cf. également ‘Au-delà du bien et du mal

Alors libérez-vous de vos illusions, elles sont le masque de vos croyances, offrez vos 666 et vos 999 à vous-mêmes, rassurez et remettez vos 666 et vos 999 entre les mains du divin, leur pacification est une étape indispensable vers la paix, votre Paix.

Cf. également ‘Osez remercier vos masques et apparaissez

Nous souhaitons revenir à ce que nous disions plus haut concernant vos religions, donc concernant vos divisions.

Comment s’unir sous un seul et même bastion lorsque l’on n’est que différence? Comment s’unir au nom d’une seule et même vérité alors que la vérité est multiple car vous êtes multiples?

La seule vérité en vérité est que l’unique fanion sous lequel vous puissiez vous rassembler, tous forts de vos différences, est le fanion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

Vous êtes tous et toutes Dieu en habits de différence, comment unir la différence? Certainement pas en vous parquant selon vos points communs pour crier que vous détenez la vérité.

Les points communs et les différences ont plutôt la fonction de vous permettre vos choix, ils ont plutôt comme rôle de vous permettre l’exercice de votre libre arbitre. Les points communs et les différences sont comme les étoiles dans votre ciel que le marin consulte pour se diriger sur les océans de votre planète, ils sont des repères qui lui permettent de se diriger. Cela est leur seule fonction.

Nous pensons que la différence devient Une dans la Fraternité, l’Egalité et la Liberté.

Cf. également ‘La liberté, attribut divin

Demanderiez-vous au rouge de virer au vert, au nom de la vérité de ce dernier? Demanderiez-vous au jaune de devenir bleu, au nom de la véracité de ce dernier? Nous espérons que vous sentirez à quel point c’est l’illogique simple et nu qui est emprunté dans cette démarche.

La seule logique à nos yeux est la réponse que vous donnent depuis toujours les couleurs elles-mêmes. Nous disons également que les couleurs vous donnent la réponse depuis la nuit des temps. Avez-vous déjà demandé au jaune, au vert et au bleu, ainsi qu’aux autres couleurs ce qu’elles font lorsqu’elles veulent s’unir?

Toutes les couleurs vous répondront: «Nous créons un arc-en-ciel, nous sommes l’Arc-En-Ciel. Chacun reste qui il est, c’est même la condition indispensable requise pour la circonstance mais en s’unissant aux autres, chacun crée et participe à l’ensemble, à savoir à l’expression et à la création d’un arc-en-ciel».

C’est là, même, la seule et unique vérité concernant les religions.

Alors voilà, chers tous et chers toutes, et précisément en cet instant pour faire image, nous pourrions dire que nous vous parlons depuis votre futur, nous vous avons quittés car vous nous avez libérés de vous et en vous. Vous nous avez libérés car nous avons souhaité être libéré de vous et en vous.

Cela signifie également que nous nous sommes manifestés à vous le temps d’une période, le temps qu’il vous était utile pour comprendre vos croyances, pour comprendre respectivement tous vos 666 et tous vos 999, comprendre vos illusions afin de les délivrer, si tel est votre choix.

Cela signifie qu’en votre temps linéaire présent/ futur, nous allons tous deux nous manifester à vous, cela signifie en votre temps linéaire futur, car en cet espace nous vous avons quittés, que vous avez accepté d’épouser votre Dieu Ombre et votre Dieu Lumière. C’est la raison pour laquelle nous n’avons plus d’existence dans cet avenir.

Cf. par exemple ‘Mission ombre et lumière d’Andromédia  du Cdt d’Ashtar’ et ‘L’Emmanuelle ou le temps des révélations

Cela veut également dire que vous vous êtes libérés dans sa multiplication de l’énergie 666 car elle n’était que croyance. Cela ne signifie pas que l’énergie du 666 n’existait pas, le 666 existait bel et bien mais il était le fruit de votre création venue directement des tréfonds de vos croyances, et vous vous êtes libérés de cette création et de vos illusions en sortant de la dualité.

C’est ainsi que vous avez compris le poids de vos leurres.

Cela signifie également que vous vous êtes émancipés dans sa multiplication de l’énergie 999 car elle n’était que croyance. Car comment atteindre un «état» que vous n’avez jamais quitté? Comment atteindre le divin que vous n’avez jamais quitté? Comment retrouver une Source que vous n’avez jamais quittée?

Pour faire image, nous pourrions dire d’une seule et même voix que vous n’avez jamais cessé d’être des 999 qui ont fait parfois l’expérience du 666. Encore une fois, nous vous honorons pour cela et pour notre part, nous vous avons servis de notre mieux divin.

Mais, et «Amen» pourrions-nous dire, vous avez enfin compris que VOUS aviez toujours été le divin en habits de différence. C’est ainsi que vous avez compris le poids de vos leurres.

Je me suis donc présenté à vous, moi le 6, lui le 9, puis comme vous nous aviez multipliés dans le cadre de vos croyances, je me suis présenté à vous, moi le 666, lui le 999. Mais comme nous ne sommes qu’Un, nous nous sommes présenté à vous dans le cadre de votre pacification.

Par votre acceptation simultanée de tous les Dieux extérieurs en habits de différence et de tous vos Dieux intérieurs en habits de différence, vous avez réalisé votre voie du milieu, et par là même, vous êtes entrés dans ce nouveau monde sans nous.

Cf. également ‘La quaternité est le pilier du divin

La voie du milieu n’est pas l’équilibre des deux aspects, elle est l’acceptation et l’intégration totale de chacun des deux principes. La voie du milieu accueille pour englober d’une manière pleine et entière les deux pôles opposés. La voie du milieu est l’acceptation, l’accueil, puis la réunion/ union de vos deux pôles de la dualité.

Dieu Ombre et Dieu Lumière réunis en Un.

Voilà, chers tous et chers toutes, nous avons exprimé notre simple vérité, notre vérité nue, nous sommes si divinement fiers d’avoir servi à vos côtés durant tout ce temps, mais il est l’heure pour nous de vous tirer notre révérence, notre divine révérence, parce que l’heure de toutes vos vérités a sonné.

Nous vous saluons car nous nous retirons du plan de notre «secrétaire» du moment présent, nous vous adressons tout notre amour et notre profond respect.

Je suis le 6, il est le 9, mais comme nous ne sommes qu’Un, je suis le 9, il est le 6, et dans ce monde «nouveau», dans ces mondes nouveaux déjà sous vos pieds, nous ne sommes plus, c’est vous qui êtes.

Paix, Amour et Harmonie.

Maître 6 et Maître 9

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 14:23

-theatre- philippe de courcy
THEATRE Fractale de Philippe de Courcy


Le 7 avril 2010

Alors que nous mettions en ligne à la demande de Sarah le texte émanant de la Source ‘Au-delà de la mort au-delà de la vie’ et en soulignant tout particulièrement que «tous nos masques sont tombés», précisément en ce même jour du Lundi de Pâques, emmanuelle recevait elle aussi cette information merveilleusement développée comme suit.

Nous tenons à spécifier que de part et d’autre, nous n’avions pas connaissance de cette simultanéité de temps et de sujet… Rires.

Quelle merveilleuse synchronicité! Remerciements à ce clin d’oeil divinement humain et divin.

Nous sommes tous unis, au-delà même de l’illusion de la séparation car la Présence (notre Présence comme nos présences) est tout et en tout, y compris en notre dualité, y compris en nos masques, y compris en notre jeu du mensonge et de la vérité, y compris en tous nos choix, qui ne peuvent être en fin de compte que divins!

L’Emmanuelle, Sarah et l’Adam Kadmon  aux bons soins de La Vie Providence

masques-venitien-d-annecy-8

Message reçu par emmanuelle le 5 avril 2010

Message du Collectif Sanat Kumara

OSEZ REMERCIER VOS MASQUES ET APPARAISSEZ

Salutations à vous toutes et vous tous, chers Amies et Amis de la Source en incarnation sur la planète nommée Terre.

Nous vous saluons, nous de la Source non incarnée, Frères et Soeurs nous sommes avec vous.

Nous souhaitons nous exprimer en cet instant sur la trinité humaine dont vous a parlé notre frère Yoseph, nous souhaitons nous exprimer sur le trio «ego, orgueil et vanité humains» ainsi que des conséquences directes qui oeuvrent sur vous (avec votre accord bien sûr), à savoir le port et l’usage des Masques.

DE L'ORGUEIL HUMAIN

Nous allons commencer par l’orgueil.

Ceci dit, à lui seul l’orgueil vient expliquer le fonctionnement et les créations des deux autres vertus humaines du trio.

L’orgueil humain est un des grands bastions de la Personnalité, c’est lui entre autres qui crée le «masque».

Le masque est donc enfanté puis posé sur la face lorsque, à aucun prix, vous ne voulez que l’autre sache ce que vous ressentez, donc qui vous êtes en réalité. Pour nous, un être divinement sensible, rempli d’amour à offrir mais ayant peur de ne pas recevoir, ou peut-être ayant peur de recevoir, justement.

Les deux cas sont possibles, cependant l’énoncé de base reste le même. Vous êtes un être d’une grande finesse et d’une grande sensibilité divine, empli d’amour à offrir.

Le masque est donc créé à la base pour ne pas que l’on vous voit tel que vous êtes. Il est l’ouvrage que vous émettez pour vous cacher de l’autre d’abord, pensez-vous, et il est juste que vous l’envisagiez de cette manière, mais le «déguisement» que vous arborez est aussi pour vous cacher de vous-même, pensons-nous, et il est juste également que nous vous le formulions.

Le masque est ce faciès que vous affichez lorsque vous ne voulez pas vous montrer. Car effectivement, se présenter sans déguisement, c’est apparaître… Apparaître!

Se présenter c’est effectivement apparaître au Monde, pensez-vous, et cela est juste, mais c'est Apparaître à vous-même, pensons-nous aussi, et cela est également juste.

Le masque porte également en lui tout simplement la peur de «qui vous êtes» ainsi que la peur de vous montrer aux autres. La peur d’être jugé occupe également une grande place au creux de votre peur.

La peur est bien la pierre fondatrice du masque et elle a, chers amies et amis, tous les visages que vous lui avez accordés (notamment au cours de vos incarnations où vous êtes apparu au monde, et où le monde a disposé de vous. Sans compter le trauma collectif de la mémoire de votre Frère Yeshua qui est apparu au monde et a souffert sur la croix).

Ces temps ne sont plus chers Frères et Soeurs, soyez en Paix, ces temps ne sont plus permis par Père et Mère. Que cela soit dit.

Quant à la peur de qui vous êtes, chers camarades en incarnation sur la Terre, rien de plus simple ne peut vous être dit ou écrit. Ressentez en votre demeure, ouvrez les portes, entrouvrez en grand vos fenêtres, vous ne pouvez que sentir à quel point nous sommes vous, à quel point vous êtes nous.

Nous n’avons pas peur de qui nous sommes, car nous sommes dans l’orgueil, l’ego et la fierté divins. Nous apparaissons à nous-même(s) tel(s) que nous sommes et nous vous apparaissons tels que nous sommes.

Cf. également ‘Laissez couler vos mémoires’ et 'Le miroir aux alouettes de vos mémoires'

Fils et Filles de Dieu Père et Mère en expérience de l’incarnation sur la Terre vous êtes, Fils et Filles de Dieu Père et Mère en expérience non incarnée nous sommes.

L’orgueil humain est donc cette petite seconde de votre temps où pour une raison ou pour une autre (elles sont toutes bonnes de toute façon pour nous), vous revêtez ou vous empruntez un visage qui n’est pas le vôtre, au point même d’illusionner l’autre plus ou moins bien, au point de vous illusionner vous-même plus ou moins bien.

Votre Personnalité est elle aussi un Maître, son oeuvre est grande et puissante selon la place que vous occupez en vous-même en ce jour.

Certains d’entre vous sont plus souples pour abandonner les masques, c’est-à-dire à être dans la spontanéité de leur mouvement ou de leur moment présent, comme a contrario certains d’entre vous sont "hyper-résistants" à cette notion d’abandon des accoutrements, tout simplement peut-être parce que c’est vous les plus sensibles…

Le masque est parfois fort confortable à porter car il vous permet de vous cacher, cela vous met plus à l’aise au fond. Et nous comprenons.

Mais en réalité, nous vous le redisons car il est aussi de notre responsabilité de vous l’exprimer, non seulement il vous cache des autres mais il vous cache en tout premier lieu de vous-même.

Car en étant dans ce fonctionnement, vous croyez vous mettre à l’abri, mais c’est au prix de l’ignorance de l’existence de votre propre nature divine.

Pour faire image, nous pourrions aussi dire que le masque est la manifestation du reniement de soi dans les grandes profondeurs. Il est le symptôme de votre création venue directement de votre peur ou de votre crainte d’être.

L’orgueil et la trinité dont il fait partie vous amènent la plupart du temps sans que vous vous rendiez compte, et toujours pour faire image, à un bal.

Pour aller à ce bal, vous vous êtes paré de votre plus bel habit et de votre plus beau masque car, et c’est là une règle d’or, personne ne doit voir votre visage, à aucun moment.

Cf. par exemple ‘Le sens de la vie et les Illuminati

D’où le nom que porte ce bal: un bal masqué.

Imaginez que ce grand bal justement soit l’incarnation sur Terre. Que souhaitez-vous faire? Car les règles sont en train de changer par décrets célestes, un vent de renouveau chante en toutes vos demeures, y compris pour le bal masqué.

Cf. par exemple ‘Tous les masques sont tombés’ et ‘Alea jacta est Portail de Lumière du 3

Aujourd’hui, pour participer au grand bal qu’est l’incarnation terrestre, vous pouvez soit décider de garder les masques pour toutes vos bonnes raisons, et alors un autre bal vous sera proposé. Tous vos choix seront respectés, toutes vos volontés seront exaucées.

Soit vous choisissez de continuer à danser au premier bal, mais vous devez savoir que ce dernier ne se joue plus à visages couverts, mais bien à visages découverts. Là aussi un nouveau bal sera donné où tous vos choix seront respectés et toutes vos volontés seront exaucées.

Deux nouvelles expériences seront alors menées, et c’est vous qui les créerez. Il y aura ceux qui continueront le «bal masqué» d’un côté, puis de l’autre ceux qui auront choisi de continuer à danser mais à visages «offerts», donc découverts.

Aucun choix n’est bon ou mauvais, tous les choix sont.

DE L’EGO ET DE LA VANITE HUMAINS

Maître «ego humain» et Maître «vanité», vous l’aurez compris, agissent de la même manière et provoquent les mêmes symptômes que Maître «orgueil humain».

Vous créez de mains de maîtres tous ces masques illusoires de ce que vous souhaitez que l’on croit de vous, ou de ce que vous vous interdisez de montrer de vous.

Mais, mes Amies et Amis, ne vous y «trompez» plus, vous l’aurez compris, cette illusion est également elle-même l’illusion de ce que vous n’êtes pas. Car quel que soit le visage que vous hissiez, il n’est pas vous!

Voilà la seule chose que vous ayez à être: osez Etre. Voilà la seule chose que vous ayez à faire: osez Apparaître.

Nous aimons nous aussi jouer avec le son des mots, c’est ainsi que nous vous disons en vérité que vous êtes des «apparaître», des «à par être», des «êtres à par». Nous vous saluons et vous remercions de plus profond de nos divines natures car vous nous rappelez que nous sommes nous aussi des «à par être», des «êtres à part».

La seule chose qui fasse notre différence, c’est l’expérience que nous menons respectivement.

Alors si tel est votre choix, déposez en nos mains toutes vos peurs, toutes vos craintes, toutes vos souffrances, toutes vos mémoires, quels que soient le visage ou les «loups» que vous leur ayez attribués.

Osez déposer aux pieds de la Paix tous vos déguisements de guerre, qu’ils soient silencieux ou criards.

Osez accepter la Paix de votre Paix, l’Amour de votre Paix ainsi que l’Harmonie de votre Paix car celle qui se présente devant vous, et à qui vous pouvez déposer vos «masques» à ses pieds, est d’abord Votre Paix.

Cf. également ‘Accueillez la paix de votre terre

Voilà une autre trinité: la Paix de votre Paix, l’Amour de votre Paix et l’Harmonie de votre Paix. Il ne peut en être autrement.

Ce n’est pas la paix extérieure qui amène la paix intérieure, c’est le contraire. C’est la quiétude intérieure qui fait apparaître l’accord extérieur. Cette règle est incontournable.

Le seul pouvoir qu’ait le silence extérieur est de favoriser le silence intérieur, la chose s’arrête là.

La Paix de votre Paix est celle qui habite votre Etre divin dans le trio qu’est l’ego, l’orgueil et la fierté divins. Elle est celle qui oeuvre lorsqu’on Apparaît, car Celui qui Apparaît est en Paix avec lui-même.

Nous le répétons, Celui ou Celle qui Apparaît est en Paix avec lui-même.

Voilà ce que vous pouvez réaliser, si tel est votre choix: réaliser la Pacification avec vous-même, de vous-même, par vous-même et pour vous-même en libérant les masques afin d’apparaître fièrement, humblement et simplement. L’ego, l’orgueil et la vanité deviennent fierté, humilité et simplicité quand du côté divin vous faites pencher la balance.

Sachez aussi que Dieu appelle toujours Dieu. Alors ne craignez plus d’être Lui et Elle (Père/Mère divins), car en étant Vous en vérité, c’est bien Lui et Elle (Père et Mère divins) que vous rencontrerez.

En étant celui que vous êtes, votre Présence sera pour l’autre une invitation pour lui aussi à être un «être à part», c’est-à-dire lui-même. Cette "pratique" de coeur est bien plus contagieuse que ce que vous pouvez penser.

Voilà, chers Amies et Amis, la teneur de notre propos de ce jour, vous dire «osez remercier vos masques et apparaissez» qui serait, nous le pensons, un bon résumé.

Les masques sont les symptômes de la dualité «Personnalité/ Etre divin» en soi. Le visage offert et le regard ouvert sont les stigmates de l’Unité en soi. L’Unité en soi mène à la Paix de votre Paix. La Paix de votre Paix mène à l’Unité en soi.

Nous vous adressons notre Paix, notre Amour et notre Harmonie.

Nous vous redisons que nous vous aimons, nous vous accompagnons pour cette étape à franchir, nous pourrions aussi vous dire que nous cheminons avec vous sur «les chemins de retrouvailles harmoniques».

Cf. également ‘Retrouvailles avec votre monde du milieu minéral, élémental, végétal et animal’

Votre «être divin» possède sa propre vibrance, son propre son, sa propre note, sa propre odeur, sa propre harmonie pourrions-nous dire, qui est elle-même dans l’harmonique de votre «divin» propre.

Salutations à vous toutes et vous tous, chers Frères et Soeurs, sur la Terre comme aux Cieux.

Sanat Kumara

Message reçu par notre soeur et amie emmanuelle, aux bons soins de La Vie Providence

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 12:56

/tag/illusion20revelee/add89a97e3.jpg

Le lundi de Pâques 5 avril 2010

TOUS LES MASQUES SONT TOMBES

«Dernière Pâque» ainsi que nous le souffle Sarah depuis quelques semaines, mais nous vous en dirons plus lorsque Elisabeth/Luce aura reçu l'intégralité du message en cours (sourire).

En effet, alors que je suis en train de recevoir ce jour, et comme promis, un message de Sarah (Cf. notre LP 87 intitulée "Ne plus regarder en arrière ni ressasser") , cette dernière remet en ma mémoire le message 'Au-delà de la mort au-delà de la vie' de mars 2007 afin que nous vous le partagions à nouveau, en cet instant présent linéaire.

Car au-delà de la vie, de la mort et même au-delà de la résurrection de Jésus en Christ, n'est-ce pas «ce» vers quoi nous allons tous et «celui» que nous re-devenons?

Alors, dévêtons-nous de manière définitive de tout ce qui n'est plus nous et ne l'a jamais été, en réalité comme en vérité, car tous nos masques sont tombés définitivement ce jour, ainsi que Sarah nous demande de vous le confirmer.

Tout comme les masques commençaient à tomber depuis quelques années, et nous en avions tous été prévenus non seulement directement en notre espace interne mais également par le biais de plusieurs communications et notamment celle de La Vie Providence: 'Tombent les masques et souffle le vent de la vérité' datant de septembre 2007.

Tous les masques sont tombés, en chacun de nous, comme en chaque institution.

Les effets visibles se sentiront, se verront et se laisseront percevoir, en nous comme autour de nous, de manière parfois violente, parfois très progressive, parfois très douce, parfois seulement d'ici quelques temps, mais cela est.

Bien que nous connaissions cette merveilleuse nouvelle pour nous tous et pour tous les règnes depuis quelques jours, nous pensions vous la communiquer en notre Lettre Providence. Quelle surprise donc pour nous de témoigner ainsi avec ce rappel/appel de notre Source.

Remerciements à tous ceux qui nous accompagnent depuis des éons!

Sarah, Luce et Loriel

/tag/illusion20revelee/add89a97e3.jpg

Message reçu par Elisabeth/Luce le 5 mars 2007

Etre suprême et la Source des sources

AU DELA DE LA MORT AU DELA DE LA VIE

Je sais que tu aimerais que je te parle de l’Arc-en-ciel mais cela viendra très bientôt. Pour l’instant, il y a plus prioritaire: la Vie et la Mort.

Vous êtes encore en train de confondre, si je puis dire, ces deux concepts. La «vie»   n’est pas la mort et «l’après-vie»  ou ce que vous appelez mort physique n’est pas davantage la vie. Cessez de croire que la mort physique soit seulement une étape (ce que par ailleurs elle est également!).

Certes, la vie dans vos dimensions est liée à la mort physique, en ce sens où tout ce que vous n’avez pas réglé, intégré, accepté, pacifié, reconnu comme étant Vous dans votre manifestation, vous l’emportez au-delà de votre vie physique et donc dans ce que vous appelez l’après-vie.

Alors, que faites-vous de tout ce fardeau?... Car c’est bien un fardeau que vous transportez d’une vie à l’autre.

Comme vous avez vécu, vous mourez. Cela est vrai et pourtant comme vous avez vécu, vous ne mourez pas.

Je veux dire par là que ce n’est pas parce que vous auriez été "bons" durant toute votre vie de manifestation que votre après-vie (donc ce qui viendrait, d’après vos conceptions actuelles, après votre mort physique) soit pour autant nécessairement un havre de paix et de bonté.

Comment vous dire... que si vous n’êtes pas vos pensées, vos croyances, vos canalisations, vos écrits, vos paroles, vos actes, vous n’êtes pas non plus vos sentiments, surtout pas! Et même et peut-être encore moins vos soi-disant bons sentiments tels que la charité, la bonté, la compassion, l’amour (avec un petit a) mais aussi ce que vous pensez pouvoir comprendre de ce que serait l’Amour avec un grand A!

Vous n’êtes pas non plus: l’Amour, la Joie, la Vérité, la Justice, la Liberté…

Combien, au nom de ces attributs que je vous ai permis d’utiliser pour votre expérimentation, nombreux sont ceux qui ont imposé, violé, obligé, tué…? Alors là, oui, vous acceptez que ces personnes ne soient pas récompensées mais punies s’il le faut, puis pardonnées par ma Très Grande Magnanimité...

Mais qu’en est-il pour ceux d’entre vous qui, au nom de ces mêmes attributs, auraient voué leur vie à la tolérance, l’acceptation de l’autre, l’amour de l’autre et n’auraient jamais nui volontairement ni même involontairement à l’autre et à soi-même?

Qu’en est-il de Bouddha, de Jésus, de tous mes envoyés? Eux au moins, dans votre conception limitée et conditionnelle, n’ont pu, ne peuvent que connaître la plus grande félicité tout près de moi, O Mon Dieu!… Bien sûr qu’ils connaissent tout cela et vivent cela, mais tous, sans exception, vous pouvez le vivre également et quels qu’aient été vos choix de vie…

Commencez-vous à comprendre, mes très chères petites âmes?

Vous n’êtes pas MES attributs divins, même les soi-disant les plus "élevés". Vous n’êtes pas davantage l’Ombre parce que vous auriez choisi l’ombre, vous n’êtes pas la Lumière pour ceux qui ont choisi la lumière. Vous n’êtes pas l’Amour pour ceux qui ont choisi l’amour…

Vous êtes MOI, vous êtes VOUS de toute éternité. Vous êtes le TOUT, le Grand Tout, ensemble nous sommes le TOUT. Et ce Tout est au-delà de la haine, de la peur, de la violence mais est aussi au-delà de l’amour, de la foi, de la paix.

Cf. 'Notre véritable demeure'

Comprenez-vous?

SOYEZ ENTIEREMENT NUS

Lors du Grand Passage qu’est le passage de vie à trépas, n’emportez plus rien, rien, rien.

Lors de l’autre Grand Passage qu’est l’Ascension du corps physique, n’emportez rien non plus

Ni vos soi-disant erreurs, ni vos soi-disant bonnes actions, ni vos soi-disant échecs, ni vos soi-disant réussites. Rien de tout cela car vous n’êtes rien de cela. Certes, vous pouvez choisir d’encore et encore expérimenter, et cela est votre choix légitime.

Mais vous qui avez choisi d’ascensionner dans votre corps physique, vous ne pourrez rien emporter avec vous car l’Habit de Lumière, ainsi que certains le nomment, et qui vous attend depuis l’éternité ne peut vous "vêtir" que si vous êtes nu, entièrement nu, à tous les niveaux, dans tous les domaines.

En d’autres termes, si vous êtes vierges de tout votre passé, quel qu’il fût et quel qu’il soit (puisque votre temps se déclinant au passé, présent et futur se déroule en même temps), si vous êtes vierges de tout votre présent, si vous êtes vierges de tout votre futur…

Ah! Je sais, ce sont des notions qui vous apparaissent à la lumière de votre mental bousculé, comme étranges et si nouvelles à la fois! Pourtant, au tréfonds de votre Corps de Lumière, vous savez déjà tout cela.

J’ajouterai: vous n’êtes pas et ne serez pas davantage votre Habit de Lumière, même s’il vous attend pour un nouvel échelon dans 'Le jeu divin'. Cet Habit, tout de Lumière qu’il soit, n’est qu’un habit. Certes, un habit plus adéquat à ce que vous décidez de "vivre" à présent au présent mais, et j'insiste, vous n’êtes pas non plus votre présent, votre cadeau.

Vous êtes QUI VOUS ETES mais certainement PAS CE QUE VOUS ETES.

Quand je dis NU, je veux dire nu de toute ancienne expérience. Sachez vous détacher de vos "biens matériels" et cela, vous l’avez déjà entendu, lu, compris, commencé. Mais ce n’est pas suffisant. Sachez vous détacher et détachez-vous de vos "biens spirituels".

Quand je dis NU, je veux dire également nu de toute expérience qui vous apparaît comme présente. Sachez vous détacher également du cadeau que vous vous faites en cet instant, mais bien évidemment, faites-vous ce cadeau, ce magnifique Présent: votre présent, ici et maintenant ainsi que certains dogmes vous l’ont déjà enseigné.

Quand je dis NU, je veux dire enfin (et cela est déjà suffisant, me souffle Luce dont les doigts se frigorifient au fur et à mesure de cette transcription et dont le "cerveau" se liquéfie peu à peu… Rires!). Je veux dire également, détachez-vous de toute expérience future, de toute probabilité, de toute potentialité, de toute utopie, de toute espérance et même de tout espoir en une vie meilleure.

Et pourtant paradoxalement (peut-il vous sembler!), aimez toutes vos expériences quelles qu’elles soient, vivez-les pleinement en toute conscience, acceptez-les mais ne vous y attachez pas, aimez tous les autres, tous vos autres VOUS, aimez tous les cadeaux que vous vous êtes faits, que vous vous faites et que vous vous ferez, aimez-les comme si c’était votre bien le plus précieux, comme s’ils étaient votre vie et ils sont votre vie…

Mais vous n’êtes pas votre VIE… non plus!

Comprenez-vous?

Vous êtes au-delà des mots, au-delà de la Mort (et cela, vous le savez) mais vous êtes également au-delà de la Vie, au-delà de Moi aussi car vous êtes si grands, si immenses que vous êtes même au-delà de Dieu!

Commencez-vous à vraiment comprendre?

Vous êtes TOUT en même temps et donc en même temps, vous êtes au-delà de TOUT, vous êtes bien plus que ce que vous pensez avoir approché de ce que et de qui vous seriez, et même pour les plus intuitifs d’entre vous.

J’ai dit plus haut que la vie dans vos dimensions est effectivement liée à la mort physique, en ce sens où tout ce que vous n’avez pas réglé, intégré, accepté, pacifié, reconnu comme étant Vous est emporté par-delà votre vie physique.

Pourquoi? Parce que vous n’avez pas encore compris qui vous êtes. Mais alors, cela risque de se perpétuer jusqu’à l’Infini? Oui, si vous voulez comprendre qui vous êtes par votre mental, si vous cherchez encore et encore qui vous êtes, que cela soit par vos soi-disant sciences dites "scientifiques" mais également dans vos sciences dites "humaines".

La Science est la Science et l’avoir séparée en plusieurs strates, et ne serait-ce qu’à citer ces deux exemples qui opposent encore et toujours "scientifiques" et "non scientifiques", vous lui avez fait perdre toute sa substance.

(Mais cela est un autre débat que Luce ne se sent pas capable d’aborder. Elle l’est mais pour l’instant, elle ne le croit pas. Encore un doute, ma petit puce, dont il va falloir très bientôt te départir!)

Je suis autorisé (c’est un comble, non? Et pourtant je ne serais pas Dieu moi-même si je n’autorisais Luce à l’être elle-même et voilà pourquoi, NOUS respectons toujours le libre arbitre de nos envoyés sur terre, et vous êtes tous MES envoyés divins!).

Je suis donc "autorisé" à rajouter que même ceux qui croiraient avoir réconcilié ces deux courants en eux, en leurs pratiques ou méthodes, s’égarent aussi car la Science est UNE ou n’est pas… et n’a nul besoin d’être unifiée, pacifiée, aimée, choyée, détestée pour être ce qu’elle est. Elle EST.

Sachez que vous ne pouvez pas comprendre QUI vous êtes.

Vous ne le pourriez, et encore que dans une si petite mesure, que si vous aviez déjà ascensionné. Et même dans ce cas, vous ne le pourrez pas.

Vous ne le pourrez que lorsque vous ne le voudrez plus et à ce moment-là, cela ne vous intéressera même plus, cela ne vous concernera plus car vous SEREZ. Et lorsque nous SOMMES, nous n’avons plus besoin de SAVOIR.

Comprenez-vous?

Ah! Ma petite puce qui me répond: «Non, forcément! Comment pourrions-nous comprendre?»

Je n’ai pas dit que vous ne comprenez rien ou que vous ne pouvez pas comprendre certaines choses, j’ai dit que vous ne pouvez comprendre QUI VOUS ETES! Nuance, ma petite Luce… Je vous demandais donc:

Comprenez-vous? Car il est temps que vous sachiez.

Les Anges, les Archanges, toute la Hiérarchie Céleste (et je ne parle pas de leurs émanations ou incarnations ou pensées) SONT, se contentent d’être, si on puit dire. Toute la Hiérarchie dont vous êtes issus jusque dans votre dimension, toute cette Hiérarchie se contente de contempler, de se contempler («se contente» dans le sens de la  «Joie Pure»).

Je sais que Luce ne se sent pas prête à être uniquement dans la contemplation, ce qu’elle ne sait pas faire d’ailleurs, me souffle-t-elle.

Mais justement, il n’y a rien à FAIRE! Mais je vais vous rassurer, vous qui seriez dans le même cas. En cet instant éternellement sacré, nous ne vous demandons pas, Vous ne vous demandez pas de "remonter" jusqu’à ce niveau.

Non, mes très chères âmes! Votre Ame, dont je me fais en cet instant le porte-parole, vous prie du plus profond de votre Etre (pour cette nouvelle étape du Grand Jeu de la Vie) de vous dénuder de tout. Une sorte de référence au Paradis perdu, du temps où Adam et Eve étaient nus. Mais de quoi étaient-ils nus?

Comprenez-vous? Il est plus que temps que vous sachiez.

La différence, et c’est en même temps inexact mais je ne puis tout vous expliquer, la différence est que vous CHOISISSEZ aujourd’hui, en toute conscience divine, de vous dénuder après vous êtes habillés pour l’expérimentation conditionnelle.

Aujourd’hui vous est proposé l'Habit de Lumière pour l’expérimentation inconditionnelle. Qu’attendez-vous pour ôter vos vieux oripeaux qui vous ont accompagnés tout ce temps? Qu’attendez-vous pour sauter dans votre nouvelle vie de manifestation de l'Amour?

Mais n’oubliez pas, vous n’êtes pas votre Habit de Lumière et ne le serez pas. Vous n’êtes pas votre nouvelle vie (nouvelle n’est pas non plus exact mais bon, pas tout à la fois! Sourire) et ne le serez pas.

Soyez dans votre vie, soyez dans vos habits, soyez dans vos chaumières, soyez dans votre amour, soyez dans vos relations, soyez dans vos familles, soyez dans tous vos attributs divins mais ne le soyez pas car vous ne l’êtes pas.

Oserais-je ajouter: soyez dans Dieu mais ne le soyez pas car vous ne l’êtes pas, vous êtes tellement plus encore!

Vous êtes au-delà de toutes vos conceptions du Divin. Vous êtes le TOUT. Et Dieu, s’il est immense n’est pas le TOUT, car et ainsi que certains ont commencé à appréhender cette notion introduite par exemple dans «Conversations avec Dieu» où le Dieu qui s’adresse à Neale est lui-même la "partie" en expansion d’un Dieu encore plus grand...

Certes Dieu est en expansion, toujours… Mais pour votre niveau de compréhension, sachez que le TOUT n’est pas en expansion car il est PARTOUT, PAR TOUT… Comment le TOUT pourrait-il encore croître? Cela laisserait supposer qu’il n’est pas le TOUT...

Comprenez-vous, mes très chères petites âmes adorées?

Qu’importe en vérité QUI je suis (cf. 'La liberté, attribut divin'): JE SUIS.

Je vous aime tellement et Grâce à Dieu, cela vous commencez à le comprendre. (Rires de Joie Divine)

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 09:07

/tag/illusion20revelee/Demain_d_s_l_aube_copie_1.jpg
DEMAIN DES L'AUBE
de Catherine Bougnon Siménoff


Témoignage de Luce et Loriel

C'EST LE DEBUT DE L'HEURE DU COMBAT DIVIN

LETTRE PROVIDENCE N° 57 adressée le 10 janvier 2009

DE L'AGIR REFLETE AU NON AGIR DU SUPRA-MENTAL

Curieuse manière de vous souhaiter "la bonne année", n'est-ce pas?

Nous aurions pu le faire à travers quelque chose de plus formel et de plus classique qui est généralement ce qui est attendu et qui ne répond sans doute pas à d'autres aspirations!

Nous avons reçu une vidéo qui montrait les saisons s'écoulant en quarante secondes. N'est-ce pas une image de cette sorte de concentration extraordinaire de la Présence dans ce "présent élargi" déjà évoqué par Luce...

En quoi revenir sur ce titre peut être une autre forme d'intention de bonne année?

La raison la plus visible est que les souhaits de bonne année répondent souvent à des actions que nous aurions menées si les choses avaient été différentes. Avec leur cortège de déceptions et de deuils inachevés de ce qui ne s'est en fait jamais produit.

Puisque d'une part, nous le demandons à nouveau et donc nous rajoutons à notre déception de manière quelque peu masochiste, et que d'autre part, ces choses dont nous sommes censés faire le deuil ne se sont pas produites, puisque nous les demandons encore. Et ainsi, nous faisons ou tentons de faire le deuil pathologique de quelque chose d'illusoire qui n'est jamais arrivé. Belle leçon de logique, pour le coup contradictoire!

Curieuse manière de vouloir être matérialiste et pragmatique et ce, bien sûr, contrairement aux sirènes des conditionnements collectifs qui auraient pu nous hypnotiser dans leurs sortilèges. Alors qu'en fait, nous succombons pourtant bien à ces sortilèges en voulant nous en débarrasser par ces souhaits dont l'intention, en l'état, est finalement très ambiguë.

Un peu moins de ceci, un peu plus de cela, pas de ceci mais de cela, cela mais pas ceci. Bref, un cortège classique de revendications/ demandes diverses que seul le prisme des bonnes intentions à la limite de la fameuse "Bonne Action", tant connue mais jamais reconnue, pourrait peut-être faire passer pour une  très pieuse bondieuserie!

Nous aimerions que les choses eussent été différentes à partir d'actions que nous aurions voulu mener, étant attendu/ entendu le présupposé que seules les actions que nous aurions décidées à partir d'une vision lucide des choses auraient pu changer notre vie.

Changer pour mieux changer, agir pour changer, agir pour mieux agir en fonction de nos besoins, de nos désirs et de tant de choses encore. Agir pour être. Agir pour manifester la Présence divine en nous. Agir pour la Lumière. Agir et faire pour agir en prétextant ne jamais avoir été soi-même dans la séparation volontaire de ce qu'on croit être et de ce qu'on est de toute éternité.

Prétendre agir avec la volonté de le faire en lieu et place de la Lumière. Et puis... quoi encore?

Qui peut nous dire, à partir de notre petite conscience de tous les jours, que nous menons ces actions à partir d'une vision juste et lucide des choses? Peut-on le savoir? Peut-on en avoir seulement conscience?

Si nous pouvons répondre à cette question, alors il est fort à parier que nous sommes à côté de cette vision juste que seule la manifestation de notre Présence connaît parfaitement, au-delà de nos choix, au-delà de nos besoins égoïstes (de notre égo) et de nos revendications de toutes sortes. Toutes choses qui ne sont que des manières multiples et subtiles de nourrir la Maya de l'impermanence des choses dans leur créativité et leurs besoins spécifiques non alignés directement au divin.

L'absence d'avidité étant certes un indicateur majeur d'une forme d'alignement mais jamais la certitude d'y être arrivé. Pensons-y.

Une deuxième raison pourrait être que les temps qui viennent, et qui ont déjà commencé, vont plus que probablement nous mettre tous, et nous mettent déjà à l'épreuve vis-à-vis de cette notion même de bonne action.... d'agir à tout prix (notion de calcul?), d'agir à tout prie (notion de prière pour mieux recevoir? manipulation?), pour les motifs les plus nobles qui soient: à savoir, sauver la planète et les hommes.  Sauver au moins nos proches... Rien que cela! Mais en fonction de qui et de quoi?

Puisque seules ces choses semblent encore fonctionner (pour quelques temps) dans notre monde d'expérimentation terrestre étant donné que tout y est conditionnel. Et que si nous avons la prétention d'être libre d'agir ou de penser à notre guise en prétendant être libre puisque nous sommes un être divin, eh bien, nous nous promettons encore bien des détours!

Rien que cela! Eh oui, sauver le monde. Quelle tentation majeure dont la finalité est vraie mais dont l'intention est quelque peu biaisée par cette notion de conditionnalité de l'action et de la motivation.

Des guerres entières ont été faites, sont faites et certainement seront encore faites à partir du jeu/ manipulation avec ces sentiments et ces émotions, pour soi-disant protéger le monde, pour sauver un monde ou tel peuple.  Bien des horreurs ont été commises en raison de ces raisons, en termes défensifs ou offensifs, qu'importe. Et cela va nous être resservi sur un plateau de mets des plus appétissants mais sous d'autres formes, avec un petit goût de réchauffé pour les esprits un peu plus éclairés.

N'est-ce pas contradictoire que ceux qui, avec notre assentiment, détruisent le monde sont aussi ceux qui prétendent le sauver avec notre bonne volonté? Vouloir ainsi sauver avec notre prétendu bourreau ce qu'il a lui-même détruit...

L'énergie antéchristique est une forme de pensée manifestée qui reflète nos aspirations les plus nobles et les plus hautes en les organisant autour de formes d'action et de pensée issues de notre petite volonté bien trop personnelle pour prétendre être humaniste et compassionnelle comme elle se prétend être. Et le monde, s'il devait être sauvé, devrait être sauvé ainsi?

On va ainsi nous permettre de regarder, de contempler notre propre Lumière dans un miroir pour soi-disant nous donner l'opportunité de la reconnaître et de ne pas être aveuglés par elle, c'est-à-dire par nous-même. En d'autres termes, soi-disant pour ne pas être manipulés par des "altérités" qui nous renvoient consciemment notre propre lumière en sachant pertinemment que, en l'état, nous avons de grandes chances (ou de grands risques?) d'être justement complètement aveuglés.

Et qu'ainsi fait, nous serions manipulables à souhait en exerçant notre discernement à partir uniquement du REFLET de notre lumière. Et donc certainement pas à partir de notre propre lumière alignée  ("coeur/ mental/ esprit", "sentiment/ action/ volonté", "Christ/ Métatron/ Adama"... pour ceux qui comprendront). Puisque notre lumière est reflétée!

Voilà donc seulement quelques mots sur cet agir reflété qui ne peut être que non aligné et provoquer encore des cercles de souffrance et de malheur dans l'arrogance spirituelle d'être dans la justesse de ce qui doit être fait et dit au nom de la planète et de la survie des hommes. Et même pis, de le faire au nom de la Lumière Divine incarnée. Bien que le reflet de la Lumière soit comme tout le reste à sa juste et parfaite place et que nous ne devons pas davantage juger, sous peine de mépris et de dénigrement également envers nous-même.

Alors, pas de confusion: il ne s'agit pas d'une invitation à obligatoirement ne rien faire, à forcément ne rien dire pas plus qu'à se noyer dans des chagrins apocalyptiques, et encore moins à se réfugier dans un superbe néant nihiliste sur lequel s'appuient tous les extrémistes pour apeurer les coeurs aigris par une foi insipide et fragile et les prendre ainsi sous leur coupe avec la bienveillance et l'amour du prédateur pour sa proie.

Agir avec de bonnes raisons n'est pas forcément agir avec raison.
Agir pour sauver la planète n'est pas sauver la planète.
Agir avec raison n'est pas agir non plus.

Et c'est là qu'intervient l'ancrage du nouvel Adam Kadmon avec ses notions de supra-mental et de non agir du supra-mental.

Le gouvernement mondial qui se met peu à peu en place au vu et au su de tous, malgré les récriminations et les aigreurs des réactionnaires de tous bords (y compris spirituels), a pourtant sa place dans l'ordre des choses avec l'arrivée imminente et flagrante de cette énergie antéchristique que nous ne faisons qu'évoquer sans savoir réellement ce qu'elle représente, étant donné que toute tentative de définition est vaine, comme en toutes choses par ailleurs.

N'interprétez pas cependant, en disant que nous cautionnerions ce gouvernement mondial... Notre choix ultime est notre Foi totale en la Présence directement incarnée du Divin en tous lieux et en toutes formes de vie.  Et seule notre Présence sait.

Ceux qui croient aux envahisseurs reptiliens qui dirigent le monde depuis des millénaires jusqu'à aujourd'hui pour maintenir en esclavage les hommes, sont tout autant dans cette lumière reflétée des lendemains qui chantent, à partir d'un combat qu'il faudrait commettre au nom de quelque idéologie de revendication humaniste pour contrer les "vilains méchants pas beaux".

Cesser tout combat contre les voiles de l'illusion comme cesser tout combat n'a jamais voulu dire ne plus combattre mais bien: ne plus combattre en premier lieu contre soi-même.

Mais à ce sujet comme à d'autres, nous n'en dirons pas plus, car il revient à chacun d'entre nous de faire ses propres compréhensions et ses propres choix dans le respect total du libre-arbitre de tous.

Comme il est difficile de dire et d'entendre que tout ne peut être qu'à sa place parfaite!... autrement qu'à supposer que les choses ne soient pas dans l'Unité. Parce que nous l'avons décidé ainsi pour notre propre confort personnel et que  par conséquent, il ne pourrait y avoir de facto que des choses à leur place et d'autres non, en fonction de ces critères prédéfinis qui ont fragmenté le monde en petits morceaux apparemment séparés. Et encore maintenant, jusqu'à ce que ces forces apparemment contradictoires s'épuisent, lasses de se battre de ne pas reconnaître être et se reconnaître dans l'unité de toutes choses.

Pourtant, l'essentiel n'est pas là.

C'EST LE DEBUT DE L'HEURE

Tout cela est encore de la poudre aux yeux pour faire dévier notre regard de la seule vérité essentielle, notre réalité profonde et ultime qui est que "nous sommes déjà sauvés". Et que ce qui a déjà été dit et vécu par tous ces magnifiques enseignants qui ont parcouru le monde et les siècles est tout simplement stupéfiant (et si scandaleux pour beaucoup) de simplicité.

Nous réalisons notre accomplissement de là où nous sommes déjà avec ce que nous faisons sans faire ou ne faisons pas tout en agissant, avec ce que nous pensons ou pas et ressentons ou pas. Ce n'est pas du passivisme. Ce n'est pas de la lâcheté.

Ce n'est pas non plus, comme nous l'avons entendu parfois, de la pauvreté spirituelle alors qu'à partir de ces mêmes connaissances et informations "transcendantales", certains ont décidé d'encore agir, d'encore prophétiser le monde et d'avoir ainsi une conception utilitariste de tout cela.

Comme ce n'est pas non plus une résignation défaitiste d'une peur aigrie et revancharde de celui qui n'a pas osé et se reproche dans le silence de son coeur sa prétendue inaction.

L'essentiel est que le souffle divin soit la perfection infinie de la puissance divine en action dans les mondes et que rien, strictement rien ne peut lui résister hormis sa propre destruction physique dans les plans incarnés... L'Esprit du souffle divin continue de changer l'atmosphère y compris psychique de la Terre dans tous ses corps et dans tous ses plans, profondément et durablement.

Si nous acceptons la responsabilité collective de ce qui nous arrive présentement, si nous acceptons que tout ceci est changé de fond en comble, si nous acceptons que c'est cette atmosphère collective qui a décidé à notre place de la venue d'être étrangers qui souhaitent, pour certains seulement d'entre eux, prendre notre place et nous diriger sous quelque motif que ce soit, eh bien, nous devons également accepter que ces êtres ne peuvent plus avoir leur place et que l'air leur devient et leur deviendra tellement irrespirable qu'ils ne peuvent que partir ou être détruits.

Voilà le combat non violent, voilà le combat divin que nous évoquions plus haut où la responsabilité de l'alignement dans sa propre perfection, guidé par le Souffle de chacun, a des répercutions collectives y compris et jusqu'à ces extrémismes. Tout ceci est concret de concrétude pourrions-nous dire. Pas besoin d'aller chercher encore d'autres explications compliquées.

L'ancrage du Nouvel Adam Kadmon est en quelque sorte la première minute de la dernière heure, "le début de l'heure" ainsi que nous venons de l'entendre. Tous, sans exception, nous avons reçu information et enseignement en notre coeur.

Nous avons tous reçu le même message divin, nous avons tous reçu le même amour. Nous avons tous reçu la visite de l'Agneau divin. Tous... sans aucune exception.

Tous, nous avons ressenti quelque chose en nous qui ne peut être que le souffle divin du Saint-Esprit éternel et universel qui remplit les univers de sa bonté et de sa compassion infinie.

Mais tous, nous n'avons pas accepté de reconnaître ce que nous avons reçu...

Le combat de l'action faite en fonction d'objectifs déterminés à l'avance est terminé.
Le temps et l'espace créés par nos pensées pour permettre l'accomplissement de ce type d'action se terminent.
L'action ne peut plus qu'être et/ou devenir simultanée avec la pensée alignée qui la précède et l'accompagne en même temps.

La difficulté ne réside que dans la confiance que nous mettons dans notre Foi, qui n'est pas une métaphore abstraite pour un insaisissable "je ne sais quoi" mais bien la preuve ultime de notre ACTION en ce monde de par le fait même de notre présence physique, présence incarnée de notre Présence.

Ceux qui ont accepté de recevoir l'Adam Kadmon ne peuvent que faire le deuil de ces formes d'action qui justement sont des formes de la pensée mises en action et qui sont donc décalées avec la justesse de l'alignement de ce présent éternel dont le "présent élargi" n'est qu'un infime aperçu.

Le non agir est une notion que les orientaux ont précieusement conservée dans leurs traditions.
Ce non agir qui n'en porte d'ailleurs pas le nom, puisqu'il n'a pas de nom, est un attribut des fondations même de ce Nouvel Adam Kadmon.

Et c'est par ce "non agir", qui n'est pas agir mais qui n'est pas non plus uniquement ne pas agir, que nous pouvons accepter ou que nous pouvons refuser de par notre choix d'âme et de guidance (et non par une décision seulement consciente et volontaire), que nous pourrons passer concrètement et physiquement dans la Nouvelle Terre. Et qu'il s'agit d'un IMPERATIF... sans jugement ni carotte ni bâton.

Voilà nos voeux de ce début d'année pour chacun de vous.

Voilà nos voeux et notre foi pour l'Humanité et pour tous les règnes, accompagnés en cela de nos guides et maîtres invisibles, ainsi que de nos familles respectives.

Nous ne sommes plus seuls. Puissions-nous concrètement entendre tout ce que cela signifie!

Nous sommes déjà sauvés, tous nos frères et soeurs terrestres sont déjà sauvés, et nous n'avons rien à faire d'autre que nous n'ayons déjà fait, en tout temps et en tout lieu à travers les plans et dimensions de la manifestation de notre Etre Réel.

Ecoutez-vous, lisez en votre propre coeur, regardez votre propre Histoire. Honorez-vous de ce que vous êtes, là où vous en êtes et n'oubliez pas, ne brûlez pas d'étape car vous êtes exactement là où vous êtes, là où est votre place actuelle.

Merci encore de votre présence avec nous car sans vous, nous ne pourrions oeuvrer et honorer nos propres choix.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel.

Luce et Loriel


Vous pouvez diffuser ce témoignage à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 12:39

UNI VERS L'UNI
Huile de Catherine Bougnon Siménoff
 


Message reçu par Loriel le 1er décembre 2008

Fraternité des Melchizedek

CESSEZ TOUT COMBAT CONTRE LES VOILES DE L’ILLUSION

La Paix est sur vous, Humains de la Terre!

Le frémissement est là sous vos yeux et pourtant vous ne voyez que le chaos, l’anarchie et la souffrance.

REJOUISSEZ-VOUS CAR L’ILLUSION DE CE MONDE  BASCULE


L’illusion de ce monde bascule et vous en êtes tous témoins.

L’illusion vous jaillit au visage et vous n’y voyez qu’éclaboussure et qu’inconfort.

Même si vous savez que tout ceci est illusion, vous n’arrivez pas à vous réjouir de cette formidable Conscience qui siège en vous et qui vous permet de voir au-delà des voiles ce qui est là sous vos yeux.

Si l’Ombre vous paraît plus noire, cela ne signifie pas que l’ombre est plus noire que ce qu’elle est, mais bien que votre propre lumière est plus éclatante que jamais.

Ce qui est vrai pour chacun de vous est également vrai collectivement. Vous l’avez lu et relu. Maintenant, acceptez totalement qu’il en soit ainsi à chaque niveau de votre être incarné.

Tout semble être en déroute et la peur des âmes en peine, courant à l’opposé de leur foi, appelle exactement le contraire de leurs attentes profondes… même si nous mettons quelques réserves concernant le terme même d’attente profonde. La face du monde crache ses derniers venins mortels et vous pensez qu’il s’agit de votre propre mort.

Nous vous avions dit et nous vous redisons que la coupe du Graal du Monde doit être bue jusqu’à la lie.

Mais vous n’en avez pas mesuré toutes les conséquences concrètes, croyant que tout ceci était une fois de plus des balivernes confondantes de superstitieux ou des paroles symboliques hautement ésotériques et métaphysiques.

En oubliant que les mots ont aussi leur multidimensionnalité et que ce que vous appelez ésotérique et métaphysique se décline sur plusieurs niveaux de réalité dont, une fois de plus, la partie la plus dense est manifestée en ce plan.

Vous vous laissez influencer par les apparences et vous prenez, en vous-mêmes en l’incorporant en vous, la réalité de ce monde pour la seule réalité à laquelle vous vous accrochez coûte que coûte, y compris aux dépens de votre état physique, mental et spirituel.

Vous vous laissez conditionner par les horreurs de ce monde et vous pensez que vous êtes également ni plus ni moins que les horreurs de ce monde. Et ainsi vous entretenez le mépris de votre propre stigmatisation envers vous-mêmes. Comprenez-vous, chers enfants de Lumière?

PERSONNE NE VIENDRA VOUS SAUVER


Personne ne vous sauvera. Combien de fois vous faudra-t-il l’entendre?

Aucun gourou ne vous sauvera. Aucune organisation ne vous sauvera, pas plus ceux qui se revendiquent comme étant les Aigles de la Nouvelle Terre qui ne sont qu’une bien mauvaise farce d’antiques rituels peu recommandables et réactualisés à la mode moderne. Si de véritables aigles existent, ils ne le peuvent que dans le Coeur du Père et ne le diront en aucun cas à la face du monde.

Aucun sauveur ou prétendu tel ne vous sauvera. Car dans le Coeur du Père, vous êtes déjà tous sauvés et vous n’avez rien à faire pour l’être.

Cf. également ‘Vous n’avez jamais eu à mériter votre Présence

Vous n’avez pas à signer de chèque en blanc à quiconque ni à vous assujettir à quoi que ce soit pour mériter qui vous êtes en votre âme et conscience. Acceptez que cela soit, en chaque parcelle de vous-même.

Cessez le combat maintenant. Chaque poussière de combat et de négativité vous est retournée au centuple immédiatement. Car rien de tel ne pourra passer dans la Nouvelle Terre.

NE SOYEZ PAS EFFRAYES PAR LES DIVERSES FORMES DE SEDUCTION


Ne soyez pas effrayés par les manigances grossières que nous observons ici et là. Ce sont des futilités qui n’entament en rien l’Amour du Père pour ceux qui les créent, mais qui n’arrêtera en aucun cas sa divine miséricorde sur eux et sur chacun qui a pris part à ces combines.

Les textes de divers sites n’ont pour seul objectif que de vous éveiller à votre réalité première qui un jour ou l’autre jaillira en vous-même comme un soleil flamboyant au milieu de la nuit noire de l’âme de vos diverses expériences. Et ce jour est là.

Loriel nous demande de mettre ici, avec notre accord, à l’attention des âmes bienveillantes de vérifier les sources de chaque texte que vous pourriez lire ici ou là.

Si nous vous avons demandé de retourner au centre des choses qui sont en vous, la métaphore de retourner à la Source de toute chose est aussi une invitation à retrouver les informations telles qu’elles sont à l’origine, sans altération et sans intermédiaire.

Retrouvez à l’extérieur la seule Source qui jaillit de vous-même et qui vous guide à l’origine des choses, en un seul et même mouvement, sans plus d’extérieur ni d’intérieur dans cette unité retrouvée jamais perdue.

Les séducteurs et les tentateurs prennent diverses formes.

Si tous jouent leur rôle à merveille, tous appellent à eux la perfection du Feu rédempteur en leur esprit, en leur âme et dans les liens qui les relient à leur propre connexion divine. Qu’ils soient bénis et sachent qu’ils ne sont ni plus ni moins aimés que chacun des enfants de la lumière originelle de la Source d’avant la Source de toute chose.

Ne les jugez plus car eux vous jugeront et vous serez cloués par ce que vous aurez appelé.

Loriel vous a mis en garde, avec d’autres, pour ce qui concerne les faux prophètes en vous laissant libre choix de le désigner également ainsi (Sourire). Ces faux prophètes sont parmi vous comme des loups dans la bergerie mais qui n’ont même pas la conscience que le Souffle de l’Esprit rédempteur est sur eux et qu’ils appellent à eux l’accomplissement suprême de la perfection de toutes choses en ce plan.

Les voleurs d’âme et les gourous n’ont pas leur place dans la Nouvelle Terre. Qu’ils le sachent au tréfonds de leur cœur, sans se voiler la face que tout cela n’existe pas et qu’ils ne se leurrent plus en croyant que leur pouvoir suffira pour asseoir leur volonté de gouverner par la force spirituelle et la mainmise sur les êtres humains. Leur temps est plus que très largement compté. Le temps, d’ailleurs, n’est presque plus sur votre planète…

CE QUE SIGNIFIE AUSSI LA LUMIERE NE S’IMPOSE PAS

La Lumière ne s’impose pas! Que cela soit à travers ces messagers ou d'autres comme à chacun d'entre vous directement, nous le redisons encore et encore.

Combattez vos ennemis… et leurs violences rejailliront sur vous.

Combattez cette illusion que vous avez chaque jour devant les yeux et que vous faites vôtre… et sa propre violence vous déchirera en mille morceaux.

Combattez ce que vous n’acceptez pas comme étant votre réalité supposée… et votre âme se mélangera aux fanges infâmes des anges rebelles et déchus.

L’illusion est une réalité. Mais cette réalité n’est pas votre vérité suprême. Si vous le savez tant, alors qu’attendez-vous pour faire chair votre verbe suprême?

L’illusion de ce monde est aussi vraie que la sensation de l’eau sur votre visage et pourtant, cette sensation est aussi vaine que la brume du soleil levant.

ACCEPTEZ QUE LE COMBAT SOIT TERMINE

Acceptez que le combat soit terminé. Votre foi est votre rempart pacifique ultime qui balaye n’importe quelle légion d’un seul souffle.

Cf. également ‘Le temps des grandes tribulations

Acceptez que cette illusion dans laquelle vous êtes, même si elle est vraie et réelle, ne soit pas votre demeure ultime, la réalité ultime des âmes incarnées en conscience venant de plans d’amour divers.

Si l’erreur et la souffrance ont été source de sagesse pour beaucoup d’entre vous, il est temps de savoir à nouveau que vous avez désormais le choix.

L’erreur et la souffrance ne sont pas des fatalités et même si ces conditions vous ont été très largement défavorables, appuyées fortement en cela par des interventions inappropriées d’autres plans et d’autres êtres, cela va cesser.

Cf. également ‘Votre choix de la liberté retrouvée et de la non souffrance

Votre condition première d’âme incarnée et d’esprit divin est la paix, la joie, l’harmonie et l’exultation de la présence divine incarnée en chaque plan de vous-même, quelle que soit votre dimension de manifestation. Et cela est encore très difficile de l’accepter pour certains d’entre vous. De pures fantaisies ou de quelconques imaginations futiles, tout juste bonnes à fuir la réalité illusoire de ce monde?

Mais ceux qui fuient la réalité de ce monde sont dans une illusion bien plus grande que ceux qui croient l’accepter et la dépasser en pensant l’avoir acceptée, dépassée et comprise.

Cf. également ‘L’illusion de nos illusions

La Foi n’agit pas ainsi. La Foi n’a aucun mot ni aucune compréhension. La Foi n’a rien d’autre qu’elle-même.

PLUS AUCUNE ARME Y COMPRIS SPIRITUELLE

Les horreurs de ce monde ne sont pas une règle d’évolution durable. En aucun cas.

Et si vous pensez que votre salut est en quoi que ce soit conditionnel, vous recommencerez un tour de manège dans ce monde 3D. Très souvent le repentir des âmes se fait au moment de la mort physique au moment où les portes de l’âme s’ouvrent totalement pour libérer l’essence de l’âme et lui permettre son envol vers d’autres cieux.

Si nous avons parlé d’une hiérarchie spirituelle humaine , celle-ci n’est en aucun cas l’imposition d’une quelconque forme de supériorité spirituelle qui est l’apanage des frères de l’ombre et des anges rebelles. Le terme de hiérarchie n’a strictement rien à voir avec celui dont vous avez connaissance.


Cf. également ‘Le jeu est terminé

Ceux que vous avez perchés sur la destinée de la Terre comme étant des «princes de ce monde» et autres «rois du Veau d’Or» savent parfaitement ce qui se passe dans les cœurs de chacun et dans les Cieux.

Les soi-disant crises que vous entendez, depuis des décennies pour certains, sont non seulement des tentatives vaines de manipuler la volonté de votre Présence Suprême mais sont le signe indubitable que les temps sont là et que vous êtes vous-mêmes ce temps en train de retrouver son éternité première et originelle.

Ils savent tous que rien de ce qu’ils peuvent faire ou dire n’ira à l’encontre du Souffle qui règne désormais. Tous les stratagèmes s’effondrent un à un et la vérité apparaîtra aux yeux de tous sans fards et sans vêtements, nue devant la face du Père.

Attendez-vous à des conversions totales de certains de ceux que vous avez jugés un peu trop vite de l’autre bord. Ne les affligez plus. Laissez le Souffle s’occuper d’eux et rendez toutes vos armes quelles qu’elles soient, y compris spirituelles!

LA TERRE REJOINT LE CIEL PLUS QUE JAMAIS

Récemment, certains Maîtres de l’Ombre et leurs sbires ont eu l’opportunité de recevoir la main miséricordieuse du Père et sont partis définitivement de ce plan. Ainsi, l’atmosphère collective de la psyché humaine s’est trouvée considérablement soulagée de l’influence de leurs pensées.

En outre, la fermeture définitive de plusieurs vortex inter-dimensionnels a réduit à néant l’influence d’autres espèces prédatrices, ainsi que le retour de ceux encore présents sur Terre qui refusent obstinément d’accepter la présence du Souffle rédempteur sur cette Terre. Ils pensent encore que dans leurs obstinations, ils pourraient survivre et passer les portes de la Nouvelle Terre.

Nous en profitons aussi pour remercier tous ceux qui ont participé à ce travail d’ajustement global et planétaire, et au-delà.

Le Ciel rejoint la Terre plus que jamais. La Terre monte vers le Ciel pour les épousailles (la révolution pacifique a commencé)
en vous et en dehors de vous.

Le sablier utilisé comme métaphore sur un autre texte n’est pas seulement une belle image mais bien une réalité de la fusion de plusieurs plans en un même point.

NE CEDEZ PAS A LA CONFUSION DE CE MONDE

Ne cédez pas à la confusion de ce monde. Restez ancrés dans votre foi. Remettez-vous dans les mains du Père.

Ne vous effrayez pas en quoi que ce soit, en vous comme en dehors de vous. Dans les Cieux comme sur Terre.

Ne soyez plus influencés par l’illusion de ce monde, même si elle vous paraît encore avoir une certaine réalité. Ceux qui ont des yeux verront du fond de leur coeur la vérité surgir comme un soleil d’amour radieux et miséricordieux.

Le Collectif de la Fraternité d’Ashtar, Shamballa ainsi que plusieurs sphères angéliques ont été très récemment mises au courant d’une fourchette de temps beaucoup plus précise concernant les événements qui doivent survenir. Comme de bien entendu, nous ne vous dirons rien sur ces fourchettes de dates (Rires).

Et un deuxième soleil dans l’atmosphère de votre système est plus que jamais hors d’actualité.

AUCUN SOLEIL NE SURVIENDRA AVANT LA TRANSITION FINALE

Nous le répétons. Aucun soleil ne surviendra avant la transition finale!

Cf. ‘Fin annoncée de l’électromagnétisme’ reçu le 17 novembre 2007 puis rappel dans ‘La danse de vos deuils’ reçu le 15 décembre 2007 au chapitre intitulé "un peu plus sur les destructeurs de mondes"

Et vos frères de l’Espace sont très pointilleux concernant la surveillance et la sécurisation de votre système solaire.

Votre impatience ne doit pas vous faire perdre votre foi mais bien au contraire la renforcer, non pas dans des lendemains qui déchantent toujours mais bien dans l’ouverture ici et maintenant à votre Présence éternelle radiante d’amour et de miséricorde universelle pour tous les êtres.

La symbolique des 144.000 va très bientôt se matérialiser par la fulgurance de visions envoyées directement par le Feu Sacré du Souffle et qui guidera dans l’unité totale tous ceux qui auront su répondre à l’appel de leur Propre présence. Les Coeurs de chacun sauront quand se produira ce qui est déjà connu du Père.

Cf. ‘L’appel des 144.000 aux 144.000

Nous sommes là plus que jamais.

Nous vous transmettrons bientôt un message du Coeur d’Agate, Flamme consacrée incarnée du Coeur Sacré du Feu par l’Esprit Saint.

Recevez notre salut éternel de bienveillance au service de la Source originelle de toute chose en chacun de vous.

Namaste.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 01:21

LE CHANT DES SIRENES
Pastel de Feolla


Témoignage de Luce et Loriel

L’ILLUSION DE NOS ILLUSIONS

Lettre Providence N° 56 adressée le 19 novembre 2008

Bonjour et bienvenue à tous dans cet espace qui est aussi le vôtre.

LE PLACAGE DE NOTRE PROPRE ILLUSION SUR L'ILLUSION DE L'AUTRE

Quand un autre "éveillé" vous dit:

"En changeant mes mots, vous interprétez. Alors que moi, je reformule"

"En reprenant mot pour mot ce que j'ai dit, vous pinaillez. Alors que moi, j'ai bien compris ce que vous avez voulu dire"

"Vous vivez dans un film, vous vous faites des films. Alors que moi, je sais parfaitement être dans l'illusion, je sais même sortir de l'illusion"

"Vous êtes dans le jugement. Alors que moi, je constate"

"Vous êtes dans la pitié. Alors que moi, je suis dans la compassion"

"Vous êtes encore dans le vouloir. Alors que moi, je suis déjà dans le désir divin"

"Quand vous me dites non, c'est pour vous opposer à moi, me contredire, parce que vous ne comprenez pas, etc. Alors que moi, c'est uniquement pour votre bien-être"

"Vous êtes un donneur de leçons. Alors que moi, je vous (re)mets simplement sur la voie, si vous l'acceptez"

"Vous vous prenez pour Dieu. Alors que moi, je sais parfaitement qui je suis"

"Vous faites montre d'orgueil. Alors que moi, je suis modeste"

"Vous êtes orgueilleux. Alors que moi, je ne fais que m'affirmer"

"Vous n'êtes pas du tout humble. Alors que moi, je sais rester à ma juste place"

"Si vous ne me parlez pas, c'est peut-être parce que vous êtes fâché. Alors que moi, je médite"

"Si vous ne comprenez pas, c'est parce que vous refusez d'entendre. Alors que moi, c'est parce que vous n'avez pas su m'expliquer"

"Vous êtes de mauvaise foi. Alors que moi, je suis sincère"

"Vous êtes dans le mental. Alors que moi, je suis dans le coeur, je suis dans l'amour"

"Ce que vous canalisez est inexact. Alors que moi, je sais ce qui est vrai parce que je ressens ce qui est vrai, parce que je sais discerner"

"Vous êtes un faux, un mauvais channel. Alors que moi, je sais ce qu'est être un vrai et un bon channel"

"Tous les autres channels se fourvoient. Et je tiens cette info d'une canalisation" (la sienne ou celle d'un autre)

"Si vous ne savez pas recevoir de moi, c'est parce que vous refusez de voir ce que je fais pour vous. Alors que moi, je vous donne exactement ce que vous souhaitez recevoir"

Et tant d'autres que vous-mêmes avez pu constater, soit lorsqu'on vous le disait, soit parce que vous le disiez également. Et nous aussi, bien sûr!

Mais là n'est pas le plus important car tous, sans exception, nous expérimentons (ce que certains appellent faire des erreurs).

Nous expérimentons et avons expérimenté toutes les formes possibles, toutes les manifestations possibles de l'amour et nous avons maintenant le choix d'accepter ou non les situations telles qu'elles sont et non pas telles que nous voudrions qu'elles soient, d'accepter les autres tels qu'ils sont et non pas tels que nous voudrions qu'ils soient, de nous accepter nous-même tel que nous sommes et non pas tel que nous voudrions être dans une illusion de plus, certes une illusion glamour mais une illusion s'ajoutant à toutes nos autres illusions.

NOUS SOMMES TOUS DANS L'ILLUSION DE NOS ILLUSIONS

Même quand nous nous rendons compte peu ou prou d'une illusion chez l'autre, nous sommes nous-même encore dans nos propres illusions. Alors que bien souvent, parce que nous avons su déceler (à juste titre ou non d'ailleurs) telle illusion chez l'autre, alors de ce fait même, nous pouvons croire que ce n'est possible que parce que nous-même avons déjà su voir et transcender toutes nos illusions et donc que nous ne serions plus dans l'illusion, car sinon comment pourrions-nous réussir à les voir chez les autres?

Certes, nous savons tous ou en tout cas nous le disons, voire même le proclamons, que nous sommes dans un gigantesque jeu divin et donc dans une Grande Illusion. Mais cela n'empêche pas et ne peut empêcher que nous nous créons nous-même des illusions à l'intérieur de cette Grande Illusion commune.

Pourtant, nous faisons tout pour sortir de nos propres illusions, nous voulons tous en sortir, nous croyons tous en sortir... Et lorsque nous nous rendons compte de telles illusions chez les autres, alors nous pensons que ce n'est plus le cas pour nous. Et à partir de ce moment-là, paradoxalement, nous sommes encore plus dans l'illusion de ne plus avoir aucune illusion et de ce fait, nous calquons, nous plaquons notre propre illusion sur celle de l'autre, qui lui-même n'en avait pas besoin! (Rires).

Alors, lorsque nous nous apercevons d'une illusion en l'autre, pourquoi ne pas l'accepter et l'honorer, la regarder en face sans a priori (autant que faire se peut), avec le moins de jugement possible (autant que faire se peut), dans le plus grand respect (autant que faire se peut), dans l'amour de soi et de l'autre (autant que faire se peut)?

Alors, lorsque nous nous apercevons d'une illusion en nous, et ce n'est pas parce que nous ne l'avions pas vue qu'elle n'était pas déjà là, pourquoi ne pas l'accepter, l'honorer, la regarder, l'aimer et la voir pour ce qu'elle est: une illusion/ résistance/ tentation /forme-pensée et au lieu de vouloir la contraindre, la contrôler, la rejeter, la  tuer, etc. (et nous ne pouvons le faire qu'un instant illusoire), pourquoi en un seul mouvement ne pas l'accepter,  la reconnecter, la libérer et la réintégrer en nous, de ce nous-même dont elle est issue?

NOTRE INCARNATION EN 3D N'EST POSSIBLE QUE SI NOUS ACCEPTONS D'ETRE DANS LE JUGEMENT

Tout récemment, alors que nous étions en communication téléphonique avec une amie, le Grand Conseil Galactique nous a confirmé plusieurs points. Qu'ils ne pouvaient s' "incarner" sur notre Terre en notre dimension que quelques temps... pour plusieurs raisons qui ne sont pas encore de notre entendement.

Qu'à partir du moment où nous-mêmes étions incarnés ici-bas, nous subissions tous les effets de cette incarnation et de ses dimensions de manifestation. Qu'en conséquence, tant que nous serons incarnés sur cette Terre, et il semblerait que pour l'instant il ne puisse en être autrement y compris pour les plus grands sages de notre Terre, nous ne pouvons ne pas être peu ou prou dans le jugement, dans l'orgueil, dans le mental, etc. Et tout cela dit, de leur part en tout cas (rires) sans aucun a priori ou jugement sur ces qualités humaines.

Qu'eux-mêmes, s'ils s'incarnaient quelque peu pour se montrer à nous, subiraient les mêmes effets car paradoxalement on ne peut s'incarner en nos dimensions actuelles à la fois sans en subir les effets et en même temps, l'on ne peut s'incarner si nous n'acceptons pas d'être soumis à ces mêmes effets car alors, l'incarnation telle que nous la vivons sur Terre ne serait pas possible.

C'est peut-être une des raisons pour lesquelles les âmes qui s'incarnent et ne peuvent accepter ces conditions spécifiques d'incarnation, ne le restent pas longtemps et repartent. C'est peut-être pour cela que les "Séraphins" incarnés parmi nous ne peuvent que mourir très jeunes. Peut-être?

C'est peut-être pour cela que nous sommes invités à "aller au bout de notre incarnation: l'incarnation de notre incarnation". Peut-être!

Bien sûr parmi nous (et nous ne pensons pas à nous deux), certains sont beaucoup moins dans le jugement, en tout cas sont plus aisément et plus facilement dans un jugement moins prononcé que la plupart. Certes! Mais encore une fois, là n'est pas le plus important car c'est encore comparer et donc juger.

Alors, dès que nous nous rendons compte que nous jugeons (et nous jugeons tout le temps, peu ou prou), n'essayons surtout pas d'éloigner ce lèse-jugement de nous car nous ne ferions que le nourrir encore plus, mais aimons-nous... Aimons-nous même quand nous jugeons ou plutôt même quand nous prenons conscience que nous jugeons et bénissons-nous de nous rendre compte que nous sommes humains. Car combien parmi nous voudraient déjà être divins, au sens strict du terme, en rejetant leur partie humaine?

Mais qui a dit que l'humain n'était pas divin, si ce n'est nous-mêmes?

Nous souhaitons tous, nous voulons tous, nous disons tous, nous pensons tous aimer inconditionnellement et à la moindre occasion, nous mettons des conditions: les nôtres comme celles des autres. Commençons donc par véritablement nous aimer soi-même, c'est-à-dire quand nous nous jugeons dire mal, faire mal, penser mal, donner des leçons, rendre les leçons à l'autre (toi-même!)... et peut-être encore plus lorsque nous quittons, lorsque nous semblons quitter les rails de notre propre voie d'amour, notre propre voie du Tao.

NOUS NE POUVONS PAS NE PAS ETRE DANS LA DUALITE

Nous ne pouvons pas ne pas juger, nous ne pouvons pas ne pas comparer, nous ne pouvons pas ne pas être orgueilleux (et orgueil mental et orgueil spirituel et...), nous ne pouvons pas ne pas être déçu par nous ou par les autres, nous ne pouvons pas ne pas être dans le mental...

Nous ne pouvons pas non plus ne pas être dans le coeur, nous ne pouvons pas ne pas être dans notre corps physique, nous ne pouvons pas ne pas décevoir, nous ne pouvons pas ne pas être aimé, nous ne pouvons pas ne pas être détesté, nous ne pouvons pas ne pas être accueilli, nous ne pouvons pas ne pas être compris, nous ne pouvons pas ne pas être incompris...

Nous ne pouvons pas ne pas être dans la colère, nous ne pouvons pas ne pas être dans le désir, nous ne pouvons pas ne pas être rejeté, trahi, nous ne pouvons pas ne pas être dans la tristesse, dans la satisfaction...

Nous ne pouvons pas... Car nous ne pouvons pas ne pas être peu ou prou dans la dualité!

Mais nous pouvons ne plus donner autant d'importance à cela, nous pouvons ne plus autant nous attacher nous-même à la bien-pensée collective, sociale et même spirituelle du politiquement correct, du spirituellement correct... Nous pouvons accepter et aimer (de tout notre mieux de chaque instant) l'autre et nous-même tel que nous sommes, là où nous en sommes sans trop vouloir freiner notre propre mouvement ou celui des autres comme sans trop vouloir aller plus vite que notre propre mouvement.

Nous pouvons accepter le mieux possible, faire notre mieux pour regarder de plus en plus, de mieux en mieux et nous aimer tels que Dieu nous aime: c'est-à-dire quoi que nous fassions ou ne fassions pas, quoi que nous soyons ou ne soyons pas, qui que nous croyions être ou pas... quelles que soient toutes nos illusions!

Quand nous sortirons de ces illusions, et nous en sortirons, ce ne sera pas parce que nous l'aurons décidé mais bien parce que notre Présence saura qu'il est temps pour nous, parce que toutes ces illusions n'auront plus d'importance pour nous et qu'elles n'auront plus besoin de se manifester à nous parce que nous ne serons plus dans le déni de nous-même ni de toutes nos créations.

NOTRE VISION DE NOUS-MEME ET DES AUTRES EST DEFORMEE

Lorsque nous acceptons de regarder bien en face telle illusion en nous-même, donc telle illusion de nous-même, nous pouvons aussi nous en servir comme phare dans la nuit infinie des illusions: les nôtres comme celle des autres.

Paradoxalement, lorsque nous reconnaissons peu ou prou telle identification d'une de nos propres illusions et que nous l'acceptons comme étant présente avec nous, eh bien cela n'empêche pas non seulement d'entrapercevoir une illusion chez l'autre mais de la voir un peu moins déformée.

Au contraire, lorsque nous n'acceptons pas que nous-mêmes sommes dans l'Illusion commune mais également dans la création de nos propres illusions au sein de la Grande Illusion, notre vision de l'illusion de l'autre est d'autant plus déformée par notre propre illusion de croire ne pas en avoir.

En d'autres termes, nous sommes tous dans nos illusions: les nôtres et celles des autres, et en outre, lorsque nous refusons de regarder les nôtres bien en face, le prisme de notre vision déformée se déforme encore plus.

Le Grand Conseil Galactique nous a ainsi confirmé le fait que pour nous tous, sans exception, nos visions du monde, de la vie, des autres, de nous-même étaient du fait même de cette incarnation présente, déformées et qu'il ne pouvait en être autrement pour l'instant. Cependant, à partir de l'acceptation de nos propres illusions qui du coup deviennent un peu moins denses, notre propre miroir du miroir de l'autre est moins déformé, de moins en moins trahi par nos propres illusions.

La suite pour plus tard car si nous avons bien compris, le Grand Conseil Galactique souhaitera s'adresser à nous tous par le biais du canal de Loriel... Mais avons-nous bien compris? En outre, les mouvements du Mouvement de la Vie sont impénétrables et en constant mouvement... (Rires).

IL N'EST PLUS TEMPS D'ABAISSER SA PROPRE LUMIERE COMME DE VOULOIR LA REHAUSSER

Nous savons parfaitement, nous nous apercevons tous que même parmi ceux que certains appellent les "artisans de lumière", nous n'évoluons pas forcément exactement de la même façon ni au même rythme. Et que si un tel semble plus avancé dans telle conscience de lui-même et des autres, un autre semblant moins avancé sera pourtant plus en avance dans telle autre conscience. Et alors?

Et alors, quelle importance? Si ce n'était pas le cas, pourquoi serions-nous venus si nombreux alors qu'un seul aurait pu suffire? Tous, nous sommes les maîtres et les disciples de tous, parce qu'en réalité nous sommes chacun notre propre maître et notre propre disciple. Et tant mieux, en tout cas pour notre part...

Donc, et c'était notre choix même si nous n'y parvenions pas encore autant que nous le souhaitions, nous faisions de notre mieux pour nous mettre au niveau de l'autre sans pour autant rabaisser ou renier ce que nous pensions être. Comme nous faisions de notre mieux pour ne pas "vouloir être plus gros que le boeuf" quand nous rencontrions quelqu'un dont la vision de la Lumière nous apparaissait comme étant plus grande et plus belle que la nôtre.

Aujourd'hui nous faisons de notre mieux, quelles que soient les circonstances, quelle que soit l'évolution de l'autre, pour nous connecter de plus en plus à notre Présence qui elle seule sait véritablement ce qu'il faut dire ou ne pas dire, quand parler ou se taire, qui elle seule reconnaît véritablement la divinité de l'autre en l'autre. Et lorsque nous parvenons à nous aligner le plus possible, alors quelle que soit la personne, tout se passe parfaitement même quand rien ne semble se passer.

Alors oui, tous deux nous sommes des donneurs de leçons.

AUCUN DE NOUS N'A A SE JUSTIFIER TANT VIS-A-VIS DE LUI QUE DES AUTRES

Nous sommes des donneurs de leçons et beaucoup parmi vous nous voient ainsi, y compris dans les messages que nous recevons. Et alors?

Alors? A votre tour, vous voulez nous donner des leçons. Et alors? Alors, nous vous en remercions du fond de notre coeur car comme tout bon donneur de leçon, c'est toujours en premier lieu à nous-même que nous les donnons/recevons en un seul mouvement (cela vous rappelle-t-il quelque chose? Rires).

Tout cela pour rappeler qu'aucun parmi nous n'est ses dires, ses écrits, ses textes, ses pensées, ses actions, ses non actions... et n'a à se justifier de ce qu'il est, de là où il en est et qu'il n'a pas non plus à mériter qui il est déjà de toute éternité. Tout cela pour rappeler que ces textes que nous vous partageons, nous ne les avons pas forcément mieux compris que vous et que notre vérité/témoignage est notre vérité et notre témoignage. Rien de plus, rien de moins...

NOUS NE SOMMES PAS DAVANTAGE NOS VIBRATIONS

Alors que nous prenions à nouveau conscience de cela, du fait que nous ne sommes pas nos canalisations, voilà-t-y pas que nos correspondants de lumière nous disent: "Mais nous non plus, nous ne sommes pas nos textes!". Eh oui, nous avons nous-mêmes parfois tendance à l'oublier. Alors, nous comprenons bien qu'il en soit également de même pour vous!

Puis, alors que nous acceptions à nouveau d'entendre cette grande vérité (rires), nous avons compris dans notre chair et pas seulement dans notre mental comme nous l'avions fait antérieurement, que nous ne sommes pas davantage nos vibrations. Et que forcément ceux qui nous lisent peuvent bien évidemment "juger" notre mental, nos canalisations mentalisées et même à travers elles, croire pouvoir déceler peu ou prou les vibrations de nos correspondants comme les propres nôtres, comme les propres leurs...

Mais nous ne sommes pas nos textes, même si par ailleurs c'est bien parce que nous sommes ce que nous sommes que nous pouvons recevoir tels textes et pas d'autres textes, et que c'est bien parce que nous avons tels filtres déformants que nous pouvons entendre ou croire entendre telle ou telle chose et pas une autre...

Mais pour autant, c'est tellement nous réduire à ce que nous ne sommes pas, c'est tellement réduire nos guides à ce qu'ils ne sont pas, c'est tellement vous réduire vous-mêmes à ce que vous n'êtes pas!

Et bien sûr que nos correspondants n'ont pas manqué de rajouter: "Mais nous non plus, nous ne sommes pas nos vibrations!"

A chacun d'entre nous d'accepter ou de refuser, à chacun de nous d'accepter différemment de l'autre, de refuser différemment de l'autre.

A chacun d'entre nous d'être ou non son propre canal car tous, nous en sommes capables car tous nous sommes un.

A chacun d'entre nous d'accepter ou non ce qu'il est, ce qu'il croit être, ce qu'il est à chaque instant.

A chacun de nous de reconnaître ou non que ce qu'il fait à son frère, à sa soeur, c'est en tout premier lieu à lui-même qu'il le dit, qu'il le fait, qu'il l'écrit, qu'il l'enseigne...

Et ce n'est pas parce que nous vous disons tout cela que nous nous exonérons de tout ce que nous vous partageons et que nous sommes meilleurs que vous, même si nous prenons toute la conscience que nous sommes encore dans cette illusion que nous serions parfois meilleurs...

Ecoutez-vous, lisez en votre propre coeur, regardez votre propre Histoire. Honorez-vous de ce que vous êtes, là où vous en êtes et n'oubliez pas, ne brûlez pas d'étape car vous êtes exactement là où vous êtes, là où est votre place actuelle.

Merci encore de votre présence avec nous car sans vous, nous ne pourrions oeuvrer et honorer nos propres choix.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel.

Luce et Loriel

Vous pouvez diffuser ce témoignage à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 18:50

LE CHEMIN
Huile de Catherine Bougnon Siménoff



Message reçu par Loriel les 29 octobre et 2 novembre 2008

Shamballa et le Grand Conseil Galactique

LE SAMSARA ILLUSOIRE DE NOS CANALISATIONS

Nous souhaitons vous donner notre propre point de vue quant à une partie de ce que vous pouvez percevoir de notre véritable réalité, ainsi que quelques précisions quant à la nature même de l’interaction expérimentée entre celui ou celle que nous appelons "notre canal", d’une part et "nous-mêmes", d’autre part.

Depuis le début de nos communications avec vous que cela soit par le biais de ce site ou par d’autres canaux, nous vous avons engagés à ne pas nous croire (cf. par exemple ‘Ne croyez pas en nos canalisations’). Cette formule, si elle n’était pas aussi cavalière que vous pourriez l’entendre, pourrait encore vous surprendre! (Rires).

Si nous avons tenu à ce que vous en soyez informés très tôt, c’est bien pour vous éviter de rajouter encore des attachements et des dépendances. En effet, ces attachements ne peuvent vous conduire qu’à des souffrances inutiles et des illusions, surtout si ces dernières ne vous sont d’aucune aide.

Nous vous rappelons que vous avez choisi en votre âme et conscience, ni plus ni moins, de ne plus entretenir aucune souffrance ni illusion mais de ne plus en créer non plus.

NOS PRETENDUS POUVOIRS ET NOS INTENTIONS SUPPOSEES

Certains d’entre vous (qui nous lisent ou pas) développent des systèmes abracadabrants nous concernant quant à notre rôle, nos prétendus pouvoirs, nos prétendues prérogatives, notre nature même, nos intentions réelles, avec une liste de suppositions et de rationalisations parfois ahurissantes.

C’est oublier un peu vite, par confort personnel sans doute, que les mêmes mécanismes psychiques que vous faites fonctionner de manière automatique vis-à-vis de vos frères et sœurs terriens sont également valables concernant votre relation à nous-mêmes, y compris lors de la lecture de nos textes mais pas seulement, loin s’en faut.

Ecouter le Souffle de l’Esprit serait-il la prérogative de l’écrit?

Votre Présence d’une certaine manière en entend de toutes les couleurs par ce même mécanisme. Ce qui est une façon de vous montrer que votre relation au monde est le miroir que vous entretenez avec votre propre présence. Y compris dans l’interaction avec nous-mêmes.

C’est dans ce sens-là que nous vous avons présenté la conscience antéchristique dans les temps qui viennent pour vous.

C’est aussi en ce sens-là que vous pouvez envisager une partie de votre relation avec nous, que cela soit par nos écrits ou par nos interventions directes dans la psyché humaine, dans l’inconscient collectif, dans les formes-pensées ou les égrégores de la Terre.

Nous vous invitons à placer votre attention sur le fait suivant qui est que vous oubliez un peu rapidement votre prétention à courir plus vite que votre propre mouvement et ainsi à essayer de contrôler ou d’anticiper votre retour chez vous. Comment? En continuant à vous ressasser de bons mots et de belles formules qui vous font la vie belle comme un merveilleux miroir aux alouettes.

Nous lire et même vous enseigner n’a jamais voulu signifier vous dédouaner de vos responsabilités et de vos choix dans un ailleurs qui ne serait pas là où vous êtes déjà. En aucune manière, cela n’a été notre intention pas plus hier qu'aujourd'hui ou même que demain.

L’un des aspects de notre service est de mettre à jour tous les coins et recoins de vous-même afin de vous encourager à remettre votre propre lumière, comme à développer une foi infinie, dans la perfection divine de votre étincelle également divine.

Nous n’encourageons pas à voir vos noirceurs et vos coins les plus sombres. Nous vous accompagnons dans le souffle de votre propre Etre Divin qui vous amène dans les méandres de vous-même afin que vous reconnaissiez et honoriez votre Lumière qui agit selon sa propre nature originelle.

NOUS SOMMES VOUS COMME VOUS ETES NOUS

Un autre aspect de notre service est de vous montrer que la lumière de la Conscience Universelle prend diverses formes et que cette Lumière que nous vous montrons, y compris par nos textes, est aussi la vôtre.

Car après tout, n’êtes-vous pas vous-mêmes une forme de votre propre lumière?

En outre, que diriez-vous si nous vous disions que vous ne ressemblez en rien à l’image que vous avez de vous, ni physiquement ni en quoi que ce soit d’autre qui soit de l’ordre d’une quelconque forme de perception?

Là aussi de manière un peu cavalière, nous vous avions dit: «Nous sommes vous comme vous êtes nous». Et combien cela vous a rendu perplexes y compris "nos" messagers de La Vie Providence. Sans parler évidemment de tous ceux qui ont pris ces paroles par-dessus leur propre jambe!... (Rires)

Le phénomène de résonance que vous entretenez avec nos textes et nos présences vous renvoie à votre propre lumière. C’est vous qui décidez d’une certaine manière de la nature de l’ombre que vous pouvez créer et que vous pouvez supporter au regard de la nature éblouissante de votre propre perfection que vous n’acceptez pas.

C’est vous qui décidez là aussi mais d’une autre manière, de ce que vous êtes capables de supporter de votre propre lumière. Tous, vous appelez votre libération mais tous, vous êtes incapables de supporter sereinement et sans dommage la présence directe de l’Etincelle divine qui est votre véritable nature première.

A cet égard, la métaphore de la Grotte de Platon peut être initiatrice dans ce contexte.

VOTRE CREATION COLLECTIVE DES BORDS DU PRECIPICE

Redonnez-vous cette responsabilité d’Etre divin créateur et cessez de jouer les victimes en focalisant votre attention et vos consciences sur la création de bourreaux… qui finalement vous sont extrêmement utiles de bien des manières.

Lorsque vous portez aux nues certains de nos textes tandis que vous en détruisez d’autres, vous créez des chimères qui alimentent votre attachement aux formes des perceptions. Comme en toute chose d’ailleurs!

Lorsque vous agissez ainsi, vous ne faites que reproduire des conditionnements dans la création de rôles qui vous ont certes bien servi jusque-là mais dont votre âme et votre Etre Réel ne veulent plus.

La notion de mémoires primaires et secondaires (cf. par exemple ‘Lettre providence hors série’) est directement liée à cette notion de rôle à travers les âges de votre expérience unique dans ce plan.

Nous vous rappelons les notions de reconnexion, libération et intégration par le Cœur Sacré en un seul mouvement.

Cf. ‘Le miroir aux alouettes de vos mémoires

Il en est de même de vos réactions envers une soi-disant CRISE FINANCIERE.

Si vous savez que tout ceci est illusion parce que vous connaissez la virtualité de tout ce système, comment se fait-il que vous y attachiez autant d’importance et que par là-même vous vous impliquiez dans sa création?

Ne voyez-vous pas que vous jouez le même jeu que ceux qui veulent vous faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes virtuels, et qu’ainsi vous continuez de créer, avec l’assentiment de tous, les bords qui vous mènent à votre propre précipice?

Vous vous mordez la queue de vos propres illusions et vous continuez de blâmer d’autres que vous dans la création de cette virtualité.

Vous savez pourtant que tout ceci doit arriver parce que tout ce système ne repose pas sur l’unité de toutes choses en lien avec les forces universelles de l’Esprit cosmique et des lois divines que vous commencez seulement à reconnaître et à honorer.

LES BOURREAUX DE VOS PROPRES IRRESPONSABILITES

Où est donc passé votre choix d’honorer votre retour chez vous en voyant se dérouler sous vos yeux les événements de cet ancien monde qui s’en va?

Voyez-vous de quelle manière vous alimentez les peurs et vos conditionnements non seulement de refus de ce qui est mais également d’attachement à vouloir encore expliquer et donner sens selon vos propres critères sécuritaires… qui ne sont en rien sécurisants pour votre alignement présent.

Cf. ‘Le grand monarque enflammera votre quête de sens

Voyez-vous les liens entre toutes ces choses qui sont là sous vos yeux?

Où est donc passée votre foi, également dans ces temps de perturbations financières où vous jouez avec une délectation toute  angélique, peut-être d’ange déchu ou d'ange rebelle, le jeu exact de ceux qui tirent ou pas les ficelles de tout cela.

Alors qu’ils ne font que vous renvoyer avec terreur vos propres turpitudes à l’échelon mondial concernant un niveau (une harmonique) de vos incapacités à donner et à recevoir à travers l’ensemble symbolique et virtuel de ces transactions bancaires.

Leur avantage, si cela est réellement le cas, a été de savoir que vous avez besoin de bourreaux pour justifier vos irresponsabilités et fuir encore une fois votre pouvoir créateur collectif dans lequel chacun de vous est partie prenante de manière plus ou moins consciente.

Cette notion de conscience divine étant celle de la reconnaissance par l’âme incarnée et par l’Etre Réel de sa propre lumière divine parfaite. Et non pas seulement la conscience de votre moi égocentrique que vous abreuvez avec vigueur de refus, de rejet de ce qui est, et de l’élaboration de systèmes de pensée qui reproduisent des systèmes enfermant ainsi que vous l’avez fait dans l’ancien système.

Sachez encore une fois que nous honorons tous vos choix et que nous savons que vous accomplissez ainsi votre propre prophétie concernant la Nouvelle Terre qui est déjà là.

L’OMBRE CREEE PAR VOUS ET LA CHUTE DES ANGES REBELLES

Cette digression concernant l’ombre est une façon de vous dire que vous voyez votre propre lumière là où vous décidez qu’elle soit mais pas là où vous décidez qu’elle ne soit pas.

Cela a été l’une des caractéristiques des anges rebelles incarnés contrairement aux anges "déchus", et nous soulignons les guillemets.

Personne dans tous les Univers ne peut interagir avec vous, ne peut interférer avec vous si d’une manière ou d’une autre, vous ne lui avez pas ouvert la porte. C’est une loi universelle.

Personne ne peut interagir avec vous si dès le début même de cette interaction, vous n’étiez pas consentant d’une manière ou d’une autre.

C’est aussi l’une des applications d’une autre loi universelle concernant le libre arbitre des âmes en incarnation.

Ce libre arbitre a été réduit par vos conditionnements à n’être la règle que sur ce plan terrestre "3D".

C’est oublier que ce libre arbitre est un attribut de Dieu et que cette liberté de choix est une donnée universelle des âmes incarnées, à moins que vous ne fassiez la supposition qu’il y aurait des ayants droit ou des passe-droits dans certains secteurs de l’Univers, pour des raisons à notre sens tout à fait absconses.

Cette notion de création de l’ombre par vous-mêmes a été l’une des raisons de la chute des anges rebelles (dont certains d’entre vous connaissent parfaitement ce petit jeu divin) ainsi qu’une des raisons de la confusion très largement entretenue par ces mêmes anges qu’eux-mêmes et les légions lucifériennes étaient de la même veine.

Vous mettrez à jour dans vos consciences tout cela bien à temps et vous vous rendrez compte par vous-mêmes un peu plus de ce que peut signifier la notion de sacrifice dans le sens angélique du terme… Et bien évidemment pas dans son sens restrictif de sacrifice/ martyre/ expiation.

LE LEURRE MAGISTRAL DE VOTRE NOTION D’EVEIL


Cette invitation à ne pas nous croire a été aussi une manière de vous mettre en garde envers vos propres fonctionnements afin que vous ne confondiez pas la nature du contenu des textes/ vibrations/ ondes de formes que nous transmettons avec une quelconque notion d’éveil ou de soi-disant réalisation.

La notion de «réalisation de soi-même» étant en soi un leurre magistral que nous vous invitons à revisiter y compris lorsque vous lisez nos textes.

Les déconditionnements que nous opérons à travers ces textes sont des aides pour vous et votre âme, mais nullement la certitude qu’en les lisant et/ou en les étudiant vous atteindrez une quelconque forme d’éveil, lequel éveil n’appartient à personne d’autre qu’à la Source Ultime.

Nos textes n’ont aucune prétention ni à provoquer l’éveil ni à orienter une quelconque réalisation de quelque nature que ce soit.

Ces attributs ne nous appartiennent pas puisqu’ils sont du seul ressort de la Présence de chacun et in fine, du ressort de votre propre mouvement qui ne peut que vous ramener au Père. Ce mouvement est de la responsabilité de votre âme et de votre Etre Réel.

Nous sommes une aide afin de vous guider au mieux. Nous vous enseignons à vous remettre sur vos propres rails mais nous ne décidons pas à votre place de vous y remettre.

Alors, nous vous conjurons de ne plus être dans des attentes de sauveur vis-à-vis de nous, car non seulement vous êtes déjà tous sauvés, mais en outre cela est déjà écrit dans le Cœur du Père/Mère.

Nous disons cela vis-à-vis de tous ceux dont le passage obligatoire semble être la révolte, le déni et la non acceptation de leur consentement définitif à leur propre Souffle. Vous serez nombreux…

CANALISER N’A JAMAIS SIGNIFIE QUE LE CANAL ETAIT PARFAIT

Le fait de canaliser n’est pas le signe d’une quelconque perfection du canal. Ceci doit être à nouveau dit avec force afin d’éviter des dépendances et des transferts d’énergie/ conscience, inconséquents et préjudiciables.

Lorsque vous jugez l’autre, vous vous jugez vous-même. Lorsque vous accusez l’autre, vous vous accusez vous-même...

Nos textes et nos interventions participent à la révélation de ces temps bénis. Rien de plus. Rien de moins.

Nos deux messagers de La Vie Providence s’en sont rendu compte de manière encore plus tangible ces derniers mois.

Cela a été l’occasion pour eux de prendre conscience jusque dans leur chair et dans leur âme que nos communications étaient, d’une certaine manière, aussi illusoires que de la vapeur en plein soleil.

Il y a environ six mois, nous avions commencé à "préparer" nos deux canaux en leur disant de manière légère mais quelque peu provocatrice:

«Et si nous vous disions que tous nos textes et nous-mêmes étions des illusions et des mensonges, que feriez-vous?».

A l’époque, si cela a été un choc de perplexité pour eux, ils n’avaient pas encore eu conscience réelle de sa portée. Mais ces tout derniers mois, l’onde de choc s’est révélée intense et immense, notamment pour l'extension incarnée de Loriel qui s’est tue pendant une longue période dans l’attente de se pacifier et de voir à nouveau un peu plus clair en tout ceci.

Nous vous rapportons cela non pas pour mettre nos canaux sur un quelconque piédestal mais pour vous montrer que le phénomène de canalisation touche également de plein fouet les âmes qui se sont portées volontaires à ce sujet.

Et qu'en outre, nul d'entre vous n'est  indemne ni de ces lectures ni du Souffle qui vous traverse, en aucune manière et quoi que vous en pensiez.

PARCE QUE LA CANALISATION EST ENCORE UNE VOIE PSYCHIQUE

La canalisation est un phénomène psychique basé sur un support énergétique qui nous permet d’entrer en relation avec le canal.

Ceux qui ont perçu que nos textes sont aussi des formes-pensées ont raison en ce sens que nous ne pouvons communiquer avec vous que de manière psychique tant que vous ne vous êtes pas ouvert à d’autres moyens d’écoute interne/ externe, qui pour le coup sont une véritable communication transpersonnelle au-delà de vos psychismes et de tous vos conditionnements.

C’est aussi pour cela que nous vous avions dit que les canalisations, telles que vous les connaissez actuellement, disparaîtront en leur temps parce que vous aurez la maturité nécessaire pour écouter sans faille et sans déformation votre propre guidance, laquelle n’est pas de l’ordre d’un quelconque conditionnement psychique mais qui pour autant n’est pas non plus de l’ordre du spirituel, pourrait-on même affirmer!

Communiquer actuellement avec vous de manière transpersonnelle reviendrait à communiquer avec un sourd et malentendant, ce qui n’a pas grand intérêt quant à la diffusion de nos informations. Ceci étant dit avec tout le respect des âmes incarnées dans des corps pourvus de handicaps divers.

Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il n’y ait pas un minimum de communication transpersonnelle entre le canal et nous-mêmes. Ni entre nos textes et chacun de vous. Cela fait partie de l’ouverture révélée que les prophéties avaient prédite comme constituant ce préalable qui est l’une des bases rendant possible le phénomène de canalisation.

NOS TEXTES SONT COMME DES ILLUSIONS DE LUMIERE REFLETEE

C’est dans ce sens-là que nos textes sont des illusions et ressemblent à des chimères de la Lumière reflétée, c’est-à-dire à des formes-pensées raccrochées à des égrégores divers.

Cf. également ‘La nouvelle Jérusalem du reflet de vos âmes

Et nous serions bien malhabiles si nous ne respections pas la réalité de votre état présent dans votre croissance spirituelle! Cette lumière reflétée étant ce que vos traditions nomment le "samsara".

Le samsara est créé à partir de formes-pensées qui tentent par tous les moyens possibles de trouver des explications tangibles sur tout et sur rien, au lieu d’accepter totalement et simplement la réalité des choses telles qu’elles sont ainsi que leur imprégnation fondamentale de l’amour divin incommensurablement bienveillant en tout.

Les croyances et dogmes de toutes natures alimentent ce samsara. Et vous y êtes encore, quoi que vous puissiez penser de vous-même et de la nature réelle de l’état d’avancement de votre maturité spirituelle, dont à aucun moment vous n’êtes en mesure de savoir exactement où vous en êtes à ce sujet.

Prétendre avoir une connaissance quelconque de votre éveil, de vos reconnexions dimensionnelles, de la libération de vos brins d’ADN est un mensonge que vous vous adressez à vous-même(s). Seule votre âme sait. Seul votre Etre divin sait.

Seul le Cœur Sacré de toute chose sait. Et pour notre part, nous n’en avons d’ailleurs que quelques lumières pour ce qui vous concerne par exemple.

Et dans tous vos systèmes de compréhension abracadabrantesques sur vous-même(s), sur nous ou sur d’autres encore, en agissant volontairement et de manière délibérée à partir de cette compréhension basée sur des formes-pensées reflétées, vous ne faites que reproduire les égrégores de magies blanche et noire qui certes ont pu être des aides pour vous mais qui sont destinées à disparaître dans les conditions d’incarnation de la Nouvelle Terre.

NOUS INTERVENONS DANS LES FORMES-PENSEES REFLETEES

Un  des autres services que nous vous offrons est notre implication et notre intervention dans les formes-pensées de la lumière reflétée.

Cela a été permis par décret divin parce que l’Esprit collectif des humains de la Terre nous l’a également permis par respect du choix de vos âmes et de la nature des règles sur cette Terre.

Cf. également ‘Notre intervention au sein du principe de non intervention

A partir d’extensions de notre Présence, nous créons des formes-pensées que nous projetons dans l’atmosphère psychique de la Terre et ce, afin de vous aider à vous retrouver dans ce fatras, parfois nauséabond au sens littéral du terme, que constituent vos références d’incarnation et d’alignement.

En d’autres termes, nous créons des formes-pensées qui manifestent les points-zéro harmoniques du rayonnement divin en toute chose.

Cf. également ‘L’avènement du choc avec la ceinture de photons

Pour faire image, cela constitue de véritables stations de soins et d’enseignement pour vous, que nous créons avec les maîtres de divers secteurs dont ceux de Shamballa et de l’intra-terre. Des stations-relais en quelque sorte comme il en existe dans l’astral, dans les mémoires akashiques et même dans votre inconscient collectif à travers la formation d’archétypes que vous mettez plus ou moins en résonance avec les lois universelles et avec l’ensemble des puissances divines à l’œuvre.

NOUS INTERAGISSONS UNIQUEMENT PAR NOS PROJECTIONS

Si vous croyez que vous interagissez directement avec nous lors de certains de vos voyages, vous êtes dans l’erreur. Nous vous donnons à voir des images de nos projections mais jamais nos présences réelles, tel que cela peut se produire lors d’un face à face entre amis.

Vous n’êtes pas prêts !

Vous n'êtes pas prêts. Vous l’avez entendu mais vous ne voulez pas l’entendre. Et si cela venait à se produire tel que vous pensez que cela se produit, votre face en serait brûlée.

Comprenez qu’il y a un apprivoisement réciproque et que lorsque vous faites un pas, nous en faisons dix. Ce n’est pas seulement une métaphore connue pour vous aider dans vos actions, mais une réalité de la nature même des interactions dans notre manière de communiquer avec vous tous.

En d’autres termes et pour simplifier, nous vous avons dit que nous sommes intervenus et que nous le faisons encore dans certaines régions de l’astral (cf. par exemple 'Résurgence de nos mémoires'). Aussi, vous pouvez nous rencontrer sous des formes diverses dans ces régions ou même dans celles des mémoires akashiques.

Mais ce sont uniquement des formes projetées et non pas notre Présence réelle.

Nous avons la capacité de nous projeter dans de nombreux plans à partir de la Volonté divine sans perdre notre connexion interne et sans phénomène d’oubli. Notre incarnation directe n’est en aucune manière possible en votre monde "3D". En outre, seules des projections de courte durée de nature holographique sont possibles.

LA NON EVIDENCE D’UNE RENCONTRE EST ALLIANCE

Vos amis d’outre-espace sont là pour vous apporter toute l’aide nécessaire le moment venu. C’est aussi pourquoi de manière paradoxale, nous vous avons mis en garde contre la venue de certaines espèces non terrestres.

La puissance d’une technologie n’est pas synonyme d’alignement.

L’efficacité ne l’est pas non plus.

Cf. par exemple ‘Votre attraction pour les pyramides

Votre goût du pouvoir et du sang vous a enseigné cela pendant des millénaires. Sachez vous en souvenir à bon escient lorsque les temps seront là dans l’espace de vos cieux.

Et souvenez-vous de cette autre loi universelle:

«Toute création qui n’est pas évidence d’une rencontre des Présences est alliance».

Réfléchissez-y lors de vos voyages en conscience ou pas. Souvenez-vous-en lorsque les temps seront là dans l’espace de vos cieux et l’intime de vos cœurs.

Quant à la nature réelle de ce que nous sommes, cela est plus difficile à vous faire comprendre. Nous savons que vous avez encore besoin de vos compréhensions actuelles, même si vous alimentez encore, bien des fois, certains réservoirs de la conscience samsarique.

Mais là encore, nous respectons votre propre croissance et votre  rythme d’évolution. C’est aussi l’une des raisons qui nous ont fait dire notre mise en garde concernant le fait de vouloir brûler les étapes.

Vous êtes au seuil de beaucoup de choses.

Mais nous vous demandons de conserver l’humilité nécessaire face au fait que vous ne pouvez en rien maîtriser ce qui est là, que vous ne pouvez pas comprendre la nature transcendantale de notre réalité comme de la vôtre.

Etre éveillé n’a jamais voulu dire être dans la capacité de comprendre.

Nous vous enseignons comme nous vous l’avons promis. Comme vous vous l’êtes promis!

Cet enseignement est une aide mais aucunement la certitude qu’en nous lisant, vous atteindrez quoi que ce soit d'autre qui soit de l’ordre de la volonté suprême de l’Etincelle divine qui est votre Unité de toute éternité.

Nous sommes là, plus que jamais avec vous jusqu’à l’avènement final de ces temps.

Namaste


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 20:37
TOMBE-LE-MASQUE.jpg
TOMBE LE MASQUE
Pastel de Feolla


Message reçu par Loriel le 17 septembre 2007

TOMBENT LES MASQUES ET SOUFFLE LE VENT DE LA VERITE


Nous vous accueillons dans le temple de notre vaisseau mère.

Le Commandeur Ashtar Sheran est présent et supervisera l’ensemble des communications de ce soir. Pourront intervenir, en sa parole, Maître Hilarion, Istrée, Sananda ainsi qu’une régente des Vierges du Cœur Sacré.


Peuple de la Terre, au nom de tous vos Frères et Sœurs, nous vous adressons nos amitiés fraternelles et nos encouragements dans les temps qui viennent.

Nous souhaitons intervenir ce soir pour confirmer que la dernière ligne droite dont nous vous avions parlé est bien entamée et ceci jusqu’à la Transition.

Les nombreux départs que vous pouvez constater dans votre entourage sont une des conséquences provenant des choix définitifs (définitifs dans votre illusion) que vous avez tous pris en fin de votre année 2006.

Ce choix de départ de ce plan est vécu en accord total avec l’Etre Divin de ces personnes. Elles sont dans la paix pour la plupart et ne supportent pas vos pleurs d’incompréhension, alors même que votre chemin supposerait une attitude autre.

Les paradoxes de vos comportements ne les aident pas à partir en toute sérénité vis-à-vis de vous, non pas vis-à-vis d’elles-mêmes. Nous savons que vous pouvez faire le nécessaire rapidement, alors faites-le. Vous savez qu’il n’est plus temps de tergiverser et que la Terre n’a pas besoin de retardataires.


Les conditions socio-économiques semblent se modifier soudainement. Les liquidités semblent faire défaut et des vents de panique plus ou moins hasardeux soufflent dans l’esprit des uns et des autres.

Certains se réclament d’être à l’origine de ce mouvement et se proclameront les sauveurs de l’humanité alors qu’ils mèneront l’humanité vers un chaos apparent. L’Humanité n’a pas besoin de chevaliers qui revendiquent le salut des âmes de cette Terre et le bienfondé de leur action. Seule la Source de la Création le sait et nul autre.

Nous vous recommandons donc la plus grande prudence envers certains mouvements qui affirmeront ceci ou cela vis-à-vis des événements financiers qui défraient les chroniques de votre économie. Affirmations qui prétendront maîtriser totalement les circuits financiers et rétablir votre économie comme "avant", y compris par de nouveaux circuits de distribution des dites richesses.

Alors, encore une fois prudence et discernement…


Nous vous avons enseignés que les conditions socio-économiques devront changer d’une manière ou d’une autre. La Présence sur votre Terre ne peut supporter plus longtemps des institutions et des organisations qui ne répondent pas strictement au critère de fluidité et d’alignement de la nouvelle trame (plutôt que grille).

C’est pourquoi Maître Hilarion, gardien du Rayon de la Fluidité et du Mouvement, est là avec nous pour vous permettre d’œuvrer en ce sens.


Nous avons donné l’autorisation aux nôtres, qui sont au sol et qui sont disposés à des postes-clés, d’être prêts à intervenir le cas échéant.

Des têtes vont tomber en "sacrifice".

Vous savez que certains plans se nourrissent d’affect et d’émotion. Ces plans seront servis et les âmes qui ont continué à établir des pactes et alliances avec eux, malgré les mises en garde et recommandations des uns et des autres, seront dans l’obligation d’être au "service" de ces êtres pendant une durée indéterminée, soit jusqu’à une décision plénière de l’Etre Suprême de l’âme dont il est question.


Encore une fois, ni punition ni récompense. Juste l’application stricte des lois universelles dont fait partie celle du karma pour certains niveaux de conscience et d’évolution. Nous ne reviendrons pas sur ce sujet qui a déjà été évoqué.

Sachez qu’en aucun cas, nous ne sommes à l’origine de ces soubresauts. Seul le retour avide de spéculations hasardeuses (ce qui est en soi-même un euphémisme) a permis à ces bulles de liquidité de partir en fumée et de faire apparaître la réalité profonde de ce qu’elles sont: à savoir du "vide de rien"!

Les masques tombent. Cela signifie concrètement que tous les atours, pris par des circuits économiques et financiers pour paraître réels et semblant avoir prise avec le quotidien de chacun, fondent comme neige au soleil pour faire apparaître la seule réalité de leurs illusions profondes et mensongères.

Toute votre économie est basée sur de telles illusions et de tels mensonges.

Il est donc tout à fait normal que, dans les temps actuels, les masques tombent et fassent apparaître les grandes théories financières et économiques, qui sont la fondation de votre monde, comme de la paille soumise au vent de la vérité et du discernement. Ce qui est permis par vous et par l’ensemble de vos frères et sœurs en humanité.


Toutes ces manoeuvres sont issues d’un plan machiavélique qui vise à retirer toute liquidité des circuits économiques afin de provoquer notamment et principalement une cessation de paiements des entreprises.

Lorsque tout votre système socio/ politico/ économique sera à bout de souffle, lorsque plus aucune solution ne pourra être envisagée… si ce n’est par ceux-là même qui ont mis en place ce projet, alors il vous sera proposé à grande échelle la puce et la monnaie électronique obligatoires pour tous.

Bien évidemment, sous couvert de sauver l’économie mondiale et l’humanité avec!

Dans le même temps, les esprits seront préparés à recevoir la venue d’un président mondial de la dernière chance qui imposera son autorité à tous, en se mettant à dos les pays de l’Extrême et du Moyen Orient.


Voici le bien triste résumé de ce plan machiavélique dont vous pouvez prendre connaissance… Il n’est pas nouveau! Vous le connaissez. A vous d’en prendre faits et gestes et d’agir selon vos choix et votre propre alignement.

L’Ombre n’a pas fini de jouer ses dernières cartes, même si celles qu’elle abat font partie du plan divin dans lequel la Lumière est de toutes les manières définitivement "vainqueur", quoique cette terminologie ne nous satisfasse en aucune manière.

Il n’y pas de gagnant ni de perdant. Chacun est à sa place et joue son rôle avec perfection comme nous vous l’avons dit si souvent déjà. Chaque âme est à sa juste et parfaite place et toutes sont là pour ces événements majeurs.


Cependant, malgré ce qui peut vous apparaître comme de sombres nouvelles, nous ne vous demandons pas de "garder espoir" et de reporter votre attention sur des "lendemains qui chantent". Pas de cela, non.

Votre Présence est le seul guide réel des temps qui viennent et c’est pour cela que depuis des décennies, nous avons invité l’humanité à une profonde conversion en vue de vous préparer à ces changements.

Des âmes volontaires se sont portées au secours de l’humanité afin de lui permettre une transformation durable et profonde la moins douloureuse possible et en même temps la plus efficace pour le plus grand nombre.


Vous connaissez la réalité de notre présence même si elle ne vous paraît pas tangible et concrète.

Vous doutez de nous et pourtant nous vous le redisons: doutez de nous mais pas de vous…

La main du Père est sur cette planète et ce n’est pas seulement une métaphore ou une belle image. Les anges et archanges sont là. Vos guides, vos amis et votre famille aussi. Alors, que pourriez-vous craindre? Rien. Strictement rien. Alors?!...


Beaucoup de messages sont déversés dans vos circuits de communication. Nous vous invitons à nouveau à la plus grande prudence et au plus grand discernement.

Nous ne vous dirons pas ce que vous devez croire ou pas, qui vous devez lire ou pas.

Cela est du ressort de votre strict choix personnel. Nous vous disons d’user de votre Présence pour savoir de quoi il en retourne vraiment.


Mais sachez cependant que la confusion ira grandissante et que cela est voulu par les forces de l’Ombre et de leurs acolytes.

La confusion permet à la peur de prendre racine.

La confusion permet à l’esprit de se tourner à nouveau vers un sauveur extérieur.

La confusion évite la réflexion personnelle et le centrage avec votre propre alignement.


Alors, faites silence et écoutez en vous-même à la lettre ce que la Présence vous dit, ce que votre petite voix vous dit, ce que votre cœur vous annonce, ce que votre corps vous enjoint de faire ou pas, à votre parole de dire ou de se taire.

Faites silence et prenez des temps de repos importants. Cela nous paraît tout à fait essentiel, particulièrement en ce moment.

La Lumière a profondément transmuté la structure de votre manifestation physique 3D.

Soyez vigilants à toutes formes de ce que vous nommez hallucination.

Lorsque la matière se transmute et change de niveau de réalité, en changeant d’harmonique et de dimension (notez bien que les deux vont obligatoirement ensemble), alors les formes-pensées et les égrégores d’illusion, les implants et autres procédés, contenus dans les interstices de vos atomes, peuvent être libérés plus ou moins soudainement et ainsi vous déverser des images trompeuses.


Ces images peuvent apparaitre dans vos rêves et de faux souvenirs, dans vos visions et vos "voyages" ainsi que dans votre vie de tous les jours. Comment les reconnaître? Demandez et vous recevrez. C’est aussi simple que cela.

La Foi est simple. Elle n’a pas besoin de rituel ni de magie (encore une fois: ni noire ni blanche, ni rouge ni jaune…).


Faites silence.
Demandez.
Ecoutez.
Et vous recevrez.

Si vous êtes dans votre foi, soyez assurés que vous recevrez réponse. Mais soyez tout aussi assurés que le moindre doute et la moindre confusion dans votre esprit empêche et empêchera tout cela.

C’est pourquoi nous vous avons parlé de la confusion plus haut dans ce texte. Si vous êtes confus, demandez à vos guides personnels et à certains maîtres avec qui vous aimez œuvrer de vous assister pour retrouver la Paix en vous et l’Harmonie. Une fois apaisés et à nouveau harmonisés, faites silence et demandez.


La confusion et le doute n’empêchent pas de demander mais de recevoir correctement.

La faille ne vient jamais dans le questionnement ni dans la demande (bien que demander soit parfois un exercice loin d’être facile pour certains d’entre vous…) mais bien souvent dans la nature de la réception de ce que vous recevez.

Demander est une énergie masculine. Recevoir est féminin. Sagesse et compassion. Encore une fois les polarités équilibrées dans l’expérience de votre propre foi. Tout est lié.


Nous souhaitons que ces informations vous permettent de vous recadrer et de pacifier vos inquiétudes.

Vous avez sans doute remarqué que nous nous faisons plus discrets en ce moment… C’est une décision de notre part.


Sachez que nous sommes toujours là et que nous vous communiquerons toutes informations qui nous apparaissent indispensables ou utiles pour les temps qui sont là.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 10:32

genetique 


Message reçu par Luce le 13 décembre 2006

Irvan de Sirius

NE CROYEZ PAS EN NOS CANALISATIONS

- Bonjour ma petite puce. Alors, te voilà bien malade? Et non sans raison. Tu as tellement accumulé de choses depuis un an, ainsi que Loriel te l’a dit.

Il était vraiment temps que tu lâches un peu de lest. Mais ce n’est pas encore suffisant, il va te falloir t’épurer de tout ce qui restait en toi d’anciennes énergies.

Oui, ainsi que l’on te l’a dit: dans cette grande illusion qu’est votre monde, fais comme Matrix et passe derrière le miroir, de l’autre côté de Ta réalité et tu dé-couvriras une autre illusion d’une autre réalité, mais plus belle.

- Comment ne plus tousser? Je ne peux plus dormir…

- En ne toussant plus. Décide de ne plus tousser et de te libérer autrement.

- Mais je n’ai pas cessé de demander la flamme verte, la guérison, de remettre mes bronches à Dieu!

- Alors, là, je n’étais pas au courant! Je blague... Mais l’as-tu fait de manière alignée avec ton Etre Suprême? Il me semble que tous ces derniers jours tu ne te sois pas connectée de façon consciente.

Cf. 'Reconnexion à l'Etre suprême'

Alors, qu’attends-tu?

- Tu as effectivement entièrement raison. Merci de me l’avoir rappelé. Au sujet de ma colère actuelle contre les TIEDES, que se passe-t-il en moi?

- Tu es dans la tempête, dans le temps de la révolte. Et tu n’as pas tort, mais eux non plus n’ont pas tort.

Certes, ils sont moins alignés que toi (et encore, en ce moment pour toi, ce n’est pas super!) et sont en train de tomber… Mais pour mieux se relever.

Ne doute pas que toi, aussi, tu sois déjà passée par là, et Loriel également, ce qui fait que dans la hiérarchie spirituelle et humaine, vous êtes plus sages. Mais c’est tout, seulement plus sages!

La personne à laquelle tu penses en particulier a effectivement disjoncté, de manière triviale, mais bien réelle. Son cerveau a été atteint, car elle a approché de trop près la lumière noire, celle de l’Ombre.

Cf. 'L'ombre et la lumière' et 'Les francs-tireurs de la lumière'

Bien évidemment, nous ne sommes pas intervenus directement car nous n’y étions pas autorisés par son Etre Suprême qui a fait ce dernier choix pour qu’elle comprenne.

Les "spiritualistes" et les "matérialistes" sont bien sûr les mêmes dans l’absolu: aucune séparation.

Pourtant, il en est tout pareillement dans votre 3D. Les «purs et durs» de chaque camp sont aujourd’hui une minorité, et plus personne n’appartient vraiment à ces catégories, si ce n’est dans la vision de bobos en mal de frisson spirituel galactique!

Cf. 'Ordre et clarté'

Car il  nous est de constater que, pour certains parmi vous, il est encore important d’appartenir à une confrérie mais ce n’est qu’un jeu, tel que dans les universités américaines.

Ce n’est en réalité qu’un jeu mais certains prennent très grand plaisir à jouir de leur illusion de pouvoir. Mais cela ne saurait durer car faute d’intéressés, cette opposition va très vite disparaître.

Vous avez bien compris, avec Loriel, la fatuité d’un tel mouvement séparatiste.

Croyez-vous donc être les seuls?

En outre, Croyez-vous que nous ne nous en occupions pas? Croyez-vous que l’on ait laissé faire ces gens de manière innocente?

Il était temps, également, que nos canalisations soient mises en doute.

D’ailleurs, tu peux constater que de plus en plus de personnes doutent des canalisations des autres mais parfois également des leurs. Cela est voulu.

N’oublie pas, nous vous avons toujours dit: écoutez-nous mais faites votre propre expérience et, surtout, ne nous croyez pas car croire c’est douter.

Ainsi, nous préférons des gens qui doutent de manière directe que des gens qui nous croient de manière imbécile. Nous ne sommes pas là pour vous déverser du petit lait à boire.

Nous sommes là pour vous aider à vous réveiller définitivement de votre torpeur.

Et nous "préférons" (même si ce terme est évidemment impropre puisque nous vous aimons tous) ceux qui pensent par eux-mêmes (même si penser est mettre une distance entre qui vous êtes et ce que vous êtes et donc fait le jeu de la séparation) que les bénis oui-oui de la spiritualité.

Pour ces derniers, il est bien évident que tout cela est dit sans jugement de notre part, mais seulement dans le contexte suivant: Que voulez-vous? Que décidez-vous?

Cependant, après ces doutes "constructifs" comme diraient certains, mais ainsi que tu l’as compris, un doute n’est constructif que s’il ne dure pas, quelques-uns parmi vous ont déjà redressé tout cela en eux, par leur propre alignement, en faisant l’ordre et la clarté en eux-mêmes.

Et il est vrai que nous sommes très satisfaits lorsque vous ne doutez ni de vous, ni des autres, ni de vos canalisations ni de celles des autres... Car, toutes ont leur intérêt, toutes ont leur rôle en ne s’adressant pas aux mêmes personnes, en fonction de leur évolution.

Il est bien évident que même ceux en apparence moins avancés sur le chemin de retour vers leur véritable demeure ont également la possibilité d’avoir accès à nos messages, directement adressés à eux.

Et lorsque vous ne vous sentez pas en résonance avec telle ou telle canalisation, qui vous oblige à l’accepter en vous? Certainement pas nous.

En revanche, il est vrai que nous trouvons déplorable (eh oui, c’est le mot que tu voulais entendre) mais en réalité, nous trouvons dommage que certains de nos channels se fassent attaquer… Nos channels ne sont pas là pour être mis au pilori ni, bien sûr, encensés.

La canalisation n’est pas une récompense, n’est pas non plus entièrement de la responsabilité de la personne réceptrice, mais c’est une connivence amicale entre elle et nous (connivence, encore un mot dévié!).

Cf. 'Le sens originel des mots'

Ceci dit, il est inadmissible pour toi, je tiens à le souligner, que des personnes en toute bonne foi aient été visées jusque dans leur intimité. Cela n’a pas été le cas pour toi mais tu ne comprends pas comment quelqu’un qui ne serait pas d’accord avec un autre, éprouve le besoin de faire mal ou d’essayer de faire mal.

Tu sais, ma petite puce, c’est parfois l’ombre qui transparaît à travers eux, c’est parfois tout simplement leur propre souffrance à laquelle telle ou telle canalisation les a ramenés… Et cela, tu ne peux le juger.

Un dernier mot sur les channelings.

Certes, chaque message est adapté (en quelque sorte) à la personne qui le reçoit, mais en fonction de ce que nous voulons faire passer, nous choisissons plutôt tel channel.

Donc, aucun hasard, aucune erreur… Tout est parfait.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal/800px_galahad_grail.jpg/chevalier_atlantis.jpgRoi et Reine/accolade_chevalier.jpg