13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 10:14

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 13 avril 2016

 

NOUS OUBLIONS NOTRE ENFANT INTÉRIEUR

 

Décidément! le référendum divin du 21 mars 2016 a été et est vraiment un tournant décisif…

 

Il est le tournant décisif, précise aussitôt Ashtar Sheran, même si vous ne savez pas encore tout ce que cela impliquera. Ni pour chacun, ni pour vous tous, ni pour la Terre, ni pour la galaxie, ni pour les galaxies.

 

C’est ainsi que je suis invitée ce matin, pour la première fois depuis dix années, à vous partager le rêve de nuit que je viens juste de faire.

 

Un ami (que je ne connais pas dans cette vie) souhaite venir me voir pour quelques conseils, car il ressent en avoir réellement besoin. Nous prenons donc rendez-vous, mais je suis surprise, car depuis toujours il se moquait de moi et surtout de mes capacités à me brancher sur les gens. Dans ce rêve, je suis voyante, mais je n’utilise aucun support extérieur.

 

Il faut que je précise que, toujours dans ce rêve, nous nous sommes perdus de vue depuis deux ans, et qu’à cette époque il était toujours célibataire.

 

Il se présente donc au rendez-vous. Je lui ouvre la porte et, là, surprise, il n’est pas seul. Une femme tenant un petit bébé dans ses bras, ainsi qu’un de ses amis (que je ne connais pas non plus dans cette vie) sont juste derrière lui. Il me demande s’ils peuvent assister à la séance.

 

Dans la salle à manger, nous nous asseyons tous autour de la table. À ma droite, j’ai mon ami, à ma gauche, sa femme et leur bébé, puis enfin leur ami.

 

Je souhaite la bienvenue à tous, mais je suis de plus en plus étonnée que mon ami ne soit pas venu seul. Surtout, lorsqu’ensuite il s’est prostré et s’est mis à pleurer. Devant nous tous.

 

Je me tourne enfin vers lui pour le regarder attentivement. En effet, il ne va pas très bien. Je lui demande s’il sait pourquoi. Il me répond que s’il le savait il ne serait pas là. Ça commence bien! me dis-je, en plus de la présence de ces inconnus.

 

Puis je regarde la femme et le bébé, et dis à mon ami que je ne comprends pas bien… puisqu’ils viennent d’avoir un enfant et que c’est un événement merveilleux. Il tente alors un petit sourire, mais qui se transforme très vite en un rictus de profonde tristesse. Effectivement, il ne va pas bien. C’est alors que je le réconforte en lui touchant la main, et j’entre en contact avec lui.

 

Je dis à voix haute ce que je viens juste d’entendre de la part de son cœur.

 

«Je me sens tellement mal! Plus rien ne va, tout est horrible, tout va mal, plus aucun espoir, c’est la fin. Je veux mourir!»

 

Et c’est à ce moment-là que mon ami se met à pleurer et se recroqueville sur lui-même. Mais il ne veut toujours pas me parler. Je me tourne vers sa femme puis vers son ami, me demandant comment ils vont réagir. Ils ne disent rien, mais je vois les larmes commencer à couler sur leurs visages.

 

Alors, je me tais aussi, commençant même à douter de mon aptitude à pouvoir l’aider.

 

Pourtant, tout à coup, une scène lumineuse, pleine de sérénité et de joie, s’impose à moi. Je comprends qu’il s’agit de la toute première incarnation sur Terra de l’âme de mon ami. Je décris donc à tous ce que je perçois.

 

«Je te vois à l’intérieur du ventre de ta maman, tellement heureux de pouvoir naître à la terre. C’est magnifique. Enfin! te dis-tu. Tu as tellement attendu ce moment, car tu sais combien les demandes nombreuses des âmes ne sont pas toutes exaucées. Tu te rends compte de la chance que tu as, bien que tu aies été prévenu que tout ne serait pas facile. Tu as tellement attendu cette chance de vivre l’expérience divine en tant que Terrien.»

 

Mon ami a relevé légèrement la tête, s’est arrêté de pleurer, et écoute.

 

«Ah! je comprends. La naissance de votre enfant t’a complètement bouleversé. Le fait qu’il naisse dans ces temps si difficiles! Tu ne sais pas comment l’accompagner, comment l’aider à être heureux dans tout ce marasme.»

 

C’est alors qu’il me dit: «Dans toute cette merde, tu veux dire…»

 

Et là je sais qu’enfin on y est. Enfin, on est entré dans sa peine, dans sa profonde dépression.

 

Et, bien sûr, c’est juste à ce moment-là que je me réveille. Mais je ne veux pas reprendre toute ma conscience sans avoir terminé le rêve.

 

Alors, en demi-sommeil, je leur rappelle à tous que, oui, nous sommes dans des temps très délicats, très pénibles aussi parfois, mais combien nous nous devons de nous rappeler toute la joie de notre incarnation. Qu’en outre, nous avons tous choisi, et longtemps attendu, de venir ici-bas. Et que leur bébé, lui aussi, l’a choisi. Justement en cette fin des temps anciens. Mais en ce tout début des temps nouveaux.

 

La Transition, comme toute transition, n’est pas aisée. Mais aucun de nous ne serait là sans être pleinement capable de la transcender, et divinement et humainement. Après, il revient à chacun d’accepter ou de refuser cette grande vérité.

 

Je n’ai pas pu voir autrement qu’en tentant de l’induire, et je ne l’ai pas voulu, comment les gens de mon rêve ont ensuite réagi.

 

Mais ce que je sais est que chacun de nous, bien trop souvent encore, ignore ou délaisse si longtemps son enfant intérieur. Nous oublions combien il a besoin de toute notre affection, à chaque seconde. Trop souvent encore il est prostré et il pleure, se sentant abandonné. Il ne peut faire autrement, il ne sait faire autrement, quand nous ne prenons pas soin de lui, afin dattirer notre attention d’amour.

 

Ainsi que me l’a enseigné mon ancien professeur de yoga, notre enfant intérieur représente et porte l’élan de vie, ce mouvement puissant d’énergie qui nous traverse et remonte de bas en haut en réponse à l’appel de la Vie.

 

Notre enfant est directement relié à la vie et en contact avec notre âme. Quand nous prenons soin de lui et que nous l’écoutons, il exprime alors non seulement nos plus grands désirs, mais nous permet de les réaliser en accord avec le choix initial de notre âme, et ce, par le biais de la manifestation de ses sentiments. C’est ainsi que par la voix de ses sentiments, éclairés par notre âme, notre enfant peut nous montrer là où nous dévions de notre route, et nous inspirer là où est notre véritable place.

 

Alors... je sais bien que je ne suis pas la seule, ni la première, à nous rappeler notre enfant intérieur et toute son importance. Importance vitale en ces temps, ajoute Ashtar Sheran.

 

Mais je le fais aujourd’hui, parce qu’ainsi j’y suis invitée.

 

Encore une fois (Sourire) : combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois?

 

N’oublions plus jamais toute la joie d’être ici, et montrons-nous dignes du choix que nous avons fait. Notre propre choix! Personne ne nous l’a imposé.

 

N’oublions plus jamais qu’aucun défi, quel qu’il soit et aussi difficile puisse-t-il paraître, ne nous est présenté sans que nous l’ayons appelé ni sans que nous soyons entièrement aptes à y faire face.

 

N’oublions pas que notre enfant intérieur, enfant bien-aimé de notre masculin et de notre féminin intérieurs, peut unir dans un même amour notre trinité intérieure «père, mère, enfant» ou, en d’autres termes, «masculin, féminin, cœur sacré».

 

Notre enfant intérieur est directement porteur de notre cœur sacré.

 

Parce qu’il est le lien, notre lien d’amour le plus direct entre notre incarnation et notre âme.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

- dans cœur sacré
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 16:40

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 7 novembre 2015

 

L’ESPRIT SIMPLE DE LA PIERRE PHILOSOPHALE

 

Combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois…

 

Dans le cadre d’une assemblée générale, où depuis quelque temps se manifeste une rivalité, je ne suis pas parvenue à me maintenir en paix intérieure, ni extérieure, jusqu’au bout de la réunion. J’ai ainsi exprimé, mais pour la première fois en public, une grande colère… Pour laquelle j’ai ensuite présenté des excuses sur la forme émise, mais je ne regrette aucun de mes mots qui n’ont jamais dépassé ma pensée.

 

J’ai alors souhaité comprendre ce qui s’était joué, pour ce qui me concerne, dans cette mise en scène des personnalités exacerbées. Si c’était également réaction égotique de ma part, ces mots n’ont pas explosé sans aucune raison. J’ai donc vérifié si ma colère était aussi colère divine, un peu comme celle de Jésus contre les vendeurs du Temple.

 

Eh bien non, ce que j’ai entendu était que cette colère était bien humaine, seulement humaine, mais qu’elle nétait ni juste ni injuste, selon le niveau d’entendement.

 

En cet exemple, ma colère humaine a été injuste…

 

Injuste, dans le cadre des anciennes énergies. J’ai alors compris qu’auparavant, lorsque je me laissais encore enfermer dans le moule stéréotypé de la société bien-pensante, jamais je n’aurais exprimé cette colère, ni aucune autre émotion dailleurs, m’étant bien avant déjà jugée et culpabilisée, puis autocensurée.

 

Je ne suis pas fière de m’être ainsi laissé déborder, je suis fière d’avoir osé. Devant, et malgré, des voix ou regards désapprobateurs.

 

Mais j’avais oublié… J’ai oublié de demander l’aide de ma Présence avant, pendant, puis juste après cet imprévu (pour moi aussi), croyant présomptueusement avoir déjà su sereinement accepter toute l’injustesse, pour ne pas dire toute linjustice de ce monde en désuétude. (Sourire)

 

Aujourd’hui j’ai été d’emblée guidée vers un texte de novembre 2014, mais seulement après avoir à nouveau demandé l’aide de nos Amis sur ce sujet encore un peu délicat pour moi : ‘Le jeu des personnalités nous décale du mouvement divin’.

 

À présent, je peux de nouveau rire de me voir si belle en ce miroir !

 

Je ris d’avoir été mise contre terre devant la face de mes propres leçons. Je ris de cette énergie antéchristique, et je l’en remercie, qui n’a même pas besoin de mentir ni de tricher, simplement en nous plongeant dans nos propres errements, ainsi que le message de Métatron de 2008 ‘L’antéchrist sera un adversaire à votre juste mesure’ nous prévient.

 

«L’Antéchrist, dans le sens d’annonciateur de la venue de l’énergie christale et de précurseur de cet effluve, est un redoutable adversaire mais un adversaire intègre qui ne fera que vous mettre face à vous-même, face à vos propres tourments, face à vos propres contradictions et n’aura nul besoin de tricher pour cela»

 

Ai-je cru, même durant un seul tout petit instant, savoir mieux que ma Présence? Certainement. Heureusement, j’ai su très vite rectifier. Cependant, je n’aurais pas eu à le faire, si j’étais demeurée en ma foi, et donc si j’avais su ne pas juger les anciennes énergies ni les personnes qui, encore, les portent.

 

Mais Métatron nous rappelle que l’important n’est pas de ne plus jamais se juger, ni de ne plus jamais juger, puisque dans le cadre actuel de ce méli-mélo des anciennes énergies refusant leur évolution, cela nous est impossible de manière constante. L’important est de ne pas oublier de s’aimer en toutes ses aventures, ni d’aimer ses frères et sœurs en toutes leurs aventures.

 

Cette colère humaine a pourtant été juste... dans les nouvelles énergies.

 

Je ne sais tout ce que cela signifie, si ce n’est que, pour moi, la mise en route effective, donc aussi extérieure, du deuil de l’ancien a pris ce chemin... Ni moins bien ni mieux qu’une autre voie. À moi de veiller à le faire dans la joie paisible de mon incarnation, justement en ce mois de novembre consacré à l’intériorité de notre sécurité physique.

 

Cf. Novembre de notre intégrité physique

 

Au final, via cette banale expérience de mon quotidien d’humaine, j’ai été tout droit menée jusqu’au livre d’or de la Connaissance sans aucun savoir et du Savoir sans aucune connaissance: la pierre philosophale.

 

C’est ainsi que Métatron, avec tous nos Amis et nos Présences, nous invitent à nous reconnecter à la pierre philosophale de notre arche d’alliance intérieure, et ce, à partir du ventre (fenêtre de notre identité humaine), puis en notre cœur (fenêtre de notre cœur sacré), puis en notre mental (fenêtre de notre reconnaissance divine).

 

Mais notre pierre philosophale demeurera inaccessible, en l’abyssale profondeur de notre Être, tant que nous la rechercherons. Parce que notre eau de feu du cœur sacré ne peut se révéler dans le feu consumant des émotions de notre cœur.

 

La pierre philosophale est la seule pierre angulaire de notre retour à l’esprit simple des «simples d’esprit».

 

 

Extraits du message ‘Le cœur d’agate eau de feu du cœur sacré’ émis le 22 novembre 2008 depuis le cœur dagate et maître Cristal

 

…«Rien n’existe sur cette Terre que vous ne l’ayez décidé, y compris cette modeste pierre d’agate que je suis.

 

Vous retrouvez petit à petit votre véritable nature incommensurable et en même temps si simple, si terriblement simple d’une certaine manière. Si terriblement simple en face des monticules de toutes les tours de Babel que vous avez créées pour vous rapprocher de vous-mêmes et vous laisser approcher en vain par vous-même, votre propre divinité intérieure.

 

Puissiez-vous comprendre que chacun de vous est une pierre que le Petit Poucet de votre Présence a semée à travers les âges à votre propre intention et, à travers vous, pour l’Humanité entière et au-delà.»…

 

…«La pierre philosophale est plus modeste que la plus modeste des pierres et pourtant elle contient tout.

 

La Présence en moi vous permet de vous réorienter, de vous réaligner constamment avec votre propre alignement et cela vous l’avez bien compris… Sans le comprendre et c’est cela qui importe, n’est-ce pas?»…

 

Extrait du message ‘La royauté du cœur sacré’ émis le 4 mai 2009 depuis le deva de la terre de France

 

…«La Royauté du Cœur Sacré n’est pas légitimation par le sang (guerres et sacrifices de toutes sortes y compris de sacrifice dans le sens de «rendre sacré») ni par la lignée de sang, mais bien par l’Esprit du Cœur Sacré qui œuvre et trouve support et manifestation dans les êtres humains et dans tous les règnes vivants qu’il adombre de sa bienveillance et de sa félicité éternelle.

 

Seuls les événements décideront qui sera le Roi des royautés. Mais sachez que ceux qui se prétendront ou se revendiqueront tel vous éblouiront de leur présence et vous attireront de leur lumière comme une lampe dans le miroir.[…]

 

Le simple est toujours l’antichambre du complexe, jamais l’inverse. Ne méprisez pas les indigents et les gens sans importance de vos chemins…

 

La pierre philosophale ne ressemble à nulle autre pareille[…] Et il en est de même pour toutes les sphères de vie incarnées qu’elles soient humaines ou non.

 

Tout est là sous vos yeux, ne cherchez pas ailleurs que là où sont les choses. Il s’agit là d’une grande vérité.»…

 

Extrait du message ‘Ce que signifie la fin du channeling’ émis le 15 janvier 2010 depuis le Collectif de toutes les Fraternités/Sororités

 

…«Mais vous savez, il n’est pas nécessaire de savoir tout cela pour être dans votre propre évolution!

 

Pourtant, oui, nous portons jusqu’à vous ces quelques informations, uniquement à la connaissance de ceux qui en seraient intéressés. Et non parce que vous croiriez en avoir besoin mais bien que vous pourriez y trouver ce que vous cherchez sans chercher… (Rires).

 

Le mépris des Philistins du savoir et de la démonstration de leurs propres connaissances, qui se pâment dans leurs prétendus reflet et lumière en attestant ainsi de leur éveil personnel, nous laisse songeurs et perplexes. Leur humilité de tartuffe est le reflet de leur propre hypocrisie envers eux-mêmes.

 

Nous les voyons se contorsionner devant la simplicité des cœurs purs et des esprits simples pour qui leur «présence à l’être» suffit sans qu’il ne soit besoin d’aucune rationalisation ou mentalisation.

 

La pierre philosophale est la plus humble des pierres sur le chemin, celle la plus commune d’entre toutes. Celle à côté de laquelle vous êtes passés tant de fois, y compris auprès d’une personne physique, d’un animal, d’une plante, d’un élémental ou de tout autre vivant que vous avez appelés à vous.

 

Il se pourrait bien que ces faux prophètes de l’alchimie divine se heurtent aux aspérités des humbles sur lesquels leur savoir et leur connaissance n’ont aucune prise. Qu’ils sachent que les aspérités de ce qu’ils jugent comme une défaillance chez l’autre est la fluidité de l’écoulement de la Présence qui ne peut être saisie par aucune compréhension ni aucun savoir, même les plus infinis.

 

«Sachez redevenir comme des petits enfants» apparaît alors comme une voie initiatique qui déboute les menteurs et les séducteurs. C’est ainsi qu’agit la pierre philosophale, l'humble présence du simple des cœurs purs et des bienheureux.

 

Entendez bien que tout ce qui est derrière ces vortex ne peut être qu’invisible à vos yeux pour l’instant.

 

Et que les chimères que vous voyez sont suscitées par vos projections mentales et par des phénomènes physiques provoqués par des tirs humains de missiles dotés de nouvelles technologies vibratoires de nature électromagnétique et plasmique.

Mais tout leur arsenal n’y changera rien. Et ils le savent.

 

Cf. également ‘Lettre Providence numéro 83’ chapitre "Vortex en Norvège, autres apparitions et les quarante voleurs"»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

- dans cœur sacré
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 09:00

Russie
Blason de l'Empire de Russie par Philippe Gomez


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 3 septembre 2014

ROYAUTÉ DIVINE ET ROYAUTÉ HUMAINE

Au cas où vous y auriez particulièrement prêté toute votre attention, vous avez pu constater que «La Vie Providence» vous propose également le module intitulé TABLEAUX BLASONS. Peut-être même, cela vous a-t-il un peu surpris? (Sourire)

Pourtant, il n’y a rien de plus logique ni de plus juste !

En effet, et notamment les Chouans (en tout cas, tous leurs "chefs") savaient parfaitement ce qu’il en était de la royauté divine jusqu’en la royauté humaine. C’est ainsi que leur symbole «le cœur vendéen» est et a toujours été celui du Cœur Sacré.

Même si en tant que simples citoyens, mais même en tant qu’historiens, nous ne connaissons ni exactement ni complètement notre Histoire, nous savons (un peu) que la Noblesse était, au départ, uniquement et véritablement: noblesse de cœur et d’esprit.

Bien sûr ! cœur, dans le sens le plus pur et le plus élevé comme du temps de la Chevalerie divine, et non dans le sens (encore véhiculé par beaucoup trop qui se disent toujours Channels) de «dictature du ressenti», parce que «dictature du cœur», en lesquelles le cœur est de facto déconnecté du ventre sacré et du mental sacré, et donc déconnecté du cœur sacré.

Cf. par exemple LP 67 intitulée ‘Reconnexion ventre – cœur – mental

De tous temps, et bien avant la venue de celui qui a été appelé Jésus Christ (comme de celle de son aimée Marie-Madeleine Christ... Cf. par exemple le message ‘Laissez couler vos mémoires’ dans lequel tous deux se présentent en un), des hommes et des femmes de bien connaissent parfaitement non seulement l’origine divine de tous les êtres, mais également le choix de certains parmi nous d’être directement les porte-flambeau de la lignée divine.

Ainsi en fut-il pour Josua et Madeleine ! Ainsi en fut-il pour leur fille Sarah, la petite Sarah, première porteuse de la royauté divine humaine d’aujourd’hui.

C’est pourquoi, lorsqu’est mentionnée la Lignée (Christique), il s’agit plus récemment et plus particulièrement de tous leurs descendants (via Sarah, et uniquement par Sarah) qui ont fait le choix de porter haut le Flambeau ainsi transmis par le sang Christique, le cœur Christique et l’esprit Christique. Et ce, directement...

Ce qui signifie que s'ils n’ont pas ensuite honoré le choix antérieur de la royauté divine fait par leur âme, ils n’ont pu être adombrés par le flambeau de l’énergie Christique... dont ils sont pourtant les héritiers par leur sang humain.

Car, en aucun cas, la lignée de sang ne peut être légitimation de la lignée de Sang, de Cœur et d’Esprit de la royauté divine.

Cela ne signifie pas non plus, bien évidemment ! que chacun et chacune d’entre nous ne soyons pas également des Êtres divins incarnés.

Cela signifie que très peu parmi nous ont fait le choix, au niveau de leurs poupées russes «âme» et «Être Réel», d’être les porte-flambeau de la Lignée. Ce choix ne peut être fait au niveau de nos personnalités, ni même de nos incarnations. Ni, encore moins, a posteriori.

En tant qu’humains, les porte-flambeaux de toutes les énergies divines, et pas seulement de la Lignée, peuvent uniquement renouveler, ou non, ces choix d'âme antérieurs. Tous ces choix des âmes de leurs Êtres Réels.

Aujourd’hui, il est encore des enfants de la Lignée, puisque la lignée de Marie-Madeleine (par sa fille Sarah) a pu être préservée, ainsi qu’elle en témoigne en son message ‘Marie-Madeleine et les marie’.

Pourtant, ils et elles ne sont pas forcément de la royauté terrestre extériorisée et mise en scène au vu et au su de tous, tout comme la royauté humaine n'a été et n'est encore que très peu souvent divine!

Pourtant, quelques très rares de cette royauté terrestre, mais pas nécessairement "roi" ou "reine", honorent toujours leur royauté divine humaine. Parce qu’ils appartiennent véritablement à la noblesse divine. Parce qu’ils savent justement que cette Noblesse ne leur appartient pas, et ne leur a jamais appartenu.


Avec tous leurs frères et sœurs de la Lignée (de royauté divine, humaine ou céleste), ils et elles savent clairement qu’ils en sont uniquement les gardiens porte-flambeau, au nom de toute l’Humanité, et ce, pendant encore un tout petit temps, le temps que tous les Justes apparaissent.

Quand ? Lorsque sera venu le temps des Justes !

C'est alors que tous les porte-flambeaux de toutes les énergies divines déposeront au centre de la couronne des Justes: tous les flambeaux dont ils auront été les nobles porteurs pour l'Humanité; et qu'ils remettront ainsi définitivement au Père et à la Mère (de toute vie) qui les leur avaient confiés, avec Gaïa, sur la terre comme au ciel.


Outre les extraits que je vous propose ci-après, j’attire votre attention sur mon témoignage du 21 janvier 2013 intitulé ‘La tentation de se croire moins ou plus que Dieu’, portant plus particulièrement sur la soi-disant royauté céleste de tous ces «Grand Monarque» qui, chacun ou chacune, n’ont pas manqué de commencer à s’autoproclamer, au vu et au su de tous, roi ou reine de notre Humanité.

Russie

Extraits du message ‘La lignée de sang n’est pas légitimation d’une hiérarchie spirituelle humaine’ émis le 8 août 2007 depuis Métatron et le chœur des Trônes

…«L’histoire de la Terre a été ponctuée et parcourue de nombreux rois et reines. Ceux-ci légitimaient leur autorité par un lignage de sang.

La voie royale de cette hiérarchie humaine, qui parfois s’est spiritualisée ou l’a été en tant qu’état spirituel, a permis l’instauration de nombreuses civilisations, souvent à travers des violences inouïes dont l’Histoire aura à rendre compte devant les gardiens des archives du Grand Soleil Central.[…]

Le lignage par voie de sang visait la perpétuation d’un certain type d’éveil, de savoir, de connaissance, d’une certaine autorité (parfois de lignée divine), dont il y aurait beaucoup à dire, et ce, depuis l’époque de l’Atlantide et même bien avant.

N’imaginez surtout pas que l’Atlantide fut une époque parfaite comme une période idyllique à laquelle il vous faudrait retourner pour connaître votre perfection. Tel ne fut pas le cas, car vous confondez encore les notions de possibilité et d’action dans le monde avec celles de justesse et d’alignement. Ce ne sont pas des conditions suffisantes, même si elles sont nécessaires.

La justesse de votre alignement n’est pas de copier d’anciens schémas de vos expériences pour les remettre au goût de votre jour d’aujourd’hui. Vous savez que vous ne pouvez plus faire du nouveau avec de l’ancien.

Le Graal, dont vos histoires se sont fait l’écho, remonte à bien plus loin que les temps du Moyen Âge et des chansons de geste d’une époque toute proche de vous.»…

…«Le Graal est symbole vivant d’un lieu de rencontre du Ciel et de la Terre, à travers des énergies et des consciences tout à fait stupéfiantes à votre entendement.

Souvenez-vous que votre histoire résume la totalité de la Grande Histoire de la Terre depuis le commencement des temps, à savoir l’ensemencement par l’Esprit de cette planète dont certains d’entre vous en sont à la fois la mémoire et l’esprit, en tant que conscience vivante qui témoigne par sa présence unique, indivisible, et irréductible à toute tentative d’identification à vos mémoires d’expériences en ce monde.

Si vous vous souvenez de cela, vous ne pourrez plus prétendre à quoi que ce soit concernant toute revendication à telle ou telle identification provenant d’une justification a posteriori de ce que vous êtes, par une légitimation linéaire et une causalité stricte.

Les mémoires de vos expériences vous sont présentées non pas, à nouveau, pour vous identifier à elles, mais pour vous en détacher, et ce, de manière définitive.[…]

Toutes les guerres, de quelques origines qu’elles soient, ont pour point de départ ces identifications… Alors, que décidez-vous?»…

…«Les lignées royales occultes actuelles ont décidé d’entrer en perpétuels combats entre elles et avec le monde, afin de légitimer une autorité de gouvernance dont elles se serviraient pour monter sur le devant de la scène et justifier, par là même, leur accession à une hiérarchie humaine spirituelle.

La lignée de sang serait ainsi prétendument l’autorité ultime et la justification pour les autoriser à monter sur le trône planétaire pour le bien public… évidemment!»…

…«Si certaines lignées dites royales sont effectivement issues des corps biologiques de Jésus et de Marie-Madeleine, cela ne justifie en rien une quelconque autorité, avec en arrière-plan le fait (soi-disant prouvé) qu’une lignée génétique transmettrait l’éveil et la conscience christique tout aussi sûrement que les lignées OGM seraient bonnes pour votre santé.

S’il est vrai que certaines dispositions génétiques sont susceptibles de favoriser l’adombrement de certaines énergies/ consciences, elles ne garantissent en rien la transmission automatique de cet adombrement. C’est toute l’erreur des sociétés secrètes occultes, et autres, que de prétendre cela.

Une forte majorité de ces sociétés occultes a pour objectif de faire croire au grand public que certaines lignées royales de sang biologique sont le paraclet de l’Humanité et sa Lumière. Nous vous invitons donc à la plus grande prudence et nous vous aiderons en cela, en respectant scrupuleusement vos décisions.

Les religions actuelles du monde entier ont passé des alliances avec ces lignées dites royales.

Dans le monde occidental, ce que vous appelez "œcuménisme" est un effet de telles alliances. De la même manière, certaines lignées occultes du bouddhisme sont en lien avec certaines branches du judaïsme par des voies tout à fait kabbalistiques…

A l’inverse, certains prétendent qu’une sorte de synarchie "céleste" est la seule manière de restaurer une hiérarchie spirituelle humaine susceptible de sortir l’Humanité de son état actuel.

La hiérarchie spirituelle humaine, dont nous avons commencé à vous parler, fait état d’un plan bien plus élaboré dont vous êtes TOUS les acteurs. Certaines choses doivent encore rester secrètes pour protéger la vie de plusieurs acteurs de ce jeu divin.

Alors, nous vous le redisons encore une fois: l’Amour ne s’impose pas, sous des prétextes de bienveillance pour l’Humanité, ni même sous aucun prétexte.

L’Humanité n’a plus besoin de ces tartuffes mais d’êtres réels qui manifestent la Présence d’Amour de ce qu’ils sont de toute éternité et qui fait la merveilleuse unicité de la perfection de leur rôle.»…

Extraits du message ‘La royauté du cœur sacré’ émis le 4 mai 2009 depuis le deva de la terre de France

…«La Terre de Bretagne, pays de bien des contes et des légendes, est la terre qui fut la plus capable pendant tout ce temps plus récent de vos deux derniers millénaires de maintenir au plus près de votre Humanité: la royauté humaine issue directement de la royauté divine.

Pourquoi croyez-vous que ces merveilleux Chouans, pour les citer en exemple, ont tant suscité le doute, la trahison, la vindicte ou le mépris? Leurs détracteurs comme eux-mêmes savaient parfaitement (en tout cas leurs guides) ce qu’il en était. Et si les Chouans résistèrent, ce n’est uniquement que pour demander la renaissance de la royauté divine et certainement pas une royauté uniquement humaine si souvent dévoyée.

Leur symbole a toujours été celui du Cœur Sacré, en réalité de la Royauté du Cœur Sacré et leur devise «Dieu et mon roi» est la traduction maladroite mais également habilement cachée de son origine: «Dieu/déesse en ma reine» vers «Dieu en ma reine» puis «Dieu en mon roi» jusqu’à «Dieu est mon roi» et enfin «Dieu et mon roi».

L’ancien Duché de Bretagne, qui ne fit pas partie pendant plusieurs siècles du "royaume de France" et dont une des devises fut «A ma vie» (en réalité, abréviation de «A ma vie humaine au service du divin») était en fait une principauté très importante, mais non reconnue officiellement tant d'une certaine Papauté que de la royauté centralisée en France, comme par quelques autres royaumes européens d’aujourd’hui.

Pourtant, de cette lignée de «Princes et de Princesses de Bretaigne» furent bien sûr quelques représentants de la lignée royale divine tels que: Anne de Bretagne, notamment reine de France et reine de Jérusalem. Et ce, tant que les obscurantismes ne purent faire autrement sans prendre le risque de recevoir toutes les foudres des autres royautés européennes de l'époque.

Tout comme le fut sa fille Claude de France, héritière du duché de Bretagne puis épouse de François 1er et dont la devise «Candida candidis» fait écho directement à la lignée royale des Marie.[…]

Votre Napoléon Bonaparte avait en partie compris cela et c’est pourquoi il pensait, à juste titre d’une certaine façon, pouvoir être en droit de revendiquer le sacre de la royauté divine tout autant que certains princes et princesses de sang! Mais tout comme la majorité d’entre eux, il n’avait pas compris que personne, de la Lignée ou non, n’est en droit de revendiquer ce qu’il est pourtant bien… un être divin!»…

…«La Royauté du Cœur Sacré n’est pas légitimation par le sang (guerres et sacrifices de toutes sortes y compris de sacrifice dans le sens de «rendre sacré») ni par la lignée de sang, mais bien par l’Esprit du Cœur Sacré qui œuvre et trouve support et manifestation dans les êtres humains et dans tous les règnes vivants qu’il adombre de sa bienveillance et de sa félicité éternelle.

Seuls les événements décideront qui sera le Roi des royautés. Mais sachez que ceux qui se prétendront ou se revendiqueront tel vous éblouiront de leur présence et vous attireront de leur lumière comme une lampe dans le miroir.»…

Extrait du témoignage ‘Séparer le bon grain de l’ivraie de la royauté’ du 26 octobre 2012

…«Pourtant, vous comme moi avons été prévenus de tout cela, depuis des années, ne serait-ce qu’en ce lieu! et notamment par tous ces textes sur l’énergie du soi-disant grand monarque.

Car l’énergie Grand Monarque, en son aspect directement manifesté de la royauté divine, existe bel et bien. Mais pas sur terre, pas sur notre terre actuelle.

Nous ne sommes pas capables, dans un contexte de conditionnalités, de goûter extérieurement à la grande sagesse et à l'incorruptibilité de l'énergie Grand Monarque. Pas plus vous que moi. Pas plus moi que vous.

Mais, intérieurement, cette magnifique énergie (quand elle n'est ni exploitée ni détournée) est en chacun de nous... ou n'est en personne!

Et quand elle se manifeste, et elle se manifestera, et ils se manifesteront en l’Une, en l’Un, en leur unité divine, cela sera uniquement sur la Nouvelle Terre, où, je vous le rappelle, aucune condition n'existe et ne peut exister.

Et, que je sache, tous ceux qui se présentent et se présenteront comme le grand monarque sont encore dans la condition, puisqu’ils demandent qu’on les serve ou acceptent qu’on les serve... terrestrement, bien sûr, tels leurs serfs!

Déjà deux hommes se sont présentés en France. Sans parler de quelques femmes... en tant que leurs "reines" ou directement en tant que "notre" grand monarque.

Le porteur, la porteuse insigne de cette énergie illustre du Grand Monarque, jamais ne se présentera ainsi, jamais ne se prévaudra de son rôle divin, jamais ne se prétendra plus que nous, plus que le plus petit ou le plus simple d’entre nous!

Il/Elle sera au contraire notre serviteur divin, comme chacun de nos Correspondants et Amis du Ciel et de la Terre.»…

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

- dans cœur sacré
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 08:29

Danemark 2
Détail n° 2 du Blason du Royaume de Danemark
par Philippe Gomez


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 26 octobre 2012

SEPARER LE BON GRAIN DE L’IVRAIE DE LA ROYAUTE

Ces derniers jours ont été un peu délicats pour moi en ce qui concerne certaines relations...

Déjà par rapport à des voisins, pour lesquels je me suis rendu compte qu'à part «bonjour» je n'avais vraiment plus rien à leur dire ni à faire avec eux, même en tant que simple voisinage.

Ensuite, concernant certains de mes proches qui, d’un coup et pendant quelques secondes seulement, se sont montrés à plusieurs reprises comme agressifs, et même violents verbalement envers moi,
mais sans aucune raison apparente; et surtout très peu respectueux de moi en tant que femme, de moi en tant qu’ayant une vision différente.

Ils sont ainsi plusieurs à avoir lancé quelques boutades (mais qui n'en étaient pas), telles que celle concernant l’héritage revenant au fils aîné et non aux puînés, révélant ainsi qu’ils avaient fait le choix de la «royauté terrestre».

D’ailleurs, ces derniers termes ont été verbalisés très clairement par certains et occultés sciemment par d’autres; alors que, dans le visible, leur comportement similaire dévoilait brusquement et brutalement leur prédilection d’appartenance élitiste et que, dans l’invisible, toutes leurs âmes ont crié cette vérité du choix définitif qu’elles ont fait de la royauté uniquement terrestre.

Il m’a fallu tout de même quelque temps pour me recentrer, en réponse à ces attaques que je n’avais pas prévues…

J’étais tellement abasourdie, et j’avais mal, mais pas comme d'habitude… Enfin, en une seconde, cela s'est éclairci en moi.

Ma souffrance était autre parce qu'elle était celle de mon âme! Directement celle de mon âme.

Parce qu'ils avaient fait le choix irréversible de la royauté terrestre, et donc aussi celui du combat.

Eh bien, je ne les assisterai pas dans leurs combats. Je n'assisterai plus personne dans quelque combat que cela soit, y compris pour la Lumière, y compris pour le divin...


Et, cela, combien de fois nos Amis nous ont invités à cesser tout combat!

Je ne soutiendrai même plus quiconque dans son combat quel qu'il soit, puisque combat il y a. Mais je continuerai à respecter son choix sans m'y impliquer de près ou de loin, car je respecterai mon propre chemin en ne me laissant plus détourner de lui.

Je remercie mon âme de sa grande vigilance.

Mais j'ai été à deux doigts d'encore me faire avoir, et ce, en ma propre culpabilisation de cette croisée des chemins, comme en celle de ne plus les aider. Et c'est à ce moment précis que j'avais pu entendre mon âme me dire qu'elle était en souffrance en leur présence. Et j’ai fait le choix de mon âme!

J'ai fait définitivement le choix de mon âme. Et c'est, justement, parce que j'avais déjà fait ce choix que j'ai pu entendre, reconnaître et accueillir cette souffrance de mon âme.

Pourtant, vous comme moi avons été prévenus de tout cela, depuis des années, ne serait-ce qu’en ce lieu! et notamment par tous ces textes sur l’énergie du soi-disant grand monarque.

Car l’énergie Grand Monarque, en son aspect
directement manifesté de la royauté divine, existe bel et bien. Mais pas sur terre, pas sur notre terre actuelle.

Nous ne sommes pas capables dans un contexte de conditionnalités de goûter extérieurement à la grande sagesse et à l'incorruptibilité de l'énergie Grand Monarque. Pas plus vous que moi. Pas plus moi que vous.

Mais, intérieurement, cette magnifique énergie (quand elle n'est ni exploitée ni détournée) est en chacun de nous... ou n'est en personne!

Et quand elle se manifeste, et elle se manifestera, et ils se manifesteront en l’Une, en l’Un, en leur unité divine, cela sera uniquement sur la Nouvelle Terre, où, je vous le rappelle, aucune condition n'existe et ne peut exister.

Et, que je sache, tous ceux qui se présentent et se présenteront comme le grand monarque sont encore dans la condition, puisqu’ils demandent qu’on les serve, ou acceptent qu’on les serve... terrestrement, bien sûr, tels leurs serfs!

Déjà deux hommes se sont présentés en France. Sans parler de quelques femmes... en tant que leurs "reines" ou directement en tant que "notre" grand monarque.

Le porteur, la porteuse insigne de cette énergie illustre Grand Monarque, jamais ne se présentera ainsi, jamais ne se prévaudra de son rôle divin, jamais ne se prétendra plus que nous, plus que le plus petit ou le plus simple d’entre nous!

Il/Elle sera au contraire notre serviteur divin, comme chacun de nos Correspondants et Amis du Ciel et de la Terre.

Je pourrai en dire bien davantage, mais vous avez votre propre travail intérieur ainsi que votre propre responsabilité d'Etre divin. Vous êtes tous des êtres divins, en chemin/retour vers votre autonomie spirituelle!

Je suis invitée à vous partager à nouveau certains extraits de deux messages de nos Amis -certes reçus en leur temps, mais tellement d’actualité brûlante- vers lesquels je viens d’être guidée…

A la fois en réponse au machisme et à une suprématie masculine d’un dieu uniquement masculin, et à la fois en réponse à la royauté terrestre déviée et dévoyée de sécurité, d’abondance, de prospérité, de liens privilégiés, d’amour, de pouvoirs, de préférence, de succession, etc. uniquement extérieurs.


Danemark 2
 
Extrait du message VERS UNE NOUVELLE DOUCEUR DU FEMININ émis depuis le collectif féminin de toutes les Présences le 22 mars 2009

…« Lorsque vous communiquez avec Shamballa, l’ordre de Melchizedek ou bien encore tout collectif, pensez-vous qu’ils soient seulement constitués d’êtres d’essence masculine? Nous sommes toujours présentes, nous sommes toujours aux côtés de nos frères et bien souvent, lorsqu’un Adama par exemple s’adresse à vous, ce n’est certes pas en occultant son aspect féminin ni ses sœurs d’essence féminine extériorisée. Même s'il est vrai qu'il fasse assez peu souvent ouvertement référence à nous.

Pourquoi? Tellement de réponses se bousculent à la porte de votre mental qui toutes sont aussi justes les unes que les autres. Alors, nous n’allons pas en rajouter si ce n’est que vraiment très peu parmi vous, y compris parmi vous femmes, étiez prêts jusqu’à présent à nous recevoir complètement, comme à vous recevoir complètement en toute notre gloire de filles de la Mère Divine et non plus seulement (pour faire image) en tant que "second rôle" auprès d'un premier rôle tenu uniquement par des êtres d’essence masculine.

En tant que Filles de la Mère, nous choisissons ensemble avec vous de laisser resplendir et rayonner notre aspect féminin au service de votre éveil, mais également en notre qualité d’éclaireuses de la sororité vers une ré-union de vos masculin/ féminin. Lesquels seront encore différenciés pour quelques petits temps.

Cf. également ‘L’incarnation masculine de votre féminin’

Certes, en votre histoire humaine terrestre, quelques images d’une déité féminine ont pu percer ici ou là les obscurantismes voulus par certains êtres. Mais cela fut toujours très ponctuel car presque constamment sur votre planète: l’action humaine a primé l’être, l’agir a prévalu sur la Présence, y compris chez les femmes. Ainsi combien parmi elles se sont comportées et révélées en toute leur masculinité incomprise! Mais ce temps, qui fut un temps nécessaire et adéquat à votre évolution consciente, n’est plus… si vous vous le permettez.

Sachez que nous n’accepterons plus d’être seulement l’image d’un féminin maternisant ou d’un féminin manipulateur en réponse à un masculin paternaliste ou machiste! Que cela soit dit et parfaitement entendu de tous.

Pourquoi disons-nous cela de cette manière si assurée? Tout simplement parce qu’en réalité, c’est vous tous qui n’acceptez plus vos féminin et masculin dénaturés et déconnectés de leur lumière d’amour, la Lumière originelle du Père et de la Mère.

Nous pourrions dire d’une autre manière: parce que vous nous l’avez demandé, parce que vous l’avez souhaité si fort que notre Mère vous a entendus et a demandé à notre Père d’exaucer votre prière. Et ce temps béni est venu. Avant, cela était bien trop tôt car vous aviez également souhaité vivre l’expérience de la dualité en allant au bout de cette dualité, en allant au bout de l'expérimentation de l'incarnation présente.

Il est bien évident que parmi nous du collectif des présences féminines sont également représentés tous les règnes de votre Terre, toutes les gardiennes de la Terre, toutes les Dames ascensionnées des règnes animal, végétal, élémental pour ne citer qu’elles… au féminin bien sûr (sourire)!»…

Extraits du message LA ROYAUTE DU CŒUR SACRE émis depuis le deva de la terre de France le 4 mai 2009

…« La Terre de Bretagne, pays de bien des contes et des légendes, est la terre qui fut la plus capable pendant tout ce temps plus récent de vos deux derniers millénaires de maintenir au plus près de votre Humanité: la royauté humaine issue directement de la royauté divine.

Pourquoi croyez-vous que ces merveilleux Chouans, pour les citer en exemple, ont tant suscité le doute, la trahison, la vindicte ou le mépris? Leurs détracteurs comme eux-mêmes savaient parfaitement (en tout cas leurs guides) ce qu’il en était. Et si les Chouans résistèrent, ce n’est uniquement que pour demander la renaissance de la royauté divine et certainement pas une royauté uniquement humaine si souvent dévoyée.

Leur symbole a toujours été celui du Cœur Sacré, en réalité de la Royauté du Cœur Sacré et leur devise «Dieu et mon roi» est la traduction maladroite mais également habilement cachée de son origine: «Dieu/déesse en ma reine» vers «Dieu en ma reine» puis «Dieu en mon roi» jusqu’à «Dieu est mon roi» et enfin «Dieu et mon roi».

L’ancien Duché de Bretagne, qui ne fit pas partie pendant plusieurs siècles du "royaume de France" et dont une des devises fut «A ma vie» (en réalité, abréviation de «A ma vie humaine au service du divin») était en fait une principauté très importante, mais non reconnue officiellement tant d'une certaine Papauté que de la royauté centralisée en France, comme par quelques autres royaumes européens d’aujourd’hui.

Pourtant, de cette lignée de «Princes et de Princesses de Bretaigne» furent bien sûr quelques représentants de la lignée royale divine tels que: Anne de Bretagne, notamment reine de France et reine de Jérusalem. Et ce, tant que les obscurantismes ne purent faire autrement sans prendre le risque de recevoir toutes les foudres des autres royautés européennes de l'époque.

Tout comme le fut sa fille Claude de France, héritière du duché de Bretagne puis épouse de François 1er et dont la devise «Candida candidis» fait écho directement à la lignée royale des Marie.

Cf. ‘Marie-Madeleine et les Marie’

Votre Napoléon Bonaparte avait en partie compris cela et c’est pourquoi il pensait, à juste titre d’une certaine façon, pouvoir être en droit de revendiquer le sacre de la royauté divine tout autant que certains princes et princesses de sang! Mais tout comme la majorité d’entre eux, il n’avait pas compris que personne, de la Lignée ou non, n’est en droit de revendiquer ce qu’il est pourtant bien… un être divin!

Cf. ‘La lignée de sang n’est pas légitimation d’une hiérarchie spirituelle humaine’»…

…« La Royauté du Cœur Sacré n’est pas légitimation par le sang (guerres et sacrifices de toutes sortes y compris de sacrifice dans le sens de «rendre sacré») ni par la lignée de sang, mais bien par l’Esprit du Cœur Sacré qui œuvre et trouve support et manifestation dans les êtres humains et dans tous les règnes vivants qu’il adombre de sa bienveillance et de sa félicité éternelle.

Seuls les événements décideront qui sera le Roi des royautés. Mais sachez que ceux qui se prétendront ou se revendiqueront tel vous éblouiront de leur présence et vous attireront de leur lumière comme une lampe dans le miroir.

Cf. par exemple ‘Le grand monarque enflammera votre quête de sens’

Le simple est toujours l’antichambre du complexe, jamais l’inverse. Ne méprisez pas les indigents et les gens sans importance de vos chemins…

La pierre philosophale ne ressemble à nulle autre pareille (cf. également ‘Le cœur d’agate eau de feu du cœur sacré’). Et il en est de même pour toutes les sphères de vie incarnées qu’elles soient humaines ou non.

Tout est là sous vos yeux, ne cherchez pas ailleurs que là où sont les choses. Il s’agit là d’une grande vérité.»…

Il est bien évident que la séparation du bon grain de l’ivraie de la Royauté, si nous l’acceptons, est en premier en soi.

Nous sommes ainsi invités, tous invités, à commencer consciemment par accepter nos propres croyances intérieures et extérieures sur la royauté terrestre… Notre propre royauté terrestre. Puis la redonner par le don de la paix, de l'amour et de l'hamonie au cœur sacré de la Mère.

Pas un de nous n’échappe et n’a échappé à cette tentation de la suprématie royale humaine terrestre. Quoi que nous en pensions!

Il est bien évident que ce témoignage n'est qu'un témoignage, certes comme d'habitude (Rires), mais qui peut se répondre avec vos propres expériences.


Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!


Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

- dans cœur sacré
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 17:23
Un monde meilleur
UN MONDE MEILLEUR
  Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Le 20 février 2010

Voici une prière qu’avait reçue Loriel en 2007 et que nous avions partagée à l'époque par le biais de notre Lettre Providence. Elle venait en réponse
à une de nos préoccupations: "Comment aider Gaïa et les humains, comment rendre harmonieux tous les liens terrestres y compris avec certains égrégores très lourds".

Aujourd'hui, Métatron attire à nouveau notre attention sur cette prière/ expiration/ offrande en nous demandant de la dire à haute voix, à partir de notre espace intérieur,  tout en ayant pleinement conscience de notre respiration qui est méditation et prière.

Cf. par exemple notre Lettre LP 83 "La respiration méditation prière"

Voici donc une magnifique offrande que nous pouvons redonner à la Terre...

Car nous ne pouvons recevoir qu'en redonnant.

Donner et recevoir en un seul mouvement.

Inspirer et expirer, expirer et inspirer, offrir et méditer l'amour infini que nous avons pour notre mère divine incarnée en notre Terre Gaïa.

Namaste

Luce et Loriel


Un monde meilleur

Message reçu par Loriel le 21 juin 2007

Métatron


PRIERE DE PURIFIFATION DE LA TERRE PAR LE COEUR SACRE

Par le Coeur Sacré,

J’appelle les trois Maîtres Cristaux Rayonnants
Du Christ Cosmique,

J’appelle les Légions
De la Pure Lumière Créatrice,

Les Grands Etres Cosmiques,

Les Maîtres Ascensionnés,

Et tout être conscient
Qui oeuvre par son propre alignement
A l’accomplissement de la Volonté du Père/Mère,
Grand Esprit et Ordonnateur
Des Mondes invisibles et visibles,
Et de toutes les Eternités.


Par trois fois,

Je demande que la Terre-Mère
Soit adombrée par leurs rayonnements,

Et que par leurs rayonnements,
Et l’action du Saint Esprit
De la flamme du Coeur Sacré,

Toutes formes vivantes conscientes
Soient enveloppées,

Afin de transmuter les coeurs endurcis
Et l’ouverture de leurs réseaux dimensionnels.


Par trois fois,

J’appelle le Christ Cosmique,
Afin qu’Il prenne dans ses bras miséricordieux
Les Enfants de la Terre.


Puissent-ils entendre l’appel des trompettes
Du Choeur des Trônes,


Puissent-ils s’émouvoir de leurs propres incarnations
Et de la destinée/héritage qui les attend maintenant.


Puissent-ils ressentir le vibrant hommage
De ceux qui les accompagnent,
Afin qu’ils sachent que la fin des temps est proche
Et que l’unité retrouvée est possible maintenant.


Puissent-ils, enfin, accueillir en eux la parole divine
De leur propre Présence sacrée,
Afin que toutes perfections
Et tous accomplissements soient.


Par les trois Maîtres Cristaux
Du Rayonnant Christ Cosmique,


Par la Volonté de l’Etre Suprême et Eternel,
Par la Perfection et la Puissance de Sa Présence,


Nous demandons qu’il en soit ainsi.


AMEN


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 14:33

EVASION
- Dyptique 2 de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par emmanuelle le 16 juin 2009

Deuxième message du collectif des Esséniens

NOUS LES ESSENIENS Deuxième partie


Faisant suite aux deux messages 'Entrée en scène de L'Emmanuelle' et 'Nous les Esséniens - première partie'

Salutations à toi chère soeur, Chère «Petite poupée russe» de l’énergie «L’Emmanuelle».

Salutations à vous tous et à vous toutes, chères petites poupées russes de l’énergie L’Emmanuelle.

Notre message de ce soir pourrait être le suivant: «Etre ou ne pas être»… Cette citation t’intrigue au-delà de l’intrigue depuis le premier jour où tu l’as lue. Etre ou ne pas être, telle est vraiment la question!!!

Beaucoup d’humains pensent que c’est en étant dans le "faire" que l’on peut trouver son "être". Cela est parfois vrai. Mais que "faire" si l’on n’est pas dans son "être"? N’est-ce pas là un chemin qui mène parfois sur votre Terre à: «Je ne sais pas quoi faire», «Je ne sais pas où je dois aller», «Je me sens perdu» ou «Je m’ennuie»?

Vous pouvez faire ce que vous n’êtes pas, oui, mais pour vous retrouver à vivre dans un endroit qui n’est pas le vôtre, avec des amis qui ne sont pas les vôtres, avec un employeur qui n’est pas le vôtre, un emploi qui n’est pas le vôtre, un compagnon ou une compagne qui n’est pas le vôtre, une place qui n’est pas la vôtre, une énergie qui n’est pas la vôtre, une vie qui n’est pas vôtre?…

Si tel est votre choix, Amen et qu’il en soit ainsi. Mais entendez que vous avez le choix. Il sera à l’image de l’amour que vous aurez pour vous-même.

Remarquez combien nous ne parlons pas de vos familles. C’est parce que, elles, vous les avez choisies, vous les avez toutes choisies depuis votre état avant l’incarnation et ce, quel que soit le mode d’incarnation que vous ayez favorisé. Nous incluons dans nos propos l’incarnation de type Walk-in. C’est un moment où vous êtes en état de: «Etre de lumière non incarné», c’est-à-dire en état d’Amour ultime pour vous-même.

Donc, vous êtes tous et toutes à la bonne place concernant vos familles et ce, pour le meilleur de chacun. Le pire n’existe pas chez nous! (Sourire).

Pour en revenir maintenant à cette façon de vivre que vous pouvez avoir, c’est-à-dire vivre dans des énergies qui ne sont pas les vôtres, ne trouves-tu pas cette pratique fatigante? Allant même souvent jusqu’à la fatigue physique pour la plupart d’entre vous, la fatigue psychique pour une autre partie, la fatigue de l’âme pour beaucoup! Et que dire de la fatigue du coeur?

Que penses-tu de ceci? C’est l’état d’Etre qui impulse le faire qui à son tour viendra nourrir l’être. C’est l’"être" qui impulse le "faire". C’est ainsi que le faire devient notre être/Etre. D’où l’importance de faire ce que l’on aime.

Pour récolter, un jardinier n’a-t-il pas besoin de semer auparavant? Pour jouer avec le son des mots, comme tu aimes le faire, nous pourrions dire: «pour récolter, le jardinier devra s’aimer»! Le «jardinier humain» devra s’aimer pour récolter et sa récolte sera divine car il sera devenu «le jardiner divin». Son "faire" divin!

Tu finis donc par faire ce que tu es: Un être divin. Vous finissez donc tous par être ce que vous êtes: un être divin.

Vous êtes tous des enfants de la Source! Alors, laissez couler cette source qui ne se tarit jamais car elle est divine. Toute à l’image de l’Amour que Dieu Père et Mère divins ont pour vous et nous, c’est-à-dire d’une manière intarissable…

Laissez couler et comprenez que vous ne manquerez de rien, donc que vous serez dans l’abondance.

Puisque non seulement vous laissez couler et s’écouler en vous l’Eau de la Source, et nous insistons sur ce point (le fait qu’elle soit divine) qui induit que jamais elle ne s’arrêtera de se répandre. Elle est comme le Mouvement: perpétuelle… Elle est le mouvement divin perpétuel.

Etre ou ne pas être, tout ceci n’est qu’affaire de choix.


L'EMMANUELLE SUR LA TERRE COMME AUX CIEUX

Dessin au fusain


Etre son être/Etre, c’est s’abandonner à la Source, c’est «l’humain spirituel» qui accueille et ré-accepte son aspect divin. Cette situation, menée à son terme, "risque" fort bien d’expliquer ce que signifie «sur la Terre, comme aux Cieux». (Sourire avec beaucoup d’humour/amour)


En acceptant le divin céleste, «celui que vous habitez déjà dans les Cieux» (car nous vous le rappelons, comme Dieu Père Mère, vous êtes Un et multiple), en accueillant «celui et celle que vous êtes déjà dans les Cieux», en le laissant descendre en vous car vous souhaitez vivre votre Etre dans son entièreté, dans la réunification: celle de l’esprit «Un» et du corps, celle de l’esprit «Un» par le corps, dans la libération de la croyance de séparation, eh bien cela devient par votre état d’Etre une vie «sur la Terre comme aux Cieux».

Peut-être est-ce cela l’énergie appelée «Saint-Esprit»? Peut-être que ces épousailles entre votre Humain et votre Divin proposent un autre état d’être, un état de Saint-Esprit? Un état de conscience du UN incarné, un état d’être où vous savez que vous êtes le Divin, car vous le vivez dans votre corps physique.

Cf. également 'L'union de l'esprit saint'

C’est un état d’être ou Tout chez vous sait qu’il est UN divin incarné, où vous savez en conscience que vous êtes un «divin incarné» mais aussi un «incarné divin», comme un nouvel espace où la réunion provoque cet état d’être, un état où le corps et l’esprit sont devenus Saints?! Un état où le corps humain et l’esprit divin ne font plus qu’un dans l’amour et la paix!

Un état d’Un, à l’image de Dieu.


Peut-être est-ce même cela l’Illumination! Des épousailles franches et consenties entre le Divin et l’Humain! Des épousailles en conscience, si fortement en conscience que cela passe jusque par votre corps physique.

C’est en vous incarnant complètement, c’est en exprimant votre déité et votre humanité en simultané jusque dans votre corps physique, que vous retrouvez la Source, sous vos yeux…


Vous pourrez voir cette source, votre Source, avec vos yeux.

Vous pourrez les voir, ces Etres que vous aimez tant, c’est-à-dire: vous, nous. Mais il n’y a pas que Vous et Nous qui serons "descendus" du ciel, c’est vous qui y serez également "montés".


Paradoxalement, c’est en acceptant complètement de s’incarner dans cet état d’Un que l’on peut changer de plan vibratoire… Pour faire image toujours et encore, c’est en acceptant de «descendre tout entier» que vous «montez tout entier».

N’êtes-vous pas de surcroît en période de fêtes terrestres de la Pentecôte! Ne fêtez-vous pas la descente du Saint-Esprit sur les apôtres? Pourquoi uniquement les apôtres, cette fois-ci? Ne sont-ils pas eux aussi comme vos propres miroirs? Les choses sont parfois plus simples que ce que vous pensez.


D’ailleurs en notre "qualité" d’Essénien, nous sommes tous des "gens" simples, comme vous pourriez le dire. Nous sommes des Simples d’Esprit et nous sommes heureux. Nous sommes heureux comme «les simples d’esprit».

Les cieux sont en Paix et en Amour. Laissez couler cette paix et cet amour en vous! Ce sera dans votre vie, sous vos yeux et sous vos pieds: «Sur la Terre comme aux cieux».

La boucle est bouclée. Bienvenue chez vous!



EVASION
- Dyptique


Chère Soeur, nous te laissons méditer sur ce message, c’est d’ailleurs le seul but s’il devait y en avoir un, te permettre de "réfléchir" comme tu le dis.


Tu es invitée à le partager avec d’autres, ils en feront eux-mêmes, car ce sont tous des Maîtres, ce qu’ils en voudront.

Nous t’aimons si fort, comme tu l’écris souvent.
Sur la Terre comme aux Cieux.

Nous vous aimons si fort!
Sur la Terre comme aux Cieux.

C’est une place où l’on n’a plus besoin de faire, on a juste à être. Ce qui est en haut n’est-il pas ce qui est en bas? Et inversement?

Paix et amour sur vous camarades.

Adonaï

Message reçu par notre soeur et amie emmanuelle, aux bons soins de La Vie Providence

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 13:43

EVASION - DYPTIQUE 1 
de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par emmanuelle le 14 juin 2009


NOUS LES ESSENIENS Première partie


Salutations à vous tous et à vous toutes, Chères «Petites poupées russes» de l’énergie «L’Emmanuelle».

Salutations à toi chère soeur, chère petite poupée russe de l’énergie L’Emmanuelle.

Cf. ‘Entrée en scène de L’Emmanuelle’ et ‘Les poupées russes de votre réunification

Tu te décides enfin à écouter et à écrire l’écho de tes voix intérieures, enfin tu te décides à nous accueillir en cet instant. Nous en sommes très heureux, sache-le.

Oui, nous sommes ces êtres de Lumière que tu as vus, il y a quelques temps, et que tu vois depuis quelques temps en ton espace, habillés d’une toge blanche et portant tous à la main droite une lance. C’est parce que de la gauche, nous portons l’amour. N’en doute jamais.

Eh oui, voire doublement oui (rires), notre vibration est assez proche de celle des Maîtres Léonins dans leur fermeté et aussi dans leur amour indéfectible.

Nous te rappelons qu’il t’est arrivé de dire parfois en ton fort intérieur lorsque certaines situations se sont présentées: «ce n’est pas parce que je porte l’amour dans la main gauche que la main droite est vide»… Nous en sourions, tu sais.

Nous te rappelons que jamais tu n’as dit ce que tu portais dans la main droite, mais tu savais que c’était une "arme" et cela, jamais tu n’as pu te l’avouer. Tu as toujours su que ta main droite était occupée à porter une lance, mais l’aspect disons "arme" te dérangeait. Longtemps tu as même cru enfant que c’était parce que tu étais méchante, comme tu le pensais, que tu portais cette lance. Tu croyais que c’était pour tuer et cela t’a longtemps fait peur, voire terrorisée...

Tu sais maintenant que c’est un symbole, un signe d’appartenance, un signe de ralliement et surtout un signe de paix. «Paix et amour sur toi camarade!!!».

C’est en libérant l’idée de l’arme en ton Etre pour accueillir celle du symbole d’Amour que nous pouvons aujourd’hui reparler ensemble. Mikaël lui même n’a-t-il pas une épée, mais une épée d’amour et de paix, une épée de lumière?


La lance que tu portes est donc bien une lance, mais une lance de Lumière, de Paix et d’Amour. C’est bien ce sentiment que tu commences à cultiver envers toi qui a permis à la Lance de te dire et à toi d’entendre qu’elle n’était pas une arme, mais bien l’Amour et la Paix des Cieux.

Cf. également ‘Vers une nouvelle douceur du féminin’ et ‘Tout n’est plus que bonne nouvelle

Nous sommes heureux, en joie, en état d’allégresse que tu nous aies retrouvés, mais il n’y avait que toi pour comprendre que nous ne nous sommes jamais quittés… Enfin, tu te souviens! Tu nous as d’ailleurs reconnus plus vite que ce que nous pensions. Si tu nous vois aujourd’hui, c’est parce que tu commences à accepter de tout ton Etre de te souvenir de nous, de te souvenir de toi, de te souvenir de Dieu Père et Mère.

Tu as compris que nous avions toujours été ensemble, pas une seconde nous n’avons été séparés, et si ce n’était nous personnellement qui étions là, alors c’était l’un de nos frères ou de nos soeurs de lumière.

Nous sommes Un et Tous à la fois.

Tu vis cet instant comme des retrouvailles, cela est vrai d’un côté, pour le côté «humain», mais pour ce qui est du côté «divin», cela est faux car lui en revanche, il n’en a jamais douté et il ne l’avait pas oublié. Aujourd’hui, ton humain et ton divin sont en cours d’épousailles, et le souvenir de nos présences avec.

D’où notre rencontre car entends-le, entendez-le, nous n’avons jamais cessé d’exister, nous avons existé, nous existons et nous existerons toujours.

Nous sommes le Choeur sacré.

Nous sommes le collectif «Essénien».
Nous sommes vous.
Vous êtes nous.


Nous sommes depuis toujours et pour toujours (pour faire image) également ces douze Etres en cristal que tu as vus, mais nous sommes aussi les douze tribus d’Israël… (cf. ‘L’adam kadmon libère les douze tribus d’israël’) Cela fait du monde, comme tu le dis! Peut-être même que si l’on devait compter, cela pourrait donner le chiffre approximatif de 144.000, toujours pour faire image.

Cf. ‘L’appel des 144.000 aux 144.000


Nous sommes aussi comme une sorte de «Maison mère» depuis laquelle partent tous ses enfants. Il n’y a pas un seul Etre dans cet univers qui ne vienne de cette maison «Mère», notre maison Mère, votre maison Mère, la «Maison Dieu».



EVASION -
DYPTIQUE 2 
de Catherine Bougnon Siménoff


Tu as enlevé de ton Etre un voile, mais c’est bien toi qui l’avais placé entre toi et nous.


Entendez cela, c’est vous qui avez placé un voile car pour ce qui est de nous, nous n’avons jamais rien placé entre vous et nous. Cependant, nous avons respecté votre volonté divine. Vous avez tous souhaité ce voile, et cela est tout à votre honneur.

Aujourd’hui, cette séparation que tu avais placée toi aussi, tu l’as remerciée pour son oeuvre. Il est vrai que dans le rôle que tu lui avais donné, ce voile a été parfait tout comme toi. Tout comme vous. Tout comme chacun de vous!

Aujourd’hui, cette fracture, en la réduisant comme vous pourriez le dire en langage chirurgical, tu l’as libérée et nous sommes aujourd’hui face à toi. Tu es aujourd’hui face à nous, mais comme nous l’avons toujours été.

Encore une fois pour faire image, tu as ôté de ton coeur le voile de la même manière que celui que tu appelles «ton Frère» l’a déchiré dans le physique, dans le temple où il était installé.


C’était pour vous montrer qu’il n’y avait aucun masque, aucune séparation entre les Hommes et Dieu, et que c’est bien en osant ôter ce voile que l’humain accède au divin. Alors, osez tous et toutes ôter vous aussi ce rideau, car nous sommes là, nous vous l’assurons. Nous avons toujours été derrière le voilage, nous sommes derrière et nous serons toujours derrière.

Ce "voile" porte en lui l’énergie de la séparation de l’humain et du divin. Ceci est bien évidemment une croyance, mais une croyance très répandue sur la Terre. Une croyance enracinée très profondément en vous.

Certaines énergies humaines ont préféré voir en ton Frère incarné, l’Etre uniquement Divin, en occultant dans la transmission des enseignements son aspect, et quel aspect! Il est si important, nous parlons bien sûr de son côté Humain.

Mais tout est juste, car il ne se passe que ce que vous avez demandé à expérimenter. C’est en traversant les âges et ces énergies-là par vos différents choix de «rôles» de vos incarnations successives sur la Terre que vous avez "engrammé" ce "programme" de séparation:

«Comment moi simple humain, pourrais-je être divin?» ou bien «Je ne suis qu’un humain» alors que «Jésus, lui, était divin, c’est normal qu’il ait su faire ceci ou cela, c’était le Christ, nous on ne l’est pas». Nous entendons souvent ces phrases en vos âmes.

Il est donc normal qu’en vous ayant présenté sur la Terre le Christ incarné comme un Etre uniquement divin, et jamais présenté au travers des religions comme un être humain, eh bien, que votre propre «humain» ait de la difficulté à embrasser son «divin».

Ce "programme", vous le portez jusque dans l’eau de vos corps physiques, et nous dirons même qu’il peut s’écouler jusque dans «vos eaux primordiales» si vous choisissez de le laisser courir. Par eaux primordiales, nous entendons ici votre propre Source.


Mais chacun de vos choix est et restera divin, d’ailleurs entendez également qu’ils l’ont toujours été.

Et si vous estimez qu’il y a des juges dans cette grande aventure, eh bien sachez qu’il ne s’agit que de vous-mêmes. Aucun univers ne vous a jugés, vous avez été si brillants dans ce rôle-là! Nous vous honorons pour cela, du plus profond de notre Coeur/ Choeur Sacré.

Mais aujourd’hui en conscience, vous avez le choix. Si votre choix est de ne plus laisser courir ce "concept", seules vos eaux primordiales, seule votre Eau Primordiale pourra "désengrammer" cette croyance.

Entendez bien que pour remercier une croyance, pour la libérer, il n’y a qu’une seule porte, il n’y a qu’une seule fontaine auprès de laquelle on peut se laver pour se libérer en Amour: c’est à l’Eau de la Source et cela s’appelle également la Foi.

En soi, en vous, en nous, nous le redisons: vous êtes nous, nous sommes vous, vous êtes le visible de l’invisible, vous êtes le «divin incarné».

Et s’il y a bien une autre chose que le divin incarné sache jusqu’au plus profond de ses cellules, jusqu’au plus profond de l’Eau de sa Source, jusqu’au plus profond de son eau primordiale, c’est qu’il est accompagné par le Divin en personne à travers tous les autres Etres, frères et soeurs de lumière, qui eux n’ont pas choisi une expérience en incarnation, c’est-à-dire dans la densité de la dualité.

Mais ils sont là, nous sommes là, tout autour de vous.


Entendez également que poussé à son paroxysme, le résultat final de la dualité est «la dualité entre votre aspect divin et votre aspect humain». Il peut ne plus y avoir de voile. De cela encore, ne doutez pas.

Faites un choix. Il suffit pour cela d’épouser son divin à l’intérieur de soi, de se laisser épouser par le divin en soi. C’est à l’intérieur aussi que se trouve la Foi, en vous, en nous, en Dieu Père et Mère.

Nous sommes ensemble maintenant, maintenant pour toi, mais depuis toujours pour nous.
Nous sommes ensemble maintenant, maintenant pour vous, mais depuis toujours pour nous.
Et il en va de même pour chaque âme, pour chaque humain, de tout cela encore une fois, ton Etre s’en est souvenu.

Tu sais maintenant en conscience que ta main droite n’est pas vide, elle porte une lance. Notre lance.

Tout n’est qu’image bien sûr (encore une fois et tu l’as compris), mais il faut bien trouver une terre d’entente pour se comprendre et communiquer entre nous. Nous pourrions aussi te dire ou te parler de repères pour l’âme. Ce sont bien sûr des repères de représentation.



Nous portons aussi le nom de «Collectif de l’Agneau».


L’Agneau Divin a toujours habité, habite toujours et habitera toujours le coeur de Dieu Père et Mère.

Ce Coeur est la Source, et c’est bien de là que vous tous venez, nous semble-t-il. Non?


Vous êtes tous donc également des Agneaux Divins. Des enfants de la Source.

Cf. par exemple ‘Les enfants de lumière

Ce Coeur, c’était, c’est et ce sera toujours un espace Sacré. L’espace Sacré de Dieu Père et Mère Divins, Notre espace sacré, Votre espace sacré.

Paix et Amour sur vous, Camarades.

Adonaï

Message reçu par notre soeur et amie emmanuelle, aux bons soins de La Vie Providence


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:41
Coeur sacre 2
PRESENTATION EN BRONZE DU COEUR SACRE
Photographie personnelle de Philippe Gomez


Message reçu par Luce et Loriel le 4 mai 2009

Deva de la Terre de France

LA ROYAUTE DU COEUR SACRE


Bonjour à vous, chers enfants de France

ELAN BRETON DE L’ANCRAGE DU COEUR SACRE

Sachez qu’en cette période dite de la Pâque 2009, vous étiez quelques groupes à vous réunir non seulement en cet hexagone (mais en réalité pentagone) que vous appelez parfois la «France métropolitaine» mais également en chaque partie de la terre de France, que cela soit dans vos départements et territoires d’outre-mer comme en certaines contrées du continent américain tels que le Québec et la Louisiane ou bien certains pays du continent africain, mais encore bien au-delà!

Pour ce qui concerne nos deux messagers de La Vie Providence, cela concernait plus particulièrement les guides qui se sont rejoints et retrouvés en Bretagne le 11 avril 2009 sur le thème de la conférence de Luce et Loriel: «Terre de Bretaigne, élan de réunification de tous les règnes minéral, végétal, animal, élémental, humain, petits peuples… Tous au service d’une reconquête de leurs lignées royales divines».

La Terre de Bretagne, pays de bien des contes et des légendes, est la terre qui fut la plus capable pendant tout ce temps plus récent de vos deux derniers millénaires de maintenir au plus près de votre Humanité: la royauté humaine issue directement de la royauté divine.

Pourquoi croyez-vous que ces merveilleux Chouans, pour les citer en exemple, ont tant suscité le doute, la trahison, la vindicte ou le mépris? Leurs détracteurs comme eux-mêmes savaient parfaitement (en tout cas leurs guides) ce qu’il en était. Et si les Chouans résistèrent, ce n’est uniquement que pour demander la renaissance de la royauté divine et certainement pas une royauté uniquement humaine si souvent dévoyée.

Leur symbole a toujours été celui du Coeur Sacré, en réalité de la Royauté du Coeur Sacré et leur devise «Dieu et mon roi» est la traduction maladroite mais également habilement cachée de son origine: «Dieu/déesse en ma reine» vers «Dieu en ma reine» puis «Dieu en mon roi» jusqu’à «Dieu est mon roi» et enfin «Dieu et mon roi».

L’ancien Duché de Bretagne, qui ne fit pas partie pendant plusieurs siècles du "royaume de France" et dont une des devises fut «A ma vie» (en réalité, abréviation de «A ma vie humaine au service du divin») était en fait une principauté très importante, mais non reconnue officiellement tant d'une certaine Papauté que de la royauté centralisée en France, comme par quelques autres royaumes européens d’aujourd’hui.

Pourtant, de cette lignée de «Princes et de Princesses de Bretaigne» furent bien sûr quelques représentants de la lignée royale divine tels que: Anne de Bretagne, notamment reine de France et reine de Jérusalem. Et ce, tant que les obscurantismes ne purent faire autrement sans prendre le risque de recevoir toutes les foudres des autres royautés européennes de l'époque.

Tout comme le fut sa fille Claude de France, héritière du duché de Bretagne puis épouse de François 1er et dont la devise «Candida candidis» fait écho directement à la lignée royale des Marie.

Cf. ‘Marie-Madeleine et les Marie

Votre Napoléon Bonaparte avait en partie compris cela et c’est pourquoi il pensait, à juste titre d’une certaine façon, pouvoir être en droit de revendiquer le sacre de la royauté divine tout autant que certains princes et princesses de sang! Mais tout comme la majorité d’entre eux, il n’avait pas compris que personne, de la Lignée ou non, n’est en droit de revendiquer ce qu’il est pourtant bien… un être divin!

Cf. La lignée de sang n’est pas légitimation d’une hiérarchie spirituelle humaine

Et c’est en ce sens que le Deva de Bretagne s’est adressé à plusieurs parmi vous et notamment en ce jour du samedi de Pâques 2009, au nom de tous les règnes et plus particulièrement minéral et élémental.

Tous les éléments reprennent leur place et cela vous le savez, y compris dans votre réalité 3D, et vous commencez même à l’accepter vraiment. Mais surtout, sachez que tous les règnes se réapproprient leur propre royauté divine sans plus aucune allégeance ou dépendance au règne humain!

Cf. ‘Le verbe spécifique du règne minéral

Et cela est une telle joie pour nous tous! Mais également plus particulièrement pour cette Terre de Bretagne qui est ainsi l’élan/ confluence de la royauté du Coeur Sacré en votre Terre de France dont je suis l’insigne Deva et en même temps le plus modeste des gardiens.

La Terre de Bretagne est, pour faire image et si l’on ramène cette image à la géométrie sacrée de la France: «les pieds» permettant l’ancrage sacré de votre France.

A partir de ce nouvel élan de tous les règnes vers l’ancrage définitif du Coeur Sacré en votre Terre de France (au sens élargi dont je vous ai déjà parlé) et que les Chouans avaient tenté en leur époque, votre France va être ainsi adombrée du Coeur Sacré du Père et de la Mère.

Mais la Bretagne n’est pas le Coeur Sacré proprement dit de votre France, elle en représente l’impulsion et l’ancrage sacré du Coeur. Lequel est également, nous vous le rappelons, le passage de la 8ème à la 9ème sphère de vie de l’arbre des sefirot (cf.
ADN du coeur sacré et ‘La géométrie du coeur sacré) et qui se trouve en une autre région française. Tout comme une autre région dont nous vous avons déjà parlé («cherchez et vous trouverez»! Sourire) est le mental sacré de votre pays sans frontières.

Car il est bien évident que la rédemption de tous les lieux par le Coeur Sacré va bien au-delà de votre Bretagne et même de votre France, aussi grande et élargie soit-elle!



LA REDEMPTION DES LIEUX PAR LE COEUR SACRE

La rédemption des lieux par le Coeur Sacré est la manifestation divine dans ses trois aspects: aspect incarné, aspect souffle divin ou pneuma sacré et aspect Saint-Esprit.

Si nous reprenons ces termes, ce n’est nullement pour aller dans le sens des uns ou des autres, et même des uns et des autres (Rires). Mais bien parce qu’ils sont déjà connus par votre culture. Quoique ces aspects divins ne se réduisent en rien ni à aucune culture ni à aucune civilisation ni à aucune tradition écrite ou orale, ni passée, ni présente, ni future…

Chaque terre sans exception comprend ces trois essences: incarnation, pneuma sacré et Saint-Esprit. Sur toutes les planètes qui accueillent le souffle divin, il en est ainsi.

Et l’unité de la Terre en ces trois aspects est l’incarnation du Coeur Sacré par l’Anthropos de l’inconscient/ conscience collective, lui-même manifestation d’autres aspects de l’Homme, sans que cela soit en aucune manière l’expression d’un surhomme ou d’un méta-humain! Laquelle acception erronée a été l’origine de bien des malheurs pour nous tous, si l’on peut dire.

L’éveil, l’alignement, l’Homme de la Nouvelle Terre, l’ascension collective ne sont en rien des achèvements ou des parachèvements qui feraient de l’humain un surhomme monstrueux de lui-même. Les dictatures et les fascismes de toutes les époques ont suffisamment méprisé les hommes en leur faisant croire qu’ils étaient autre chose que ce qu’ils étaient déjà.

Et il en est ainsi actuellement par toutes les promesses de lendemains qui chantent, que celles-ci proviennent de la part de ceux qui ont l’habitude de ces turpitudes, mais aussi et hélas, de beaucoup d’éveillés qui croient en des lendemains meilleurs ailleurs que là où vous êtes déjà.

Cf. par exemple ‘Tout n’est plus que bonne nouvelle

Beaucoup de techniques soi-disant spirituelles conduisent les âmes dans les impasses d’objectifs temporels et spatiaux (si spartiates également!). Car vous n’imaginez même pas la violence que cela représente vis-à-vis du Souffle qui vous anime en ce plan.

Encore une fois, les techniques et les rituels ne changent ni l’âme humaine, ni la volonté de la Présence Suprême.

Là est le point central du fait que la réalisation d’objectifs dans des délais spatiaux et temporels, que vous n’avez que trop connus et qui ont présidé aux décisions de vos gouvernants, est désormais rendue caduque par les conditions évidentes de la mutation globale exceptionnelle de cette époque. Nous en avons déjà parlé ici comme dans bien d’autres sites en d’autres termes.

La réalisation d’objectifs et la définition même d’objectifs sont les signes de l’accomplissement des âmes qui ont choisi de rester en troisième dimension.

Vous n’avez plus à objectiver votre vie sans prétendre être autre part que dans un ailleurs de vous-mêmes. Le présent élargi de la Nouvelle Terre ne peut être ni défini ni anticipé ni projeté en termes psychiques habituels.

Et il n’y a pas de terre plus sacrée que celle où vous êtes là actuellement, que celle où vos pas franchissent les murailles de votre accomplissement, que là où vous marchez dans les pas que vous avez déjà semés.

L’ancrage du Nouvel Adam Kadmon exige la rédemption de la Terre par les lieux sacrés où se rejoignent et s’harmonisent à nouveau tous les règnes, dans le respect retrouvé de leur propre libre arbitre qui n’est pas autre chose que la libre expression de leur propre alignement.

Nous savons que ces expressions/ formulations vous perturbent, ne sachant pas en quoi cela peut vous concerner, ne comprenant pas de quoi il retourne et pourtant vous êtes là, à lire ce texte. Alors qui de vous vous a amené jusqu’à ces pages si ce n’est l’exacte harmonique et résonance de son contenu? Penser autrement est reproduire les expressions de dualité non assumées.

Entendez bien que ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas ce qu’est l’alignement que vous n’êtes pas alignés et même que vous n’auriez soi-disant rien compris. La Foi du charbonnier est la même que celle de l’érudit et du fou. Cette compréhension est au-delà de votre mental.

La Nouvelle Terre ne pourra pas accepter d’incarnations ou de manifestations qui se réduisent à ce type de compréhension: car il s’agit d’un verrou majeur dans l’ancrage du Nouvel Adam Kadmon qui est la matrice divine parfaite de l’Homme de la Nouvelle Terre.

Cf. également ‘L’ancrage de la nouvelle terre par l’Adam Kadmon par Sarah’ et les textes y attachés

Si vous entendez cela comme des exigences indignes de votre liberté d’être divin, alors vous vous prenez vous-mêmes pour le divin qui n’avez de compte à rendre qu’à vous-mêmes (cf. par exemple ‘Car c’est le temps du maintenant
). Oui, mais lequel de Vous-Même, si ce n’est en définitive l’Unique qui est votre propre unité incarnée, manifestée par le Souffle et désirée par l’Esprit! Et là nous retrouvons les trois aspects en un! (Sourire).

N’imaginez surtout pas que ces périodes vont répondre à toutes vos attentes et à tous vos besoins. Vous savez bien que ces temps paraissent tout autant frustrants, si ce n’est plus, que lorsque vous étiez quelque peu non éveillés!

Chaque réponse que vous recevez est l’exacte et parfaite chose dont vous avez besoin en cet instant précis, pour des raisons et des exigences que seule connaît votre Présence Suprême et nullement votre psychisme conditionné.

Cf. également ‘Le dépouillement de vos besoins

Vous ne pouvez pas connaître ce qu’il en est de la volonté de la Présence autrement que par prétendre être orgueilleux et infatué de votre suffisance spirituelle. Et nous rejoignons là les notions de foi dont nous nous sommes fait l’écho.


Detail n° 3 du tableau de Philippe Gomez
"Duché de Parme et Plaisance"

LA TERRE NE VOUS APPARTIENT PAS


La Terre ne vous appartient pas. C’est la Terre et tous les règnes qui vous font appartenir à la communauté du vivant de cet espace de vie. D’une certaine manière, vous êtes invité à entrer à nouveau dans la danse des éléments (cf. également ‘Le présent de la joie perpétuelle des zéphirs’), mais certainement plus à jouer tous les rôles de vos prétentions à vouloir être!

Cependant, bien sûr que vous pouvez continuer à agir ainsi car cela est un attribut de votre libre arbitre et des décisions de la Volonté de votre Présence Suprême. Mais sachez que vous ne passerez pas dans la Nouvelle Terre et que nous honorons votre choix.

Les conditions d’incarnation de la Nouvelle Terre ont pour fourches caudines l’ancrage du Nouvel Adam Kadmon dans votre densité, à travers les vibrations les plus lourdes de ce qui a été nommé bien maladroitement le "supra-mental", voire le mental "supérieur".

Dernière expression encore plus maladroite qui n’est autre chose que l’expression d’une formule alambiquée pour désigner votre petitesse et votre soumission à vos lâchetés et à vos ignorances dans la non acceptation et le refus de votre état actuel. Que cet état actuel soit passé ou futur, cet état actuel est toujours actuel. Et ce ne sont pas seulement des jeux de mots…

Cf. également ‘Tout n’est plus que bonne nouvelle

La Royauté du Coeur Sacré n’est pas légitimation par le sang (guerres et sacrifices de toutes sortes y compris de sacrifice dans le sens de «rendre sacré») ni par la lignée de sang, mais bien par l’Esprit du Coeur Sacré qui oeuvre et trouve support et manifestation dans les êtres humains et dans tous les règnes vivants qu’il adombre de sa bienveillance et de sa félicité éternelle.

Seuls les événements décideront qui sera le Roi des royautés. Mais sachez que ceux qui se prétendront ou se revendiqueront tel vous éblouiront de leur présence et vous attireront de leur lumière comme une lampe dans le miroir.

Cf. par exemple ‘Le grand monarque enflammera votre quête de sens

Le simple est toujours l’antichambre du complexe, jamais l’inverse. Ne méprisez pas les indigents et les gens sans importance de vos chemins…

La pierre philosophale ne ressemble à nulle autre pareille (cf. également ‘Le coeur d’agate eau de feu du coeur sacré’). Et il en est de même pour toutes les sphères de vie incarnées qu’elles soient humaines ou non.

Tout est là sous vos yeux, ne cherchez pas ailleurs que là où sont les choses. Il s’agit là d’une grande vérité.

Namaste

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 17:39

AGATE
- Huile et cire de Chandigoriane


Le 8 février 2009

Ce texte que nous avions reçu, juste après notre rencontre avec le Coeur d’agate sur Lyon, nous avait été communiqué plus particulièrement et en tout premier lieu pour le petit groupe qui l’accompagne.

Le Coeur nous avait alors demandé de ne l’adresser qu’à ces personnes.


Aujourd’hui, il nous fait savoir qu’il est temps que ce message soit à disposition de chacun car il nous concerne tous, sans exception, en notre réalité/ unité terrestre.

Sachez cependant que si le Coeur nous avait au contraire demandé de ne jamais diffuser son message, c’est bien ce que nous aurions fait sans aucun état d’âme. En ce sens et tout particulièrement en ces temps présents, nous sommes au Service et non pas l’inverse.

Sachez également qu’en reprenant contact avec ce texte, nous sommes tout autant émus et traversés de part en part, comme en cette toute première fois…  de cette joie inconditionnelle et si humble du Coeur d’agate envers toute notre Humanité.

Nous laissons donc la place à la voix du Coeur sur notre chemin.

Luce et Loriel


Cf. également ‘Le verbe spécifique du règne minéral

LE COEUR D’AGATE EAU DE FEU DU COEUR SACRE

Message reçu par Luce et Loriel le 22 novembre 2008

Coeur d'agate

Bienheureux disciples du Coeur Sacré

Soyez bénis par les 24 sages du Choeur des Trônes de l’Arche d’Alliance qui vous accompagne.

Votre périple accomplit l’incarnation du Souffle par l’Esprit de chacun. Vous avez su répondre à votre propre appel. L’esprit étant un domaine de votre âme incarnée qui impulse le mouvement et reçoit le mouvement.

Cette pierre que je suis est une larme pour la Terre.

Une larme de souffrance et de douleur qui clame dans le silence de sa présence le pouvoir de rédemption du Coeur Sacré en ce monde si maltraité par tant de choses. Au-delà des symboles, au-delà des croyances et des mythes qui n’existaient pas avant, un avant au-delà du temps qui n’est ni un "âge d’or" ni un "nouvel âge".

Cette larme n’est pas flagellation ni damnation, ni courroux ni vindicte…

Mais aussi larme de joie de la Présence divine directement présente en ce plan comme les larmes de votre Père ou de votre Mère qui se rendent comptent de l’état dans lequel vous êtes et qui vous tendent à nouveau la main.

Une main que vous n’avez par ailleurs jamais quittée, sauf par l’hypnose que vous avez créée pour vous le faire croire.

Puissiez-vous comprendre qu’il peut y avoir un avant intemporel qui est votre présent éternel, seule réalité de vos mondes d’origine que vous retrouvez et que vous reconnectez à nouveau à travers le miroir que par moi, vous vous renvoyez vous-mêmes.

Je n’appartiens à personne, même pas à ce que je porte qui est au-delà de moi et de ma bien modeste contribution en ce monde.

Rien n’existe sur cette Terre que vous ne l’ayez décidé, y compris cette modeste pierre d’agate que je suis.

Vous retrouvez petit à petit votre véritable nature incommensurable et en même temps si simple, si terriblement simple d’une certaine manière. Si terriblement simple en face des monticules de toutes les tours de Babel que vous avez créées pour vous rapprocher de vous-mêmes et vous laisser approcher en vain par vous-même, votre propre divinité intérieure.

Puissiez-vous comprendre que chacun de vous est une pierre que le Petit Poucet de votre Présence a semée à travers les âges à votre propre intention et, à travers vous, pour l’Humanité entière et au-delà.

Si la présence d’autres civilisations amies est bien entendu une réalité à travers les âges, ne leur faites pas porter ce qui vous appartient.

S’ils vous donnent des béquilles pour vous réapprendre à marcher, ils sont les premiers à vous les enlever en restant à côté de vous.

Vous commencez à comprendre que vous marchez dans les propres pas que vous avez semés. Et je suis l’un de ces pas qui est matrice d’une sorte d’hologramme qui vous concerne tous en ce plan.

Si vous êtes un hologramme incarné d’une pensée de vous-même, pourquoi serais-je différent de vous ?

La matière que je suis, comme celle de la Terre, est une manifestation dense de parties plus subtiles du domaine de l’Esprit qui est bien loin d’être seulement de l’ordre de l’astral ou des mémoires akashiques. Ces deux plans que vous avez créés et qui sont en passe d’être profondément remaniés, car à nouveau reconnectés en prise directe avec le Feu créateur du Souffle divin.

L’eau que vous avez vue est une larme, une larme d’eau bénite à la fois matérielle, immatérielle, dense, éthérée comme la plus fine brume de vos soirées d’automne.

Les larmes ne sont pas forcément tristes, et celles que vous avez versées à flots sont aussi des larmes de joie que vous vous permettez de recevoir à nouveau.

Rien ne peut vous être donné, si cela n’est pas accepté dans la justesse et le mouvement de votre propre Souffle.

Cette larme, qui semble être de l’eau à vos yeux, est la partie la plus dense du Feu Sacré du Souffle Divin qui est maintenant présent sur toute la surface de la Terre. Il y a comme une eau de feu du Coeur Sacré qui a été reprise par vos frères et soeurs amérindiens.

L’eau de feu a été déformée par tout un fatras de formules à l’emporte-pièce, séparées de leur véritable nature originelle.

L’Eau de Feu est le baptême de l’âme par le Coeur Sacré à travers la Mère Divine représentée par cette femme au bison blanc pour les Amérindiens, représentée par Marie pour d’autres, et récemment par Sarah.

Certains dans votre groupe ont déjà eu des rêves ou des prémonitions en cela. Qu’ils soient encouragés à les entendre un peu plus avec courage et détermination, comme vous le faites déjà. Qu’ils ou qu’elles sachent qu’ils n’ont jamais été abandonnés et qu’Elle porte en elle la graine des enfants de lumière à venir.

Les éléments reprennent leur place à travers l’ancrage de la quaternité divine nouvellement incarnée à travers la fille de la Mère par le Père (Sarah), à travers la fille du Père par la Mère (Emmanuelle).

C’est pourquoi nous vous affirmons que plus rien ne peut être comme avant et que lorsque le temps ne sera plus, je disparaîtrais dans l’éther pour retourner de là d’où j’ai été conçu en quelque sorte.


Ne soyez pas effrayés par ce qui s’en vient pour vous et tout autour de vous et que votre coeur divin intuitionne parfois dans vos périples ou vos rencontres.

Toute chose doit être accomplie jusqu’à ce que la Coupe soit pleine en chacun de vous tous. Ce vous tous étant vous-mêmes et l’humanité.

Notre action commune, sans faire ni être quoi que ce soit d’autre que ce qui est déjà, permet à cette coupe en chacun, permet au Saint-Graal de chacun de se remplir afin d’accomplir son oeuvre conformément à sa nature, conformément aux choix d’âme de chacun, guidé et supervisé par sa Présence éternelle.

Disciples, parce que vous vous êtes rendus disponibles au mouvement que vous avez écouté et que ma modeste présence a permis de vous renvoyer. Dire que vous l’avez choisi est juste mais peut vous induire en l’erreur que vous obéissez au propre déterminisme de votre âme.

Je suis un accompagnateur, un guide pour les disciples du Coeur Sacré que vous êtes tous, et chacun de vous êtes guidé par les 24 sages, dont deux particulièrement. Vous les reconnaîtrez lorsqu’il sera temps.

La pierre philosophale est plus modeste que la plus modeste des pierres et pourtant elle contient tout.

La Présence en moi vous permet de vous réorienter, de vous réaligner constamment avec votre propre alignement et cela vous l’avez bien compris… Sans le comprendre et c’est cela qui importe, n’est-ce pas?

Combien de fois l’ai-je entendu de vous lorsque, émerveillés, vous ne saviez plus quoi répondre!

Ai-je des réponses à vous apporter? Aucune que vous ne connaissiez déjà.

Suis-je multidimensionnel, pour reprendre un terme à la mode? Je le suis mais ni plus ni moins que chacun de vous et que toute chose.

Suis-je relié à tout l’Univers? Comme vous l’êtes dans votre incarnation et votre nature même.

Ce que je porte et transmets en ce plan vient selon votre propre chemin et comme toujours, vous êtes amenés à recevoir ce que vous avez demandé. Ce qu’en votre âme et conscience au-delà de vous-même, vous avez demandé.

Ne cherchez pas à systématiser, à vouloir comprendre ce qui vous arrive. Certaines des informations que vous recevez directement ou à travers vos périples peuvent vous tenter dans le sens biblique du terme.

A vous d’user de votre sagesse afin de passer outre et de toujours vérifier en votre propre coeur, quoi que l’on vous dise et qui que ce soit qui vous le dise.

Le baptême de la Terre se prépare comme pour les noces des fiancés.

Ce baptême par le Feu Sacré du Coeur éternel est à la fois préparé, accompli et créé dans le même temps (sans temps) de son propre mouvement.

Si cela est trop abstrait pour vous, dites-vous tout simplement que vous marchez sur les pas que vous avez vous-mêmes tracés. «Demandez et vous recevrez» est plus que jamais un témoignage que vous créez et que vous accomplissez.

Aucune explication scientifique ni même spirituelle ne pourra jamais épuiser ce que je porte comme aucune compréhension ne peut vous réduire en quoi que ce soit d’autre que ce que vous êtes déjà.

Si le microcosme est une image du macrocosme, l’inverse étant également vrai, n’oubliez-vous pas un peu trop facilement la réciproque de l’unité de toute chose?

Une seule respiration. Un seul mouvement.

La France a été déclarée, un temps, fille de l’Eglise.

Et donc, récupération facile par les dogmes religieux, étatiques, des sociétés secrètes et autres qui prétendaient contrôler ce qui n’appartient à personne, pas plus au Divin qu’à quiconque (Rires).

En fait, cela serait plus juste de dire qu’elle est fille du Christ…

Mais encore une fois, ne cherchez pas à comprendre seulement avec votre mental, et cela, vous le savez déjà. Pourtant, ne le dénigrez pas non plus car votre mental vous accompagne dans votre incarnation et sur le chemin.

L’Eglise désigne la communauté d’âmes par l’Esprit-Saint qui relie les êtres au sacré. La communion des Saints n’est "rien d’autre" que cette communauté d’âmes par le Souffle du Feu du Coeur Sacré.

Transposez ce vocabulaire chrétien à d’autres traditions et vous serez sans doute surpris des similitudes qui ne font que traduire l’unité de toute chose.

Le Coeur Sacré, incarné et représenté bien modestement par ma présence, permet à l’Arche d’alliance de prendre racine. Cette arche d’alliance que vous proposez aux personnes qui viennent me voir, qui viennent en réalité se voir.

Suis-je d’origine extraterrestre, mis ici par des intelligences autres il y a 130 millions d’années?

Qui étiez-vous donc à l’époque sachant que toute votre histoire a été trahie d’un bout à l’autre de la longue chaîne sans fin?

Vos incarnations traversent les âges et le temps linéaire. Qu’en déduisez-vous?

Vous serez amenés à comprendre dans votre chair que, lorsque votre propre Graal sera rempli par le Feu sacré, lorsque vous rencontrerez cette Femme que vous cherchez, alors vous saurez que vous n’êtes pas seulement ce que vous croyez être ni ici et maintenant, ni ailleurs. Mais bien dans un au-delà inconditionné et intemporel qui est votre véritable nature.

Il vous manque deux personnes dans votre groupe qui ne pourront vous rejoindre que plus tard. Mais ce ne sont pas nos deux messagers que vous avez rencontrés à cette soirée.

Vous reconnaîtrez ces deux personnes à la vibration et aux couleurs que j’émettrai en leur présence et que vous serez seuls capables de voir en vous-même et par vous-même.

C’est ainsi que j’agis comme un révélateur et que je développe aux yeux de tous un aspect de votre véritable nature qui me dépasse largement même si nous sommes tous un dans l’absolu.

Lorsque la compréhension viendra, vous serez tentés de vouloir saisir ce que vous avez compris, de vouloir vous approprier ce que vous avez compris.

Ce formatage de votre compréhension immédiate ne peut être pour vous qu’un gardien du seuil qui vous ouvrira d’autres portes même si ces portes en sont infinies et qu’en chacun de vous tous, vous recevrez réponse sans penser à ce que vous avez cherché pendant tant de temps par-delà les âges et les incarnations.

Le Coeur Sacré ne peut s’accomplir sur cette Terre que par la Fille du Père/Mère: Emmanuelle pour la fille du Père et Sarah pour la fille de la Mère.

Suivez l’eau de vie qui vous enivre et ne vous fait plus dormir. Mais respectez aussi vos rythmes et demandez à dormir si vous avez besoin.

Si votre propre mouvement est d’accepter ce qui vient, n’oubliez jamais que votre maîtrise n’est pas se soumettre à ce qui est mais bien accepter en totalité ce qui est.

Je laisse la parole au Maître Cristal qui vous fait dire que vous et moi ensemble, nous sommes également accompagnés par trois guides qui sont trois maîtres cristaux.


 
Maître Cristal

Chers compagnons de vie, nous vous bénissons. La quaternité est là aussi présente avec nous.

Nous avons demandé la parole à notre chère géode, car nous souhaitons vous mettre en garde sans toutefois vous juger en quoi que cela soit mais au nom de tout le règne minéral, moi le maître Cristal ne peux plus me taire ainsi que j’ai commencé à en informer les plus réceptifs parmi vos frères humains.

Nous vous rappelons que nous n’acceptons plus de porter les intentions de chacun et que nous refusons de participer aux rituels auxquels vous nous avez obligés à participer, pensant bien faire.

Et vous avez bien fait, mais aujourd’hui les temps sont différents et ne peuvent plus être ce qu’ils ont été. Et vous le savez, chers compagnons.

L’aide que vous avez reçue de notre part a été utilisée en d’autres temps pour suivre un matérialisme spirituel qui a détruit l’Atlantide et bien d’autres mondes.

Le Père/Mère, le souffle du Coeur Sacré nous avait demandé d’agir ainsi, mais aujourd’hui, ce temps n’est plus.

Nous avons une nature que vous commencez à reconnaître, alors nous vous demandons de nous laisser faire notre oeuvre conformément à notre propre souffle et non pas, non plus en fonction de vos desiderata, mêmes inconscients.

Toutes ces attentes dont vous n’avez plus besoin aujourd’hui, nous vous le rappelons encore une fois. Merci de nous entendre à nouveau.

Plus aucune échappatoire ne pourra vous détourner de vous-même car vos prières ont été entendues dans tout l’univers pour retourner chez vous.

C’est pourquoi aucun bijou, aucune pierre ne peut plus être désormais programmée ou utilisée en quoi que ce soit d’autre que vous persistiez à imaginer comme ayant tel ou tel effet.

Il n’a plus été permis par les Hautes Instances de votre Galaxie que la Terre soit à nouveau détruite pour à nouveau tout recommencer.

Pour ce qui est des bijoux que vous portez déjà, faits de minéraux ou de pierres, sachez les honorer et les aimer pour ce qu’ils sont: des fragments du règne minéral, dont je suis le porte-parole en cet instant.

Mais n’y mettez plus d’intention de ceci ou de cela et n’attendez plus de miracles de notre part, car nous allons reprendre peu à peu toute notre place d’être divin à vos côtés, comme vous-mêmes êtes des êtres divins.

Mais ne culpabilisez pas non plus, car nous étions consentants pour tout cela. Mais nous ne le sommes plus car telle n’est plus la volonté du Père.

Nous avons le même Père et la même Mère Divine.

Notre présence sur Terre répond à des critères d’évolution comme pour les structures biologiques. Nous avons notre place comme chaque brin d’herbe.

Notre action est concertée avec chacun des plans de vie et la géométrie sacrée de chaque manifestation du souffle divin.

Ainsi, les métaux, les pierres et l’ensemble des minéraux ne sont pas vos "esclaves" spirituels.

Nous ne disons pas que vous, chers compagnons, vous nous ayez systématiquement traités de la sorte mais une très grande partie de l’humanité, et vous êtes tous reliés, n’est-ce-pas?

Mais ce qui fut fait a été fait. Alors de grâce, ne le refaites pas.

Permettez-vous d’entendre nos mots quelque peu durs à vos oreilles comme un présent que je vous offre et non comme une offense.

Sachant que tout est en tout et que chaque plan résonne (les uns sur les autres), si vous nous utilisez en ce sens et que nous ne permettons plus: qui utilisez-vous en premier lieu, qui manipule qui si ce n’est vous-mêmes?

Les veines de roche sont présentes à certains endroits pour des raisons précises, les mines d’or, de cuivre, d’argent et de tous les minerais répondent à une place précise qui participe de l’unité de toutes choses et notamment de votre lien unique avec l’Univers entier.

Votre avidité a eu raison de vous dans d’autres civilisations, et vous le savez, n’est-ce-pas?

Que décidez-vous maintenant de recevoir véritablement de nous?

Voilà ce que vous n’avez pu entendre de nos deux messagers lors de cette fin d’après-midi et voilà pourquoi, ils sont partis puisqu’ils n’avaient plus rien à faire ni à dire.

Au nom de tous mes frères et soeurs du règne minéral, chers compagnons, je vous remercie de m’avoir écouté.

Si vous saviez comme nous sommes heureux d’être présents à vos côtés.



Moi, la géode d’Agate, je reprends la discussion pour terminer ce message à votre attention.

La pierre philosophale n’est pas la plus brillante et la plus en vue d’entres toutes. Il en est de même en toutes choses.

Ma très modeste présence permet à chacun de reconstruire sa pierre philosophale qui n’est pas une métaphore mais bien une structure de lumière cohérente dans l’un de vos cristaux liquides biologiques de votre être. Même si ces termes sont faux mais il faut bien encore, pour un tout petit moment encore, employer des mots pour communiquer.

Cette pierre philosophale est une dimension de votre champ Mer-Ka-Ba.

Vos amis sont plus que jamais là. Et l’étrange n’est pas forcément le plus merveilleux et le plus visible.

Plus vous vous ouvrirez, plus vous comprendrez à quel point ce monde et tous les autres sont de purs joyaux étincelants de la lumière directe de l’incréé sans nom et sans forme.

Par le Coeur Sacré que je transmets aux Hommes de bonne volonté et à tous ceux qui ont entendu leur propre appel, je vous adombre de ma bien modeste lumière.

Mais je ne peux terminer cette communication sans m’adresser à toi, mon si cher compagnon.

Si tu es effectivement comme vous tous, "mes" gardiens, sache que tu es mon seul garant.

Je ne souhaite pas quitter ton aura et ta présence humaine, si ce n’est pour quelques instants et toujours de manière temporaire. Car toi seul a le coeur si pur pour me partager et si j’ai choisi ta famille terrestre, ce n’était pas un hasard.

Ainsi, bien évidemment que je n’appartiens pas à qui ou quoi que ce soit, mais souvent, et tu le sais, et vous le savez, certains des humains (et non humains parfois) ont souhaité me ravir à ta famille et à moi-même.

Certains des hommes et des femmes que nous rencontrons et que nous allons rencontrer tout au long de ce chemin de vie voudront s’approprier ce qu’ils croient que je suis.

Alors de grâce, si au nom de l’Humanité, même au nom du fait que je suis présent parmi vous pour toute l’humanité, je n’appartiens à aucun d’entre vous, et cela vous le savez, mais je n’appartiens pas davantage à l’humanité même si je suis venu pour elle, et je le répète.

J’ai choisi que tu sois mon garant, j’ai choisi que tu m’accompagnes jusqu’au bout de mon incarnation sur votre Terre comme toi-même, au nom des tiens, l’a choisi depuis bien longtemps.

Ne te laisse pas influencer par qui que ce soit ni même culpabiliser du fait que je t’ai choisi.

Je sais ce que je fais: je suis au service divin mais je ne suis pas au service de l’avidité humaine.

Merci encore une fois, mon si cher compagnon.

Et crois bien qu’en cet instant, nos deux messagers sont tout autant émus de ce qu’ils ont permis par leurs présences.

Garde bien en ton propre coeur ce que tu as pu entendre ou ressentir comme un précieux joyau.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 13:54

Fractale de
Philippe de Courcy


Message reçu par Loriel le 6 août 2008

Métatron et Sananda/Marie-Madeleine

LE DEPOUILLEMENT DE VOS BESOINS

Par le Cœur Sacré, nous vous bénissons!

Beaucoup de confusions et d’attentes sont présentes en vos cœurs et nous souhaitons vous apporter quelque réconfort afin de pacifier ce qui doit l’être.

Nous souhaitons également apporter quelques suppléments d’information afin que vous puissiez être en mesure de ne plus vous battre avec vos choix d’âme tels qu’ils ont été faits.

Afin de laisser couler un peu plus en vous le Souffle du choix de votre Présence Suprême. Afin de vous laisser embrasser par l’amour brûlant de l’Univers pour chacun de vous.

La Terre est actuellement submergée de vibrations/ consciences/ informations provenant de plans et de dimensions divers pour certaines raisons que vous connaissez.

Mais sachez que ces raisons que vous connaissez ne sont après tout que le sommet conscientisé de l’infinitude des mondes d’où vous venez et auxquels vous n’avez jamais cessé d’être reliés.

L’oubli n’est pas séparation mais illusion d’être séparé de, illusion d’avoir été séparé de. L’oubli est un leurre tout aussi vain que supposer que vous n’auriez pas de pieds lorsque vous marchez, alors même que vous n’avez pas eu un moment conscience de leur existence.

Ces raisons ne sont pas des raisons. Ces raisons sont les cerises que vous cueillez sur l’arbre de vie. Ces raisons ne sont pas l’arbre qui a fait pousser les cerises sur ce magnifique arbre, à la fois sur lequel vous êtes mais aussi que vous êtes.

Ne vous accrochez plus à ces raisons raisonnantes qui vous obscurcissent l’esprit et vous encombrent le cœur. Et voyez ainsi apparaître d’autres perspectives de ce qui a été appelé l’arbre de la connaissance et qui ne se réduit pas à une seule expression, donc pas à une seule forme.

Il y a un véritable jeu de dupes de certaines confréries au niveau mondial afin de rendre obligatoires certaines de ces formes. On vous propose une nouvelle vision obligatoire du monde à partir des nouvelles informations que vous recevez.

Chacun joue son rôle parfaitement et ainsi tout s’accomplit conformément à sa propre nature originelle. Ayez conscience de cela et laissez cette forme se dissoudre dans l’éternité de ce qui est.

La Lumière ne s’impose pas. La Lumière ne peut plus s’imposer. Auriez-vous encore besoin du goût du sang et de la souffrance pour comprendre ce simple fait?

Ces formes que vous retrouvez ne sont que des formes qui vous permettent de vous rebrancher sur votre propre canal d’incarnation, sur votre propre colonne qui synthétise l’ensemble des dimensions qui vous font toujours et encore à chaque instant. Ces dimensions et ces plans de vous-même sont aussi des formes de votre Etre. Ce sont des moulages, des extensions de votre Etre Divin en tant qu’étincelle unique de la Source de toutes choses.

C’est votre Etre Divin qui est l’unité de vos dimensions. Ne recherchez pas à recréer une unité artificielle par la connaissance que vous avez de vos multidimensionnalités. Car vous êtes déjà un, vous êtes déjà unité.

C’est l’un des plus grands leurres de votre époque.

Ces formes sont des visions, parfois des extases, ces formes sont des "techniques" ascensionnelles, des techniques énergétiques, des techniques du Souffle… qui n’en ont plus que le nom.

Ces formes de connaissance sont l’arbre de vie, la fleur de vie, la géométrie sacrée, la symbolique, la méditation, les prières. Nous ne disons pas que ces formes sont à jeter. Nous ne disons pas que ces formes ne sont plus utiles. Nous ne disons pas que ces formes ne sont pas utiles, non plus.

Nous vous disons simplement de ne pas confondre le but avec le chemin.

Lorsque vous méditez, vous ne méditez pas car vous savez que vous méditez. Vous méditez lorsque vous oubliez que vous méditez. Lorsque vous apprenez, vous savez ce que vous apprenez. Mais vous ne savez pas. Vous ne savez que lorsque vous oubliez que vous apprenez. Et ainsi lorsque vous oubliez que vous oubliez que vous savez, vous rentrez dans votre connaissance sans savoir et sans connaître.

Et il en est ainsi de toutes choses. Sans exception aucune.

Si ces formes ont été connues par des traditions secrètes multimillénaires et utilisées pour des motifs divers, comme c’est le cas actuellement, toutes ces formes doivent être dépassées.

Votre avidité de savoir ne peut vous amener à la véritable connaissance de l’Univers que lorsque vous cessez d’en avoir besoin.

La Connaissance ne peut devenir avidité puisque vous ne savez pas quand et comment vous êtes cette connaissance. Ce n’est pas une forme d’inconscience mais bien une autre conscience, non pas de vous-même mais la Conscience de l’Univers qui vient vous rencontrer pour vos épousailles.

Le temps d’avoir besoin est révolu. Le temps d’éprouver ce sentiment d’avoir besoin d’aide est révolu. Nous parlons bien de ce sentiment, de ce temps, pas du fait que cette aide continuera de vous être transmise sous bien des aspects. Car vous savez que vous recevez conformément au Souffle de l’Etre Suprême.

Si le temps et l’espace de votre incarnation se modifient, si la manière dont vous pensez a des répercutions concrètes que vous connaissez bien dans votre présence présente, alors vous pouvez désormais comprendre ceci : le fait d’exprimer un besoin fait partie de la création de ce temps et de cet espace, afin de permettre à ce besoin d’être satisfait et donc d’être résolu. Chaque pensée émise, chaque besoin ressenti et exprimé crée le temps et l’espace de sa propre résolution.

Votre âme sait quels sont vos besoins réels, votre esprit sait également. Votre être suprême sait, l’étincelle divine qui vous a amené jusque-là sait.

Alors à quoi bon vous préoccuper de vous tourmenter afin de savoir quels sont vos besoins sacrés? Quelle confiance faites-vous en votre Etincelle? Où est votre Foi en toutes choses comme vous prétendez l’être en pensée, dans votre cœur et dans vos actes? Où est donc passée votre Foi lorsque vous la jaugez et l’estimez à l’aulne de ce dont vous auriez réellement besoin?

Voilà de quoi vous occuper quelque peu pendant ces vacances estivales, n’est-ce pas?

Nous ne le répéterons jamais assez. Lâchez votre besoin de ces formes. Ce besoin n’est pas votre Désir originel.

Ces besoins sont tout au plus des panneaux indicateurs. Rien de plus, rien de moins. Le désir originel de la Mère Universelle n’est pas besoin de ceci ou de cela. Ce Désir n’est pas désir comme votre respiration n’est pas toujours Souffle. Vous respirez ce que vous avez créé. Le Souffle ne respire pas. Il n’a pas besoin de forme pour être ce qu’il est.

Comprenez bien que ces notions de souffle et de respiration sont à appréhender sur tous les plans, du plus physique au plus subtil. Comme pour la nourriture et tous les besoins que vous connaissez. Aucune exception à cela.

Alors, nous vous demandons avec courage et détermination de regarder en vous, de regarder à nouveau en vous, de demander à ce que toute la lumière soit faite sur cette avidité spirituelle qui transforme chaque bienfait que vous recevez en possession matérielle dénuée de tout souffle sacré.

Le dépouillement de ce que vous croyez être est à ce prix...

Le dépouillement de ce que vous croyez avoir compris est à ce prix...

Le dépouillement de ce que vous croyez que nous sommes est à ce prix...

Le dépouillement de vos prétendus besoins spirituels est à ce prix...

Vous n’avez plus aucune autre alternative.



C’est ainsi que vous êtes aigri et en colère contre vous-même. C’est ainsi que vous vous en prenez à la terre entière et au-delà.

C’est pourquoi vous devez accepter ce qui est là pour vous, non pas pour vous remettre sur la Croix d’une souffrance non comprise et non assumée mais bien pour vous permettre d’accepter ce que votre Etre Divin, Etincelle Unique de l’Univers, vous envoie par compassion infinie pour vous.

C’est bien pour vous en remettre de manière active au Souffle du Désir de votre Volonté Divine et non au misérable souffle d’un excès (de zèle) d’exercice de votre mental qui vous fait prendre pour de l’extase révélatrice ce qui n’est que de la gonflette spirituelle. Vous n’êtes plus des marathoniens des salles de sport spirituel.

Les choix de vos âmes vous ont amenés jusqu’à ce moment présent où il vous faut vous dépouiller de ce qui vous a  été donné.

Non pas pour oublier, non pas pour balayer les merveilles que vous avez reçues, non pas pour ne plus recevoir ce qui est votre héritage, quoiqu’il n’ait jamais été question d’héritage étant donné que vous n’avez jamais été dépossédé de quoi que ce soit. Quand bien même vous auriez oublié!

Et nous sourions de cet humour quelque peu désappointant à votre logique actuelle.

Demandez-vous qui ou quoi en vous, qui ou quoi de vous, qui ou quoi de ces pensées qui vous habitent ont besoin de ces formes?

Car sachez que nul ne pourra entrer dans la maison du Père s’il possède en lui des formes dont il aurait encore besoin.

Encore une fois, demandez et vous recevrez. L’agneau divin a frappé à votre porte. Ecoutez-le, entendez sa lumière.

Délestez-vous de choses «dont vous croyez avoir besoin pour être ce que vous êtes». Dans les mondes qui vous attendent, tout cela n’aura strictement plus aucune utilité. Car la notion même d’utilité aura tout bonnement disparu.

Nous sommes là. Nous accomplissons l’œuvre commune qui nous unit tous dans ce grand dessein dans lequel nous tous, de l’autre rive, sommes aussi impliqués.

Comme aime à le dire Loriel: Paix, Foi et Protection sur vous.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 05:24


Témoignage de Luce et Loriel du 19 novembre 2007

Voici une suite à notre article 'Mille et un visages'. Nous vous partageons donc ci-après nos tout récents témoignages d’ordre et clarté qui nous paraissent importants et que nous avions diffusés en octobre 2007 par le biais de la Lettre Providence
.

Mais auparavant, nous tenions à attirer votre très aimable attention sur le fait que ce 20 novembre 2007 est la date du premier anniversaire de création de la-vie-providence.

Nous vous remercions, chacun d'entre vous (détracteur ou bienveillant) car nous savons que tout cela, comme à bien d'autres niveaux, ne peut être que de l'amour et n'est qu'Amour au sein de notre Divinité qui nous relie tous.


Merci du fond du coeur de vos présences, de votre Présence.


PRESENCE 

L'AGNEAU DIVIN EST DEPOSE DANS LE CŒUR

Voici un extrait d'une communication personnelle reçue ce 23 septembre et que nous pouvons maintenant vous partager:

...«...Certes, avec Loriel et bien d’autres de votre Famille du Coeur Sacré vous êtes devenus tout récemment canal, jusque et y compris dans votre corps physique mais cela ne veut pas dire que vous ayez déjà atteint votre maîtrise, cela veut dire que vous êtes en maîtrise. Cependant, tout n’est pas encore gagné d’avance même si tout est déjà accompli et "gagné"! De cela, ne doutez pas car comment atteindre un état, quel qu’il soit, si vous ne l’êtes déjà?

Les petites guéguerres entre vous ne contribuent pas, certes, à vous apaiser et à vous centrer suffisamment pour recevoir tout cela de manière douce et évidente. Cependant, ces petites broutilles sont la manifestation de votre orgueil (quel qu’il soit! Rires) et le rappel à vous qu’il vous reste quelques petites révisions à faire (révisions dans tous les sens du terme…).


L’agneau de Dieu est déposé en votre coeur, l’agneau divin a pris toute sa juste place en chacun de vous (même si vous n’en avez pas conscience) et du coup, il brûle tous ceux qui ne l’acceptent pas pleinement.

Pour ceux qui ne seraient pas suffisamment éveillés pour le recevoir en eux sans être aussitôt consumés par son amour divin, il est bien évident qu’ils ne l’ont pas encore reçu et que peut-être cela n’aura pas lieu dans votre éternité de temps linéaire.

Mais ceux qui ont choisi la Lumière ET l’Ombre sont également concernés et ne sont pas exemptés pour autant du fait qu'ils auraient choisi aussi l'Ombre. Ils reçoivent de même et ont reçu déjà pour quelques-uns l’agneau divin en leur cœur. Et c’est là qu’ils vont avoir l’opportunité de se rendre compte qu’à leur niveau actuel d’incarnation il ne pouvait et ne peut être choisi la Lumière ET l’Ombre car pour les besoins et selon vos choix, elles sont encore séparées.


Pour ce qui est des colères qui montent encore parfois en vous, sachez qu’elles se libèrent et vous remercient de les laisser s’exprimer une dernière fois dans la sagesse de votre compréhension divine car, et je vous le confirme, c’est bien moi en tant que Moi Divin Individualisé en chacun de vous qui agis directement et entièrement à travers vous, à travers le canal divin que vous avez choisi d’éclairer et de transfigurer désormais dans cette incarnation humaine présente.

La Vie est telle qu’elle ne revient jamais deux fois sur le même chemin.

C’est simplement vous, c’était simplement vous qui sembliez revivre et encore revivre comme un flash-back qui revenait sans cesse à votre conscience, et donc une sorte d’enroulement de boucle sur elle-même. Tout cela afin de mieux intégrer ce que vous n’aviez pas compris à la première, deuxième, centième fois parfois. Comme une sorte de bégaiement de votre temps linéaire dans une trame interdimensionnelle...»...


Que signifie l'adombrement par l'Agneau Divin?

De cela, nous avons reçu un tout petit éclairage sur l'adombrement proprement dit. Il est bien évident que ce n'est pas parce que l'Agneau s'est déposé en notre coeur que nous sommes complètement et entièrement adombrés par Lui. Cela signifie que nous avons reçu ce "premier" adombrement qui correspondrait à l'ouverture d'une porte sur... quoi? Cela relève de l'intime et du plus profond de chacun.


Cette porte qui s'est ouverte permet et va permettre à l'Agneau de nous initier directement et correspondrait, toujours pour faire image, à un "second" adombrement. Et quand nous avons demandé ce qu'était réellement l'Agneau, il nous a été répondu de nous adresser directement à lui...

Enfin, c'est seulement lorsque nous sommes initiés qu'ensuite nous pouvons être entièrement adombrés en recevant ce que l'on peut appeler l'intronisation. Que signifie réellement cette intronisation? Point ne savons encore.

LE BASCULEMENT DE NOS ETRES

Tous nos petits moi sont en train d'éclater, toutes nos identités actuelles ou passées retournent se fondre dans le Grand Tout pour ne plus être différenciées mais revenir à l'unité première. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement?

Nous ne savons pas. Tout ce que nous savons est que notre mental est bien malmené et perdu, ne sait plus quoi faire, ne sait plus quelle question poser, dans quel but, vers quoi, et pour quoi d'ailleurs? Nous retournons vers notre véritable demeure, donc notre véritable MOI mais qu'est-il vraiment?


Cessons de nous poser ces questions et acceptons, et notre cher mental avec, de ne pas tout comprendre, de ne pas tout savoir, de ne pas tout appréhender, de ne pas recevoir réponse immédiatement et même peut-être jamais (dans notre notion de temps linéaire).

Acceptons nos limitations et nos limites actuelles, aimons-les, honorons-les, remercions-les car sinon nous imploserions! Acceptons de ne pas être totalement encore ce vers quoi, ce vers qui nous retournons. Acceptons là où nous en sommes et cessons de vouloir aller plus vite que ce qui est juste pour chacun car alors, nous sommes dans l'avidité. Et l'avidité, toute spirituelle soit-elle,  est avidité.


Apaisons-nous, rassurons-nous, retrouvons la Paix en nous, même si et parce que nous sommes pour la première fois entièrement dans l'INCONNU. Nous avons sauté le pas et nous ne reconnaissons plus rien. Notre entourage humain et animal ne nous reconnaît pas non plus. Alors, il est encore plus important de demeurer le plus centré possible et dans notre foi car seule la Foi peut nous sauver et nous sauve!

Nous sommes en train de basculer (et c'est en partie, mais seulement en partie) lié également au basculement des pôles de notre Terre. Vers quoi? Ils nous ont répondu: Joker! Mais nous sommes bien en train de basculer, nous les premiers et bientôt l'humanité entière basculera à son tour et nous serons tous là pour l'accompagner, l'aider car en tant qu'incarnés, nous pourrons témoigner que cela est non seulement réalisable mais sans aucun danger réel.

Aujourd'hui, en tout cas pour notre part à tous deux et de manière consciente, nous ne connaissons pas d'incarné qui ait réalisé ce basculement total. Cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas, certes! Mais une chose sûre est que nous sommes beaucoup plus nombreux à vivre ce basculement que par le passé de notre histoire terrestre.

Petite interruption, quelqu'un souhaite parler à travers notre canal :

MARIE LA DOUCE Message du 19 novembre 2007


«Bonjour mes chers enfants, je suis Marie la Douce. Même si j'ai dû faire quelque peu craquer le piano pour attirer l'attention de Luce et Loriel!

Ce basculement dont ils vous parlent et qui pour eux, en tant qu'incarnation présente, est tout nouveau ne l'est pas pour la plupart d'entre vous et notamment lorsque vous appartenez (et apparteniez donc déjà) à la Famille du Coeur Sacré. Mais ce qui est véritablement nouveau est que, bien qu'ayant commencé ce basculement, vous n'étiez pas parvenus jusqu'au bout de l'adombrement de l'Agneau Divin.


En effet, bien qu'ayant reçu l'adombrement stricto sensu puis l'initiation de l'Agneau, vous n'aviez pu être intronisés et ce, aucun d'entre vous. En effet, vous aviez tous succombé à la corruption quelle fût financière, politique, mentale et même spirituelle, ou bien alors à la tentation.

Et de cela, nous avons déjà parlé à nos deux canaux pour ce qui les concerne particulièrement. Même s'ils ne souhaitaient pas que je vous le dise, sur ma douce instance ils acceptent que je vous fasse savoir qu'ils étaient déjà incorruptibles et qu'ils le sont toujours, de cela ne doutez pas. Et en cela, ils pourront en tant que canal de leur propre Présence en témoigner auprès de vous, et seulement par leur Présence.

Alors qu'ils n'avaient non plus succombé à aucune des tentations à eux deux présentées, nous les avons félicités d'avoir su si bien répondre à toutes les sollicitations réelles ou imaginaires. Nous leur avons dit qu'ils avaient été meilleurs que leurs frères et soeurs en Christ et ils ont dit OUI.


Alors, ils ont aussitôt compris leur égarement mais il était déjà trop tard. Et ils ne pouvaient plus recevoir leur intronisation, non pas intronisation de leur Etre Réel qui est déjà par nature l'Intronisation elle-même, mais l'intronisation de leur manifestation incarnée de l'époque. L'orgueil spirituel dont ils avaient fait montre est ce qui les traverse à nouveau actuellement et pourtant, cela est une Joie Immense car c'est en vue d'être définitivement libéré et pardonné.

Mes chers enfants, ne doutez pas un instant, mais pas un seul instant, que vous tous sans exception êtes actuellement traversés (et même inondés pour certains) de ce même orgueil spirituel. Pas un de vous n'y échappe, que cela soit dit et entendu.


Vous tous de la Famille du Coeur Sacré et donc de Ma famille ainsi que de celle de Marie-Madeleine ma chère disciple, sachez mes très chers enfants que l'égarement d'un seul rejaillit sur toute votre famille. De cela celle qui fut une Marie après moi en avait déjà informé Luce.

Je ne puis pour l'instant vous en dire plus mais sachez que vous tous êtes liés (et ne faites qu'un dans l'absolu certes!), mais sachez surtout que vous, tous de la Famille du Coeur Sacré, faites UN jusque dans votre linéraire relatif.


Alors soyez vigilants à vous-même et à vos frères et soeurs en Christ, car chacun de vous, égaré ou non, est si précieux pour nous tous et particulièrement pour celui qui fut mon fils, pour celle qui fut sa compagne, pour Moi, votre Mère Divine infusée en celle qui fut Marie la Douce et bien sûr pour notre Père et toutes ses manifestations angéliques.

Ce n'est pas parce qu'un seul d'entre vous n'aurait pas failli qu'il serait plus aimé. Chacun est à sa parfaite place et c'est pourquoi chacun initie son frère et sa soeur. Chacun est aimé d'un amour infini.


Ce n'est pas parce que certains parmi vous faillissent que cela est irrémédiable, même pour cet instant d'éternité car vous de la famille du Coeur Sacré vous ascensionnerez tous ensemble (même si pas forcément au même instant linéraire). Si de par votre libre choix certains le refusaient quelle qu'en soit la raison, toute votre Famille incarnée et non incarnée vous soutiendrait et ferait en sorte que pas un ne soit laissé... cette fois-ci!

Car un amour si grand, un amour si immense vous unit chacun et tous ensemble... malgré ces quelques broutilles actuelles qui semblent encore vous diviser. Car seulement est votre orgueil et bientôt aura transmuté votre orgueil spirituel.

Je vous aime tous et chacun. Je vous connais tous et chacun. Je vous reconnais tous et chacun comme de ma Famille comme déjà vous vous aimez et vous respectez dans toutes les dimensions de votre Etre.»


Marie nous laisse vous préciser qu'il est bien évident qu'Elle aime tous les êtres, tous les règnes, toutes les manifestations (incarnées ou non) du Père mais qu'Elle souhaitait en cet instant s'adresser plus précisément à vous de la Famille du Coeur Sacré. Il est peut-être bon de rappeler ici que ce n'est pas parce que l'on dit à quelqu'un qu'on l'aime qu'on n'aime pas les autres ou qu'on les oublie!

Pour en revenir à ce basculement que nous sommes plusieurs à vivre en ce présent, nous vous remercions d'être qui vous êtes car sans vous, sans chacun de vous, comment tous pourrions-nous aider cette si chère Humanité?

A PROPOS DES JOURS DE LUMIERE

Les temps actuels sont un point charnière… comme chacun des moments que nous vivons qui ne peuvent être autrement que le temps présent, qui ne peuvent être que La Présence, ici et maintenant. C’est pourquoi les dates particulières d’ouverture de vortex ou de Lumière d’un jour basées sur ceci ou cela sont à la fois importantes et sans importance.

Importantes pour nous rappeler qu’il se passe de toutes les manières TOUJOURS des choses merveilleuses que nous en soyons conscients ou pas.

Non importantes car dans le cadre plus large de notre vie à tous, il n’est pas plus important d’accorder une place plus particulière à un jour plutôt qu’à un autre. Ce qui est un jugement. Ce qui est encore faire le jeu de la séparation. La prière réservée au dimanche matin entre 9h et 10h est le privilège des pharisiens modernes. Ils ont juste changé de tuniques et encore.


Ce qui nous apparaît essentiel dans ces dates où l’attention de tous est proposée voire requise par les uns ou les autres est ceci: l’Esprit nous demande de participer consciemment à Sa Création EN PARTICULIER à ces moments-là. Si nous écoutons le mouvement de ce qui est, l’Esprit, le Sacré, le Divin à chaque instant, si à chaque instant nous demandons d’être à l’écoute de son Souffle, alors nous pouvons chacun participer avec Lui à son expansion et à son rayonnement.

Alors, encore une fois, pas de dogmatisme ni de gouroutisation de ces dates ou de ces jours de Lumière. La Lumière ne s’impose pas, encore une fois. Chacun est TOUJOURS à sa juste place.

Les "Pharisiens" croient que les choses sont nouvelles parce qu’ils les ont redécouvertes. Ils oublient le Mouvement Eternel. L’Esprit peut se passer d’eux. Si nous sommes tous indispensables, aucun de nous ne l’est.


L’Esprit nous aime inconditionnellement. Cela signifie que tout ce qu’IL nous propose n’est pas conditionnel. Si nous répondons non, si nous répondons "ce n’est pas mon choix actuellement", alors tout est bien. Chacun n’en sera pas moins ou plus aimé que son voisin par l’Etre Divin qu’il est déjà. Si nous répondons "j’accepte", nous n’aurons pas de fleurs et de tapis rouge devant notre porte. Ni récompense ni punition autrement que ce que nous nous infligeons ou nous accordons.

Il nous apparaît donc tout à fait essentiel d’être vigilant également pour ce qui concerne les exercices collectifs qui sont demandés ici ou là. Chacun est libre de le faire ou pas. Ce ne sont JAMAIS des obligations.

Si vous vous sentez obligé de le faire pour telle ou telle raison, si vous estimez que vous ne faites pas votre devoir du fait même et surtout s’il s’agit de technologies dites de Lumière, si vous vous sentez coupable de ne pas le faire ou si vous ressentez qu’il s’agit de cela, alors fuyez et protégez votre liberté qui est un attribut de votre Etre Réel et de personne d’autre, même pas de vous-même.


Car encore une fois et nous ne le répéterons jamais assez, la Lumière ne s'impose pas.

Si l’on vient frapper à votre porte, vous avez toujours le choix. Et ce choix sera de toutes les manières juste.

Cette justesse ne dépend jamais de ce que peut penser l’autre, ni d’une quelconque argumentation en fonction de ceci ou de cela. N’oublions jamais qu’on a tué par amour des millions de personnes, au bas mot, selon des critères idéologiques, religieux ou pas. Et que le choix que nous faisons n’est ni bien ni mal, ni juste ni pas juste, il est. Le reste ne nous appartient pas.




COCREATION ET CORESPONSABILITE

L’Atlantide a été détruite par notre orgueil et notre manque d’humilité devant les créations que nous pensions avoir maîtrisées. Le fait que ces créations aient été d’origine divine ne nous autorise pas à en user comme bon nous semble suivant le principe que s’agissant de technologies de Lumière, donc de droit divin, alors cela justifierait toutes les interventions et tous les usages.

Nous en avons payé le prix fort. Et chacun de nous est responsable de cela. Avons-nous compris la leçon? Nous avons demandé pardon et avons demandé réparation des erreurs que nous avons commises pour toutes ces exactions dont nous sommes tous responsables. Dans ces époques ci ou dans d’autres.

Nous avons pleuré pour avoir mésusé de notre pouvoir d’être divin en s’arrogeant ce droit qui n’appartient pas à notre personnalité, ni à notre identification, ni même à notre identité. Nous avons tous souffert et avons tous bu à la coupe. Alors, que voulons-nous? Que décidons-nous?


Refaire les mêmes erreurs, sous prétexte que nous sommes des Etres Divins? Reboire la coupe jusqu’à la lie pour refuser de s’abandonner au Souffle de l’Esprit qui nous traverse et qui fait chair le Désir de manifestation du Sacré en ce plan? Soit. Amen. Qu’il en soit ainsi.

Pour notre part, la réponse est sans équivoque: le fait d’être un Etre Divin ne nous autorise pas tous les droits.

Nous reconnaissons notre lignée divine et le caractère sacré de la Vie qui nous ont été confiés sur cette Terre. Mais cette vie ne nous appartient pas.
«Ma vie ne m’appartient pas. Si je suis utile à chacun d’entre vous, alors ma vie est utile et ma présence est utile. Si je ne le suis plus, alors qu’IL reprenne ma Vie et d’autres suivront les traces de cette Humanité en passe de devenir Véritablement Humaine».

Retrouver son identité divine est re-devenir coresponsable comme chacun de nous est cocréateur.

La période de l’Atlantide et sans doute de bien d’autres époques nous a tous marqués de son sceau. La cocréation ne va pas sans la coresponsabilité. Ce n’est pas une notion nouvelle.

Une coresponsabilité humble et déterminée dans le sacrifice de notre petit moi au profit de plus grand que soi, de ce Souffle, de ce Christ Universel qui anime les mondes et se fait chair dans l’Humanité de l’Homme actuel jusqu’à son avènement total dans les temps qui viennent. Cela a déjà été dit de bien des manières. Nous ne faisons que redire sous d’autres formes certaines choses essentielles.

Se redécouvrir être divin n’est pas une prérogative, mais bien une initiation à l’humilité la plus extrême pour faire ployer définitivement nos nuques raides sous les fourches caudines de l’Esprit et de son Souffle.

Les technologies de Lumière et autres journées de Lumière. Oui, OK, très bien. Mais dans l’abandon total à ce qui est, sans séparation de l’intention et de l’action et dans le plus parfait respect du choix de chacun. Il n’y a aucune obligation. Le Sacré ne s’impose pas sous peine de retrouver une dictature de Lumière imposée par quelques-uns, autres noms d’une soumission de droit divin.

Nous sommes nés libres de droit divin. C’est un fait inaliénable.

Nos erreurs et nos égarements dans l’Histoire du Monde ne justifient aucun totalitarisme provenant de regroupements de personnes qui se réclament bien entendu de la pure Lumière. La Lumière ne s’impose pas. Nous ne le redirons jamais assez. Personne ne sait ce qu’Elle est et ceux qui s’en réclament sont à prendre avec d’énormes précautions. Après, à chacun d’assumer ses responsabilités personnelles et collectives.


IDENTITES ET MEMOIRES

La canalisation sur les boucles spatio-temporelles avait pour objectif de réveiller en nous les radotages de nos expériences afin de nous offrir l’opportunité de nous en détacher et de définitivement transmuter et libérer ces boucles.

Métaphore essayant de rendre compte des mutations planétaires qui nous traversent, ces boucles sont aussi une image d’un disque rayé des conditionnements qui nous enferment et qui nous obligent à répéter incessamment les mêmes choses jusqu’à ce que nous fassions un choix… Le seul et unique choix que nous ayons à faire: nous en remettre totalement au Divin.


L’une des facettes du Grand Œuvre qui est un terme alchimique est bien ceci: nous libérer de ces mémoires qui est le fondement du psychisme 3D et qui nous a empêtrés dans tout ce que chacun d'entre nous connaissons. A savoir la reproduction des conditions de survie de l’espèce humaine par des formes-pensées et des égrégores qui en même temps nous asservissent depuis bien longtemps et en même temps nous servent de béquilles. D’une certaine manière parce que nous le valons bien!... Rires.

Au sujet de ces égrégores, qu’ils soient positifs ou non, il s’agit toujours d’égrégores et de formes-pensées. En clair, il s’agit de rassemblement de pensées œuvrant dans le même sens et qui sont basées sur une identité, des objectifs et des mémoires semblables.


Nourrir des égrégores, même positifs, est encore faire le jeu de la séparation. Faire l’inverse l’est également. C’est pourquoi nous avons des avis extrêmement réservés concernant ET la magie noire ET la magie blanche.

C’est pourquoi nous sommes aussi fortement réservés sur toutes SYSTEMATISATIONS quelles qu’elles soient et dans quelque domaine qu'elles s'immiscent: croyances psychiques, croyances spirituelles, technologies dites de lumière, technologies de l’ascension, méthodologies pour être channel, Maître Reïki, thérapeute, enseignant,  outils x, y ou z pour ascensionner sur un fauteuil, etc.


Nous pensons de même quant à la mise en oeuvre de tous ces media lorsqu'elle n'est pas directement insufflée par l’Esprit et quand les outils mis à notre disposition sont créés par l’humain à la demande de l'humain et non à la demande de l'Etre.

Il ne peut y avoir de libération si chacun est attaché ou se rattache à une idéologie ou à des croyances sur ceci ou cela. Les croyances sont des outils qui ne sont utiles que dans l’instant où nous les abandonnons.

Reconnaître ces/ses mémoires n’est pas à nouveau s’identifier à elles, ce qui est uniquement une fonction du psychisme. Mais bien d’offrir en conscience à plus grand que nous, à l’Etre Divin que nous sommes. Il saura bien plus que "moi", que "je", ce qu’il faut en faire.

De notre ego et même de notre mental non connectés à notre Etre peuvent surgir l’avidité et l’appropriation de ce que nous envoient les perceptions, c’est-à-dire les fameux cinq sens nous permettant d’entrer en relation avec le monde 3D que nous connaissons encore.

Nous ressentons certaines choses de notre environnement et parce que nous les ressentons, nous les rendons réelles. C’est ainsi que chacun de nous avons créé des illusions séparées de notre vérité première, de notre unité première. C’est ainsi que sont créées les formes-pensées et que nous nourrissons les égrégores et quantité d’autres choses. Le ressenti est le point focal qui fait prendre corps une pensée dans une réalité donnée.


C’est pourquoi ceux qui le savent pertinemment nous bombardent artificiellement de sensations afin que ce que nous ressentions prenne corps et manifeste le monde que nous ne voulons pourtant pas. La publicité en est le symbole le plus flagrant. La manipulation des émotions et du ressenti a encore une fois été décrite de bien des manières.

La maîtrise est retrouver notre capacité de choix dans la manière dont nous ressentons ou pas. De la même manière qu’à un niveau mental, nous avons le choix de laisser entrer en nous telles ou telles idées, à un niveau corporel nous avons aussi le choix de laisser passer tel ou tel ressenti. Ce n'est pas une forme de censure ni de déni, mais une vigilance de tous les instants pour discerner d'où vient le mouvement.


Dans nos derniers messages, il est suggéré d’être notamment vigilant vis-à-vis d’images qui pourraient nous apparaître ou être présentées à notre conscience, en ces temps délicats de la Transition. Ces phénomènes étant en rapport avec la libération des mémoires. Le terme d’hallucination a même été employé.

L’UNITE N’EST PAS FUSIONNELLE

Lorsqu’une image ou une impression arrive à notre conscience, nous pouvons accueillir en nous ces impressions sans jugement ni censure. C’est la phase "activement passive" pour reprendre une expression d’Arnaud Desjardins. Si ces impressions nous amènent à ressentir ceci ou cela, demandons à notre Etre Divin s’il s’agit de nous en libérer ou s’il s’agit de nous enfermer encore dans des identifications.

Les mots que nous vous proposons sont nos mots. Trouvez vos propres mots, trouvez ce qui fait sens pour vous. Qu’importe les nôtres. Notre Etre Réel communique toujours avec nous d’une manière ou d’une autre. La différenciation n’empêche plus l’unité et chacun d’être respectés.

L’unité n’est pas la mort du mental ni de l’ego, même si nous savons que ces mots feront hurler certains. L’unité n’est surtout pas un retour fusionnel à une sorte d’extase matricielle archaïque qui renverrait à des états infantiles spécifiques. Dire NON n’est pas forcément être dans la séparation. Dire OUI n’est pas automatiquement être dans l’unité retrouvée. Ce serait bien trop simple.

S’il s’agit de libération et si vous n’êtes pas encore sûr de vous et de ce qui vous arrive, alors demandez: "Lumière et Vérité sur ceci ou cela". Et rien ne vous échappera que vous ne soyez prêt à entendre en votre cœur.

La Lumière ne s’impose pas, même à celui qui la demande.

Si votre esprit est confus et que vous ne savez plus où vous en êtes dans votre discernement, alors demandez "Ordre et clarté". Il vous sera donné.

Les masques tombent. Les vérités sont révélées à chacun d’entre nous. "Demandez et vous recevrez" ne sont pas des mots en l’air mais des réalités concrètes, de plus en plus concrètes.

TOUT EST ILLUSION SAUF…

Nous tenions à vous partager ce qui est une évidence mais que nous avions oublié ces derniers temps: tout est illusion sauf notre Présence. Tout est illusion sans exception, y compris l’Ascension de la Terre, notre propre ascension également et tout ce qui y est relié de près ou de loin car seule notre Présence, et individualisée pour commencer, est l’Important.

Que nous ascensionnions ou non, qu’importe! Ce qui compte par dessus tout est ce moment où nous accepterons enfin les bras tendus par notre Présence à chacun et ce, très peu à ce jour l’ont réalisé sur terre en incarnation actuelle. Nous sommes tous peu ou prou dans le refus, dans la terreur existentielle de ces retrouvailles car nous ne savons pas ce que nous allons devenir, qui nous allons devenir.


L’Illusion est notre outil majeur de manifestation mais reste un outil. L’Ascension dans cette Illusion ne peut donc être réelle et pourtant paradoxalement est bien notre «réel» actuel.

Se poser la question de savoir ce qui va bien pouvoir se passer une fois que nous aurons accepté les bras aimants et inconditionnels de notre Etre est encore faire le jeu de la séparation. Qui suis-je, moi, pour mériter l’amour de mon Etre alors que je suis si imparfait? Alors que je ne suis même pas capable de me pardonner? De m’accepter tel que je suis? Et d’ailleurs, qui suis-je? Ah, certains de vous pensez le savoir!

Tout cela aussi n’est qu’illusion.

Ils nous ont dit que nous deux, comme toutes les âmes actuellement incarnées sur Terre, avions joué un drôle de jeu qu’ils nous ont un peu expliqué de manière très simpliste.

Au début, quand notre âme expérimentait l’Illusion, c’était toujours de manière très rapide et succincte, et à chaque fois entre deux expérimentations, Elle revenait immanquablement se lover amoureusement dans les bras de son Etre Suprême. Puis peu à peu, les expériences ont duré un peu plus longtemps (en terme de temps linéaire) et Elle est revenue moins souvent retrouver sa Source, mais à chaque fois la Présence l’accueillait avec un amour et une joie inconditionnels.

Alors, l’Ame a cherché à vivre et à se "sentir vivre" autre chose et a ainsi notamment expérimenté un peu l’Ombre, juste un tout petit peu pour commencer puis le Mal aussi pour devenir un peu plus noire et vérifier ainsi si effectivement la Présence l’aimait toujours autant, quoi qu’Elle fît. Eh oui, la Présence L’aimait toujours autant quoi qu’Elle pût faire.

Puis, après des éons et d’autres éons encore, l’Ame décida de se cacher vraiment aux yeux de sa Présence en revêtant tout ce qu’elle put trouver de plus noir possible, de plus sombre, de plus sordide pour voir si la Présence la reconnaîtrait encore sous ces masques entièrement noirs, cette fois-ci. Et là, l’Ame a bien longtemps cru que l’Etre Suprême l’avait non seulement oubliée mais ne la reconnaîtrait pas car Elle-Même ne se reconnaissait pas.

Puis, beaucoup plus récemment dans notre temps linéaire, et même tout récemment pour certains d’entre nous, c’est comme si la Présence venait de faire à nouveau: «coucou, je te vois et je te reconnais. Ma chère petite Ame, si tu savais combien je t’aime!».

Mais nous ne pouvons le croire, ce n’est pas possible que la Présence, notre Présence puisse toujours nous aimer, puisse continuer à nous accepter tels que nous sommes puisque nous-mêmes ne le pouvons pas. Nous nous rendons bien compte, tout de même, que nous ne savons pas aimer et les autres et nous-mêmes de manière inconditionnelle. Malgré le fait que chacun de nous se targue plus ou moins de ce si beau verbe que si rares savent conjuguer vraiment.

Nous nous jugeons (encore et toujours) comme nous continuons peu ou prou à juger les autres, à les refuser, à les jauger, à les discréditer, à les encenser aussi. Ah bon, encenser c’est aussi un jugement?

Nous souhaitons vous partager une canalisation reçue pour moi par Loriel alors que je ne voulais surtout pas entendre certaines choses, ces mêmes choses qui remontent aujourd’hui pour nous deux, comme pour vous tous?

ISTREE ET MARIE LA DOUCE Message personnel du 7 mars 2007

«Nous venons à toi à nouveau après ce long silence. Mais sache que nous sommes toujours là à tes côtés et que pas un seul instant nous ne te quittons de nos bénédictions et de notre affection.

Nous sommes tes sœurs et cette intimité ne doit pas te faire perdre de vue que le sens que tu donnes à ta vie et la manière de la conduire ne dépend pas de nous, ni de ta relation à nous, ni en rapport avec ce que nous pouvons t’enseigner ou pas. Que cela soit nous ou vos Grands Frères ou Sœurs… (Sourires).

Nous ne sommes pas le sens de ta vie que tu cherches depuis si longtemps et pourtant que tu ne trouves pas, en partie. Comme tu l’as si bien dit hier à Loriel, chercher n’est pas trouver et chercher longtemps ne signifie absolument pas trouver un jour.


Les enseignements que tu reçois sont des aides afin de te faire redécouvrir par toi-même le sens que tu es déjà. La nature de ton âme et la vibration de ton essence par rapport à ton Etre Suprême fait, en soi et sans détour, sens. Ce que tu cherches est en toi et nous ne faisons que te renvoyer l’image que tu as de toi comme tu l’as si bien compris dans tes rapports avec tes frères humains.

Nous sommes cependant comblées de joie de ton cheminement et de tes retrouvailles avec un mental dans la voie de ton propre alignement. Tu sais si bien quelle est sa place réelle et l’importance qu’il a, afin d’exprimer parfaitement ta perfection (encore un mot qui a été détourné).

La perfection n’est pas être parfait à vos yeux humains, comme la perfection n’est pas un concept ou le résultat d’une action ou d’une manière d’être ou de faire ou même de le faire savoir ou de savoir-être. Non.

La perfection est tout simplement votre nature profonde que vous exprimez à chaque instant de votre vie mais dont vous ne voyez pas toujours le sens.

Le décalage que vous avez encore avec vous-même crée des pensées qui conduisent inévitablement à des automatismes dont l’objectif est de prouver, de montrer, par des voies de conséquences ou de raisonnements divers que puisque ceci a un sens, je peux bien me le montrer ou le démontrer à défaut d’avoir la Foi en moi-même qui est Vous-même qui est Votre Etre Sacré.


Alors tu vois bien petite Luce si grande, si vaillante et si fragile parfois, et cela est encore une croyance que tu as, que nous ne pouvons donner du sens à ta vie comme une béquille spirituelle sur laquelle tu pourrais te poser et te reposer.


Bien entendu, tu peux t’appuyer sur nous, tu peux te reposer sur nous, tu peux nous faire confiance, tu peux nous demander, tu peux être dans notre présence, tu peux recevoir notre rayonnement.

Mais en aucun cas nous ne pouvons te donner ce que tu cherches car tu l’as déjà en toi. Nous sommes des maîtres désincarnés à votre niveau de réalité et pourtant bien réels. Et pourtant tu sais bien qu’aucun "maître" ne peut faire le chemin à la place de quiconque ou lui donner des réponses qui ne soient pas déjà les siennes.


Les textes sur le site, que nous vous remercions encore une fois de placer, votre projet et vos objectifs, tout cela est juste à nos yeux petite Luce. Mais ne demande pas à l’illusion de la lumière reflétée de te donner un sens à ta vie car alors tu retomberais dans de très très vieux schémas de dépendance que tu n’as que trop connus.

Ne te voile pas au prétexte que nous sommes ce que nous sommes, avec le fait que nous soyons des dieux ou une quelconque toute puissance dont tu pourrais bénéficier. Oui, cela est vrai, mais il est vrai aussi que nous ne faisons, par notre seul rayonnement, que révéler ce que tu portes déjà en toi.

Nous pouvons te donner des réponses ou répondre à certaines de tes interrogations, ou même te mettre en garde ou te montrer du doigt une direction, mais nous ne pouvons ni décider à ta place, ni donner du sens à ta vie à ta place.

N
otre affection pour toi est inconditionnelle mais nous ne pouvons te laisser te bercer dans tes attentes inconsidérées qui ne peuvent que t’entraîner dans la souffrance d’illusions que tu ne connais que trop. Ton avenir qui est aussi ton présent éternel est bien autre que cela.

Ton ventre a repris sa place et il est bon qu’il en soit ainsi. Ton corps est à la fois ton véhicule et la pensée de ce que tu crois être dans la densification de l’incarnation. Alors respecte-le, il peut être aussi source de joie et d’élévation, et cela tu l’oublies à nos yeux.

Les rayons gémellaires dont tu as eu récemment connaissance approchent de toi par toutes petites touches et ce n’est pas une mince affaire! Les filaments de lumière de ta vibration/ corps/ pensée sont comme en émoi, en tressaillement devant tant de retrouvailles.

Ton corps est ton allié n’oublie surtout pas cela. Car, encore une fois, il est l’image de la pensée que tu as de toi et de ton rapport à ton Etre Suprême.

Ne t'oblige à rien, fais-toi plaisir, la jouissance de votre incarnation est possible dans ce plan. Ne fais aucun plan de ce qu'est l'ascension car cela est encore illusion. Ne pense pas à demain car demain et hier sont déjà aujourd'hui.
»

Tous nos Amis du Ciel comme vos Etres Réels se joignent à nous pour vous bénir de leur amour infini. Encore une fois, nous ne sommes qu'intermédiaires par notre Présence avec l'appel de votre Présence à chacun.

Luce et Loriel


Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 17:29
Fleurs-3.jpg
Détail n° 2 du tableau de Philippe GOMEZ
représentant les armoiries de l'ancien Duché de Parme et Plaisance

Mise au point sur d'éventuelles légitimations par nos textes


Nos Amis du Ciel ont longtemps hésité avant de se présenter distinctement à moi pour cette canalisation et se demandaient s’ils n’allaient pas rester anonymes. En effet, la récupération de nos textes, en vue de légitimer telle ou telle action, semble les interpeller et pas plus tard que ce matin, un collectif de Pléiadiens est venu nous en informer.

Nous nous sommes bien sûr rappelé la décision de certains channels de ne pas citer l’origine des textes qu’ils reçoivent.

Ce n’est pas notre choix pour l’instant car nous suivons avec discernement et recul l’évolution de votre rapport avec nos textes et nous-mêmes. Mais nous respecterons les avis de nos Grands Frères et Sœurs. Et si cela doit être de ne plus citer l’origine de nos textes, alors nous le ferons.


Nous tenons à nouveau à préciser que nous ne sommes pas responsables des personnes qui utiliseraient nos textes, idées ou avis et encore moins les textes des EDL, pour agir à leur convenance en justifiant ainsi leurs actions par référence à Luce et Loriel ou à notre site.

Nous refusons toute tentative de "gouroutisation" qui pourrait être faite par les un(e)s ou les autres comme nous refusons et nions en bloc tous agissements de toutes personnes qui agiraient pour ou en notre nom.

C’est à partir de semblables attitudes que se créent notamment les mouvements sectaires (appelons un chat un chat…) et la séparation est un véritable fléau de l’âme dont notre époque n’a nul besoin, y compris dans les domaines dits spirituels où la chasse-gardée de ceux qui auraient raison contre ceux qui auraient tort fait encore rage.


Nous répétons à nouveau: notre opinion est que l’Esprit n’a pas besoin de groupuscule qui détiendrait plus que son voisin la Vérité Ultime. Nous sommes ouverts à la discussion et à la communication sur un plan de stricte égalité et de mutuelle bienveillance.

Notre conviction profonde est l’Unité/ Essence de tout être humain avec tous les règnes vivants visibles et invisibles que chacun est susceptible de connaître directement dans la justesse de ce qui Est.

Notre conviction est l’Unité originelle de chacun avec l’Esprit vivant à travers et par son Etre Divin.

Tout le reste est illusoire et illusion.
Que cela soit dit et entendu. Et il en est ainsi.

Message reçu par Loriel le 8 aôut 2007

Métatron et le Chœur des Trônes


LA LIGNEE DE SANG N’EST PAS LEGITIMATION D’UNE HIERARCHIE SPIRITUELLE HUMAINE


Nous vous saluons, Peuple de la Terre.


Nous parlons d’une seule voix et nous vous envoyons nos bénédictions pour discerner en vos structures vibratoires votre cœur christique, très fortement malmené ces dernières semaines.

Nous vous avions parlé de voiles qui vous seraient présentés afin de poursuivre votre chemin, guidés, n’en doutez plus par votre Etre Divin. Tout cela est là, maintenant. A vous de discerner par la Grâce qui vous est offerte. A vous d’avoir des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.

Les mémoires akashiques de votre planète sont la proie de violents affrontements que nous regrettons pour ce qui nous concerne, même si nous honorons ces choix et leurs conséquences.

Grâce soit donnée et rendue au Père des Pères et à la Mère des Mères par le Christ consacré en incarnation de par les mondes.

L’histoire de la Terre a été ponfactuée et parcourue de nombreux rois et reines. Ceux-ci légitimaient leur autorité par un lignage de sang.

La voie royale de cette hiérarchie humaine, qui parfois s’est spiritualisée ou l’a été en tant qu’état spirituel, a permis l’instauration de nombreuses civilisations, souvent à travers des violences inouïes dont l’Histoire aura à rendre compte devant les gardiens des archives du Grand Soleil Central.

Il ne s’agit pas d’un karma ni d’une punition divine, mais d’une loi universelle. Seule la perversité de l’esprit humain peut créer de telles aberrations de punition ou de rétribution envers l’image qu’il a de lui-même!

A ce sujet, nous, le Chœur des Trônes, invitons chacun à faire descendre le Christ de la croix sur laquelle vous l’avez placé.

Cette image doit définitivement disparaître de vos mémoires. "Ce que vous faites au plus petit d’entre vous, c’est à Moi que vous le faites". Ce que vous faites au plus petit d’entre vous, c’est à Vous que vous le faites. Si vous perpétuez ces images de crucifixion, c’est à vous-même que vous le faites.

Vous avez désormais le choix de descendre de votre croix, le choix de ne plus porter le monde, afin de le remettre sur d’autres chemins. Un seul l’a fait pour vous tous. Porter sa mémoire est nier la réalité de ce qu’Il est. C’est aussi sacrifier votre lien avec Lui et avec l’univers qu’Il est… Alors, que décidez-vous?

Le lignage par voie de sang visait la perpétuation d’un certain type d’éveil, de savoir, de connaissance, d’une certaine autorité (parfois de lignée divine), dont il y aurait beaucoup à dire et ce, depuis l’époque de l’Atlantide et même bien avant.

N’imaginez surtout pas que l’Atlantide fut une époque parfaite comme une période idyllique à laquelle il vous faudrait retourner pour connaître votre perfection. Tel ne fut pas le cas car vous confondez encore les notions de possibilité et d’action dans le monde avec celles de justesse et d’alignement. Ce ne sont pas des conditions suffisantes même si elles sont nécessaires.

La justesse de votre alignement n’est pas de copier d’anciens schémas de vos expériences pour les remettre au goût de votre jour d’aujourd’hui. Vous savez que vous ne pouvez plus faire du nouveau avec de l’ancien.

Le Graal, dont vos histoires se sont fait l’écho, remonte à bien plus loin que les temps du Moyen-Age et des chansons de geste d’une époque toute proche de vous.

Diverses mythologies traversent le temps, égarent les esprits avides de merveilleux et d’imaginaire dans un au-delà qui ne serait pas là.

Janus le bien-aimé est là pour vous guider à même vos lieux sacrés. Et souvenez-vous que ce qui est évident n’est pas ce qui est présenté à vos yeux, mais bien ce qui est là sous vos yeux.

Beaucoup de lieux dits sacrés et qui font accourir les foules ne sont qu’un maigre aperçu d’une autre réalité bien plus simple. Si telle est votre décision, vous pouvez encore parcourir le monde à la quête de votre quête. Elle ne sera de toutes les manières jamais ailleurs que sous vos pieds et dans votre propre cœur.

Le Graal est symbole vivant d’un lieu de rencontre du Ciel et de la Terre, à travers des énergies et des consciences tout à fait stupéfiantes à votre entendement.

Souvenez-vous que votre histoire résume la totalité de la Grande Histoire de la Terre depuis le commencement des temps, à savoir l’ensemencement par l’Esprit de cette planète dont certains d’entre vous en sont à la fois la mémoire et l’esprit, en tant que conscience vivante qui témoigne par sa présence unique, indivisible, et irréductible à toute tentative d’identification à vos mémoires d’expériences en ce monde.

Si vous vous souvenez de cela, vous ne pourrez plus prétendre à quoi que ce soit concernant toute revendication à telle ou telle identification provenant d’une justification a posteriori de ce que vous êtes, par une légitimation linéaire et une causalité stricte.


Les mémoires de vos expériences vous sont présentées non pas, à nouveau, pour vous identifier à elles, mais pour vous en détacher et ce, de manière définitive.

Le choix de telle ou telle expérience a pour objectif de vous identifier à cette dernière afin d’en retirer non pas l’expérience en elle-même, mais la structure même de cette expérience qui fait le fondement et la tonalité de votre incarnation décidée par votre Etre Suprême.

Les choix de l’oubli et des conditions qui l’ont accompagné vous ont fait opter pour ces expériences afin de vous souvenir de votre Etat d’Origine et non pas pour vous rappeler telle ou telle expérience, car vous n’êtes ni ceci ni cela.

Toutes les guerres, de quelques origines qu’elles soient, ont pour point de départ ces identifications… Alors, que décidez-vous?

L’Arche d’Alliance est descendue à nouveau sur votre planète à travers ce que nos "canaux" Luce et Loriel ont désigné comme étant l’Oeuf Christique. Cette arche d’alliance, dont le rayon arc-en-ciel est une émanation, est le fondement et la pierre angulaire qui régissent l’ancrage de plans élevés sur votre Terre dont fait partie le lieu que vous appelez Shamballa.

Lorsque Shamballa sera définitivement ancré, alors les Grands Etres Cosmiques pourront à nouveau enseigner sur cette Terre comme cela a été le cas à l’origine de votre monde. Comme cela est la règle des mondes en expansion dans les différentes maisons du Père/ Mère/ Fils.

Cette arche d’alliance a été trouvée par certains archéologues et chercheurs indépendants. Elle est soustraite pour l’instant à votre regard afin de vous éviter de retomber à nouveau dans une adoration très proche du Veau d’Or des temps anciens.

Cependant, cette Arche n’est qu’un aspect matériel, qu’un niveau d’une réalité bien plus vaste et pour laquelle cet objet est en quelque sorte le témoignage, à la manière des maîtres d’ascension qui précipitent l’énergie sous forme de matière pour les besoins d’éveil de l’aspirant.

En définitive, cette arche peut vous être reprise à tout moment et disparaître sans laisser aucune trace afin de retourner et de fusionner avec les plans d’où elle a été précipitée par la Grâce Divine.

Chaque cœur christique, chaque parcelle de la triple flamme de votre cœur cristallin possède une réplique harmonique de cette Arche d’Alliance. Il s’agit d’un lieu sacré de vous-même qui est l’une de vos connexions principales à votre Etre Réel. C’est l’un des lieux sacrés de vous-même le plus proche de votre notion d’unité divine.

Les lignées royales occultes actuelles ont décidé d’entrer en perpétuels combats entre elles et avec le monde, afin de légitimer une autorité de gouvernance dont elles se serviraient pour monter sur le devant de la scène et justifier par là-même leur accession à une hiérarchie humaine spirituelle.

La lignée de sang serait ainsi prétendument l’autorité ultime et la justification pour les autoriser à monter sur le trône planétaire pour le bien public… évidemment!



Si certaines lignées dites royales sont effectivement issues des corps biologiques de Jésus et de Marie-Madeleine, cela ne justifie en rien une quelconque autorité, avec en arrière-plan le fait (soi-disant prouvé) qu’une lignée génétique transmettrait l’éveil et la conscience christique tout aussi sûrement que les lignées OGM seraient bonnes pour votre santé.


S’il est vrai que certaines dispositions génétiques sont susceptibles de favoriser l’adombrement de certaines énergies/ consciences, elles ne garantissent en rien la transmission automatique de cet adombrement. C’est toute l’erreur des sociétés secrètes occultes, et autres, que de prétendre cela.

Une forte majorité de ces sociétés occultes a pour objectif de faire croire au grand public que certaines lignées royales de sang biologique sont le paraclet de l’Humanité et sa Lumière. Nous vous invitons donc à la plus grande prudence et nous vous aiderons en cela, en respectant scrupuleusement vos décisions.

Les religions actuelles du monde entier ont passé des alliances avec ces lignées dites royales.

Dans le monde occidental, ce que vous appelez "œcuménisme" est un effet de telles alliances. De la même manière, certaines lignées occultes du bouddhisme sont en lien avec certaines branches du judaïsme par des voies tout à fait kabbalistiques…

A l’inverse, certains prétendent qu’une sorte de synarchie "céleste" est la seule manière de restaurer une hiérarchie spirituelle humaine susceptible de sortir l’Humanité de son état actuel.

La hiérarchie spirituelle humaine, dont nous avons commencé à vous parler, fait état d’un plan bien plus élaboré dont vous êtes TOUS les acteurs. Certaines choses doivent encore rester secrètes pour protéger la vie de plusieurs acteurs de ce jeu divin.

Alors, nous vous le redisons encore une fois: l’Amour ne s’impose pas sous des prétextes de bienveillance pour l’Humanité ni même sous aucun prétexte.

L’Humanité n’a plus besoin de ces tartuffes mais d’êtres réels qui manifestent la Présence d’Amour de ce qu’ils sont de toute éternité et qui fait la merveilleuse unicité de la perfection de leur rôle.

L’Amour n’est rien sans la Présence au-delà des mots et de tous les concepts que vous pouvez vous forger pour vous rassurer.

Car en définitive, vous avez encore très peur de ce qu’est l’Amour, même et surtout ceux qui prétendent être dans cet Amour inconditionnel qu’ils prônent avec tant de misère spirituelle et de sincérité dans leur demande.


Avec vous, à chaque instant, sur votre chemin de retour chez vous.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
- dans cœur sacré
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 11:35

pzero3

Message reçu par Loriel le 14 janvier 2007

Kutumi

LA GEOMETRIE DU COEUR SACRE

Bonjour mon frère, et heureux de te trouver, de nous retrouver. Enfin…! (Rires).

Remercie Luce de t’avoir sauvé la mise pour un temps! (Rires) (cf. 'La fée des trois jours'). Mais maintenant que tu es prêt, tu vois, je suis là!

Les Forces Noires vont débarquer de leurs silos, bientôt, et votre ciel sera rempli de confusion et de lumières diverses. Prenez racine en vous, davantage, et ne succombez pas.

Les grands préparatifs du départ de certains sont sur le point de se terminer et quelques négociations sont encore à l’œuvre, jusqu’au dernier moment de notre venue.

Si tu savais comme nous sommes heureux de pouvoir intervenir comme vous l’ont dit Ashtar et tous vos frères (cf. 'Demandez et vous recevrez' et 'Les brèves de l’info'). C’est un événement incommensurable dont la portée est pour vous encore inimaginable.

Tu es un des gardiens du Cœur Sacré.

Depuis le début de cette création, tu as été volontaire pour porter sur les mondes manifestés tel ou tel attribut de la Pure Lumière Créatrice de nos mondes. Depuis le début, tu as sans relâche œuvré pour que le Cœur Sacré s’incarne et s’épanouisse. Bientôt tu vas pouvoir contempler les fruits de l’Arbre.

Le Cœur Sacré a porté divers noms suivant les époques: manipura, bison blanc, fleur de lys, bodhisattva du lotus sacré, grand esprit des plaines d’argent, esprit rouge des plantes, suivant les civilisations et les époques… Mais en réalité,  qu’importe!

Même si son énergie s’est quelque peu modifiée du fait des modifications que tu connais (comme pour la flamme violette et les autres rayons sacrés), sache que cette énergie/ conscience est un rayon qui provient directement du Grand Soleil Central, contrairement aux autres rayons.

C’est à la fois un rayon dans le sens classique du terme mais aussi une trame qui tresse, dans la géométrie sacrée des sphères de manifestation, des liens entre divers plans afin que la Conscience Christique puisse s’épandre et s’épancher plus avant dans toutes les dimensions de cet Univers.

Il s’agit d’un centre attracteur qui a pour objet de focaliser l’expansion des formes alignées dans une direction donnée, en lien avec la Volonté de la Source des Sources par l’entremise du Grand Conseil Galactique et du Conseil des 24 Sages que vous appelez vos superviseurs.

(En effet, l’Ancien des Jours de 'Notre véritable demeure' est notre Superviseur).

Le Cœur Sacré est ce qui lie et relie les êtres entre eux par le Cœur Manifesté de vos choix d’incarnation voulus par l’Etre Suprême de chacun.

Il s’agit donc à la fois d’une trame qui se situe entre les interstices des sphères et à la fois d'un mode de liaison entre les sephiroth elles-mêmes, pour reprendre ce terme à la mode.

Car les sephiroth sont un modèle d’Univers et lors de l’ascension finale de votre planète et du secteur de votre univers, quelques données vont être modifiées dans cet arbre.

Il y a au centre de chaque galaxie un temple, dans lequel repose une matrice essentielle de tous les attributs de manifestation des formes expansées dans cette zone de création que constitue une galaxie. Temple qui est lui-même relié par une zone de transfert d’information située au cœur même de ce que vous appelez un trou noir, véritable autoroute de Lumière entre les trames et les mondes.

Les "archivistes" sont présents à cet endroit afin de parfaire la manifestation, en comparant le modèle initial avec le résultat de vos œuvres.

Cela peut vous paraître un peu mathématique ou un peu «feuille de route» ou «business plan» mais nous simplifions au maximum afin de nous faire comprendre, même si cela te paraît simpliste et cela est simpliste.

Les archivistes ont pour rôle de consigner tout événement se déroulant dans une trame donnée, sachant qu’une dimension possède plusieurs trames, elles-mêmes réparties en harmoniques suivant une loi que tu connais bien: celle de l’unité et de la résonance harmonique.

Laquelle résonance dépend de la qualité d’Amour que vous entretenez chacun dans votre lien avec l’Etre Suprême.

Résonance qui conditionne également les échanges d’information entre les couches électroniques des atomes, qui, ne l’oubliez pas, répondent parfaitement à la géométrie sacrée de votre lieu de manifestation (le modèle de votre univers).

Les différentes familles d’âme ont des tâches différentes dans la manifestation des liens entre les réseaux cristallins du treillis d’origine et la matière dense des créations manifestées.

Car tout est lien et rien n’existe sans ce lien merveilleux que vous nommez Amour et sans lequel la matière n’est que virtualité et évanescence.

Chaque famille d’âmes tisse des liens entre les plans en emmenant avec elle la Lumière originelle d’où elle provient.

Un peu comme dans la fable du Petit Poucet où les enfants sèment des cailloux pour ne pas se perdre dans la forêt. A la différence près qu’il ne s’agit pas d’éviter de se perdre, mais de répandre et d’expanser la Pure Lumière Créatrice qui constitue la seule et unique réalité de tout ce qui EST, éternel, omniscient et omnipotent.

Cette trame de Lumière, ce sont également les résonances manifestées de votre véhicule d’incarnation dans divers plans dimensionnels.

Dans tout cela, le Maître Cristal a pour tâche de transmettre à tous les maîtres cristaux de chaque secteur d‘univers, l’impulsion et le rayonnement de ce temple vers toutes formes vivantes.

Les chœurs Angéliques ont également cette fonction, à la différence près qu’ils accompagnent cette trame d’une volonté directe de la Source des Sources en autant d’attributs que de qualités que vous nommez angéliques et dont ils sont les régents, les gardiens.

Ils sont les porteurs qui véhiculent le rayonnement divin entre les différents plans à partir du Plan Créateur Originel.

Le Christ Cosmique porte plusieurs attributs émanant de la Source des Sources. Le Cœur Sacré est de ceux-là.

Entre les sphères de manifestation réside un vide qui est une trame, une discontinuité dont la taille est finie mais dont l’expérience est infinie. Souvenez-vous, le déroulement du temps ne dépend pas de la portion d’espace qu’elle est supposée contenir (cf. 'Technologie ascensionnelle').

Le fait qu’il n’y ait pas continuité entre les sphères de la géométrie sacrée de cet Univers ne signifie pas pour autant qu’il y ait rupture. Il est difficile pour vous de comprendre qu’il peut y avoir à la fois rupture et en même temps lien.

Entre les sphères, mais également dans le passage important et délicat de la 8e à la 9e sphère de manifestation de votre géométrie (entre l’œuf de vie et la 1re manifestation de la fleur de vie proprement dite) réside une qualité de vide où peuvent se faire piéger des âmes en partance. C’est l’une des résidences de l’après-vie que vous nommez "mort".

Cet espace intermédiaire est très convoité par diverses espèces, car il permet d’atteindre des strates et de récolter des âmes pour leur propre compte. C’est un lieu charnière pour l’incarnation et le départ des âmes. Mais pas seulement.

Les sphères d’accueil d’Anubis se situent dans ces espaces.

Et c’est là aussi que résident les anges des passages que vous nommez "naissance" d’une part, et "mort" d’autre part. (Ange de la Naissance et Ange de la Mort).

N’oubliez pas que la loi de résonance harmonique fait exister de fait cet espace entre toutes les autres sphères et pas seulement entre la 8e et la 9e sphère.

Tout cela paraît bien loin de votre quotidien. Et pourtant! Et vous vous demandez: «Mais pourquoi Kutumi nous raconte tout cela?»

Tout simplement, bien aimés, pour vous expliquer que votre présence dans ce plan ne peut être possible que par votre foi et par votre confiance absolue dans la Source des Sources et dans l’Etre Suprême qui EST votre réalité éternelle. Que votre présence en ce plan n’a été possible que par votre confiance absolue en tous vos frères et dans les plans angéliques.

Et vous avez oublié tout cela.

Vous avez oublié qui vous avez laissé derrière vous. Et vous souvenir de tout cela est comme réveiller le souvenir de vieux amis très chers en lesquels vous avez mis également toute votre confiance.

Imaginez que vous êtes au seuil d’une porte et que derrière celle-ci se tiennent des amis dont vous avez oublié jusqu’à l’existence et qui pourtant sont là, pour vous. Imaginez que vous ne compreniez pas et que pourtant votre cœur tressaille sans savoir pourquoi. Maintenant, imaginez que vous ouvrez cette porte…

Vous n’êtes pas seuls.

Vous ne l’avez jamais été et il est temps que votre cœur se souvienne de tout cela. Vous en aurez grandement besoin lorsque tout s’accomplira.

Et tous, nous vous préparons au retour chez vous dans les meilleures conditions possibles voulues par votre Etre Suprême pour lequel nous, Maîtres d’Ascension, ne faisons que veiller à la résonance parfaite de son rayonnement dans les plans denses de votre véhicule d’incarnation.

Nous ne faisons que vous montrer votre propre Rayonnement qui est celui de votre Réalité Immuable et Eternelle.

Je vous explique tout cela afin de réveiller en vous votre Foi qui est à la base de la réalité de votre Présence sur cette Terre.

Pour vous expliquer également que pendant votre phase d’incarnation, entre la Pensée que vous avez eue et la densification de cette pensée, la foi absolue vous a été requise afin de garder le contact avec là d’où vous venez, ce lieu qui est vous-même et à partir duquel vous manifestez cette différenciation qui est votre véhicule d’incarnation dans ce plan précis, à une époque précise et pour des buts précis que seul connaît votre Etre Suprême.

C’est pourquoi il est très important de relier les sphères entre elles, et non pas seulement par le mouvement qui les relie les unes aux autres et qui provoque une géométrie spécifique de chaque plan.

Cela est aussi très important du fait que chaque espace entre deux sphères est un lieu d’accueil, de vie et de transition, continuité permise par la trame du Cœur Sacré afin qu’il n’y ait pas de rupture dans le treillis de chaque dimension et le réseau des trames inter-dimensionnelles.

Tout cela est encore bien complexe, et nous vous enseignons progressivement. Nous vous réveillons à Notre réalité et donc à la Vôtre.

Le deuxième rayon, dont je suis le porte-parole et non l’initiateur, a pour fonction d’unifier ces plans, dans le sens de l’incarnation, mais aussi dans le sens de l’Ascension. C’est pourquoi je vous enseigne maintenant toutes ces choses.

«Il y a plusieurs maisons dans la Demeure de mon Père» dit Maître Sananda. Comprenez-vous mieux maintenant?

Votre présence dans ce plan est la Preuve ultime de votre Foi comme nous vous l’avons dit. Comprenez-vous mieux… maintenant?

Cf. 'Ordre et clarté' et 'Le sens originel des mots'

Bien aimés, reliez-vous sans cesse à ce qui fait votre présence "ici et maintenant" dans ce plan de votre réalité.

Avec vous, toujours, à chaque instant, jusqu’à votre réalisation suprême.

Kutumi

Vous pouvez diffuser ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

- dans cœur sacré
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 12:43

mary

Message reçu par Loriel le 21 juin 2006


Marie

TENTATION ET COEUR DU CHRIST

Je suis Marie la douce, Marie la bien-aimée et je viens à toi en ce jour merveilleux de réconciliation avec toi-même, véritable tremplin de ton ascension finale en la compagnie ô combien aimante de ta flamme jumelle Luce.

Solstice d’été, le jour le plus long de l’année, le jour où le jour est jour.

L’Amour du Cœur Sacré a pour vertu de vous faire connaître et reconnaître votre propre vérité par l’amour universel qui est le Christ incarné en vous.

Le Christ Universel peut être vu sous la forme d’une personne si tu veux, mais cela est faux.

Le Cœur Sacré est vérité et intégrité.

Là où il est, l’ombre n’est plus. Là où il est, la vérité est et le mensonge n’est plus. Là où il est, le respect de soi-même sort du cœur naturellement comme la rosée au petit matin.

Voilà l’aube de qui tu es, voilà enfin l’aube de ton amour pour toi et de l’amour pour Dieu.

Les anges dansent avec allégresse autour de toi. Tes guides se réjouissent et se font encore plus proches de toi, pour accomplir avec toi, avec vous, ensemble, l’œuvre de la Grande Lumière qui éclaire le monde.

Oui, tu as compris mon doux que tu es un être aimé, que tu es aimé inconditionnellement par tes frères mais que personne ne pourra t’aimer à ta place: et c’est ce que tu fais maintenant. Nous disons bien: faire et non pas seulement être.

Luce, chère âme, sois remerciée du travail d’amour que tu fais avec Loriel, sois remerciée de l’amour que tu te portes pour agir ainsi et allumer les étendards de nos mondes.

Istrée est ma sœur d’âme, comme vous avez vos frères d’âme également: Luce, nous t’apprendrons la notion et le vécu de sororité.

L’Amour est force et puissance aussi et c’est ce que tu comprends maintenant, concrètement Loriel.

L’un des subterfuges de l’Ombre est de t’avoir fait croire, en s’appuyant sur tes traumatismes, que l’amour du cœur n’est pas l’amour du faire. Faire avec amour n’est pas forcément fait avec le cœur.

Et jamais tu n’aurais accepté pareille compromission et combien tu as tenu et vaincu, combien tu n’as accepté aucune compromission, je dis bien... aucune. Ta force d’âme, le caractère trempé de ton cœur font de toi des nôtres à n’en pas douter un seul instant et tu le sais.

Tu as été tenté par les forces de l’Ombre, à plusieurs reprises.

La tentation n’est pas ce que montrent vos films et vos fictions littéraires. Ce ne sont que quelques aspects romanesques.

La tentation consiste à accepter quelque chose en sachant qu’il s’agit très bien d’un marché de dupes.

Si je dis "par lâcheté", c’est un jugement mais cela te donne une idée de ce que cela peut être.

La tentation consiste à faire alliance avec des êtres pour recevoir en échange un mieux-être, de l’argent, des honneurs, du baume pour ses souffrances…

La tentation consiste en l’absence de Foi et en le doute de son Soi Divin.

La tentation est compromission avec soi-même, est doute de soi, est doute de Dieu lui-même, de sa justice, de sa vérité, de sa Gloire, de son Amour Universel pour Sa Création.

La tentation est de croire qu’il y a autre chose que Dieu en action et que par conséquent, l’âme peut marchander en se croyant séparée ou non aimée de la substance même qui la fait vivre et qui l’a créée.

Je répète mon doux, mon cher et tendre Loriel, à aucun moment tu n’as failli, aucun, même au prix de grandes souffrances, tu n’as pas lâché un seul morceau.

Luce en a fait de même et vous vous aimez aussi pour cela: c’est en ce sens que nous vous appelons parfois chevaliers…

Ce que tu as enduré reçoit maintenant sa récompense. Et vous recevez en ce moment même la récompense que vous avez appelée.

Et en cela, je vous bénis et vous envoie ma cape bleu azur afin de vous parer de mon amour pour vous. Appelez et vous la recevrez.

Ce n’est pas une cape magique, c’est une énergie de Paix, de discernement, d’harmonie, de douceur, de concorde.

A chaque fois que vous souhaitez du baume par les coups que vous recevez, appelez ma cape et elle se posera sur vous instantanément. C’est mon cadeau pour vous, un cadeau divin…

Les Maîtres de la Fraternité Blanche, ceux de Shamballa ainsi que bien d’autres sont là pour écouter ta première conversation avec Dieu, dont fait partie ton Soi Divin.

Cf. 'Reconnexion à l'Etre Suprême' message reçu juste après celui-ci.

C'est un instant solennel, même s'il n'en a pas chez nous la même lourdeur que dans votre monde.

Je me réjouis en ce sens ainsi que les tiens, ainsi que les vôtres...


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

- dans cœur sacré
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 12:46

monde

Message reçu par Luce le 14 juin 2006

Etre Suprême

AU-DELA DU BIEN ET DU MAL

- Tu as effectivement le pouvoir de faire également le mal, ainsi que vous dîtes ici-bas. Mais tu ne peux le faire car ce n’est pas notre volonté.

J’avais seulement décidé de faire le BIEN dans ton incarnation présente et c’est ce que tu fais, même et surtout lorsque les autres croient que tu te trompes ou que tu agis mal, quand tu leur fais mal aussi.

Tu as toujours été honnête envers toi, envers Moi, envers les autres et cela est une très grande force.

- Ma vraie force?

- Oui, car tu as choisi tous les défis… mais combien tu sais les relever avec dignité, courage, loyauté, peur aussi. Et c’est une autre de tes forces: ta PEUR. Jamais tu ne l’as niée.

En fait, si tu devais avoir une seule force, ce serait: ton regard sur toi-même et sur les autres et le fait que malgré tes capacités à lire les âmes, à lire ton âme, tu les aimes et tu t’aimes.

- Alors, je serais déjà dans l’amour inconditionnel?

- Tu l’as toujours été, même en temps qu’humaine.

- Pourtant, ce n’est pas mon impression!

- Certes, car tu te comparais à ceux qui, eux, croyaient l’être et ne l’étaient pas et comme tu ne pouvais accepter que ces autres se trompent, forcément cela ne pouvait être que toi. Mais ainsi que tu le sais depuis peu, tu ne te trompes jamais.

- Et les autres non plus, à un certain niveau!

- Exact. Mais toi, à aucun niveau. Tu as un si grand cœur, tellement plus grand, encore plus vaste que ne peut même l’imaginer ton mental et pourtant dieu sait, et pour cause… (Rires), combien il est énorme ton mental!

Les vrais pouvoirs ne peuvent venir que du cœur, alors ainsi que tu l’as compris hier, il te suffit, il vous suffit de penser pour créer, ou comme tu l’as dit, de rêver pour concrétiser.

- Alors, pourquoi pas déjà la maison, le reste, l’argent?

- Pour ta famille, tout est déjà réglé et mes sbires s’en occupent.

- Oh! Quel mot. C’est pourtant ce que tu as dit?

- Oui, car pour œuvrer dans l’Ombre, j’utilise parfois des «sbires», et ainsi que tu viens de le lire dans le dictionnaire: «des hommes de main» mais pas du tout péjoratif, et qui autrefois étaient des ombres eux-mêmes et peuvent ainsi se mouler dans l’Ombre.

- L’Ombre?

- Oui, elle existe bien et cet homme te l’a dit, car il en fait partie ainsi qu’il te l’a dit également mais c’était nécessaire et cela l’est encore.

Oui, tu viens de comprendre, un sbire est un très grand rusé, et cela, toi et d’autres comme Loriel ne pouvez utiliser la ruse car c’est la ruse qui vous maîtriserait, car la ruse se retourne toujours contre celui qui l’utilise.

Mais moi, bien sûr, je sais la canaliser et surtout l’absorber!

Mais toi, tu ne le souhaites pas car tu n’as pas besoin d’elle pour créer, pour  rêver, pour aimer, pour comprendre, pour tout ce que tu es venue faire ici…

Et tu ne pouvais tout porter dans le cadre si limité de ton corps physique, tu as fait ce choix mais si tu devais vraiment affronter la ruse… l’amour te suffit.

En ce qui concerne cet homme, il a décidé en son temps, il y a très très longtemps, d’expérimenter l’ombre pour la transcender.

- Et moi?

- Tu es l’ombre et tu n’as pas besoin de la transcender.

Oui, Loriel aussi et son fils, mais la différence est que sa mère biologique est également issue de l’ombre et voilà pourquoi, il a tant de mal à la comprendre mais qu’il ne s’en fasse pas, nous veillons sur elle, mes sbires et moi (rires)…

Le choix de sa mère était de transcender la lumière pour connaître l’ombre. Tu vois, encore une facette différente de l’expérimentation de la lumière et de l’ombre.

Pour en revenir à tes pouvoirs, tu as tous les pouvoirs possibles dans l’amour et si tu te trouves face à quelqu’un de l’ombre, tu ne crains rien car tu es l’amour, tu es déjà l’ombre transcendée, tu n’as plus besoin de le faire (c’est-à-dire te prouver que tu peux transcender l’ombre) et voilà pourquoi tu peux transmuter le bien en mal et le mal en bien.

Eh oui, tous ceux qui sont déjà venus à toi, en ta qualité de Fée, et qui viennent à toi, sont transformés d’un côté ou de l’autre, mais cela tu ne devais pas le savoir avant, car tu ne l’aurais pas accepté.

Mais aujourd’hui, il est temps que tu saches, que tu as le pouvoir de transmuter le plomb en or mais également l’or en plomb en toi… et surtout en les autres.

Donc, tous ceux venus à toi, sont parfois passés du soi-disant «bien» au soi-disant «mal».

- Et pour Loriel?

- Peu à peu, il  comprend à mesure qu’il l’écrit (mais il n’a pas encore tout compris) qu’il n’y a ni bien, ni mal, ni or, ni plomb mais simplement le UN.

Il sait si bien le décrire mais son mental le refuse encore un peu car il souffre de l’image que les autres pourraient avoir de lui, qu’ils puissent croire qu’il serait du côté du mal, du «mauvais» côté.

Mais grâce à ta présence, ta propre compréhension du système, il commence à percevoir que l’opinion des autres sur lui n’est que leur propre projection.

Pour ce qui est de l’aider à comprendre le système, parle-lui des comètes et des réfractions… Il cherchera un peu, et comprendra que l’univers est le reflet de sa propre compréhension.

- Je ne sais pas s’il va comprendre ce que tu viens de dire car malheureusement pour toi… (Rires) et pour lui (Rires), je ne suis pas très bon canal pour tout ce qui est scientifique!

- C’est entièrement vrai car cela t’ennuie mais respecte cela en lui car grâce à lui, tu pourras toucher du doigt… Dieu d’une autre façon.

- Pour en revenir à mes pouvoirs. Lequel dois-je développer présentement?

- Savoir voir en toi que tu es MA création.

- Mais ne le sais-je pas déjà?

- Oui, mais tu ne l’as pas encore vu… en toi. Alors regarde-toi de cette façon et les autres te regarderont de cette manière et surtout SE regarderont également ainsi.

- Exprimer MA divinité sans l’exprimer?

- Exactement! Tu pourrais, certes comme d’autres, l’exprimer en paroles ou en actions et le faire savoir… mais cela est leur rôle à eux dévolu. Toi et Moi, en toi, avons choisi de l’exprimer seulement par le regard, dans le regard, pour le regard.

Et cela, Loriel l’a compris pour ce qui te concerne, puisque c’est ce qu’il a vu ou plutôt entraperçu mais, ainsi qu’il te l’a demandé avec beaucoup d’insistance pour un timide (et toc, voilà pour toi, Loriel! dit Luce), tu ne l’as pas laissé plonger au fin fond de ton regard si ce n’est à peine une seconde, et quelle seconde! Qui lui a fait verser des larmes.

- Est-ce que les gens seront capables de soutenir mon regard?

- Ceux qui seront prêts, oui.

Les autres iront voir ailleurs mais finiront par revenir à toi! Voilà ce que Ashtar Sheran, mon bien aimé Commandeur, avait commencé à te dire, à vous dire mais c’était beaucoup trop pour Loriel de rapporter cela en entier.

- Donc, je n’ai qu’à ETRE?

- Exactement, mais différemment de tes prédécesseurs, si je puis dire, tu ES et SERAS… de manière active, et cela est nouveau. Eux l’étaient dans le passif, dans le côté féminin.

Voilà pourquoi tu as toujours voulu être un garçon et que tu t’étais identifiée à ton père et non à ta mère.

Bien qu’étant une femme extérieure, et une vraie femme dans tous les sens du terme et de la chair, tu viens montrer en quoi une femme est également un homme. Comprenne qui voudra!

- Donc, j’en reviens à l’argent. Je sais, je suis très lourde…

- Justement, tu es effectivement très lourde par rapport à l’argent et c’est cela ton problème.

Alors que tu es légèreté dans tous les autres, tu ne réussis pas à être légère lorsqu’il s’agit d’argent. Cela vient de l’héritage très lourd de ta famille humaine, de la relation à l’argent qu’ont entretenue tout ce temps tes ancêtres.

- Pourquoi, par l’intermédiaire de cette amie, as-tu dit que Loriel et moi devions nous bouger, en quelque sorte?

- Parce que c’est ce que vous devez faire, et surtout Loriel, car il est trop dans son amour pour Moi, dans l’attentisme et c’est à lui, également, à décider ce qu’il veut vraiment. Il est Dieu autant que Toi, autant que vous tous…

- Et pour moi?

- Toi, tu as déjà mis en route… et tu le sais. Mais, ce n’est parce que tu es dans l’ETRE ACTIF, que tu dois tout faire.

Loriel a choisi de t’accompagner sur votre chemin, et il doit le faire.

Il doit se reconnecter à son masculin intérieur par lui-même, ne pas s’oublier. Certes, il «reconnecte» ou plutôt permet de réconcilier le masculin intérieur des femmes mais il s’oublie bien trop souvent.

Son masculin est bien présent mais souvent il oublie de le réactiver, chaque jour que Dieu fait, il doit le faire en l’exprimant, en l’extériorisant par l’action juste, certes, mais par l’action. Il doit se reconnecter chaque matin avec son féminin ET son masculin intérieurs.

- Et moi? Suis-je effectivement dans l’amour exclusif?

- Oui, d’une certaine façon mais cela vous est nécessaire car sinon vous vous donneriez déjà entièrement aux autres et vous n’y survivriez pas.

Il n’est pas encore temps, tout doit se faire, mais peu à peu… car sinon vous imploseriez ou exploseriez.

Cet amour exclusif vous est vital, aujourd’hui, alors ne le niez pas, ne le refusez pas et vivez-le pleinement.

Ne faites pas comme tant d’autres l’ont fait qui ont connu cet amour de manière exclusif et qui ont culpabilisé.

Tout ce qui est vous est donné vous est repris (en quelque sorte même si le mot «repris» est impropre) mais lorsque cela vous est donné: acceptez-le et lorsque cela vous est «repris»: acceptez-le.

C’est cela le mouvement de la vie, du balancier.

Cela ne veut pas dire que moi, Dieu, vous reprends les cadeaux que je vous fais, mais que je vous en donne encore de plus beaux… après. Parce que les précédents n’ont plus lieu d’être.

Jamais, je ne reprends ce que j’ai donné. Ceux qui croient cela sont dans l’illusion.

Donc, après l’amour exclusif que vous vivez, je vous ferai un cadeau encore plus merveilleux…

Mais pour l’instant, sachez jouir de celui que je vous fais aujourd’hui. Acceptez-le, ne le refusez-pas comme presque tous l’ont fait, au nom de je ne sais quelle morale: en tout cas pas la mienne!

- Eh bien, tu m’en as dit une tartine ce soir!

- Tu as vu? Combien tu as progressé et tu es prête à en entendre de plus en plus…

- Merci à toi, merci à vous tous.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

- dans cœur sacré
24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 22:49

/tag/coeur20sacre/fille_du_vent.jpg
Fractale de Philippe de Courcy


Messages reçus par Loriel le 29 mai 2006

ADN DU COEUR SACRE

Irvan de Sirius

Bonjour à toi Etre de la Terre.

Je suis un être de Sirius, planète d'eau et de vibrations sonores. Le lieu où le son est conscience.

Votre travail à Bugarach a été le prétexte d'une activation plurifréquentielle de codes sonores: un peu comme vos ultrasons qui sondent les entrailles de vos corps et vous invitent à révéler ce qui est caché.

Votre ADN mute dans des proportions importantes et nous apportons notre contribution à votre évolution qui est aussi la nôtre, comme vous l'ont rappelé dans des temps proches nos amis Pléïadiens. Notre «peau» est bleue comme la leur (rires)...

La matrice de cristal que vous avez créée est le support d'informations génétiques en provenance de la galaxie ainsi que de certains anti-univers.

Ne t'inquiète pas Loriel, tous les anti-univers ne sont pas des antiparticules... (Rires). Chacun participe à l'équilibre des univers comme la métaphore du balancier.

Alors, pourquoi venons-nous à toi?

L'ADN du Coeur Sacré a besoin d'être encodé par nos consciences à travers nos sons.

La création est multiple et nous répondons à l'appel du Père pour créer le nouvel être humain de la nouvelle prochaine Terre. Vous y serez ainsi que ton fils et Luce.

La multidimensionnalité de l'être, dont parfois se raillent avec tendresse nos amis concernant la compréhension que vous en avez, avec raison, est aussi valable à ce niveau là.

Vous savez que vous êtes le produit, le résultat d'une interférence de fréquences multidimensionnelles. Ne raconte pas cela à Luce, elle va tomber raide! (Rires).

Avant que de se manifester dans la matière 3D, l'ADN se prépare, comme votre conscience le fait avant de choisir ce que vous voulez venir chercher de par l'incarnation. Sans rire... sang rire... (Rires).

Nous aimons sourire et nous essayons de te mettre à l'aise avec des notions très très complexes. Nous connaissons ta passion pour le complexe. Tu vas être servi concrètement... (Rires).

Les maîtres cristaux transmettent et amplifient nos codages qui sont l'équivalent de votre «Je Suis».

Nous n'avons pas de craintes concernant nos actions car nous connaissons notre «Je Suis»» qui est aussi la volonté du Père, comme votre «Je Suis» est la volonté du Père, puisque nous avons le même, dans cet univers tout du moins.

La création de l'Homme n'est pas le produit d'une manipulation génétique comme vous le faites avec effroi dans vos laboratoires:

Chaque particule que vous modifiez change des univers entiers, et nous ne savons pas comment vous le faire comprendre.

Cf. également 'Technologie ascensionnelle'

Imagine qu'un point soit la condensation temporelle et spatiale d'un univers particulier avec ses règles de manifestation propres à lui, comme votre univers et vos états 3D actuels ont leurs règles qui leur sont spécifiques. Ainsi en est-il de chaque particule soit-disant atomique (seulement dans l'esprit de la majorité de vos scientifiques radoteurs et orgueilleux).

Chaque création moléculaire et atomique est la condensation d'un monde existant déjà dans votre invisible. Le nôtre n'étant pas aussi visible que votre invisible! (Rires).

L'être humain est la pensée de Dieu manifestée par sa création en tant que multi-référentialité de conscience, répondant aussi à la loi de l'Unité et de Résonance Harmonique que tu connais.

Nous essayons de te faire prendre conscience des incidences du travail qui a été fait, à travers vous aussi, n'étant pas conscients de toutes les parties de vous-mêmes, vous êtes forcément absents de certaines parties où vous n'êtes pas encore et pourtant, il suffirait de si peu, de si peu... un souffle et hop, tu t'envoles... avec ta belle.

La flamme qui réveille le feu sacré et accouche les âmes du Coeur Christique de l'Oeuf Cosmique...

Ne prends pas notre taquinerie pour de la médisance ou de la malveillance, pour des petits secrets que nous aimerions garder.

Certains secrets sont une connaissance qui te ferait exploser le cerveau... (Rires). Et comme nous t'aimons, nous ne le souhaitons évidemment pas!

Tu as encore à oeuvrer, vous avez encore à oeuvrer, encore et encore...

Nous laissons la place à d'autres de tes frères.

Istrée Flamme jumelle d'Ashtar Sheran

Le Coeur Sacré du Christ agit en vous et vos transformations s'accélèrent.

Ce qui vous avait pris trois semaines pour oeuvrer vous prendra bientôt quelques jours.

L'amour que vous vous portez est fait de matière pure et dense en provenance du rayonnement de fond de l'univers: c'est l'une des matrices de la Déesse Cosmique qui se révèle à vous à travers des femmes exceptionnelles comme Marie, mère de Jésus et tant d'autres comme Isis et d'une certaine façon Mahaat...

Vous provoquez et provoquerez des jalousies, ou plutôt vous les mettrez à jour. Ainsi vous contribuez à épurer les coeurs et à les ouvrir à la Déesse Cosmique: le désir de Dieu en action, la Matrice.

Les femmes qui sont venues à toi ont leurs pendants pour Luce. Des hommes se présenteront à elle et se déclareront.

Je serai là, Loriel, pour te soutenir car tu finiras de te détacher ainsi d'un lien de dépendance très fort avec la matière de ton corps. Cela t'obligera à couper et aller chercher plus loin, plus haut dans la conscience de ton «Je Suis».

Par ton amour pour Luce, Loriel, tu permets que j'agisse par elle et en elle.

Le tantra tel qu'il est décrit habituellement n'existe pas. Peu savent de quoi il est fait, car il est expérience avant que d'être radotage et livres fermés qui prétendent ouvrir les coeurs.

La croix égyptienne souffre de tout ceci et après vos oeuvres à Bugarach, vous aurez à réparer la croix égyptienne afin que les hommes connaissent et reconnaissent alors le tantra qui les anime.

Luce comprend ce que je veux dire: elle le sait, son corps le sait. Son Désir est sa Foi en quelque sorte.

Bugarach est une préparation à cela: la mise en résonance de vos fréquences d'amour à travers les deux demi-croix sont une harmonique nécessaire au nouvel ADN cristallin que vous connaissez. Mais cela ne suffit pas.

Si cela a suffi pour l'Oeuf Cosmique nouvellement créé, il ne suffit pas pour réactiver la libido en chaque être humain. Libido que nous préférons nommer:

«Chant d'Amour Universel»

Je laisse la place à Ashtar Sheran.

Ashtar Sheran

Bonjour à toi Loriel et bienvenue chez toi.

Nous vous avons accompagnés à la mer où vous avez reçu des signaux de nos vaisseaux. Ce n'était pas du morse et nous avons bien ri à ce sujet, mais des signes amicaux et fraternels de certains des tiens qui se languissent de ne plus te voir...

Tu as des amis qui t'aiment ici et qui suent parfois à te voir ainsi vivre sur Terre.

Si vous avez des sueurs froides, je peux t'assurer qu'ils connaissent aussi des signes d'inquiétude, qui ne sont pas du découragement mais de la conscience de la difficulté à travailler ensemble de concert. Si vous avez vos difficultés, nous avons aussi les nôtres.

Alors s'il vous plaît, soyez indulgents parfois avec nous.

Si nous disons très souvent que tout est parfait, cela n'a jamais signifié que tout allait de soi. Notre Foi et notre Amour pour le Père sont intacts, certes, mais nos difficultés ne sont pas les vôtres.

A chaque dimension, à chaque univers, ses limitations en quelque sorte, même si tu n'arrives pas à te faire une image de cela.

Tu as beau m'expliquer parfois comment ça marche par ton expérience, je suis encore assez perplexe sur la manière dont vous prenez les choses dans votre monde de troisième dimension.

Les Maîtres du Karma n'autorisent plus aucune fuite vis-à-vis des choix de résolution karmique d'avant une incarnation. Non pas qu'il y ait forcément fuite, mais certaines résolutions sont parfois reportées sine die, aménagées pour plus tard en fonction des circonstances présentes.

Sauf que l'ascension de la Terre et des Hommes qui engage tout l'univers dans la respiration du Père n'a que faire de ceux qui ont donné parole et redonné parole et qui n'en font qu'à leur tête.

Y compris chez les nôtres incarnés parmi vous.

Si le Père peut donner, il peut retirer, tu le sais, d'expérience aussi. Désir et Foi, que choisis-tu?

Nous avons un devoir de réserve vis-à-vis de nos équipes au sol.

L'autonomie dont vous jouissez est réelle mais certaines décisions ne dérogent pas à vos états d'âme, alors que d'autres peuvent se permettre un très léger décalage.

A bientôt.  Je vous embrasse ainsi que de la part de tous nos frères.


Vous pouvez diffuser ce texte à condition
qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com

- dans cœur sacré

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal/800px_galahad_grail.jpg/chevalier_atlantis.jpgRoi et Reine/accolade_chevalier.jpg