27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 10:11

Iris papillon

 


 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 20 mars 2014

REMIS LE 27/04/2017

 

Parce que toujours d'actualité !

 

Même si presque plus de temps avant la toute fin de l'énergie Antichristique du Temps des injustes, et ce, depuis que le temps de l'énergie Antéchristique s'est ouvert afin d'annoncer le temps désormais tout proche de l'énergie Christique du Temps des justes



IL N’EST PLUS TEMPS D'ETRE CE QU'ON N'EST PAS

Changer, c'est devenir soi-même.

Le plus beau cadeau que nous puissions faire aux autres est de nous occuper de nous-mêmes et d’être heureux.


Le plus beau cadeau que les autres puissent nous faire est de s’occuper d’eux-mêmes et d'être heureux.

Pourtant, tellement ne l’ont pas compris !

Mais il n’est plus temps de tergiverser, pour eux comme pour nous. Il n’est plus temps de dire, mais d’accepter que tel est leur choix et de les remercier de nous servir de repère, justement, pour ce que nous ne voulons plus pour nous.

Voilà en quoi nous pouvons véritablement aider les autres, en leur servant de repère, ou même d'exemple à suivre ou non en fonction de leur propre chemin. Et, pour cela, nous n'avons rien à faire, nous n'avons qu'à vivre.

Mais nous avons à vivre! Au mieux de chaque instant… en nos joies, en nos peines, en nos qualités (humaines), en nos défauts (humains), donc en toutes nos qualités divines incarnées chez un humain. Car, au regard du Père et de la Mère, nous sommes parfaits et l'avons toujours été.

C'est naturellement et simplement que nous pouvons aider, et que nous aidons les autres en leur servant de jalon par le biais de résonances du style «cela parle, cela ne parle pas», mais sans juger que cela soit juste ou non dans l'absolu, car dans l'absolu tout est juste. «Cela parle» dans le sens seulement que cela est juste pour soi et, en outre, juste pour soi en cet instant.

Cela nous parle? Tant mieux! Alors nous pouvons en tenir compte et prendre notre décision, mais non celle des autres, même s'ils nous aident à élaguer notre question jusqu'à recevoir en nous et uniquement en nous: la réponse unique pour chacun.

Cela ne nous parle pas? Tant mieux! Nous continuons sur notre chemin et pouvons remercier ces personnes, ces animaux, cette nature, cet élément, ce lieu, etc. que Dieu nous permet et nous a permis de rencontrer, tels des panneaux directionnels à la croisée de telle voix et telle voie.

Ainsi, nous faisons la part des choses et comprenons qu'en toute chose, justement, nous pouvons faire le choix d'en accepter ou non la leçon d'amour que Dieu nous donne, souvent via les autres en effet, mais en réalité leçon d'amour que nous nous donnons.

Aider l'autre, c'est aussi et parfois surtout savoir lui dire non. Est-ce facile? Bien sûr que non! Et nous l’avons tous expérimenté.

Cf. lettre Providence 112 du 4 mai 2011 intitulée ‘Il y a un temps pour tout car aimer est aussi savoir dire non

Mais ce n'est pas non plus dire non pour dire non, ce qui serait réactionnel. Ce n'est pas non plus dire oui pour ne pas prendre le risque de ne plus ou ne pas être aimé, estimé, apprécié, reconnu… bref, pour tellement de raisons que nous avons tous connues, mais bien parce que c'est un vrai oui, et non un oui d’inhibition.

Que vaut notre non, si c'est uniquement par crainte de nous exposer? Que vaut notre oui, si c'est uniquement par peur de ne pas être suffisamment bien, pour soi, pour l’autre, pour tous les autres, de ne pas être comme Dieu voudrait que nous soyons ou plutôt tels que nous croyons qu’il voudrait que nous soyons?

Que vaut alors notre non, que vaut notre oui? Et donc, que peut valoir notre parole, que peut valoir notre aide?

De toute façon, quoi que nous fassions, ceux qui ne nous aiment pas non seulement ne nous aiment pas davantage, mais en outre se rient parfois de nous.

En revanche, quoi que nous ne fassions pas, ceux qui nous aiment nous aiment, et ceux qui ne nous aiment pas, eh bien étonnamment le plus souvent nous respectent, voire nous redoutent
ou plutôt redoutent notre parole qui ne cache plus notre vérité! (Rires)

Ainsi, quand nous devons dire non de manière encore plus vigoureuse, osons, et comme par hasard nous reconnaîtrons les nôtres de tous ceux et celles qui ont œuvré et parfois sont parvenus à nous faire croire qu'ils étaient nos amis.

Quant à aider…

Ce sont les plaintifs qui disent, même jusqu'en leur comportement silencieux de victimisation: sauve-moi, aide-moi, car toi tu es ceci ou cela, tu es tel être de lumière, tu es tellement plus heureux et plus fort, alors tu dois m'aider sinon tu es égoïste, sinon tu n'es pas quelqu'un de bien comme tu prétends l'être sur le chemin de ta lumière, sans toi je ne suis rien, sans toi je ne vais pas pouvoir ceci et cela, aide-moi, je t'en prie...

Et l'on a droit aux suppliques, aux désespérances, aux maladies, aux larmes, à la manipulation,
aux chantages affectifs, aux chantages spirituels, au fait qu'ils sont perdus, en éternelle souffrance de ceci ou de cela, de telles personnes, de telles situations, etc.


Et qui sont les soi-disant sauveurs des soi-disant victimes? Eh bien, justement: les donneurs de leçons qui sont les questionneurs de La prophétie des Andes de James Redfield.

 

Combien de fois nous nous sommes fait piéger !

Combien de fois faudra-t-il encore nous laisser piéger par notre propre besoin d'aider, même par notre bien-pensée de vouloir croire sauver les autres? Et ainsi parfois, souvent, toujours... jeter nos perles?

 

En agissant ainsi, nous ne nous rendons pas compte que nous perdons beaucoup de temps à ne pas nous prendre nous-mêmes en charge et, en fait, que nous leur faisons perdre aussi le leur en nous prêtant à ce lien de codépendance.

Ne comprenons-nous pas que le temps passé avec certaines personnes, tandis qu'en outre nous épuisons notre temps imparti par Dieu, ne nous permet pas de donner notre perle à celui ou à celle qui saura la recueillir?

Ne comprenons-nous pas que, si dans l'aide il n'y a pas d'échange, nous allons continuer à nous épuiser et à nous gâcher… et que ferons-nous quand ceux qui auront vraiment besoin de nous viendront à nous, alors que nous ne serons plus capables de quoi que ce soit, même pas de nous occuper de nous-mêmes?

 

Posons-nous la question et comprenons que s'occuper de soi n'est pas égoïste. Au contraire! Parce qu'en réalité l'égoïste est celui qui veut que l'on s'occupe de lui. Parce qu'en réalité nous sommes égoïstes lorsque nous voulons que les autres s'occupent de nous.

 

Osons retrouver nos rêves de petit garçon et de petite fille, et réalisons-les le plus tôt possible. Tout de suite? Dans un mois? Un an? Dix ans? Mille vies? Qu'importe! L'important est que nous retrouvions le chemin de notre légende personnelle, ainsi que nous le rappelle L’Alchimiste de Paulo Coelho.

 

Mais ne redevenons pas enfant ni simplet, non! Retrouvons toute l'expression de notre flamme intérieure qui jamais ne peut s’éteindre, même si elle peut encore vaciller… Et prenons soin de nous comme de notre temple physique. Intérieurement et extérieurement.

 

Faisons un nouveau pas vers nous, et les dix, les cent suivants nous seront accordés par Dieu. Ne cessons jamais de dialoguer avec lui. Osons! Il aime tellement que nous lui disions tout ce que nous avons sur le cœur…

 

Dieu aime autant ceux et celles qui osent lui tenir tête et ne font pas «bêlement» ce qu'il nous invite à faire.
 

La foi, accepter, accueillir… cela n'a jamais été être des tubes digestifs, des mendiants de l'amour, cela n’a jamais signifié se soumettre, s'humilier, ramper, etc. Sauf peut-être pour ceux et celles qui veulent nous asservir. Pour mieux nous manger! (Rires)

 

Un Hans Christian Andersen comme un Jean de La Fontaine n’ont-ils pas su illustrer notre difficulté humaine d'accepter d'être ce que nous sommes vraiment? Un cygne? Un canard? Une grenouille? Un bœuf? Un dromadaire? Une abeille? Qu'importe!

 

Un guépard parce qu’il court si vite vaut-il plus que les autres animaux? De ce fait, leur est-il même supérieur? Il est uniquement dans son rôle de guépard, qu'il accepte.
 

Alors... que toutes ces grenouilles cessent de se prendre pour un bœuf!

 

Que tous ces bœufs cessent de se prendre pour une grenouille!

Que tous ces canards cessent de se prendre pour un cygne!

Que tous ces cygnes cessent de se prendre pour un canard!

 

Que nous cessions de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas! Mais que nous avions cru être par complexe d’infériorité comme par complexe de supériorité, même par soi-disant modestie comme par soi-disant humilité…

Et l'harmonie naturelle de l'Univers se manifestera à nouveau sur Terre en tous ses règnes, en tous ses espaces, en tous ses temps, en toutes ses dimensions... et pas seulement en ce que nous appelons avec tant d'ignorance: la 5e dimension.

Acceptons ce que nous sommes, et non plus ce que nous voudrions paraître ou, au contraire, cacher… Surtout et en premier lieu: cacher à nous-mêmes!

Parce que la hiérarchie céleste n’est pas hiérarchie de l’Homme.

 

Acceptons à chaque instant le renouvellement de notre choix d’âme initial. Non seulement nous pourrons être ce que nous sommes véritablement, mais nous pourrons aussi nous retrouver sur la voie de qui nous sommes de toute éternité.

Honorons notre choix d'âme initial. Il est encore temps! Mais il est vraiment plus que temps de nous préparer à être nous.

Parce que notre Etre Réel se présente une dernière fois...

Alors, osons changer et ainsi devenir (redevenir) ce que nous avons toujours été. Osons accepter le rôle que l'âme de notre Etre Réel a choisi de tenir en ces temps bénis de notre ascension collective.

Nous n'aiderons jamais autant les autres, donc l'Humanité, donc notre propre humanité, donc tous les règnes ainsi que notre Terre présente... qu'en étant qui on est: ce pour quoi et ce pourquoi nous sommes toutes et tous venus, en ces temps de Transition vers notre véritable demeure.


IL Y A UN TEMPS POUR TOUT

Un temps pour dire oui, un temps pour dire non
Un temps pour le silence, un temps pour le partage
Un temps pour ne pas agir, un temps pour agir
Un temps pour jouer, un temps pour ne plus jouer
Un temps pour perdre du temps, un temps pour ne plus perdre de temps
Un temps pour paraître, un temps pour être
Un temps pour être qui on n’est pas, un temps pour être qui on est

 


Iris papillon

 

 

Extrait de la lettre Providence 113 du 11 mai 2011 intitulée ‘Il n’est plus temps de se perdre à perdre le temps

...
«Si aimer est aussi savoir dire non, dire non ne veut pas dire pour autant dénigrer, rejeter, séparer, renier ou ignorer, faire comme si...

Savoir dire non, c'est aussi dire oui à notre propre silence. Silence qui n'est pas ignorance de l'autre ni ignorance des informations de "bonne" ou de "mauvaise" nouvelles venant jusqu'à nous.

Dire un vrai non est au contraire invitation à ne pas se laisser envahir, déborder, parfois même violer de tout ce qui n'est plus notre expérience, et au sujet de laquelle nous prenons conscience que cela n'a jamais été nous. Mais, et c'est un grand mais, même si cela a bel et bien existé.

En ce sens, nous n'avons plus non plus de temps à perdre... De temps à perdre à encore faire l'autruche, de temps à perdre à encore répondre à qui ne veut pas entendre, de temps à perdre à encore nous justifier vis-à-vis des autres mais également en premier à nos propres yeux, de temps à perdre à vouloir ceci ou cela.

Et tous, sans aucune exception, nous avons expérimenté ces pertes de temps, nécessaires tout le temps qu'elles furent jugées par «nous en nos Présences» comme étant nécessaires...

Nous n'avons plus non plus de temps à perdre à dénoncer ceci ou cela qui nous aurait dénigré, ou qui serait mensonge, ou qui serait sectarisme, ou qui serait endoctrinement, et qui pourraient pourtant aux yeux du jugement humain sembler nous dédouaner de notre «non» ou justifier le pourquoi du comment nous en sommes venus à telle décision. Car, en faisant cela, nous nous salissons des salissures que pourtant nous dénonçons...

REMERCIONS LES BOUES ET LES CENDRES DE NOS EXPERIENCES

Nous n'avons plus de temps à perdre, non pas seulement parce que tous nous y invitent et que tout nous y invite, non pas seulement parce que Dieu nous le redemande, mais bien parce que lorsque nous jouons à ce jeu-là, nous nous éloignons du chemin de retour vers nous, d'une manière ou d'une autre...

En outre, même si à notre entendement cela nous paraît être un simple constat, nous ne pouvons plus perdre de temps à dire que cette personne critique, que celle-ci manipule, que cette autre est une plaintive, une questionneuse ou encore une intimidatrice (même si cela est vrai sur le moment), car alors les «boues» dont nous la qualifions finissent par pénétrer en nous et devenir nos propres boues.

Ne plus laisser pénétrer d'une manière ou d'une autre, en notre espace intérieur, tout ce qui n'est plus ce que nous avons pu ou cru être... n'est pas faire l'autruche ou l'égoïste ou l'indifférent, mais au contraire respecter ce choix de l'autre qui n'est plus le nôtre.

Ce n'est pas parce que dehors, il pleut à torrent que nous n'allons pas fermer toutes les "ouvertures" de nos maisons sous prétexte que, puisque c'est la volonté de Dieu, alors nous allons laisser inonder la maison!

La pluie est bénéfique à la nature, mais l'est-elle dans notre maison?

Ceci dit, si notre choix est de nous faire mouiller et inonder extérieurement comme intérieurement, alors nous pouvons tout à fait au contraire ouvrir toutes les portes et fenêtres de nos maisons extérieures comme intérieures. Mais ne soyons plus étonnés d'être trempés!

Il en est de même pour les boues et les cendres des autres. Nous pouvons nous laisser éclabousser, mais nous pouvons aussi choisir de ne plus nous laisser envahir par leurs boues.

ALORS NE SOYONS PLUS DES HALLS DE GARE

Ainsi que nous y ont invités les Etres Colombes dans leur texte magistral 'L'espace interne de votre unité différenciée'.

Car, en ce sens, où serait donc notre amour ou notre non-amour pour ces autres?!

Ils veulent continuer à patauger dans la boue, tel est leur choix. Est-ce encore mon choix? Est-ce encore votre choix? A partir de là et selon mon «oui» ou mon «non» en réponse à cette question primordiale, j'agis en conséquence.

Mais ce n'est pas pour cela que je n'aime plus ceux qui veulent encore continuer à patauger... En outre, tant qu'ils ne m'imposent pas leurs boues et que je ne suis pas éclaboussée, je n'ai même pas à montrer de la voix de mon propre choix!...

C'est aussi en ce sens que L'Ancien des Jours nous avait dit en son texte du 18 novembre 2006 'Notre véritable demeure':


«Le temps des tribulations a commencé: vous êtes au seuil de Votre Maison. Au seuil! Que votre cœur entende cela et il a entendu cela. Il a entendu le son des trompettes qui ramènent les brebis chez elles.

Sentez sous vos pieds le seuil de votre Maison.

Ne voyez-vous pas la boue qui vous a collé aux pieds?

Ne sentez-vous pas vos pieds et vos pas s’alléger?

Ne voyez-vous pas ceux qui veulent que la boue continue de coller à votre chemin?

Ne voyez-vous pas ceux qui croient que la boue fait partie du chemin et de vous-même?

Ne voyez-vous pas ceux qui vous amènent à penser que la boue est le chemin et donc que cette boue est vous-même?

Jésus a marché sur les eaux. Entendez ces paroles: Il a marché sur les eaux.

Vous avez décrotté vos chaussures afin de ne pas salir La Maison du Père qui est La Vôtre.

Vous n’êtes plus les boues et les souffrances qui vont avec.

Laissez croire cela à ceux qui le veulent et qui continuent à entretenir de salir le chemin jusqu'au seuil de Votre Maison. Leur récompense sera la fange qu'ils auront eux-mêmes volontairement laissée. Ainsi en est-il de la Justice du Père.
»

Ainsi, si nous n'avons plus de temps à perdre avec nos propres boues, dont nous nous sommes libérées et que nous pouvons remercier pour leur amour de nous avoir si bien enseigné ce que nous n'étions pas en vérité, mais bien ce que nous étions dans notre réalité, pourquoi continuer à perdre du temps également avec les boues des autres?

CAR NE PLUS PERDRE DE TEMPS EST JUSTEMENT HONORER LE TEMPS
»...

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce

Guide-interprète spirituelle
 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:54

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 9 septembre 2016

 

À la demande de Gaïa et de Christ via le Commandeur Ashtar Sheran

 

En unité avec le texte inspiré par eux ‘Les prières du portail 9-9-9 deviennent superstition comme toute prière

 

RENOUVELER SON CHOIX D’ÂME INITIAL EST PRIÈRE INCONDITIONNELLE

 

Chapitre extrait de la lettre Providence 137 du 24 septembre 2013 intitulée ‘Notre âme a toujours été celle de notre être réel

 

…«HONORONS CHAQUE JOUR PRÉSENT QUE DIEU CRÉE ET NOUS DONNE CHAQUE JOUR

 

Renouveler notre choix d’âme chaque jour, non à la manière d’une méthode Coué ou d’un mantra quelconques -qui furent, certes, si utiles et efficaces dans l’ancien, car uniquement à titre d’objectivation de tel désir- mais bien parce que chaque jour est notre présent ici et maintenant.

 

Véritablement renouveler notre choix d’âme chaque jour, comme pour tous nos choix, n’est pas une incantation en vue d’obtenir, justement, ce renouvellement et cette reconnexion. Même si le faire avec cette intention ne soit pas mal en soi! Mais c’est alors seulement laisser perdurer une superstition, parce qu’une croyance, qui ne peut exister que dans les anciennes énergies (qui figent le mouvement).

 

Véritablement renouveler nos choix quotidiennement n’est pas non plus en vue de consolider ces choix, déjà faits et en train de s’accomplir dans l’invisible, et même de commencer à s’actualiser jusque dans notre 3D. C’est simplement redonner à Dieu, comme à nous-mêmes, l’amour qu’il/elle nous a donné, certes, mais qu’elle/il nous donne et nous redonne à chaque instant, sans aucune limitation.

 

C’est déjà nous redire combien nous nous aimons nous-mêmes, avant de redire combien nous aimons, dans la certitude d’être aimés de Dieu.

 

Et Dieu est dans tout, dans chaque règne, chaque fleur, chaque fourmi, chaque arbre, chaque léopard, chaque nuage, chaque pluie, chaque élémental, chaque humain, chaque minéral, chaque être...

 

C’est redonner (dans la montée/remontée de notre esprit saint humain), par le don de notre foi et de notre amour, tout ce que (dans la descente/redescente de l’Esprit Saint divin) nous avons reçu et recevons de Dieu, par le don de son amour inconditionnel pour chacun, certes, mais aussi par le don de sa foi en l’humain de l’Humanité terrestre.

 

Dieu nous aurait-il donc aimés une seule et unique fois pour toutes, depuis les tout débuts de notre création, pour ensuite cesser de nous dire et de nous montrer son amour pour nous tous? Certes, sans s'imposer, car Dieu ne s’impose pas... non plus.

 

Pourtant, nous savons bien que nous avons besoin, même à notre niveau humain, de dire à l’autre que nous l’aimons et que l’autre nous le dise et redise, et ce, quelle que soit la manière: par oral, par écrit, par un geste, un regard, une attention, même une simple pensée...

 

Qui nous demande de renouveler notre choix d’âme en le clamant haut et fort? Là encore, aucune obligation. Là encore, aucune méthode, aucun rituel. Chacun et chacune de nous sommes comme nous sommes.

 

Deux autres métaphores pour illustrer ce «renouvellement» (à défaut d’un autre terme, car en réalité c’est un nouveau jour et une nouvelle conscience, à chaque fois): celle du feu dans la cheminée entretenu uniquement si nous renouvelons la charge de bois, comme celle de notre nourriture quotidienne.

 

Alors, nous nous occuperions de tout cela chaque jour, mais nous négligerions de nous occuper de l’amour sous toutes ses formes et, pour commencer, de l’amour divin? Mais qui nous a donné cet amour, toutes ces amours, si ce n’est le Père Divin et la Mère Divine?

 

C’est cela le commencement de la foi : le pardon à soi-même par le don (redonner) à qui de droit.

 

C’est donner, recevoir, redonner en un seul mouvement comme si, à chaque fois, c’était la première fois. L'innocence de l’enfant en chacun de nous!»…

 

 

Chapitre extrait de la lettre Providence 99 du 1er octobre 2010 intitulée ‘La force de la prière qui redonne par le don

 

…«LA FORCE DE LA PRIÈRE PARDON QUI REDONNE PAR LE DON DE LA FOI ET DE LA PAIX

 

Nous occuper de nous, et ne pas demander que les autres le fassent à notre place.

 

Nous occuper de nous, et ne pas s’occuper des autres à leur place, ni en prière, ni en intention, ni même en souhait qui ne serait pas directement le désir de sa Présence.

 

Nous occuper de nous, et ne pas refuser bien évidemment d’accompagner ou d’écouter cet autre qui s’occupe également de lui et ne nous demande pas de le porter à sa place, mais qui témoigne, qui partage, qui donne et reçoit dans l’échange…

 

Parce que donner et recevoir sont un seul et même mouvement, certes, mais uniquement quand nous n’avons aucune intention si ce n’est d'être dans les bras de notre Présence.

 

Car ainsi que l’ont dit la Fraternité Blanche de Melchizedek et les Maîtres de rigueur de Shamballa:

 

«Donner sans recevoir et recevoir sans donner sont la certitude de créer des sortes de trous noirs, des béances non alignées dans vos corps.

 

Donner sans recevoir équivaut à dilapider un bienfait. Ainsi les marchands du temple donnent et s’épuisent.

 

Recevoir sans donner équivaut à thésauriser ce que l’on vous donne. Ainsi tout ce qu’il vous a été donné vous est repris.

 

Alors comment un seul mouvement peut-il être à la fois et dans le donner et dans le recevoir?»

 

Cf. la suite de leur message : ‘L’apprentissage de votre liberté première

 

Pour anecdote, il y a une vingtaine d’années, un ami m’avait dit se sachant lucidement égoïste et avec son humour parfois teinté de noir (Rires):

 

« L’égoïste est celui qui veut que les autres s’occupent de lui ! »

 

Et à ce sujet, tous ceux du "mode plaintif" en sont les champions (Sourire). Allusion bien évidemment à l’incontournable «Prophétie des Andes»…

 

Comment aider véritablement la Terre si ce n’est, en vérité, que chacun s’aide? Que chacun s’aide en s’aidant lui-même, et parce qu’il s’aide véritablement, il aide tous les autres parce que nous ne sommes qu’Un!

 

Et encore une fois, en étant dans «l'être» et non pas dans le «faire» déconnecté de l'être.

 

Comment être ? Peut-être tout simplement en acceptant d’être et non pas en voulant être, en désirant être, en s’imposant à être ou en imposant à l’autre d’être, etc.

 

Et alors là, oui effectivement, le groupe, le groupement, la prière dans le sens de redonner ce que l’on a reçu par le «don de la foi» et dans le «don de la paix» agit et interagit dans l’Unité du Saint-Esprit selon la Volonté de Dieu le Père, Dieu la Mère, Dieu le Fils, Dieu la Fille et non pas selon la volonté de telle ou telle personnalité humaine.»…

 

Les autres textes directement liés sont :

Le choix d’âme initial signe la fin des illusions’ et ‘Le choix d’âme initial signe la fin du karma’, dans lesquels j’avais retranscrit une lettre intérieure d’Ashtar Sheran, ainsi que 'Nous ne sommes pas assez vigilants avec le net et les réseaux sociaux' dans lequel Sananda s’adresse à chacun et à chacune.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 12:40

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 5 mars 2016

 

En présence de toutes les Présences

 

LA FISSURATION ACCÉLÉRÉE DU PORTRAIT DE TOUS LES DORIAN GRAY

 

Je viens d’être guidée vers le texte de septembre 2013 ‘Notre être réel se présente une dernière fois’, que je ne saurai trop vous inviter à relire également.

 

Cette fenêtre linéaire de deux ans et demi, qui nous était ouverte pour nous permettre de reconnaître et d’assumer pleinement la validation divine de notre renouvellement, ou de notre non-renouvellement, de notre choix d’âme initial, est désormais clôturée. Définitivement. Nous avons ainsi accepté ou refusé l’entière responsabilité de notre choix ou non-choix du Renouveau. Définitivement. Aucune tiédeur n’a été acceptée.

 

Pour rappel. Tous nos Êtres Réels se sont alors présentés à nous en vue dancrer définitivement nos décisions d’avoir renouvelé, ou non, nos choix d’âme. Décisions qu’ils ont acceptées, puis validées devant l’ensemble de nos Présences et la Source des sources, avec les incidences suivantes:

 

1) Pour certains, notre Être nous a simplement dit au revoir en se retirant de notre incarnation humaine, en réponse à notre choix conscient de demeurer dans l’ancien par peur consciente ou inconsciente. Cependant, nous demeurons son extension. Pour faire image, l’essence de notre Être est positionnée définitivement au-dessus de notre tête, après avoir quitté notre mental.

 

2) Pour d’autres, notre Être nous a dit aussi au revoir, mais s’était déjà retiré depuis quelque temps de notre incarnation humaine, en réponse à notre choix conscient de demeurer dans l’ancien par refus conscient du nouveau. Nous demeurons son extension. L’essence de notre Être est positionnée définitivement au-dessus de notre tête, après avoir quitté notre ventre.

 

3) Pour d’autres encore, notre Être nous a dit aussi au revoir, mais s’était déjà retiré depuis quelque temps de notre incarnation humaine, en réponse à notre choix inconscient de demeurer dans l’ancien par refus inconscient du nouveau. Nous demeurons cependant son extension. L’essence de notre Être est positionnée définitivement au-dessus de notre tête, là où elle se tenait déjà dans l’attente de notre acceptation ou de notre refus de renouveler notre choix d’âme initial.

 

4) Pour d’autres enfin, notre Être nous a dit «à Dieu» et s’est retiré définitivement de notre incarnation humaine, mais aussi de toutes nos dimensions, en réponse à notre choix conscient de nuire à l’Humanité et à la terre, donc à Dieu, et ce, par avidité pleinement consciente de notre gloire personnelle. Parce que nous avons ainsi rejeté l’appel de notre Être dans toutes nos dimensions. Pour ce qui concerne le devenir de notre âme, nous ne sommes toujours pas autorisés à recevoir l’information.

 

Cependant, aujourd’hui et désormais, dès lors que nous appellerions l’ancien ange déchu Kaphiel, en toute humilité, et nul ne saura le tromper, peut-être pourrait-il nous aider à accepter cette situation qu’il a bien connue... Mais certainement pas en vue de la changer!

 

Nous sommes tous invités à relire son poignant et si noble témoignage retransmis dans ‘La rédemption des anges déchus’.

 

5) Pour tous les autres, notre Être nous a dit bonjour, et nous redit bonjour. Il s’incarne chaque jour de plus en plus en nous, en réponse à notre choix d’accueillir le renouveau de chaque présent, alignés à notre Présence par le biais de notre Être Réel. L’essence de notre Être est donc positionnée définitivement en toute notre incarnation humaine, et ce, à partir de notre reconnexion "ventre cœur mental".

 

Nos Êtres Réels s’étant donc ainsi présentés à nous, en septembre 2013, pour acter notre acceptation ou notre rejet définitifs de notre foi en le Renouveau divin, aujourd’hui nous sommes invités à accepter toutes les manifestations, visibles ou invisibles, individuelles ou collectives, de la confluence de tous ces choix, et non celles uniquement de notre propre choix. Nous sommes venus ensemble refermer une voie pour en ouvrir une nouvelle.

 

En effet, nous sommes avisés d’une décision irréversible des Créateurs de mondes, dont cinq ont actuellement une extension terrestre (fait rarissime, nous rappellent-ils) jusqu’en 3D, et donc parmi nous avec nous. Les Créateurs de mondes sont apparentés aux Élohim. Mais personne d’entre nous ne sait réellement ce qu’ils sont, nous précisent ces derniers, et certainement pas l’imagerie les concernant qui avait été créée de toutes pièces, par diverses strates de l’astral, en vue de temporiser nos incertitudes effrayées.

 

Avec tous ceux et toutes celles présents lors du ‘Concile planétaire du 15 au 17 février 2009’, les 24 sages et la Fraternité Galactique des Mondes Libres ont demandé solennellement aux Créateurs de mondes de mettre en œuvre dès aujourd’hui, depuis l’invisible jusqu’au visible de notre présent linéaire, l’accélération de l’application immédiate du décret Métatronique.

 

Le jeu est terminé. L’ancien jeu est terminé depuis 2007.

 

Mais combien ont accepté de l’entendre? Combien n’ont pas tenté de dénier, de renier, de dénigrer, de fausser ou même d’ignorer cela? Et ce, malgré tous leurs avertissements, plus récemment via le channeling, certes, mais directement et en tout premier lieu, au sein de chacun.

 

Cette fenêtre linéaire d’un cycle de 9 ans vient donc, elle aussi, d’être clôturée définitivement.

 

2016, année universelle 9, comme l’était 2007, ne permettra plus à quiconque de continuer à «jouer à l’ancien» sans incidence impérieuse dans le visible. Comme c’était déjà le cas dans l’invisible. Mais, surtout, sans que les personnes et/ou êtres concernés par le point 4 (ci-dessus rappelé) puissent continuer à ignorer la violence de la réalité de leurs perversités. Un peu comme dans la toute fin de l’histoire rapportée par Oscar Wilde: Le portrait de Dorian Gray.

Plus aucun "portrait", plus aucune image, plus aucun support, plus rien ni personne, ne pourra porter ni supporter toute magie, blanche ou noire, sans que désormais la magie (à l’origine uniquement divine) utilisée ou exploitée soit devenue, de fait, Vaudou. Sans exception aucune! En outre, le Vaudou lui-même ne peut plus être qu’énergie très sombre. Sa face lumineuse avait commencé à se déliter il y a maintenant une vingtaine d’années. Aujourd’hui elle n’est plus.

 

C’est pourquoi, et ceci est leur décision irrévocable, les Créateurs de mondes ont accepté d’accélérer, pour Terra et ses sœurs mais aussi pour toute l’Humanité et les Humanités non terrestres, la manifestation extériorisée des "portraits" de tous les Dorian Gray, et ce, en accord avec chaque Présence des personnes et/ou êtres concernés comme de tous les autres humains.

 

Bien évidemment, pour ce qui concerne ces personnes et ces êtres, la violence de la fissuration de leur portrait sera proportionnelle au degré de leur perversion narcissique.

 

Je sais combien cette décision pourra apparaître insoutenable pour beaucoup d’entre nous… et même, tellement injuste! Pourtant, elle est.

 

Les voies de Dieu nous sont encore impénétrables.

 

Notre Être Réel n’est pas et n’a jamais été la brillance apparente d’un Dorian Gray. Notre incarnation présente ne peut plus et ne pourra plus être, en aucune façon, portrait d’un Dorian Gray. Pour faire image (Sourire), notre incarnation serait portrait, si elle était portrait, uniquement de notre Être Réel.

 

C’est pourquoi notre Être Réel s’est retiré non seulement de notre incarnation humaine, mais aussi de nos multidimensions, dès lors que nous avons choisi Dorian Gray. L’un et l’autre s’excluent mutuellement. Il n’y a pas de place pour notre Être, si nous avons fait le choix de l’énergie "Dorian Gray".

 

Même si c’est difficile, et justement parce que c’est si difficile depuis le temps que nous détournons les yeux, acceptons de regarder bien en face tous les portraits des Dorian Gray qui se révéleront à nous, pour la plupart en éclatant de leur dernière fissure.

 

Tous ces Dorian Gray n’ont pas honoré et continuent délibérément à ne pas honorer les anciennes énergies de notre passé collectif, et ce, en les pervertissant, en les violant ou en se jouant d’elles. L’Ancien est respectable, le Passé est respectable, tout comme le Nouveau et le Présent qui les ont déjà recueillis en leur bienveillante grande poupée russe.

 

Remercions-nous d’avoir joué et si bien joué à «jouer à être comme Dieu», à «jouer au portrait de Dieu». Mais ce temps n’est plus. Tournons la page de toutes nos vies dites antérieures. Elles, non plus, n’ont plus lieu d’être dans le Renouveau qui est déjà là. Pour tous ceux qui l’ont accepté.

 

Se préparer, s’il y avait encore à se préparer, c’est simplement renouveler chaque jour son choix d’âme initial. Le reste, tout le reste, vient et viendra à nous le moment venu. Et pas avant! Mais ce, sans attentes, sans objectifs, sans vouloirs, sans impositions, sans habits, sans savoirs…

 

Les Créateurs de mondes nous précisent que ce n’est pas parce que nous ne serions pas directement visés par le point 4 ci-dessus que, pour autant, nous serions exemptés de la puissance manifestée du présent décret. Si nous ne sommes pas justes envers les autres humains, même ceux ayant succombé à la perversion narcissique, ni envers quelque règne que ce soit, désormais nous aussi nous récolterons de manière accélérée ce que nous aurons semé.

 

Il n’y a plus et il n’y aura plus aucune échappatoire dans le visible, ni dans l’invisible. Pour quiconque! Chaque nouvelle secousse non prise en compte sera suivie d’une autre, à chaque fois de plus en plus forte, tant que nous ferons la sourde oreille devant la manifestation du Verbe de notre Présence.

 

Pour exemple odieux envers les animaux, sachons reconnaître qu’aucun abattoir ne les respecte. Aucun! Sachons surtout qu’aucun animal (même dit d’élevage) ne vaut moins qu’un autre (même dit de compagnie), mais aussi qu’aucun animal ne vaut moins qu’un humain.

 

Pour exemple a priori moins violent envers les animaux, sachons que toutes ces personnes pratiquant la pêche sportive, prétendant ainsi honorer leur adversaire que serait alors le poisson, veuillent ignorer la souffrance vécue par l’animal, parce que relâché. Où est donc leur bon sens dans leur soi-disant amour et respect de la nature? Certes, ils ne tuent pas. Mais...

 

Sachons que toute douleur, au moment de son déclenchement, est toujours à son maximum. Ensuite, et selon, son intensité et sa durée diminuent plus ou moins rapidement. Pour un humain comme pour un animal! Pour les autres règnes, c’est un peu différent (en tout cas, sur terre), mais nous nous devons également dhonorer leur nature.

 

Ce décret des Créateurs de mondes n’est pas plus important que tous les autres décrets divins. En revanche, il va nous sembler bien plus puissant en sa manifestation la plus directe et la plus intense, jusqu’à maintenant, dans notre réalité linéaire.

 

Pour terminer ce texte si dense ! le Commandeur Ashtar Sheran tient à nous rappeler que, tous et toutes, Dorian Gray ou non, nous sommes aimés et accompagnés... dès que nous l’acceptons.

 

Il nous redit que nous n’avons pas à juger, mais surtout que nous n’avons pas à préjuger qu’au moins nous, nous aurions su ne pas faillir, que nous, nous aurions su ne pas être des Dorian Gray… Que nous serions donc meilleurs, que nous aurions réussi, que nous mériterions, que nous serions même déjà réalisés.

 

Mais tenons-nous prêts, car Celui/Celle Qui Vient viendra à l’heure où nous n’y penserons pas.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 08:54

 

 

Post-scriptum d’Élisabeth en Luce du 2 juillet 2015 du texte 'Il nous reste un mois pour tout rectifier'

 

En présence d’Ashtar Sheran, de Sananda et de toutes nos âmes

 

TRÈS BONNES VACANCES DE L’ÂME

 

Si nous sommes invités à prêter toute notre attention sur les événements internationaux en cours, ce n’est certainement pas pour nous laisser hypnotiser ni décentrer par eux. Ashtar Sheran le redit, et nous le redira…

 

Les derniers textes sont suffisamment nombreux (y compris dans tous les liens proposés), denses et révélateurs pour que ces mois d’été soient consacrés à nos vacances personnelles, certes, mais surtout à nos vraies vacances qui sont celles de l’âme.

 

En effet, en 2007, Sananda nous avait fait savoir que les vacances séparées n’étaient plus, que nous ne pouvions plus les dissocier comme nous ne pouvions plus diviser notre vie en compartiments, quels qu’ils soient.

 

Cela ne veut pas dire pour autant que notre intimité et notre vie 3D soient remisées au placard ou laissées pour compte. Que nenni! Cela signifie qu’il revient à chacun de respecter son espace et son temps, et de les faire respecter, comme de respecter ceux des autres.

 

Cela signifie unifier sa vie, unifier son espace-temps, unifier ses identités humaine et divine, unifier ses voies et ses voix… sans oublier vigilance, attention et discernement.

 

Ainsi, pour tous ceux qui l’ont accepté, les vacances uniquement 3D sont définitivement terminées. Les vraies vacances sont celles de notre âme qui se reconnecte à notre Être Divin.

 

Les vacances ne peuvent plus être que celles-là, c’est-à-dire lorsque nous nous reconnectons à notre Source. Les autres, déconnectées de toutes nos âmes, ne sont qu’illusion, défoulement et/ou compensation, et cela non plus n’est plus… quand nous avons renouvelé notre choix d’âme initial.

 

Rappelons-nous que le jeu des anciennes énergies est terminé. Ce ne sont pas de vains mots, et cela ne l’a jamais été!

 

Ashtar Sheran nous encourage :

 

«Je veille. Nous veillons... Reposez-vous, posez-vous en votre âme, il n’y aura aucune urgence cet été 2015. Et quand bien même! elle ne serait aucunement de votre ressort. En outre, vous avez bien suffisamment à intégrer. L’urgence, essentiellement internationale, ne serait que le fait de vos gouvernements et de leurs secrets. Comme pour tout, la seule chose qui vous soit demandée est de demeurer alignés à votre Présence, centrés en votre reconnexion "ventre cœur mental", et présents dans l’espace et le temps de chaque jour. Il n’y aura aucune urgence véritable… Je le redis, et vous comprendrez pourquoi.»

 

Je remercie le Commandeur d’avoir ainsi répondu à toute nervosité éventuelle. (Sourire)

 

Je vous souhaite de très bonnes vacances de l’âme. Et ce, que vous restiez chez vous ou non! car là n’est pas le plus important.

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 14:27

-banquise- philippe de courcy
Fractale de Philippe de Courcy


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 13 mai 2014

LE CHOIX D’AME INITIAL SIGNE LA FIN DU KARMA

Fin avril 2014, j’ai retranscrit en ma qualité de traductrice-interprète spirituelle une lettre qu’Ashtar Sheran m’a écrite il y a des éons, et dont je vous ai partagé les premiers extraits dans le cadre du texte ‘Le choix d’âme initial signe la fin des illusions’.

Ainsi, Ashtar Sheran, au nom de son Commandement comme au nom de nos Présences, nous invite à entendre parfaitement le son et le chant de sa vibrance à travers cette lettre, décret divin qu’il a directement adressé à tous ceux et à toutes celles qui ont accepté leur choix d’âme initial jusqu'en leur toute conscience humaine.

Le renouvellement de notre choix d’âme initial a pour corollaire la fin effective de nos illusions, donc la fin effective de notre karma, donc notre sortie effective des boucles spatio-temporelles, donc la fin effective de l’astral…

Mais ce n'est pas parce que c'est un décret divin, tel qu'Ashtar nous le dit en sa lettre, si nous prenions le risque d'entrer dans une boucle déjà bouclée pour nous, et donc d'ouvrir à nouveau cette boucle spatio-temporelle, que nous pourrions en ressortir! Cela est impossible, en tout cas, pour cette transition et cette ascension présentes.

Cela veut dire que, justement, parce que c'est un décret divin... il s'impose à tous.

Ceux et celles qui n'ont pas renouvelé ce choix d'âme (initial) tournent et tourneront enfermés dans la boucle spatio-temporelle spiralée de leurs refus d'être eux-mêmes. Donc, l'astral, le karma et les illusions continueront à se présenter et à se représenter, pour eux, comme étant leurs vérités.

Pour celles et ceux qui ont renouvelé leur choix d’âme initial, et le renouvellent chaque jour que Dieu fait, rien ni personne ne peut ou ne pourra à nouveau les enfermer, pas même l'énergie Astrale. Mais, s'ils y entrent d'eux-mêmes, et quelles que soient leurs meilleures intentions, ils y demeureront pour un nouveau cycle avec ces autres qu'ils auront cru pouvoir sauver.

En fait, c’est une partie de l’Astral qui ne veut pas mourir. Parce qu’une grande partie de l’Humanité croit qu’elle va mourir avec l’astral. Parce que certains êtres se nourrissant de notre astral ne veulent pas qu’il meure et continuent à influencer tous ceux et celles d’entre nous qui ne sont pas déjà eux-mêmes.

Cf. le message ‘En chemin vers la terre nouvelle’ dont voici un passage du chapitre «l’astral»:

…« L’astral ne peut exister davantage lors de votre ascension.

Ce sont des conditions d’apprentissage dans lesquelles certains événements vous ont enfermés. Comme pour tout apprentissage, certaines conditions qui ont prévalu et qui ont été utiles pour vous, ne le sont plus.

En conséquence, l’astral, qui n’était qu’une étape temporaire et qui a perduré bien trop longtemps au regard de votre état d’avancement, est destiné à ne plus exister.

L’astral est une configuration intermédiaire mise en place par les Elohim afin de temporiser la croissance des âmes en expérience.»…

Cf. aussi à ce sujet, mais de manière plus développée: «astral et karma» du message ‘Résurgences de vos mémoires’ ainsi que «pour en terminer avec l’astral si tel est votre choix» du message ‘La danse de vos deuils’.

Pourtant, ainsi que nos Amis nous y invitent, n’oublions pas de remercier cet astral tel un compagnon qui nous a servi du mieux qu’il a pu, en accord parfait avec les plus hautes instances de notre Galaxie dans l’amour inconditionnel du Père céleste et de la Mère divine.

Cf. enfin ce message si important de 2007 ‘Le karma n’existe plus’ parce qu’aujourd’hui, pour tous ceux qui l’ont accepté jusqu’en leur concrétude: le karma passé, présent et futur n’existe plus de manière effective.

Comme je l'ai déjà dit, la lettre d’Ashtar Sheran est bien décoiffante, et cependant tellement logique quand nous la lisons depuis l’espace interne du cœur sacré de notre Etre!

Par cette lettre, nos mondes n'ont fait que me redire en ma compréhension actualisée ce qu’ils nous disent depuis le début.

N’oublions plus de renouveler notre choix d’âme initial, lequel est celui d’avant la toute première de nos incarnations et qui se réalise et se concrétise jusqu’en 3D, et à partir de la 3D, dès que nous sommes unis à notre âme.

-banquise- philippe de courcy

Extraits de la Deuxième partie de la lettre d’Ashtar Sheran retranscrite en avril 2014 via Luce éternelle jusqu’à Elisabeth

…« 27 avril 2014

Ah! comme je suis heureux de te retrouver, comme nous sommes heureux de te retrouver! Comme nous sommes heureux que tu nous retrouves ainsi!... (Rires)


D’autant plus, et là nous sommes très sérieux, que cela est à la veille de ce 29 avril 2014... Veille, parce que la nouvelle lune dure 3 jours (comme la pleine lune) et cette éclipse annulaire décentrée (non centrale, disent certains) est très très rare, ainsi que tu as pu le lire sur le net, et n’est bien sûr pas due au hasard. En cela, il y a plusieurs raisons, mais nous ne t’en donnerons qu’une seule.

Alors, voici: elle est décentrée parce qu’elle a fait le choix de se décentrer elle-même, je parle bien de l’éclipse solaire (dite partielle), certes, mais parce que la lune, la terre et le soleil ont fait le choix ensemble de décentrer, non pas eux-mêmes, mais leurs vibrations que seuls vos sens 3D peuvent percevoir.

Et je ne parle pas que de vos sens communément appelés vos «cinq sens», car vous avez aussi et pouvez avoir aussi une intuition de 3D. Et c’est particulièrement à cette intuition 3D que cette éclipse annulaire s’adresse, et ce, pile et exactement dans le reflet de votre lumière 3D, et donc dans la lumière reflétée de l’énergie antéchristique.

Je sais, ce n’est pas très clair à expliquer avec des mots, encore moins avec tes mots (Rires), mais l’idée est à peu près celle-ci: cette éclipse tellement attendue, voire espérée, ou même la plus inespérée pour et par beaucoup de ceux qui se prétendent réalisés ou éveillés, ne pouvait se montrer centrée, car elle souhaite répondre à leurs attentes chimériques, et donc leur montrer l’endroit supposé ou présupposé de l’entrée de la Nouvelle Terre.

Et, pour cela, elle a dû (en apparence, car en réalité divine l'éclipse du soleil est parfaitement centrée et alignée au Grand Soleil Central)... elle a dû sembler se dévier elle-même de son alignement divin. Sinon, elle ne pourrait répondre à la lumière reflétée, et donc narcissique, de ceux et celles qui veulent... Qui veulent ceci ou cela, et notamment imposer à Dieu leurs propres visions de Dieu.

Et comme tu as pu le lire, pour ce qui concerne la France, ce seront les terres australes et antarctiques françaises qui seront plongées dans cette éclipse, parce que tu n’es pas la seule, vous n’êtes pas les seuls à savoir que tout viendra et partira de France... Mais quelle France? (Rires)

Car, oui, nombreux... de plus en plus nombreux sont ceux qui cherchent l’entrée physique de la Nouvelle Terre. Je parle bien de la Nouvelle Terre, et non, en ce cas précis, de l’intraterre... (Sourire)

[…]

Ce mois d’avril 2014 fut très important, est très important, sera très important pour les siècles des siècles, et cela, bien nombreux parmi «ceux qui veulent happer vos âmes» le savent également. Mais mois important en ce cens qu'il clôture à jamais les anciennes énergies de vos anciennes vies.

Cela ne veut pas dire que les nouvelles énergies, en 3D, sont complètement installées, cela veut dire que vous n’avez plus besoin de la réminiscence de vos anciennes vies, ou plutôt ce que vous avez appelé vos anciennes vies, car le karma n’est plus pour tous ceux et celles qui l’ont accepté, et vous l’avez accepté. Et c’est un décret divin!

C’est ainsi que vous ne pouvez plus vous référer d’aucune manière à votre passé (par exemple: votre nœud sud lunaire en astrologie) pour créer et comprendre votre présent, et encore moins votre futur. Cela n’est plus possible.

C’est pourquoi le renouvellement de votre choix d’âme initial fut si important, est si important. Parce que votre présent est en train, à partir de votre 3D, de s’aligner directement au présent éternel: seul alignement capable de transcender, parce que de traverser, toutes les dimensions directement jusqu’à Dieu. Et j’ai bien dit: directement.

Waouh! (comme tu dirais)… A la fois nouvelle simple, ou bien simple nouvelle, et changement si important, si vous saviez…


Et vous allez savoir: il y aura un avant et un après AVRIL 2014. Mais pas pour les raisons avancées, voire exposées et mises en avant par beaucoup.

Plus aucune méthode ni plus aucun rituel, de magie blanche ou noire, même avec le cœur le plus sincère et le plus pur, ne peuvent désormais fonctionner, et ce, jusqu’en 3D, même en 3D. Je l’affirme et le confirme de toute ma force de votre ami très cher comme à partir de ma fonction de Commandeur.

Si j’étais indien, je pourrais même dire: Hugh! j’ai dit (Rires)… Et cette phrase amérindienne fut et est loin d’être anodine. C’est un peu comme dans votre Bible lorsque Dieu créa votre monde de la terre. C’est une phrase alchimique qui permet de manifester directement par le Masculin la création désirée par le Féminin. Mais uniquement, bien sûr, à partir de votre Présence, et non à partir de votre personnalité.

[…]

Je ne vous dis pas, pas encore! comme je ne vous dirai pas toutes les incidences que cela aura sur vous, sur votre entourage, votre voisinage et tous ceux qui vous approcheront de près ou de loin.

Voilà pour l’instant la fin de cette lettre, mais pas ma dernière lettre (Sourire), car je vais avoir très bientôt besoin de vous comme vous aurez besoin de moi… Vous le comprendrez très vite.

Je vous accueille dans mes bras d’amour et d’amitié, et surtout, ne m’oubliez plus…

Ne m’oubliez plus en ce sens que, si je suis là pour vous servir (comme aime à le dire L’Emmanuelle), je suis aussi là.

Tous les mondes qui nous accompagnent vous saluent en s’inclinant d’un petit geste de la tête et vous remercient d’avoir eu la force et le courage de venir vous incarner sur terre, en ces temps si merveilleux et pourtant si délicats pour vos personnalités.

N’oubliez pas d’être votre meilleure amie et votre meilleur ami, ne l’oubliez plus jamais.

Mes chers enfants, mes chers amis, mes chers frères, mes très chères extensions divines, je vous salue et me retire de votre plan, car j’ai beaucoup à faire… (Rires)

Mais un seul appel de vous, et je suis là!»…

Ashtar Sheran du commandement de Dieu pour la terre et tous ses enfants, signataire de la lettre-décret d'avril 2014

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 12:45

verres- Philippe de CourcyFractale de Philippe de Courcy


Témoignage d’Élisabeth en Luce du 8 mai 2014

LE CHOIX D’AME INITIAL SIGNE LA FIN DES ILLUSIONS

Fin avril 2014, j’ai retranscrit en ma qualité de traductrice-interprète spirituelle une longue lettre qu’Ashtar Sheran m’a écrite il y a des éons, mais aussi à chacun et à chacune qui ont accepté de la lire. Cette lettre m’a bouleversée de part en part, et peut-être en sera-t-il de même pour vous, puisqu’aujourd’hui Ashtar m’invite à en partager les premiers extraits jusqu’à votre toute conscience de veille. (Sourire)

Je fais lien également avec la Lettre Providence 141 ‘Eclipse solaire et nouvelle lune du 29 avril 2014’ que j’ai diffusée après que j’ai pris connaissance des dernières informations de nos mondes émises à ce sujet par Ashtar Sheran.

En effet, depuis cette lettre d'Ashtar Sheran, j’accède à de plus en plus de compréhensions qui rassemblent de nombreuses pièces du puzzle divin, et notamment tous les messages reçus par La Vie Providence pendant les six dernières années du processus channeling.

Ainsi que je l’entends depuis deux ans, donc depuis la fin du channeling en mars 2012, nous étions tous et toutes invités à renouveler notre choix d’âme initial. Je n’avais pas manqué de vous en faire part, même si j’étais très ignorante du pourquoi du comment du pour quoi…

Cf. dernièrement ‘Notre être Réel se présente une dernière fois’ et ‘Il n’est plus temps d’être ce qu’on n’est pas

Même si l’espace de La Vie Providence n’a jamais été persona grata vis-à-vis du monde très fermé (et très enfermé) de (et dans) la boucle spatio-temporelle de l’ordre professionnalisé des Channels, les mises en garde de nos Amis par la voie de cet espace ont toujours été très sérieuses mais pleines d’amour et de compassion dans ce qu’ils avaient appelé: ordre et clarté divins.

Aujourd’hui, Ashtar Sheran, au nom de tout son Commandement comme au nom de toutes nos Présences, nous invite à entendre parfaitement le son et le chant de sa vibrance à travers les mots que j’ai retranscrits de sa lettre jusqu’en 3D, qu’il a aussi adressée directement à tous ceux et à toutes celles qui ont accepté leur choix d’âme initial. Et «initial» n’est pas un vain mot.

Cette lettre est principalement énonciation d’un décret divin, que je pourrais qualifier pour faire image de décret de toutes nos Présences Originelles. Et là, non plus, «originelles» n’est pas un mot superfétatoire.

Avant de proposer le début de cette lettre transdimensionnelle à votre lecture intérieure, en vous plaçant dans le cœur sacré de votre Etre Réel, je vous rappelle que tout a déjà été dit (notamment en cet espace) et qu’en cet instant toute notre attention est particulièrement appelée sur les messages ‘Les illusions de vos perceptions sur l’écran de votre ciel’ et ‘Vous êtes votre meilleur ami’.

Pour ce qui concerne la dernière Lettre Providence (142) qui, elle, appelle aussi notre attention sur la ceinture de photons, Nibiru et les trois jours de nuit, ce n’est pas non plus hasard… Tout est lié!

Le renouvellement de notre choix d’âme initial a pour premier corollaire la fin effective de nos illusions, donc la fin de notre karma, donc notre sortie des boucles spatio-temporelles, donc…

Mais j’en parlerai plus avant dans un prochain témoignage, car la lecture des premiers extraits de cette lettre est déjà bien décoiffante, et cependant tellement logique quand nous la lisons depuis l’espace interne du cœur sacré de notre Etre! (Rires). En outre, Ashtar Sheran nous propose suffisamment de leurs messages à lire ou relire.

Par cette lettre, nos mondes n'ont fait que me redire en tant qu’Elisabeth ce que mon être Luce sait depuis le commencement pour ce qui concerne mon incarnation présente, comme votre Etre Réel pour votre incarnation présente. Il n’a fait que redire en ma compréhension actualisée ce qu’ils nous disent tous depuis le début.

N’oublions plus de renouveler chaque jour notre choix d’âme initial.


verres- Philippe de Courcy

Extraits de la Première partie de la lettre d’Ashtar Sheran retranscrite en avril 2014 via Luce éternelle jusqu’à Elisabeth

…« Que de tracas humains actuellement en toi, en vous tous et en vous toutes!

Que d’informations tous azimuts viennent jusqu’à toi, intérieurement comme extérieurement, comme dans le cadre de tes songes de nuit… (Sourire)

Cette lettre, je te l’ai écrite depuis plusieurs jours déjà, en ta référence linéaire (ce songe éveillé, et réveillée, que tu as fait il y a quelques jours), mais en réalité elle était déjà écrite avant que tu ne viennes en ce monde. Oui, avant que tu n’y viennes en tant qu’extension de ton Etre Réel Incarné, et ce, dès ta première incarnation-extension sur terre.

[…]

Qu’en penses-tu? Ces lunaisons (plutôt que lunes) en réalité, donc ces lunaisons de sang changeront-elles quoi que ce soit? Pourront-elles incurver votre temps et la manifestation de votre temps, ou bien sont-elles directement, justement, l’effet de l’incurvation de votre temps sur l’aspect «réel» de vos perceptions, et donc sur notamment ce que vous croyez être votre soleil, votre lune, votre terre, et toutes vos planètes?

La Mère, notre chère Mère, ne t’a-t-elle pas enseigné que la réalité actuelle de votre terre, comme celle des étoiles de votre ciel perceptible par vos sens de 3D, n’est en réalité (Rires… donc, en vérité ?!) que ce qu’elle fut il y a déjà bien des temps et des temps?

Pourquoi et comment avons-nous pu vous dire que vous étiez déjà sauvés, et donc la terre également ainsi que tous les règnes, comme toutes ses sœurs-planètes, ses
 sœurs-comètes, donc toute sa galaxie? Penses-tu que nous plaisantions? Que nous voulions vous rassurer, et que, pour cela, nous aurions usé d’un pieux mensonge, comme vous dites?

Ah! Ça y est, tu m’as enfin reconnu, tu as enfin reconnu (crois-tu? Rires) ma vibration, en tout cas celle à laquelle tu étais habituée, en tout cas à laquelle moi je t’avais habituée, sache-le. Mais, au début de cette conversation par le biais de cette lettre interdimensionnelle, je t’ai fait humer un peu de ma vibrance. Ou, plutôt, je t’ai laissé un peu humer ma vibrance... qui n’est pas vibration comme tu le sais, même si tu ne sais pas ce que cela veut dire.

Alors, ces lunes de sang, qu’en penses-tu? (
Cf. LP 141) Tu sais parfaitement que tu as été intéressée par ces explications, en réalité et en effet plutôt justifications de ceci ou de cela du passé, mais tu as en compris l’erroné, car comment pourriez-vous encore faire du nouveau avec de l’ancien, et même du présent avec de l’ancien, du futur avec de l’ancien?

Cela est impossible, cela a toujours été impossible, sauf dans le cadre de votre illusion commune. La création de Dieu, la Création est bien plus riche et imaginative, et ne se répète jamais… Sauf si, vous, vous décidez de figer un moment. Ce que vous avez tous fait en ce lieu qu’est votre terre apparente d’aujourd’hui (aujourd’hui, pour vous seulement, je le redis!), et alors tout semble se répéter à partir du rayé de votre disque vinyle… Pour l’image, bien sûr.

En effet, le monde n’est pas une photocopieuse, ainsi que vous l’avaient déjà dit Adama et Istrée (Sourire). Mais le monde répond toujours! Alors, appelez-le, encore et encore, encore plus que vous ne le faites déjà.

N’ayez pas peur de vous répéter, vous! (Rires), car jamais nous ne nous lasserons de vous aider, et cela n’est pas bégaiements de notre part mais bien la parole divine en action, par nous… comme par vous, dès que vous l’acceptez. C’est-à-dire dès que vous acceptez de prendre conscience que tout cela est un jeu, divin certes, et divinement jeu et joie, mais n’est pas votre réalité première, ni même seconde ou troisième, en fait!

Idem pour ces OVNI, dont la plupart de leurs pilotes extraterrestres (je ne parle pas des terrestres) savent parfaitement que vous êtes encore collectivement dans votre illusion, et ils savent en jouer, et jouer sur la vague, cette fois-ci non pas de votre illusion mais de vos illusions comme de vos perceptions.

Certains n’auront même pas besoin de se déplacer physiquement jusqu’à chez vous, pourrais-je dire, mais emploieront et utilisent déjà des artifices tels que des hologrammes depuis leurs planètes, comme aussi des incrustations virtuelles techniques dans le film… que vous avez déjà joué, et que vous croyez être votre réalité d’aujourd’hui. Bien sûr, ce sont des images, car cela est un peu plus complexe et surtout bien plus compliqué pour votre cerveau. Ainsi, l’image que j’emploie est un peu celle de la technique utilisée pour certains de vos effets dits spéciaux.

Donc, que conclure pour toi de ces informations?

Que tout cela est faussé depuis le début. En fait, je pourrais dire qu’il s’agit d’un syllogisme avec pour propositions de départ des faussetés, voire des contre-vérités. Et forcément, la conclusion ne peut être que déviée.

Tu sais bien que l’on ne peut faire du vrai à partir du faux, même si dans le faux il peut y avoir du vrai, ainsi que nous te l’avions déjà dit. Cependant, t’es-tu posé la question de savoir à quel niveau d’entendement? A quel niveau de poupée russe? De dimension? De réalité conformiste ou non? Dans quelle réalité? A partir de quelle vérité? La tienne? Celle d’un autre? La mienne?

Rappelle-toi également que nous avions dit:

«Et si nous vous affirmions que tout ce que nous vous avons partagé jusque-là est mensonge?» (Rires)

Cf. par exemple leur message 'Le samsara illusoire de nos canalisations' publié dans la catégorie "illusion révélée"


Imagine un peu ! Tu es dans un rêve (ce que je préfère appeler un songe de nuit, car vous êtes dans un rêve tout le temps, y compris quand vous pensez être éveillés ou réveillés)… Donc, tu es dans un songe: tu es une jeune fille, et ton amoureux est le prince charmant de Cendrillon. Ce n’est qu’un exemple!...

Moi, pour pouvoir communiquer avec toi, penses-tu que je vais pouvoir te dire d’emblée que tu es Elisabeth, que tu as 55 ans, que tu n’es pas Cendrillon? Tandis que c’est ce que tu vis, que c’est ce que tu crois vivre présentement (même si uniquement en ton songe) et que tu vois bien que tu es Cendrillon au bal avec le Prince; et donc, que tu ne peux me croire, puisque tu vois tout cela avec tes perceptions, et notamment ta vue et ton ressenti, et que tu as perdu la conscience que tu es Elisabeth?

Alors, je suis bien obligé, non pas de te mentir, mais d’entrer dans la vérité de ton mensonge. Du moins au début, pour peu à peu t'apprivoiser, pour qu'ensemble nous nous apprivoisions! (Sourire très tendre)

C'est ainsi que ce que vous avez appelé channeling avait pu en outre permettre cela...


Je le redis. D’entrer dans la vérité de votre mensonge! De tous vos mensonges collectifs!


[…]

Bien, c’est déjà beaucoup… Mais sache, et je te confirme ce que tu viens de comprendre, que ma lettre, que cette lettre n’est pas encore terminée. Ou plutôt (Rires) que tu n’as pas encore terminé de la lire.»...

Ashtar Sheran du commandement de Dieu pour la terre et tous ses enfants, signataire de la lettre-décret d'avril 2014

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle


Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 07:16


Message reçu par Loriel le 17 septembre 2009


Faisant suite aux messages :
Il n’est plus temps de tergiverser
Etes-vous prêts à tout quitter?
Message de la Source à ses guides
Tenez-vous prêts dans votre choix ultime
Concile planétaire du 15 au 17 février 2009
Le grand mystère de la foi n’est pas d’être messager


Commandeur Ashtar Sheran

LA RESTAURATION DU SOUFFLE SACRE N’EXIGE AUCUNE STRUCTURE

Bonsoir à tous !

Je suis Ashtar Sheran et je m’exprime au nom de la Fraternité de Lumière une et indivisible que constituent tous vos frères et sœurs de divers systèmes amis qui sont au service de la Source, unique, éternelle, omniprésente et sans nom.

Nous venons à vous pour vous dire et redire à nouveau que nous sommes là et que jamais nous ne laisserons aucun d’entre vous sur le bord de la route de l’évolution et de l’éveil.

L’ascension collective est définitivement là et rien ne peut l’arrêter.

C’est une impossibilité absolue et irrévocable pour ainsi dire. Le point de non retour est définitif depuis déjà bien longtemps, mais vous aviez encore besoin, semble-t-il, de vous battre ou de vous justifier pour mériter à vos yeux que la main du Père soit sur vous tous et commande la destinée de la Terre, dans la volonté parfaite du Souffle universel.

Même si la compréhension de ces choses vous échappe, les faits sont là et votre âme sait. Il y a quelque chose en vous qui s’est réveillé et qui vous a dit: «Cela, c’est pour moi. Cela me parle. Je ne comprends rien à tout ce charabia, mais je sais que cela est juste pour moi».

Les grimaces et les gesticulations que vous voyez tout autour de vous sont le signe que paradoxalement vous n’avez plus rien à craindre.


Le silence des choses qui se trament dans les couloirs obscurs pourrait être autrement plus angoissant que les révélations collectives et individuelles qui vous sont montrées sur un plateau divin. De quoi vous plaignez-vous de ce que vous avez collectivement et individuellement demandé, et qui, de surcroît, est La Volonté du Souffle du Feu Sacré?

C’est ainsi que nous vous avons demandé de ne pas être effrayés: effrayé au-dedans de vous par vos réactions, par vos chimères, par vos conditionnements de survie animale et par les croyances illusoires de vos dogmes spirituels; mais aussi au-dehors de vous, par ce que vous voyez et percevez comme étant une agression contre votre étincelle de vie en tant qu’âme humaine et en tant qu’étincelle divine, agression et violence qui sont telles ce qu’elles sont dans l’unité de toute chose.

L’unité n’est pas renier ni rejeter la réalité des faits, mais bien se déconditionner de vos polarités qui coupent le monde en morceaux; afin qu’au rejet se substitue la miséricorde; afin que le jugement fasse place à la clémence; et afin que la négation se transforme en acceptation consciente, qui n’est pas soumission.

Accepter la violence du monde et sa barbarie n’est pas succomber ni à la violence ni à la barbarie, sauf si vous êtes pris dans les rênes de votre émotionnel et de votre mental rationnel.

Ne succombez pas aux effrois construits de toutes pièces et aux hypnotismes infantilisants que vous entretenez parfois par habitude ou que vous acceptez par servilité. Ne succombez pas aux épouvantails de toutes sortes qui gesticulent sous le Souffle du Feu Sacré.

La grande tribulation est désormais là et vous devez vous ancrer définitivement dans votre espace sacré qui est le lieu ultime de l’ancrage du nouvel Adam Kadmon, ancrage qui seul permettra votre translation dimensionnelle dans le présent éternel de votre Présence qui vous prendra en charge dans ses bras pour vous emmener là où elle le fera, dans l’espace sans lieu de votre Foi, sur la Nouvelle Terre.

Cf. également ‘L’ancrage de la nouvelle terre par l’Adam Kadmon par Sarah


Ne succombez pas à ce qui peut vous apparaître comme une victoire des «armées du crime organisé».

Sachez que les Illuminati ne constituent plus un danger pour la Terre (cf. le chapitre "La main du Père est sur toute la terre" du message ‘L’espace interne de votre unité différenciée’). Et que les grandes puissances occultes qui se nourrissaient de leur soutien sont totalement désorientées de par ce qu’elles considèrent comme impossible, inacceptable et même comme une hérésie dans les hautes sphères de la magie noire et de l’occultisme qui règnent dans tous les domaines de la planification globale systématique.

C’est ainsi que depuis quelque temps, chaque jour voit apparaître les affaires de l’Ombre qui paradoxalement ne peut plus se cacher dans sa propre lumière. Ce que vous voyez sur Terre, vous le voyez dans le Ciel. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Aucune séparation.

Ne succombez pas aux lumières aveuglantes qui vous ensorcèlent de par leurs attirances et leurs pouvoirs d’attraction. Et ce, à tout point de vue (images, visions, rêves, livres, conférences, sons, sensations, plaisir/ déplaisir, attirance/ répulsion, j’aime/ je n’aime pas, etc.).

Certains d’entre vous de par le monde ont eu des informations au sujet des Illuminati. Certains ont eu l’audace d’œuvrer par divers moyens contre eux, y compris en leur envoyant de la lumière, ce qui n’était qu’une manipulation grossière de vos appareils psychiques.

C’était oublier que certains plans se nourrissent de... et fonctionnent par... la lumière que vous leur donnez, du fait d’alliances que vous avez faites avec eux au niveau de votre âme, et actualisées dans les faits par votre choix d’incarnation et vos décisions apparemment spontanées. Le lâcher prise n’est en aucun cas réduit à la spontanéité de vos actes. Il en est une conséquence heureuse, logique et légitime.


La méconnaissance de ce que sont réellement les Illuminati vous a systématiquement renvoyés à votre ignorance et à votre orgueil spirituel, avec un sentiment d’échec cuisant, allant s’accélérant avec le temps. La leçon a été rude, et vous avez joué votre rôle. Mais ce temps-là est révolu, passez à autre chose. Vous n’avez pas besoin de nous prouver quoi que ce soit. Nous connaissons les secrets de vos cœurs.

Toutes les puissances occultes de ce monde savent ce qu’il en est de notre présence, de notre influence et de notre aide pour chacun d’entre vous. Comme ils savent parfaitement la réalité de votre étincelle divine.


Cf. par exemple ‘Premier’ et ‘Deuxième message adressé aux dirigeants de ce monde

Tous connaissent notre réalité. Tous savent que vous êtes déjà sauvés et qu’ils ne peuvent plus rien faire qui ne serait le choix délibéré de l’accomplissement parfait de chaque âme en incarnation. Donc d’une certaine manière, toute action qu’ils projetteraient désormais serait en quelque sorte la volonté directe du Père. Paradoxalement! Si tant est que toute projection par objectif soit encore possible, ce qui nous paraît tout à fait incongru, tels que nous voyons la situation actuelle et son dénouement final.

Mais gardez-vous bien de penser qu’il n’existe pas des hommes et des femmes de bien dans toutes les sphères du pouvoir quelle qu’en soit la nature (économique, juridique, fiscale, militaire, politique, industrielle, universitaire…). Ne projetez plus votre négativité en croyant que tout ce qui n’est pas vous soit forcément de l’Ombre.


Il n’y a plus de manipulations possibles sur l’âme par des forces extérieures à votre propre Présence. Ce temps est révolu. Voilà une autre signification de nos mots lorsque nous vous avons dit que le jeu est terminé.

C’est ainsi que tous, vous êtes déjà sauvés, en insistant encore une fois sur la vision élargie que vous n’êtes pas vos corps énergétiques, pas plus que vous n’êtes vos corps d’incarnation. Ce sont des formes incarnées et densifiées par votre Etincelle divine qui répondent aux propriétés psycho-physiques de la Terre.

Vous êtes tous au-delà de l’électromagnétisme, et nous nous sommes assez expliqués en ce sens par ailleurs. Aucune mesure quantitative et/ou qualitative n’existe pour expliquer ou mesurer la nature essentielle de la réalité de la conscience.


Cf. dernièrement le chapitre "Vers un nouvel électromagnétisme incarnation directe du souffle" du message ‘Les illusions de vos perceptions sur l’écran de votre ciel

Votre nature essentielle étant autre chose qu’électromagnétique, vous pouvez envisager d’autres approches plus larges et plus pacifiantes des modifications de la Terre et de toutes les formes de vie.

L’électromagnétisme est subordonné à d’autres forces considérablement plus puissantes qui l’ont créé. Ces forces étant au-delà de ce que vos physiciens connaissent actuellement, et qui ne peuvent être connues qu’à partir du supramental, où science et conscience ne font plus qu’une dans toutes les dimensions respectives de l’Etre. C’est le minimum requis pour restaurer l’unité et l’éveil collectif, afin que l’expansion des âmes incarnées suive sa route en paix.


Cf. également ‘De l’agir reflété au non agir du supra-mental

Beaucoup d’âmes quittent actuellement leur corps physique, parce que leur temps est fini et qu’elles sont parfaitement orientées et enseignées par leurs guides et leur Présence. Ne vous effrayez pas des départs qui peuvent survenir à l’improviste autour de vous, quel que soit l’âge, dans vos familles, parmi vos amis, vos collègues de travail… Il s’agit du cours normal des choses dans le contexte présent et l’actualisation débutante de certains choix d’âme.

N’oubliez jamais que la Vie est éternelle et que seules les formes disparaissent.

Tous les phénomènes présents (identifiables maintenant) sur votre monde sont l’actualisation collective des choix d’âme de chacun, sans aucune influence négative d’aucune sorte.

Et nous répétons que nous nous sommes occupés de la présence des êtres non sollicités sur votre plan, et qu’il ne s’agit plus de votre responsabilité.

La décision collective d’évoluer et de muter a été entendue et acceptée par chacun d’entre vous avec les conséquences concrètes que cela entraîne pour chaque âme en incarnation.

Les résistances de la personnalité et du caractère sont des effets secondaires qui n’ont que peu à voir avec les choix essentiels de votre âme et en définitive de votre étincelle divine qui fait l’unité de toutes choses, y compris dans la contradiction et le désaccord supposés.



PLUIE D'ETOILES
 Catherine Bougnon Siménoff


RENOUVELLEMENT DE VOEUX DES EQUIPES AU SOL


J’ai demandé tout récemment aux âmes incarnées ayant des responsabilités dans l’ancrage, la transition vers et la construction de la Nouvelle Terre, de renouveler leurs choix auprès de nous et de vous tous.

Toutes ces personnes reçoivent actuellement de par le monde l’équivalent de leur feuille de route qui est constituée par de grandes lignes directrices, des informations diverses et certaines modalités pratiques à mettre en œuvre.

Ces groupes informels, qui se constituent dans le strict respect de chacun et du libre arbitre de tous, forment les noyaux d’ancrage de l’ascension collective qui permettront la translation dimensionnelle SUR la Nouvelle Terre. Ils constituent l’actualisation physique des regroupements d’âmes qui ont déjà eu lieu dans certaines sphères d’activité de vos multidimensionnalités. Chacun de ces groupes est sous protection directe constante d’un vaisseau ami sous la supervision attentive du Commandement d’Ashtar.


Ndr: Certes, nous portons tous en nous la nouvelle terre mais nous ne sommes pas encore SUR la nouvelle terre.

Ces regroupements ne sont quasiment jamais des regroupements physiques, car vous œuvrez tous dans l’unité de votre espace sacré commun, qui détermine la cohérence et la synchronicité de toutes choses (actions, intentions, présences, verbalisations, modalités d’intervention, contacts, écriture, ateliers, prises de conscience…).

Dans cet esprit, vous n’avez aucunement  besoin de vous regrouper de manière formelle, selon des modalités sectaires ou autres, afin d’œuvrer avec une efficacité parfaite et une cohérence totale.

Si nous vous enseignons et vous aidons à votre propre libération, ce n’est certainement pas pour former un parti politique, syndical, religieux, ni une quelconque autre secte, afin de nous imposer et/ou de vous permettre de vous imposer à quelque niveau que ce soit.

Cf.
Vers un ordre professionnel des channels?

Tant de choses vous ont été cachées pour que les lois universelles qui leur ont été révélées profitent aux mêmes depuis des millénaires. Le pillage est terminé et chacun reçoit ce qui doit l’être dans le plus large respect du choix d’âme de chacun d’entre vous, qu’il soit ignorant de ces choses ou pas n’a strictement aucune importance.

Nous souhaitons vous dire de ne pas vous décourager, mais de tenir bon le cap sans changer d’un iota l’impulsion de votre propre Souffle qui vous a donné la foi, le courage et les moyens de faire face à tout ce qui vous a été présenté dans votre vie présente. Chacun est à sa juste et parfaite place et nul n’est désormais censé ignorer notre présence.

Beaucoup de gens se rassemblent actuellement de par le monde, mais certains groupes déjà se déconstruisent pour que chacun retrouve son autonomie initiale et écoute à nouveau uniquement la voie de son propre cœur.


De grands regroupements très connus et reconnus matériellement et spirituellement seront dissous et confondus (démasqués puis déjoués) dans leurs pratiques actuelles par la révélation collective des choses telles qu’elles sont. La coupe amère doit être bue jusqu’à la lie, pour chacun de vous, et pour le collectif humain que vous êtes tous.

C’est votre Souffle commun inconditionnellement libre qui créera l’unité de ce monde et certainement pas la volonté de quelques-uns pour une unité supposée des nations à travers le dogme ahurissant d’un modèle économique basé sur l’idéologie du développement durable qui n’est qu’une chimère de plus. Et quand bien même que cette chimère serait efficace, elle n’en a même plus le temps.

Cf. par exemple le chapitre "L’unité n’est pas avoir des objectifs communs" du message ‘Elargissez encore et encore votre vision’ et le chapitre "Cette unité mondiale qui vous sera imposée" du message ‘L’espace interne de votre unité différenciée

Tenez-vous prêts en vous-même dans votre ultime choix.

Chaque minute désormais compte, chaque instant désormais compte, chacune de vos pensées compte.

Soyez assurés de notre détermination infaillible à vous accompagner et à vous aider à restaurer le Souffle Sacré sur la totalité de la planète, en dehors de toutes organisations de quelque nature qu’elles soient.

Le Souffle Sacré étant par essence libre, sa restauration n’exige donc aucune structure pour qu’il accomplisse son œuvre conformément à sa nature profonde.

Paix, Foi et Protection sur chacun de vous.

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 10:36

A L'UNISSON
Huile de Catherine Bougnon Siménoff


Deux Lettres témoignage de Luce et Loriel

DU PRESENT LINEAIRE AU PRESENT ETERNEL

LETTRE PROVIDENCE N° 52 adressée le 4 octobre 2008

L'APPEL DES 144.000


Ainsi que nous le savons tous, ainsi que nous le lisons un peu partout ici ou ailleurs, ainsi que nous l'entendons y compris par le biais de nos informations télévisuelles et autres médiatiques 3D, il se passe quelque chose, il se prépare quelque chose de très important pour nous tous et pour toute notre civilisation terrestre.

Bon, Ok! Rien de vraiment nouveau! Si ce n'est qu'au plus profond de vous, chacun de vous est devenu son propre canal (de cristal) et que chacun de vous entendez, voyez, ressentez de plus en plus, de mieux en mieux vos propres sources d'information. Nous disons bien: chacun de vous. Mais ne forcez rien, ne voulez rien, n'obligez rien car alors l'indicible qui est déjà là, même s'il est d'une certaine perception de plus en plus densifié, s'envolera aussitôt sans pouvoir prendre corps et s'ancrer enfin définitivement en vous.

Cf. également le chapitre "la grande séduction de vos propres chimères" du message ‘Vous êtes toutes des Sarah

Vous savez bien que la voie du channeling n'est qu'une voie parmi tant d'autres, et si elle est une des voix que vous avez choisies, alors ce medium de communication vient déjà à vous. Mais nous savons aussi que cette voie n'est qu'un passage, qu'une préparation, qu'un entraînement aidant à reconnaître de manière différenciée qui est quoi et quoi est qui au sein de nos innombrables voix, au sein de nos nombreux aspects, parmi nos nombreuses et infinies dimensions... de l'Etre que nous sommes de toute éternité. Car alors, si nous ne distinguons pas un Ashtar Sheran d'un Sanat Kumara ou d'Abraham, comment saurons-nous reconnaître notre propre vibration différenciée dans le Tout quand elle s'adresse et s'adressera de plus en plus directement à nous-même?

Tous, nous parlons de discernement sans savoir vraiment ce que cela veut dire car cela est tellement plus grand que ce à quoi nous le réduisons bien souvent!  Et ceci en est donc un des multiples aspects...

Nous savons pertinemment qu'à un certain moment, il ne sera même plus utile pour nous (comme pour vous) de canaliser ou de lire les messages canalisés par d'autres car nous serons tous directement à la fois le messager qui donne le message, à la fois le messager qui reçoit le message et à la fois le message lui-même. Tout cela en un seul mouvement, en un seul espace/temps au-delà de tous les espaces et de tous les temps parce que dans une unité non fusionnelle enfin véritablement retrouvée et acceptée. Une unité que nous pourrions également qualifier de "différenciée" même si aucun mot ne peut la qualifier.

Cf. également le chapitre "Fin proche annoncée de toutes les canalisations" du message ‘Le verbe spécifique du règne minéral

Alors il est vrai qu'en ce moment et pour beaucoup d'entre nous, les informations/ enseignements semblent se bousculer de plus en plus à la porte de notre coeur et de notre conscientisation. Et c'est parfois comme un sacré capharnaüm et nous ne savons plus où donner de la tête ou même du coeur ou par quoi commencer. Et pour encore sembler ajouter à une certaine confusion/ effervescence, les informations pleuvent également de toutes parts à l'extérieur de nous! Alors, sachons encore mieux raison garder dans le coeur. Car ce sont les dernières vérifications, les derniers ajustements.

Effectivement, nous sommes à la veille d'un Evénement Déclencheur, au vu et au su de tous certes, même si à notre avis cet événement n'est pas encore pour ce mois-ci... (mais c'est uniquement notre avis!). En revanche, nous sommes intimement persuadés qu'en réalité cet événement "physique" déclencheur devant lequel beaucoup se prosterneront (car il en est ainsi pour la majorité des humains qui croient encore avoir besoin d'une déité extérieure à adorer ou d'un diable extérieur à honnir) n'est lui-même que la suite d'autres événements eux-mêmes déclencheurs y compris dans notre concrétude terrestre, c'est-à-dire au niveau de la Terre physique... mais que seulement quelques-uns ont su déjà re-connaître, entendre et percevoir.

Malgré tout ceci qui est indéniable, nous souhaitons pourtant davantage vous parler de la survenance des éléments déclencheurs, encore "invisibles" pour la plupart et qui pourtant sont déjà bien en route. Très prochainement, et là nous faisons allusion à ce mois d'octobre, toute une chaîne d'éléments et d'événements vont s'ancrer définitivement dans tous les coins et recoins de notre globe terrestre, sur tous les continents.

En effet, parmi vous incarnés sont des porteurs, des réceptacles, des récipiendaires disons plus "directs" de certaines effusions/ infusions telles que la Fille du Père, la Fille de la Mère, l'Antéchrist, la Bouddha femme, l'énergie christique, l'énergie christale... sachant que ces énonciations ne sont que différenciation pour notre compréhension et notre évolution des aspects multiples et infinis d'un seul Etre: la Source des Sources (cette dénomination étant elle-même uniquement un nom vibratoire de différenciation)...

Combien de fois nous ont-ils dit: "Nous sommes vous comme vous êtes nous". Et combien de fois nous ont-ils dit que nous ne pouvions imaginer tout ce que cela pouvait signifier, même si par ailleurs nous en avons une certaine connaissance. Combien de fois nous disent-ils par tous les moyens mis à leur disposition: "Nous vous remercions de tout ce que vous avez fait, de tout ce que vous faites car sans vous, nous n'aurions pu et nous ne pourrions pas". Là encore, cela veut sans doute signifier tellement de choses, tellement d'aspects de nous-mêmes!

Et une de ces "nouvelles" perspectives est que l'Energie effusion/ infusion de tel ou tel aspect du Père/Mère (pour le dire simplement) ne peut s'ancrer, ne peut s'incarner, ne peut arrêter son mouvement perpétuel et infini sans nous, si nous n'étions pas nous-mêmes incarnés. En d'autres termes, certains parmi nous se sont portés volontaires pour recevoir et ancrer plus particulièrement tel ou tel aspect d'eux-mêmes et donc, en réalité de nous tous dans l'un.

L'énergie de la Fille ne pourrait s'ancrer si plusieurs parmi nous ne l'avaient acceptée en tant que coupe, en tant que graal en notre propre sein. Tout comme l'énergie du Fils n'aurait pu s'ancrer et venir jusqu'à notre conscience humaine si Jesua/ Marie-Madeleine n'avaient été directement adombrés par Elle. Mais bien évidemment, cette énergie ne s'est pas uniquement manifestés à travers celui que nous avons appelé le Christ. Bien évidemment. Cela ne veut pas dire davantage que l'Energie du Fils n'a été et n'est qu'en Sananda! D'ailleurs, il n'a jamais été prétendu cela.


En effet, chacun de nous porte toutes les effusions/ infusions en soi. Chacun de nous est déjà réceptacle, chacun de nous est déjà la coupe de tous les aspects du divin. Et donc de toutes les énergies, tout autant de celle de la Fée des 3 jours que d'aucuns redoutent jusqu'à celle de Marie que beaucoup au contraire recherchent tant. Toutes sans exception car alors, comment pourrions-nous être Dieu qui est partout, qui est tout? Chacun de nous est le Tout.

Chacun de nous est le Tout, y compris bien évidemment encore une fois, nos frères et soeurs plus endormis. La différence, si différence il y avait, est que nous en reprenons conscience plus rapidement et donc toute la Conscience d'une certaine manière.

La Fée des 3 jours, par exemple, ne pourrait se manifester jusqu'à nous tous dans notre apparente concrétude si cette effusion/ infusion n'était pas non seulement déjà parmi nous et en chacun de nous, mais également si elle n'était pas plus particulièrement, plus distinctement assise au sein de personnes incarnées qui ont accepté d'en être le "premier" réceptacle (cela renvoie également aux mémoires matricielles et secondaires dont nous vous avons déjà parlé).

Vous savez bien que l'on ne peut donner corps à une force quelle qu'elle soit, si paradoxalement on n'y met pas d'obstacle, si on n'arrête pas sa course. Et c'est d'ailleurs une "défense" souvent utilisée en arts martiaux: ne pas donner appui à l' "attaque" de l'adversaire qui entraîné par son propre mouvement peut tomber. Eh bien, c'est un peu comme cela, pour faire image, que cela se produit pour toutes ces nouvelles énergies qui se déversent sur la Terre. Si nous n'étions pas là, incarnés et bien sûr conscients d'un minimum d'informations et d'enseignements pour comprendre un peu ce qu'il se passe, toutes ces nouvelles énergies n'auraient pu et ne pourraient se manifester et prendre corps en notre si belle Terre et en tous ses règnes.

Il en est ainsi pour les "ensemenceurs" qui sèment les graines de la nouvelle vie et de la nouvelle Terre et pour les "jardiniers" qui les font pousser. Sans les ensemenceurs mais également sans les jardiniers, comment pourrions-nous? Comment nos amis du Ciel et de l'intra-terre le pourraient-ils davantage? Aucun n'est plus petit. Un jardinier n'est pas moins qu'un ensemenceur créateur de mondes. Là où il pourrait y avoir hiatus, c'est lorsque l'ensemenceur veut jouer au jardinier et que le jardinier veut ensemencer. Certes, dans l'absolu l'un est tout autant capable que l'autre mais "un différencié" ne peut être et faire en lieu et place de l'un. L'un différencié peut en revanche s'unir (à nouveau consciemment) à un autre différencié.

Nous sommes tous, d'une certaine perception, une pièce du puzzle sans n'être pour autant seulement une pièce!

En votre qualité de "144.000" (et nous ne savons pas pour notre part à tous deux ce que cela signifie réellement), vous faites tous partie de la famille des Kumara. Vous êtes des Kumara. Et alors? Alors, rien. Ce n'est qu'une reconnaissance d'âmes à âmes mais surtout d'âme à âme avec soi-même. Cette connaissance peut nous être encore utile pour quelques temps de notre temps linéaire afin de mieux nous accompagner dans notre rôle, dans nos fonctions. Et ce, quelles que soient ces fonctions car toutes ces "étiquettes" ne sont en réalité (pour comparer avec notre 3D) que des fonctions au sein d'une entreprise. Et donc, ne sont pas nous! Il est vrai, une sacrée et vaste entreprise que nous avons tous préparée depuis tant de temps et temps de tant!

Seul le Coeur Sacré nous reconnecte et nous libère en un même temps de toutes nos mémoires. La seule chose qu'il nous reste à faire à ce sujet, si nous voulons encore "faire", est de tout simplement regarder, observer tout ce qui se passe en nous, avec amour, acceptation, lumière et autant que faire se peut, ne pas demeurer dans nos propres illusions de ce que pourraient être l'amour, l'acceptation, la lumière,... et même Dieu...

Il nous est demandé de bien ancrer nos nouvelles énergies en nous-mêmes. Et à travers nous-mêmes, tout se fera et se fait déjà pour ce qui concerne le propre ancrage définitif de la Terre par notre terre intérieure, comme la Terre nous accompagne dans notre propre évolution intérieure/ extérieure.

Plusieurs fois, nos Amis du Ciel nous ont fait savoir, tant à travers nos propres canaux que celui d'autres personnes, que si les événements sont effectivement très proches, nous en dire davantage pour l'instant ne serait pas très judicieux ni même utile. Tenons-nous prêts et ne soyons pas effrayés.

C'est ainsi que certains de par le monde entier oeuvrent déjà depuis plusieurs de nos siècles mais plus récemment, de manière plus "concrète" et plus appuyée depuis quelques mois. Vous sentez bien, tous, que votre "formation", votre "préparation" est comme accélérée et que peu à peu, même si vous ne savez pas encore consciemment ce que vous êtes venus faire sur Terre, dans le sens en tant que rôle individuel et/ou collectif, tout se met en place... à la condition que vous ayez mis ou remis en route concrètement l'action de votre propre mouvement individuel.


Mais n'oublions pas que ce n'est pas nous en tant uniquement que personnalités qui décidons et que si cela fut ainsi pendant tout ce temps d'expérimentation duelle, cela n'est plus possible. Nous avons tous décidé de ne plus oeuvrer en lieu et place de nos Présences. Alors, soyons dans la certitude inébranlable que nos Présences, que nos Ames savent parfaitement ce qu'elles font, y compris avec nous.

Renouvelons aujourd'hui notre choix de nous remettre en entier et totalement dans les bras du Père/Mère, donc de Nous-Même. Remettons également tout notre mental, notre ego, notre orgueil, notre vie, notre personnalité au service du divin. Au Service ne voulant pas dire, de manière asservie voire servilement. Certainement pas! Mais au Service, au plus grand service qu'il soit pour chacun comme pour tous.

Nous avons voulu expérimenté l'Ombre, nos ombres, et nous l'avons fait et bien fait. Aujourd'hui, nous choisissons d'expérimenter la Lumière, nos lumières, et nous le faisons et le faisons bien. Certes dans l'Absolu, il n'y a ni Ombre ni Lumière séparées car il n'y a que la Lumière originelle mais en attendant de "re-monter" jusqu'à l'origine de nos propres étincelles divines, sachons reconnaître là ou nous en sommes à la fois individuellement et collectivement.

Et puisqu'au niveau collectif terrestre, avec la Terre, nous en sommes à expérimenter la Lumière, alors, expérimentons-la et remercions-la de nous accepter en sa propre expérimentation d'elle-même.




DEMAIN DES L'AUBE
de Catherine Bougnon Siménoff


LETTRE PROVIDENCE N° 53 adressée le 11 octobre 2008

PETITE MISE AU POINT DE NOUS VERS VOUS

Nous faisons suite à notre précédente Lettre que nous avions interrompue car nous aussi (sourire), nous avions besoin d'intégrer quelque peu ces toutes dernières prises de conscience. En effet, nous vous rappelons que nous ne partageons jamais ce que nous-mêmes n'avons pas expérimenté directement.

Ce n'est pas parce que nous "canalisons" que forcément non seulement nous aurions tout compris d'emblée mais en outre que ce que nous recevons ne nous bouleverse pas (dans tous les sens du terme) et que cela soit anodin en nous-mêmes comme autour de nous.

Ce n'est pas parce que très pompeusement nous sommes des channels, que nous sommes pour autant exonérés de tous les changements intérieurs et extérieurs. Ce n'est pas parce que nous recevons directement enseignement depuis plus de deux ans, que nous avons tout intégré et que nous sommes supérieurs à quiconque. Ce n'est pas parce que nous avons, certes d'une certaine manière, la "chance" de recevoir ces magnifiques messages, que nous sommes privilégiés ou exemptés d'être, de faire, d'agir au mieux de nos propres personnalités.


Canaliser est une véritable collaboration, un véritable travail dans le sens le plus noble, certes, mais aussi un travail dans le sens de matérialité et de temps à rendre disponible. Alors oui, bien sûr que vous savez cela mais en cet instant, nous avions besoin tous deux de redire qu'outre le travail de "secrétariat du Ciel" et de secrétariat (tout court), nous avons nos propres prises de conscience, nos propres difficultés, nos propres résistances, nos propres doutes, nos propres "oui", nos propres "non", nos propres "je ne sais pas" "je ne sais plus", nos propres "comment faire" et... "encore faire?", etc. Et que d'être messagers en plus d'être nos propres canaux de nous à nous-même (comme nous le sommes tous... mais nous ne nous sommes pas tous mis en "vitrine", n'est-ce pas?), eh bien, ce n'est pas toujours si aisé que cela.

Nous sommes au Service, oui, mais nous sommes aussi et surtout au service de nous-même. Ne l'oublions pas!

C'est pourquoi, si nous n'avons pas encore répondu à certains parmi vous qui nous avez contactés ou recontactés, c'est bien parce que nous étions temporairement dans cette impossibilité et donc dans ce mouvement de silence vis-à-vis de vous mais surtout en premier lieu, vis-à-vis de nous-mêmes. Nous avons nous aussi nos propres libérations, nous avons nous aussi à nous regarder de l'intérieur vers l'intérieur et vers l'extérieur, et ce temps pour nous est du temps qui forcément n'est pas, en apparence, pour vous. Cependant, ce temps que nous nous octroyons et qui n'est que bénéfice pour notre part, peut être par résonance bénéfique aussi pour vous.

Nous pouvons vous dire et encore vous dire tant de choses, car nous avons beaucoup à dire, mais ce ne sont que nos propres dires, nos propres convictions, nos propres prises de conscience et pas forcément les vôtres!

L'important est que ce que nous vous partageons résonne en vous, que cela soit par ressemblance ou au contraire par dissemblance, voire opposition. Qu'importe... car vous savez bien que pour nous tous, sans exception, il est encore parfois utile d'être à la fois, certes confortés/ rassurés dans la voie que nous avons choisie mais aussi et tout autant, boostés par ce qui nous apparaît encore bien souvent comme étant un choc, une "agression", un défi qu'il ne tient qu'à nous de "relever" dans la lumière car tout, absolument tout, n'est plus que bonne nouvelle et bénédiction.

NOUS NE POUVONS ALLER QUE LA OU NOUS SOMMES DEJA

Il y a de cela quelques semaines, une de nos soeurs incarnées nous a confié avoir entendu plusieurs fois le mot "dédoublement". Et cela nous a aussitôt ramenés à une communication personnelle que nous avions eue avec Ashtar il y a un peu plus d'un an, et qui nous informait que nous avions des doubles également incarnés sur Terre.

Cette information, outre ce que nous vous avons déjà partagé dans la Lettre précédente, nous amène à une prise de conscience que nous pourrions qualifier de "réelle", parce que davantage ancrée dans la manifestation de notre propre expérience. Car bien évidemment, ce que nous allons vous dire n'est pas en soi un scoop mais bien une prise de conscience effective et manifeste de ce que tous nos correspondants et nos "prophètes" nous disent depuis des siècles.

Ah! Combien de fois nous faut-il entendre et entendre la même chose pour l'accepter et enfin véritablement l'entendre? Autant de fois que cela nous est utile et aucune fois n'est ni inutile ni de trop, si nous n'avons pas entendu... jusqu'à ce que nous entendions. Et c'est alors un magnifique, un glorieux, un révélateur, un paisible et joyeux "Mais c'est bien sûr!".

Nous allons essayer au mieux de vous faire comprendre avec nos petits mots ce qui nous apparaît être le début de quelque chose de vraiment grandiose, en fait quelque chose du style "sine qua non" ou pour le moins: un minima de compréhension pour notre ascension.

A chaque seconde de notre temps y compris linéaire, nous avançons, nous évoluons même lorsqu'il nous semble piétiner voire régresser. A chaque instant de notre vie, nous pouvons dès ce présent instant choisir et concrétiser notre essence, notre essentiel. Et nous savons, pour notre part à tous deux, avoir touché quelque chose de vraiment essentiel en son essence. Certes, cet "essentiel" n'aurait pu être sans tout ce que nous avons déjà appris et sans nos présences, sans vos présences à tous, sans notre Présence.

Alors voici. Nous ne pouvons nous dédoubler si déjà "là" où nous nous dédoublons n'est pas déjà un de nos doubles. Car alors, notre "dédoublement" rejoindrait directement le Tout et ne pourrait s'incarner, ne pourrait s'ancrer et s'en irait à l'infini re-joindre l'Infini, tout comme cette force effusion/ infusion de l'énergie christique par exemple si nous ne l'avions pas déjà incarnée en un lieu, un espace, en l'occurrence sur la Terre.

Nous ne pouvons nous incarner là où ne sommes pas déjà incarnés. Nous ne pouvons nous projeter en conscience là où notre conscience n'est pas déjà présente. Nous ne pouvons être que là où déjà nous sommes. Nous ne pouvons "exister" que là où déjà nous existons... Oui, respirons bien, amplement, paisiblement, joyeusement, amoureusement.

Comme nous l'a si bien dit Abraham dans 'Adam Kadmon libère les 12 tribus d'Israël':

"D'une certaine façon, les douze tribus ont vu la Terre promise et ont foulé sous leurs pas leurs propres visions. Leurs pas ont laissé des empreintes à ceux qui allaient à nouveau marcher pour ainsi contempler et enfin voir formellement cette Terre promise. Vous êtes de leurs descendants et marchez ainsi dans les pas de vos aïeux".

Et pourtant combien souvent, tous nos amis du Ciel ont précisé à plusieurs reprises qu'en réalité, nous marchions également dans les traces que nous avions nous-mêmes laissées, que nous marchions dans nos propres pas.


Eh oui, l'évidence était là déjà sous nos yeux, déjà en nos oreilles, déjà en notre coeur, déjà en notre conscience et pour notre part à tous deux, nous n'avions pas compris?!

Nous touchons du doigt cette notion de présent éternel, cette notion au-delà de notre linéarité "passé, présent et futur." Nous touchons de notre coeur et de tout notre conscience (autant que faire se peut en cette présente incarnation) quelque chose d'essentiel: notre éternité, notre vie éternelle qui n'a ni fin ni début, ni passé ni futur ni même de ce présent linéaire dont certains se targuent pourtant en ne voulant plus aller dans leur passé linéaire et en se fermant à leur futur linéaire.

N'ont-ils pas compris que tout cela ne fait qu'un et que renier notre passé, quel qu'il soit et ne pas honorer notre futur, quel qu'il soit, en voulant (oui, toujours et encore vouloir) demeurer seulement et uniquement dans le présent... (mais quel présent?) est encore une illusion, est encore une résistance!

Soyons extrêmement vigilants par rapport à ces notions de présent. Certes l'ici et maintenant mais "l'ici et maintenant" est-ce vraiment ce présent linéaire? Ne savons-nous pas déjà que, y compris ce fameux présent, tout cela est une illusion pour notre apprentissage, pour notre expérimentation, pour nous montrer la voie de l'unité, et que le fait de séparer encore le présent du futur et du passé, ne voulant que vivre dans le présent, appartient au monde de la dualité. A ce même monde duel à transcender, à dépasser certes mais à ne pas occulter, à ne pas brûler d'étape.

Ce n'est pas nous en tant que personnalité qui allons pouvoir unifier notre dualité, notre linéarité mais bien en allant au bout de notre incarnation, et lorsque notre Présence, notre Ame (qui est l'intermédiaire et donc le lien également de notre présence physique et de notre présence spirituelle) saura que nous sommes prêts, alors nous deviendrons, nous serons ce que nous sommes déjà.

En marchant dans nos propres pas (qui sont donc d'une certaine manière notre passé), pourtant paradoxalement nous allons vers notre futur... Oui, à méditer. (Rires). Et en avançant, à chaque pas que nous faisons nous sommes à la fois dans notre présent mais aussitôt qui devient passé et/ou futur. Donc, pour apprendre cette notion de linéarité, n'avons-nous pas dû figer le mouvement, comme prendre des photographies et dire que cela est du présent, cela du futur, cela du passé.

Nous touchons du doigt divin notre propre divinité. Nous savons tous que nous sommes divins, oui, certes! Mais que cela signifie-t-il réellement, concrètement, dans un autre concret, dans un nouveau concret qui n'est actuellement que notre abstrait... Pensez-y, connectez-vous à votre propre Présence et vous aussi vous aurez réponse... non pas les nôtres mais bien les vôtres.

Nous terminons cette Lettre en cet instant, car nous ne sommes qu'au début d'une conscience très importante et nous-mêmes avons besoin d'intégrer tout cela, de le digérer en quelque sorte et certainement pas de l'occulter encore une fois.

Nous ne sommes qu'au début d'une prise de conscience qui, à notre avis, n'est que le minima pour notre ascension et si ces notions n'étaient pas, non seulement entendues mais également complètement intégrées en nous, sans plus avoir besoin ou qu'il soit même utile d'encore et encore expérimenter cette linéarité pour pouvoir l'unifier, alors nous ne pourrions ascensionner comme nous ne pourrions, à notre tour, accompagner les humains encore un peu endormis.

Mais heureusement, rassurez-vous, rassurons-nous, nous disposons du temps suffisant pour tout intégrer sans laisser notre mental prendre le devant. Ce si cher mental, rassurons-le également, aimons-le, parlons-lui avec amour et douceur, et alors il n'aura plus besoin de se mettre en avant, de se grossir plus que le boeuf car il aura compris qui il est, qu'il est avec nous dans cette merveilleuse Aventure... à sa juste place mais pas à la place de notre Présence.

Ecoutez-vous, lisez en votre propre coeur, regardez votre propre Histoire. Honorez-vous de ce que vous êtes, là où vous en êtes et n'oubliez pas, ne brûlez pas d'étape car vous êtes exactement là où vous êtes, là où est votre place actuelle.

Merci encore de votre présence avec nous car sans vous, nous ne pourrions oeuvrer et honorer nos propres choix.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel.

Luce et Loriel

Vous pouvez diffuser ce témoignage à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à la-vie-providence.com

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal/800px_galahad_grail.jpg/chevalier_atlantis.jpgRoi et Reine/accolade_chevalier.jpg