28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 11:00

REFLETS Pastel de Feolla

 
Message reçu via Loriel le 23 avril 2008
 
Depuis le conseil de Shamballa et la fraternité de Melchizedek
 
REMIS LE 28 SEPTEMBRE 2017 pour tous ceux qui en aient fait la demande
 
Ce message si décoiffant, mais si capital, est de nouveau mis en exergue par le Commandement d'Ashtar Sheran, et ce, dans le cadre de la cacophonie des tourbillons vibratoires actuellement imposés, à coups de boutoir, directement dans notre cœur.
 
L'objectif prioritaire de l'Adversaire est désormais d'anéantir toute espérance. Pourquoi?... Comment?
 
Pourquoi? Parce que seule notre espérance est capable d'ancrer dans la foi notre volonté divine (sans aucune volonté humaine) et de nous libérer de nos dernières poches de résistance... avant de pouvoir accueillir notre couronne divine humaine.
 
Comment? Non seulement en attisant nos propres ombres, mais également en exhumant nos anciennes mémoires. Soit pour nous faire accroire que notre personnalité serait tel dieu, à leurs côtés, soit pour qu'ils puissent être nourris par notre adoration prostituée en échange de leurs promesses d'illumination.
 
Ne cessons jamais de renouveler, chaque jour, notre choix d'âme initial, et reconnectons-nous au Cœur Sacré du Grand Soleil Central.
 
Grand Soleil d'où sont directement issus tous les lettres et chiffres divins tels que ceux venus jusqu'à nous sous un aspect hiéroglyphique, comme sous l'aspect des lettres dénommées hébraïques, ou bien encore en tant qu'arcanes du tarot initiatique.
 
Mais, à présent, comme pour toute mémoire, acceptons aussi de nous libérer de la charge (trop souvent superstitieuse) que nous avons apposée sur tous ces médiateurs du ciel à la terre.
 
Acceptons de nous alléger de toutes nos mémoires... Remercions-les, aimons-les, elles nous ont tellement servis en tenant parfaitement leur rôle au sein de notre dualité... Autant en leurs qualités de limite que de limitation, d'ancrage que d'entrave, d'espoir humain que de désespoir humain...
 
Et nous pourrons à nouveau toucher le véritable espoir, sur la terre comme au ciel.
 
Acceptation n'est pas soumission, mais volonté divine en action, c'est-à-dire dès que nous ne nous enfermons plus dans le vouloir.
 
Grandir, c'est grandir dans l'acceptation que nous ne pouvons devenir que ce que nous sommes déjà, en demeurant dans notre toute-confiance et dans notre toute-espérance envers notre Présence.
 
Le reste, tout le reste, nous sera accordé... Sans aucune volonté humaine ni aucune attente humaine de notre part. Comme par surprise, au moment où nous nous y attendrons le moins. Au moment où nous serons détachés de toutes nos attentes, de toutes nos identifications, de toutes nos chimères, de toutes nos idéalisations.
 
Mais est-ce, pour autant, aussi aisé en tant qu'humains terrestres, même sur le chemin du retour ascensionnel vers notre Être Réel?!
 
C'est bien pour cela que nous sommes, chacune et chacun, accompagnés. Dès que nous l'acceptons. Dès que nous le redemandons. Depuis notre toute première incarnation.
 
Élisabeth en Luce



LE MIROIR AUX ALOUETTES DE VOS MÉMOIRES

Nous vous saluons, âmes de la Terre!

Il est bon de vous rappeler que nous intervenons à travers les plans par des projections de la volonté de notre Présence, qui, pour se faire comprendre de vous, passent en partie par vos systèmes de pensées. Si vous avez d’autres moyens faciles pour communiquer avec vous, faites-le nous savoir et nous essaierons. (Rires)

Nous traversons les plans et œuvrons à partir de pensées ciblées et guidées par la volonté de notre Présence. Présence, que vous pouvez vous représenter comme des extensions de notre Présence Suprême, et volonté, comme étant la pression d’un Souffle.

Sachez aussi qu’il y a bien plus grand que nous et que chaque plan est parfait dans sa perfection. Comme vous l’êtes. Il n’y a en réalité ni haut ni bas, ni devant ni derrière mais une multitude à travers l’Unique que nous sommes. Aucune comparaison. Chacun est à sa place.

Il est bon de vous rappeler que votre imagination ne peut imaginer l’inimaginable qui s’en vient.

Vous ne pouvez plus entretenir ni même utiliser en quoi que ce soit les mémoires, que vous persistez à vouloir être vous, pour servir de rempart à vos peurs, à vos choix, ou bien tout simplement à ce qui est là de vous-même. Vous fustigez parfois ce qui a été appelé des implants que vous jugez négatifs ou positifs, comme si vous pouviez savoir, en l’état actuel de votre discernement, ce qu’il en est vraiment.

Tant que vous persistez à comparer d'une quelconque manière, vous ne pouvez qu'être à côté de votre Vérité et tergiverser encore dans vos mémoires.

Vous fustigez et vous vous créez des délires conceptuels à partir de votre petite compréhension au sujet de ceux que vous appelez Reptiliens comme pour ce qui concerne d’autres races. Vous jugez encore et vous cassez le monde en deux avec une bienveillance assurée du travail bien fait et d’une légitimité à priori.

Si tout est unité et perfection, alors pourquoi encore juger et fustiger l’accomplissement de ce qui est?


NE COUPEZ PLUS EN POSITIF OU NÉGATIF VOS MÉMOIRES

Bientôt, les mémoires de vos expériences et même les mémoires de vous-même ne seront tout au plus qu’un voile dont votre Etre Divin gardera juste un filigrane, comme une robe étoilée qui serait passée trop rapidement sous vos yeux et dont vous ne garderiez que le souvenir de l’éclat.

Les mémoires de vos expériences ont servi de support à votre incarnation, ont servi de mémoire tampon (en référence à votre informatique) afin que vous puissiez œuvrer dans une certaine quiétude des choix que vous avez faits, y compris dans ce que vous croyez avoir subi au cours des millénaires, voire au cours des millions d’années de votre présence en ce plan.

Vous jugez ces mémoires comme vous vous jugez vous-même encore trop souvent.

Vous jugez ces mémoires comme étant négatives ou bien comme étant positives. Mais demandez-vous à partir de quel lieu de vous-même votre pensée provient-elle lorsque vous agissez ainsi? Encore une fois, vous créez un monde coupé en deux selon vos caprices, mêmes divins !

Ces mémoires vous ont servi comme vous les avez asservies à votre orgueil, à vos petitesses, à vos plus hauts idéaux, à vos ombres les plus obscures et à vos prétentions «angéliques» ou «diaboliques» à être ceci ou cela. Nous disons bien que vous les avez asservies selon votre convenance en les utilisant pour ce qu’elles ne sont pas: à savoir des objets corvéables et manipulables à souhait.

Si votre cœur sursaute en voyant les horreurs de votre monde, demandez-vous donc pourquoi. Nous vous rappelons que l’émotionnel est la boussole de vos identifications et de votre coresponsabilité des conditions de la Terre.

La bonne nouvelle est que ce n’est pas votre Présence qui a fait cela. Mais bien ce que vous avez cru être telle en associant par des procédés relativement mécaniques certaines mémoires d’expérience au sentiment d’être ce que vous êtes.

Le sentiment d’appartenance fait partie de cela. Le sentiment émotionnel est toujours conditionné et vous avez passé des vies et des vies à vérifier ce simple fait. Par identification à ces mémoires, vous avez créé une fausse présence à partir de laquelle vous avez œuvré selon vos quatre volontés, et plus si affinités…

Par identification à ce sentiment d’appartenance d’être ceci ou cela, vous vous êtes coupés de vous-mêmes, donc de vous-même. Voyez comment vos sociétés manipulent des identifications pour noyer la conscience divine individuelle dans une prétendue conscience collective dont chacun serait un maillon. Cela est mensonger. Vous n’êtes pas un réseau, vous n’êtes pas des maillons, fussent-ils divins, à travers lequel circule le Souffle.

Chacun de vous est porteur du souffle universel, qui fait de lui le verbe unique de ce qu’il est et qui, en même temps, vous associe de fait au Souffle Divin qui fait et défait les mondes et les consciences. (Nous avons précisé à la demande de Loriel).


RENVERSEZ VOS IDENTIFICATIONS ET RETOURNEZ LA LUMIÈRE

Vous vous êtes cru avoir tels ou tels attributs par telles ou telles expériences, en croyant que parce que vous les avez attirés, alors vous étiez cela.

Tiens donc! L’aimant qui attire la limaille de fer réduirait l’aimant à être cette limaille de fer? Si vous attirez telle pensée, c’est donc en toute logique que vous êtes cette pensée? Si vous attirez telle situation, c’est donc que tout naturellement vous êtes cette situation?

Est-ce donc aussi simple?

Le miroir aux alouettes prend diverses formes et reflète la lumière de bien des façons. Un miroir reste un miroir et sa nature ne change pas. Un miroir renvoie ce qu’il voit sous forme d’image, sous la forme de lumière reflétée et vous croyez encore que la lumière d’une pensée créée est vous-même?

Vous croyez encore que parce que vous voyez de la lumière alors il ne peut s’agir que de LA lumière? Renversez vos identifications, retournez la lumière de là où elle vient, convertissez-vous vous-même à votre propre Lumière.

Les mémoires sont des arrêts sur image du mouvement d’expansion de votre Présence sur ou dans un plan.

L’astral est mémoire. Les mémoires akashiques sont mémoires. D’autres plans mémorisent ainsi sans relâche du fait même que ces plans l’exigent par leur nature même. Mais, si ces plans le font également, c'est bien parce que vous l’avez décidé, et non pas parce que les uns ou les autres vous l’auraient imposé en quoi que ce soit.

N’oubliez pas que vous avez été les pires bourreaux pour vous-mêmes et que vous avez été capables du pire au-delà du pire. Vous vous êtes créé des monticules nauséabonds de mémoires avariées (qu’elles nous pardonnent ces termes un peu sévères…) en croyant enfin sentir les odeurs raffinées de votre Présence.

Bien sûr que tout est mémoire dans l’Univers, dans le sens où chaque point de l’espace du Grand Tout permet d’avoir accès à tout ce qui s’est passé en tout temps en ce lieu, et bien au-delà.

L’important n’est pas que l’univers ressemble à une plaque photographique. Là n’est vraiment pas l’important. La Vie est-elle dans les rangées de vos bibliothèques poussiéreuses? Le souffle même de la vie serait-il dans le mouvement incessant des mémoires qui s’entrechoquent entres elles? Allons donc, vous voyez bien l’absurdité de tout cela. Car vous n’êtes pas cela.

Les mémoires ont été des outils et ce Passage vous offre l’opportunité d’avoir accès à ces mémoires à chaque instant, à partir de la volonté de votre Présence et non plus de la vôtre seule. En d’autres termes, ces mémoires: celles de l’univers comme les vôtres, toutes vous sont accessibles parce que votre Présence le décide et non pas du fait de vos petites velléités d’ «être divin» qui n’aurait pas assumé totalement son rôle d’acteur en ce monde.

Ces mémoires ne sont plus accessibles à partir d’un faux mouvement créé par les manèges de vos mémoires ou d’une quelconque identification, pour reprendre encore une fois ce terme.

Tant que vous vous figerez à des images de ce que vous croyez être vous, vous continuerez de vous leurrer et de vous perdre. Si nous donnons parfois un très bref aperçu de votre identité divine, ce n’est pas pour qu’une fois de plus vous en fassiez des étiquettes confortables que vous pourriez montrer à qui mieux-mieux.

Ce n’est pas pour vous faire croire que vous êtes ceci ou cela et que lorsque vous rencontrez vos frères et sœurs humains, vous puissiez vous présenter avec l’arrogance de celui qui sait et l’orgueil pseudo-assumé d’une humilité de tartuffe que vous êtes bien ce que vous prétendez être.

Ce qui est d’ailleurs le trait commun de tous les acteurs qui jouent leur rôle à merveille en se croyant être les personnages qu’ils jouent.

Lorsque nous donnons ces informations, toujours au compte-gouttes, ce n’est tout d’abord qu’un tout petit bout de la lorgnette.

En outre, les notions d’être divin, de présence suprême, d’étincelle divine n’ont rien à voir avec aucune de ces identités que vous désignez comme telles.

La notion d’identité est fondée sur l’attachement et l’identification à des mémoires, qu’elles soient celles de votre vie actuelle, celles de vos ancêtres, celles de vos vies antérieures, celles de votre ADN, celles des âmes que vous avez accueillies en vous, celles mêmes de vos multidimensionnalités, celles… etc.

L’identité est toujours fondée sur la notion d’identification. Et si vous avez eu à être telle ou telle identité, c’est non pas pour la mettre dans votre musette d’être divin et la conserver au cas où (nous ne savons pas toujours vraiment pourquoi alors que nous sommes assurés que vous le savez), mais bien pour la regarder en face, la remercier et lui dire adieu.

Dans nos mondes, la notion d’identité n’existe pas car la notion d’attachement et celle d’identification n’existent pas.

Si nous nous présentons comme étant le Conseil de Shamballa ou la Fraternité des Melchizedek, ce n’est certes pas pour nous donner une identité, qui de toutes les manières n’existe tout simplement pas, mais bien par pédagogie envers vous.

C’est pourquoi lorsque vous nous priez en nous nommant, vous priez à côté de votre intention première. Vous ratez votre cible. C’est pourquoi nommer même le sacré ne peut que rater la cible.


DES CONFLITS AURONT LIEU AU NOM DE CERTAINES MÉMOIRES

Si nous sommes des êtres individualisés, nous sommes avant tout un état d’être en lien direct et immédiat avec certaines fréquences de l’Univers.

C’est cette collectivité de résonances qui nous fait et nous transforme sans cesse, en étant à chaque fois semblable et fondamentalement différent. Oui, nous savons que vous avez déjà entendu cela, mais ne réduisez pas votre compréhension à ce que vous savez déjà. Il en est de même lorsque vous nous nommez ou lorsque vous nommez tel ou tel plan.

C’est sans doute l’un des leurres les plus énormes dont votre époque aura à faire le deuil!

Des conflits auront cours à cause de cela. Les nations se soulèveront les unes contre les autres à cause de certains noms.

Mais tout cela doit s’accomplir également. Mais vous avez le choix de son intensité (si ce dernier terme, certes équivoque, est peu ou prou juste). Des nations symboles se dresseront les unes contre les autres et revendiqueront la légitimité de ceci ou cela, la vérité de ceci ou de cela.

Cela fait partie de la «coupe amère» dont votre frère Jésus vous a parlé, mais une coupe à l’échelle des nations, dont elles auront à boire le breuvage de leur rédemption jusqu’à la lie.

C’est pourquoi nous vous demandons de pacifier ce que vous portez. Entendez bien cela: ce que vous portez et non pas ce que vous êtes! C’est pourquoi nous vous avons demandé de rester ancré et de vous stabiliser dans votre propre espace. Il ne pourra être que votre seul lieu de secours. Le seul! Le lieu de votre Foi, celle de votre propre pierre angulaire.

Tout cela vous a été dit et redit. Laissez-vous prendre par l’espace de votre silence et vous comprendrez sans pensée ni même un seul mal de tête. Garanti!


RECONNEXION ET LIBÉRATION DES MÉMOIRES PAR LE CŒUR SACRÉ


Cf. également 'La danse de vos deuils' et 'Laissez couler vos mémoires'

Se libérer de vos mémoires, c’est libérer votre Présence de ce dont elle ne veut plus. Parce qu’elle n’en a tout simplement plus besoin pour les besoins de l’expérience de l’extension de sa propre pensée à travers les plans.

C'est pourquoi le deuil des mémoires est si important pour vous, car par ce processus de libération, vous vous permettez de vous en remettre à plus grand que vous. Reconnexion et libération des mémoires dans un seul et même mouvement.


La reconnexion seule est identification

C’est ce que vous faîtes (jeu de mot avec le verbe faire et le faîte de l’arbre) par vos techniques énergétiques de tous bords, par vos mantras, par vos techniques de respiration pour faire monter votre énergie ancestrale manipulée à travers la Kundalini.

Comme si vos chakras n’étaient que cela et que ce que vous nommez Kundalini n’était que cela.

Vous manipulez l’énergie en ne sachant même pas ce à quoi vous avez à faire! Par une série de résonances vibratoires, vous faites le plein de quelque chose par peur du vide de vous-même, par peur de votre propre espace au-delà des frontières de l’infini… Car l’infini même est fini.

La reconnexion seule est attachement au plein de rien. La reconnexion par certains protocoles comme par certaines prières fait aussi partie de cette reconnexion séparée.

La reconnexion seule fait paradoxalement l’impasse même de la reconnexion à votre Etre Divin. La reconnexion seule, même divine (et on se demande bien pourquoi il pourrait ne pas en être autrement, pourrions-nous dire avec une pointe d’ironie) ne suffit pas. C’est un mensonge grossier.


La libération seule est chute dans la matière et la dualité

Vous coupez les liens et les attaches sans vous être fixé en quoi que ce soit. Avant même d’être quoi que ce soit ou parce que vous refusez d’être ceci ou cela, vous voulez vous libérer. Que l’on nous explique comment se libérer à partir de rien! Comment se libérer même du vide que vous avez cru être vous-même?

Les techniques d’ascèses, de purifications intensives, les initiations par certains maîtres (qu’elles soient de type sévère ou de type glamour n’a aucune importance en soi), certaines techniques tantriques sont de ce fait. La peur du vide par le plein de vide. Beaucoup d’âmes ont cru se libérer ainsi.

Mais vouloir se libérer c’est aussi s’attacher au concept même de libération. Nous vous l’avons déjà dit.

Lorsque nous voyons vos corps décharnés, votre mental décomposé en petites cases fétides, lorsque nous voyons la vie s’écouler de vous car vous la refusez, nous nous demandons bien quelle folie a pu vous prendre pour vous amener à de telles extrémités.


Reconnexion et libération dans un seul et même mouvement. Un seul souffle. Par le Cœur Sacré. Par le souffle du Cœur Sacré


Alors, est-ce en priant le Cœur Sacré que vous pourrez vous libérer de ces mémoires incommodantes qui vous gênent et vous encombrent? Mais demandez-vous: qui gêne qui ou quoi de vous-même? Prenez conscience de là où vous mettez des jugements.

Beaucoup de choses sont ainsi faites que vous employez des mots de manière tellement automatique que les mots font ce que vous êtes et non pas votre Présence à travers son verbe. Beaucoup confondent encore prononcer des mots mêmes sacrés (ce qui est un jugement en coupant encore une fois le monde en deux) avec le souffle même du Verbe. Le Sacré n’a pas besoin de définition pour être ce qu’il est au-delà de ce qu’il est.

Le Cœur Sacré est le point de contact manifesté de votre Présence dans un plan spécifique. Comme le point de contact d’un doigt qui pousse une surface souple en créant une forme. La notion même de Cœur Sacré n’est pas sacrée. Et nous sourions de ces jeux de mots…

Reconnexion et libération des mémoires dans un seul et même mouvement par le Cœur Sacré.

Un seul et même mouvement créé par la volonté de votre Présence à travers le Cœur Sacré de l’Etre qui est aussi une pensée du Christ Universel, le Fils du Père et de la Mère par le désir de la Fille du Père et de la Mère. Christ Universel étant également la Fille du Père et de la Mère par la Volonté du Fils du Père et de la Mère.

Vous n’avez rien à faire pour vous libérer. Voilà le grand scandale, voilà la grande prostituée décriée par les uns et les autres! Vous n’avez pas, vous n’avez plus à vous prostituer pour vous libérer. Et la grande prostituée disparaîtra d’elle-même. Relisez vos livres et entendez vos traditions et vous comprendrez ces mots.

La prostitution de votre liberté est terminée. La prostitution de votre libération est terminée. Voilà encore une bonne nouvelle si vous décidez qu’elle soit telle.


Amen

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.


À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce

Guide-interprète spirituelle (Ancienne Channel)
 

 

Merci de diffuser cet ancien message de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 09:54

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 20 novembre 2016

 

LE TEMPS DE L’INCARNATION DES 7 FAMILLES ANTÉCHRISTIQUES

 

Dans le cadre du texte ‘La lumière reflétée et tous ceux de son reflet’ que nous sommes invités à relire très attentivement, je termine mon introduction par:

 

«Les énergies du Grand Monarque et de l’Antéchrist sont toutes deux dans la lumière reflétée. Mais l’énergie Grand Monarque, parce qu’à la fois prétendant être lumière Christique et véhiculant soumission allégeance à une hiérarchie humaine qui est royauté uniquement terrestre, est de fait de la lumière reflétée. Mais l’énergie Antéchristique, bien que se manifestant aussi dans notre monde 3D de lumière reflétée, n’est pas de la lumière reflétée, acceptant de précéder uniquement la lumière Christique de la royauté divine

 

L’énergie Antéchristique, bien que se manifestant aussi dans notre monde 3D de lumière reflétée, n’est pas de la lumière reflétée ni, encore moins, énergie Antichristique… insisté-je aujourd’hui, et ce, devant tous ceux qui ont voulu et veulent encore nous faire accroire que l’Antéchrist est l’Antichrist.

 

Seuls ceux et celles qui succombent, succomberont ou ont déjà succombé à toutes les identifications à la lumière reflétée deviennent, deviendront ou sont déjà devenus de la lumière reflétée.

 

Aujourd’hui je précise (mais je viens seulement de le comprendre) que si, en effet, ‘Les 7 familles christiques répondent aux 7 familles antichristiques’, l’énergie Antéchristique qui va tout prochainement se manifester dans toute sa puissance divine terrestre comprend également dans notre monde actuel linéaire: 7 familles, parmi lesquelles la Famille des êtres-miroirs.

 

Relisons vraiment bien le texte relatif à la lumière reflétée, ci-dessus rappelé, car c’est un peu complexe, même pour moi qui suis une des personnes missionnées pour vous en parler. Pour nous en parler! Car si je devais comprendre (totalement) ce que je retranscris ou même ce que je témoigne, je n’aurais pu être Channel de l’Ordre et de la Clarté divins. Mais heureusement, et par la Grâce, je ne suis pas seule! Et ne l’ai jamais été. (Sourire)

 

L’énergie Grand Monarque, qui s’est pendant un long temps terrestre illusionnée dans les reflets portés par l’énergie Antéchristique, puis qui a rejoint ceux de la lumière reflétée parce que n’ayant pas accepté de se regarder et de s’aimer telle qu’elle était vraiment, ne pourra plus désormais s’ignorer en tant que, seulement, reflet de la Lumière…

 

Tous ceux et celles qui, un temps, se sont perdus dans la lumière reflétée, et quelle que soit la durée de ce temps, peuvent encore faire le choix d’accepter de se reconnaître en ce qu’ils sont vraiment. Parce que la lumière reflétée est mise en exergue par l’énergie Antéchristique, et donc annonciatrice de l’énergie Christique, tous ceux de la lumière reflétée, à savoir ceux qui ont déjà succombé au dit reflet, peuvent encore en toute humilité se re-connaître en tant qu’anges déchus.

 

Cf. le témoignage de l’ancien ange déchu Kaphiel ‘La rédemption des anges déchus’, mais lequel est bien aujourd’hui à nos côtés pour notre Ascension présente.

 

L’âme de chacun comme de chacune d’entre eux en a déjà, bien sûr, été directement prévenue, mais également du fait que l’échéance ultime était pour ce 30 novembre 2016. La Lumière ne s’impose pas! même aux âmes qui se sentiraient perdues. Il revient à chacune de retrouver son chemin de Lumière, y compris à travers le plus sombre de l’Ombre, de toutes ses ombres…

 

Cette échéance ?! Parce que tous ceux de l’énergie Antéchristique incarnés ou non, mais incarnés parmi nous aussi sous forme humaine terrestre, vont se manifester de la manière la plus intensive à partir de décembre 2016.

 

Alors, l’extrême vigilance vis-à-vis de soi-même devra être.

 

Alors, tous ceux déjà de la lumière reflétée qui, d’ici fin novembre 2016, ne sauraient pas ressortir d’eux-mêmes de cette boucle de fascination, seront rares à pouvoir se relever devant un être antéchristique, dont le rôle majeur est de mettre en exergue ce que nous sommes vraiment et en notre lumière et en notre ombre. Mais mise en exergue implacable et incorruptible dans son application de la remise en ordre divin!

 

Alors, tous ceux qui ne sauraient pas se maintenir indéfectiblement en leur foi auront très peu de chances de ne pas succomber à l’éblouissement de tous reflets de la lumière, et ce, désormais directement en présence de toute personne antéchristique.

 

Quoi que chacun puisse voir de lui en la présence d’un Antéchristique, qu’il s’aime! Qu’il s’aime, et en sa lumière et en son ombre. Mais qu’il soit rassuré! aucun de l’énergie Antéchristique ne tentera quoi que ce soit contre lui, ni dans le visible ni dans l’invisible. D’ailleurs, nul Antéchristique n’en a jamais eu besoin… Sinon, il s’agissait d’un Antichristique.

 

Si l’énergie Antéchristique est porteuse du calice que nous boirons tous et toutes jusqu’à la lie parce que nous arrivons au bout de cette expérience commune, et est donc aussi porteuse des fourches caudines menant aux trois jours de nuit qui clôtureront le Temps des injustes, elle n’a jamais été en guerre contre nous. Elle est au contraire initiatrice et salvatrice du réveil irréversible des âmes. Certes, réveil douloureux pour beaucoup… mais à la juste mesure de leur résistance à l’amour divin.

 

Tandis que ceux de l’énergie Antichristique, qui sont déjà en action depuis des centaines de milliers de millénaires, ont toujours cherché (au minimum!) à nous maintenir en esclavage pour se nourrir de nos âmes attirées par toutes leurs chimères éclatantes de leur lumière du veau d’or. Quand ce n’est pas pire encore!

 

L’énergie Antichristique ainsi que tous ceux qui la vénèrent ont, de fait, choisi l’Ombre déloyale chargée de réduire au silence la Lumière, jusqu’à la détruire, puisqu’ils n’ont jamais pu contrôler l’énergie Christique ni même ceux qui l’honorent.

 

Nos Amis nous redisent également :

 

…«La lumière reflétée est plus proche de la Lumière puisqu’elle la reflète et pourtant, elle peut en être aussi éloignée que la plus grande de vos chimères/ identifications. Vous êtes à une pensée de vous-même mais cette pensée peut être un univers à elle seule dans lequel vous avez parfois encore la tentation de vous perdre.»…

 

Parce que, ainsi que je l’écrivais déjà en septembre 2015: «Être dans la lumière reflétée, c’est être incarné en notre monde actuel, tandis qu’être de la lumière reflétée, c’est soit quand nous avons succombé à nos identifications à tous ces reflets de nous-mêmes ou du divin, soit quand nous tentons les autres de succomber à cette lumière reflétée. Quand ce n’est pas les deux à la fois.»

 

Toutes nos Présences souhaitent à présent confirmer que le temps de «la quarantaine divine» est maintenant venu pour les tout derniers qui auraient reculé devant elle… pour mieux sauter?!

 

Cf. les textes de mars à mai 2016 en commençant par ‘Référendum divin du 21 mars 2016 avant le 22 mars 2016’ et ‘Attaque du 11 avril 2016 durant la quarantaine divine’ jusqu’à ‘Les 7 familles christiques répondent aux 7 familles antichristiques’ (ce dernier témoignage étant, à mon sens, très important en toutes ses synthèses)

 

Enfin, sachons que les Antichristiques ainsi que tous leurs serviteurs (même ceux inconscients de les servir) sont, tous et toutes, parfaitement lucides d’agir uniquement pour leurs propres gloires au détriment de l’Humanité et de tous les règnes du vivant…

 

Tandis que les Antéchristiques agissent, notamment en nous mettant face à notre vérité-lumière comme à notre vérité-ombre, uniquement dans la gloire divine de l’énergie Christique qu’ils annoncent en s’avançant tous désormais.

 

Sachons encore que ceux qui ont versé dans la lumière reflétée, même en voulant imposer leurs vérités reflétées, croyaient et croient encore agir pour le bien…

 

Tandis que ceux qui ont succombé à l’ombre reflétée, que ce soit par peur, par honte ou par haine du reflet de leurs propres ombres, savent parfaitement être en train de tenter de nous nuire comme de nous entraîner, à notre tour, dans la boucle sans fin de l’ombre reflétée, et ce, par tous moyens tels que susciter en nous le pire.

 

Sachons pourtant que la très grande majorité des âmes de la lumière reflétée comme, d’ailleurs, de l’ombre reflétée, pourront ascensionner en s’incarnant sur une nouvelle terre 3D, mais bien plus aisée que l’actuelle cacophonie!...

 

Tandis que les âmes les plus sombres des Antichristiques pourraient retourner directement au Grand Tout indifférencié, et ce, tel que le Grand Conseil Galactique le rappelle dans son ‘Deuxième message adressé aux dirigeants de ce monde’ d’avril 2009:

 

…«Ce qui se joue actuellement ne peut être maîtrisé ni dirigé par vous, autrement que par votre propre destruction y compris celle de votre âme en cette incarnation (par votre retour à la Source de manière indifférenciée) si tant est que l’Être Divin décide qu’il en soit ainsi dans l’Unité de toute chose en ce plan.»…

 

Ici, je tiens à affirmer que jamais je n’aurais été capable d’entendre l’inspiration de ce présent témoignage, si je n’avais pas, moi-même, fait auparavant ma propre compréhension synthèse, ainsi que le commandeur Ashtar Sheran nous y avaient tous invités dans son texte inspiré ‘Le plan divin répond à chaque actuation de désinformation’.

 

Pour terminer, notre Commandeur en responsabilité au sein du service incarné et non incarné de l’Ascension présente, souhaite redire que nous sommes tous, y compris ceux que nous jugerions les pires, enfants divins de notre Source...

 

Y compris les âmes parmi les plus hermétiques qui, parce qu’à aucun des moments de leur expérience multiple elles n’ont accepté l’amour de la Vie, sont recueillies dans le calice originel de leur amour créateur.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 12:22

Réseau internet

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 9 février 2014


QUAND LE PROGRES TECHNIQUE REFLETE NOTRE FUITE DU BONHEUR

Extrait du message
‘Toutes vos guerres y compris contre vous-même détruisent le corps de Gaïa’ de Jésus en Sananda émis le 27 janvier 2012 dans le cadre de la lettre Providence numéro 126

…« Aucun système n'est plus à l'abri, certes des pirates informatiques mais pas seulement car là n'est pas le plus "dangereux" pour votre internet.

Et là je vais seulement citer tous vos réseaux sociaux, réseaux dits "sociaux" car en réalité, il n'y a rien de plus asocial! (Sourire triste pour vous). Mais je n'en dirai pas plus à ce sujet. Si vous n'êtes pas assez mûrs spirituellement, certes, mais aussi psychologiquement à avoir seulement un minimum de bon sens et d'intégrité personnelle, alors surtout ne changez rien.

[…]

Seul vous-même pouvez être votre propre garant de votre vérité et de votre retour ascensionnel en votre véritable Demeure. Alors, que choisissez-vous? Encore de vous laisser tenter? C'est votre choix que tous, nous respectons et respecterons à la lettre, comme vous dites.

Cette "attaque" internet qui n'a pas été une attaque, même si Elisabeth s'est posé cette question, n'a pas été non plus de mon fait ni même de mon Père.

Il y a eu comme une convergence de raisons concomitantes.

[…]

L'ouverture de cette plate-forme à tous les portails sociaux (lesquels sont loin d'être une garantie d'intégrité et de sécurité...) mais ne pensez pas qu'il puisse en être autrement pour les autres supports et hébergeurs de vos blogs et sites car tous, l'avez-vous remarqué, sont désormais "propriété" des réseaux.

Comme quasiment aujourd'hui tous les sites (y compris dits spirituels) demandent des "dons" comme toutes les associations demandent des dons comme de plus en plus de personnes dans leur quotidien demandent des dons, y compris légaux.

Mais le don, est-ce cela? Comme mon Père qui vous donne et vous a donné la vie de l'Esprit, comme Gaïa qui vous donne et vous a donné la vie terrestre, tous nous vous aimons.

[…]

J'ajouterai qu'un autre élément d'importance a également joué. La langue solaire qui s'est manifestée il y a quelques jours et dont les effets seront encore opérationnels pour plusieurs mois... Là encore, un seul conseil: soyez en votre espace interne, en votre intégrité intérieure.

Et si cela doit se produire comme cela vient de se produire en ce lieu informatique, sachez en retirer toute la leçon d'amour que vous pouvez accepter (et ceci, entièrement gratuitement... Rires). Parce que de toute chose, il faille vraiment que vous appreniez à en accepter le meilleur même après quelques hésitations telles que vient de les connaître ma messagère de ce jour.

[…]

Je ne saurai trop également vous inviter à respecter le petit bout de minéral coincé en votre ordinateur et à lui accorder votre paix, votre amour, votre harmonie. Mais également tous les morceaux découpés du règne minéral exploités par toute votre technologie.

Je sais parfaitement que vous ne pouvez d'un coup tout abandonner, même si certains, très rares il est vrai, l'ont pourtant fait. Ce n'est pas ce que je vous demande, ce n'est pas ce que notre Père et notre Mère à tous vous demandent.

Toujours et encore, nous vous invitons seulement peu à peu, mais vraiment de plus en plus, à accepter de ne plus autant dépendre du soi-disant progrès qui, au départ, devait vous rendre plus heureux! Mais cela n'a pas eu lieu, sauf si vous confondez bonheur et confort, être et avoir!

Car très bientôt, dans le temps décidé par la Présence, tout cela vous sautera au visage. Et vous le savez, et même pour certains vous l'espérez. Mais il n'y a ni à l'espérer ni à le redouter mais bien à l'accepter tel que cela est.

Ne combattez plus d'aucune de vos guerres extérieures et intérieures»…


 

Voilà ce texte que nous sommes invités à relire.

Sans doute parce que nous en sommes là, plus que jamais: dans ce temps du piratage informatique qui n'est qu'un reflet extériorisé de «mettre tous nos œufs dans le même panier», en l’occurrence notre «panier spirituel» dans les mains de quiconque (autre que notre Présence) par le biais de notre «panier matériel».

Mais avons-nous le choix? Dans quelle justesse avons-nous ce choix? En quelles frontières visibles et invisibles pouvons-nous encore avoir le choix collectivement? Individuellement?

A chacun de répondre, mais surtout de se répondre à lui-même.

Piratage informatique, vol, viol et exploitation de toutes nos données publiques comme personnelles (certes, exposées parfois publiquement), mais aussi de toutes nos données intimes... que nous confions à des outils, lesquels sont en train de nous asservir, si ce n’est déjà fait pour beaucoup trop d'entre nous.

Ainsi que le fait encore (ou a pu le faire) notre ego, qui n’est lui-même qu’un outil, aussi respectable et aussi utile soit-il. Comme le font toutes nos dépendances parce que, justement, nous croyons que notre vie en dépend.

 

Réseau internet



Extrait du message ‘Les voies de la petite voixémis le 14 mai 2007

…« L’ego n’est pas une partie de vous, comme l’est votre mental ou votre cœur ou encore votre corps physique!

C’est seulement un outil tel un marteau ou un tournevis. Ecoutez-vous votre marteau? Ecoutez-vous votre tournevis?

L’ego est au service du mental et certainement pas l’inverse.

[…]

L’ego, tu n’as pas à l’aimer comme tu aimes ton mental ou ton cœur (et comme ceux-ci t’aiment également!).

L’ego ne t’aime pas, ne t’aimera jamais car il n’est pas conçu pour.

Aimes-tu une table ou un tabouret, dans le sens véritable de ce terme? Certes, parfois certains vont payer très chère, en monnaie argent, telle ou telle chose et donc "en vouloir en retour pour leur argent"! Mais quel retour?

Cela ne veut pas dire pour autant ne pas respecter ces objets, ces outils, certainement pas!

Mais pourtant si tel était le cas de les "maltraiter", ils ne ressentent rien si ce n’est ce que vous mettez en eux de vous-même. Et dans ce cas, c’est vous-même que vous maltraitez à travers eux, et même alors, lorsque vous mettez un peu de vous en eux, ils ne ressentent toujours rien... C’est vous seuls qui ressentez.

En revanche, l’unique retour que vous pourriez avoir de ce mauvais usage de ces objets ou de ces outils, est que vous soyez amenés à les remplacer plus souvent ou à vous faire mal de ne pas savoir les utiliser (comme un coup de marteau sur le doigt). C’est tout! C’est uniquement et simplement… que cela.

Voilà ce qu’est l’ego. Voilà ce que vous faites en agissant de telle manière que vous avez fini par "personnifier" cet outil: vous vous laissez mener par le bout du nez par un simple instrument!»…


 

Le progrès technologique, comme tout progrès, avait été initié (à ses tout débuts) dans la seule voie de libérer l’Homme, justement, de toutes ses contraintes matérielles. Et, ainsi, afin de dégager principalement du temps: plus de temps à se consacrer à soi-même, à sa propre intériorité, à son bonheur d’être... Et ce, que nous sachions ou non être des consciences spirituelles en train d'expérimenter la matérialité.

Pourtant !

La majorité d’entre nous a préféré continuer à se fuir par ne pas avoir de temps, justement, si ce n’est à lui courir après, donc à courir aussi après un bonheur perdu ou chimérique…

C’est ainsi qu’au lieu de libérer du temps pour chaque Homme: des postes de travail ont pu être "libérés", de plus en plus, par la cadence technologique.

C'est ainsi que de "nouveaux" métiers sont apparus, non plus au service de l'humain, mais au service de tous les outils... censément à son service!

C'est ainsi que de "nouveaux" métiers de plus en plus pointus, de plus en plus techniques, de plus en plus technologiques, nous déconnectent de notre réalité humaine comme de notre relationnel humain, lequel bon sens est remisé par "notre" réalité virtuelle (de plus en plus obligée!) comme par "notre" réseau social (lien qui assujettit en prétendant nous unir de ses artifices d'humanité)...

C'est aussi pourquoi d’autres parmi nous ont préféré fuir non seulement ce temps imposé mais, du coup, également ce temps libre, en reniant la société et ses règles humaines comme en niant la Présence divine. Et ce, par divers moyens que nous connaissons tous: manifestations, oppositions, combats, anarchismes, terrorismes, marginalisations, manipulations, poujadismes, gouroutisations, sectes, addictions à tous paradis artificiels, extrémismes de tous bords. Dans tous les domaines!

Mais, dès lors, n'ont-ils pas jeté le bébé qu'est «le temps libre d'être» (de plus en plus en toute conscience) avec l'eau contaminée du bain qu'est «le temps imposé à faire» (de moins en moins en conscience)?

Quant à nos dirigeants, hommes et femmes de pouvoir dans tous secteurs, ils ont fini par continuer à donner au peuple des jeux et divertissements (même si, en apparence, différents des jeux depuis l’Antiquité), et ce, en guise de grandiose et subliminale diversion, aux côtés de celle de l’objectif Travail en tant que seule garantie d’utilité et de reconnaissance citoyennes. Quand ce n'est pas la seule garantie d'utilité et de reconnaissance humaines!

 

Parce qu’ainsi le travail et les jeux comme premier opium du peuple, en vue de l’occuper à ne pas s'intérioriser ni à réfléchir, ni encore moins à penser spirituellement, semblent bien plus sécuritaires et avantageux pour tous nos dirigeants.

Domotique



Extrait du message ‘La magie de noël’ émis le 19 décembre 2006 depuis la Présence

…« Crois-tu qu'au Moyen Age, par exemple, pour remonter à un temps pas si lointain de votre époque actuelle, les gens avaient le temps de se poser tout un tas de questions automutilantes?

Penses-tu qu'ils ne vivaient que dans la misère humaine et morale que vos historiens ont bien voulu vous faire accroire?

Ils étaient simples car ils étaient simplement à l'écoute de la vie, de leur vie, et si d'une certaine manière ils acceptaient leurs conditions et leur rôle social, ils étaient heureux et connaissaient, eux, l'existence des fées, des lutins, des peuples invisibles et les respectaient.

Certes, l'histoire des sorcières et de leur chasse... mais tout cela a été voulu par une certaine Eglise.

Mais avant, pendant des centaines d'années, tout le monde se respectait et respectait la place de chacun.

Leur vie était bien remplie (mais pourtant, pas autant que les vôtres) et ils n'avaient guère le loisir de se triturer l'esprit mais surtout, ils connaissaient la valeur des choses, des gens, des règnes, de tous les règnes sur Terre et n'auraient pas compris l'inutilité de vos pensées soi-disant modernes de votre époque.

Ils se seraient tout de même demandé une chose: "Est-ce que cela rend plus heureux?". Et si ce n'était pas utile en ce sens de bonheur, ils auraient renvoyé cette idée saugrenue d'une pichenette comme l'on chasse une mouche.

Ne croyez surtout pas qu'ils étaient moins intelligents que vous, et au contraire d'une certaine façon, même s'il est vrai qu'ils étaient moins intellectuels que vous.

Alors, qu'est-ce qui a changé entre ces deux époques?

C'est la voie de l'amour qui a changé. Vous avez essayé d'expliquer ce qu'est l'amour, ce qu'est la vie, ce qu'est Dieu, et toutes vos philosophies, aussi belles peuvent-elles paraître, ne sont que du vent.»…


 

Oui, qu'est-ce qui a changé entre ces deux époques? La Présence nous répond: c’est la voie de l’amour qui a changé.

Et c’est, à mon avis, la seule chose à rectifier en notre vie actuelle, en nous remettant en toute confiance dans les seuls bras de notre Présence.

Parce que, toujours d’après moi, le progrès ne peut plus être changé. En tout cas, pas en l’état de notre conscience collective actuelle. Bonne ou mauvaise chose?

Les deux, à la fois, puisqu’aucun de nous n’est vraiment prêt à abandonner tous les bénéfices de confort (j’ai bien dit l’intégralité de notre confort) que le progrès technologique procure également, bien évidemment! Même si chacun n’en retire pas forcément les mêmes avantages.

C'est pourquoi, ainsi que nous le rappelle Sananda: nous sommes invités SEULEMENT PEU A PEU, mais vraiment de plus en plus, à accepter de ne plus autant dépendre du soi-disant progrès qui, au départ, devait nous rendre plus heureux!

Mais cela n'a pas eu lieu, parce que nous avons confondu bonheur et confort, être et avoir!

C'est pourquoi l'accélération du progrès technique reflète autant notre fuite que notre recherche de bonheur, et le bonheur ne peut être reflété que dans la lumière reflétée non seulement de qui nous croyons être, mais encore de quand nous croyons être heureux.

Parce que fuir comme rechercher le bonheur revient, en fait, à ne pas accepter le bonheur tel qu'il est, simple et nu de toutes dépendances... Toutes ces dépendances affectives, familiales, matérielles, financières, sociales, techniques, technologiques, mais aussi spiritualistes, idéalistes, and Co.

Alors, ne confondons plus, et replaçons dans leur juste mesure nos priorités. Sans pour autant renier les services rendus par le confort dit moderne, quand ce confort ne nous asservit plus.

Que voulons-nous? Que choisissons-nous? Aujourd’hui! Pas demain, car un demain sera un demain de trop.

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

 

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 09:42

terre qui brûle

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 31 octobre 2013

LES LANTERNES SONT DEVENUES VESSIES

L’expression «prendre des vessies pour des lanternes» signifie être trompé lourdement et naïvement, parce qu’au Moyen Age il était devenu courant de rire d’une personne crédule en lui faisant croire que la vessie de porc séchée et gonflée d'air puis illuminée par une bougie placée à l’intérieur était, en fait, une lanterne.

Prendre des vessies pour des lanternes signifie ainsi: croire à un mensonge parce que l’on est trop crédule.


Mais, en leur sens figuré, la vessie désignait aussi une chose creuse, très peu utile ou sans intérêt, alors que la lanterne renvoyait à une histoire absurde et risible. Dans ce cas, la balourdise consistait dans le fait de croire à une histoire abracadabrante plutôt qu’à une autre tout autant stupide.

Prendre des vessies pour des lanternes signifie ainsi plus précisément: croire à un mensonge plutôt qu’à un autre.


Les «attaques» qui ont commencé à fuser de toutes parts, et sous toutes les formes, vont atteindre de plus en plus non seulement toutes les poupées russes
de nos diverses dimensions des plus éthérées à notre incarnation 3D, mais également tous les humains des plus éveillés aux plus endormis.

J’en reparlerai plus précisément dans une deuxième partie.

Concomitamment et exponentiellement, toutes les vessies spirituelles, mais pas seulement, nous sont présentées comme étant nos véritables et seules lanternes à suivre, si nous voulons être rachetés à nos yeux comme aux yeux de ceux qui nous promettent tous ces monts et merveilles.

Mais que peut promettre un humain, même au nom de Dieu? Si ce n’est mensonge parce que manipulation, ou mensonge parce que vérité humaine, donc vérité partiale, partielle et temporaire…


Sans parler du fait que nous n’avons toujours pas à mériter notre Présence divine.

Nos propres croyances (jusqu’aux plus puériles) à tous les mensonges que nous avons accepté d’entrer en nous sont actuellement projetées à la figure de nos peurs, de nos culpabilisations et de nos hontes, et très peu d’entre nous osons le reconnaître vis-à-vis de nous-même comme des autres.

Toutes ces vessies, devenues pseudo-lanternes quand nous n’avons pas osé exprimer qui nous sommes, ont fini par contaminer toutes nos lanternes, devenues vessies quand nous avons eu peur d’être exclus de la part de gâteau, y compris sonnante et trébuchante, de la spiritualité séductrice… et si reconnaissante à tous ceux qu’elle engraisse pour mieux s’en nourrir.

Je pourrais en dire encore, mais les exemples qui suivent me semblent suffisamment probants, et notamment le conte d'Andersen.

Ainsi, les extraits rapportés ci-après illlustrent une partie des nombreuses mises en garde de nos Amis du Ciel et de la Terre sur tous les papillons attirés inexorablement par la flamme, dans laquelle ils veulent voir réponse à tous leurs désirs de lumière divine, ignorant le danger du feu humain.


terre qui brûle

Extrait du message ‘La roue d’incarnation et les cinq éléments’ émis le 1er août 2008 depuis Sanat Kumara

…« LES PAPILLONS DE LUMIERE DE VOTRE PROPRE REFLET

Et personne ne peut s’arroger l’arrogance de pouvoir être ce mouvement collectif à lui tout seul…

C’est ainsi que vous commencerez à voir apparaître de tels êtres, charismatiques à l’extrême. C’est ainsi que vous commencerez à voir apparaître des êtres d’un pouvoir immense qui vous séduiront en vous disant que vous êtes comme eux et que ces pouvoirs sont votre héritage d’être divin.

Vous aurez tous des visions extatiques qui vous raviront le cœur et l’esprit. Vous verrez tous des vaisseaux magnifiques dans le ciel de votre cœur et dans l’azur de votre terre. Vous pourrez être subjugué comme le papillon vers la flamme.

Alors demandez au nom du Christ Eternel à qui est cette pensée ou cette vision. Demandez qui est là devant vous physiquement ou dans votre esprit. Demandez à qui est ce vaisseau magnifique dans lequel vous pourriez vous inviter à entrer. Demandez au nom de la «Source de toutes choses avant le comment de tout» et vous recevrez. Quel que soit le nom au nom duquel vous demandez, vous recevrez réponse.

Chacun de vous est à sa juste et parfaite place et personne ne peut vous dire quelle doit être votre place, même au nom du Dieu Suprême. Personne ne peut vous imposer quoi que ce soit que vous ne l’ayez décidé.

De grands rassemblements sont à l’œuvre partout dans le monde. La lumière reflétée prend ses marques dans un dernier baroud d’honneur. Les papillons de lumière crèveront les écrans cathodiques de vos moyens de communication.

Tous, vous serez appelés en des endroits précis lorsque votre cœur vous soufflera dans votre intimité divine ce qu’il conviendra de faire ou pas pour vous et pour vos proches. Votre esprit guide, votre cœur intime sont votre seule réalité. N’oubliez jamais cela.

[…]

Nous ne sommes pas des magiciens ni des faiseurs de bonne aventure ni des lecteurs d’auspices ou d’augures. Nous ne tirons pas les cartes en nous faisant payer par vos bons sentiments ou vos prières.»…


Extrait du témoignage ‘Il n’y a aucune fin du calendrier maya’ du 11 octobre 2011

…« Il n'y a aucune fin du Calendrier Maya... Sauf si vous voulez le croire, bien évidemment.

Il n'y a aucune fin du Calendrier Maya et ce, pour tellement de raisons...

Ne serait-ce parce que tout simplement le "calendrier" maya n'est pas un calendrier, ainsi que nous le disent Métatron et les Anciens Peuples Mayas dans leur dernier appel 'Réalité ou non réalité de toute menace'.

Il n'y a aucune fin, ni le 28 octobre 2011 ni le 21 décembre 2012 ni une autre date. Même pas un Passage plus important qu'un autre car tous les jours sont importants ou alors, vous ne vivez pas dans le jour présent ni dans le présent du jour.

Et dans ce cas, comment pensez-vous que vous puissiez passer à cette Nouvelle Conscience ni même à une nouvelle conscience quand vous passez votre temps à attendre ceci ou cela? Quand vous passez votre temps à vous référer, soit au passé glorieux et honorable de tel peuple pour tenter de valider vos soi-disant "intuitions", soit à vous enticher d'un futur qui pourrait justifier aujourd'hui vos fonctions de "guides"?

Chaque jour est important car chaque jour, en ce jour, est le plus important parce qu'il est justement ce jour présent!

[…]

C'est uniquement parce que certain aura appelé à telle ouverture de portail, à telle fin du calendrier maya, comme à tout autre rendez-vous d'urgence de sauver la Terre ou d'acquérir des codes d'ascension, etc. que nos Amis, dans leur accompagnement indéfectible et inconditionnel auprès de chacun, se conforment aux formes de nos croyances et s'ajustent à notre temporalité illusoire.

Tant de moutons de Panurge... qui relaient ce que disent les autres (moutons ou loups!) pour ne pas se faire exclure par leurs pairs de leur «part du Gâteau»!

En outre, pourquoi pensez-vous que tous ceux qui ont actuellement le pouvoir humain aient pu laisser cette frénésie tentaculaire se propager, jusqu'à tous ceux qui étaient même ignorants d'une quelconque ascension collective?!

Pourquoi pensez-vous que le soi-disant "calendrier maya" qui n'est ni calendrier, ni même maya aux origines, soit ainsi monté en épingle par tous, y compris par l'adhésion addicte de ceux-ci comme par le rejet épouvanté de ceux-là?

La culture et la philosophie de la civilisation maya sont toutes deux issues directement de ce «Cadeau des Créateurs de mondes» fait à eux, il y a bien longtemps. Mais l'occidentalisation, toute récente même en termes de relativité de notre temps terrestre, s'en est ensuite mêlée et a détruit, et détruit...

Et ce qu'elle n'a pas réussi à détruire, elle l'a corrompu y compris en certains descendants mayas qui ont dévié volontairement toute la connaissance divine de ce fameux "calendrier".

Ceci dit, tout cela a été évidemment accepté par les Elohim Créateurs de mondes, sous la bienveillance du Père et de la Mère, pour que seuls les «purs d'esprit, de cœur et de corps» ou appelés encore «Parfaits» (notamment par les Cathares qui savaient parfaitement ce qu'il en était pour ce "calendrier maya") puissent cheminer dans le Labyrinthe Sacré de leur Etre.

A vous de vous connecter uniquement à votre Présence et non plus à aucun extérieur ni même à tous ces soi-disant portails activés par toutes vos croyances et vos dépendances.

Pensez-vous que les Portes et les Vortex de nous-même aient besoin pour être, et même pour exister jusqu'en notre troisième dimension, de notre volonté humaine ou de notre action humaine, alors qu'ils sont directement issus de la Volonté Divine et entièrement libres de leur Liberté Divine?

[…]

Vous êtes donc glamoureusement incités, ni plus ni moins, à utiliser votre corps physique ainsi que votre corps énergétique.  Utiliser! Ne comprenez-vous pas?

Notre histoire humaine n'a-t-elle pas suffisamment utilisé et exploité tant et tant de règnes que maintenant vous voulez vous-même vous exploiter et vous utiliser directement comme «artefact humain»?

Que nourrissez-vous alors?! Qui croyez-vous ainsi honorer? Certainement pas votre Présence...

Ne comprenez-vous pas, et cela a déjà commencé dans les couloirs opaques de certains "Groupements", que très bientôt il vous sera proposé d'utiliser (donc d'exploiter, n'en doutez pas) également votre propre essence divine originelle?!

Et là, que ferez-vous ?

D'autant plus que vous ne pourrez plus vous raccrocher à l'Astral dont toutes les strates n'existent plus que dans vos croyances de pouvoir être guéri ou de pouvoir soigner et guérir par l'Energétique.
»…

Extrait du message ‘Réalité ou non réalité de toute menace’ émis le 22 septembre 2011 depuis Métatron

...« REALITE ET NON REALITE DU CALENDRIER MAYA

Je vais terminer avec ce que vous tous colportez sur le soi-disant calendrier maya. Soi-disant, parce que comme pour toute chose, rien ne se crée qui ne soit déjà créé.

Ainsi, ce qui est appelé le calendrier maya est bien autre chose que tout ce que vous pourriez en dire.

Pour faire très très très court, et parce que moi-même ne suis pas autorisé à rajouter à votre confusion à ce sujet, ce "calendrier" représentait, entre autres, un moyen pour tous vos ancêtres Mayas et Egyptiens de les aider à se connecter au Ciel et à la Terre invisibles par certains repères et points cardinaux du Ciel et de la Terre visibles.
»…

habits neufs empereur

Extrait de la lettre Providence 123 du 20 novembre 2011

…« LA PEUR DE MANQUER FAIT DE NOUS DES MOUTONS BLANCS ET DES MOUTONS NOIRS

Donc, encore une fois, prenons garde de ne pas succomber à toutes les tentations du Veau d'Or qui prennent et prendront, je l'affirme, toutes les formes de séduction dans tous les domaines sans aucune exception! Et comme par hasard, toutes répondront et répondent déjà parfaitement (dans l'apparence, bien sûr) à toutes nos peurs de manquer.

Peur de manquer d'argent, d'amour, de sécurité, de reconnaissance, de travail, de douceur, de gentillesse, de respect, d'honnêteté, d'amitié, de couple, de paix, d'harmonie, de justice, de famille, de confort, de bonheur, de santé, de jeunesse, etc.

Comme de lecteurs et d'abonnés (Sourire)...

Peur de manquer de repères spirituels, manquer de rendez-vous d'ouverture de portails, manquer de se regrouper pour exister spirituellement et ne pas être seul, manquer d'appartenance à telle ou telle confrérie, manquer de channelings, etc., manquer de Dieu...

Manquer de Dieu! Comment est-ce possible si ce n'est dans l'illusion d'être séparé.

[…]

Oui, il semblerait que la plupart des humains et même des éveillés sont en train de succomber à toutes tentations panurgiques, car tellement de sites dits spirituels, dits d'ouverture de conscience ou dits d'information révélatrice sur ce qui nous est caché, etc. assurément pourtant, ne témoignent en réalité que de leur "succombation" à toutes ces tentations d'avoir besoin.

Parce que «tentations panurgiques» qualifient, certes, le fait d'être des moutons blancs qui suivent par volonté de ressemblance et d'appartenance, mais aussi le fait d'être des moutons noirs qui regimbent par volonté d'opposition et d'appartenance.

Parce que se soumettre et s'aliéner est succomber et parce que rejeter et condamner est succomber.

Car acceptation n'est pas soumission et information n'est pas rébellion!

[…]

A chacune et à chacun d'accepter de se reconnaître dans les leçons d'amour de ce conte et d'oser ne plus jamais être ni mouton blanc, ni mouton noir, pour oser tout simplement être soi-même!

Car ne confondons plus "inhibition" avec «savoir dire oui» et "réactionnalité" avec «savoir dire non»...

CONTE DE HANS CHRISTIAN ANDERSEN «LES HABITS NEUFS DE L'EMPEREUR»

Il y avait autrefois un empereur qui aimait tant les habits qu'il dépensait tout son argent à sa toilette. Lorsqu'il passait ses soldats en revue, lorsqu'il allait au spectacle ou qu'il se promenait, il n'avait d'autre but que de montrer ses habits neufs.

A chaque heure de la journée, il changeait de vêtements. Et, comme on dit d'un empereur ou d'un roi «Il est au Conseil», on disait de lui «Il est à sa garde-robe».

La capitale était une ville bien gaie, grâce aux nombreux étrangers qui passaient. Mais un jour, il y vint aussi deux fripons qui se prétendaient tisserands et se vantaient de tisser la plus magnifique étoffe du monde.

Non seulement les couleurs et le dessin étaient extraordinairement beaux, mais les vêtements confectionnés avec cette étoffe possédaient une qualité merveilleuse: ils devenaient invisibles pour toute personne qui ne savait pas bien exercer son emploi ou qui avait l'esprit trop borné.

—Ce sont des habits inestimables, pensa l'empereur. Grâce à eux, je pourrai reconnaître les incapables dans mon gouvernement, je saurai distinguer les habiles des niais. Oui, il me faut cette étoffe.

Et il avança aux deux fripons une forte somme afin qu'ils pussent commencer immédiatement leur travail. Ils dressèrent en effet un métier à tisser et firent semblant de travailler, quoiqu'il n'y eût rien sur les bobines. Sans cesse, ils demandaient de la soie fine et de l'or magnifique, mais ils mettaient tout cela dans leur sac, travaillant jusqu'au milieu de la nuit sur un métier vide.

—Il faut cependant que je sache où ils en sont, se dit l'empereur.

Mais il hésitait à l'idée que les niais ou les incapables ne pourraient voir l'étoffe. Ce n'était pas qu'il doutât de lui-même. Toutefois, il jugea à propos d'envoyer quelqu'un pour examiner le travail avant lui. Tous les habitants de la ville connaissaient la qualité merveilleuse de l'étoffe, et tous brûlaient d'impatience de savoir combien leur voisin était borné ou incapable.

—Je vais envoyer mon bon vieux ministre, pensa l'empereur. C'est lui qui peut le mieux juger l'étoffe. Il se distingue autant par son esprit que par ses capacités.

L'honnête vieux ministre entra dans la salle où les deux imposteurs travaillaient avec le métier vide.

—Bon Dieu! pensa-t-il en ouvrant de grands yeux, je ne vois rien!

Mais il se garda de le dire. Les deux tisserands l'invitèrent à s'approcher et lui demandèrent comment il trouvait le dessin et les couleurs. En même temps, ils montraient leur métier, et le vieux ministre y fixa ses regards. Mais il ne vit rien pour la raison bien simple qu'il n'y avait rien!

—Serais-je vraiment borné ou incapable? Je n'ose pas avouer que l'étoffe est invisible pour moi.

—Eh bien! Qu'en dites-vous? demanda l'un des tisserands.

—C'est charmant! Tout à fait charmant! répondit le ministre en mettant ses lunettes. Ce dessin et ces couleurs... Oui, je dirai à l'empereur que j'en suis très content.

Les fripons demandaient toujours de l'argent, de la soie et de l'or. Il en fallait énormément pour ce tissu. Bien entendu ils empochèrent le tout. Le métier restait vide et ils travaillaient toujours.

Quelques temps après, l'empereur envoya un autre fonctionnaire honnête pour examiner l'étoffe et voir si elle s'achevait.

Il arriva à ce nouveau député la même chose qu'au ministre: il regardait toujours mais il ne voyait rien.

—Je ne suis pourtant pas niais, pensait l'homme. C'est donc que je ne suis pas digne de ma place. C'est curieux, mais je ne veux pas la perdre!

Il fit l'éloge de l'étoffe. C'est d'une magnificence incomparable, dit-il à l'empereur.

Dans toute la ville, on ne parlait que de cette étoffe extraordinaire. Enfin, l'empereur lui-même voulut la voir pendant qu'elle était encore sur le métier. Accompagné d'une foule d'hommes choisis, il se rendit auprès des filous qui tissaient toujours mais sans fil de soie ou d'or, ni aucune espèce de fil.

—N'est-ce pas que c'est magnifique? dirent-ils, et ils montrèrent du doigt le métier vide.

—Qu'est-ce donc? pensa l'empereur, je ne vois rien. C'est terrible! Est-ce que je ne serais qu'un niais incapable de gouverner? Il ne pouvait rien m'arriver de pire!

Puis tout à coup il s'écria:

—C'est magnifique! J'en témoigne ici toute ma satisfaction.

Il hocha la tête d'un air content et regarda le métier sans oser dire la vérité. Tous les gens de sa suite répétaient: C'est ma-gni-fi-que! C'est charmant! C'est admirable!

Ils lui conseillèrent même de revêtir cette nouvelle étoffe à la première grande procession. Toute la nuit qui précéda le jour de la procession, les deux filous veillèrent et travaillèrent à la clarté de seize bougies. La peine qu'ils se donnaient était visible à tout le monde.

Enfin, ils firent semblant d'ôter l'étoffe du métier, coupèrent dans l'air avec de grands ciseaux, cousirent avec une aiguille sans fil, après quoi ils déclarèrent que le vêtement était fini.

—Si votre Majesté daigne se déshabiller, nous lui essayerons les habits devant la grande glace, dirent les imposteurs.

L'empereur se déshabilla et ils firent semblant de lui présenter une pièce après l'autre.

—Grand Dieu! Que cela va bien! Quelle coupe élégante! s'écrièrent tous les courtisans. Quel dessin! Quelles couleurs! Quel précieux costume!

Le grand maître des cérémonies entra:

—Le dais sous lequel votre Majesté doit assister à la procession est à la porte.

—Bien, dit l'empereur. Je suis prêt. Je crois que je ne suis pas mal ainsi.

Les chambellans qui devaient porter la traîne firent semblant de ramasser quelque chose par terre, puis ils élevèrent les mains, ne voulant pas convenir qu'ils ne voyaient rien du tout.

Tandis que l'empereur cheminait fièrement à la procession sous son dais magnifique, tous les hommes, dans la rue et aux fenêtres, s'écriaient:

—Quel superbe costume! Quelle traîne! Quelle coupe!

Nul ne voulait laisser deviner qu'il ne voyait rien sous peine de passer pour un niais ou un incapable. Jamais les habits de l'empereur n'avaient excité une telle admiration.

—Mais il me semble qu'il n'a pas d'habits du tout, observa un petit enfant.

—Seigneur Dieu! Ecoutez la voix de l'innocence, dit le père.

Et bientôt on chuchota dans la foule en répétant les paroles de l'enfant.

—Il y a un petit enfant qui dit que l'empereur est tout nu!

—Il n'a pas du tout d'habits! s'écria enfin tout le peuple.

L'empereur en fut extrêmement honteux, car il comprit que c'était vrai. Cependant, il se raisonna et prit sa résolution:

—Quoi qu'il en soit, il faut que je reste jusqu'à la fin.

Puis il se redressa plus fièrement encore, et les chambellans continuèrent à porter avec respect la traîne qui n'existait pas.»…


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 06:40

Utah

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 11 mai 2013


L’IMPATIENCE CONTRE LE TEMPS DE CHAQUE CHOSE

Si nous avons entendu, si vous avez entendu que le temps de toute chose est en chemin, que le temps de tous les temps vient à nous comme à chacun, n’oublions pas que «chaque chose en son temps», mais à temps!

C’est tout cela que nous devons entendre maintenant… C’est cela qui est là maintenant… C’est cela qu’il faille agir, sans agir en voulant agir, maintenant!

Car c’est le temps du maintenant qui est là. Et non pas hier, demain, peut-être, jamais, un jour, une nuit…

Nous sommes dans le présent, au présent, ou nous n’y sommes pas. Parce que nous ne pouvons pas, nous ne pouvons plus être dans le présent ET dans le passé (aussi honorable soit-il), dans le présent ET dans le futur (aussi espéré soit-il), dans le présent éternel ET dans le présent linéaire (aussi réel soit-il).

Nous ne pouvons plus être dans l’ancien ET dans le nouveau, «nouveau» également en ce sens de présent éternel, de cadeau d’éternité.

Vous ne pouvez plus, ils ne peuvent plus, nous ne le pouvons plus… sauf à continuer à jouer au jeu de la conditionnalité… sauf à continuer à vouloir passer nos examens, alors que la remise de nos diplômes invisibles a déjà eu lieu (bien sûr, pour ces temps, pour ce temps, pour ce jeu qui est terminé)... sauf à vouloir continuer à rester dans l’illusion, donc dans nos chimères et nos superstitions… sauf à vouloir continuer à jouer au jeu du pouvoir, et des pouvoirs… sauf à vouloir continuer à jouer à tous ces anciens jeux!

N’oublions pas que chaque chose vient toujours en son temps.

C’est pourquoi, tandis que je pensais développer un texte concernant la déception spirituelle, il n’est déjà plus temps pour cela.

En effet, notre déception vient toujours, peu ou prou, de notre impatience. De notre impatience d’aimer, de notre impatience d’être aimé, de notre impatience d’être heureux, de notre impatience d’aider, de notre impatience d’ascensionner, de notre impatience de partager, de notre impatience de faire, de notre impatience de bien faire, de notre impatience d’être… de notre impatience de bien-être, de notre impatience de ceci, de cela, de ceci et de tout cela.

Tout comme notre déception spirituelle vient uniquement de notre impatience spirituelle!

Mais toutes nos impatiences sont notre volonté personnelle qui va à l’encontre de la volonté du Père céleste et de la Mère divine.

Toutes nos impatiences viennent de nos refus. Et plus nous refusons, plus nous sommes impatients, plus nous sommes impatients d’être nous en réalité, plus nous refusons d’être nous en vérité. Et, du coup, nous nous coupons de ce à quoi nous aspirons le plus, puisque notre impatience (incohérence entre notre volonté personnelle et notre volonté divine) nous décale, in fine, de nous-même.

Le temps du maintenant ne peut être l’impatience du futur, ne peut être l’impatience que les choses désirées soient déjà là.

Pourtant, toute chose est déjà là, parce que toute chose existe, a toujours existé et existera toujours.

Mais toute chose n’est pas encore créée jusque dans notre 3e dimension, ni créée définitivement, parce que toute chose se crée à chaque instant. C’est aussi cela le sens de l’impermanence, c’est aussi cela le sens de la carte du tarot: la roue de fortune.


Pour être raccord avec mon témoignage précédent ‘2013 première année du renouveau collectif du couple’, ce n’est pas parce que l’on est en couple, y compris que l’on s’aime depuis de nombreuses années, que l’on n’a plus à être en couple à chaque seconde du présent.

Ce n’est pas parce que le couple existe qu’il n’a pas à se créer à chaque instant de son existence.

Ce n’est pas parce que telle chose existe qu’elle n’a pas à se créer, donc à se manifester, donc à se vivre à chaque instant de son existence.

Mais, pour autant, ne jetons pas au pilori notre impatience, nos impatiences, notre déception, nos déceptions. Accueillons-les, reconnaissons-les, remercions-les de tout ce qu’elles nous enseignent, libérons-les en les remettant au Père et à la Mère.

Remettons-nous très vite entre les bras de nos parents divins, acceptons d’être consolés par la main accueillante de notre Mère et d’être soutenus par la main protectrice de notre Père.

Pour cela, il est toujours temps! Pour cela, c'est toujours le temps...

Utah

Extraits du message ‘Le chant glorieux de la petite voix’ émis le 10 mai 2007 depuis le Père et la Mère éternels


 …« Et encore heureux, non? que je vous aime sans aucune condition. Il ne manquerait plus que cela que Je condescende à accepter de bien vouloir vous faire l'honneur que vous osiez enfin vous adresser à moi, dans ma très glorifiante magnanimité... Je ris de tout cela, bien sûr! Mais parfois, vous non, vous êtes si "sérieux". Ah bon? Vous au moins, vous l'êtes?...

Il est temps de vous aligner parfaitement à votre Être Divin individualisé (qui est votre Axe), et ce, à chaque instant de votre vie, de plus en plus consciemment. Vous ne pouvez plus reculer pour mieux sauter!»…

…« Alors, cessez de vous prendre pour le nombril du monde, car non seulement vous ne l’êtes pas, et croire cela est tellement ravageur en vous et pour tous les humains, et au-delà pour tous les êtres de votre Galaxie, et encore au-delà pour toute la Création… mais est également si réducteur de ce que vous êtes réellement!

Cessez de vous "humilier", et cette fois-ci je fais allusion au sens péjoratif de ce si beau terme que pourtant vous galvaudez à qui mieux-mieux mais que vous avez complètement dénaturé!

Nous vous en conjurons, cessez de vous rabaisser devant nous, devant ceux que vous dénommez les EDL, devant ceux que vous désignez comme étant des Maîtres de sagesse (incarnés ou non), car comment vous le faire comprendre?

Nous sommes vous comme vous êtes Nous. Dans vos autres réalités, bien sûr, et je réponds au petit malin chahuteur, là au fond de la classe au sein de vous-même… et je souris en disant cela, et pourtant en même temps mon cœur est meurtri de cette attitude de soumission que vous adoptez envers notre "grandeur"!

L’Humilité n’est pas l’humiliation.

L’Humilité n’est pas la modestie.

L’Humilité n’est pas de ramper… L’Humilité ne vient pas du mental, l’Humilité n’est même pas un désir (car alors encore dans le mental "inférieur"), l’Humilité n’est pas non plus un choix conscient.

L’Humilité n’est pas une recherche, même si la rechercher est déjà une avancée…

L’Humilité est reconnaître la magnificence que vous incarnez, l’Humilité est re-connaître cette magnificence en vous, en nous, en chacun de vous, en chacun de nous tous et certainement pas le fait qu’Elle serait présente chez un et pas chez un autre.

La magnificence de votre Être se suffit à elle-même et n’a pas besoin d’être mise en avant, mais pas davantage d’être mise en retrait!

Est-ce qu’un oiseau va s’excuser d’être un oiseau?»…

Extraits de la lettre providence 112 ‘Il y a un temps pour tout car aimer est aussi savoir dire non’ du 4 mai 2011

…« IL Y A UN TEMPS POUR TOUT

Un temps pour dire oui, un temps pour dire non.
Un temps pour le silence, un temps pour le partage.
Un temps pour ne pas agir, un temps pour agir.
Un temps pour jouer, un temps pour ne plus jouer.
Un temps pour perdre du temps, un temps pour ne plus perdre de temps...»…

…« LE SAVOIR-FAIRE DES MANIPULATEURS PLAINTIFS

Quoi que nous fassions, ils ne sont jamais contents... Toujours, les pauvres(!), à gémir et à nous rendre responsables de leur mal-être, à vouloir nous culpabiliser. Et cela marche encore!

Alors, tous les bons donneurs de leçons (ou questionneurs) comme moi par exemple (Sourire) vont commencer par leur répondre en leur donnant, pour qu'ils aillent mieux, tout un tas de bons conseils (ou non) et vont s'étonner que ces "plaintifs" ne changent rien dans leur comportement et donc dans leur stratégie, sauf en apparence pour quelques tout petits instants...

Leur objectif n'est pas de changer mais d'inciter les autres à les nourrir de leurs réponses... S'ils changeaient, alors ils ne pourraient plus obtenir seul ce que sait obtenir un plaintif!

Et croyez-moi (ou non!), il va y en avoir de plus en plus des gens qui vont dire:

«Sauvez-moi!... Sauve-moi. Si tu ne me sauves pas, alors tu n'es pas meilleur que moi. Au contraire, tu es bien pire car toi, tu peux me sauver, toi tu sais ce qu'il faut faire. Et donc si je ne vais pas bien, c'est de ta faute car un seul mot de toi et je pourrais être guéri...Tu te dis dans la Lumière et tu ne m'aides pas? Alors que moi je t'aime. Pourquoi tu ne m'aimes pas car si tu m'aimais tu t'occuperais encore de moi...»

Etc. Car leur imagination est débordante! En outre, ils sont très doués et savent toucher là où votre bât blesse encore... Donc, profitez-en pour accepter ce que vous vous montrez alors à vous-même.

Merci à eux de leur magnifique rôle, sauf qu'ils oublient que tous nos rôles sont terminés... Sauf à vouloir encore jouer à ces anciens rôles !

LE JEU DES SAUVEURS REPOND AU JEU DES PLAINTIFS

Eh bien, dans ce cas, et les questionneurs sauveurs et les plaintifs victimes sont autant responsables. Mais pas coupables! Et j'insiste... Personne n'est coupable, personne n'est à blâmer...

Sauf que certains veulent continuer ce jeu, eh bien qu'il en soit ainsi.

Sauf que d'autres ne veulent plus de ce jeu, au départ mode de défense ou d'attaque INCONSCIENT, et décident d'accepter qu'ils ne peuvent réellement aider l'autre qu'en commençant par soi.

Nous n'avons pas à aider (aucune obligation sauf celle instituée par tous les plaintifs, soi-disant les faibles, les victimes, etc.), nous n'avons plus à vouloir aider ni même à vouloir être aidé.

C'est un piège très pernicieux auquel nous avons tous, oui tous, un jour succombé! Et ce, que cela soit en qualité de soi-disant victime comme de soi-disant sauveur.

Alors, quel choix faisons-nous aujourd'hui?

Peut-être directement demander aide à ceux qui peuvent vraiment nous aider... Dieu! La Présence! Nos guides! Etc. Nous sommes tellement aidés (si nous l'acceptons), alors pourquoi vouloir l'être à partir de l'extérieur... Alors que c'est justement l'inverse! De l'intérieur vers l'extérieur, à partir de l'intérieur.

Mais, tandis que nous commençons à nous occuper de nous, c'est à ce moment-là que justement tous ces "plaintifs" nous traitent alors d'égoïste parce que nous nous occupons de nous, et plus d'eux!

Où est le véritable égoïsme?!... (Rires)

Vouloir aider ou vouloir sauver comme vouloir être aidé ou sauvé, c'est vouloir et donc se laisser détourner par notre volonté de personnalité, donc notre masque, et non pas répondre à l'appel de la volonté divine, notre volonté divine.

Et le véritable courage, car oui il faut du courage, n'est-il pas de s'occuper de soi et de ne plus attendre que cela soit l'autre qui s'occupe de nous?»…

…« L'ORGUEIL DU DEVOIR

Car si nous sommes «gentils et aimants» uniquement parce que cela se fait ou que cela se doit, que vaut alors notre amour, que vaut notre oui, que vaut notre non?

Où est donc la Vérité que pourtant, nous recherchons tous et toutes? Que vaut notre responsabilité quand nous ne permettons pas à l'autre d'être responsable de lui-même?

L'honnêteté avec soi-même, l'honnêteté envers soi, n'est-ce-pas un des plus beaux cadeaux d'amour et de respect que l'on peut se faire... et donc faire également à l'autre?!

Chacun a sa place, certes, mais il revient à chacun de retrouver sa place et non plus de demander aux autres de le faire «à sa place»... (Rires)»…

…« AUCUN CHOIX N'EST MEILLEUR MAIS IL FAUT CHOISIR

Aucun choix n'est meilleur qu'un autre sauf qu'il est mon choix et pas celui d'un autre.

Soyons cohérents, soyez cohérents avec vous-même.

Enfin, un des indices pour reconnaître si nous sommes vraiment dans l'aide divine et non pas dans le besoin d'aider, le devoir d'aider, le vouloir aider, etc. est quand tout coule de source des deux côtés et que l'aide est d'elle-même réciproque. Alors l'aidant devient l'aidé et l'aidé devient l'aidant.

Parce que dans l'unité de l'aide divine humaine, l'aide n'a même plus aucune hiérarchie entre l'aidant et l'aidé mais bien un respect mutuel. Ni supérieur ni inférieur...

Un autre petit indice pourrait être qu'au moment de cette "aide" comme ensuite, nous nous sentons grandis tous les deux, et l'aidant et l'aidé!

Mais ce ne sont que des indices car d'une part, nous sommes tous différents dans nos ressentis et d'autre part, les choses évoluent elles aussi...

Si, pour vous, aider telle personne est vraiment aider dans le sens que c'est bien une réponse à l'appel de votre Présence, alors continuez.

Si, pour vous, aider cette même personne n'est pas juste, alors honorez-la, remerciez-la et continuez votre chemin...

Sans oublier de vous honorer et de vous aimer dans votre choix.»...

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 09:00

peur noire
Fractale de 
Philippe de Courcy


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 27 février 2013

NE SOYONS PAS EFFRAYES PAR LE FEU NOIR DE LA DERNIERE PEUR

UNE PROPHETIE EST AU-DELA DE LA LUMIERE REFLETEE

Tout ce qui est annoncé comme étant "prophéties", de ces textes millénaires ou plus récents, est et sera de plus en plus mis en avant, que cela aille du dénigrement le plus forcené à la soumission la plus addicte. Et ce n'est que le début!

Mais, tel que Marie-Madeleine l'a enseigné à tous ceux qui l'ont accepté:

«Qu’est-ce qu’une prophétie? C’est tout simplement ce qui se réalise parce que cela doit se réaliser directement dans les plans du Père selon les désirs de la Mère.

Et une prophétie ne peut pas ne pas se réaliser, contrairement à une probabilité, un souhait ou une vision des mémoires akashiques, par exemple. Le passé, le présent et le futur, tels que vous semblez les connaître de par votre expérimentation actuelle, ne sont pas (et ne peuvent appartenir à) une prophétie, qui n’a ni passé, ni présent, ni futur, mais qui est de toute éternité et qui ne peut se décomposer, même pour les besoins de votre illusion présente, en ces trois temps.

Une prophétie est une lignée, une ligne, un méridien, un vaisseau (dans le sens, par exemple, du méridien «vaisseau conception») qui est et vit dans le passé, le présent et le futur, en un même temps, et qui est une constante dans la matrice éternelle comme dans la matrice de toute vie.»

Ainsi, très peu, vraiment très peu de toutes ces prophéties annoncées sont de véritables prophéties. Certes, certaines de ces probabilités, mais en tant que telles c'est-à-dire comme simples possibilités, en partie se sont réalisées, en partie se réalisent et, même, en partie se réaliseront. Uniquement parce que nous aurons fait ou avons fait tel choix collectif plutôt qu'un autre.

Alors qu'une prophétie est de toute éternité et ne peut pas ne pas se réaliser, quoi que nous fassions, quels que soient nos choix, quels que soient nos combats contre elle ou pour elle!

Une prophétie ne peut être partielle ni partiale.

Extraits du message 'La nouvelle jérusalem du reflet de vos âmes' émis le 2 juillet 2008 depuis le collectif des êtres de lumière

...« La lumière reflétée, pour faire image et uniquement pour une explication très mentale, est en quelque sorte plus proche de votre lumière originelle que ne l'est l'Ombre, si l’on pouvait comparer en continuant donc à différencier pour les besoins de la cause humaine mentalisée, pourrions-nous même dire. (Sourire)

Ainsi, ce que vous appelez Antéchrist ou Antéchrists, car tout peut être ainsi différencié entre avant et après, entre avant et maintenant, appartient à la lumière reflétée et non pas à l’Ombre.
...

Donc, tous les messages, nous disons bien tous nos messages et bien entendu, y compris celui-ci, ne peuvent vous parvenir jusqu’à votre conscience éclairée que par le biais de la lumière reflétée.

Sinon, tous vous imploseriez dans votre corps physique. Alors oui, certains ont décrit cela comme étant des communications mentalisées (ce qui est vrai d’une certaine façon), des élucubrations, des imaginations très fertiles pour ne pas dire mythomanies, etc. Pourtant, nous ne pouvons encore faire autrement et bien évidemment, nous le savions comme désormais vous le savez parfaitement.

Ainsi, tous ces messages d’alerte qui peuplent vos consciences et submergent votre internet ainsi que vos bibliothèques sont effectivement, sans exception, des messages de lumière reflétée.

Alors, en tenir compte? Ne pas en tenir compte? En soi, cela n’a aucune importance que vous soyez informés de tel ou tel événement car tout est vibration, tout est évolution, tout est changement et la communication de telle ou telle chose n’est que la photographie instantanée de l’instant qui, en réalité, ne peut être qu’en devenir.

Voilà pourquoi notamment, nous ne pouvons donner de dates très précises car nous-mêmes sommes au service de Dieu (quelque nom que vous lui donniez) et non pas l’inverse.
...

Pourtant, tous ces messages ont leur importance et ont leur raison d’être. Tous sont utiles mêmes s’ils ne sont pas indispensables.

Une phrase qu’aime bien notre messagère est celle-ci: «Si Dieu nous a permis de connaître le futur, c’est pour pouvoir le changer». Alors, si à vous viennent des informations qui peuvent vous apparaître catastrophiques, exagérées ou au contraire amoindries, sachez révéler en vous-même votre propre compréhension au-delà de toute compréhension.

Pourtant, nous vous rappelons que tous, sans exception, vous saurez sans «l’ombre d’un doute» (sourire) et que vous serez prévenus à temps, dans la juste mesure de votre temps linéaire. Ne vous effrayez pas de Ce qui vient, de Celui qui vient, de Celle qui vient.
...

Chacun de vous est spécial, certes, mais pas plus l’un que l’autre et encore moins au détriment de l’autre ou pour asseoir une suprématie quelconque, soi-disant matérielle ou même soi-disant spirituelle.

La Lumière, l’Amour, la Joie, le Bonheur, la Paix ne s’imposent pas. Nous vous le rappellerons tant que vous souhaiterez encore vous en convaincre.

Certains parmi vous se sont portés volontaires pour représenter plus particulièrement, pour les besoins de la Cause Divine Humaine, telle ou telle manifestation matérialisée d’un aspect de vos Présences.

Mais actuellement, vous êtes tous, en tant que personnalités personnifiées dans votre (vos) dimension(s) actuelle(s), au sein de la lumière reflétée. En d'autres termes: vous baignez tous peu ou prou dans la lumière reflétée.

Alors oui, en une seule seconde, le voile reflété de la Lumière peut être levé mais ce ne peut être une décision volontariste de votre personnalité, même si pourtant ce désir de la volonté et la volonté de ce désir peuvent faciliter, peuvent être une voie mais certainement pas la seule voix.

Seule votre Présence peut oeuvrer et oeuvre dans ce qui est bon pour vous, nous vous le rappelons.»...

peur noire

LE SCEAU DE L'AGNEAU NE PEUT ETRE QU'INVISIBLE

Le sceau de l'Agneau ne peut être ni exister dans le visible de notre illusion. Il ne peut même pas apparaître dans le visible de la royauté terrestre.

C'est pourquoi tous les sceaux de tous les agneaux qui se présenteront à nous, dans le visible, jusque et y compris en notre 3D mais également en 4D, ne peuvent appartenir qu'à de faux Paraclet.

L'Agneau, donc son Sceau, ne peut être qu'intérieur, ne peut être qu'en notre plus intime. Ou il n'est pas!

Alors, encore une fois, vigilance...

Les sauveurs, tous les sauveurs qui se présenteront à nous sous quelque nom que ce soit, et qui se présentent déjà pour certains, ne peuvent qu'être illusoires ou bien des leurres. Sans exception!

Tout est dit.

Extraits du message 'Ne soyez pas effrayés par ce qui vient' émis le 28 septembre 2009 depuis l'arche d'alliance et Gaïa

...« Nous aimerions vous dire à nouveau que chacun de vous est un maître en incarnation.

Lorsque vous assumez cet état d’être créateur, vous ne faites que reprendre en vous ce qui vous appartient et qui est votre réalité originelle.

Vous ne pouvez vous sortir de tous vos conditionnements qu’à cette seule et unique prise de conscience qui est la racine de tout votre cheminement. Tout le reste est une conséquence de cette conscience, de cette pensée-maître.

Tant que vous n’êtes pas convaincu que vous êtes cela dans la présence de votre foi, sans vous prétendre ou décréter une quelconque identité d’être ceci ou cela, le monde entier vous montrera le contraire et vous fera boire jusqu’à plus soif à quel point vous semblez conditionné et limité.
...

Pour oser éprouver de la joie et de la bonne humeur, il vous semblait falloir des épreuves, il vous semblait falloir mériter cette joie et cette bonne humeur, il vous semblait falloir sortir la tête haute et fière de situations compliquées qui vous ont donné du fil à retordre et beaucoup de souffrances.

Et lorsque vous nous entendez parler d’inconditionnalité, il vous faut (sans falloir) vous déconditionner avant, et comme suivre une cure intensive de désintoxication afin de recouvrer sereinement vos esprits et enfin pouvoir commencer à voir un peu plus clair.

Et vous êtes tous en cure massive de désintoxication intensive avec les effets secondaires que cela entraîne. Ces effets peuvent être des sauts d’humeur, des sursauts émotionnels, de l’agressivité, de la culpabilisation, de l’instabilité, des attitudes ou des comportements de fuite, des envies de tout oublier ce que vous avez appris jusque-là pour reprendre le chemin de l’oubli.

Cela peut réveiller également des sentiments d’inutilité et de petitesse, de jugement envers vous-mêmes et vos frères et sœurs, des pensées dépressives, des troubles du comportement alimentaire, etc.

A chaque fois que vous lâchez quelque chose d’important en vous, le retour de balancier de votre psychisme vous renvoie l’ascenseur comme pour vous dire:

«Voilà exactement ce que tu viens de libérer. Est-ce bien cela que tu veux ou préfères-tu encore jouer avec?»

Ce n’est pas un test, ce n’est pas un jugement, c’est juste la matérialisation logique d’une loi universelle dite de compensation/ résonance.
...

Allez-vous accepter de reprendre totalement la responsabilité en tant que créateurs incarnés conscients?

Tous les épouvantails, toutes les peurs collectives, tout ce que le monde vous envoie (et vous renvoie) n’a pour seule finalité que de vous permettre de trouver votre manière d’exprimer la réponse à cette seule et unique question, VOTRE réponse unique et éternelle qui détermine la manière dont vos choix ultimes prendront forme:

Allez-vous accepter de passer la porte de l’au-delà de vous-même, de l’au-delà de toutes vos identités avec lesquelles vous vous êtes construits, de l'au-delà de tous les rôles que vous avez joués et sur lesquels vous vous appuyez encore parfois?
...

Gaïa ne demande pas de surhommes ni de saints, quoique d’une autre perception cela lui soit égal.

Elle vous demande juste d’être ce que vous êtes venus installer en venant sur ce plan de vie. Elle ne veut rien d’autre car elle sait que lorsque vous êtes vous-mêmes, alors elle peut être totalement elle-même, ainsi que tous les plans de vie existants chez vous.

En vous libérant vous-même, vous libérez tous les autres. Ne vous demandez pas plus que vous ne le pouvez, n’exigez pas plus de vous que ce que la Vie vous demande tous les jours… en toute simplicité. Mais ne vous demandez pas moins non plus car alors cela reviendrait à encore vous déprécier.

Bien sûr que les temps paraissent durs! Mais c’est seulement le souffle de votre forge intérieure que vous humez avec tous vos sens en éveil.

Ne voyez pas ce que nous vous enseignons comme des exigences au-delà de ce que vous pouvez accomplir. Nous ne vous demandons pas d’être ceci ou cela. Nous ne vous demandons rien pour ainsi dire. C’est vous qui nous avez appelés comme de jeunes galopins empêtrés dans leurs bêtises afin que vous puissiez à nouveau voir clair dans tout ce vacarme.
...

Devons-nous vous infantiliser en vous disant quoi faire et comment le faire?

Que devez-vous croire? Vous-même.
Qui devez-vous suivre? Vous-même.
Sur qui devez-vous vous appuyer? Sur vous-même.
Qui est ce «vous-même»? Perfection et lumière divine.

Qui suis-je pour être ainsi perfection? Aucune condition pour être cela.
Ai-je à me repentir pour mériter cela? Ni choix, ni rejet, ni jugement, ni punition, ni récompense, ni aucun mérite.
Que dois-je faire pour être cela? En faisant cela sans vouloir faire cela, en étant cela sans vouloir être cela.

Et nous pourrions ainsi continuer la liste des questions/ réponses que vous vous posez tous en vous-mêmes et auxquelles l’Esprit-guide vous répond systématiquement en vous donnant tous les moyens possibles pour que vous trouviez le silence de votre propre voie (et voix) dans tout ce vacarme.

Cette naissance se fera dans un cri, une immense clameur qui viendra vous soulever et vous révéler à vous-même.

Gaïa naît à elle-même autant que vous et son activité énergétique arrive au plus haut point de rupture avec l’ancien. Et nous voyons cela sous nos yeux et nous en sommes émerveillés. Il est difficile pour chacun de vous d’imaginer à quel point la vie est toujours et systématiquement parfaite.

Tout ce qui vous entrave est enlevé.
Tout ce qui vous permet de vous élever vous est donné.
Tout ce qui vous permet de discerner par l’esprit de vérité est sur vous.
Toute la perfection de l’univers est là pour vous tous et pour la plus infime parcelle de vie ici présente.

Pas un ne peut être oublié et jeté au rebut sur le bord de la route.

La perfection divine est là à chaque instant. C’est la réalité de vos mondes d’origine et c’est cela qui prend forme actuellement.
...

Ancrez-vous encore et encore dans l’espace sacré sans nom et sans image de vous-même.

Ne soyez pas effrayés par ce qui vient. Ne succombez en aucune manière à ce qui pourrait vous être montré.

Nous sommes là. Vous êtes là. Tout est parfait.

Soyez bénis et recevez sur vous le Sceau de l’Agneau.»...

peur noire

LE REGNE DU NOUVEAU PONTIFICAT

Bien évidemment, et même les médias les plus journaleux ont pressenti une face cachée, cette démission papale ne peut être hasard. A chacun de se faire son propre jugement.

La seule chose que je puisse dire est que la quatrième et dernière peur collective, avant les trois jours, est déclenchée par la désignation du successeur de Benoît XVI. Et que, si «nul n'est censé ignorer la loi» (humaine), soyons persuadés que les religions officielles n'ignorent pas la loi divine retranscrite jusqu'à nous. Jusqu'à eux!

Le premier jour du nouveau pontificat verra se déclencher le feu noir de la dernière peur collective, la Peur Noire.

Est-ce que cela aurait pu être évité? Oui, jusqu'il y a dix ans. Aujourd'hui? Non, nous ne pouvons plus revenir en arrière.

Car, même si cela n'était pas une véritable prophétie, cette probabilité annoncée par tant de "prophètes" de toutes époques et de tous lieux est devenue aujourd'hui une certitude. Elle est devenue réalité au sein de la fameuse Grande Délation dont j'ai parlé à plusieurs reprises.

Bien sûr, cette probabilité et toutes les autres étaient également connues de nos amis les Etres de Lumière qui, ils nous l'assurent, sont parfaitement prêts, au service de nos âmes et de nos Présences.

Comme d'habitude, quoi qu'il se passe, demeurons en notre paix intérieure, en notre sécurité intérieure, en notre confiance intérieure au plus profond de nous-même: là où se trouve notre connexion intime avec notre Présence.

Seule la foi!... Nous connaissons la suite.

Extraits du témoignage du 27 août 2011 'Le feu rouge de la troisième peur collective'

...« «Celui qui agit par la volonté de vouloir bien faire est enserré dans l’étau de la bienséance de la "lumière réduite" et ce, malgré toute sa bonne volonté et son cœur immense.»

Parce que contrairement à ce que beaucoup insinuent et veulent encore insinuer en nous, le cœur seul, donc sans la reconnexion ventre–cœur–mental, n'est qu'un leurre de l'amour inconditionnel.

Il en est de même pour le mental isolé du ventre et du coeur comme pour le ventre déconnecté du cœur et du mental!

«Alors, il peut être l’objet du ciblage de technologie biophysique concernant le corps subtil de sa personne qui a pour conséquence la substitution par des formes-pensées artificielles de certaines parties de son aura et autres corps intermédiaires. Il subit alors de plein fouet les égrégores techno-humano-mondialistes.»

Il en est ainsi également de beaucoup de channels et de thérapeutes qui, en succombant aux peurs individuelles et collectives, ont voulu se rassurer par leurs propres soi-disant miracles d'efficacité extérieure et ce, dans les domaines affectif, amical, familial, spirituel, scientifique, énergétique, etc.
...

Mais s'ils ont succombé, c'est parce qu'ils ont succombé en premier lieu à la deuxième peur collective, la Peur Verte (cf. ci-après), qui représente la «fausse sécurité du cœur isolé» niant son unité avec le corps incarné et le mental incarné.

C'est aussi parce qu'ils n'ont pas su garder la foi intacte en eux et se sont laissé déstabiliser de leurs propres impatiences. Impatiences vis-à-vis des résultats, de l'abondance, de la sécurité, du couple, de l'amitié, de la profession, de la santé, du temps divin, de l'amour divin, etc.

Ils n'ont pas su garder intactes, en quittant leur espace interne, les Promesses Divines de Droit Divin et ont succombé aux promesses spirituelles et/ou matérielles de droits humains.
...

Mais il ne tient qu'à chacun de ne pas se laisser submerger et de ne plus nourrir ce gigantesque égrégore de peurs humaines.

Comment ?

Toujours la même réponse. Accepter, reconnaître, aimer, remercier, honorer puis remettre au Grand Tout dans l'amour inconditionnel. Ne pas juger, ne pas se juger, ne pas refuser, ne pas se refuser, ne pas combattre, ne pas se combattre, etc.

A chaque instant, nous avons le choix d'accepter ou de refuser, d'aimer ou de haïr, d'être en paix ou de vouloir avoir la paix, de reconnaître ou de lutter, de savoir ou de croire, d'être ou de faire, de donner ou d'attribuer, de témoigner ou d'adjuger, d'inviter ou d'imposer, de recevoir ou de prendre, d'être dans la foi ou de se laisser gouverner par la peur, d'être dans la foi ou de se laisser submerger par l'impatience, etc.

Et quels que soient nos choix, nous sommes tous aimés dans la juste et même mesure divine! N'en doutons plus.

Car comme nous le disent nos Amis depuis nos tout débuts de messagers: ni punition ni récompense, ni premiers ni derniers.»...

...« —Parlons donc de ces fameux Cavaliers de la Peur qui sont au nombre de quatre, venant chacun d’un point cardinal, toujours le Nord en tête, suivi de l’Est puis du Sud et enfin de l’Ouest.
...

Tu dois savoir que le premier vient du Nord, littéralement du Nord, amenant avec lui le froid; il représente la première peur: la peur cendrée appelée aussi la peur grise, quand tu ne sais pas encore, mais que tu commences à penser que le pire peut arriver.

Ensuite, le Cavalier de l’Est surgit, porteur du givre qui te recouvre rapidement. Tu sens son froid glacial te paralysant dans sa brume compacte, c’est l’instant de la peur blanche. Certains l’appellent la peur verte, de la couleur du chakra du cœur, car pendant un instant, tu penses enfin disposer de toutes tes forces puisque ton sang afflue beaucoup plus rapidement vers ton cœur, et ainsi tu crois être capable de vaincre l’adversaire.

Fais alors très attention car s’il parvient à t’entourer complètement, arrive le tour du cavalier du Sud avec son soleil brûlant; c’est la peur rouge, quand tu ressens la chaleur, soi-disant bienfaisante, qui en réalité va réussir à faire fondre toutes tes protections, car tu te crois en sécurité.

Arrive enfin le Cavalier de l’Ouest qui t’invitera à demeurer définitivement sous son ciel plombé te privant ainsi de toute lumière. La quatrième peur aura alors pris possession de toi: c’est la peur bleue, parfois aussi appelée la peur noire, qui t’étreint le cœur à tout jamais.»...

...« C'est ainsi que «le moment des injustes» bat son plein dans le bal de nos peurs, de nos doutes et de toutes nos impatiences! C'est ainsi que le moment des injustes semble répondre à toutes nos attentes.

C'est ainsi que tous vont nous proposer et nous proposent le miel de leur fiel en semblant nous apporter toutes les réponses à toutes les préoccupations humaines...

C'est ainsi que tous oscillent de manière parfaitement orchestrée et préméditée entre "nos" peurs exacerbées et "leur" sécurité extérieure imposée.
...

Juste une dernière chose que les Cavaliers de la Peur m'autorisent à diffuser:

Ils sont ceux qui précèdent les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse...

Il est bien entendu (mais l'avons-nous bien entendu? Sourire) que si collectivement, nous sommes tous liés actuellement au troisième degré de la Peur, après avoir succombé ou non aux première et deuxième peurs, individuellement nous avons su ou non ne pas y répondre!

Paradoxalement, c’est uniquement lorsque nous accepterons et aimerons sans condition notre expérience actuelle de la Dualité, qu’en une seule seconde, nous rejoindrons notre unité, notre divinité originelle.

Il n’y a rien d’autre à faire que d’accepter la vie, toute la vie, la mort, toutes nos morts comme étant notre choix divin actuel. Et ce choix de la dualité n’est pas plus ou moins divin qu’un autre choix. Il est. Point… Il est!

C’est aussi cela accepter les choses telles qu’elles sont… et ne pas vouloir encore qu’elles fussent différentes car alors c’est renier ce que nous ne sommes pas et en reniant même ce que nous ne sommes pas, nous renions également qui nous sommes réellement.

Alors oui, nous nous rendons compte que nous agissons encore de manière qualifiée par nous de «mauvaise», que nous sommes dans l’ego, dans le jugement, dans la condamnation de l’autre comme de soi, dans le refus de telle situation, et pourtant c’est en refusant, c’est en résistant que nous souffrons le plus...

Alors acceptons et admettons, une fois pour toutes, que nous ne sommes pas encore sortis de nos croyances et de nos doutes mais que nous n’avons même pas besoin de vouloir ou de décider en sortir car nous n’avons qu’une seule chose à faire (sans la faire):

Accepter là où nous en sommes et nous aimer là où nous en sommes, en notre imperfection humaine (peut-être!) mais en toute notre perfection divine, n’en doutons plus.»...

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 10:24


PHOENIX Fractale de Philippe de Courcy


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 31 décembre 2012

LA FOIRE DES OPPORTUNISTES DE LA SPIRITUALITE

Ainsi que ce lieu de «La Vie Providence» en témoigne depuis sa création, nous ne pouvons que constater que toutes nos superstitions commencent réellement à voler en éclats. Et ce, qu’elles se cachent en nos croyances comme en nos non-croyances, nos peurs, nos désirs, nos attentes, nos espérances, nos désespérances, nos manipulations, nos vérités, nos mensonges, nos jugements, etc. parce qu’en tous nos anciens repères duels!

Toutes nos superstitions vont ainsi se dévoiler et se dévoilent de plus en plus, en nombre comme en rapidité, tant vis-à-vis de nous-même que de tous! Plus rien ne peut et ne pourra être caché. Cela a été dit et relayé par bien des personnes, mais combien en ont tenu vraiment compte jusqu’ici?

C’est pourquoi nos Amis nous avaient également invités à être cohérents depuis notre intérieur jusqu’à notre extérieur, et nous y invitent plus que jamais.

Nos superstitions sont donc mises à rude épreuve, et plus particulièrement autour des croyances et non-croyances (donc aussi croyances) focalisées à partir de cette fameuse date du 21 décembre 2012.

Pourtant, si nous n'avions pas et n’avons pas à nous attacher ou à nous rattacher à une date, nous ne pouvons ignorer l'impact que cette dernière peut avoir sur une majorité d’entre nous. Que cela soit par le biais de nos dépendances, de notre apparente indifférence, ou même encore de nos moqueries!

Et personnellement, c'est-à-dire au titre de ma personnalité humaine, je suis autant agacée par les uns et les autres car, d'après moi, l'attitude des uns et des autres (qu'ils soient avides de magies et de prédictions, qu'ils soient moqueurs ou qu’ils soient opportunistes) est autant irrespect.

Et, en l’occurrence, envers la grande civilisation que portèrent tous les Mayas, et ce, depuis bien avant notre propre création terrestre par le Divin, à savoir
notre actuelle civilisation dite moderne.

Les Mayas ne sont pas responsables de nos interprétations ni de nos incompréhensions.

Nous pouvons leur rendre un dernier hommage en respectant ce que fut leur propre expérience terrestre. Car, pour notre part, nous continuons le chemin sur Terra encore pour quelque temps, le temps décidé par chacune de nos Présences.

Extrait du message REALITE OU NON REALITE DE TOUTE MENACE émis le 22 septembre 2011 depuis Métatron en présence des anciens peuples mayas et des anciens d’Egypte

…« REALITE ET NON REALITE DU CALENDRIER MAYA

Je vais terminer avec ce que vous tous colportez sur le soi-disant calendrier maya. Soi-disant, parce que comme pour toute chose, rien ne se crée qui ne soit déjà créé.

Ainsi, ce qui est appelé le calendrier maya est bien autre chose que tout ce que vous pourriez en dire.

Pour faire très très très court, et parce que moi-même ne suis pas autorisé à rajouter à votre confusion à ce sujet, ce "calendrier" représentait, entre autres, un moyen pour tous vos ancêtres Mayas et Egyptiens de les aider à se connecter au Ciel et à la Terre invisibles par certains repères et points cardinaux du Ciel et de la Terre visibles.

Alors, que ceci ou cela ait pu à tort ou à juste titre être interprété de telle ou telle manière n’est même plus d’actualité.

C’est, bien sûr pour faire image, comme si vous continuiez à vous référer à comment apprendre à compter sur ses doigts ou à utiliser des bâtonnets pour savoir combien font sept plus trois!

Cela ne veut pas dire que nous n’honorons pas ces grands peuples, guides insignes de votre histoire passée.

Cela ne veut pas dire que nous n’honorons pas tous les descendants des peuples d’origine dont font partie les Anciens du Maïs (Mayas, troisième humanité créée à partir de la symbolique du maïs, plante issue de l’une des semences des Créateurs de mondes) et les Anciens d’Egypte, ainsi que leurs propres descendants jusqu’à vos jours. Non!»…

Ainsi que vous le savez, cette date du 21 décembre 2012 a fait beaucoup parler et écrire, également dans tous nos médias qui, la plupart, ont conclu à un non-événement.

Eh oui, en apparence, il n’y a pas eu d’événements climatiques ou autres plus remarquables que d’habitude, pourrions-nous dire! Il n’y a surtout pas eu information de catastrophes foudroyantes au niveau terrestre ni de révélations apocalyptiques!

Est-ce à dire que, collectivement, nous les espérions autant que nous les avons craintes? Que nous attendons encore ces catastrophes prédites ou non autant que nous les redoutons?

Est-ce à dire que collectivement, sans catastrophes majeures d'extinction, nous ne sommes pas capables de nous remettre en question?

Eh oui, pourquoi évoluer puisque, de toute façon, depuis des millénaires que nous sont annoncés tous ces changements radicaux (et notamment sous forme de toutes les catastrophes possibles et imaginables), rien ne semble se passer!

Pourtant, demeurez-vous en votre foi, quoi qu'il se passe ou ne se passe pas? Pourtant, êtes-vous en votre paix stabilisée?

Même si vous n'avez constaté aucun changement évolutif notable chez vos proches? Tous vos proches? Vos voisins? Tous vos voisins? L'Humanité? Toute l'Humanité? Les médias? Tous les médias?

En outre, avez-vous constaté, depuis la médiatisation à outrance de cette échéance présentée depuis des années, une recrudessence du respect de la vie et de toute vie?

Certes, peu à peu, ici ou là sur notre terre, quelques initiatives sont nées ou naissent encore. Merci.

Mais cela n’est et ne sera pas suffisant. Pour la grande majorité d’entre nous!

Bien sûr, cela ne veut pas dire de ne pas continuer… Surtout pas!

Cela veut dire que tous les choix avaient été faits, et ce, depuis quelque temps, mais qu’en ce jour dit ils ont été confirmés exactement tels qu’ils étaient. C’est un peu comme pour l’histoire de «Sodome et Gomorrhe», sauf qu’aujourd’hui c’est sur notre terre entière que cela se produit.

C’est bien parce que depuis des années il ne s’est rien passé, en apparence, pour l’immense majorité des humains qui n’ont pas voulu accepter de voir, entendre, ressentir leur intériorité qu’en ce 21 décembre 2012, point d’orgue choisi par toutes nos superstitions, il ne s’est rien passé, justement, en apparence.

Mais nous ne pouvons pas ne pas tenir compte de l’Humanité entière, comme nos Amis ne peuvent pas ne pas tenir compte de notre choix collectif.

Nous avons tous été prévenus depuis des millénaires, à titre collectif comme individuellement, et ce, dans toutes les traditions. Jusqu’à ce buzz du 21 décembre 2012 qui, d’après moi, a eu au moins comme intérêt médiatique que plus personne ne pouvait l’ignorer.

Pourtant, voyons combien dans l’apparence du non-événementiel et du non-catastrophique, nous ne sommes pas collectivement capables de nous remettre en question et de nous tourner tous ensemble naturellement vers notre nouvelle Humanité.

Alors, pour ma part, je ne vois pas comment l’Humanité peut évoluer aujourd’hui sans l’intervention divine directe… Et cette dernière sera jugée comme ceci ou comme cela, mais sera!

Certes, notre humanité actuelle est en chemin et beaucoup redemandent à ce que nous ayons à nouveau plus de temps!

Mais le temps de l'expérience duelle terrestre qui nous était imparti par les Instances Supérieures, et ce, depuis bien longtemps en termes de linéarité, c'est-à-dire depuis la première humanité terrestre bien avant toutes les anciennes civilisations aujourd’hui disparues, n’est plus.

Voyons combien la grande majorité n’a pas su parce que n'a pas désiré accepter non seulement toutes les leçons de notre passé d’humains, mais pas davatange la dernière grande leçon d’amour donnée par cette fameuse date:

En ce 21 décembre 2012, l’important n’était pas qu’il y ait ou non catastrophes et événements extérieurs éclatants. L’important était de voir où nous en étions en notre foi comme en notre non-foi. L’important était de nous regarder honnêtement, avec amour, pour humblement reconnaître la petitesse de notre incarnation face à la vie, à la nature, à notre planète. Face à la Création comme à toute création divine!

Et d’accepter que ce n’est pas à nous, en tant que personnalités, à décider de l’avenir de la vie divine sur terre!

Ne doutons pas un seul instant que Dieu Père/Mère et toutes nos Présences sauront tirer leurs conclusions de nos agissements et ainsi prendre très rapidement les décisions justes mais nécessaires pour nous tous comme pour chacun.

Ne doutons pas, non plus, que nous ne sommes pas abandonnés, ni qu’aucun parmi nous ne le sera, quoi qu’il ait fait et quels qu’aient pu être ses choix.

Nous ne sommes pas seuls et ne l’avons jamais été.

Il n’est plus d’autre voie que la foi !

Il m’est demandé, en ce présent texte du dernier jour de l’année 2012, de clore définitivement ce qui fut et ne sera plus, car 2013 s’annonce et pointe un nouveau nez en chacun de ses jours, qui sera Lumière pour ceux et celles qui l’ont déjà accepté en leur foi indéfectible.


 



Enfin, je rappelle à nouveau que, collectivement et extérieurement, nous ne sommes pas déjà dans le temps des justes mais bien, encore, dans celui des injustes!

Et que bien des âmes incarnées vont trébucher…

Extraits du témoignage du 22 mai 2011 LE MOMENT DES INJUSTES VIENT DE COMMENCER

…« CEUX QUI PAR LEUR PARTIE INJUSTE VEULENT MENER AU JUSTE

Aujourd’hui, je le redis, même pourtant ce qui semblait aligné jusque-là (parce qu’efficace et donnant certes des résultats effectifs) ne peut plus être et d’ailleurs, sera en outre de moins en moins efficace et durable. Et cela est juste comme était juste le fait d’être efficace avec les anciennes puis les nouvelles thérapies.

Mais quasiment tous les "nouveaux thérapeutes", hypnotisés de leurs propres soi-disant efficacités dans leur volonté d’aider et de gagner leur vie de cette manière, ont oublié que leurs "patients/ clients" sont également divins et qu’eux-mêmes ne sont qu’intermédiaires ponctuels et qu’ils doivent dire «non» dès qu’ils constatent ou même pressentent une quelconque dépendance.

S’il y avait un seul objectif pour tous ces "thérapeutes" qui en réalité ne peuvent plus être des thérapeutes, cela serait bien celui non seulement d'accompagner le moins possible telle ou telle personne en tant que cliente mais surtout de lui permettre d’être, elle aussi, autonome et motrice de sa propre guérison comme de son propre éveil…

Mais, et je le redis également, tout cela jusqu’ici était parfaitement juste! Juste en effet le fait que cela fonctionnait car alors, comment aider l’autre à s’aider lui-même si aucun résultat probant n’était alors survenu?!

En effet, comment amener l’autre sur la voie de sa propre vérité/ guérison si aucune méthode n’avait été jusqu’ici efficace?

Comment permettre un soulagement propice, même temporaire, et ainsi apporter une soupape de sécurité nécessaire à la prise de conscience de la personne accompagnée qui était en souffrance?

Pourtant, tellement de thérapeutes ont oublié que tout est en mouvement et ce, de plus en plus rapidement, également pour eux-mêmes. Ils ont oublié, ou pour certains n’ont pas voulu l’entendre, que l’impermanence toute particulière de ces temps bénis des Révélations est la règle et sera désormais la règle.

Ils ont oublié que ce n’est pas à nous d’utiliser les lois divines mises à notre disposition mais bien nous laisser traverser par elles. Et que tout ce qui nous a été donné nous sera repris (pour le meilleur de nous-même, n’en doutons pas). Ce n’est pourtant pas manque par nos Amis du Ciel et de la Terre de nous avoir prévenus depuis la nuit des temps…

Alors, pour certains qui l’ont parfaitement entendu mais n’ont pas voulu l’accepter comme étant leur prochaine vérité puisque, au fur et à mesure de notre évolution, les anciennes choses "vraies" le sont de moins en moins, la réaction a été et est encore de croire que l’on peut mener à ce qui est juste en passant par ce qui est injuste…

En d’autres termes, tous les thérapeutes, les channels, les guides, etc. qui sont actuellement reconnus et/ou gagnant leur vie ainsi, ont utilisé d’une manière ou d’une autre leur partie injuste pour mener certes à la partie juste de leurs clients et ce, n’en doutons pas, au départ avec les meilleures intentions.»…

...« LE TEMPS DES JUSTES INTERIEURS EST LE SEUL POSSIBLE ACTUELLEMENT

Je remercie toutes ces personnes qui en partant de leur injuste veulent mener vers le juste car elles s’adressent ainsi et de fait à la majorité des gens en voie d’éveil, et qui en ce sens ont encore besoin de ces apparents miracles venant d’une personne extérieure.

Mais, et là est peut-être une grande tentation, que feraient et que feront tous ces thérapeutes quand plus aucune de leurs méthodes ne fonctionnera?

Certains ont commencé à faire semblant.

D'ailleurs, qu’auraient-ils fait s’ils n’avaient obtenu aucun résultat et n’avaient pas été efficaces jusqu'ici? Se seraient-ils laissé tenter de revenir purement et simplement à l’ancien?

Et d’une certaine façon, le juste par l’injuste n’est-ce pas contourner le fait que l’on ne peut plus faire du nouveau avec de l’ancien et du vrai avec du faux?

Pourtant, s’ils l’acceptent, peu à peu ils finiront par reprendre toute leur conscience par le biais de leur «partie juste ne pouvant mener qu'au juste» et ce, juste avant que tous les Justes puissent s'avancer et être, cette fois-ci, entendus parfaitement et entièrement.

Car il est bien évident que si ces thérapeutes et channels, pour ne parler que d'eux car ils sont loin d'être les seuls, ont utilisé leur partie injuste, même dans les meilleures intentions mentales, émotionnelles et spirituelles, c’est bien parce qu’ils se sont rendu compte qu’autrement, cela ne fonctionnait pas en effet et qu’ils n’avaient pas de clients ou si peu pour pouvoir en vivre et vouloir encore plus aider, il est vrai aussi…

Mais en agissant ainsi parce qu’ayant perdu patience devant l’absence apparente des manifestations de l’abondance qui nous est promise de notre plein droit d’Etre divin et non de notre action humaine (et ils ne peuvent l’ignorer), ils s’éloignent d’eux-mêmes de leur alignement, en se rassurant uniquement par une sécurité extérieure y compris en voulant "GAGNER LEUR VIE" spirituellement, ce qui est une aberration au regard de la foi.

Nous avons un seul Patron! Et c’est uniquement à lui de décider ce qui est juste pour nous car il est le seul à savoir.»…

…« En tentant d’imposer la Lumière, la Vérité, l’Amour, la Paix, la Liberté, la Guérison, la Santé, etc., donc en voulant imposer même ce qui est juste est inévitablement devenir injuste. C’est ainsi que beaucoup se sont plus ou moins détournés de leur propre alignement.

Imposer le juste est injuste.

Faire du juste (ou plutôt croire faire du juste) par l’injuste est injuste, certes, mais surtout impossible parce que cela n'est plus permis…

Pourtant, bien que le temps des Justes ne soit pas encore là extérieurement, peu à peu il se met en place bien évidemment. Mais uniquement, pour l’instant, dans l’invisible comme en notre intérieur, si nous l'acceptons.»…

C'est ainsi qu'actuellement de nouveaux opportunistes du gâteau de la spiritualité séductrice sont en train de rejoindre tous ceux qui étaient déjà en place.

Et, ainsi, ce qui nous était annoncé est en train de se réaliser directement sous nos yeux. C'est pourquoi je ne saurai trop vous inviter à relire également 'Rien ne peut être changé s'il n'est révélé'.

Message tellement d'actualité, malheureusement... Ou, peut-être, heureusement? Car, alors, cela signifierait que nous sommes réellement très proches de la fin de toutes nos vicissitudes?

Extrait du message RIEN NE PEUT ETRE CHANGE S'IL N'EST REVELE émis le 8 décembre 2009 depuis Métatron et le Commandement d'Ashtar

...« LA FETE FORAINE DE L’EVEIL BAT SON PLEIN

Aucune pensée ne peut vous libérer.

Alors, lorsque nous vous parlons du charme désuet des tentateurs, nous faisons directement allusion aux nouvelles formes-pensées qui fleurissent de partout et qui prétendent expliquer ce qui est, en changeant le montage du film. Mais vous savez bien que lorsque vous changez de salle de cinéma, vous ne sortez pas du film de votre vie, vous l’avez simplement agrémenté d’autres images.

Vous restez sur la pellicule des croyances, des rationalisations et des formes énergétiques et vibratoires que nous avons qualifiées de «lumières reflétées» (même si ce terme ne recouvre pas uniquement ce dont nous parlons actuellement).

Cf. également ‘Les illusions de vos perceptions sur l’écran de votre ciel’

Aucune pensée ne peut vous libérer. Aucune ne peut vous ramener chez vous. Aucune pensée ne peut faciliter l’action des non-pensées inconditionnelles du Nouvel Adam Kadmon. Les pensées ont pris la place de votre propre Souffle et vous ont amenés à l’état du monde actuel.

Croyez-vous que ce soit le contrôle par vos pensées qui vous permettra de vous libérer? Croyez-vous que ce contrôle sera la garantie et la cause que vous ne reproduirez pas votre chute comme pour les anciennes civilisations terriennes?

Si le terme d’Adam Kadmon ne vous dit rien, alors nous vous invitons à évoquer en vous la «forme inconditionnelle de l’Homme spirituel incarné directement par son propre Souffle».

Cf. aussi ‘L’Adam Kadmon libère les 12 tribus d’Israël’

Ce sentiment de sécurité est basé sur vos conditionnements physiques, émotionnels, mentaux, spirituels et énergétiques.

Le chemin qui vous mène à votre véritable demeure n’est pas un chemin facile et encore une fois, le «fast food de l’éveil et des prophéties qui chantent et déchantent» bat son plein. C’est la fête foraine et à chaque fois que vous investissez une pièce en prétendant gagner quelque chose, vous perdez des aspects de vous-même et vous donnez du pouvoir à l’autre.

En réalité, vous échangez vos croyances et vos peurs de toutes sortes en lieu et place de votre propre divinité.

LES MODELES MENTAUX DE VOTRE SENTIMENT DE SECURITE

L’être humain conditionné ou «le vieil Adam» base son sentiment de sécurité sur des repères stables et reproductibles à travers le temps (votre histoire personnelle et collective) et à travers l’espace (la forme physique et terrestre de votre monde).

Cf. par exemple ‘Votre attraction pour les pyramides’

A travers la conscience et l’intégrité de votre corps qui vous appartient en tant que temple divin, vous vous repérez par le biais de cette stabilité physique dans l’espace et au travers des multiples contacts avec votre environnement.

A travers votre sentiment d’appartenance à un groupe (familial, sportif, spirituel, professionnel, énergétique, etc.) qui donne un sentiment de cohésion et de cohérence émotionnelle, ainsi vous ne vous sentez pas seul et vous vous sentez intégré à une communauté…

A travers également des croyances et une vision du monde représentée par des modèles mentaux qui donnent forme et stabilité à la réalité dans laquelle vous êtes. Les modèles historiques, les modèles scientifiques, artistiques et littéraires, tous ces modèles qui font votre culture sont des modèles mentaux.

Mais aussi (et surtout? Sourire) à travers vos croyances et expériences spirituelles, vos prières et vos méditations qui vous donnent un sentiment de reliance et de guidance avec l’univers. Cela vous sécurise en donnant du sens et du réconfort à votre sentiment de confiance. Vous créez ainsi un sentiment de sécurité à travers lequel vous prétendez et vous voulez vous reconnaître en tant qu’être divin cosmique et éternel.

Cf. également ‘Les tantras et la nouvelle donne des rapports féminin/masculin’

Nous vous invitons à chercher en vous tous les conditionnements et pensées qui vous donnent ce sentiment de sécurité. Parce que c’est par votre propre positionnement interne dans l’ancrage de votre foi que vous serez obligatoirement (car inévitablement) amenés à prendre position.»…

Car n'oublions pas que 'Rien n'est acquis tant que nous n'aurons pas ascensionné'...


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 06:19

-magma- philippe de courcy
MAGMA
Fractale de Philippe de Courcy


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 31 mai 2012

LES TEMPS SONT TRES SERIEUX

Métatron, par la Mère, m’invite à vous proposer un passage de la Lettre Providence du 15 septembre 2011.

Parce que beaucoup ne veulent pas accepter les choses telles qu'elles apparaissent pourtant directement sous nos yeux, Métatron tient à attirer de nouveau notre attention sur le fait que ces temps actuels sont fort délicats.


Cf. pour illustration ma dernière lettre LP 129 du 21 mai 2012, qui nous précise que
puisque collectivement, nous n’avons pas su accepter notre autonomie spirituelle, nous avons appelé à nous ce temps de la Grande Délation.

Plus que jamais, nous sommes invités, chacun et chacune d’entre nous, à nous laisser pénétrer de la Présence et à nous remettre en notre espace intérieur sacré.

Les temps qui s’en viennent vont être vraiment difficiles pour nous tous, individuellement comme collectivement, et sans notre reconnexion divine, nous n’y survivrons pas.

Encore une fois, je déplore d’avoir à vous retransmettre tout cela...


Pourtant, c'est bien quand ce moment des injustes sera terminé que les Justes pourront enfin se lever. Mais pas avant!

Les temps qui sont là, qui sont déjà là, sont très sérieux et ne doivent être pris ni à la légère, ni comme un jeu dans le sens de jeu humain.

Certes, c’est divinement un jeu divin mais ne nous laissons pas tenter de croire que ce qu’il se joue pour nous tous ne soit pas très important pour ne pas dire vital, pour nous comme pour toutes les humanités (d’ici et d’ailleurs… Sourire), comme pour toute notre galaxie, et bien au-delà.


Métatron nous le rappelle en insistant…

Parce que certains êtres plus qu’indélicats, eux, ne jouent pas et ne nous feront aucun cadeau. Et là, je parle bien de tous ceux de l’énergie du grand monarque comme de tous ceux qui la servent.

Je vous confirme que la Grande Monarque (qui est bien une femme) n’est pas l’Antéchrist.

Enfin, Métatron souhaite terminer ce rappel à notre bon sens par son texte
Réalité ou non réalité de toute menace du 22 septembre 2011.

Elisabeth/Luce de la part des Maîtres Ascensionnés

-magma- philippe de courcy

Extrait de la Lettre Providence 120 intitulée ‘Le veau d’or répond à toutes nos peurs’ du 15 septembre 2011

…« GARDONS TOUJOURS NOTRE BON SENS HUMAIN

Alors là, oui, j'ai touché encore un peu plus une certaine lassitude de toujours vous prévenir des mêmes choses. Parce que d'après les réactions de beaucoup, c'est même à se demander parfois si vous savez lire...

Certes, il peut arriver que certains passages de nos témoignages comme des témoignages de nos Amis soient un peu plus complexes en apparence, mais uniquement par la volonté divine qui, par ce biais, souhaite déjouer les chimères d'un cœur non aligné comme les manipulations d'un mental non aligné.

Et ce, en vue de mieux nous aider à accepter l'alignement si important (je sais, je me répète) du ventre-cœur-mental.

Donc, à mon niveau de jugement en tant que personnalité d'Elisabeth, je peux comprendre que certains passages soient plus ardus, voire très ardus (et c'est le cas aussi pour nous, n'en doutez plus)...

Mais, certes toujours en mon jugement 3D, lorsque je reçois un mail de l'un d'entre vous qui, après avoir lu le dernier article, me demande telle ou telle chose et que justement la réponse limpide et évidente est déjà dans ledit article, alors là, je relis le texte comme si je le lisais pour la première fois (et cela, j'y arrive parfaitement m'y étant exercée par le biais notamment de la sophrologie de Caycedo), les bras m'en tombent et je me dis :

«Quoi? Il n'a même pas compris cela, alors que cela relève du b.a.-ba de la psychologie de base! Et que les Amis l'ont en outre réexpliqué en ce texte?»

Mais bon sang de bois (Rire tout de même), ce n'est pas parce que l'on est sur le chemin de Retour chez Soi que l'on doit oublier toute vigilance de base et le bon sens qui va avec?

Pourquoi, encore une fois, nos Amis ont-ils dit et redit de ne surtout pas les croire? Sommes-nous uniquement des tubes digestifs?

COMMENT POUVONS-NOUS ENCORE NOUS LAISSER TENTER

Comment peut-on encore se laisser berner (et je vous renvoie par exemple au premier texte 'Les sirènes de l'activisme angélique' proposé à notre relecture par le Deva Septembre), malgré toutes leurs mises en garde, malgré tout leur soutien, malgré tout leur amour, malgré notre propre discernement, etc., comment peut-on encore se laisser avoir par toutes ces magies extérieures, ces résultats extérieurs, ces tentations extérieures?

Encore une fois, si certains parmi vous ne comprennent pas nos textes, moi, je ne comprends pas comment des adultes sur le Chemin Conscient puissent autant se laisser duper par toutes les tentations de "glamour", de "tout le monde il est beau il est gentil", de soi-disant "urgence pour sauver la Terre, sauver ceci ou cela, aider untel ou unetelle", etc.

Car les exemples, malheureusement d'après moi, sont encore si nombreux...

N'avez-vous pas déjà eu une vie (même en cette vie), des expériences en tous genres qui vous ont permis d'avoir un minimum de bon sens? Ou alors, pourquoi se positionner sur un chemin spirituel?!

N'avez-vous pas fait le choix du retour vers l'Unité? N'avez-vous pas fait le choix de l'Amour Divin? N'avez-vous pas fait le choix de comprendre et d'accepter que vous êtes autant Dieu que moi je le suis et que Dieu Père Mère?

N'avez-vous pas fait le choix de votre réunification avec votre Etre Réel? Ou alors, vous n'avez pas fait le choix de l'Ascension... Et c'est votre droit. Mais soyez au moins cohérent avec vous-même!

Cf. également Lettre Providence numéro 111 intitulée ‘Soyons juste et vrai en notre unité cohérence’

Donc, comment pouvez-vous penser une seule seconde que Dieu ait besoin de notre activisme angélique pour œuvrer, pour agir, pour aimer, pour sauver qui ou quoi que cela soit? Comment pouvez-vous encore croire que le Plan Divin ne soit pas déjà en action divine, que nous l'acceptions ou non? Ou que Dieu puisse dépendre de nous?

Certes, Dieu nous aime et nous accueille quoi ou qui que nous soyons. Certes, nous sommes venus incarner et nous incarnons l'ancrage divin sur Terre mais Dieu n'est pas conditionnel ni conditionné à notre illusion ni à notre dualité.

Comment pouvez-vous encore accepter que qui que cela soit de l'extérieur puisse vous sauver, vous aider à "devenir divin", vous faire ascensionner, vous ouvrir les chakras, vous reprogrammer l'ADN, vous faire passer sur la Nouvelle Terre, etc.?

Et des stages et des initiations et des consultations à qui mieux-mieux qui vous promettent monts et merveilles spirituelles (en réalité, uniquement votre VEAU D'OR... D'ailleurs, j'espère qu'au moins vous avez pu remarquer cette frénésie sur l'or? Rassurez-moi. Rires), certes en précisant de plus en plus: «En présence des Maîtres»...

Mais quels maîtres? Puisque nous sommes tous des Maîtres ou personne ne l'est!

Alors qu'uniquement, je dis bien UNIQUEMENT notre Présence sait ce qui est juste pour chacun et décide quand, comment et où le changement intérieur puis extérieur peut s'accomplir et se réaliser en nous et autour de nous.

SEULE NOTRE PRESENCE DECIDE POUR NOTRE ADN ET NOTRE MATRICE HUMAINE

Pensez-vous qu'il suffise de monter sur un fauteuil pour ascensionner? Même des centaines de fois? Qu'il suffise de dire ou de se faire accompagner pour dire et croire que vous récupérez vos autres brins d'ADN?

Seule notre Présence peut nous proposer cela, et nous acceptons ou non, mais nous ne pouvons vouloir ceci ou cela, même par toutes les méditations du monde, même avec les plus grands maîtres, même avec nos Amis.

A ce sujet d'ailleurs, effectivement douze brins sont requis pour la cinquième dimension. Mais uniquement, et je le maintiens, notre Présence peut translater notre incarnation et nous mener là où nous sommes déjà.

Dès que la matrice humaine atteint ces 12 brins, de fait nous ne pouvons plus être incarnés en 3D. Le maximum sur la Terre actuelle est de 8 brins; donc de dire que certains enfants naissant aujourd'hui ont déjà leurs 12 brins est une hérésie. Et si vous réfléchissez bien, cela est complètement logique puisque si 12 brins d'ADN sont nécessaires pour la 5D, comment dès lors pouvoir encore être ou naître en 3D?

En outre, qu'importe que nous ayons 2, 4, 6 ou 8 brins, de toute façon en une seule seconde d'éternité (et uniquement quand notre Présence le jugera vrai pour nous), notre ADN passera à 12 brins lorsque le moment divin sera venu pour nous de franchir le seuil de la Nouvelle Terre.

Vous pensez que Dieu ne puisse pas réaliser cela?! (Sourire)

Ainsi, la seule chose que nous puissions créer de par notre volonté humaine (même en présence des Maîtres) est uniquement une croyance, et en l'occurrence: la croyance que nous avons nos 12 brins ou que nos 7, 8, 9, 10, 11 chakras, et plus si vous le voulez, puissent être ouverts autrement que par notre seule Présence.

Et encore une fois, le grand scandale, le plus grand scandale qu'il soit est qu'il n'y a justement rien à faire. Seulement à être en notre Présence qui, elle seule, décide quand il est juste de se taire, de parler, d'agir, de ne pas agir, d'ascensionner vers telle ou telle terre, etc.

L'Action ne peut être juste que si elle est alignée. Tout le reste n'est que tentation.

Je vais arrêter là ma diatribe de ce jour, et vous inviter à vraiment vous en remettre de plus en plus uniquement à votre Divinité Intérieure, en votre Espace Intérieur.

NE NOUS LAISSONS PLUS DETOURNER PAR LE STRESS

Certes, nous sommes tous très bousculés (et cela va aller encore en s'intensifiant tellement plus!), et tous nous sommes touchés et tous nous allons l'être, comme tous ceux de notre entourage familial, conjugal, amical, relationnel, professionnel,...

Alors, ne cédons pas un seul instant au stress ressenti, le nôtre comme celui de nos proches comme celui de tous les autres. Dès que nous nous sentons stressés, recentrons-nous, alignons-nous, encore et encore.

Voici d'ailleurs à ce sujet un extrait d'un message personnel que j'ai reçu ce 9 septembre de Métatron:

Pour ce qui concerne votre stress actuel, et tous et toutes vous êtes actuellement stressés (vous n’avez qu’à voir autour de vous les niveaux atteints et de plus en plus constants des mécanismes de défense: plaintif, indifférent, questionneur, intimidateur), sachez effectivement que nous ne pouvons rien pour vous à ce sujet, si ce n’est vous redire combien nous vous aimons et combien nous sommes présents à vos côtés.

Encore une fois, il n’est d’autre voie que la foi, pas à pas bien évidemment si tel est votre choix, il n’est d’autre voie que de se remettre entièrement en son espace intérieur… Espace sacré, unité, divinité intérieure, sécurité intérieure, alignement, cœur sacré, ventre sacré, mental sacré (dans le sens qui accueille le ventre, le mental et le cœur), croix de vie, agneau divin, Père, Mère, Christ, Vie, Bison Blanc, Paraclet, Pain de Vie, Coupe Lumière, Sang Lumière, Aleph, Arc-en-ciel, Arche d’alliance, Etoile de vérité, etc.

Donc pour votre stress, de quelque origine qu’il soit, qu’il provienne d’un tout petit truc en apparence anodin en votre quotidien, qu’il provienne d’une question hautement existentielle, qu’importe! Si stress il y a, et vous pouvez et vous devez remercier d’en prendre conscience, cela signifie à chaque fois que vous n’êtes pas parfaitement (humains que vous êtes) en votre Centre. Alors, recentrez-vous, recentrez-vous, et encore, et encore et encore et encore…

Recentrez-vous même quand vous pensez l’être, même quand vous savez l’être, même quand vous savez ne plus l’être.

Le stress est très pernicieux et prend bien des images des plus évidentes aux plus anodines en apparence.

Ne traînez pas, ne tardez pas, surtout pas dès que vous prenez conscience du plus petit stress en vous.

Honorez, regardez, accueillez, reconnaissez, identifiez, mais surtout n’évitez pas, ne fuyez pas, ne retardez plus la conscience de vous-même ni même votre conscience humaine qui peut, elle aussi, être votre grande amie si vous l’acceptez comme telle, c’est-à-dire en son entièreté.
»...

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!


Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 07:59

Ciel-de-Terre.jpg
CIEL DE TERRE ET TERRE DE CIEL Pastel d'Elisabeth/Luce


Témoignage d’Elisabeth en Luce du 22 mai 2011

LE MOMENT DES INJUSTES VIENT DE COMMENCER

Bonjour à vous toutes et à vous tous comme à toutes vos Présences.

Il y a maintenant un mois, alors que j’étais en conversation téléphonique avec Catherine, nous avons très distinctement entendu de la part d’Ashtar Sheran, répondant ainsi à un de nos étonnements:

«C’est parce que c’est le moment des injustes. Le temps des justes n’est pas encore là!».

Depuis, la vie qui est vraiment providence éclaire sur notre chemin les balises/réponses intérieures et extérieures, en parfaite adéquation avec l’évolution de nos compréhensions à ce sujet… Comme par exemple, je le rappelle, mon action actuelle dans la gestion d’un blog ami, sur invitation de Mikaël.

C’est ainsi qu’après avoir adressé le 15 avril 2011 la Lettre Providence 111 intitulée ‘Soyons juste et vrai en notre unité cohérence’, j’ai pu comprendre dans le cadre de la Lettre Providence 112 ‘Il y a un temps pour tout car aimer c’est aussi savoir dire non’ qu’elles étaient chacune un petit caillou nous guidant sur la voie de ce que pourrait bien signifier ce moment des injustes!

Toujours dans la même lignée, sont venues ensuite s’ajouter les Lettres 113 ‘Il n’est plus temps de se perdre à perdre le temps’ puis 114 ‘La dernière pleine lune du Wesak extérieur avant les trois jours’.

Rien que les titres !... (Sourire)


Le moment des injustes... Oui, le moment des injustes dans le «temps des injustes» parce que le temps des injustes, lui, est déjà bien avancé et expérimenté depuis nombre de milliers d’années.

Ainsi, pour faire vraiment très court, c’est comme si à ce «moment des injustes», nous ne pouvions plus y couper. Cela est impossible! Même en tentant de le fuir de toutes les manières jusqu'à l'extrême de la mort...

Ainsi, le temps des injustes va se conclure définitivement par ce que nous pourrions appeler son Moment, son apogée ou sa dernière vague ou encore son ultime soubresaut, certes, mais très très loin d’être le moindre. Ce que nous avons connu d’injuste jusque-là va nous apparaître presque sans importance.

Plus injuste sera impossible ! En apparence.

Certes, cela vient de commencer aux yeux et aux oreilles des plus intuitifs d’entre nous, mais c’est à peine le tout début de ce «moment des injustes». Je le redis, moment des injustes du temps des injustes…

D’humain à humain, de règne à règne, de trahison à trahison, de délation à délation, de sauve-qui-peut à piétinement, de dictature à résistance, etc.,
jusque dans les manifestations externes de Gaïa, cela va tonner, cela va gronder, cela va cracher, cela va gémir, cela va hurler, cela va pleurer, cela va souffrir… et ce, dans tous les sens de ces termes.

INFORMATIONS RECUES EN NOVEMBRE 2009 SUR LE TEMPS DE LA GRANDE DELATION

Dans le cadre de la Lettre 82 du 24 novembre 2009 ‘Le Soleil et le Guru/ Le temps de la Grande Délation’, nous vous faisions part alors de ce que nous venions d’entendre de la part d’Ashtar Sheran et qui nous avait tant bouleversés…

D’une part, Ashtar nous rappelait que nous ne pouvions être Guru dans le sens de guide sans avoir au préalable expérimenté le gourou dans le sens d’endoctrinement.

(Je vous invite vivement à relire cette lettre, un peu délicate il est vrai, mais très instructive...)

D’autre part surtout, il nous annonçait qu’un temps que nous pourrions comparer à celui de «L’Occupation pendant la Seconde Guerre Mondiale» viendrait très bientôt et qu’il ne pourrait être évité, parce qu’il ne pouvait plus l’être en fonction de l’évolution collective actuelle des humains, ainsi en avait constaté puis décidé le Père/Mère.

Mais tout cela plus précisément, nous n’avions pas osé alors le dire aussi clairement…

Pourtant aujourd’hui, ce temps d’annonce est venu et je ne m’en réjouis guère car ce que je vais dire n’est pas facile pour moi, ni à dire ni à expliquer, comme cela ne sera pas facile pour vous et encore moins pour tous ceux qui ne veulent pas lâcher leur «partie injuste» et vont se sentir offensés de mes mots.

Mais comme je ne fais pas commerce ni par le biais de «La Vie Providence» ni même avec mes capacités, je n’ai aucun risque à perdre de l’argent comme à perdre des clients, que je n’ai pas, comme à perdre des lecteurs ou des abonnés puisque je ne demande et ne reçois aucun don de leur part pour faire vivre ce lieu… (Sourire)

Alors bien sûr à l’époque, nous n’avions pas manqué de demander combien durerait ce temps qu’avec le Commandeur Ashtar Sheran, nous nommons aujourd’hui «Le Moment des Injustes».

Il nous avait dit qu’il ne pouvait nous répondre précisément car d’une part, bien sûr notre temps linéaire n’est pas le sien mais surtout d’autre part, parce que cela pourrait nous amener vers une certaine confusion/ peur/ attente et risquer de beaucoup trop interférer dans notre ici et maintenant comme dans notre vie de tous les jours.

Cependant, Ashtar avait bien appuyé sur la certitude de ce moment et qu’il viendrait bien assez tôt!

Alors que nous étions plus qu’assommés par cette nouvelle, je le rappelle reçue en novembre 2009, il avait précisé que cette période ne durerait pas aussi longtemps que la «Période d’Occupation» mais qu’elle serait aussi intense et délicate…

En outre, et il avait également insisté à ce sujet, ce temps annoncé par tous les prophètes était devenu non seulement effectif mais surtout rendu complètement nécessaire par (et pour) notre évolution collective comme par notre responsabilité copartagée.

Eh oui, nous sommes venus tous ensemble vivre une même opportunité d’ascension collective…


Mais, et c’était enfin une bonne nouvelle à nos oreilles humaines, viendrait juste après et en réponse parfaite «le temps des justes» qui verrait tous les Justes de la Terre se lever et faire entendre leurs voix à l’unisson. N’oublions pas: «Il y a un temps pour tout!» et le temps des justes n’est pas encore venu.

CE N'EST PAS ENCORE LE TEMPS DES JUSTES


Mais alors pourquoi ne pas directement passer au temps des justes?

Ah! Que chacun d’entre nous aimerait déjà y être… Et pourtant, cela serait une nouvelle fois brûler une étape, même si en effet fort délicate, que de vouloir par l’ego humain s’y soustraire en la déniant ou en faisant l’autruche.

Combien de Justes se sont levés de par toute notre histoire terrestre? Très très peu.

Combien de Justes n’ont pas été torturés, mis au pilori, assassinés, emprisonnés, discrédités, la risée de tous ou incompris? Vraiment très peu.

De par notre histoire ancienne comme par notre histoire récente, combien de Justes ont été écoutés, entendus, respectés sans être pour autant déifiés ou mis en avant comme des sauveurs extérieurs? Si peu.

Pourtant, et je ne fais aucunement allusion à tous ceux qui se sont fait et se font encore passer pour sages, en se disant eux-mêmes des sages et des sauveurs ou en ne refusant pas qu’on les porte ainsi aux nues, les quelques Justes qui ont accepté de s’avancer de temps à autre, l’ont toujours accepté en sachant qu’ils ne seraient pas reconnus. Car peu leur importait et peu leur importe.

Aujourd’hui, et là je parle de notre époque actuelle, tous les Justes, je dis bien tous les Sages comme tous les Justes ne se sont pas encore avancés ou se sont retirés et ce, depuis environ une bonne cinquantaine d’années… A vous d’en conclure ce que bon vous semble. (Sourire)

L’ENERGIE DICTATURE ET SON DOUBLE L’ENERGIE RESISTANCE

Bien évidemment, toutes dictatures gouvernementales, politiques, industrielles, religieuses, philosophiques, financières, spirituelles, médicales, journalistiques, etc. nous ramènent invariablement à ce que nous pouvons appeler le syndrome "gestapo".

Et cela nous apparaît insupportable, impensable, inacceptable… Et pourtant encore aujourd’hui, cela est bien réel et pas seulement au niveau collectif qui n’est que le reflet malade de nos propres dictatures intérieures.

Et là par exemple, pour sortir un peu des modes de défense et d’attaque tels que les modes «plaintif victime», «questionneur sauveur» que je vous ai tout récemment à nouveau évoqués, je fais bien allusion au mode «intimidateur dictateur ou bourreau» que certains d’entre nous ont pour dominante dans leur fonctionnement psychologique et relationnel, sans pour autant être forcément dictateur d’un pays…
 
Je ne vais pas beaucoup m’étendre à ce sujet, si ce n’est vous dire que si la victime et le bourreau s’interconnectent et interpellent ainsi le sauveur dans ce triangle bien connu, un des aspects que peut prendre le sauveur est aussi celui du résistant et donc une autre version du combattant.

Cesser tout combat est aussi cesser de résister car résister est continuer à s’opposer, donc à séparer, donc à être en plein dans la dualité que nous souhaitons pourtant tous dépasser. Non?!

Et si un certain temps, il est vrai, fut en effet nécessaire et même salvateur de résister à l’oppression, ce temps n’est plus si nous souhaitons sortir de ce triangle infernal.


Ce temps n’est plus parce que nous avons tous ensemble bien avancé, même si nous ne sommes pas encore revenus à notre destination/origine, et parce que tous nos Amis du Ciel et de la Terre comme toutes nos Présences savent parfaitement que pour nous est venu le temps de la Grande Réconciliation.

Mais d’abord le temps de la réconciliation en nous-même (ne pas mettre la charrue avant les bœufs), puisque l’extérieur est le reflet de notre intérieur et met toujours un peu plus de temps à se manifester... Même en ces temps raccourcis.

Tous les EDL connaissent et tiennent compte parfaitement de nos conditions actuelles d’incarnation.


CERTES NOUS SOMMES A LA FIN DES TEMPS

Ce temps n’est plus parce que nous sommes à la fin des temps, mais de quels temps?

Nous sommes à la fin des temps d’expérimentation de la séparation, de la souffrance, des croyances, des superstitions, du secret, de la maladie, du mal a dit, de l’opposition, du combat, de la peur, de la dépendance, du jugement, du reniement, de la contestation, de la dualité, de toutes les dualités, de l’ignorance, car nous sommes à la fin des temps des masques, de tous nos masques.

Parce que nous sommes dans le temps de l’Apocalypse qui dévoile tout ce qui est caché, qui nous dénude de tout ce dont nous n’avons plus besoin.

En un mot (Sourire), nous sommes dans le temps de la Révélation de L’Emmanuelle du Chaos puis du Renouveau.


Alors je peux dire en mes propres termes imparfaits que, dans le cadre de ce «moment des injustes du temps des injustes», nous sommes au tout début du chaos, avant le renouveau, avant le retour de tous les Justes comme de nos parties intérieures justes…

Mais encore une fois, ne pas brûler d’étape et encore moins cette étape ultime si capitale et si absolument nécessaire, et n’est-ce-pas une merveilleuse nouvelle, cette ultime étape de la nuit la plus noire avant notre aurore.

Ainsi, même si cela peut paraître injuste ou paradoxal, ce moment paroxysmique du temps des injustes est pourtant tellement juste car sans lui, et je vous demande d’y être très attentif, l’écrasante majorité des humains (y compris parmi ceux que nous appelons "éveillés") continuerait à ne pas entendre ni à vouloir entendre ni les Justes ni leur propre partie juste intérieure, succombant ainsi à la rapidité éblouissante de la magie ostentatoire de tout sauveur extérieur.


PARCE QUE CELA FONCTIONNE CELA NE PEUT PLUS ETRE ALIGNE

Il y a quelques temps, il avait été dit que cela n’est pas parce que cela fonctionne que cela est forcément aligné. Il y a des lois universelles qui savent très bien être utilisées par certains êtres déloyaux non incarnés mais également par des humains, quelque peu indélicats…

Mais aujourd’hui, ce temps de l’efficacité extérieure n’est plus.

D’ailleurs, toutes les méthodes comme tous les rituels comme toutes les anciennes thérapies mais également comme toutes les thérapies dites "nouvelles" fonctionnent de moins en moins et vont de moins en moins être efficaces.

Cela aussi nous a été dit, également en ce lieu.


Cf. par exemple :

Le chapitre "Avis aux thérapeutes et professionnels de soins énergétiques" du message ‘
En chemin vers la terre nouvelle

Et le témoignage
Toutes ces tentations qui nous sont jetées en pâture


Je vous remets ici un extrait du texte magistral ‘Le bon grain de l’ivraie’, Décret du Grand Conseil Galactique pris en mai 2007:

…« L’efficacité de vos thérapies n’est pas le seul critère vous permettant de croire ou de penser en la réalité de vos actions par rapport à celle de votre Etre Réel. Dans ces fusions/ effusions de pratiques, nombreuses parmi elles ont penché en faveur d’une suggestion réciproque client/ thérapeute qui fait parfois penser à de l’hypnose spirituelle.

Comment pouvez-vous encore croire, du fait que vos actions ont certes des effets concrets et visibles, que cela signe nécessairement la Réalité de votre mise en œuvre?

Comment pouvez-vous encore penser que cet alignement supposé serait la preuve de vos pratiques dites spirituelles et de leurs liens réels avec les mondes de la Pure Lumière Créatrice?

Qui vous fait donc croire que, parce qu’une chose est efficace, elle est indubitablement une conséquence de ce que vous considérez (un peu facilement) comme un acquis de fait?»…

Même si les soins dits énergétiques ont été effectivement tout particulièrement efficaces ces derniers temps. Et pour cause!

CEUX QUI PAR LEUR PARTIE INJUSTE VEULENT MENER AU JUSTE

Aujourd’hui, je le redis, même pourtant ce qui semblait aligné jusque-là (parce qu’efficace et donnant certes des résultats effectifs) ne peut plus être et d’ailleurs, sera en outre de moins en moins efficace et durable. Et cela est juste comme était juste le fait d’être efficace avec les anciennes puis les nouvelles thérapies.

Mais quasiment tous les "nouveaux thérapeutes", hypnotisés de leurs propres soi-disant efficacités dans leur volonté d’aider et de gagner leur vie de cette manière, ont oublié que leurs "patients/ clients" sont également divins et qu’eux-mêmes ne sont qu’intermédiaires ponctuels et qu’ils doivent dire «non» dès qu’ils constatent ou même pressentent une quelconque dépendance.

S’il y avait un seul objectif pour tous ces "thérapeutes" qui en réalité ne peuvent plus être des thérapeutes, cela serait bien celui non seulement d'accompagner le moins possible telle ou telle personne en tant que cliente mais surtout de lui permettre d’être, elle aussi, autonome et motrice de sa propre guérison comme de son propre éveil…

Mais, et je le redis également, tout cela jusqu’ici était parfaitement juste! Juste en effet le fait que cela fonctionnait car alors, comment aider l’autre à s’aider lui-même si aucun résultat probant n’était alors survenu?!

En effet, comment amener l’autre sur la voie de sa propre vérité/ guérison si aucune méthode n’avait été jusqu’ici efficace?

Comment permettre un soulagement propice, même temporaire, et ainsi apporter une soupape de sécurité nécessaire à la prise de conscience de la personne accompagnée qui était en souffrance?


Pourtant, tellement de thérapeutes ont oublié que tout est en mouvement et ce, de plus en plus rapidement, également pour eux-mêmes. Ils ont oublié, ou pour certains n’ont pas voulu l’entendre, que l’impermanence toute particulière de ces temps bénis des Révélations est la règle et sera désormais la règle.

Ils ont oublié que ce n’est pas à nous d’utiliser les lois divines mises à notre disposition mais bien nous laisser traverser par elles. Et que tout ce qui nous a été donné nous sera repris (pour le meilleur de nous-même, n’en doutons pas). Ce n’est pourtant pas manque par nos Amis du Ciel et de la Terre de nous avoir prévenus depuis la nuit des temps…

Alors, pour certains qui l’ont parfaitement entendu mais n’ont pas voulu l’accepter comme étant leur prochaine vérité puisque, au fur et à mesure de notre évolution, les anciennes choses "vraies" le sont de moins en moins, la réaction a été et est encore de croire que l’on peut mener à ce qui est juste en passant par ce qui est injuste…

En d’autres termes, tous les thérapeutes, les channels, les guides, etc. qui sont actuellement reconnus et/ou gagnant leur vie ainsi, ont utilisé d’une manière ou d’une autre leur partie injuste pour mener certes à la partie juste de leurs clients et ce, n’en doutons pas, au départ avec les meilleures intentions.

Je ne parle pas ici de ceux qui sont dans l’injuste pour l’injuste qui est un autre vaste sujet, mais bien de ceux qui en sont venus à utiliser l’injuste pour le juste et donc d’une certaine manière, qui ont manipulé leur propre partie injuste…

Pourtant et ce, dans l’unité divine, toutes ces personnes sont celles qui représentent la marche/ étape qui nous mènera tous collectivement, si nous l’acceptons, vers la partie juste pour la partie juste,
vers «le juste par le juste».

Elles sont ainsi actuellement les seules à être entendues, écoutées, appréciées, reconnues, récompensées, etc. mais uniquement extérieurement.

Et cela est juste, toujours en ce sens d’étape nécessaire… Mais ce n’est qu’une étape et non la destination.

Car depuis quand peut-on faire du juste avec de l’injuste?

LE TEMPS DES JUSTES INTERIEURS EST LE SEUL POSSIBLE ACTUELLEMENT

Je remercie toutes ces personnes qui en partant de leur injuste veulent mener vers le juste car elles s’adressent ainsi et de fait à la majorité des gens en voie d’éveil, et qui en ce sens ont encore besoin de ces apparents miracles venant d’une personne extérieure.

Mais, et là est peut-être une grande tentation, que feraient et que feront tous ces thérapeutes quand plus aucune de leurs méthodes ne fonctionnera?

Certains ont commencé à faire semblant.

D'ailleurs, qu’auraient-ils fait s’ils n’avaient obtenu aucun résultat et n’avaient pas été efficaces jusqu'ici? Se seraient-ils laissé tenter de revenir purement et simplement à l’ancien?

Et d’une certaine façon, le juste par l’injuste n’est-ce pas contourner le fait que l’on ne peut plus faire du nouveau avec de l’ancien et du vrai avec du faux?


Pourtant, s’ils l’acceptent, peu à peu ils finiront par reprendre toute leur conscience par le biais de leur «partie juste ne pouvant mener qu'au juste» et ce, juste avant que tous les Justes puissent s'avancer et être, cette fois-ci, entendus parfaitement et entièrement.

Car il est bien évident que si ces thérapeutes et channels, pour ne parler que d'eux car ils sont loin d'être les seuls, ont utilisé leur partie injuste, même dans les meilleures intentions mentales, émotionnelles et spirituelles, c’est bien parce qu’ils se sont rendu compte qu’autrement, cela ne fonctionnait pas en effet et qu’ils n’avaient pas de clients ou si peu pour pouvoir en vivre et vouloir encore plus aider, il est vrai aussi…

Mais en agissant ainsi parce qu’ayant perdu patience devant l’absence apparente des manifestations de l’abondance qui nous est promise de notre plein droit d’Etre divin et non de notre action humaine (et ils ne peuvent l’ignorer), ils s’éloignent d’eux-mêmes de leur alignement, en se rassurant uniquement par une sécurité extérieure y compris en voulant "GAGNER LEUR VIE" spirituellement, ce qui est une aberration au regard de la foi.

Nous avons un seul Patron! Et c’est uniquement à lui de décider ce qui est juste pour nous car il est le seul à savoir.


Terre de Ciel
CIEL DE TERRE ET TERRE DE CIEL (vernis)


REMERCIONS TOUS LES INJUSTES COMME NOS PARTIES INJUSTES

Ceux qui manipulent (mais en réalité se manipulent eux-mêmes), ceux qui trahissent (mais en réalité se trahissent), ceux qui accusent (mais en réalité s’accusent eux-mêmes), tous sont et seront les plus écoutés et en apparence les plus respectés dans les temps raccourcis qui sont déjà là…

Parce que le temps des injustes, qui certes est en train de tirer sa révérence avec son ultime «moment des injustes», n’est pas encore terminé au niveau du collectif et donc de notre expérience commune!

Ainsi, et je le redis, ce qui semble encore fonctionner ou être efficace extérieurement ne peut plus être aligné parce que c’est justement le «Moment des Injustes» et donc, encore pour quelques temps, uniquement ce qui est injuste ainsi que tous les Injustes peuvent être écoutés, entendus, reconnus et acceptés par une écrasante majorité y compris parmi ceux en voie d'éveil...

Donc d’une certaine manière puisque tout est de plus en plus inversé au sens de la Vie, toutes nos parties justes paraissent fausses et toutes nos parties injustes apparaissent vraies.

POURQUOI ?

Pour permettre la reconnaissance puis la reconnexion consciente et aimante avec toutes nos parties injustes intérieures.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

Rien extérieurement, pour l’instant, si ce n’est accepter ce qui est tel que cela est et surtout ne pas s’y opposer, ne pas résister car y résister reviendrait à résister au mouvement naturel et juste du Plan Divin.

Remercier et honorer toutes ces personnes injustes de mettre ainsi en résonance nos propres parties injustes.

Remercier surtout cette partie injuste en nous, la reconnaître, l’aimer, l’accepter et lui dire combien nous l’honorons de nous avoir permis de participer à cette grande expérience que fut l’expérimentation de la dualité et de la séparation.

Libérer notre partie injuste en la remettant par exemple dans le Feu Violet de purification, de transmutation, de changement et de liberté.

Enfin, ne pas oublier de remettre ensuite au Grand Tout notre partie injuste et ainsi la réintégrer dans notre partie juste redevenant une, puisque notre "injuste" s’était séparé de notre "juste" pour justement nous permettre l’expérience de la Terre de troisième dimension.

Mais ce temps n’est presque plus et arrive à sa toute fin par le feu d’artifice paroxysmique du moment des injustes.

Nous ne pouvons imposer le juste, et pourtant en passant par l'injuste c'est bien pour imposer le juste?! Tous les Justes qui se lèveront à la fin du temps des Injustes n’imposeront rien, simplement ils seront ce qu’ils sont.

En tentant d’imposer la Lumière, la Vérité, l’Amour, la Paix, la Liberté, la Guérison, la Santé, etc., donc en voulant imposer même ce qui est juste est inévitablement devenir injuste. C’est ainsi que beaucoup se sont plus ou moins détournés de leur propre alignement.

Imposer le juste est injuste.

Faire du juste (ou plutôt croire faire du juste) par l’injuste est injuste, certes, mais surtout impossible parce que cela n'est plus permis…


Pourtant, bien que le temps des Justes ne soit pas encore là extérieurement, peu à peu il se met en place bien évidemment. Mais uniquement, pour l’instant, dans l’invisible comme en notre intérieur, si nous l'acceptons.

Vous ne pensez tout de même pas que tous les Anges et les Maîtres Ascensionnés, pour ne parler que d’eux, se tournent les pouces? Ils sont à l’œuvre et d’une certaine manière, plus que jamais!


Certes, pour accompagner tous les EDL si nous le souhaitons mais en réalité et en vérité, pour nous accompagner nous-même, la meilleure manière d’ancrer le Plan Divin sur notre Terre est de nous connecter intérieurement à notre partie juste accueillant et réintégrant notre partie injuste.

IMPOSER LE JUSTE EST INJUSTE MEME POUR LES JUSTES DU CIEL


En effet, pour l’instant et tant que durera ce moment des injustes, nous ne pouvons véritablement intervenir extérieurement que par notre paix intérieure, notre sagesse intérieure, notre acceptation intérieure, notre justesse intérieure, notre amour intérieur.

Ce n’est pas encore le temps pour nos parties justes comme pour tous les Justes de la Terre de s’exprimer extérieurement, sauf à vouloir donner des coups d’épée dans l’eau.

Ce n'est presque plus, non plus, le temps pour tous les Justes du Ciel de continuer à s'exprimer extérieurement, y compris par le biais des Channels. C'est ainsi que vraiment très très bientôt, toutes les canalisations extérieures cesseront définitivement.

Pour ce qui concerne ce lieu, nous en sommes prévenus depuis deux ans et demi, avec toute la délicatesse et l'amour précautionneux qu'ils savent si bien prodiguer à chacun de nous.

Cf. également le message de nos Amis
Vous nous verrez mais pas avant l'ascension de la Terre

En ces temps combien exigeants et si tranchés (de sécheresses à inondations intérieures et extérieures), la meilleure manière, me semble-t-il, est de ne plus chercher à convaincre qui que cela soit mais au contraire écouter, regarder et accepter sans intervenir.

Si à un moment, il sera juste pourtant de dire, d’agir, d'ancrer, cela sera uniquement par la volonté de notre Présence.


Donc, toujours et encore se remettre dans les seuls bras de nos Présences qui, elles, savent quand il est le temps de parler ou de se taire, d'agir ou de regarder, de dire oui ou de dire non….

Pour conclure ce texte déjà si long, mais pourtant si court pour tout ce qu’il y aurait encore à dire, il est bien évident que ce moment des injustes du temps des injustes va se déployer dans tous les domaines publics et privés:

Religion, spiritualité, argent, finance, politique, industrie, commerce, médecine officielle ou non, information, science, santé, sécurité, famille, amitié, couple, nature, terre visible, ciel visible…

Ce moment des injustes est le tout début du dernier tempo de la Fée des trois jours, lesquels se manifesteront intérieurement ou/et extérieurement à la dernière seconde du Temps des Injustes, permettant ainsi le basculement ascensionnel vers le temps des Justes.

Acceptation/ Foi est la clé de cette Transition.

Ashtar Sheran me demande de rappeler que bien évidemment parmi les thérapeutes actuels, il est aussi des hommes et des femmes de Bien mais qu’en effet, si certains ont déjà su rectifier et laisser évoluer leur rôle, les «Thérapeutes du Temps des Justes» sont très loin de s’être déjà avancés…

Et pour cause !

Bien à vous.

Elisabeth/Luce


Vous pouvez diffuser ce témoignage à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 06:50

Litanies orthodoxes, Huile de Catherine Bougnon Siménoff
LITANIES ORTHODOXES Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Témoignage d'Elisabeth/Luce du 10 mai 2010

En présence des Elohim

TOUTES CES TENTATIONS QUI NOUS SONT JETEES EN PATURE

Alors que seule notre Présence décide parce que seule notre Présence sait.

VIGILANCE SUR LES STAGES ET FORMATIONS D’ASCENSION
 
Vous  avez peut-être constaté que plus précisément ces derniers mois, avec objectif ce mois de mai 2010, "joli mai" mois de Marie mais également de l’Ascension et de Pentecôte, il vous est proposé tout un tas de conférences ou de stages dans le but d’ancrer ceci ou cela par le biais de soi-disant technologies divines ou effusions de tel être de lumière quand ce n’est pas de telles divinités, et tout particulièrement en visée les jours prochains du 13 au 24 mai.

Cf. également ‘Vers un ordre professionnel des channels?

Mais depuis Pâques jusqu’à cette journée du 9 mai 2010 (oh combien importante), il s’est déjà passé beaucoup de choses.

Pensez-vous encore qu’il soit besoin de tout ce cérémonial: bougies allumées en tel triangle ou carré ou pyramide (faussement de géométrie sacrée car la géométrie sacrée existe déjà en elle-même et n'est pas création humaine), telle  programmation d'ouverture de portail, telle incantation, telle prosternation devant telles divinités égyptiennes, indiennes et autres?

N’est-ce pas là magie (humaine) blanche quand ce n’est pas directement magie noire?

N'est-ce pas là tout le contraire de ce à quoi nos Messagers du Ciel et de la Terre nous invitent depuis tant de temps?

Cf. également ‘Votre attraction pour les pyramides

En outre, certaines personnes osent prétendre que ces cérémonies, ces rituels, ces sabbats du veau d’or sont programmés par exemple à la demande des Elohim… Si vous saviez leur colère divine quant à l’usurpation de leur nom, de leur propre libre arbitre, de leur propre aura divine! Et ils sont loin d’être les seuls.
 
D’ailleurs, un porte-parole incarné des Elohim a contacté La Vie Providence pour bientôt nous retransmettre un message des Elohim par écrit, mais déjà communiqué dans l'invisible à nous tous en ce jour du 9 mai  2010 où tant de personnes s’étaient regroupées en plusieurs lieux sur la Terre pour «créer» au nom et à la place des Elohim.

Mais revenons au commencement...

En ces week-ends ou semaines, par exemple à Bugarach pour citer ce lieu mythique français, où d’aucuns se sont arrogé le droit de vouloir mettre en place des portails, alors qu’ils avaient parfaitement entendu que leurs exactions n’étaient plus permises et ne seraient plus permises car le jeu est terminé...

Quand le gardien de Bugarach, en son nom comme en celui des autres lieux, a fait savoir en avril 2010 son choix d’accepter de reprendre toute sa place et la pleine jouissance de lui-même et de son territoire à lui confiés par la Présence divine. Et ainsi de ne plus autoriser quoi que cela soit qui ne soit pas directement de la volonté divine de sa propre Présence...

Parce que le Père et la Mère ont parlé en leur Verbe et en toute leur décision souveraine qu’il n’était plus permis qu’aucun règne, qu’aucune entité, qu’aucun être, qu’aucun lieu ne voie violer son «territoire» si telle n’est pas sa propre acceptation.

Ainsi :

Tous les règnes: humain, minéral, animal, végétal, élémental… mais il est vrai pas encore tout le règne humain (sourire)…

Tous les égrégores, formes-pensées…

Tous les devas, gardiens de lieux…

Tous ceux dont nous avons osé usurper le nom et la renommée ou utiliser à notre propre compte les capacités par exemple des minéraux et autres plantes médicinales, en outre sans leur demander autorisation…

Tous nos Correspondants du Ciel et de la Terre, tels que les Elohim et tous les Archanges, pour ne citer qu’eux…

Toutes nos émotions et toutes nos parties telles que l’ego, l’orgueil, le chagrin, la peur, la joie, l’amour, la haine, la violence, la colère…

Tous nos enfants intérieurs, tous nos masculins et féminins intérieurs, tous nos adultes intérieurs, toutes nos règles intérieures…

Tous les éléments…

Toutes les qualités divines dont nous sommes tous récipiendaires...

Toutes les énergies… font le choix d’accepter la «remise en ordre divin» de notre Père et la «remise en clarté divine» de notre Mère».

TOUTES LES ENERGIES VONT D'ELLES-MEMES REPRENDRE LEUR  PLACE

Ainsi, nos compagnons de tous les autres règnes font le choix, bien évidemment pour ceux qui ont accepté la permission divine émanant directement des plus hautes sphères de nos mondes, de ne plus autoriser quiconque qui, consciemment ou sciemment, continuerait à les utiliser d’une manière ou d’une autre. Car eux aussi, au même titre que nous, sont également enfants du Père et de la Mère.

Cf. également ‘Retrouvailles avec votre monde du milieu minéral, élémental, végétal et animal

Ainsi, peu à peu, et chacun à son tour en commençant par les règnes des éléments, des minéraux, puis des végétaux et des animaux vont se «révolter» ainsi qu’ils nous en préviennent tous, chacun à leur manière, depuis des années et plus particulièrement ces deux dernières années.

Mais avons-nous voulu les entendre? Les avons-nous bien écoutés?

Il en est de même pour toutes les énergies y compris celles confiées à nos institutions et pour commencer, vous le savez, par la sphère «médecine»  (cf. Lettre Providence 88 ‘Peur Divine ou peurs humaines’). Car les cendres du volcan d’Islande mais de tous les volcans qui ont fait le choix de se manifester ainsi, représentent également les cendres de tous les masques de nos institutions, en tout cas de celles qui ont choisi de se libérer de ces carcans imposés par tous nos jeux de dupes et de mascarade.

Donc pour commencer, cette sphère «médecine», bafouée en son saint par tant de personnes et de systèmes d’argent/profit et d’argent/pouvoir tel qu'évidemment au sein de l’Ordre des médecins, certes, mais pas seulement puisque sont aussi notamment visées directement, ainsi que vous le savez également, certaines personnes parmi les channels et autres thérapeutes qui ont outrepassé l’usage de leurs "dons divins" à eux confiés directement par nos mondes.

Ensuite, viendra directement la sphère «dirigeante», et cela a bien sûr commencé, pour tous les dirigeants humains  déviés qu’ils soient des milieux religieux, politique, industriel, économique, financier, de l'information, etc.

Mais cela sera le propos du troisième et dernier message aux dirigeants. (Sourire)

Pour ce qui en est actuellement des channels et autres thérapeutes se prévalant de «nouvelles énergies», sachez que tous ceux qui ont tenté tout récemment de mettre en place tel portail de soi-disant lumière ou tel rituel ont tous échoué et ne pourront, à l’avenir, qu’échouer. Ainsi que nous en étions déjà prévenus très clairement en ce lieu et notamment dans le texte ‘Entrée dans la Fraternité Galactique des Mondes Libres’ du 25 janvier 2009 et dont cet extrait est tiré:

…«Ce temps ne peut plus courir après lui-même et cet espace ne peut plus être manipulé à travers la mise en place de portails dimensionnels et de procédures de sécurisation à tous niveaux de ces portails dont nous avons la charge et le devoir.

Il est bon de rappeler que nous faisons cela de manière inconditionnelle et que nous ne vous demandons rien en échange de quoi que ce soit. Notre service auprès de vous en ces temps délicats et bienheureux sont aussi notre service auprès de la Source, auquel nous avons répondu, chacun, de manière consciente et délibérée en fonction de notre propre souffle spirituel et des plans angéliques et archangéliques, en particulier.

Le temps n’est donc plus ce qu’il était et l’espace non plus. Les formes-pensées emprisonnées et reliées à ces plans subissent de plein fouet le Souffle de la Lumière éternelle»…

Sachons que toutes ces tentatives (déjà avortées ou qui avorteront pour les prochaines) d'ouverture ou fermeture de portails et de rituels non alignés ont pour vain objectif de contrer directement l’Appel de L’Emmanuelle comme l’ancrage de l’Adam Kadmon par Sarah, matrice du nouvel humain…

Que dire de plus si ce n’est la profonde tristesse de nos mondes et de tous les mondes d’avoir dû prendre ces décisions! Même si cela est par amour et respect pour nous comme par amour et respect pour eux.

Cf. par exemple ‘Le bon grain de l'ivraie

Que dire de plus si ce n'est que chacun de nos actes comme chacune de nos pensées, non seulement engagent notre responsabilité, mais surtout ont de telles répercussions parfois catastrophiques dans tous les mondes?

SI LA VIE EST PROVIDENCE, POURQUOI CHERCHER AILLEURS

Que dire de plus si ce n’est ma profonde tristesse, en tant qu’Elisabeth et surtout en tant qu’extension de Luce des Etoiles.

Croyez-vous que moi-même, je n’aie pas mieux à faire que de transmettre ce genre d’informations, alors que je suis actuellement (comme beaucoup parmi nous) en pleine préparation pour «les événements»? Pensez-vous que je ne préférerais pas de beaucoup transmettre des messages "d’amour plus facile" sans avoir besoin de toujours rappeler à l’ordre divin?

Certes, j’ai accepté cette mission, et je l’honore et je m’honore mais j’en suis tellement triste.

Si vous pouviez entendre tous nos mondes qui pleurent… De toutes nos résistances, de tous nos refus, de toutes nos oppositions alors que cela fait tellement longtemps que nous expérimentions tous ces décalages. Toutes ces dualités que j’honore, certes, les miennes comme les vôtres. Mais pourquoi encore continuer de nous faire souffrir et de faire souffrir!

L’image qu’ils m’ont montrée est celle d'un enfant d’un an en train d’étrangler un chaton. Certes, cet enfant ne sait pas vraiment ce qu’il fait. Est-ce une raison pour laisser tuer le chaton?

Pourtant, j’accepte encore pour quelques temps de transmettre ces messages car je sais que très peu de channels l’acceptent et que très peu de thérapeutes osent tenir ce discours si peu séducteur et si peu fédérateur...

Vous pensez bien que c’est tellement plus porteur et plus rémunérateur d’annoncer telle cérémonie, tel rituel et tel rendez-vous suivis d'une chaîne impressionnante d'autres rendez-vous et d'autres rites.

«Surtout n’oubliez pas, le 25 juin on va faire cela, mais avant, le 17 mai on va faire ceci et moi, le Grand Channel des EDL, je vais vous permettre d’ascensionner si vous allumez telle bougie, si vous récitez tel psaume, si vous acceptez l’effusion de tel EDL, si vous vous placez sous telle pyramide, si vous vous asseyez sur tel fauteuil…».

Mais comment prévoir et programmer à l'avance ce qui relève uniquement du Souffle divin?

Cf. par exemple ‘La restauration du souffle divin n'exige aucune structure

Alors oui, c’est sûr, La Vie Providence aurait bien plus de lecteurs et aurait quelque argent de cette fonction de messager, alors que nous avons toujours partagé nos communications sur le site, gratuitement, même lorsque nous reprenions en channeling écrit ce qui avait été dit lors de nos conférences orales.

Le coût de nos quelques conférences et ateliers ont, à chaque fois, au maximum à peine couvert nos frais. Comme le prix de nos livres ne couvre même pas le temps passé à leur mise en forme... pour vous, uniquement pour vous. Alors?

Alors, nous savons parfaitement que d’autres, et heureusement nous ne sommes pas seuls, agissent ainsi…

Mais où sont votre libre arbitre, votre discernement, votre amour pour vous-même? Vous croyez encore que les EDL ne sont pas assez grands pour vous proposer directement au sein de vous-même tel «enseignement», tel «soin» qui vous seraient réellement utiles? Vous croyez qu'ils ne sont pas capables d’entendre directement votre acceptation (et non pas votre manipulation), cette seule réponse, la vraie, celle qui vient directement de votre coeur sacré? De votre coeur et de votre mental alignés à votre Divin?

Au maximum qu’un channel, qu’un thérapeute et même qu'un médecin puissent nous proposer est de nous accompagner, d’être présents avec nous lorsque nous recevons directement notre propre guérison divine, notre propre souffle divin, notre propre ascension.

D’être présents. Point! Comme de simplement écouter, et éventuellement servir d’intermédiaire (quand cela est encore utile) pour nous amener à nos propres compréhensions ou nous soulager temporairement (y compris par quelque "médecine") pour nous permettre de nous remettre nous-mêmes sur notre propre chemin, et certainement pas sur le chemin d'un autre que soi-même.

Cf. ce message si important de notre Source ‘Message de la Source à ses guides

UNE SI GRANDE JOIE POUR GAIA, TOUS LES REGNES ET TOUS NOS MONDES

Pourtant, malgré la tristesse de nos mondes, mais uniquement envers tous ceux qui se sont fourvoyés et qui continuent délibérément et sciemment dans le plus total irrespect des autres comme d’eux-mêmes, où respect humain comme respect divin sont ainsi violés…

Pourtant malgré cette tristesse, uniquement pour nous (sachons-le), si vous saviez comme ils sont tous si heureux de pouvoir enfin reprendre leur place, leur juste place, toute leur place, rien que leur place et certainement pas la place de quiconque.

Alors oui, cela va encore crier dans les chaumières! Et cela ne fait que commencer.

Mais ce seront uniquement les cris de tous ceux qui renient leur divinité intérieure  ET extérieure, et donc leur unité "spirituelle matérielle" en une. «Le divin dans l’humain ET l’humain dans le divin».

Mais si nous nous le permettons et si nous le voulons de toute notre âme, essayons vraiment de voir tout cela comme un cadeau divin directement reçu en chacun de nous.

Et si nous faisons partie de ceux qui ont continué à s’égarer dans le «trop connu», alors accueillons et acceptons en nous au plus tôt la Justice de Mahaat et rectifions le tir...

Car s’il est effectivement trop tard pour «rectifier le tir» quant à notre orientation sur telle nouvelle terre (pour rappel: la Justice de Mahaat oriente et ne juge pas), rectifions le tir dès à présent pour ainsi nous permettre de nous retrouver dans les bras du Père et de la Mère et passer le moins de temps possible sur la nouvelle terre qui nous est «promise en révision».

Si vous saviez combien ils nous aiment! Si vous saviez combien nous sommes aimés et ce, malgré ce que tous, sans exception, avons pu faire et continuons à faire pour certains…

Cf. par exemple ‘La rédemption des anges déchus

Alors, acceptons de demander pardon comme de nous demander pardon.
 

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 11:31

PLENITUDE
Huile de Catherine Bougnon Siménoff

Message reçu par Loriel le 28 septembre 2009


Arche d’Alliance et Gaïa

NE SOYEZ PAS EFFRAYES PAR CE QUI VIENT

Nous vous saluons dans la paix et la bénédiction de la lumière une et indivisible.

Nous aimerions vous dire à nouveau que chacun de vous est un maître en incarnation.

Lorsque vous assumez cet état d’être créateur, vous ne faites que reprendre en vous ce qui vous appartient et qui est votre réalité originelle.

Vous ne pouvez vous sortir de tous vos conditionnements qu’à cette seule et unique prise de conscience qui est la racine de tout votre cheminement. Tout le reste est une conséquence de cette conscience, de cette pensée-maître.


Tant que vous n’êtes pas convaincu que vous êtes cela dans la présence de votre foi, sans vous prétendre ou décréter une quelconque identité d’être ceci ou cela, le monde entier vous montrera le contraire et vous fera boire jusqu’à plus soif à quel point vous semblez conditionné et limité.

Et cela, jusqu’à ce que vous en ayez assez, jusqu’à ce que vous acceptiez de boire jusqu’à la dernière goutte la lie de tous les poisons que vous avez créés à tous les niveaux de vous-même et de votre environnement.


C’est vous qui décidez qui est l’ennemi, c’est vous qui décidez qui ou quoi est votre ennemi, c’est vous qui créez votre ennemi, c’est vous qui avez la responsabilité de ce que vous êtes et de ce que vous recevez. Individuellement et collectivement.

Chacune de vos pensées imparfaites est un poison pour vous et la planète. Ce poison est comme une drogue dure pour chacun de vous, à tous les niveaux de votre réalité incarnée et d’une certaine manière, de votre âme.

Il y a eu une jouissance de ce jeu de dupes en vous comme autour de vous, et maintenant vous semblez totalement écœurés de ce type de réjouissance et nous en sommes particulièrement heureux.

Pour oser éprouver de la joie et de la bonne humeur, il vous semblait falloir des épreuves, il vous semblait falloir mériter cette joie et cette bonne humeur, il vous semblait falloir sortir la tête haute et fière de situations compliquées qui vous ont donné du fil à retordre et beaucoup de souffrances.

Et lorsque vous nous entendez parler d’inconditionnalité, il vous faut (sans falloir) vous déconditionner avant, et comme suivre une cure intensive de désintoxication afin de recouvrer sereinement vos esprits et enfin pouvoir commencer à voir un peu plus clair.

Et vous êtes tous en cure massive de désintoxication intensive avec les effets secondaires que cela entraîne. Ces effets peuvent être des sauts d’humeur, des sursauts émotionnels, de l’agressivité, de la culpabilisation, de l’instabilité, des attitudes ou des comportements de fuite, des envies de tout oublier ce que vous avez appris jusque-là pour reprendre le chemin de l’oubli.

Cela peut réveiller également des sentiments d’inutilité et de petitesse, de jugement envers vous-mêmes et vos frères et sœurs, des pensées dépressives, des troubles du comportement alimentaire, etc.


A chaque fois que vous lâchez quelque chose d’important en vous, le retour de balancier de votre psychisme vous renvoie l’ascenseur comme pour vous dire:

«Voilà exactement ce que tu viens de libérer. Est-ce bien cela que tu veux ou préfères-tu encore jouer avec?»

Ce n’est pas un test, ce n’est pas un jugement, c’est juste la matérialisation logique d’une loi universelle dite de compensation/ résonance.


La conscience humaine agit ainsi avec la Terre en l’empoisonnant de pensées amères et de poisons violents.

En reprenant la responsabilité de vos créations, vous retrouvez votre pouvoir de co-création consciente. C’est là l’un des événements marquants des temps actuels:

Allez-vous accepter de reprendre totalement la responsabilité en tant que créateurs incarnés conscients?


Tous les épouvantails, toutes les peurs collectives, tout ce que le monde vous envoie (et vous renvoie) n’a pour seule finalité que de vous permettre de trouver votre manière d’exprimer la réponse à cette seule et unique question, VOTRE réponse unique et éternelle qui détermine la manière dont vos choix ultimes prendront forme:

Allez-vous accepter de passer la porte de l’au-delà de vous-même, de l’au-delà de toutes vos identités avec lesquelles vous vous êtes construits, de l'au-delà de tous les rôles que vous avez joués et sur lesquels vous vous appuyez encore parfois?

Comme l’a d'ailleurs si bien réalisé notre ami Mikhaël Aïvanhov (sourire)…

Cf. son message ‘Riez de votre simplisme et vous serez simplicité


Gaïa ne demande pas de surhommes ni de saints, quoique d’une autre perception cela lui soit égal.

Elle vous demande juste d’être ce que vous êtes venus installer en venant sur ce plan de vie. Elle ne veut rien d’autre car elle sait que lorsque vous êtes vous-mêmes, alors elle peut être totalement elle-même, ainsi que tous les plans de vie existants chez vous.


En vous libérant vous-même, vous libérez tous les autres. Ne vous demandez pas plus que vous ne le pouvez, n’exigez pas plus de vous que ce que la Vie vous demande tous les jours… en toute simplicité. Mais ne vous demandez pas moins non plus car alors cela reviendrait à encore vous déprécier.

Bien sûr que les temps paraissent durs! Mais c’est seulement le souffle de votre forge intérieure que vous humez avec tous vos sens en éveil.

Ne voyez pas ce que nous vous enseignons comme des exigences au-delà de ce que vous pouvez accomplir. Nous ne vous demandons pas d’être ceci ou cela. Nous ne vous demandons rien pour ainsi dire. C’est vous qui nous avez appelés comme de jeunes galopins empêtrés dans leurs bêtises afin que vous puissiez à nouveau voir clair dans tout ce vacarme.

Soyez certains que la mutation est là, la mutation de l’espèce humaine est là, à travers vos champs de conscience et vos expériences multidimensionnelles d’ici et d’ailleurs.

Cette mutation est irréversible et vous êtes au premier plan de toutes ces choses, et l’Univers vous regarde avec stupéfaction et retient son souffle comme dans les grands moments de l’existence.


La métaphore la plus juste concernant Gaïa, en tant que Mère porteuse de la nouvelle humanité, est le fait qu’elle a perdu les eaux: métaphoriquement, symboliquement, alchimiquement et physiquement.

C’est ce grand cri que votre âme perçoit parfois et qui vous effraie soudainement en vous demandant de quoi il peut bien s’agir.

Rassurez-vous, la maman va bien et ses enfants aussi!... (Rires).


Que devez-vous faire?

Devons-nous vous le dire et ainsi vous donner une prescription attentive de ce qu’il convient de faire et de ne pas faire?

Devons-nous, même si nous agissons déjà avec vous, également agir à votre place afin de ne pas honorer votre propre guidance interne et ignorer la main du Père qui est présente directement ici sur ce plan et pour chacun d’entre vous?

Devons-nous vous infantiliser en vous disant quoi faire et comment le faire?

Que devez-vous croire? Vous-même.
Qui devez-vous suivre? Vous-même.
Sur qui devez-vous vous appuyer? Sur vous-même.
Qui est ce «vous-même»? Perfection et lumière divine.

Qui suis-je pour être ainsi perfection? Aucune condition pour être cela.
Ai-je à me repentir pour mériter cela? Ni choix, ni rejet, ni jugement, ni punition, ni récompense, ni aucun mérite.
Que dois-je faire pour être cela? En faisant cela sans vouloir faire cela, en étant cela sans vouloir être cela.

Et nous pourrions ainsi continuer la liste des questions/ réponses que vous vous posez tous en vous-mêmes et auxquelles l’Esprit-guide vous répond systématiquement en vous donnant tous les moyens possibles pour que vous trouviez le silence de votre propre voie (et voix) dans tout ce vacarme.

Cette naissance se fera dans un cri, une immense clameur qui viendra vous soulever et vous révéler à vous-même.


Gaïa naît à elle-même autant que vous et son activité énergétique arrive au plus haut point de rupture avec l’ancien. Et nous voyons cela sous nos yeux et nous en sommes émerveillés. Il est difficile pour chacun de vous d’imaginer à quel point la vie est toujours et systématiquement parfaite.

Tout ce qui vous entrave est enlevé.

Tout ce qui vous permet de vous élever vous est donné.
Tout ce qui vous permet de discerner par l’esprit de vérité est sur vous.
Toute la perfection de l’univers est là pour vous tous et pour la plus infime parcelle de vie ici présente.

Pas un ne peut être oublié et jeté au rebut sur le bord de la route.

La perfection divine est là à chaque instant. C’est la réalité de vos mondes d’origine et c’est cela qui prend forme actuellement.

Ce qui a été décrit comme étant les poupées russes de votre réunification ne peut qu’aboutir à votre libération totale et définitive, même si encore une fois, vous êtes déjà libres maintenant, dans l’absolu.

Quand les épousailles célestes se font entre le ciel et la terre, que se produit-il?
C’est cela la transition, l’ascension collective, l’éveil des consciences.
Personne n’est abandonné car vous n’avez rien à perdre qui ne soit déjà éternel.

Ancrez-vous encore et encore dans l’espace sacré sans nom et sans image de vous-même.

Ne soyez pas effrayés par ce qui vient. Ne succombez en aucune manière à ce qui pourrait vous être montré.

Nous sommes là. Vous êtes là. Tout est parfait.

Soyez bénis et recevez sur vous le Sceau de l’Agneau.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 10:48

LE DEPART Huile de Catherine Bougnon Siménoff

Message reçu par Luce le 2 juillet 2008

Tous les êtres de lumière (y compris vos propres Présences)

LA NOUVELLE JERUSALEM DU REFLET DE VOS AMES


Nous allons parler d’une seule voix mais certainement pas d’une seule voie car chaque voie est honorable et chaque voie peut être votre voix.

Le son est voie, la voix est lumière, le chant est réconciliation, la réconciliation est le chant qui vous unit à vous-même(s) et à toute chose, le chant est l'unité de la vibration de la vibrance de l'amour.

Le lien entre la croix et le croissant est Jérusalem. Le lien entre tous les symboles depuis l’origine de votre Terre est Jérusalem qui ne fut pas toujours à l’endroit actuel, comme la nouvelle Jérusalem n’est pas seulement où vous pensez qu’elle peut l’être car elle est et devient à chaque instant, en tout premier lieu: en vous-même.

Ce premier juillet deux mille huit fut un jour solennel comme il n’y en avait pas eu depuis des éons mais comme il y en a et il y en aura désormais chaque jour, comme chacun de vos jours devient un jour de lumière au sein de vous-même comme à l’extérieur de vous car il n’y a plus ni extérieur ni intérieur. Sauf pour ceux qui le désirent encore ainsi et donc le créent de cette manière pour leur propre expérimentation de la Lumière originelle divine. Et c’est leur voie que nous honorons.

Nous vous avons entendu(s). Tout comme chacun de vous a entendu sonner les trompettes de la nouvelle Jérusalem (nouvelle, dans le sens uniquement de votre compréhension mentalisée), comme chacun de vous a entendu le Signal du Père, comme chacun de vous avait en son temps fait retentir les trompettes de Jéricho.

Les murs de Jérusalem sont tombés, les murs de Jérusalem se sont relevés et la paix règne désormais en votre cœur et dans ce que vous appelez encore vos dimensions de troisième, quatrième, cinquième et au-delà.

Certes, vos médias officiels et vos politiques gouvernementales ne vous le diront pas mais sachez que cela est maintenant définitivement votre quotidien de paix et d’amour, si vous l’acceptez.

Vous pourriez croire qu’au moins pour une fois, Luce et Loriel ou nous-mêmes à travers eux, faisons dans ce qu’ils ont parfois dénoncé comme étant du glamour spirituel mais vous savez bien que tel n’a jamais été leur détermination ni leur volonté, pas plus que la nôtre à travers le médium de leurs propres canaux.

Nous vous annonçons ces bonnes nouvelles, non pas seulement pour vous rassurer même si par ailleurs vous en avez besoin ou bien encore pour vous conforter dans la voie que vous avez choisie, comme l’ont fait et le feront encore d’autres êtres, soit directement, soit par l’intermédiaire de certains de vos frères et sœurs en humanité.

Et cela est juste et bien, n’en doutez pas un instant comme à aucun moment nos deux messagers n’en ont douté. Chacun est à sa place et chaque place est pour chacun. Nous vous le rappelons.

La nouvelle Jérusalem vient de prendre toute sa place au sein de vous-même comme au sein de votre Terre/Mère et cela est. Tous les Elohim, tous les êtres d’origine, tous vos êtres d’origine ont pu assister à cette très grande accession de vous-même à vous-même.

Et cela est une si grande joie qu’aucun de vos mots ne peut et ne pourra jamais l’exprimer. Alléluia, Alléluia! Avons-nous envie de chanter avec vous.

Alors, chantez avec nous, chantez tous ensemble, réunissez-vous, re-unissez-vous consciemment dans la paix du cœur et dans l’allégresse de votre amour de vous-même pour vous, chacun et tous, dans cet amour que vous ne pouvez plus garder uniquement pour vous.

Partagez, dites votre amour pour l’humanité et votre si belle planète, ouvrez-vous à votre monde extérieur comme vous vous ouvrez à votre monde intérieur. Ne les opposez plus, ne les différenciez plus si ce n’est pour les besoins de votre compréhension mentalisée et uniquement pour cette compréhension.

Regardez au sein de vous-même comme au sein de votre Terre et au sein de vos frères et sœurs, comme au sein de toute chose et de tout règne, d’un autre point de vue, d’une autre perspective, d’une autre compréhension au-delà même de toute compréhension.

Changez sans changer votre regard, unifiez votre son intérieur avec le son de votre humanité de troisième dimension qui vous apparaît encore parfois si discordant.

Unifiez votre chant intérieur et votre champ extérieur.

Ecoutez avec votre cœur comme vous savez déjà le faire, certes, mais écoutez avec tous vos sens, avec tous vos moi, avec tous vos organes, avec tous vos yeux, tout votre sens du goût et de l’odorat… Ecoutez. Entendez. Chantez. Aimez. Parlez sans parler. Taisez-vous sans vous taire, taisez-vous sans vous terrer au sein de ce que l’on pourrait appeler encore votre orgueil.

Mais qui vous a dit de ne pas aimer votre orgueil divin? Certes, votre orgueil humain… Mais qui vous a dit d’encore et encore vous compartimenter, alors que vous cherchez l’Unité depuis tant de temps?

Ne rejetez pas votre orgueil comme un vieux gant de toilette tout souillé dont vous n’auriez plus besoin. Mais ne passez plus non plus ce gant sur votre visage car vous n’avez pas besoin de vous laver de ce que vous croyez encore être l’Ombre, votre ombre, toutes vos ombres.

Nous ne disons pas pour autant d’être orgueilleux de votre propre orgueil, non! Mais nous disons: ne blasphémez aucune partie de ce que vous croyez encore parfois être séparé de vous-même.

Tout est amour, tout est divin, tout est paix, tout est joie. Vous le savez, en tout cas vous semblez le savoir puisque vous vous le dites les uns aux autres. Alors, pourquoi toujours ces litanies tandis que vous essayez de vous convaincre vous-même pendant qu’au même instant, vous jugez tel ou une telle de vos frères et sœurs et bien évidemment, telle ou telle conscience de vous-même?

Pensez-vous que votre Présence par le biais de vos présences vous ait octroyé ces grands cadeaux que sont toutes vos émotions (émotions, à défaut d’autres mots) pour vous nuire, pour vous rabaisser, pour vous humilier (dans le sens d’humiliation), pour vous entraver et encore vous punir?

Lorsque par exemple, vous prenez conscience que vous faites acte d’orgueil, pourquoi aussitôt vous culpabiliser, pour ne pas dire bien plus. Pourquoi aussitôt vous fustiger, aussitôt vous honnir et par la même occasion, même si vous ne vous en rendez pas compte, renier Dieu?

Pensez-vous que ce que vous appelez votre personnalité soit à trahir ou à tuer?

N’essayez-vous pas en vain de le faire depuis des millénaires et des millénaires, au nom de vos masques, au nom même de Dieu? Les masques tombent, avions-nous dit il y a quelques temps. Aujourd’hui, nous disons: les masques sont tombés, alors pourquoi les ramasser et ainsi les empêcher de rejoindre le Tout de leur propre divinité?

Ce n’est pas à vous, en tant qu’uniquement consciences humaines, de décider ce qui ou ce quoi est devenu obsolète dans votre personnalité. Pensez-vous que vos personnalités, ce qui fait que vous êtes ce que vous êtes (mais bien sûr pas qui vous êtes), n’ascensionnent pas avec vous, en même temps que vous… Non, répondrez-vous?

Alors, pourquoi encore vous encombrer de ces jugements à l’emporte-pièce, car ce n’est rien d’autre, qui vous ramènent vers votre dualité que pourtant vous dites tous vouloir transcender. Mais comment transcender, comment transmuter sans aimer…

Ce n’est pas l’Ombre, ce ne sont pas vos propres ombres qui vous maintiennent collés à votre «bon sang» de discernement voilé et même parfois dévoyé. Que veut dire discerner, alors que tous sans exception à qui mieux-mieux, vous vous enorgueillissez de savoir discerner et parce que vous auriez discerné que cela est juste, que cela au contraire est faux, que cela est mensonge ou qu’à l’inverse, cela est vérité, vous pensez encore être sur la voie du Bouddha, dans la voix de l’éveil?

Comment vous faire comprendre que même le discernement est encore faire le jeu de la séparation… Comprenez au-delà de votre propre compréhension que discerner n’est pas aimer inconditionnellement.

Comprendre. Ecouter. Parler. Se taire. Sentir le mouvement de la respiration et la respiration du mouvement. L’expir. L’inspir. Et entre les deux: l’écoute, la pause, la paix, la joie, l’amour, votre Présence, vos Présences qui ne font qu’une.

Luce me demande de vous rappeler que nous nous adressons à votre âme et effectivement, nous profitons de cette petite pause entre deux respirations, entre deux inspirations, entre deux expirations, pour vous dire qu’aujourd’hui effectivement nous ne nous adressons pas du tout à votre mental.

Pourtant, dans l’unité du Saint-Esprit, votre mental n’est pas séparé. Alors nous précisons, car cela est plus juste même si ce n’est pas encore la justesse, que nous nous adressons aujourd’hui et désormais uniquement (rires de très grande joie ineffable) à votre Unité, à votre union avec vous-même et avec tout être, donc en un mot également à votre mental, à votre ego, à votre orgueil, à votre cœur, à votre temple divin… unis en un seul au sein de votre temple humain qu’est votre corps physique.

En aimant chaque aspect de vous-même, quel qu’il soit, alors vous vous aimez. Alors, vous aimez chaque être et toute chose. Alors, vous aimez Dieu.

A présent, nous allons au présent comme un présent un peu aborder ce que nous appelons, ce que vous croyez appeler la lumière reflétée mais nous ne donnerons aucune explication trop mentalisée car c’est à chacun de se r-appeler ce qu’il sait déjà parfaitement.

Voyez comment avec vos simples petits mots pourtant si limités, nous pouvons parvenir quelque peu à déborder votre mental mentaliste…

La lumière reflétée, pour faire image et uniquement pour une explication très mentale, est en quelque sorte plus proche de votre lumière originelle que ne l'est l'Ombre, si l’on pouvait comparer en continuant donc à différencier pour les besoins de la cause humaine mentalisée, pourrions-nous même dire. (Sourire).

Ainsi, ce que vous appelez Antéchrist ou Antéchrists, car tout peut être ainsi différencié entre avant et après, entre avant et maintenant, appartient à la lumière reflétée et non pas à l’Ombre.

Encore une fois, pour faire image et donc d’une certaine manière, ces éclairages que nous vous apportons quelque peu sont très schématiques et même légèrement caricaturaux.

Donc, tous les messages, nous disons bien tous nos messages et bien entendu, y compris celui-ci, ne peuvent vous parvenir jusqu’à votre conscience éclairée que par le biais de la lumière reflétée.

Sinon, tous vous imploseriez dans votre corps physique. Alors oui, certains ont décrit cela comme étant des communications mentalisées (ce qui est vrai d’une certaine façon), des élucubrations, des imaginations très fertiles pour ne pas dire mythomanies, etc. Pourtant, nous ne pouvons encore faire autrement et bien évidemment, nous le savions comme désormais vous le savez parfaitement.

Ainsi, tous ces messages d’alerte qui peuplent vos consciences et submergent votre internet ainsi que vos bibliothèques sont effectivement, sans exception, des messages de lumière reflétée.

Alors, en tenir compte? Ne pas en tenir compte? En soi, cela n’a aucune importance que vous soyez informés de tel ou tel événement car tout est vibration, tout est évolution, tout est changement et la communication de telle ou telle chose n’est que la photographie instantanée de l’instant qui, en réalité, ne peut être qu’en devenir.

Voilà pourquoi notamment, nous ne pouvons donner de dates très précises car nous-mêmes sommes au service de Dieu (quelque nom que vous lui donniez) et non pas l’inverse.

Certes dans l’Unité, Dieu est à notre service divin au sens où il nous aime d’un amour si vaste et tellement infini qui s’expanse à chaque instant, que même nous dans nos propres limitations ne pouvons nous en rendre compte à quel point, même si nous savons par ailleurs.

Pourtant, tous ces messages ont leur importance et ont leur raison d’être. Tous sont utiles mêmes s’ils ne sont pas indispensables.

Une phrase qu’aime bien notre messagère est celle-ci: «Si Dieu nous a permis de connaître le futur, c’est pour pouvoir le changer». Alors, si à vous viennent des informations qui peuvent vous apparaître catastrophiques, exagérées ou au contraire amoindries, sachez révéler en vous-même votre propre compréhension au-delà de toute compréhension.

Pourtant, nous vous rappelons que tous, sans exception, vous saurez sans «l’ombre d’un doute» (sourire) et que vous serez prévenus à temps, dans la juste mesure de votre temps linéaire. Ne vous effrayez pas de Ce qui vient, de Celui qui vient, de Celle qui vient.

Plusieurs de vos frères et sœurs, incarnés également parmi vous, se présenteront à vous prétendant être ceci ou cela.

Quelle importance! Car tous vous êtes ceci et cela. Tous, vous êtes un seul être. Chacun, vous représentez une expérience, une expérimentation de ce seul être mais, nous vous le rappelons: aucun de vous n’est cette expérience, aucun de vous n’est pas davantage sa propre incarnation.

Même si par ailleurs, votre incarnation est un miracle en soi, une bénédiction, une telle joie pour le Père, la Mère, le Fils, la Fille, au nom de l’Agneau divin, au nom de la nouvelle Jérusalem, au nom de l’Ascension. Sachez que tous ces mots divins sont l’identification conscientisée pour la propre facilitation de votre compréhension mentale d'une seule et unique chose (mais quelle chose, nous direz-vous! Et nous sourions joyeusement): votre retour chez vous.

Nous avons tellement et tellement à vous dire! Mais le plus important est notre amour pour vous, l’essentiel est votre amour pour vous.

A la demande de notre messagère, nous vous donnons une dernière précision avant que de quitter ce plan.

Plusieurs «Celui qui vient» ou «Celle qui vient» seront dénombrés de par le monde, de par votre monde terrestre. Aucun d’eux, aucune d’elles ne sera «Celui ou Celle qui vient» de manière formelle.

En d’autres termes, vous êtes tous et chacun «Celui qui vient». Si nous vous avons demandé d’honorer votre orgueil divin, nous ne vous avons pas incités à vous enorgueillir de votre propre orgueil.

L’orgueil divin n’est pas s’enorgueillir et s’enorgueillir n’est que pâle prétention à être. Vous êtes et pourtant vous ne pouvez prétendre être. Vous êtes, un point c'est tout. Vous êtes. Vous êtes!

A partir du moment où vous prétendez ajouter à cette expression divine de votre "Je Suis" ou même à retrancher, vous n'êtes plus ce que vous êtes, même si par ailleurs vous ne pouvez pas être qui vous n'êtes pas, car vous êtes qui vous êtes. (Rires)...

Chacun de vous est spécial, certes, mais pas plus l’un que l’autre et encore moins au détriment de l’autre ou pour asseoir une suprématie quelconque, soi-disant matérielle ou même soi-disant spirituelle.


La Lumière, l’Amour, la Joie, le Bonheur, la Paix ne s’imposent pas. Nous vous le rappellerons tant que vous souhaiterez encore vous en convaincre.

Certains parmi vous se sont portés volontaires pour représenter plus particulièrement, pour les besoins de la Cause Divine Humaine, telle ou telle manifestation matérialisée d’un aspect de vos Présences.

Mais actuellement, vous êtes tous, en tant que personnalités personnifiées dans votre (vos) dimension(s) actuelle(s), au sein de la lumière reflétée. En d'autres termes: vous baignez tous peu ou prou dans la lumière reflétée.

Alors oui, en une seule seconde, le voile reflété de la Lumière peut être levé mais ce ne peut être une décision volontariste de votre personnalité, même si pourtant ce désir de la volonté et la volonté de ce désir peuvent faciliter, peuvent être une voie mais certainement pas la seule voix.

Seule votre Présence peut oeuvrer et oeuvre dans ce qui est bon pour vous, nous vous le rappelons.

Pour ce qui concerne par exemple la Fille du Père et la Fille de la Mère, sachez que ces deux énergies/ vibrations/ infusions/ effusions dont nous vous avons déjà un peu parlé, sont actuellement portées par chacun et chacune d’entre vous.

Même si par ailleurs, deux de vos sœurs incarnées sont plus particulièrement porteuses de la mémoire première, de la mémoire matricielle de cette vibration différenciée de la Fille, qui n’est pas encore re-devenue mémoire originelle, lumière originelle si vous préférez.

En effet, l’extériorisation, l’extension de ce son divin matérialisé n’est pas encore totalement initié car pour cela, il vous faut à titre individuel mais surtout collectif prendre conscience, toute la conscience, de ce qu’est la lumière reflétée.

Ainsi, notamment deux femmes se présenteront très bientôt à vous en ce sens et légitimeront par là même la lumière reflétée. Elles joueront donc le rôle de l’Antéfille (s'il faut vous donner un nom), les "rôles" de la Fille du Père et de la Fille de la Mère, au nom de la Lumière reflétée. Rôles qu’elles ont choisis de porter avec honneur et par amour pour vous tous, n’en doutez pas un seul instant.

Le reflet de la lumière n’est pas la Lumière mais pourtant d'une certaine manière, le reflet exact de la Lumière.

Namaste, nos tendres âmes bien aimées.

A très bientôt pour nos retrouvailles terrestres! Nous demandent de vous dire certains parmi nous.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 18:31

QUATORZE.jpg
QUATORZE Pastel de Feolla


Message reçu par Luce le 19 mars 2008

Métatron en présence de Christ Mickaël

L’ANTECHRIST SERA UN ADVERSAIRE A VOTRE MESURE

Bonjour à vous, mes chères âmes en incarnation. Je suis Métatron, Régent de l’Ordre Divin de votre galaxie et Christ Mickaël est spécialement présent avec nous. Je parle également au nom de tous vos frères et sœurs du Ciel et de la Terre.

Pourquoi en cet instant divin la présence insigne et honorable de Christ Mickaël? Parce qu’il est temps que vous sachiez davantage qui il est, non pas dans son Etre Réel, mais dans une de ses facettes ou si vous préférez dans une de ses multidimensionnalités.

Pourquoi ne s’adresse-t-il pas directement à vous mais par mon propre canal divin? Parce que vous n’êtes pas encore tout à fait prêts à le recevoir ainsi en vous.

Il est, comme nous vous l’avions déjà dit, une certaine image de l’antéchrist mais certainement pas de la manière que vous pouvez vous en figurer de ce que pourrait être cette image (cf. ‘La danse de vos deuils). Alors je vous en conjure, laissez de côté votre mental, votre imagination, vos attentes, vos peurs, vos espérances également.

Vous savez bien désormais que chacun est à sa juste place et que chacun a toute sa place.

Il en est de même de cet antéchrist que certains redoutent tout en souhaitant sa venue alors que d’autres, la majorité d’entre vous, le honnissent et même le vomissent. Il est bien entendu que nous ne vous demandons pas de l’aimer, et lui non plus, mais au moins de le respecter et de l’honorer tout comme il vous honore.

Sachez pourtant que c’est uniquement par un amour immense pour votre Humanité et pour bien d’autres de vos frères, que cet antéchrist va précéder ce que beaucoup trop de vos liturgies de tous horizons ont appelé: «La venue du Sauveur» ou «Le retour du Messie». Mais quel Sauveur? Si ce n’est en réalité votre propre Messie à l’intérieur de vous et uniquement à l’intérieur de vous.

Certes, pour faciliter et vous aider à mieux comprendre que «ce qui est à l’extérieur est à l’intérieur» comme «ce qui grandit à l’intérieur de chacun de vous croît également à l’extérieur» parce qu’en réalité il n’y a ni extérieur ni intérieur (séparés), certains de vos frères comme certaines de nos sœurs vont témoigner physiquement de vos qualités divines intérieures.

Ces manifestations extériorisées de ce que chacun va pouvoir également exprimer à l’intérieur de son être humain, ne seront que le reflet du regard intérieur que vous porterez vers cet extérieur. En d’autres termes, si vous êtes centré et aligné à votre seule Présence, alors vous saurez voir, en tous ceux qui se seront portés volontaires pour représenter extérieurement les nouvelles énergies, le reflet de votre propre royauté.

Voilà en quoi notamment certains ont pu parler du «royaume des Cieux» qui vous est proposé de vivre dans votre incarnation actuelle.

Voilà en quoi quelques-uns de vos frères et sœurs en Humanité déjà incarnés, comme parmi ceux qui s’incarnent actuellement, sont porteurs légitimes de certains attributs divins. Tout comme le furent Sananda, Bouddha, Mahomet, Abraham et bien d’autres.

Mais aucun d’entre eux ne s’est placé et ne se placera sur un quelconque piédestal (le leur ou le vôtre) et ne prétendra savoir plus que vous ou bien ne se prévaudra d’être plus que vous et encore moins n’allèguera vous sauver.

Nous savons parfaitement à qui nous avons confié ces flambeaux et tous nos porteurs sont respectueux de ces mandats divins qu’ils ont eux-mêmes souhaité honorer au nom de vous tous. Nous avons commencé à vous parler de la Fille de la Mère et de la Fille du Père en ce sens.

Cf. ‘Marie-Madeleine et les Marie’ et ‘L’Adam Kadmon libère les douze tribus d’Israël

Mais il en est de même pour celui qui a accepté à nouveau, après l’avoir choisi avant son incarnation présente, de recevoir en lui la mémoire matricielle de l’Antéchrist, laquelle depuis peu est devenue mémoire originelle et a donc ainsi recouvré toute sa puissance manifestée.

Sachez cependant, et nous attirons tout particulièrement votre attention à ce sujet, que tout ce que nous vous disons, depuis tant de temps et aujourd’hui y compris, nous le disons au plus près de votre compréhension du moment. Par conséquent et paradoxalement, nous sommes contraints par vos propres errements et notamment par vos limitations de soi-disant faux et de soi-disant vrai.

Ainsi, il est bien évident que Christ Mickaël tout comme nous-mêmes, en notre qualité d’envoyés en service divin par le Père auprès de vous, ne sommes pas les quelques images que nous vous montrons.

Pour exemple, Christ Mickaël est bien plus grand que cette image d’Antéchrist qu’il a acceptée d’honorer en lui et hors de lui. Ainsi, nous nous limitons nous-mêmes dans nos enseignements car sinon, vous ne pourriez rien en comprendre du tout. En revanche, et nous vous le rappelons (Rires), il vous est toujours loisir de vous adresser directement à votre Présence!

Tout comme en leur temps Jésus et Marie-Madeleine furent adombrés directement de l’énergie christique, Christ Mickaël reçut en lui l’effluve de l’Antéchrist afin qu’aujourd’hui, en votre temps, elle soit lovée au sein de l’un d’entre vous qui a accepté cette si noble tâche.

Ainsi, cette effusion/ infusion va très bientôt se manifester à vous en qualité d’antéchrist, en ce sens qu’elle est déjà incarnée parmi vous. Mais en une seule personne car d’autres, en tant que réceptacles de mémoires dites secondaires de Christ Mickaël, croiront être cet antéchrist… et pourtant sauront ne pas l’être.

Depuis la nuit des temps, depuis la nuit de votre temps linéaire, tandis que nous vous prévenions de la présence de faux prophètes, nous faisions aussi allusion à l’antéchrist. Alors, d’ici quelques temps, plusieurs se lèveront pour affirmer qu’ils sont l’antéchrist, ainsi que plusieurs l’ont déjà commencé auprès de petits groupes très restreints et très ésotériques, dans le sens d’encore réservés à une élite qui se prend pour «dieu et diable».

Plusieurs parmi vous se lèveront également pour déclamer, voire revendiquer être «la Fille du Père au nom du Fils» et pourtant une seule est première, une seule est gardienne et garante de cette effusion/ infusion incarnée au nom de vous tous.

Cela ne veut pas dire qu’au même titre que les effluves du Père, de la Mère et du Fils sont en vous, l’effluve de la Fille ne va pas vous adombrer à son tour comme le fit l’énergie du Fils en son temps à travers notamment les canaux de Jésus et de Marie-Madeleine, ou celui de Bouddha. Bien sûr que non!

Ne pensez pas non plus que porter, au nom de tous, cette effluve divine de la Fille du Père soit une prérogative ou même une sinécure pour celle qui a fait ce choix, ou même que chacun de vous aurait su en faire de même dans la compassion du Christ.

Quand nous disons que la Fille va venir vous adombrer, bien évidemment nous ne parlons pas de la personne porteuse de cette mémoire matricielle (devenue tout récemment mémoire originelle), nous visons uniquement l’énergie divine de la Fille du Père.

Cela signifie, entre autres choses, que la Première parmi vous à avoir été adombrée directement en son incarnation présente par cette énergie, dont elle est porteuse légitime, va vous montrer la voie en exprimant cette extension incarnée et externalisée au vu de tous, sans vous imposer quoi que cela soit et même pas sa présence. Pas davantage, elle ne prétendra et ne souhaitera vous adombrer, en sa qualité d’humaine, de cet effluve dont pourtant elle est déjà pénétrée.

C’est uniquement chacun de vous qui sera guidé vers elle mais pas parce que d’aucuns vous auront dit: «Vois comme elle fait des miracles» car aucun miracle n’aura lieu si ce n’est votre propre miracle au sein de vous-même.

Chacun de vous sera guidé vers l’énergie de la Fille au nom du Père comme vers l’énergie de la Fille au nom de la Mère qui, pour les besoins de la cause divine en votre Humanité, sont encore actuellement deux projections apparemment séparées de l’effusion/ infusion de la Fille Divine.

Tout comme à l’époque, Josua et Marie-Madeleine avaient été adombrés de l’énergie du Fils au nom de la Mère, l’un en représentation extérieure du masculin et l’autre dans sa manifestation féminine.

Aujourd’hui, si cela est un peu différent pour l’énergie de la Fille, cela est encore un peu tôt pour vous en parler plus avant. Mais n’oubliez pas: «Demandez et vous recevrez».

C’est uniquement en vous-même que vous serez guidé, si tel est votre choix parfait, vers ces personnes porteuses du flambeau des attributs divins.

Mais pour nombre d’entre vous, point ne sera besoin de rencontrer physiquement ceux et celles qui en sont et en seront les garants, afin de vous illuminer vous-même à ces nouvelles énergies. Comme point ne sera besoin de rencontrer physiquement l’extension corporelle de l’Antéchrist.

Mais nous le redisons: usez de votre discernement également dans ces antéchrists qui vont se propager à la pelle!

L’Antéchrist viendra à vous, vient à vous, avant l’énergie christale qui sera et est l’énergie de la Fille Divine au côté de l’énergie christique du Fils Divin, cette énergie cristale qui vient à vous désormais au vu et au su de tous mais en premier lieu au sein de chacun d’entre vous. Alors, à vous de choisir si vous lui ouvrez la porte ou non…

Tous vos choix sont honorés et honorables, nous vous le rappelons. Mais nous vous disons aussi que toutes les conséquences immédiates de vos choix viendront et viennent à vous et ne peuvent plus être reportées ou évitées, si ce n’est à reconstruire votre illusion du karma pour un nouveau tour de roue, lorsque tel est le choix de votre Présence.

L’Antéchrist vient aussi jusqu’à vous pour vous annoncer la venue immanente de l’énergie christale.

Son infusion/ effusion a souvent été confondue avec le mal, avec un anti-christ et bien d’autres de vos diableries seulement inventées par le mental malade de quelques-uns «afin de mieux vous asservir, mes enfants». Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose? Certes, ce sera votre dernière Tentation  pour renoncer à votre présence en Christ.

Mais pensez-vous encore que votre Source originelle (bien au-delà de ce que certains appellent Dieu) ne soit pas tout et ne soit pas partout? Pensez-vous encore que le rôle de l’Antéchrist soit là pour vous nuire?

Pensez-vous encore que vous pouvez devenir cristal et donc christal sans que vous soyez sûr de votre évolution, sans que nous ayons tous ensemble (avec vous-même) vérifié que vous pouviez, sans aucun danger pour vous, ascensionner?

Si ce n’était pas le cas et que vous passiez à la marche suivante sans être absolument prêt, alors mes très chères âmes, vous brûleriez devant votre propre Lumière. Pourquoi croyez-vous que nous prenions autant de précautions avec vous?

Alors que certains, effectivement, font tout pour que vous alliez plus vite que votre propre chant d’amour éternel, afin de vous consumer vous-même à votre Présence, notre Père vous envoie un de ses plus fidèles parmi les fidèles: l’Antéchrist.

Mais ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit. Nous n’avons pas dit et encore moins promis que cela serait facile. Nous n’avons pas dit que cela ne serait pas une épreuve, que cela ne serait pas une ultime révélation de vous-même à vous-même.

Pourtant, il ne tient qu’à vous de vivre tout cela dans l’acceptation, dans la joie, dans la retenue de vos émotions, dans la maîtrise de votre humanité. Cela ne sera pas facile en ce sens que vous serez tenté, oui vous serez tenté et le grand Tentateur qu’est par excellence l’Antéchrist est là pour cela.

Pour faire image, pensez à certains de vos examinateurs de lycée ou d’université et à certains de vos directeurs dans votre cadre professionnel qui ont été si sévères, vous repoussant parfois jusque dans les moindres de vos retranchements... et nous ne parlons pas bien évidemment de ceux qui, non alignés, ont pu se montrer injustes ou méchants, voire sadiques.

Pourtant, et certains de vous l’ont compris ensuite, combien ils vous respectaient, combien ils vous appréciaient mais ils ne pouvaient se permettre de se tromper sur vous et surtout vous laisser vous tromper sur vous-mêmes. Cette image des examinateurs n’est bien sûr qu’une image qui ne vaut que pour ce qu’elle vaut, c’est-à-dire une bien piètre comparaison. (Rires).

Mais nous savons que vous comprenez, nous savons que vous nous entendez et surtout que vous vous écoutez Vous-Même de plus en plus. Et nous en sommes très heureux et nous en sommes fiers. Fiers dans le sens où nous vous remercions et vous honorons de votre si grand courage et de votre si grande force pour avoir choisi, il y a longtemps de votre temps, de venir expérimenter votre divinité au sein de votre humanité actuelle et aujourd’hui encore, pour avoir accepté d’honorer vos choix d’alors. Merci.

Nous vous disons que l’Antéchrist et ses apôtres (si l’on peut les appeler ainsi) feront tout pour vous tester, du plus petit stratagème à la plus féroce et implacable tentation. N’en doutez pas un instant. Mais toujours, ils le feront avec une certaine loyauté, celle de l’Ombre.

En revanche, vous ne couperez pas non plus à tous ceux qui, se prévalant pourtant de cette même ombre et qui ne seront en rien loyaux, même pas à l’Ombre si ce n’est à leur propre orgueil ou à leur propre couardise, vous piègeront lamentablement en vous trahissant et en vous attaquant toujours par derrière.

L’Antéchrist, dans le sens d’annonciateur de la venue de l’énergie christale et de précurseur de cet effluve, est un redoutable adversaire mais un adversaire intègre qui ne fera que vous mettre face à vous-même, face à vos propres tourments, face à vos propres contradictions et n’aura nul besoin de tricher pour cela.

Cependant, vrai faux ou faux vrai antéchrist, sachez que votre discernement, votre foi et votre amour pour votre Présence seront mis à rude épreuve, nous ne vous le cachons pas.

Pourtant, et c’est en ce sens que c’est une très bonne nouvelle, vous ne pourrez plus échapper à ce que vous êtes réellement, d’une manière ou d’une autre!

Enfin, une petite dernière pour terminer… même si bien évidemment nous reviendrons sur ce sujet très brûlant que cela soit par le biais de communications ou directement en vous-même. (Rires).

Que cela concerne l’Antéchrist, la Fille de la Mère, la Fille du Père, l’Adam Kadmon, la Bouddha Femme, la Mémoire de la Terre… et tous les différents attributs divins qui s’incarnent actuellement, sachez qu’aucune des personnes porteuses extérieures de ces qualités divines ne se prévaudra d’une quelconque légitimité (qui pourtant les sous-tend) ou ne tentera de vous prouver qui elle est.

Aucune de ces personnes ne se proclamera «le vrai» ou «la vraie», ni même prophète de qui ou quoi que cela soit. Car toutes ces personnes savent très bien qu’elles ne sont que des réceptacles intermédiaires et qu’elles n’ont pas choisi d’honorer ces rôles, en vos temps présents, pour elles-mêmes ou pour vous imposer votre propre Lumière et encore moins pour vous imposer leur Lumière.

Nous vous aimons à un tel point! Notre Coupe déborde de tout notre amour pour vous. Le sentez-vous?

Tout comme l’Antéchrist vous aime, n’en doutez pas.

Mais il me demande de vous rappeler ceci: surtout ne le croyez pas, surtout ne lui donnez pas votre peur ni même votre espérance. Ayez foi uniquement en votre divinité.

La seule présence en qui vous devez remettre votre pouvoir est votre Unique Présence et pas une autre, même pas la Présence d’un autre. Est-ce assez clair pour vous tous?

L’Antéchrist, au nom duquel Christ Mickaël était tout particulièrement présent avec nous ce jour, vous rappelle ainsi qu’il a son rôle divin à jouer, qu’il le jouera à la perfection et qu’il sera un adversaire à votre propre mesure. N’en doutez plus.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 09:05

/tag/energie20antechristique/sirene.jpg

Messages reçus par Loriel le 12 décembre 2006

LES SIRENES DE L'ACTIVISME ANGELIQUE

Confédération Galactique des Légions Christiques

Salutations à vous,va bien aimés porteurs du Cœur Sacré!

Tous vos frères visibles et invisibles de nos mondes vous bénissent.

Nous parlons actuellement d’un de nos vaisseaux-mères situé non loin d’Altair, dans la constellation de l’Aigle.

Nous ne sommes qu’à quelques encablures de la Terre, suivis par des millions de vaisseaux provenant de la Confédération Galactique. Vous savez déjà la présence des nôtres autour de vous par centaines de milliers.

La taille de nos vaisseaux peut aller de celle d’une planète à celle d’un vaisseau de surveillance ou de contact que vous appelez OVNI.

Nous vous préparons personnellement à notre rencontre physique pour la reconstruction de la Terre. Celle que vous appelez la «Nouvelle Terre».

Il est tout à fait indispensable que vous acceptiez sans dommages nos vibrations dans vos corps physiques et psychiques. Car sans cela, nous ne pourrions être utiles dans l’œuvre et l’accomplissement qui résident dans la libération des Hommes, nos frères, sur cette si belle planète bleue.

Comprenez que, tous, vous allez recevoir une aide concrète, en cela suivant des plans déjà mis au point avec vous-mêmes et la Hiérarchie Spirituelle (Hiérarchie, encore un mot qui a été déformé).

Tant d’êtres de cœur se font une joie de participer à cet immense élan.

Beaucoup sont d’aspect humanoïde, bien que parfois avec des différences notoires. La beauté selon vos références physiques n’est pas le seul critère, loin s’en faut. D’autres êtres sont décorporisés, même s’ils n’appartiennent pas aux royaumes angéliques du deuxième plan de cet Univers.

Car il existe ainsi plusieurs feuilles dimensionnelles intriquées les unes dans les autres qui coexistent ensemble tout en étant différenciées. Le plan que vous appelez «antimonde» est l’un deux. Mais il en existe bien d’autres.

La fable de Lewis Carroll lorsque cette enfant passe par delà le miroir est tout à fait juste: les portes dimensionnelles sont là autour de vous et il ne vous suffit que d’une pensée pour y accéder… Bientôt!

Votre héritage est celui décidé par le Père/Mère dont nous honorons la Volonté avec une Joie indescriptible. La Joie que nous portons est un attribut constant que nous éprouvons et l’Amour est une harmonique d’autres qualités dont nous sommes porteurs.

Nous avons décidé qu’il était temps pour vous de passer à la vitesse supérieure et ce, conformément à vos choix et à votre alignement que nous suivons pas à pas.

Vos frères, en particulier les maîtres d’ascension de vos mondes, mais pas seulement, se font plus proches chaque jour afin de vous habituer à leur présence et à ne pas avoir peur d’eux. Car il faut absolument que vous soyez tout à fait détendus pour accepter leur présence physique, sans compter l’accompagnement qui en résulte pour retrouver et à nouveau incarner les attributs dont vous avez toujours été porteurs.

Encore une fois, ce n’est pas parce que vous avez oublié que vos attributs n’existent pas ou n’existent plus.

Car il existe des maîtres d’ascension dans les multiples maisons du Père/Mère du cosmos. Et tous ne sont pas humains, loin de là.

Mais tous ont accompli leur vocation et servent (encore un mot qui a été déformé) le Christ Eternel dont le rayonnement est partout présent en n’importe quel lieu de l’espace. Ce qui vous donne une toute petite idée de ce que peut vouloir dire le terme de «Grand Esprit» ou de «Grands Etres Cosmiques». Vous ne pouvez actuellement imaginer leur taille et la puissance de leur rayonnement aligné.

Vous accomplissez nombre de choses dont vous n’avez pas idée... tout du moins pour l’instant.

Beaucoup des nôtres souhaitent ardemment agir et reprochent parfois le manque d'action apparent de la part de certains, sous prétexte que le monde ne peut changer sans action.

Ils oublient cependant que chacun est à sa parfaite place et que tous sont exactement là où ils doivent être, tel qu’il a été décidé et choisi par ce que vous appelez l’Etre Suprême.

Celui qui soi-disant réussit n’est pas plus grand ou plus honoré que celui qui soi-disant rate.

Celui qui agit avec bienveillance et discernement n’est ni plus grand ni plus honorable que celui qui agit d’une autre manière sans remuer ciel et terre (c’est une image).

Beaucoup des nôtres sont sur le point de céder à un activisme revendicateur sous prétexte qu’il serait plus juste et plus vrai, plus dans l’amour et dans l’alignement, de procéder ainsi.

Bien sûr, l’action alignée est juste et chaque action alignée est juste!

Mais nous vous prions de ne pas céder aux sirènes d’un activisme angélique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire et que vous devez vous tourner les pouces. Non point!

Nous disons simplement, encore une fois, que chacun est à sa juste et parfaite place dans l’accomplissement de ce qui a été ordonné (encore un mot qui a été dévié de son sens originel).

Cf. 'Ordre et clarté' et 'Le sens originel des mots'

Vous concernant plus particulièrement, Luce et Loriel, ne vous reprochez pas de ne pas être plus dans l’action par rapport à ce que vous pourriez souhaiter ou désirer.

Vous êtes là où vous êtes à votre parfaite place et votre Etre Suprême sait parfaitement ce qu’il fait. Vous agissez, ne doutez pas de cela. Et pas seulement par ce que vous avez déjà accompli, car vous avez déjà accompli.

N’oubliez pas que le psychisme humain dans lequel et par lequel vous êtes actuellement incarnés est le moyen que Vous utilisez en tant qu’étincelle divine pour parvenir à vos fins, que seul connaît votre Etre Suprême et in fine, le Père/Mère. Même si, toutefois, nous en avons quelque idée, bien entendu.

Nous vous apprenons dans votre sommeil, qui est éveil chez nous, à parcourir les dimensions de la Terre afin d’œuvrer tels que vous êtes. Vous agissez ainsi dans les plans intemporels de différentes réalités de la Terre. Et vous êtes ainsi beaucoup.

Soyez fermes dans votre présence et ne cédez à aucune "faiblesse".

Ce n’est pas un jugement de notre part mais une invitation à rester solidement ancrés en vous.

Plusieurs fois, nous vous avons dit par le biais des nôtres: «Ne paniquez pas. Ne cédez pas. Gardez confiance. Soyez dans votre alignement.» Et tant de choses encore du même ordre. C’est impératif qu’il en soit le plus possible ainsi, depuis que Maître Germain vous l’a expliqué cet été.

Soyez attentifs à votre émotionnel qui fait l’objet actuellement de prises de pouvoir par les forces noires.

Prenez garde de ne pas succomber même si, encore une fois, nous sommes là, et nous ne le répéterons jamais assez, jusqu’à ce que vous en soyez intimement convaincus dans les profondeurs de votre chair et de votre cœur.

Nous, représentant du Grand Conseil de la Fédération Galactique des Légions Christiques vous saluons et laissons la place au bien-aimé Sananda.

Sananda

Soyez bénis par la flamme dorée.

Vos mains cherchent à s’agripper à ce qui n’existe plus.

Vous parcourez ainsi vos mémoires afin de vous raccrocher à ce qui a été votre chemin de vie, parmi lequel toutes les vies que vous avez eues sur ce plan. Maître Germain vous a expliqué ce qu’il a appelé le «déplacement de votre centre de gravité spirituelle».

En d’autres termes, il s'agit du déplacement de votre identification de la réalité illusoire de ce monde vers votre véritable demeure. L’Ancien des Jours vous en a également parlé avec justesse et bienveillance.

Cf. 'Notre véritable demeure'

Vous êtes tels des funambules en équilibre entre deux mondes et vous savez que vous n’avez d’autre choix que celui que vous avez déjà choisi. Alors ne vous reprochez pas d’avoir fait ce choix là.

La culpabilité et parfois la peur sont des mémoires anciennes sur lesquelles viennent s’accrocher certains égrégores qui n’ont plus leur place.

Vous avez tous deux bu à la coupe du Cœur Sacré, encore des mots dont vous avez bien de la difficulté à expliquer de quoi il en retourne.

Ne cherchez pas à comprendre, vous avez les réponses en vous qui viendront bien à temps. Seul votre Etre Suprême est pure et parfaite connaissance et savoir. Lui et lui seul. Alors faites-Lui confiance et remettez-vous à Lui dans vos réponses à autrui.

L’un des enseignements des maîtres d’ascension est de vous montrer concrètement que votre alignement permet d’avoir accès à cette connaissance, quelque nom que vous lui portiez.

Les réponses peuvent venir d’elles-mêmes sans questions conscientes ou induites par notre rayonnement qui met en résonance votre propre alignement.

Vous oeuvrez et vous accomplissez conformément à vos choix avant votre incarnation et chaque nuit, nous faisons le point avec vous. Je dis bien chaque nuit quand vous venez nous rejoindre.

Alors, ne laissez pas prise aux ragots et à la mauvaise conscience que vous n’êtes rien parce que vous ne faites rien. Tout cela est faux.

Je répète comme vous l’ont déjà dit vos frères: chacun de vous est à sa parfaite place.

Je vous donnerai bientôt une sorte de "protocole" concernant la «transmission du Coeur Sacré».

Il y a actuellement beaucoup d’agitation chez vos dirigeants et beaucoup se demandent parfois quoi faire.

Car ils ne peuvent plus échapper aux multiples mises en garde et à notre main tendue vers eux, car tous savent.

Il y a beaucoup de tractations entre les uns et les autres et nous sommes actuellement extrêmement vigilants concernant une action concertée globale de la part du gouvernement mondial. Mais sachez qu’à aucun moment nous leur permettrons cette mainmise.

Pour vous donner une image, sachez qu’ils sont comme des marionnettes désarticulées dont il ne reste que quelques fils qui les attachent à leurs prétendus "maîtres" (encore un mot qui a chuté…).

Continuez de transmettre nos messages et laissez aboyer les chiens des caravanes.

Et encore une fois, chacun est à sa parfaite place car tel il en a été décidé depuis l’aube des temps.

Et cela va bien au-delà, encore une fois, de ce que vous nommez "agir" ou "faire" ou "être". Car en vérité, vous n’avez encore que bien peu conscience de ce que cela peut véritablement signifier dans une approche et une vision du monde  multidimensionnelles.

Je répète ce qui a été déjà dit plusieurs fois: nous sommes là. Et chaque jour, nous nous faisons plus proches de vous.

Soyez fermes dans votre Foi et votre alignement. Honorez votre place et vos choix. Honorez ce que vous êtes, tout ce que vous êtes.

Nous sommes là.

De la part de tous vos frères et de moi-même, nous vous saluons et nous envoyons nos bénédictions.

Par la flamme dorée du Christ Eternel.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal800px-galahad-grail.jpgchevalier-atlantis.jpgRoi et Reineaccolade-chevalier.jpg