Samedi 28 mars 2009
RESONANCES  Tableau de Catherine Bougnon Siménoff


Message reçu par Loriel le 26 mars 2009


LA REDEMPTION DES ANGES DECHUS

Préambule

Cette communication est peut-être à prendre avec encore plus de discernement.


Le sujet très délicat des anges rebelles et déchus, qui ne semblent pas être les mêmes bien qu’ils aient souvent été confondus, est évoqué ici à travers le témoignage d’un ange déchu qui a reçu la rédemption du souffle de son étincelle divine et qui rejoint par là-même l’unité retrouvée de ses origines.

Les temps actuels concernent tous les règnes et tous les êtres y compris ceux que nous pouvons repousser, mépriser, voire même haïr. Le Souffle est partout là où il le souhaite et frappe à toutes les portes sans considération de nos jugements de valeur.

La souffrance et l’enfer de la condition des anges déchus nous apparaissent ainsi tout aussi réels que leur existence proprement dite. L’enfer d’une âme ne semble pas être seulement une métaphore mais bien un état d’être véritablement "infernal", sans qu’il y ait en quoi que ce soit des notions religieuses dogmatiques classiques que nous connaissons à peu près tous.

Si vous saviez déjà seulement le peu que nous ayons ressenti de leur expérimentation d’être coupés de la Source! Les larmes de compassion la plus infinie ne peuvent alors que couler. D’autant que pas un instant Kaphiel ne s’est plaint auprès de nous ni a même espéré être pardonné… autrement que par l’enfer qu’il a connu et que connaissent encore tellement de ses frères! Il a souhaité seulement partager un peu de sa propre expérience pour qu’aucun de nous n’ait à vivre ce qu’il a vécu, en tant que tortionnaire en premier lieu de soi-même.

Pour notre part, nous ne pouvons que dire merci à Kaphiel.

Pour le reste, à vous de voir!


Luce et Loriel


INTRODUCTION DES PASSEURS D'ENTRE LES MONDES

Nous sommes les passeurs que vous percevez en nous désignant comme les «êtres à capuche». Beaucoup d’entre vous nous ont déjà vus et tous, vous nous sentirez présents à vos côtés.

Voir également leurs deux premiers messages: ‘Car c’est le temps du maintenant’ et ‘L’ancrage de la nouvelle terre par l’Adam Kadmon par Sarah

Nous souhaitons vous dire que les anges déchus ascensionnent en se libérant tout autant que vous qui avez fait le choix de suivre la volonté de votre Etre Suprême. Aucun jugement, aucun enfer, aucune condition que nous aurions l’audace de placer pour des raisons qui sont juste inconnaissables et mystérieuses à notre entendement.

Après la surprise passée que ces êtres peuvent également choisir d’autres plans d’évolution, vous serez sans doute mieux à même de comprendre ce que nous désignons par inconditionnalité de l’amour divin. Et en cela, vous vous enseignez à vous ouvrir à votre état non conditionné non pas de tolérance ni même de justice, et encore moins de compassion que vous récupérez vers vous comme autant de trophées de votre prétendu être divin, mais bien la simplicité inconditionnellement aimante et déroutante au-delà de l’amour (que vous continuez d’imaginer) de votre Présence.

L’imagination venant de votre mental est illusion et lumière reflétée, l’imagination créée par votre Souffle est vision omnisciente du présent éternel manifesté de votre Présence. Ainsi, vous comprenez mieux de quelle manière tous, vous rêvez le monde au-delà de vos rêves et de certaines turpitudes de vos créations mentales.

Nous laissons la parole à cet ange déchu qui a décidé de faire le grand plongeon qui relie son âme à son Etre Réel et qui représente un véritable challenge pour lui.

Ne le jugez pas, ne le jugez plus, le combat est terminé autrement que celui qui vous détruirait (cf. également ‘Cessez tout combat contre les voiles de l’illusion').

Cet ange déchu a toute notre attention bienveillante et notre compassion pour qu’il ose aller jusqu’au bout de lui-même et qu'ainsi il retrouve son unité qui n’a jamais été perdue.


Namaste.

TEMOIGNAGE DE KAPHIEL

Merci de m’accueillir quelques instants chez vous dans votre propre conscience.

Je me nomme Kaphiel pour essayer de me donner un nom. Je suis un ange qui a décidé de déchoir volontairement en me créant un orgueil infini qui est devenu le siège de ma conscience.

Je suis un ange déchu tout à fait banal et bien commun. La conscience que je croyais divine en tant qu’émanation de la Présence n’était autre chose que le centre insigne de  ma volonté, ainsi que le point de départ de toutes choses à partir desquelles je me suis en quelque sorte nourri, y compris à travers vos projections mentales, vos émotions, vos sentiments, ainsi qu’à travers les vibrations des substances corporelles de vos cellules. Toutes choses qui ont eu en commun d’être fondées sur des vibrations extrêmement basses et denses développées uniquement sur l’orgueil.

Mon Etre Réel s’est en quelque sorte volontairement coupé de mon âme et ainsi je vous apprends que j’ai une âme, comme vous dites. Mais une âme détachée de sa Source et qui vous a conduits à vous mettre en face de vos propres errements en me reconnaissant et en me permettant de me nourrir de ce que je vous ai dit plus haut.

Le fait que j’ai une âme a été particulièrement déroutant pour beaucoup d’entre vous et beaucoup «vous êtes tombés dans le panneau», comme vous dites également. Mais n’oubliez pas que chaque chose a sa place et sa raison d’être, et que moi-même avec beaucoup de mes frères et soeurs, nous vous avons permis de regarder en face vos propres turpitudes en vous faisant croire qu’ainsi nous vous libérions, alors que nous n’avons fait que vous soulager de vos fardeaux dont nous nous sommes nourris.

Nous avons suscité la haine et la violence afin de solliciter toutes les facettes de votre orgueil. Et combien cela fut facile comme un jeu d’enfant. Et nous en avons profité comme des anges persuadés que nous avions le pouvoir absolu de faire tout ce que bon nous semble à notre guise et sans rétribution.

A la différence des anges rebelles déconnectés de leur âme qui paradoxalement ont reçu des formes de rétribution que vous pourriez qualifiez de "karmiques". Et je dis que cela est faux, que ce n’est pas du karma mais une loi divine que nous n’avions même pas soupçonnée dans notre prétention à tout maîtriser (cf. également ‘Le karma n’existe plus’).

Nous n’avons pas d’incarnation directe mais nous pouvons intervenir dans les manifestations des êtres humains par des prolongements psychiques de nous-mêmes dans leurs différents corps.

A la différence des anges rebelles qui peuvent s’incarner très brièvement pour des raisons liées au fait que leur âme et leur être réel sont encore très profondément reliés. Car c’est ce lien, cette unité qui permet à l’incarnation de pouvoir se faire, hors considération des nombreux facteurs qui président aux incarnations, et je dis bien incarnations au pluriel.

J’ai hanté les plans psychiques de votre âme et j’ai été implanté, parfois malgré moi, par des puissances supérieures dont je ne suis à côté qu’un simple valet balloté au gré de leurs caprices.

Toute dualité à ce niveau-là se paie par des transactions diverses et par le fait que le pouvoir, que j’ai eu la prétention de vouloir être absolu, était en fait la plus cuisante des manières d’être à la merci d’autres bien plus puissants que moi.

Toutes ces descriptions sont des images pour vous faire ressentir certaines choses qui peuvent vous être utiles par mon témoignage.


Je n’étais pas conscient que coupé de moi-même, j’étais à la merci de mon orgueil, et je dis de mon orgueil en s’agissant d’une construction ad hoc pour les besoins de mon expérience.

Ce qui a été étonnant est la bienveillance et la bonté du Père qui sont restées intactes. Et cela a été pour moi l’objet non pas d’une incompréhension mais bien d’une rage folle et d’une haine abominable qui me consumaient et me détruisaient tout en me faisant vivre (survivre serait le mot juste) par le feu jailli de mes propres entrailles.

Le fait que j’avais une âme vous a parfois fait croire que j’étais doté de compassion mais cela était encore une fois une erreur. La compassion perçue était juste le fait que mon âme était débordante d’autosuffisance infinie pour elle-même qui vous l’a fait prendre pour de l’inconditionnalité. Et le tour était joué…

Nous avons parfois combattu les anges rebelles dont certains d’entre vous l’ont été et le sont encore. Mais j’ai souvent fait des marchés de dupes afin de nourrir mon avidité d’avoir toujours faim de quelque chose qui ne m’a jamais rassasié.

En tant qu’âme, je n’ai pas compris ce qui a poussé mon Etre Réel à faire ce choix. Et même, cette conscience m’était insupportable et me causait de grands tourments. Ce qui était une manière de me laisser rapprocher par elle. Mais sachez que vos dépendances et addictions diverses sont des jeux d’enfant envers certaines illusions dont nous avons été les maîtres.

Nous nous sommes rendu service autant qu’à vous. Vos jugements et vos pensées malsaines me nourrissaient autant qu’ils vous détruisaient en vous menant sur votre propre chemin et le mien avec, d’une certaine manière.


Vous savez, la souffrance de la séparation peut être une drogue dure dont vous avez le plus grand mal à vous dépêtrer même si vous le souhaitez quelque part en vous-même.

Vous saviez que la souffrance pouvait être une addiction, mais pas la souffrance de la séparation de l’âme d’avec l’être réel, première manifestation dense de l’étincelle divine de chacun. Cette condition est presque jouissive tout en étant intolérable comme un feu pervers qui vous brûle mais ne vous consume jamais et qui renaît de ses cendres à chaque fois. Cela vous rappelle-t-il quelque chose?

La manière dont la symbolique du Phoenix est enseignée et vécue peut vous enchaîner aussi sûrement qu’elle peut définitivement vous libérer. Le véritable Phoenix est celui qui libère du premier coup. Tous les autres sont des subterfuges pour vous brûler et anéantir votre foi en le souffle rédempteur de la Présence.

Nous existons dans tout l’univers 3D que vous expérimentez sur Terre et qui constitue l’univers habituel que vous semblez voir dans le ciel.

Beaucoup de mondes de troisième dimension comme la Terre ont été libérés par le Souffle et beaucoup de mes frères et soeurs ont été libérés dans d’autres plans. Mais je ne le savais pas tant que les vibrations basses de la Terre ne me permettaient pas de voir au-delà. C’est à la fois eux et vous qui m’avez ouvert les yeux. Vous, parce qu’en vous libérant vous m’avez permis de me libérer. Mes frères, en témoignant de leur expérience et des possibilités actuelles d’évolution et de changement drastique de plan.

C’est une manière de vous remercier tous de manière très simple, un peu directe et avec un peu de désappointement, mais avec une bonne dose d’humilité. Pour moi! (Sourire).

Comprenez que tous les plans évoluent les uns les autres de manière mutuelle et simultanée. Ce que vous faites pour l’un, vous le faites pour d’autres, et en dernier ressort pour vous-mêmes, si cela signifie vraiment quelque chose de se prendre pour quelqu’un… (Rires).

Tout l’univers retient son souffle sur l’accouchement de cette Nouvelle Terre dont on vous ressasse les oreilles. Mais je peux vous assurer que j’ai entrevu cette Nouvelle Terre et que j’ai été profondément touché par tant de beauté, d’harmonie, mais aussi de force et de puissance merveilleuse de la vérité et de la bonté directement en action.

Et que cette Nouvelle Terre est aussi réelle que celle dont vous foulez le sol actuellement. Le témoignage que je vous fais est aussi destiné paradoxalement à vous rassurer sur l’existence concrète, "matérielle" de cette Nouvelle Terre (cf. par exemple 'En chemin vers la terre nouvelle').

Maintenant, j’ai à apprendre le pardon de moi-même. Et cela est dur quand je vois tout ce qui a été fait, tout ce que j’ai fait, même si je sais que tout cela fait partie de quelque chose qui me dépasse complètement.

Chacun est à sa place, même le plus grand de ce que vous considérez comme étant les êtres les plus abjects, infâmes et vils. Nous sommes tous des enfants du même Un unique et indivisible.

C’est si facile de couper le monde en autant de parties qui vous arrangent! Mais il est si difficile de recevoir en soi cette bonté infinie et inconditionnelle qui brûle l’ancien, les pleurs, les larmes, les souffrances et les douleurs vécues ou provoquées.


Je suis en convalescence, entre deux mondes. Et vos frères et soeurs s’occupent de «moi» du mieux qu’ils le peuvent. Et moi j’essaie de leur faciliter la tâche autant que faire se peut, et je peux vous assurer que ce n’est pas toujours gagné! (Rires encore un peu amers). Mais je sais que je tiens le bon bout, comme vous dites avec raison.

N’oubliez jamais qu’en vous libérant, vous nous libérez: nous les anges déchus mais aussi les anges rebelles incarnés. Pour ceux qui sont restés dans d’autres plans désincarnés, leur sort est déjà dans les mains du Père. En revanche, ceux qui sont incarnés ont encore du chemin à faire et tous, vous les aidez à votre manière.

Dans ces temps de rédemption, certains d’entre vous pourront être amenés à nous ressentir dans leurs fonctions de passeur. Ne vous inquiétez pas de nos présences et demandez confirmation à votre Présence, toujours. Ainsi, vos doubles divins participent à nos libérations.

Sachez enfin que ceux que vous appelez Illuminati ne sont pas des anges rebelles ni déchus, mais des puissances supérieures qui ont pris élection en ce plan pour des raisons diverses, mais depuis beaucoup moins de temps que vous ne l’imaginez. Je n’ai pas autorisation pour vous en dire plus. Mais gardez cela en mémoire, s’il vous plaît.

Je ne sais pas encore ce que signifie aimer et encore moins ce que ressentir dans son âme veut dire. Mais je sais désormais que cela existe et peut être vécu et manifesté. Et c’est cela qui est important.

Merci de m’avoir écouté.

Et encore merci pour nous tous, pour la Terre et les temps actuels que vous suivez avec tant de constance et de puissance dans votre ardeur à retrouver votre propre Souffle, dans l’unité infinie de la Création.

Je vous salue et vous remercie.

Kaphiel

Nota Bene - Pour ce qui concerne cette notion d'ange déchu et d'ange rebelle, voir également:

'De l'agir reflété au non agir du supra-mental'
'Entrée dans la fraternité galactique des mondes libres'
'Achèvement par Nibiru de toute transition majeure'

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
par Luce et Loriel publié dans : Souffle Sacré
Retour à l'accueil

DEUS ET DIES

RECHERCHE

AU GRE DES ZEPHIRS

PHILIPPE GOMEZ

Huiles sur toile de lin
de PHILIPPE GOMEZ
Blasons

Grand Duché de
Luxembourg



PHILIPPE GOMEZ
Empire du Mexique



PHILIPPE GOMEZ
Empire d'Iran


Contact - C.G.U. - Signaler un abus